Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Coronavirus - Covid 19


Recommended Posts

Je me demande encore si la fuite du parisien menacé d’être confiné est si néfaste que ça.

Je m’explique :

-elle augmente indubitablement les effets de l’épidémie dans les campagnes plus ou moins ensoleillées où se réfugient nos doryphores.

-elle menace la santé des habitants habituels desdites contrées plus ou moins ensoleillées, le taux d’occupation de leurs services d’urgences...

Mais EN MÊME TEMPS (:happy:):

-elle contribue à desserrer le risque sanitaire dans les contrées confinées en les dé-densifiant, et peut-être même globalement puisqu’on peut penser que les probabilités de contaminer ou d'être contaminé dans ces lieux de promiscuité (stupre et fornication) sont plus grandes que dans nos sages campagnes bien moins densément peuplées.

Il faudrait donc pouvoir faire la part des choses entre les gains réalisés dans les territoires fuis et les pertes dans les territoires colonisés.

Ces questions étant toutes théoriques puisqu’en tout état de cause, on n’a pas encore trouvé le moyen de menotter nos migrants à leurs domiciles habituels.

Et pour ceux qui n’auront pas encore pris le train ou la route à minuit : 135 balles quand on a un maison secondaire ou qu’on peut payer 1000 balles la semaine en loyer touristique, c’est peanuts.

Ça m'étonnerait que les forces de l’ordre éventuellement placées en barrage verbalisent chaque occupant d’un véhicule. C’est injuste, mais c’est comme ça.

Révélation

J’ai des amis parisiens qui avaient VRAIMENT programmé 7 jours extensibles à 15 dans le sud-ouest, et d’autres qui ont appelé hier soir pour voir s’il y avait moyen de moyenner un hébergement impromptu en zone libre !)

Personnellement, s’ils se sentent de force à supporter les cocktails gingembre / rhum / javel de madame hirondelle, ils sont les bienvenus.

 

Link to comment
Share on other sites

Quand tous ces parisiens vont se retrouver face au variant breton sans le moindre traitement prophylactique à base de chouchen/blé noir ; on peut raisonnable craindre (espérer ?)  une hausse rapide du nombre de cas dans l'ouest du pays :biggrin:

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 39 minutes, pascal a dit :

Tous les parisiens ne sont pas malades ... faut arrêter de psychoter 5 minutes

Oh si, déjà choisir de vivre à Paris, faut quand même avoir un grain. Si on y est né encore...

Sinon. Oui, Gare de Lyon, Montparnasse etc prise d’assaut. Barrons nous pendant qu’il est encore temps. Voilà comment réagi Le Parisien confiné... à la dernière minute.

Tout du moins pour les veinards qui ont la chance d’avoir résidence secondaire en province, ou de la famille bien d’accord pour les recevoir. 
 

Y’a pas que les parisiens, les Ch’tis et picards se retrouvent dans la même situation.

Tant mieux si tout ça a des effets positifs sur les contaminations, admissions en réa dans ces deux régions. Maintenant, est-ce que ce sera respecté à la lettre?

Vu les conditions du confinement, on sent venir « la gruge » de beaucoup, moins de 10km du domicile, pas de limite de temps, attestation oui/non/pas sûr.

Bref, le gouvernement se prend les pieds dans le tapis et agit comme il peut, plutôt que comme il veut. 

 

 

Edited by PatrickGT
Link to comment
Share on other sites

https://www.spiegel.de/politik/deutschland/corona-impfstoff-mueller-und-soeder-liebaeugeln-mit-russischem-impfstoff-sputnik-v-a-3fbd776d-dc4b-4388-b876-5d888c8478e2 (19 mars 2021)

Aujourd'hui, le Ministre-Président bavarois Markus Söder (CSU) et le maire de Berlin Michael Müller (SPD) font campagne pour une approbation rapide du vaccin corona russe Sputnik V.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, PatrickGT a dit :

Sinon. Oui, Gare de Lyon, Montparnasse etc prise d’assaut. Barrons nous pendant qu’il est encore temps. Voilà comment réagi Le Parisien confiné... à la dernière minute.

Tout du moins pour les veinards qui ont la chance d’avoir résidence secondaire en province, ou de la famille bien d’accord pour les recevoir. 

au delà du cliché :

  • pas mal de travailleurs en Région Parisienne sont des expatriés provinciaux qui vivent dans des studios la semaine et rentrent chez eux le ouilend (et pas tous). Si le job est fermé, pourquoi rester ?
  • pas mal d'étudiants qui étaient encore là parce qu'il y a des cours/TP/(...) en présenciel
  • et oui aussi des parisiens qui ont des moyens... mais il ne faut pas qu'ils aient des enfants scolarisés vu que c'est un confinement hors vacances scolaires.
Link to comment
Share on other sites

Il y a 8 heures, rendbo a dit :

au delà du cliché :

  • pas mal de travailleurs en Région Parisienne sont des expatriés provinciaux qui vivent dans des studios la semaine et rentrent chez eux le ouilend (et pas tous). Si le job est fermé, pourquoi rester ?
  • pas mal d'étudiants qui étaient encore là parce qu'il y a des cours/TP/(...) en présenciel
  • et oui aussi des parisiens qui ont des moyens... mais il ne faut pas qu'ils aient des enfants scolarisés vu que c'est un confinement hors vacances scolaires.

Les 2 derniers  cas restent largement valables. Je ne vois pas comment certains vont concilier départ en résidence secondaire et gamins à l'école ou pour les étudiants présenciel tournant en fonction d'une jauge hebdomadaire

On va aussi voir le taux d'occupation des salles de classe/ de cours pour avoir une idée de l'effet .....

Et les excuses bidons que certains vont sortir :happy:

Link to comment
Share on other sites

Il y a 8 heures, rendbo a dit :
  • et oui aussi des parisiens qui ont des moyens... mais il ne faut pas qu'ils aient des enfants scolarisés vu que c'est un confinement hors vacances scolaires.

Ou alors il faut les abandonner !)

Ou LES VENDRE 

spacer.png

Mais qui va m’acheter les miens si les parigots font du dumping sur les leurs ?!

Rigolez-pas, les foyers d’Enfant sont full depuis la crise.

Révélation

Bon, plutôt parce qu'ils se faisaient taper dessus, ou que les parents se tapaient dessus, ou que ces jeunes partaient en live dans les rue vides ;)

 

Edited by Hirondelle
Link to comment
Share on other sites

Il y a 7 heures, Hirondelle a dit :

Ou alors il faut les abandonner !) Ou LES VENDRE Mais qui va m’acheter les miens si les parigots font du dumping sur les leurs ?!

Mise sur la dimension terroir ; c'est un argument marketing fort. Sinon, tu peux aussi jouer sur le registre consommation éthique en expliquant que tes gosses sont peut-être un peu plus cher mais que ta production respecte des valeurs fortes.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 22 heures, Hirondelle a dit :

 ces lieux de promiscuité (stupre et fornication)

Je vois que Monsieur connaît ses classiques

Révélation

 

 

Il y a 22 heures, Hirondelle a dit :

 

  Masquer le contenu

Personnellement, s’ils se sentent de force à supporter les cocktails gingembre / rhum / javel de madame hirondelle, ils sont les bienvenus.

 

Monsieur a l'estomac en acier trempé !

Tiens j'y pense, il faudrait combien d'estomacs d'hirondelle pour renouveler le blindage d'un Leclerc :huh: ?

Link to comment
Share on other sites

Le succès vaccinal américain serait dû aux décisions judicieuses de Donald Trump de nommer les bonnes personnes – des libéraux – aux bons postes, avant le déclenchement de l'épidémie.

https://www.faz.net/aktuell/wirtschaft/pandemie-warum-amerika-schneller-impft-als-andere-nationen-17254246.html (21 mars 2021)

La vitesse avant  la sécurité: les États-Unis ont des milles d'avance sur l'Allemagne et d'autres pays industrialisés en ce qui concerne la vaccination contre le coronavirus - en voici les raisons.

Les bases du succès de la vaccination aux États-Unis ont été posées au printemps 2020. En avril, la Maison Blanche a lancé le programme Operation Warp Speed de 20 milliards de dollars: il a considérablement accéléré le développement et la production de masse de vaccins contre le coronavirus. Dans le même temps, il a rationalisé le processus d'approbation des vaccins et de leur fabrication, et a donné aux entreprises beaucoup d'argent pour la recherche et la précommande des vaccins avant leur approbation. Grâce à ce programme, inégalé sous cette forme en Allemagne, les habitants des États-Unis sont vaccinés au moins six mois plus tôt que prévu dans des circonstances normales. Le succès de l'accélération peut être mesuré : près de deux mille milliards de dollars.

"Operation Warp Speed" culmine ce que les économistes de l'Université de Chicago avaient prévu. La faculté d'économie compte parmi ses professeurs de grands économistes tels que Milton Friedman, Robert Lucas, Eugene Fama et James Heckman. Elle a la réputation de promouvoir une économie de marché libre et la liberté économique et d'être sceptique à l'égard de la réglementation étatique. La gauche dirait: c'est de là que viennent les principaux idéologues du capitalisme.

https://pledgetimes.com/trumps-chicago-boys-why-america-vaccines-faster-than-other-nations/ (21 mars 2021)

Ce scepticisme était alimenté par des recherches qui avaient fait sensation dans les cercles concernés. L'économiste de Chicago Sam Peltzman avait calculé que de nombreuses vies auraient pu être sauvées si la FDA avait été moins restrictive et plus rapide. Tomas Philipson, qui était à la tête du Council of Economic Advisers à la fin de son séjour à la Maison Blanche, avait mis à jour le travail de Peltzman avec pour résultat que la FDA mettait trop l'accent sur la sécurité et trop peu sur la vitesse. Dans la pandémie avec son évolution exponentielle de l'infection, l'importance du facteur temps et l'échec des bureaucraties paresseuses sont particulièrement évidents. La vitesse sauve des vies.

Une autre conviction des économistes de Chicago était que les percées médicales sont plus souvent le résultat de l'innovation que d'un changement de comportement. Dans une interview vidéo avec sa faculté, Philipson souligne que seules les nouvelles thérapies ont fait la percée dans la lutte contre le sida, et non la frugalité sexuelle.

À l'automne 2019, l'équipe d'économistes de Philipson a publié un rapport rétrospectivement prophétique. Le Conseil national de sécurité avait suggéré une traduction libre du titre : « Désamorcer les pandémies de grippe avec des vaccins innovants ». Aujourd'hui, le rapport, rédigé dans l'ignorance de la pandémie à venir, se lit comme un plan pour «Operation Warp Speed».

https://fr.wikipedia.org/wiki/Opération_Warp_Speed#Histoire

Quelques mois avant la pandémie de la Covid-19, le White House Council of Economic Advisers prépara un rapport à la demande de l'équipe de biodéfense du Conseil de sécurité nationale [*]. Le rapport invitait avec force le gouvernement fédéral des États-Unis à soutenir les partenariats privés et publics pour permettre une approbation et une production plus rapides des vaccins pendant une pandémie.

[*] https://trumpwhitehouse.archives.gov/wp-content/uploads/2019/09/Mitigating-the-Impact-of-Pandemic-Influenza-through-Vaccine-Innovation.pdf

On peut lire aussi ceci dans le Wall Street Journal :

https://www.wsj.com/articles/the-white-house-prepared-for-a-pandemic-11597792593 (18 août 2020)

En réalité, l'administration était bien consciente de la menace d'une pandémie avant l'émergence du nouveau coronavirus. Nous avons contribué à l'élaboration d'un rapport de la Maison Blanche de septembre 2019, « Gérer l'impact de la grippe pandémique grâce à l'innovation en matière de vaccins », qui a incité une action présidentielle immédiate qui a accéléré le développement d'un vaccin Covid.

Le rapport a été rédigé par le Conseil des conseillers économiques à la demande de l’équipe de biodéfense du Conseil national de sécurité. Il détaille les importantes pertes sanitaires et économiques qui pourraient résulter de la pandémie de grippe aux États-Unis. Le rapport explique comment le manque d'incitations du marché privé a conduit à un sous-investissement dans le développement et l'utilisation de technologies innovantes capables de produire rapidement des vaccins contre un nouveau virus.

Les vaccins antigrippaux sont principalement fabriqués dans des œufs de poule depuis 70 ans. Le processus est trop lent pour produire un nouveau vaccin contre un nouveau virus inattendu et nuit à l’efficacité des vaccins contre la grippe. Les partenariats public-privé créés en vertu d'un statut de 2006 ont conduit au développement de techniques de fabrication plus récentes et plus rapides. Mais ces vaccins sont plus chers et n’ont pas été largement adoptés.

Le principal problème est que les développeurs de vaccins ne sont pas récompensés pour l'innovation. Leurs coûts de recherche et développement et d'investissement pour des vaccins améliorés ne sont récupérés que par les ventes qui ont lieu dans le cas peu probable d'une pandémie - il n'y a eu que quatre pandémies de grippe au cours des 100 dernières années - même si l'innovation vaccinale offre des avantages en termes de réduction des risques avant toute pandémie. Les vaccins ont aujourd'hui une valeur d'assurance qui offre une protection contre d'éventuels dommages futurs, indépendamment du fait qu'une pandémie survienne ou non. Cela signifie que le retour social des vaccins innovants est supérieur à leur retour privé pour les développeurs.

Pour surmonter le problème du sous-investissement dans les vaccins produits rapidement, nous avons proposé un investissement public dans des partenariats de recherche-développement public-privé pour promouvoir l'innovation vaccinale (incitations «push») et l'achat préférentiel par le gouvernement de vaccins produits au niveau national à partir de ces partenariats (« pull »). Le 19 septembre, quelques jours après la publication de son rapport par le CEA, le président a signé le décret 13887, qui a créé plusieurs initiatives pour moderniser la production de vaccins contre la grippe, y compris l'évaluation des «incitations au développement et à la production de vaccins par les fabricants privés et publics. -des partenariats privés.

Le rapport et le décret se sont concentrés sur l'amélioration de la production de vaccins contre la grippe; un nouveau virus est une surprise par définition. Pourtant, lorsque Covid-19 est apparu quelques mois plus tard, l’administration a rapidement appliqué les leçons du rapport sur la valeur des partenariats public-privé pour accélérer l’innovation et la production de vaccins. Le 30 mars, moins de trois semaines après que l'Organisation mondiale de la santé a déclaré une pandémie, le gouvernement fédéral a commencé à investir avec des développeurs de vaccins privés.

Même si la pandémie est survenue plus rapidement que quiconque ne l’imaginait, le pays et l’administration étaient prêts à appliquer les leçons du rapport du CEA. De nouveaux vaccins sont développés à une vitesse jusqu'alors inimaginable.

https://news.uchicago.edu/story/prof-tomas-j-philipson-tapped-lead-white-house-council-economic-advisers (18 juillet 2019)

«Tomas Philipson est l'un des économistes de la santé les plus éminents au monde et un choix exceptionnel pour diriger le CEA, où il s'engagera fermement à informer des politiques efficaces fondées sur des preuves», a déclaré Katherine Baicker, doyenne de Harris Public Policy et de l'Emmett. Professeur Dedmon, elle-même ancienne membre du CEA de 2005 à 2007.

Philipson a enseigné à l'université de Chicago depuis 1990, où il se spécialise dans les politiques publiques, l'économie de la santé et la microéconomie.

Edited by Wallaby
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 23 minutes, pascal a dit :

Je constate quand même qu'ils n'ont pas été jusqu'à administrer les remèdes proposés par l'ex-président ...

trump-laugh.jpg

't was a joke! What, you did not laugh?

Edited by Alexis
Link to comment
Share on other sites

Je trouve que si on retrouve bien l'idéologie libérale derrière l'idée de dérégulation, c'est un petit peu plus compliqué quant à la notion d'intervention financière massive de l'État. Pour que l'État puisse dépenser des milliards, il faut bien qu'il les prenne quelque part, donc qu'il fasse payer des impôts. Donc cela participe-t-il vraiment d'une apologie du libéralisme ?

Link to comment
Share on other sites

Ajoute à ça l'interdiction d'exporter des vaccins qui est peu libérale....

A contrario le gouvernement allemand n'est pas intervenu sur le choix du partenaire commercial de biontech (pfizer), accepte de mutualiser les contrats au niveau européen et n'interdit pas d'exporter.....

Link to comment
Share on other sites

  • pascal locked this topic
  • pascal unlocked this topic

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,799
    Total Members
    1,550
    Most Online
    VIVE LA PAIX
    Newest Member
    VIVE LA PAIX
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...