Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Coronavirus - Covid 19


Recommended Posts

19 hours ago, Henri K. said:

7 cas importés à Hong Kong aujourd'hui, qui viennent des US, Espagne, Russie et la France. Tous ont reçu au moins une dose sinon deux avant de partir.

2 cas importés de Delta il y a deux jours (ou hier ?), un de la Russie un des US. Celui des US est vacciné de 2 doses de Pfizer BionTech.

Henri K.

Cette propagande chinoise à visage découvert dans un forum Français est tout à fait inédit. Tout le monde sait ce que valent les informations chinoises sur le covid-19 et sur beaucoup d'autres sujets. Tout y est fait pour ne pas perdre la face. Quitte à mentir effrontément. Le Sieur Henri K. ne se donne même pas la peine de citer des sources fiables pour appuyer ses affirmations. Juste de la propagande pro-chinoise et anti-occidentale à l'état brut. Et il sévit dans plusieurs forums de langue française, sans être aussi agressif qu'ici. 

  • Like 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 42 minutes, Ronald Tramp a dit :

Cette propagande chinoise à visage découvert dans un forum Français est tout à fait inédit. Tout le monde sait ce que valent les informations chinoises sur le covid-19 et sur beaucoup d'autres sujets. Tout y est fait pour ne pas perdre la face. Quitte à mentir effrontément. Le Sieur Henri K. ne se donne même pas la peine de citer des sources fiables pour appuyer ses affirmations. Juste de la propagande pro-chinoise et anti-occidentale à l'état brut. Et il sévit dans plusieurs forums de langue française, sans être aussi agressif qu'ici. 

D'après toi, combien il y en a (ou il devrait avoir) de nouveaux cas journaliers à Hong Kong ?

Tu sais, j'aime croisser des sources, pro ou anti-chinoises, surtout quand ça concerne la ville où j'habite actuellement.

Allons y franco, je n'ai pas de souci, suis prêt à tout entendre.

Henri K.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Ronald Tramp a dit :

Cette propagande chinoise à visage découvert dans un forum Français est tout à fait inédit. Tout le monde sait ce que valent les informations chinoises sur le covid-19 et sur beaucoup d'autres sujets. Tout y est fait pour ne pas perdre la face. Quitte à mentir effrontément. Le Sieur Henri K. ne se donne même pas la peine de citer des sources fiables pour appuyer ses affirmations. Juste de la propagande pro-chinoise et anti-occidentale à l'état brut. Et il sévit dans plusieurs forums de langue française, sans être aussi agressif qu'ici. 

Henri est ce qu'il est, mais chacun est libre de trouver dans ses propos matière à réflexion, à information ou polémique ... Nul ici n'a besoin d'un Jiminy Crickett qui pond 7 messages en 3 ans pour s'entendre dire ce qu'il doit penser ...

Je viens de relire ta prose désormais tu passeras par la case Anastasie ...

  • Like 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Ronald Tramp a dit :

Cette propagande chinoise à visage découvert dans un forum Français est tout à fait inédit. Tout le monde sait ce que valent les informations chinoises sur le covid-19 et sur beaucoup d'autres sujets. Tout y est fait pour ne pas perdre la face. Quitte à mentir effrontément. Le Sieur Henri K. ne se donne même pas la peine de citer des sources fiables pour appuyer ses affirmations. Juste de la propagande pro-chinoise et anti-occidentale à l'état brut. Et il sévit dans plusieurs forums de langue française, sans être aussi agressif qu'ici. 

Coucou Jean Robin! on t'a reconnu...

Citation

 

 

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 58 minutes, pascal a dit :

Henri est ce qu'il est, mais chacun est libre de trouver dans ses propos matière à réflexion, à information ou polémique ...

À propos, et cela concerne aussi la Chine, je déplore la matière à réflexion, information ou polémique qui a disparu avec @koojisensei2 avec qui j'étais loin d'être toujours d'accord. En perdant des membres, le forum perd de sa vitalité, de son originalité, de sa "matière", c'est à dire de sa substance.

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Ronald Tramp a dit :

Cette propagande chinoise à visage découvert dans un forum Français est tout à fait inédit. Tout le monde sait ce que valent les informations chinoises sur le covid-19 et sur beaucoup d'autres sujets. Tout y est fait pour ne pas perdre la face. Quitte à mentir effrontément. Le Sieur Henri K. ne se donne même pas la peine de citer des sources fiables pour appuyer ses affirmations. Juste de la propagande pro-chinoise et anti-occidentale à l'état brut. Et il sévit dans plusieurs forums de langue française, sans être aussi agressif qu'ici. 

Henri K. n'est certainement pas un troll et c'est un poids lourd du forum.

Mon avis est surtout qu'il est encore très attaché à l'occident malgré son expérience professionnelle de longue date, et qu'il voudrait trop y appliquer les méthodes asiatiques. Concernant la crise du covid, avec les exemples chinois et autres on sait ce qu'il faudrait faire pour avoir une stratégie zéro covid en France, mais ça nous semble tout simplement inacceptable. Du coup c'est vrai que c'est relou de voir à chacun de ses posts qu' "ils" s'en tirent mieux, mais c'est ainsi, et nos démocraties ont aussi leurs avantages.

Ah et aussi il me saoule avec son "dieu-virus" :tongue:.

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

La ville de Yangzhou, 4,5 millions d'habitant, a terminé le 4e round de test PCR sur toute sa population le 8 Août à 24h00. Le 5e round est démarré le 9 à 06h30.

8 quartiers de la ville sont classées désormais en zone de "risque modéré".

La Chine compte maintenant 15 zones à "haut risque" et 201 à "risque modéré" (as of 9 Août à 13h00 heure de Pékin) : http://bmfw.www.gov.cn/yqfxdjcx/risk.html

Quand une zone est classée soit à "haut risque" ou à "risque modéré", elle entre en gestion à cycle fermé.

Henri K.

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 48 minutes, Henri K. a dit :

La ville de Yangzhou, 4,5 millions d'habitant, a terminé le 4e round de test PCR sur toute sa population le 8 Août à 24h00. Le 5e round est démarré le 9 à 06h30.

8 quartiers de la ville sont classées désormais en zone de "risque modéré".

La Chine compte maintenant 15 zones à "haut risque" et 201 à "risque modéré" (as of 9 Août à 13h00 heure de Pékin) : http://bmfw.www.gov.cn/yqfxdjcx/risk.html

Quand une zone est classée soit à "haut risque" ou à "risque modéré", elle entre en gestion à cycle fermé.

Henri K.

Petite question, mais une vraie cette fois.

Que se passe-t-il pour les gens qui ne veulent pas passer ces tests. J'imagine que, même chinois, il y a des tas de gens qui ont pleins d'autres choses à faire, certaines urgentes que ce soit familiales ou professionnelles. Comment le "système" fait pour que tout le monde passe ces tests aussi rapidement ? Et à partir de quel âge ces tests sont-ils obligatoires ?

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 7 minutes, Delbareth a dit :

Que se passe-t-il pour les gens qui ne veulent pas passer ces tests. J'imagine que, même chinois, il y a des tas de gens qui ont pleins d'autres choses à faire, certaines urgentes que ce soit familiales ou professionnelles. Comment le "système" fait pour que tout le monde passe ces tests aussi rapidement ? Et à partir de quel âge ces tests sont-ils obligatoires ?

Il n'y a pas de gens qui "ne veulent pas". Certains ne le peuvent pas, mais peuvent le justifier. Ceux qui "ne veulent pas" n'ont pas un comportement irresponsable socialement. Ils peuvent alors, logiquement, se trouver en marge de la société, d'une manière ou d'une autre (notation sociale défavorable, ostracisme, etc. sans avoir nécessairement recours à la contrainte policière).

Donc, quand c'est ton tour de passer le test, tu passes le test et c'est tout. Ce n'est pas perçu comme un problème. Et pour ceux qui "ne peuvent pas", c'est une question de gestion de priorités la plupart du temps. On met la priorité sur leurs obligations, et ils ne peuvent pas profiter d'un "tour normal" pour les tests. Ils ont alors des créneaux aménagés spécialement pour les personnes dans leurs cas. Et sinon, le test étant dans l'intérêt général, il est généralement prioritaire sur tout le reste, notamment sur la présence au travail - travail qui sera davantage désorganisé par une reprise franche de l'épidémie que par les micro-perturbations des vagues de tests massifs.

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 29 minutes, Delbareth a dit :

Petite question, mais une vraie cette fois.

Que se passe-t-il pour les gens qui ne veulent pas passer ces tests. J'imagine que, même chinois, il y a des tas de gens qui ont pleins d'autres choses à faire, certaines urgentes que ce soit familiales ou professionnelles. Comment le "système" fait pour que tout le monde passe ces tests aussi rapidement ? Et à partir de quel âge ces tests sont-ils obligatoires ?

Bonne question. Quelles sont les mesures coercitives mises en place ? Je n'arrive pas à trouver d'informations explicites disant si le résultat des tests fait partie des choses qui sont vérifiées aux entrées des lieux publics. Voici quelques indices que j'ai pu glâner :

https://www.scmp.com/tech/policy/article/3143487/chinas-covid-19-tracking-app-crashes-traffic-surges-amid-fresh (2 août 2021)

Cette application [de traçage] est distincte de l'application gouvernementale de code de santé QR. Il est parfois demandé aux personnes voyageant en Chine continentale d'afficher soit l'application de traçage, soit l'application de code de santé, soit les deux aux points de contrôle lorsqu'elles entrent dans des lieux publics.

https://www.reuters.com/world/china/china-reports-90-new-coronavirus-cases-aug-2-vs-98-day-earlier-2021-08-03/ (3 août 2021)

Un fonctionnaire de Nanjing a déclaré lundi que, même après que les premiers cas y ont été signalés, certains magasins n'ont pas vérifié rigoureusement l'identité numérique de santé des clients et certains n'ont pas porté de masque correctement.

https://www.france24.com/en/live-news/20210713-facial-recognition-tech-fights-coronavirus-in-chinese-city (13 juillet 2021)

Selon une enquête menée par le New York Times en janvier, Alibaba, un logiciel de suivi de voyages et de tests de virus largement utilisé, développé par le géant chinois du commerce électronique, a partagé des données avec la police.

http://www.xinhuanet.com/english/2021-08/06/c_1310112606.htm (6 août 2021)

Le système permet aux résidents de scanner un code QR et de saisir des informations personnelles telles que leur nom, leur numéro de téléphone, leur adresse et leur numéro d'identification pendant qu'ils font la queue pour le test.

J'ai trouvé l'information encore plus explicite ici :

http://www.xinhuanet.com/english/2021-08/07/c_1310113913.htm

ZHENGZHOU, 7 août (Xinhua) -- La ville de Zhengzhou, capitale de la province du Henan, en Chine centrale, a lancé samedi son troisième cycle de tests d'acide nucléique dans les zones à haut et moyen risque pour le COVID-19.

L'autorité sanitaire municipale a déclaré que les personnes qui ne se soumettent pas à cette série de tests verront leur code QR sanitaire étiqueté en jaune.

Les zones à risque sont actuellement gérées en circuit fermé, tous les résidents étant soumis à une quarantaine à domicile. Seul un code QR sanitaire vert signifierait que l'on est en sécurité.

Le Henan a signalé vendredi quatre cas confirmés de COVID-19 transmis localement dans la ville de Kaifeng et quatre cas asymptomatiques transmis localement à Zhengzhou, a indiqué samedi la commission provinciale de la santé.

La province a accumulé 25 cas confirmés de COVID-19 transmis localement et 106 cas asymptomatiques locaux entre le 31 juillet et le 6 août dans la dernière résurgence des infections au COVID-19, selon la commission.

  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

Tiens, avec mon Sky du soir suis tombé sur une émission à la radio canadienne CBC, qui interviewait un prof canadien habitant à Wuhan. C'est récent, vendredi dernier je crois.

J'aime écouter et lire les expats qui vivent en Chine, ils voient le monde chinois toujours avec leurs yeux occidentaux, mais ça me paraît tellement plus "pure" par rapport à ces enfxxrés de "journaliste" de mes deux avec leur cul assis à 9000 bornes de la Chine et qui osent se la ouvrir avec les "je pense que" et "j'imagine que"...

La partie que j'ai souligné en orange me touche particulièrement : C'est uniquement quand tu as souffert pour obtenir une chose que tu sauras l'apprécier et la protéger. Je ne comprend pas comment les anti-machin choses arrivent si facilement à oublier ce qu'on a tous enduré depuis 2020, et à quel point c'est fragile...

https://www.cbc.ca/radio/thecurrent/the-current-for-aug-6-2021-1.6132016/full-text-transcript-for-friday-august-6-2021-1.6133099

Citation

RB: The highly transmissible covid variants continue to spread around the world. This morning, we'll hear from countries trying to fend off new outbreaks. We start where the whole pandemic began. Wuhan, China. The country has seen its worst outbreak of the virus in months now. And despite a policy to keep local infections at zero, the recent spike in cases has resulted in Chinese authorities shutting down transportation, doing massive testing, instituting quarantines. Mark Henshaw is a Canadian teacher living and working in Wuhan. Good morning, Mark.

MARK HENSHAW: Good morning, Rosemary.

RB: I know we've talked to you on the show before. Tell us what's happening where you are right now. What is the latest in terms of cases? You know, as much as you know anyway?

MARK HENSHAW: Yeah, well, across the horn, we currently have about 20 cases that have been identified and that started around the second of August for we identified four seven cases. And it's most likely that those cases came from a city called Nanjing outside of Wuhan, and in those cases most likely came from Russia. That's the recent news.

RB: It does sound like they came in through aeroplane cleaning crew. So, I mean, you can see how something can quickly spiral out. Does it sound like, from what you've been told, that this is in large part the Delta variant?

MARK HENSHAW: So, yes, one case did come out of that aeroplane cleaning situation with the Delta variant, and I think that's why the government was so quick to respond, because even though of the of the cases, one was Delta. Again, we understand there's a lot we don't understand about this virus. So that's why literally the next day, August the third, after the seven cases were declared, August the third was declared that there would be citywide testing everybody. And since then, there's been 10 million people who have been tested based on recent reports and twenty thousand twenty eight thousand volunteers helping out. And it's not a total lockdown at all. Particular areas in Millhone are currently in quarantine.

RB: What does that mean if they're in quarantine in terms of people's freedom of movement and whether you can go into those areas?

MARK HENSHAW: Yeah, it probably means like I haven't asked anyone who lives in quarantine right now because I don't I don't know anyone who's in quarantine. But if it's anything like it was before you stay in your apartment, unless you're picking up groceries or throwing out the garbage.

RB: So we should tell people that there are a few hundred cases in all of China, a country of, you know, almost one point five billion people. So it's a relatively low number. But officials are taking it very seriously. And how comprehensive is the testing? Because that's not something that we are doing on the same scale in Canada.

MARK HENSHAW: Well, the yeah, like you said, there has been a very strong response. Like I mentioned, within less than 24 hours, we started testing from the time that we indicated seven cases were found and 10 million people have been tested. So I've been I've gone out. I've been tested myself. I've also been double vaccinated months ago. I'm trying to do my best to steer clear. But, yeah, it's I don't know how much more comprehensive you can get of 10 million people have been tested in less than four days.

RB: I was just going to say and the idea, as I said at the top, was to try and keep cases at zero so you can understand maybe what testing is key to this.

MARK HENSHAW: Yeah, I know. Western countries, including Canada, are taking a different approach. And, you know, there's different systems, different mindsets, different political ways of doing things. But what's been great is that once the government declared there's going to be citywide testing, information went out pretty quickly, like I said. 28,000 volunteers being involved. So like the people are responding because the people are scared of things getting worse or escalating. So they're being very vigilant.

RB: You said that you've been vaccinated for quite some time. I know information is always hard to get in China, but do you have a sense of how many people have been vaccinated in Wuhan right now?

MARK HENSHAW: Well, we all know the information that the government has put out, which is which has been it's been echoed true routers and different sources as 1.7 billion vaccinations have been administered. Right. And how many? And Mugen, I can't tell you, but that's as much as I know about the country.

RB: Does it seem just from your circle of acquaintances and friends that most people are vaccinated or anxious to be?

MARK HENSHAW: Yeah, definitely. Most people are vaccinated. It's it's something that's the your work office will have no problem with encouraging you, supporting you to get vaccinated. I mean, from my understanding, the big vaccination was done like months ago. So I if I would think again, I don't have access to the numbers, but I would think that people who plan to get vaccinated would have been already vaccinated by now.

RB: So there's the widespread testing, shutting down of transportation and then quarantines in particular neighbourhoods. Beyond that, has your life changed now because of this outbreak, Mark?

MARK HENSHAW: In a simple sense, yeah, I'm just mostly staying home, and that's where most people are doing here. And one other than going to work where they're doing the regular tests, people are either work or at home. There's very little people out publicly. So even if you were to go out, there would be a very low chance of you to physically contact bump into somebody because there's very little people out right now. So, yeah, I mean, like, I again, I've been in an apartment for about 90 days during the pandemic when things started to happen. And I don't want to go back to that. But I know that by playing my part and by staying home and being careful, it can at least it's something I can do to reduce the potential of things spreading.

RB: And are things closed, restaurants, stores, non-essential stores, that kind of thing or. No?

MARK HENSHAW: Yeah, that's a good question. Yeah. Well, I mean, and to your point about the buses, the bus, the transit system is not completely shut down, just selective areas are shut down relative to quarantined areas. As for restaurants, establishments, restaurants are still running. But again, if you were to go to a restaurant right now, like I someone went to a more recently and they said the mall was basically dead. And in in one, there's two floors dedicated to restaurants at least. So virtually no people there. And even at the little shops, I think people are choosing to cook at home. More entertainment venues, though, large scale entertainment venues, theatres, performance halls, they're all shut down.

RB: One of the things that we've been talking about on this programme this week, and I'm sure you've been following in the U.S. as well as is mask wearing, there are provinces here that have decided to to get rid of the masks mandates in the United States. The Centres for Disease Control have asked people to start putting masks back on. Is mask wearing still happening in Wuhan or in parts of China?

MARK HENSHAW: In Wuhan, which is where I live, I can say it's still a habit, it's been a habit ever since the Ganda, the initial pandemic broke out again. You'll see the odd person like I mean, no community of 12 million people in the city is going to perfectly be wearing masks all the time. Or, you know, you see some people pulling out a cigarette. Obviously, people don't wear masks when they eat, if they eat out. The odd person walking around maybe isn't wearing a mask. But I'd say as a strong majority, people are have been wearing masks consistently since last year.

RB: How do you think people are feeling having to go through this again, knowing that this is the, you know, the place where this originated, that it was brutal when it first unfolded? As you say, you spent all that time in here, probably small apartment work. What's your sense of how people are, you know, are doing emotionally and mentally dealing with this again?

MARK HENSHAW: I think it's fair to say and this is based on kind of my own experience, it's fair to say that some people might be a little apprehensive, a little concerned about like what if things do escalate? What if things do get worse? But really, that's why I think people have responded so quickly to getting tested, and that's why people are being vigilant with their masks for the most part, instead of like that. Because like we actually have a plan. Like I way I can put it is when things first happened over a year ago, we were kind of creating something out of nothing that's not really sure exactly what to do. No country in the world knew exactly how to handle this. But as time passes and now it's been a year, we've had lessons learnt, which is why people are still wearing their mask, which is why people are choosing to line up to get test, 1.7 billion administered cases of the vaccine across China. So I think that people have somewhere to put their anxiety, which is, OK, I'm going to go I'm going to line up and get a test as soon as possible. And otherwise, if you think about it, if there is no solution like before, it would stay at home and that was it. Now it's OK. Well, we're not going to tell you to stay at home, but we're going to close down these establishments. We're going to encourage you to get tested. And then again, already we've had ten million people tested with about, again, 20 cases and one that we've understood that is that has come out.

RB: I mean, that's that's quite incredible, that level of testing. We're certainly not seeing that in your your your native country here in Canada. How are you doing? I mean, this has been you went to China to teach to to live somewhere different, to to learn new things and meet new people. This probably isn't what you expected.

Henri K.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 22 minutes, papsou a dit :

Opposé au vaccin, il se réjouit d'attraper le Covid-19... et en meurt en dix jours... c'est ballot!

https://www.lalsace.fr/sante/2021/08/09/oppose-au-vaccin-il-se-rejouit-d-attraper-le-covid-19-et-en-meurt-en-dix-jours

Merci pour le partage.

Que je lis :

Citation

Selon elle, son partenaire était diplômé de l'université de Cambridge, et avait décidé de ne pas subir de vaccin en raison de "choses" lues sur les réseaux sociaux.

Citation

L'aînée, 35 ans, estime que l'homme "a été tellement endoctrinée par les trucs qu'il voyait sur YouTube et les réseaux sociaux. Il disait que beaucoup de gens allaient mourir du vaccin plus que du Covid", ajoute Carla Hodges.

Pour moi, ce ne sont pas les réseaux sociaux les premiers "responsables", mais ceux qui diffusent volontairement ces propagandes.

Je me sens aussi totalement inpuissant quand je vois que ma mère croit dur comme fer tous qu'elle lit sur FB, YouTube et co. Et mon propre frangin est pas si loin de ça non plus, alors qu'il est sensé être plus intélligent que moi.

La "vérité alternative", les pseudo-experts du dimanche, les "experts" par le pouvoir magique de copier/coller de la "presse" de mes deux... Ma femme m'engueule toujours à chaque fois quand je dis qu'au fond de moi, j'aimerais qu'il y ait un Thanos des Avengers dans la vraie vie...

Le Dieu Virus (encore désolé @Delbareth) a toujours raison. La mort, elle aussi, a toujours raison.

J'ai peur de mourrir, j'ai une trouille bleue de ça, vraiment, alors je respecte le Dieu Virus, et je respecte la mort.

Henri K.

Edited by Henri K.
  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

Étude du MIT : l'hésitation à la vaccination est « hautement informée, scientifiquement instruite » et « sophistiquée »

https://pjmedia.com/news-and-politics/rick-moran/2021/07/17/mit-study-vaccine-hesitancy-is-highly-informed-scientifically-literate-and-sophisticated-n1462591/amp?__twitter_impression=true

 

édit:

Citation

Et ces visualisations n'étaient pas bâclées. "Ils sont pratiquement impossibles à distinguer de ceux partagés par les sources traditionnelles", explique Satyanarayan. « Ils sont souvent aussi raffinés que les graphiques que vous vous attendez à rencontrer dans le journalisme de données ou les tableaux de bord de santé publique. » "C'est une découverte très frappante", dit Lee. "Cela montre que caractériser les groupes antimasques comme illettrés ou ne s'engageant pas avec les données est empiriquement faux."

Citation

Jones dit que "l'idée de la science des groupes antimasques n'est pas d'écouter passivement alors que les experts d'un endroit comme le MIT disent à tout le monde ce qu'il faut croire". Il ajoute que ce genre de comportement marque un nouveau tournant pour un ancien courant culturel.

Et en plus ils utilisent leur esprit critique...mais quel culot!

Edited by kmltt
  • Confused 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

57 minutes ago, kmltt said:

Étude du MIT : l'hésitation à la vaccination est « hautement informée, scientifiquement instruite » et « sophistiquée »

https://pjmedia.com/news-and-politics/rick-moran/2021/07/17/mit-study-vaccine-hesitancy-is-highly-informed-scientifically-literate-and-sophisticated-n1462591/amp?__twitter_impression=true

C'est quoi ce titre tout bidon?!!!! L'étude lié dans l’article ne dit pas ça!!!

La "news" du MIT https://news.mit.edu/2021/when-more-covid-data-doesnt-equal-more-understanding-0304

  • Thanks 4
Link to comment
Share on other sites

https://www.rfi.fr/fr/asie-pacifique/20210808-chine-fin-du-dépistage-à-wuhan-alors-que-la-stratégie-du-zéro-covid-soulève-des-interrogations

Afin d’éviter le retour des vacanciers de zones infectées, expliquait samedi le journal les Nouvelles de Pékin, l’équipe de prévention et de contrôle de l’épidémie de la capitale a déclaré que tout Pékinois se trouvant dans des zones à risques Covid moyen ou élevé recevrait un « code orange » sur son téléphone portable. Pas moyen dans ce cas de prendre l’avion ou le train, ou de passer les barrages policiers. Et le code ne redeviendra « vert », que si « aucun nouveau cas » n’était enregistré pendant 14 jours dans cette zone. « Protéger la capitale à tout prix », comme l’affirmait la semaine dernière le chef du Parti communiste de la capitale, ce sont aussi des établissements scolaires qui songent à reporter la rentrée des maternelles dans le nord de la capitale, ou des lieux culturels comme l’Institut Français de Pékin qui sont provisoirement fermés. 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Polynésie :

https://www.lemonde.fr/planete/article/2021/08/10/covid-19-les-touristes-invites-a-quitter-la-martinique-en-deuxieme-phase-de-confinement_6091022_3244.html

Après plusieurs mois d’une circulation très faible du virus, l’épidémie a connu un regain soudain au début d’août. Plus aucun Polynésien n’était hospitalisé pour cause de Covid-19 à la mi-juillet ; ils sont désormais 159 à l’être, dont 27 en réanimation.

https://la1ere.francetvinfo.fr/polynesie/epidemie-delta-la-polynesie-au-meme-niveau-sanitaire-que-les-antilles-1076782.html (9 août 2021)

Le service réanimation de l’hôpital du Taaone dépasse désormais ses capacités normales avec 27 patients. Certains doivent donc être déplacés en réanimation dans d'autres services, au détriment d'autres patients. 159 personnes sont actuellement hospitalisées dont 145 sur Tahiti, 4 sur Moorea et 10 sur Raiatea. Les personnes hospitalisées ont en moyenne 54 ans. Il s’agit pour 54% d’hommes et 46% de femmes. 

Les vaccinés, proportionnellement moins représentés au sein de la population, sont aussi moins présents à l’hôpital. 11,7% des personnes hospitalisées ont un schéma vaccinal complet.

A ce jour, 21 personnes sont décédées de la vague Delta, âgées de 73 ans en moyenne et la majorité présentant des comorbidités.

https://www.tntv.pf/tntvnews/tntv_news_une/covid-19-retour-du-couvre-feu-des-mercredi-minuit/(9 août 2021)

Le représentant de l’Etat envisage avec les autorités du Pays la mise en place d’une forme de pass, notamment pour les déplacements dans les archipels. “Le risque, c’est d’avoir une contamination massive dans les archipels”, a-t-il déclaré.

https://www.tahiti-infos.com/Vaccination-Le-declic-Delta_a202570.html (3 août 2021)

Sur les 239 000 doses acheminées en Polynésie, 90 000 attendent encore d'être utilisées, au risque d'être périmées en septembre.

Tombé à 3 125 injections la dernière semaine de juin, le rythme repart très nettement à la hausse depuis deux semaines : soit 5 314 injections entre le 19 et le 25 juillet, et 7 467 la semaine dernière. “On n'est pas encore sur les cadences maximums qu'on a pu observer en début d'année” commente le responsable de la cellule process et data de la plateforme Covid, Romain Flory. “Au plus fort de la vaccination, on tournait sur 9 000 à un peu moins de 10 000 doses injectées par semaine avec des vaccinodromes”.

Edited by Wallaby
Link to comment
Share on other sites

https://www.washingtonpost.com/world/asia_pacific/covid-vaccines-delta-china-asia/2021/08/10/24d0df60-f664-11eb-a636-18cac59a98dc_story.html

Des pays comme l'Indonésie et la Thaïlande ont autrefois misé sur le Sinovac chinois, malgré les avertissements des experts médicaux, mais leurs systèmes de santé ont été mis à rude épreuve alors que la variante du delta déchire les villes. L'Indonésie a enregistré plus de 100 000 décès au total.

"La réalité actuelle présente un contraste frappant avec la fanfare avec laquelle Pékin a déployé ses vaccins et a ensuite insisté sur leur grande efficacité, même lorsque les données étaient moins disponibles", a déclaré Chong Ja Ian, professeur associé de sciences politiques à l'Université nationale de Singapour, qui étudie la concurrence entre les États-Unis et la Chine en Asie. Le changement, a-t-il ajouté, montre "combien il est risqué d'essayer de faire de la pandémie actuelle, et des dangers très réels pour la vie humaine, une sorte d'outil de propagande."

Sinovac et Sinopharm ont été parmi les premiers à commencer les essais cliniques, mais ils n'ont pas publié de données complètes. Des millions de personnes ont pris ces vaccins, que les gouvernements se sont empressés de se procurer en raison des contraintes d'approvisionnement avant que les États-Unis ne s'engagent à partager les doses. Les pays riches s'étant emparés de Pfizer et de Moderna, certains pays en développement n'ont eu d'autre choix que de se tourner vers la Chine.

Les doutes sur l'efficacité du Sinovac se sont accrus en juin, lorsque des médecins indonésiens entièrement vaccinés ont commencé à mourir du covid-19. L'Association médicale indonésienne a enregistré au moins 20 décès de médecins ayant reçu une double dose de Sinovac.

Les représentants de Sinovac et Sinopharm n'ont pas répondu aux demandes de commentaires. En juin, Sinovac a déclaré au journal d'État chinois Global Times que ses vaccins ne pouvaient pas offrir une protection à 100 %, mais qu'ils pouvaient réduire la gravité et les décès. La semaine dernière, lors d'un forum organisé par le ministre chinois des Affaires étrangères, le PDG de Sinovac, Yin Weidong, a déclaré que la société soumettrait aux autorités chinoises, dans les jours à venir, ses demandes de recherche clinique et d'utilisation en cas d'urgence pour la variante delta.

Selon les médias locaux, Novilia Sjafri Bachtiar, responsable scientifique des essais Sinovac en Indonésie, figure parmi les victimes. Ce pays de 270 millions d'habitants a commencé à administrer le vaccin Moderna fabriqué aux États-Unis fin juillet aux professionnels de la santé, après que Washington ait fait don de 8 millions de doses.

Les scènes de ces dons - dans des boîtes ornées de drapeaux américains - contrastent avec celles de janvier, lorsque le président indonésien Joko Widodo a reçu son vaccin Sinovac en direct à la télévision. Les responsables de la santé ont brandi la boîte de vaccin, ornée du nom de Sinovac, pour renforcer la confiance dans les doses. Les médias d'État chinois ont salué le geste de M. Widodo tout en vantant les mérites du vaccin comme étant "sûr et efficace".

La Thaïlande a également décidé de mélanger les vaccins, changeant sa politique à la mi-juillet pour vacciner les gens avec une première injection de Sinovac et une seconde d'AstraZeneca. Les professionnels de la santé qui sont déjà complètement vaccinés avec Sinovac recevront une troisième injection de rappel, soit d'AstraZeneca, soit d'un vaccin à ARNm tel que Pfizer ou Moderna.

Même les alliés les plus proches de Pékin passent à l'action. Le Cambodge a déclaré la semaine dernière qu'il commencerait à offrir des rappels d'AstraZeneca aux personnes ayant reçu deux doses de vaccins fabriqués en Chine, qui ont déjà été distribués à environ la moitié de la population.

En réponse à une question posée en mai sur le fait que le Cambodge est trop dépendant de la Chine, le Premier ministre Hun Sen a rejeté la suggestion comme étant "injuste".

"Si je ne compte pas sur la Chine, sur qui vais-je compter ? Si je ne demande pas à la Chine, à qui dois-je demander ?", a-t-il déclaré. "Sans l'aide de la Chine, peut-être n'aurons-nous pas de vaccins pour notre peuple".

Le président philippin Rodrigo Duterte, qui a déclaré au début de son mandat qu'il ferait "adieu" à Washington, un allié de longue date, entretient des relations chaleureuses avec la Chine. Il a accepté un million de doses supplémentaires de Sinovac il y a quelques jours, alors que son pays subit un nouveau verrouillage dans un contexte de recrudescence des infections.

Mais il a admis que sa décision de préserver un pacte de défense entre les États-Unis et les Philippines a été influencée par un récent don de vaccins Moderna de Washington.

"C'est donnant-donnant. Remercions-les, et je leur ai fait une concession", a déclaré M. Duterte.

Selon M. Chong, l'expérience des vaccins a fait prendre conscience à certains pays d'Asie du Sud-Est "que la dépendance à l'égard de la République populaire de Chine n'est pas suffisante, qu'il s'agisse de vaccins ou d'autres questions".

Vietnam :

https://www.nst.com.my/world/region/2021/08/716149/vietnams-covid-19-vaccine-nanocovax-almost-ready (8 août 2021)

Le développement par le Vietnam de son propre vaccin Covid-19 - Nanocovax - est en voie d'achèvement, son fabricant revendiquant un taux d'efficacité de 90 %.

La société Nanogen Pharmaceutical Biotechnology JSC, qui développe le vaccin, a déclaré que le taux d'efficacité était basé sur les résultats de la deuxième phase de recherche clinique menée par l'Institut Pasteur de Ho Chi Minh Ville et sur des patients guéris.

Si tout se passe comme prévu, le Vietnam devrait disposer de son premier vaccin national Covid-19 au quatrième trimestre de l'année.

https://fr.vietnamplus.vn/le-10-aout-le-vaccin-made-in-vietnam-covivac-entamera-sa-2e-phase-dessai/162572.vnp (9 août 2021)

La deuxième phase des essais cliniques sur l’homme du vaccin anti-COVID Covivac, produit par l'Institut des vaccins et des produits biologiques médicaux (IVAC) commencera le 10 août sur 375 volontaires dans le district de Vu Thu de la province de Thai Binh.

https://www.businessfrance.fr/vietnam-toujours-en-recherche-d-un-vaccin-covid-19-developpe-localement (6 juillet 2021)

Le ministère de la Santé vise 150 millions de doses pour vacciner 75% de la population vietnamienne. Le Ministre de la Santé, Nguyen Thanh Long, a déclaré avoir négocié avec succès, avec AstraZeneca, Pfizer/BioNTech et le Mécanisme COVAX (une initiative ayant pour but d'assurer un accès équitable à la vaccination contre le Covid-19 dans 200 pays). 

Les autorités vietnamiennes attendent des arrivées de vaccins, qui devraient s’étaler dans le temps. Ainsi, en 2021, l’objectif est de recevoir 100 millions de doses dont :

38,9 millions provenant de COVAX

30 millions d'AstraZeneca 

31 millions de Pfizer/BioNTech.

  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 15 minutes, Julien a dit :

Une belle arnaque ces vaccins Chinois, je suis bien content que l'EMA ne les ai jamais approuvés.

Quelle arnaque ce vaccin Biontech (Pfizer), 138 morts en Israél, 364 en ICU et en état critique, tous ayant reçu au moins 2 doses...

https://www.thelancet.com/action/showPdf?pii=S0140-6736(21)00947-8

Je suis bien content que la Chine ne l'a pas approuvé.

Heureusement que je ne l'ai pas pris et que j'ai pris le Sinovac...

========================================

Plus sérieusement, j'aurais aimé voir dans la presse des études faites de manière structurée par des professionels, et non des chiffres extraits par ci par là et sortis de leur contextes (comme ce que je viens de marquer en haut).

Mais bon, ce sont des "journalistes", c'est un peu trop demandé à mon avis...

Juste pour le simple rappel au cas où la question est posée : J'ai pris le Sinovac non pas parce que je suis un défenseur de la Chine comme certains veulent bien le croire (et en réalité je n'en ai rien à cirer de ce que les gens pensent de moi, on ne se connait pas), mais simplement parce que nous avons décidé de ne pas rentrer en France au moins avant 2022, et que professionnellement parlant j'ai plus de chances à me déplacer en Chine et la Chine ne reconnait pas le BionTech. A Hong Kong je n'ai que deux choix, Sinovac ou BionTech. Le jour où on rentre en France je prendrai deux doses de BionTech avant de partir. C'est aussi simple que ça.

Henri K.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,662
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Lapin
    Newest Member
    Lapin
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...