Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Recommended Posts

il y a 14 minutes, Akhilleus a dit :

Crois moi, je regrette de pas etre passé chez le coiffeur y'a 15 j

Cela dit 8 sem je dois pas etre loin

Mi avril pour nous +2 sem de vacances scolaires ca amène deja a 6 semaines de confinement

Pareil.

Chargé comme un baudet au bureau du coup pas le temps de prendre rdv avant le lockdown.

Mais si on prend la timeline en Belgique on a un lockdown ordonné le 14.03 à minuit. On est déjà à deux semaines avec mise en continuation au 19.04 (donc trois semaines de plus  = 5). Avec l'option du 3 mai on en sera à 7 semaines de confinement.

J'ai l'impression que les vraies réquisitions d'entreprises et allongement du temps de travail vont être post épidémie...

 

Des polémiques sont en train de naître chez nous quant à la disponibilité des gynéco et des problèmes liés au confinement et aux opérations d'avortement. Le tout en plein non débat national consistant à de facto en faire un acte médical ordinaire avec disparition à terme de la clause de conscience du médecin (celle des hôpitaux est en ligne de mire là). Les semaines à venir vont être joyeuses...

 

Apparemment les violences conjugales seraient en cours d'explosion avec une impunité de fait dans le chef d'auteurs.

 

La criminalité à Bruxelles, notamment le trafique de came, serait en chute de 30 % par contre.

Edited by Chronos
  • Upvote 2
Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Skw a dit :

Petite histoire des institutions...

10-13 mars : certains doctorants de l'institution dans laquelle je bosse étaient amenés à présenter leurs travaux lors d'une rencontre nationale. La moitié d'entre eux ont refusé de s'y rendre, avec pour réponse de l'organisatrice, travaillant pour un institut dépendant du ministère de la recherche, que c'était incorrect. Les doctorants étant partis présentés sont revenus le vendredi 13 mars, ramenant au centre la somme des virus et bactéries qu'ils ont pu récolter juste avant le confinement.

12 mars : plusieurs de mes collègues sont montés à Paris faire une présentation, devant un collège d'environ 200 personnes, dans une instance dépendant indirectement d'un ministère. Ils se trouvent que la plupart des personnes ayant assisté à cette réunion étaient relativement âgées (50aine et 60aine) et qu'elles venaient pour un certain nombre d'entre elles des différents coins de l'hexagone. Mes collègues avaient pourtant demandé au préalable s'il était pertinent de maintenir la réunion à cette date. Notons que nous avions collégialement décidé dans notre équipe, à titre comparatif, d'annuler une réunion de 10 personnes qui aurait dû se tenir le 11 mars. Sachant que mes collègues étaient tout de même tenus de présenter, parce que cela s'inscrit dans le cadre d'un contrat, ils sont montés sur Paris. Pourtant, certains n'étaient pas particulièrement emballés par l'idée. Pour rappel, à cette date, les réunions de plus de 1000 personnes étaient interdites. Le lundi suivant, c'était confinement.

9-13 mars notre direction, sous prétexte qu'elle n'avait pas reçu de directives/consignes en ce sens, refusait d'autoriser/étendre exceptionnellement le télétravail - tous les employés n'étant pas éligibles et les autres ne pouvant télétravailler qu'un certain nombre de jours préétablis dans la semaine - malgré les demandes répétées de salariés et de syndicats depuis le début de la semaine. Au final, le passage au télétravail s'est passé dans mon institut dans le chaos et l'urgence...  Et ce n'est pas une exception. Nombre de directions à la tête d'instances publiques n'ont pas voulu anticiper ce que beaucoup annonçaient comme inéluctable.

Tu voudrais donc que les individus/ménages anticipent les ordres d'un gouvernement alors que des instances/institutions dépendant directement de ministères étaient incapables de repousser de réunions qui avaient une certaine dangerosité, non seulement par le nombre de personnes réunies mais aussi par la provenance géographique multiple des publics ? C'est probablement tout aussi critique, voire bien plus, qu'un ménage quittant l'Île de France s'il est un peu consciencieux. Alors, c'est bien gentil de condamner les individus/ménages - et il y a sûrement des arbitrages désolants - mais lorsque l'on observe bien la manière dont se comportent les institutions, il ne faut pas exiger des individus d'anticiper par sagesse les directives étatiques.

Merci pour ce témoignage et effectivement le réveil aura été brutal pour le pays.

Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Wallaby a dit :

J'ai essayé, mais voilà la réponse de mon navigateur :

Le délai d’attente est dépassé

Le serveur à l’adresse telechargement-afnor.org met trop de temps à répondre.

Le site est peut-être temporairement indisponible ou surchargé. Réessayez plus tard ;

Chez moi aussi

le site doit être surchargé : quand il reviendra, ça sera ici :

https://telechargement-afnor.org/masques-barrieres

https://www.afnor.org/actualites/coronavirus-telechargez-le-modele-de-masque-barriere/

 

  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, Chronos a dit :

 

 

La criminalité à Bruxelles, notamment le trafique de came, serait en chute de 30 % par contre.

Pas forcément une bonne nouvelle.

Non pas que je sois pour le traffic, mais une atrophie brutale du " marché " peut entraîner des violences. Plus le contexte qui peut faire péter les plombs à certains.

Link to post
Share on other sites

https://www.nytimes.com/2020/03/27/opinion/coronavirus-trump-testing-shortages.html (27 mars 2020)

Vu des États-Unis :

Dans trois à quatre semaines, il y aura une pénurie importante de réactifs chimiques pour le dépistage des coronavirus, conséquence d'une capacité de production limitée, aggravée par l'effondrement des chaînes d'approvisionnement mondiales lorsque l'épidémie a entraîné l'arrêt de la fabrication en Chine pendant des semaines.

La deuxième dure vérité est qu'à ce stade, toute réponse de santé publique qui compte sur des tests généralisés aux États-Unis est vouée à l'échec. Personne n'avait prévu que le monde entier connaîtrait une explosion sanitaire de cette ampleur en même temps, avec la nécessité de tester plusieurs millions de personnes en même temps. Les dirigeants politiques et les têtes pensantes devraient cesser de proposer l'option du dépistage généralisé ; elle ne sera tout simplement pas disponible.

Une troisième dure vérité est que les pénuries d'équipements de protection individuelle - en particulier les masques N-95 - pour les travailleurs de la santé ne feront qu'empirer aux États-Unis alors que les besoins mondiaux continuent d'augmenter rapidement. Il est inutile de nourrir le faux espoir que le Defense Production Act sauvera les résidents des États-Unis. Il n'est pas possible de convertir suffisamment d'activités de fabrication pour produire des masques en quelques semaines. Vous ne pouvez pas transformer des machines de fabrication de moteurs en une chaîne de montage de respirateurs N-95 juste parce que vous le voulez.

Par exemple, alors même que 3M produisait à 100 % de sa capacité (35 millions de masques N-95 par mois), un seul hôpital de la ville de New York a utilisé plus de deux millions de masques en février, avant l'augmentation des cas de Covid-19 dans cette ville. Et la nouvelle production n'aura pas lieu avant plusieurs mois.

La fabrication de respirateurs - des machines qui respirent pour les patients qui ne peuvent pas le faire efficacement par eux-mêmes - représente un défi encore plus formidable. Par exemple, un respirateur Medtronic comporte environ 1 500 pièces, fournies par 14 pays différents. D'autres machines pourraient, au mieux, être fabriquées par centaines par mois - mais pas par milliers, comme c'est le cas actuellement.

"Masques, respirateurs, tout l'équipement - essayez de l'obtenir vous-mêmes", a déclaré M. Trump lors d'une récente conférence téléphonique avec les gouverneurs. "Nous vous soutiendrons, mais essayez de vous en procurer vous-mêmes".

C'est exactement le mauvais message. La Maison Blanche doit prendre les choses en main, suivre l'inventaire national, acheter les précieuses ressources et les distribuer là où elles sont le plus nécessaires en ce moment. Comme l'a suggéré Andrew Cuomo, le gouverneur de New York, les respirateurs pourraient alors être redistribués à mesure que les points chauds de l'épidémie se déplacent dans le pays.

Plus que tout, ce dont les États-Unis ont besoin en ce moment, c'est que le président entreprenne un "projet Manhattan" intellectuel : rassembler les meilleurs esprits en matière de santé publique, de médecine, d'éthique médicale, de préparation et de réponse aux catastrophes ; de leadership politique ; et de fabrication du secteur privé et de l'industrie pharmaceutique.

Il a fallu près de trois ans pour mettre au point la bombe atomique. L'effort contre le coronavirus devra porter ses fruits dans les jours qui viennent - et aboutir à un plan complet mais réaliste pour faire passer aux États-Unis les 12 à 18 mois à venir, ou le temps qu'il faudra pour qu'un vaccin devienne largement disponible ou que l'immunité collective s'installe dans la population. Une fois le plan élaboré, le président devra se passer de tout discours facile et transmettre réellement ce que les experts lui disent. Il devra définir la nouvelle norme pour une nation effrayée qui cherche des faits, une direction et un objectif commun.

 

  • Like 1
  • Upvote 2
Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, Niafron a dit :

Pas forcément une bonne nouvelle.

Non pas que je sois pour le traffic, mais une atrophie brutale du " marché " peut entraîner des violences. Plus le contexte qui peut faire péter les plombs à certains.

 

C'est déjà le cas chez vous en Seine Saint Denis.

ça risque de devenir difficile aussi à Peterbos, Etangs Noirs et Ossegem d'ici pas longtemps.

Sans oublier Schaerbeek Nord et Saint Josse + potentiellement Matonge.

 

Mais bon ce sont des lieux connus des services...

 

Link to post
Share on other sites
il y a 15 minutes, Arland a dit :

Merci pour ce témoignage et effectivement le réveil aura été brutal pour le pays.

Ce que je trouve le plus impressionnant - et c'est là que tu as raison - c'est que certains individus (doctorants, chercheurs, syndicalistes, etc.) avaient déjà une certaine idée/conscience de ce qui se tramait. En revanche, l'inertie des institutions était absolument frappante. Pas grand monde aux plus hauts échelons pour anticiper ou du moins esquisser le plan à suivre en cas d'une décision étatique qui risquait de tomber à un moment ou à un autre. Cela dit, c'était bien mieux à l'échelle des unités de recherche (même si certaines furent plus inertielles que d'autres) et surtout au niveau des équipes (certaines équipes avaient dans la décision de certaines mesures préventives une dizaine de jours d'avance sur la direction ! Et je constate notamment, mais peut-être est-ce le fruit du hasard, que l'équipe qui a pris des mesures préventives le plus en amont est celle qui a la moyenne d'âge la plus jeune et le fonctionnement le plus rock & roll).

 

Edited by Skw
Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, Skw a dit :

Ce que je trouve le plus impressionnant - et c'est là que tu as raison - c'est que certains individus (doctorants, chercheurs, syndicalistes, etc.) avaient déjà une certaine idée/conscience de ce qui se tramait. En revanche, l'inertie des institutions était absolument frappante. Pas grand monde aux plus hauts échelons pour anticiper ou du moins esquisser le plan à suivre en cas d'une décision étatique qui risquait de tomber à un moment ou à un autre. Cela dit, c'était bien mieux à l'échelle des unités de recherche (même si certaines furent plus inertielles que d'autres) et surtout au niveau des équipes (certaines équipes avaient dans la prise de décision de mesures préventives une dizaine de jours d'avance sur la direction ! Et je constate notamment, mais peut-être est-ce le fruit du hasard, que l'équipe qui a pris des mesures préventives le plus en amont est celle qui a la moyenne d'âge la plus jeune et le fonctionnement le plus rock & roll).

 

Voilà qui nous redorera un peu le blason après toutes ces lockdown parties à la con....

Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Chronos a dit :

 

C'est déjà le cas chez vous en Seine Saint Denis.

ça risque de devenir difficile aussi à Peterbos, Etangs Noirs et Ossegem d'ici pas longtemps.

Sans oublier Schaerbeek Nord et Saint Josse + potentiellement Matonge.

 

Mais bon ce sont des lieux connus des services...

 

Oh bah comme je disais, j y suis en Seine Saint-Denis... de ma fenêtre ça va encore.

Y a un très gros point de vente pas loin de chez moi, pour l instant c est calme.

Après, ce qui peut paraître choquant, c est que le biz reste en place as usual sans aucun égard pour le confinement.

Les guetteurs sont là... j imagine sans autorisation de circulation.

Au vu et au su de la police.

Le canard enchaîné a d ailleurs fait état d une note de l intérieur à destination des préfets disant texto que le confinement dans les quartiers sensibles " n est pas prioritaire ".

Ça fait beaucoup de foin ici.

Mais bon... globalement c'est étonnamment calme.

Le seul truc que j ai pu voir, c est un bar fermé manu militari par la police parce que resté ouvert.

Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, Niafron a dit :

Oh bah comme je disais, j y suis en Seine Saint-Denis... de ma fenêtre ça va encore.

Y a un très gros point de vente pas loin de chez moi, pour l instant c est calme.

Après, ce qui peut paraître choquant, c est que le biz reste en place as usual sans aucun égard pour le confinement.

Les guetteurs sont là... j imagine sans autorisation de circulation.

Au vu et au su de la police.

Le canard enchaîné a d ailleurs fait état d une note de l intérieur à destination des préfets disant texto que le confinement dans les quartiers sensibles " n est pas prioritaire ".

Ça fait beaucoup de foin ici.

Mais bon... globalement c'est étonnamment calme.

Le seul truc que j ai pu voir, c est un bar fermé manu militari par la police parce que resté ouvert.

 

Je comprends des nouvelles venant de France que les locaux crachent sur la Police en se déclarant contaminés.

Je suppose que les services ont priorisé au regard des moyens disponibles.

Link to post
Share on other sites
à l’instant, Chronos a dit :

 

Je comprends des nouvelles venant de France que les locaux crachent sur la Police en se déclarant contaminés.

Je suppose que les services ont priorisé au regard des moyens disponibles.

Alors c'est toujours pareil... des locaux pas les locaux.

Y a effectivement quelques illuminés par ici... et comme on parle que des trains en retard.

Y a des incidents, mais faut comprendre qu ici, c est le pain quotidien les accrochages avec la police.

Ce que je veux dire, c est que je vois rien de particulier pour l instant par rapport à l habitude.

L écrasante majorité reste parfaitement calme et suit les consignes même si les discours sont nettement moins civiques et patriotes qu ailleurs.

Et je dirais même que les gamins un peu agités qu on a parfois ici crânent moins qu à l habitude et font preuve d une relative docilité.

Pour combien de temps mystère...

D abord parce qu ici on vit pas à deux dans de sympathiques maisons en bord de mer et que l entassement devient pénible surtout pour de jeunes ( et moins jeunes ) mâles qui ont pour habitude ( c est culturel ) de traîner leur guêtres dehors jour et nuit.

Ensuite parce que l impact économique va être ici très lourd et très rapide.

  • Thanks 1
Link to post
Share on other sites

Les pâtes et le PQ ont moins de succès en Russie sous la menace du Covid-19. Par contre,

Citation

Les ventes de produits "pour adultes" ont bondi de 300% au mois de mars sur Ozon, l'Amazon russe. Uniquement du 14 au 17 mars - semaine des premiers appels à rester chez soi - les ventes de préservatifs et de lubrifiants se sont envolées de respectivement 147% et 124% sur ce même site. Même chose pour la lingerie et les tenues érotiques, notamment celui ... d'infirmière dont les ventes ont été multipliées par 2,5.

...

Parmi les produits insolites dont les achats ont augmenté en prévision de l'inflation, l'opérateur de données fiscales Platform OFD note également les battes de baseball (+30%). 

https://www.lalibre.be/international/europe/coronavirus-les-russes-se-ruent-sur-les-battes-de-base-ball-et-les-deguisements-d-infirmieres-5e7dde7a7b50a6162bca7cc2

  • Haha 3
  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Arland a dit :

Que ce soit des membres d'équipage ne change pas grand chose, endroit clôt sans mesure sanitaire sérieuse (fiesta à bord) dans un port européen soumit au confinement le virus ne verra pas la différence, c'est une grave faute de l'armateur et des autorité des chantiers.

A l'heure actuelle il y a des choses un peu plus importantes que la croisière inaugurale d'un paquebot qui va de toute façon rester à quai pour les 6 prochains mois.

Navré, je ne vois pas où est la fiesta ...

Les gars étaient là pour bosser avant la mise en place du confinement (et vivaient sur l'arrondissement de St Nazaire où ils ont certainement ramassé). Lorsque le confinement a été déclaré, ils n'ont plus quitté le bateau (et y ont développé le virus ramené du continent). Je ne vois pas comment l'armateur et les chantiers pourraient être en faute. Ils auraient rapatrié l'équipage (ce qui n'est pas possible), la situation aurait été la même, voire pire.

Equipage à bord, c'est le rôle du Capitaine d'organiser les mesures sanitaires éventuelles et de cloisonner les quartiers pour limiter la diffusion à bord, le cas échéant - une fois les premiers cas déclarés, en fait. Et rien ne dit qu'il ne l'a pas fait.

Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, Fanch a dit :

Batte de baseball et costume d'infirmière tout un programme..., ils ont quoi comme stats en terme de violence conjugale les russes ?

SOS Hommes Battus croule sous les appels...

Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, loki a dit :

c'est un préavis de grève par une fédération, c'est très maladroit mais ça ne sera pas suivi d'un appel à la grève en ce moment : personne n'a envie d'aller défiler serré comme une sardine par les temps qui courent :unsure: et on sera certainement réquisitionnés si besoin    

1 manifestant tout les deux mètres, ça devrait être facile à compter. Pour une fois organisateurs et préfectures auront les mêmes chiffres...

il y a une heure, Akhilleus a dit :

Crois moi, je regrette de pas etre passé chez le coiffeur y'a 15 j

la boule à z. D'ici qu'on ait le droit de sortir du bunker, les cheveux auront repoussé... 

apps.20542.65812291288120258.78db0a4c-62

Edited by rendbo
Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, rendbo a dit :

1 manifestant tout les deux mètres, ça devrait être facile à compter. Pour une fois organisateurs et préfectures auront les mêmes chiffres...

la boule à z. D'ici qu'on ait le droit de sortir du bunker, les cheveux auront repoussé... 

apps.20542.65812291288120258.78db0a4c-62

Boule a z j'y songe.

C'est ma copine qu'a pas l'air emballée

Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, Akhilleus a dit :

Boule a z j'y songe.

C'est ma copine qu'a pas l'air emballée

La menace de le faire n'est pas suffisante pour l'amener à te couper les tifs ? Laisse encore un peu pousser... :D

Edited by Chronos
  • Haha 3
Link to post
Share on other sites
il y a 26 minutes, FATac a dit :

Navré, je ne vois pas où est la fiesta ...

Les gars étaient là pour bosser avant la mise en place du confinement (et vivaient sur l'arrondissement de St Nazaire où ils ont certainement ramassé). Lorsque le confinement a été déclaré, ils n'ont plus quitté le bateau (et y ont développé le virus ramené du continent). Je ne vois pas comment l'armateur et les chantiers pourraient être en faute. Ils auraient rapatrié l'équipage (ce qui n'est pas possible), la situation aurait été la même, voire pire.

Equipage à bord, c'est le rôle du Capitaine d'organiser les mesures sanitaires éventuelles et de cloisonner les quartiers pour limiter la diffusion à bord, le cas échéant - une fois les premiers cas déclarés, en fait. Et rien ne dit qu'il ne l'a pas fait.

https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/coronavirus-une-fete-sur-un-paquebot-malgre-le-confinement_3887801.html

Beau message envoyé à 67M de français confinés...

Edited by Arland
Link to post
Share on other sites

France 24 :

Citation

Jusqu’à 10 % des patients qui quittent les centres de soins de Wuhan après avoir été testés négatifs au Covid-19 semblent ensuite être contaminés à nouveau, rapporte le South China Morning Post. Ce n’est pas la première fois qu’il est question de cas de réinfection pour ce virus. Mais pour les scientifiques, l’hypothèse d’un virus capable de frapper deux fois est très peu probable.

À Wuhan, les médecins s’interrogent. Les autorités sanitaires de cette ville, considérée comme l’épicentre de la pandémie de Covid-19, ont constaté plusieurs cas de patients qui avaient quitté l’hôpital sans trace restante du virus dans leur corps et qui ont, ensuite, été testés positifs au coronavirus une seconde fois, rapporte jeudi 26 mars le South China Morning Post

Hypothèse majeure : faux négatif des tests pratiqués lors de la sortie. A suivre...

Link to post
Share on other sites
  • pascal locked this topic
  • pascal unlocked this topic

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Member Statistics

    5,631
    Total Members
    1,550
    Most Online
    gabin1980
    Newest Member
    gabin1980
    Joined
  • Forum Statistics

    21,251
    Total Topics
    1,437,224
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...