Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Coronavirus - Covid 19


Recommended Posts

il y a 6 minutes, BPCs a dit :

Ça  c'est la médecine de catastrophe ou de guerre : on trie et on écarte les patients ayant un mauvais pronostic par rapport à l'offre de soin disponible à l'instant t et dans le lieux y.

Tout le système de généralisation de la vaccination n'avait pour but que d'éviter d'en arriver là.

Il est terrible d'en constater la justesse  par défaut aux Antilles, en contraste de la Métropole.

re,

 

 

je en suis pas choqué par le tri : quand les secours interviennent sur un accident de bus, de train, un immeuble qui s'effondre, il y a forcément un tri à faire ; les morts, les amputés qu'on ne peut pas sauver, ceux qui n'ont rien ou pas grand chose, les autres...

 

ce qui me choque, c'est que le refus du vaccin, l'entetement du refus, conduit à cet état.

et, le 12 aout, les pompiers locaux refusent l'aide ...https://la1ere.francetvinfo.fr/guadeloupe/les-pompiers-de-guadeloupe-refusent-les-renforts-venus-de-l-hexagone-1078564.html

 

quelle fierté mal placée !

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 4 minutes, Deconfine82 a dit :

peut être ponctuellement sur le première vague dans l'Est, mais à ma connaissance jamais dans des conditions aussi dégradées qu'actuellement dans les Antilles.

Et jamais pour des patients jeunes comme maintenant, notamment car le 1er virus n'attaquait pas les jeunes dz manières graves

 

Edited by BPCs
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, Deconfine82 a dit :

peut être ponctuellement sur le première vague dans l'Est pour les personnes les plus âgés , mais à ma connaissance jamais dans des conditions aussi dégradées qu'actuellement dans les Antilles.

Le truc c'est qu'en métropole, on avait à ce moment-là la possibilité de transférer des patients des régions orientales vers le sud-ouest et l'ouest. Ce qui n'est pas le cas malheureusement aux Antilles ou en Polynésie. Mais on a bien fait du tri au départ, sachant qu'on manquait de tout y compris de respirateurs. Qui se rappelle encore des Italiens bricolant des équipements avec des masques de plongée Décathlon ou des propriétaires d'imprimante 3D fournissant des pièces aux CHU ?

Mais oui, la situation est critique aux Antilles.

  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, BPCs a dit :

Et jamais pour des patients jeunes comme maintenant, notamment car le 1er virus n'attaquait pas les jeunes dz manières graves

 il y a eu des jeunes dans les autres vagues notamment celle avec le variant A,  

 il faut bien voir qu'en France,  on n'avait jamais  atteint de tel taux d'incidence que ceux que l'on voit actuellement aux Antilles (en plus sur une telle durée)

Je ne sais pas dire si la gravité du variant Delta sur les jeunes est plus importante, ou bien s'il y a tellement de personnes jeunes contaminés que mécaniquement cela fait plus de cas graves touchant des jeunes.

Link to comment
Share on other sites

il y a 4 minutes, Deconfine82 a dit :

il y a eu des jeunes dans les autres vagues notamment celle avec le variant A,  

Oui, car "jamais toujours".

Mais les jeunes étaient des cas rares, souvent avec des comorbidités.

L'atteinte des jeunes c'est depuis le variant anglais.

Link to comment
Share on other sites

il y a 20 minutes, BPCs a dit :

Ben voyons, trop facile

Non c'est pas trop facile. Quand on détourne systématiquement mes propos et que je me fais insulter par un admin, qu'un modérateur me sors des arguments biaisés au possible, t'as le pompon. Donc je me tire, terminé. 

il y a 20 minutes, BPCs a dit :

 

 

Link to comment
Share on other sites

à l’instant, bubzy a dit :

Non c'est pas trop facile. Quand on détourne systématiquement mes propos et que je me fais insulter par un admin, qu'un modérateur me sors des arguments biaisés au possible, t'as le pompon. Donc je me tire, terminé. 

 

Donc en fait tu vas sur un forum où il y a des gens différents, sans lien les uns avec les autres, avec des opinions politiques très différentes et clairement pas la même vision de la vie et TOUS considèrent que tu dis un monceau de conneries.

C'est clairement un complot. C'est un scandale. On se ligue contre toi. 

Ou bien c'est toi qui a un problème, mais ça tu n'arrives pas à l'envisager. 

 

  • Upvote 4
Link to comment
Share on other sites

il y a 15 minutes, Ciders a dit :

Le truc c'est qu'en métropole, on avait à ce moment-là la possibilité de transférer des patients des régions orientales vers le sud-ouest et l'ouest. Ce qui n'est pas le cas malheureusement aux Antilles ou en Polynésie. Mais on a bien fait du tri au départ, sachant qu'on manquait de tout y compris de respirateurs. Qui se rappelle encore des Italiens bricolant des équipements avec des masques de plongée Décathlon ou des propriétaires d'imprimante 3D fournissant des pièces aux CHU ?

Mais oui, la situation est critique aux Antilles.

Et puis un système de transfert, très lourd et forcément onéreux, perd de son utilité quand on en est à un tel niveau de saturation des soins : les personnels, notamment, son certainement mieux utilisés sur place et la capacité logistique pour les approvisionnements.
En prime ça commencerait à être politiquement difficilement soutenable : pourquoi aider à grands frais ceux qui refusent ce qui fonctionne, à savoir la vaccination ? C'est moche, affligeant, triste à mourir.

Ca flambe dans les Bouches-du-Rhône aussi.

Link to comment
Share on other sites

il y a 29 minutes, Ciders a dit :

Il me semble qu'on y a eu droit aussi en métropole, pour les deux premières vagues.

Pas à ma connaissance non, jusqu'à présent on avait réussi à éviter le tri entre patients qui pouvaient raisonnablement survivre à la réa.

Au contraire de l'Italie du Nord pendant la première vague, pour donner un exemple.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

6 minutes ago, Boule75 said:

Et puis un système de transfert, très lourd et forcément onéreux, perd de son utilité quand on en est à un tel niveau de saturation des soins : les personnels, notamment, son certainement mieux utilisés sur place et la capacité logistique pour les approvisionnements.
En prime ça commencerait à être politiquement difficilement soutenable : pourquoi aider à grands frais ceux qui refusent ce qui fonctionne, à savoir la vaccination ? C'est moche, affligeant, triste à mourir.

Ca flambe dans les Bouches-du-Rhône aussi.

Idéalement on transfert les personnels de santé - et une partie du matériel - ... plutôt que les malades ...

... mais ce n'est pas toujours possible utile ... si les infrastructure d’accueil ne permette pas de valoriser le personnel ne plus en soignant plus de gens.

C'est toujours compliqué de trimballer des malades graves, encore plus quand on pas de moyen spécifiquement adapter aux volume de patients.

---

Après on a appris beaucoup de chose sur le Covid ... on accueille moins de gens en réanimation parce que ce n'est plus forcément indispensable vu les connaissances actuelles ... on les garde sous surveillance renforcer dans les services plus "léger" ... parce que parfois le processus lourd de réa fait plus de mal que de bien à terme.

---

Accessoirement on se concentre sur les morts ... un peu comme à la guerre. Mais pas sur les blessés.

Quand on va se mettre à compter la quantité de gens handicapé à long terme par la maladie ... ça risque d’être brutal aussi. Beaucoup de patient faisant un Covid "à la maison" se retrouvent avec des séquelles durables et sérieuses ... pour lesquelles ont est actuellement sans solution.

Si le vaccins pouvait ne serait ce que limité ce genre de "blessés" ça serait la panacée. Or il semble bien que les "malade" - positif plus quelques symptôme sur une vaccination opérationnel, une vaccination qui a vraiment développée des anticorps - vaccinée du covid soit des cas tres léger limite asymptomatique et sans séquelles.

  • Like 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 42 minutes, bubzy a dit :

Non c'est pas trop facile. Quand on détourne systématiquement mes propos et que je me fais insulter par un admin, qu'un modérateur me sors des arguments biaisés au possible, t'as le pompon. Donc je me tire, terminé. 

 

 

Je reste fasciné par cette séquence.

Tu écris "noir" à plusieurs reprises, tous les intervenants, aux formations, âges, parcours de vie et professionnels différents, l'interprètent comme tel (et oui, nous interprétons, car toute communication est interprétée, d'une manière ou d'une autre), on te l'explique une fois et encore et puis tu viens nous affirmer, tout de go, que "noir" veut dire "blanc" et te voilà à contredire tes propres écrits, d'une phrase sur l'autre au sein d'un même post, littéralement, tout en espérant que personne ne relève et en prétendant que nous déformons tes propos (on croit rêver, mais non).

On ne peut en conclure que deux possibilités :

- Soit tous les autres intervenants sont illettrés et ne comprennent pas la langue française, ce qui me semble difficile à soutenir ;

- Soit, alternativement, (i) tu ne comprends pas ce que tu écris, (ii) tu le fais exprès et c'est du troll, (iii) tu es complotiste et tu ne l'assumes pas encore complètement.

En tout état de cause, j'observe que tu as sollicité l'intervention d'un modérateur et qu'il a, indirectement, répondu. Naturellement, vu le fond de ton propos, ce n’était pas tendre. Mais faut-il s'en étonner ?

 

Moralité, ce forum n'est pas encore un espace paranormal où quelqu'un peut imposer à son prochain de dire que  2+2 = 5 alors que ce dernier sait que ce n'est pas vrai.

Edited by Chronos
  • Thanks 3
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, Ciders a dit :

Notez que Kaboul tombe, qu'il y a un ouragan à New York et que Lens gagne à Monaco pendant que Shorr Kan est absent du forum.

Comme par hasard...

 

Révélation

 

coincidence-i-think-not.jpg

 

 

 

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Israël lance sa campagne de test sérologique des 3 à 12 ans.

Il s'agit d'étudier individuellement l'état d'immunité des enfants en vue de la rentrée scolaire, et de savoir ceux qui seront soumis à isolement ou pas en cas de contact a risque.

Des campagnes a petite échelle laisse penser que 20% des enfants ont développé suffisamment d'anticorps.

 

 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 43 minutes, g4lly a dit :

Idéalement on transfert les personnels de santé - et une partie du matériel - ... plutôt que les malades ...

... mais ce n'est pas toujours possible utile ... si les infrastructure d’accueil ne permette pas de valoriser le personnel ne plus en soignant plus de gens.

C'est toujours compliqué de trimballer des malades graves, encore plus quand on pas de moyen spécifiquement adapter aux volume de patients.

---

Après on a appris beaucoup de chose sur le Covid ... on accueille moins de gens en réanimation parce que ce n'est plus forcément indispensable vu les connaissances actuelles ... on les garde sous surveillance renforcer dans les services plus "léger" ... parce que parfois le processus lourd de réa fait plus de mal que de bien à terme.

---

Accessoirement on se concentre sur les morts ... un peu comme à la guerre. Mais pas sur les blessés.

Quand on va se mettre à compter la quantité de gens handicapé à long terme par la maladie ... ça risque d’être brutal aussi. Beaucoup de patient faisant un Covid "à la maison" se retrouvent avec des séquelles durables et sérieuses ... pour lesquelles ont est actuellement sans solution.

Si le vaccins pouvait ne serait ce que limité ce genre de "blessés" ça serait la panacée. Or il semble bien que les "malade" - positif plus quelques symptôme sur une vaccination opérationnel, une vaccination qui a vraiment développée des anticorps - vaccinée du covid soit des cas tres léger limite asymptomatique et sans séquelles.

pour aller dans ton sens, Mayotte-La Reunion, en avion, en tourisme, c'est moins de 2H de vol (1h30/1h45) ; mais, pour une evasan, c'est 8 h de lit à lit..

la Reunion/Paris, en avion, c'est en gros 11 h de vol pour les touristes. En evasan, de lit à lit, c'est 16h

 

c'est à dire qu'il faut transferer des malades qui vont tenir durant tout ce temps sans que leur état ne s'aggrave... et ce n'est pas facile.

 

Nous (sur Mayotte) avons un avion dédié, qui fait le vol en 2 grosses heures et qui peut transporter 3 civieres et des malades, en assis ou du personnel médical.https://lejournaldemayotte.yt/2021/08/19/lavion-sanitaire-et-lheli-smur-restent-a-mayotte/

mais, il faut que les malades soient transportables ... pas trop tot, pas trop tard... pas trop grave..

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

14 hours ago, christophe 38 said:

je comprends ; simplement, j'ai de plus en plus de mal à accepter de me faire confiner (comme au début de l'année dans mon ile) pendant 45 jours, avec couvre feu à 18 h, (début fin janvier) et avoir besoin de motifs imperieux (jusque fin juin) pour sortir de mon ile malgré le pcr negatif et la séquence vaccinale complete, tout cela parce que le virus se balade, parce que des gens refusent de se faire vacciner..

 

en gros, je dois etre solidaire et me taire et eux, faire ce qu'ils veulent ?

C'est sans conteste impossible, en tout cas difficile mais si ton petit paradis devient invivable barre toi et reviens en métropole.

8 hours ago, Chronos said:

Dans un tel contexte, la personne qui refuse de se faire vacciner entend donc imposer les conséquences de son choix aux vaccinés dès lors que ceux-ci devront, ad vitam, vivre dans le respect de procédures destinées à les protéger sans que celles-ci ne soient de nature à limiter l'efficacité du virus au sein de la population.

Oui c'est clair que pour une partie des vaccinés le virus n'existe plus, c'est la fête au village, il va y avoir des surprises.

Link to comment
Share on other sites

il y a 19 minutes, P4 a dit :

Oui c'est clair que pour une partie des vaccinés le virus n'existe plus, c'est la fête au village, il va y avoir des surprises.

 

Surprise qui, selon toute vraisemblance, proviendra d'un cluster de non vaccinés dans lequel le virus peut circuler et s'adapter en toute sérénité.

L'enjeu est ici de mettre fin à l'épidémie. Une fois fait, nous devrons cohabiter avec les mutations successives de ce virus, et, au besoin adapter les vaccins.

 

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 24 minutes, P4 a dit :

Oui c'est clair que pour une partie des vaccinés le virus n'existe plus, c'est la fête au village, il va y avoir des surprises.

Le pire c'est que la fête au village c'est aussi pour les non vaccinés, vu le nombre de cahutes test antigéniques (dont la fiabilité est < à celle des PCR) édifiées devant les bars et restos pour les non-vaccinés qu'y s'y pressent pour obtenir le précieux pass' leur permettant d’accéder aux établissements le tout sans masque bien sûr ...

 

La surprise ce sera quand les tests PCR vont (enfin) devenir payants ... on va commencer à rigoler

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

7 hours ago, bubzy said:

Pourtant c'est un fait. Que ce soit pour leur formation ou durant leur vie professionnelle, les laboratoires dépensent des sommes folles pour s'assurer que les médecins prescrivent bien leurs produits. 

Et le pharmacien te change de générique pour gratter quelques centimes avec quelques désagréments mais comme c'est un médicament de vieux généralement ça passe.

Je n'avais pas d'a priori, j'ai accepté de changer de générique puisque au début des années 2000 je suis passé de la molécule originale à un générique alors pourquoi pas un autre générique.

Je ne me suis pas rendu compte tout de suite du désagrément, enfin je n'ai pas fais le lien mais une fois établi j'ai cessez de prendre ce nouveau cachet et dans la semaine les choses sont rentré dans l'ordre.

 

 

16 minutes ago, Chronos said:

 

Surprise qui, selon toute vraisemblance, proviendra d'un cluster de non vaccinés dans lequel le virus peut circuler et s'adapter en toute sérénité.

L'enjeu est ici de mettre fin à l'épidémie. Une fois fait, nous devrons cohabiter avec les mutations successives de ce virus, et, au besoin adapter les vaccins.

 

Tu parle du futur variant en provenance de:

choisis ton pays?

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Bon pour être clair sur la raison de mon départ.

C'est pas que je ne suis pas d'accord avec vous. Ici des débats y'en a eu plein. Ça fait quand même quelques années que je suis là. Forcément il y a des fois où je serais en désaccord.

Par contre. Mes propos ont été détournés. On s'oppose à des arguments que je n'ai pas donné, à des choses que je n'ai pas dites.

Deux modérateurs, et pas des moindres, ont des propos que je trouve pas acceptables. Le premier, j'ai l'habitude de ses sorties, à la limite, je suis habitué.

Le second, par contre, m'insulte, me traite de criminel et me rabaisse ouvertement. 

Qu'on soit d'accord ou pas avec mes propos, je suis resté dans la mesure. 

D'où mon appel à la modération.

D'où mon dégoût

D'où mon départ.

Voilà c'est dit, arrêtez de dire des conneries sur mon compte.

Link to comment
Share on other sites

il y a 28 minutes, Akhilleus a dit :

quand on laisse un problème se developper de manière logarithmique exponentielle

Petite correction je pense. Si seulement c'était logarithmique !

--

Le nouveau site du gouvernement ne donne pas autant de détails que Géodes ; petites observations du soir :

  • Paris intra-muros (vieux, riche, CSP+) : 96,9% des + de 12 ans avec au moins 1 dose.
  • bonnet d'âne : Saint-Pierre-et-Miquelon, 0,3% !! (j'imagine que c'est tout en bas de la liste des priorités et que les risques sont jugés faibles...)
  • Guadeloupe, Martinique : 30% ; grosse progression, donc. C'est tard mais bien !
    Guyanne à 32%
    Saint martin à 40,9%, St Barthelemy à 71%
  • La Réunion : 50%
  • Mayotte : 50,4%

Au national : 81,5% + de 12 ans avec au moins 1 dose.

Link to comment
Share on other sites

^^^

P4.

Primo le paragraphe de Bubzy que tu cites n'est plus a jour depuis oh au moins 20 ans. Les regles sont tellement strictes maintenant que les labos doivent justifier quand ils donnent un stylo (et c'est pas une image)

Ce que financent les labos  ce sont les essais cliniques pour leurs molecules mais ici la charge d'interer a changé. Ce sont les labos qui ontbesoin des medecins plus l'inverse. Fini les années 80 dorees avec sejour a Cancun et TV-magneto pour appater le prescripteur

Qyant au problème des generiques, le pharmacien fait ce que la secu lui demande sinon il se fait taper sur les doigts. Les marges sur les medocs a vignettes sont fixes, c'est pas la dessus qu'il fait son beurre

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,632
    Total Members
    1,550
    Most Online
    gabin1980
    Newest Member
    gabin1980
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.4m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...