Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Recommended Posts

Il y a 1 heure, Arland a dit :

Oui sauf que là il ne s'agit pas de vacances ou de week-end mais d'une situation de crise face à une pandémie où il est irresponsable de venir se réfugier en masse dans des zones qui ne disposent pas forcement d'équipements hospitaliers dimensionnés en conséquence. Ils n'ont plus qu'à croiser les doigts pour que cette vague ne rattrape pas leur lieu de "vacances".

Peut-être, mais as-tu une idée de combien de personnes avaient déjà pris leur billets ou s'étaient organisés pour quitter l'IdF avant même que ne soit déclaré le confinement ou même que les bruits de confinement soient assez sérieux pour que l'on puisse leur porter attention ?

Un exemple très personnel (mais qui n'est sûrement pas si rare que cela) : j'ai pu travailler pendant plusieurs années sur Paris 4 jours par semaine et je prenais alors mes billets de train 2 mois à l'avance pour rentrer chez moi, auprès de ma compagne et de mes enfants tous les week-ends. En d'autres termes, dans la même situation, je serais parti le vendredi soir, comme je le faisais toutes les semaines (sachant d'autant plus que le président n'avait pas évoqué de mesure de confinement le jeudi soir et qu'il me fallait rentrer chez moi pour aller voter !). Et tu ne m'aurais pas vu revenir sur Paris le lundi/mardi matin. Je serais passé pour un déserteur au vu d'une opinion publique s'exclamant à la lecture de mes données de bornage téléphonique... noyées dans une masse de données. Et quand bien même je ne serai pas rentré en province pour le week-end, je ne pouvais louer ma chambre sur Paris que quelques jours par semaine... puisque celle-ci étant occupée les 4 autres nuits de la semaine. J'imagine déjà le prix à devoir louer une chambre d'hôtel pour les jours restants ou faire du télétravail depuis un cagibi loué pour l'occasion...

Je ne dis pas que tous ceux qui ont quitté l'IdF l'ont forcément fait dans cet esprit, mais je pense que ceux qui étaient dans un tel profil ou analogue sont à mon avis loin de représenter une minorité dans ces 17 % ayant quitté l'Île de France. Qui plus est, la météo étant particulièrement agréable pour la saison, beaucoup de Parisiens avaient dû prévoir depuis un moment de partir en week-end, peut-être même de rejoindre leur résidence secondaire. Et ils sont pour certains partis le vendredi soir alors que le confinement n'était pas encore annoncé !

Edited by Skw
  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites

@Akhilleus Je viens de lire quelques choses que je ne comprend pas tout :

https://mp.weixin.qq.com/s/7YNuUHE8Nk0zMu9EFtv1Ag

L'article parle d'un kit de dépistage rapide (littéralement "Bandelette de test") :

  • Co-développé par Guilin University of Electronic Technology et Ski Kang Medical
  • Test sur la présence d'antigène et non d'anticorps
  • Essais cliniques dans 2 hôpitaux à Chongqing sur 659 cas, sensibilité supérieure à 96%
  • Obtient le CE le 23 Mars, certification en cours auprès des autorités chinoise
  • Ils mentionnent "Protéine N" et "Protéine S" (???)
  • Utiliser du sang, résultat en 10 min
  • Capacité de production 100k par jour
  • Il semble cibler le marché intérieur chinois et aussi l'UE

Qu'est-ce que c'est ?

Henri K.

Edited by Henri K.
Link to post
Share on other sites
il y a 29 minutes, Rufus Shinra a dit :

Allez, un peu de confiance !

10-FC2-C99-2-FCD-418-E-8-AC0-2-DE6-D9-AF

Pas la bonne boule de crystal, Boris

Moi je l'avais dit au départ : 2020 l'année qui craint (vous noterez la rime oh combien riche mais au moins prophétique)

Link to post
Share on other sites

Voici un protocole de recherche mené LUI à grande échelle c'est une communication directe "du producteur" en circuit court

Le CHU de Saint-Etienne  travaille au niveau Européen avec d'autres hôpitaux sur un panel de malades qui lui est conséquent ... comme quoi il serait bon d'élargir un peu le champ de réflexion

Citation

LE CHU DE SAINT-ETIENNE INTEGRE L’ESSAI CLINIQUE
« DISCOVERY » POUR LUTTER CONTRE L’EPIDEMIE DE COVID-19
Face à l’urgence sanitaire de l’épidémie actuelle, le CHU de Saint Etienne a rejoint depuis le 25 mars l’essai européen DisCOVeRy, qui vise à évaluer 4 stratégies thérapeutiques contre le COVID-19.
Le CHU de Saint-Etienne fait donc partie des CHU français participant à cette étude nationale faisant partie d’une étude internationale qui se déroule également dans 6
autres pays européens (Belgique, Pays-Bas, Allemagne, Espagne, Luxembourg et Royaume-Uni) sous l’égide de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). 800 patients seront inclus en France, sur un total de 3200 en Europe. Il s’agit de patients hospitalisés pour COVID-19 dans un service de médecine ou de réanimation.
Selon les critères d’éligibilité, les patients pris en charge dans ces services se verront proposer de participer à l’étude par les médecins investigateurs. Les 4 médicaments choisis pour être testés font partie de la liste des traitements expérimentaux identifiés comme prioritaires par l’OMS. Pour chaque patient le choix des modalités de traitement est déterminé de manière aléatoire.
Les premiers résultats d’efficacité, attendus 15 jours après l’inclusion des premiers patients, devront aussi permettre d’abandonner les traitements qui s’avéreraient les
moins efficaces, pour les remplacer par d’autres molécules à fort potentiel. Le but de cet essai et de son protocole « adaptatif » est d’améliorer très rapidement les
connaissances scientifiques sur la sécurité et l’efficacité des molécules contre le COVID-19, pour identifier le meilleur traitement.
Tout l’intérêt d’un cadre scientifique robuste, comme celui de l’étude DisCOVeRy, est de pouvoir comparer entre eux les traitements et de comprendre pourquoi ils fonctionnent
ou non contre la maladie à ses différents stades.
Le CHU de Saint Etienne s’apprête également à mettre en place une dizaine d’autres essais sur le COVID-19. Le CHU de Saint-Etienne est également coordonnateur d’un essai national sur cette thématique.

Je peux vous dire que là-bas çà marne dur

  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, Henri K. a dit :

@Akhilleus Je viens de lire quelques choses que je ne comprend pas tout :

https://mp.weixin.qq.com/s/7YNuUHE8Nk0zMu9EFtv1Ag

L'article parle d'un kit de dépistage rapide (littéralement "Bandelette de test") :

  • Co-développé par Guilin University of Electronic Technology et Ski Kang Medical
  • Test sur la présence d'antigène et non d'anticorps
  • Obtient le CE le 23 Mars, certification en cours auprès des autorités chinoise
  • Ils mentionnent "Protéine N" et "Protéine S" (???)
  • Utiliser du sang, résultat en 10 min
  • Capacité de production 100k par jour
  • Il semble cibler le marché intérieur chinois et aussi l'UE

Qu'est-ce que c'est ?

Henri K.

Oui ca a l'air d'être un test antigénémique (recherche d'antigènes viraux plutot que d'anticorps du patients dirigés contre le virus)

La protéine N doit être une protéine de la nucléocapside virale

https://www.mybiosource.com/covid-19-recombinant-protein/sars-cov-2-nucleocapsid-protein-n-fragment-protein-nx-2019-ncov-coronavirus/8574734

La protéine S est une protéine de Spike (la couronne d'epine qui donne son nom et aspect au coronavirus)

C'est le même principe générale que la savonette ou bandelette de recherche d'anticorps sauf que la réaction est "inverséee

En gros il doit y avoir des anticorps anti N ou anti S collés à la bandelette (probablement des anticorps recombinants) couplés à un réactif chimique

Si il y'a de la protéine N ou S dans le sang du malade (donc du virus), elle va s'agglutiner sur ces anticorps et entrainer la réaction chimique qui fera changer de couleur cette zone de la bandelette

Voilà (c'est simplifié mais un peu ça)

A l'inverse pour une bandelette/savonette recherchant des anticorps anti virus dans le patient, ce sont des antigènes viraux (probablement les mêmes N ou S) qui sont collés sur la bandelette et c'est la présence d' anticorps dirigé contre ces protéines chez le patient qui provoquent la réaction de précipitation et donc l'apparition d'une bande

 

En général ca se presente comme ça (quel que soit ce que tu teste antigène ou anticorps)

Tu as une bande C : controle (qui est censée apparaitre systématiquement pour montrer que le test a fonctionné, c'est un controle interne au test indépendant de la présence ou non de ce que tu cherches)

et une bande T pour test qui apparait si tu es positif

1C, 1T = poitif

1C 0T = négatif

0C 0T (ou 1T) = echec du test

  • Thanks 3
Link to post
Share on other sites
13 minutes ago, Skw said:

Je ne dis pas que tous ceux qui ont quitté l'IdF l'ont forcément fait dans cet esprit, mais je pense que ceux qui étaient dans un tel profil ou analogue sont à mon avis loin de représenter une minorité dans ces 17 % ayant quitté l'Île de France. Qui plus est, la météo étant particulièrement agréable pour la saison, beaucoup de Parisiens avaient dû prévoir depuis un moment de partir en week-end, peut-être même de rejoindre leur résidence secondaire. Et ils sont pour certains partis le vendredi soir alors que le confinement n'était pas encore annoncé !

Parmi mes collègues en région parisienne, ceux qui sont allés se mettre au vert l'ont fait volontairement et sciemment. Parfois en deux temps (d'abord la famille/enfants, puis eux). C'était leur principal sujet de discussion le vendredi de l'annonce du confinement ("alors toi, tu fais quoi ?"). J'en connais aussi pas mal sur Lyon qui se sont "mis au vert". Quand tu rajoute à ça les adultes isolés (étudiants ou jeunes actifs) qui sont rentrés dans leur famille, cela ne m'étonne pas que l'on arrive à 17%... 

Dans certains cas, c'est l'objet de blague avec eux quand je les ai au téléphone : certains sont allés en famille en Alsace... pas de chance !

  • Thanks 1
  • Upvote 3
Link to post
Share on other sites

A priori, les lésions pulmonaires provoquées par le SARS-CoV-2 persistent en partie à l'issue de la guérison et les tissus cicatriciels créés peuvent altérer durablement la capacité respiratoire des patients les plus touchés : http://www.leparisien.fr/high-tech/voici-a-quoi-ressemblent-des-poumons-infectes-par-le-coronavirus-26-03-2020-8288274.php

  • Thanks 2
  • Upvote 2
Link to post
Share on other sites
à l’instant, FATac a dit :

A priori, les lésions pulmonaires provoquées par le SARS-CoV-2 persistent en partie à l'issue de la guérison et les tissus cicatriciels créés peuvent altérer durablement la capacité respiratoire des patients les plus touchés : http://www.leparisien.fr/high-tech/voici-a-quoi-ressemblent-des-poumons-infectes-par-le-coronavirus-26-03-2020-8288274.php

Oui c'est ce qu'avaient déjà observé les chinois sur environ 30% de leur cas (ce qui est assez enorme)

Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, Rivelo a dit :

Parmi mes collègues en région parisienne, ceux qui sont allés se mettre au vert l'ont fait volontairement et sciemment. Parfois en deux temps (d'abord la famille/enfants, puis eux). C'était leur principal sujet de discussion le vendredi de l'annonce du confinement ("alors toi, tu fais quoi ?"). J'en connais aussi pas mal sur Lyon qui se sont "mis au vert". Quand tu rajoute à ça les adultes isolés (étudiants ou jeunes actifs) qui sont rentrés dans leur famille, cela ne m'étonne pas que l'on arrive à 17%... 

OK. Cela dépend aussi peut-être du secteur et du profil des sociétés/structures. Dans mon boulot, on était environ la moitié de l'effectif à rentrer automatiquement ou presque - notamment car très peu de franciliens de naissance dans le lot - pour le week-end en province... 

Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, Akhilleus a dit :

Oui c'est ce qu'avaient déjà observé les chinois sur environ 30% de leur cas (ce qui est assez enorme)

J'imagine donc que les impacts sur la société et les systèmes de santé ou d'assurance maladie risquent d'être durables et possiblement lourds.

Edited by Skw
  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, Phacochère a dit :

Si à la fin des fins, c'est un stéphanois qui me sauve... Arf, la potion sera amère (je vous taquine les cousins) ;p

Tu sais moi je suis Marseillais

  • Haha 2
Link to post
Share on other sites
Le 26/03/2020 à 08:27, Rufus Shinra a dit :

Si on doit poursuivre Macron et le gouvernement - et puis aussi l'Assemblée et le Sénat, qui étaient d'accord pour maintenir les élections, après tout - comment doit-on traiter ces personnes ? Trahison, terrorisme ou juste meurtre de masse ?

Le verdict doit tenir compte des dates et de la situation juridique aux différentes dates.

Le rassemblement de la Porte Ouverte Chrétienne de Mulhouse qui crée la controverse aurait eu lieu du 17 au 21 février, une époque où, apparemment, aucune consigne particulière n'était donnée à la population résidant en France, les consignes s'adressant uniquement aux voyageurs entrant en France en provenance de Chine ou de régions contaminées.

Le premier tour des élections municipales a eu lieu le dimanche 15 mars.

Wikipédia indique la chronologie suivante :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Pandémie_de_maladie_à_coronavirus_de_2020_en_France#Mesures_nationales_(stade_3)

Interdiction des rassemblements de plus de 5 000 personnes dans un espace confiné : 5 au 9 mars

Interdiction des rassemblements de plus de 1 000 personnes: 10 au 13 mars

Interdiction des rassemblements de plus de 100 personnes : 14 mars au 15 avril

Interdiction aux navires transportant plus de cent passagers de faire escale ou de mouiller dans les eaux intérieures et les eaux territoriales : 14 mars au 15 avril

Fermeture de certains établissements recevant du public. Seuls « les commerces essentiels (magasins alimentaires, pharmacies, banques, bureaux de tabac, stations-service…) et tous les services publics essentiels » sont autorisés à rester ouverts : 15 mars au 15 avril

Fermeture des établissements scolaires et d’enseignement supérieur : 16 au 29 mars

Si l'accusé a encore le droit de se défendre, voilà ce qu'il plaide :

https://porte-ouverte.com/information-covid-19/

Pourquoi n’avez-vous pas annulé votre rassemblement du 17 au 21 février ?

À ce moment, la France est en phase 1 du plan de prévention épidémie avec des cas avérés isolés uniquement. La Direction générale de la Santé a d’ailleurs informé, le 21 février, tous les professionnels de santé (cf. information) qu’ “il n’y a pas de chaîne de transmission active en France”.

Aucune directive officielle n’avait donc été donnée laissant planer le doute sur d’éventuelles annulations d’événements.  D’ailleurs, à cette même période se sont tenus:

Mardi 18 Février, une visite du Président de la république Emmanuel Macron dans le quartier de Mulhouse Bourtzwiller où se trouve l’église.

le salon de l’agriculture à Paris du 22 février au 1er mars (Environ 480 000 visiteurs confinés, passage du Président Emmanuel Macron le 22 Février)

Le 26 février se déroulait le match aller de Ligue des Champions entre l’Olympique Lyonnais et la Juventus de Turin avec la venue de 3000 supporters Turinois (cf situation Italie ce même jour).

Il n’y avait donc aucune raison d’envisager même l’éventualité d’une annulation de cet événement organisé à la Porte Ouverte chaque année depuis 25 ans.

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites
il y a 37 minutes, FATac a dit :

A priori, les lésions pulmonaires provoquées par le SARS-CoV-2 persistent en partie à l'issue de la guérison et les tissus cicatriciels créés peuvent altérer durablement la capacité respiratoire des patients les plus touchés : http://www.leparisien.fr/high-tech/voici-a-quoi-ressemblent-des-poumons-infectes-par-le-coronavirus-26-03-2020-8288274.php

 

il y a 37 minutes, Skw a dit :

J'imagine donc que les impacts sur la société et les systèmes de santé ou d'assurance maladie risquent d'être durables et possiblement lourds.

C'est uniquement sur les cas graves.

C'est pour ça que les "vieux" ne s'en sortent pas. C'est la double lame. Le système immunitaire a plus de difficulter à combatre le virus. Et quand le virus n'est plus présent, les poumons ont des grosses lésions bien longues à résorber. Et avec l'age la capacité de régénération décroit.

Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, Eau tarie a dit :

 

C'est uniquement sur les cas graves.

C'est pour ça que les "vieux" ne s'en sortent pas. C'est la double lame. Le système immunitaire a plus de difficulter à combatre le virus. Et quand le virus n'est plus présent, les poumons ont des grosses lésions bien longues à résorber. Et avec l'age la capacité de régénération décroit.

Ca c'est pas sur

L'etude chinoise parle des cas hospitalisés (donc de sérieux à critiques) pas uniquement des cas graves/critiques (à passer sous respirateurs)

Et dans ce cadre ca ne concerne pas que les vieux (même si c'est la population majoritaire)

Les poumons sont des organes qui régènerent très mal en profondeur , or ce type de dommage est visible quand le virus pousse jusqu'aux microalvéoles profondes

En gros pour chiffrer la population à risque ce serait 30%  des 20%  de cas sérieux à critiques de tous les CoV2 infectés

Au chiffre actuel on parle de 30 000 handicapés respiratoires potentiels

A voir la durée et la permanence des cas

Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Akhilleus a dit :

Il faudrait qu'ils passent par l'Est

Vu la prépa NrBC de la Bundeswher ces dernières années, on est tranquille. Ca finira comme la guerre des Mondes

Gamelin disait pas un truc du même genre?

Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Akhilleus a dit :

Ca c'est pas sur

L'etude chinoise parle des cas hospitalisés (donc de sérieux à graves) pas uniquement des cas graves (à passer sous respirateurs)

Et dans ce cadre ca ne concerne pas que les vieux (même si c'est la population majoritaire)

Les poumons sont des organes qui régènerent très mal en profondeur , or ce type de dommage est visible quand le virus pousse jusqu'aux microalvéoles profondes

Désolé j'ai fait l'amalgame de vocabulaire par manque de culture entre sérieux et grave.

Je n'ai pas les % en tête, mais niveau age c'était quand même très marqué. Il n'y a jamais d'absolu en médecine. Juste des gaussienne plus ou moins marqué. Donc forcement ça ne concerne jamais QUE les vieux. Mais très principalement.

A priori sur les cas "plus jeunes" le fait d'attraper le virus pendant le sport serait un cas aggravant. Qqun avait posté un article ici. On peut surement rapprocher ça à ta dernière phrase.

Link to post
Share on other sites
  • pascal locked this topic
  • pascal unlocked this topic

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Member Statistics

    5,611
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Stark_Contrast
    Newest Member
    Stark_Contrast
    Joined
  • Forum Statistics

    21,234
    Total Topics
    1,429,612
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...