Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Avenir/Upgrade/Retraite des B52


Philippe Top-Force
 Share

Recommended Posts

Moi c'est la comparaison tout en bas entre le B-17, un bombardier stratégique de la SGM, avec le SU-27, un chasseur-bombardier tactique qui m'impressionne !

Que de chemin parcouru quand même... 

Edited by Shorr kan
  • Upvote 4
Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...

Quand est-ce qu'on ressort nos MIRAGE-IVP ?   parce que la mode "c'était mieux avant" se répand ...  Cf. le B-52 ressorti de la naphtaline    Fini la retraite !!! 

https://www.scramble.nl/military-news/the-resurrection-of-usaf-stratofortresses-there-is-more-to-it

On 6 January 2021, the Oklahoma City Air Logistics Complex (OC-ALC) published an article that two B-52H Stratofortress bombers are being regenerated to active service whilst undergoing simultaneous maintenance.

two most famous B-52s that are most often written about, are 60-0034 "Wise Guy" and 61-0007 "Ghost Rider"

The keywords are New START Treaty and increasing inventory shortages

 With a duration of 10 years, the treaty will now expire within a month. It is expected that the new Biden Administration will soon be challenged by Russia about the expired treaty.

On 1 January 2021, US Congress overrode President Trump’s veto of the 2021 National Defence Authorization Act. This, clearing the way to reduce USAF's B-1B Lancer bomber fleet from 62 to 45 aircraft

 (AFGSC) started with minor upgrades on the ageing B-2A Spirit stealth bomber. During 2019 the USAF estimated that eight of the AFGSC's twenty B-2As would have received an upgrade by 2024. Scramble Magazine assesses that it would not be strange if, at some point, the USAF were to cancel the remaining twelve.

As for the Stratofortress In 2015 AFGSC started the conversion of a portion of the B-52H bomber fleet from a nuclear to a conventional only capability aircraft under the New START Treaty. Thirty B-52Hs, out of the mandated 76, have been converted to conventional only capability. 

That said, new technology and weapons have emerged. The USAF took great steps towards fielding a hypersonic weapon in 2020. Especially the (conventional) AGM-183A Air-launched Rapid Response Weapon (ARRW), in combination with the B-52H, is the most progressive US hypersonic project.

Every strategic bomber counts After compiling the above, USAF's strategic bomber total number will be 141. The next decade will see multiple bombers being phased out and will disappear from AFGSC's operational inventory. USAF's new B-21 Raider bomber is only expected to be delivered in sufficient numbers by 2031. It is expected that the USAF will do its utmost to keep their operational strategic assets inventory, in accordance with the New START Treaty, as high as possible.

Since the New Start Treaty became effective in 2011 a lot has changed in the world. The relationship between the US and Russia has changed. The US National Defence Strategy has changed. If their will be a new treaty is still in doubt. And if so, what will be the leverages. It is not inconceivable that one day in the future, both "Wise Guy" and "Ghost Rider", will be used by carrying hypersonic AGM-183A ARRWs.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 11 heures, Bechar06 a dit :

Quand est-ce qu'on ressort nos MIRAGE-IVP ?   parce que la mode "c'était mieux avant" se répand ...  Cf. le B-52 ressorti de la naphtaline    Fini la retraite !!! 

https://www.scramble.nl/military-news/the-resurrection-of-usaf-stratofortresses-there-is-more-to-it

On 6 January 2021, the Oklahoma City Air Logistics Complex (OC-ALC) published an article that two B-52H Stratofortress bombers are being regenerated to active service whilst undergoing simultaneous maintenance.

two most famous B-52s that are most often written about, are 60-0034 "Wise Guy" and 61-0007 "Ghost Rider"

The keywords are New START Treaty and increasing inventory shortages

 With a duration of 10 years, the treaty will now expire within a month. It is expected that the new Biden Administration will soon be challenged by Russia about the expired treaty.

On 1 January 2021, US Congress overrode President Trump’s veto of the 2021 National Defence Authorization Act. This, clearing the way to reduce USAF's B-1B Lancer bomber fleet from 62 to 45 aircraft

 (AFGSC) started with minor upgrades on the ageing B-2A Spirit stealth bomber. During 2019 the USAF estimated that eight of the AFGSC's twenty B-2As would have received an upgrade by 2024. Scramble Magazine assesses that it would not be strange if, at some point, the USAF were to cancel the remaining twelve.

As for the Stratofortress In 2015 AFGSC started the conversion of a portion of the B-52H bomber fleet from a nuclear to a conventional only capability aircraft under the New START Treaty. Thirty B-52Hs, out of the mandated 76, have been converted to conventional only capability. 

That said, new technology and weapons have emerged. The USAF took great steps towards fielding a hypersonic weapon in 2020. Especially the (conventional) AGM-183A Air-launched Rapid Response Weapon (ARRW), in combination with the B-52H, is the most progressive US hypersonic project.

Every strategic bomber counts After compiling the above, USAF's strategic bomber total number will be 141. The next decade will see multiple bombers being phased out and will disappear from AFGSC's operational inventory. USAF's new B-21 Raider bomber is only expected to be delivered in sufficient numbers by 2031. It is expected that the USAF will do its utmost to keep their operational strategic assets inventory, in accordance with the New START Treaty, as high as possible.

Since the New Start Treaty became effective in 2011 a lot has changed in the world. The relationship between the US and Russia has changed. The US National Defence Strategy has changed. If their will be a new treaty is still in doubt. And if so, what will be the leverages. It is not inconceivable that one day in the future, both "Wise Guy" and "Ghost Rider", will be used by carrying hypersonic AGM-183A ARRWs.

les MIRAGE-IVP sont dans un triste état ou dans des musées.

26229585_1565171220203770_65824943042523

https://www.facebook.com/mirageIV4

C'est plus facile de construire des Super Rafale ou Rafale II

Edited by LBP
  • Sad 2
Link to comment
Share on other sites

Le 11/01/2021 à 22:33, Bechar06 a dit :

Quand est-ce qu'on ressort nos MIRAGE-IVP ?   parce que la mode "c'était mieux avant" se répand ...  Cf. le B-52 ressorti de la naphtaline    Fini la retraite !!! 

 

Le 12/01/2021 à 10:12, LBP a dit :

les MIRAGE-IVP sont dans un triste état ou dans des musées.

26229585_1565171220203770_65824943042523

https://www.facebook.com/mirageIV4

C'est plus facile de construire des Super Rafale ou Rafale II

D'autant que les performances du Rafale en mission pénétration sont très comparables à celles du Mirage IV P

Mirage IV P - Rayon d'action tactique 1240 km avec 1 x ASMP-A

Rafale - Rayon d'action 1850 km avec 2 x Scalp EG et réservoirs largables

(diverses sources mettent en doute cette dernière performance, qui pourrait concerner un profil de vol en haute altitude donc être trop optimiste par rapport à une mission réelle, c'est pourquoi je choisis de considérer que les perfs du Rafale sont comparables, plutôt que supérieures en prenant les chiffres au pied de la lettre)

Ceci pour une taille qui reste inférieure : masse maximum au décollage 24,5 t contre 33,5 t pour le Mirage IV.

Le Rafale remplace aussi le Mirage IV P :smile: ...

 

D'autre part, si la France estimait avoir besoin de son propre "B-52"... la solution pourrait être assez simple et pas chère :happy:

Un B-52H est capable de porter jusqu'à 20 missiles de croisière AGM-86C. Il peut aussi tirer des bombes guidées, mais s'approcher aussi près des cibles est suicidaire n'est pas prudent pour un bombardier lourd subsonique et non furtif, sauf à ce que l'adversaire n'ait aucune défense aérienne, donc c'est la capacité en missiles de croisière qui compte.

Eh bien les premiers essais pour larguer en vol des "effecteurs connectés" depuis la soute d'un A-400M sont pour très bientôt. Et un "effecteur" cela peut très bien être... un missile de croisière.

Il ne serait sans doute pas bien long d'équiper un certain nombre de A-400M pour pouvoir tirer peut-être une douzaine de Scalp EG, ceci avec un rayon d'action de 3200 km (la moitié de la distance franchissable avec 20 t de charge)

Ce serait moins que les 20 missiles et le rayon d'action de peut-être 6000 km du B-52 mais... on parlerait bien d'un bombardier stratégique.

Edited by Alexis
Link to comment
Share on other sites

il y a 31 minutes, Alexis a dit :

D'autre part, si la France estimait avoir besoin de son propre "B-52"... la solution pourrait être assez simple et pas chère :happy:

Un B-52H est capable de porter jusqu'à 20 missiles de croisière AGM-86C. Il peut aussi tirer des bombes guidées, mais s'approcher aussi près des cibles est suicidaire n'est pas prudent pour un bombardier lourd subsonique et non furtif, sauf à ce que l'adversaire n'ait aucune défense aérienne, donc c'est la capacité en missiles de croisière qui compte.

Je me demande si une soute/porte à bombes/missiles seraient vraiment compliquée à installer sur un A330. Tu lui colles un code civil, et 10830 km plus loin il y a un gars qui se demande "où est sa voiture qu'il avait pourtant garer là" ... 

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 15 heures, LBP a dit :

https://c141heaven.info/dotcom/lockheed/versatility_brochure.php

une nouvelle version A400 Bomber avec soute à bombe est  possible, plus des points d'attache sous les ailes.

En prenant exemple sur les slides du concurrent, on s'aperçoit surtout qu'on pourrait imaginer plein de choses avec cet A400M : sécurité civile (pompier et medivac), surveillance aérienne, ...

savoir si c'est faisable est bien sûr un autre défi :dry:

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

  • 8 months later...
il y a 20 minutes, MH a dit :

Si je comprend bien, le B-52 restera octoréacteur avec ces F130 RR? Exit l'idée d'en faire un quadriréacteur?

les TF-33 & F130 font tous les deux 17000 lbf de poussée donc oui.

dommage on aurait pu placer des LEAP-1A en service sur A32Xneo !

ça devait exiger trop de modifications au niveau du circuit de carburant, entre autres ?

Link to comment
Share on other sites

il y a 29 minutes, MH a dit :

Probablement rien d'insurmontable, mais je serais curieux de connaitre les défauts et avantages des formules 4X ou 8X.

Boeing_JB-52E_(SN_57-0119)_in_flight_061

C'est le banc d'essai des moteurs du C-5 ce B-52 ?

Avec 4 moteurs tu devrais éventuellement revoir tes vitesses de sécurité en cas de panne moteur, éventuellement revoir le dimensionnement de la dérive, la puissance unitaire à la hausse, les limites en vent de travers, déjà qu'il a le train qui se met en crabe en cas de vente de travers... Après vu la config en nacelle par 2, c'est possible qu'une panne moteur affecte également le moteur jumeau... Je vais aller fouiner tiens... Par contre tu dois gagner en maintenance avec 2 fois moins de moteurs... La disparition des liners à 4 moteurs peut en témoigner !

Edited by penaratahiti
  • Like 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Avec 4 moteurs, il faudrait revoir tout le cockpit et la formation des pilotes. Ça a un coût qui ne sera pas forcément compensé par l'économie associée au passage de 8 à 4 réacteurs.

Je me pose aussi des questions sur la signature sonore ou infrarouge. Des réacteurs plus petits sont plus discrets. C'est possible que le B52 soit plus discret avec ses 8 petits réacteurs qu'il ne le serait avec 4 moyens.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Le 24/09/2021 à 23:43, hadriel a dit :

Rolls-Royce remporte l'arlésienne, le contrat de modernisation de la motorisation des B-52:

Moins de consommation, moins de pollution, plus de rayon d'action. Une preuve de plus que le B-52 va rester. Contrairement au B-1, hélas.

Link to comment
Share on other sites

Quand même dingue que ce projet aboutisse maintenant alors qu’on en parle depuis plus de 30 ans… 

Il y a des articles intéressants qui expliquent pourquoi la re-motorisation est une vraie prise de risque technique.
 

D’où l’idée de rester sur 8 moteurs, pour limiter le risque d’effets indésirables et imprévisible sur la structure de l’avion. 

Link to comment
Share on other sites

Le 28/09/2021 à 01:55, Patrick a dit :

Moins de consommation, moins de pollution, plus de rayon d'action. Une preuve de plus que le B-52 va rester. Contrairement au B-1, hélas.

Les Suisses devraient dire à Washington que tout compte fait, il préféreraient acheter un avion qui a fait ses preuves et basculer leur choix sur le B52, celui la c'est sûr il marche

et inspire le respect.

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 56 minutes, vince24 a dit :

Quand même dingue que ce projet aboutisse maintenant alors qu’on en parle depuis plus de 30 ans… 

Il y a des articles intéressants qui expliquent pourquoi la re-motorisation est une vraie prise de risque technique.
 

D’où l’idée de rester sur 8 moteurs, pour limiter le risque d’effets indésirables et imprévisible sur la structure de l’avion. 

On a quand même des outils de conception qui vont permettre d'optimiser les modifications pour éviter les effets indésirables.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

  • 5 months later...

Ca drifte à Fairford:

 

« Because of the B-52's massive side surface area and low-slung wing, crosswind landings are especially challenging. With this issue in mind, Boeing engineers built the B-52's main tandem landing gear with a genius feature — they swivel. The details of this feature were kept secret for years after the Stratofortress's introduction into service. 

The pilot simply dials in the runway's heading via a rotary dial in the cockpit and the gear will remain properly aligned with a selected compass heading throughout the jet's approach. This way the pilot can fly the approach crabbed into the wind, with its wings level, all the way down to touchdown and rollout. This capability is especially relevant as the B-52's wingtips and outrigger landing gear are far from the fuselage's centerline and hang nearly as low as the jet's lower fuselage edge. Just a couple of degrees of roll to the left or to the right could result in a wing dipping multiple feet. As a result, using ailerons to sideslip or even de-crab the jet before touchdown could end in a wing-strike catastrophe. Thus B-52 pilots fly intensely crabbed crosswind approaches, sometimes looking out the cockpit's side windows at the runway, all the way through touchdown and rollout »

https://www.thedrive.com/the-war-zone/44864/watch-this-b-52-crabwalk-down-the-runway-in-a-heavy-crosswind-like-only-it-can

  • Like 2
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Hirondelle a dit :

Ca drifte à Fairford:

Indémodable ! et adaptable !  Combien on lui donne encore d'espérance de vie ?                           Je commence à me demander s'il ne va pas me dépasser !  :blush:

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...
Le 22/03/2022 à 23:14, Bechar06 a dit :

Indémodable ! et adaptable !  Combien on lui donne encore d'espérance de vie ?                           Je commence à me demander s'il ne va pas me dépasser !  :blush:

zfg9oty8l2g71.jpg

  • Haha 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

  • 4 months later...

Le B-52 est à présent un avion cargo ! En fait des conteneurs ont été adaptés à ses soutes et lui permettent d'emporter son propre matériel de soutien ou du moins une partie (si j'ai bien compris).

https://www.thedrive.com/the-war-zone/the-b-52-bomber-is-now-also-a-cargo-hauler

La base aérienne de Barksdale a annoncé que le B-52H Stratofortress a joué un rôle particulièrement intéressant lors d'un récent exercice. Quatre de ces bombardiers ont été équipés de conteneurs de fret relativement grands, adaptés à leurs soutes à bombes, afin de tester les concepts de déploiement rapide de l'armée de l'air américaine. Cette démonstration pourrait indiquer une possible diminution de l'empreinte logistique pour les futurs déploiements opérationnels de bombardiers.

La récente mission d'essai ACE (Agile Combat Employment mission) a utilisé les quatre bombardiers principalement pour explorer des opérations de fret innovantes, ainsi que pour faire la démonstration de méthodes inhabituelles de fourniture d'un soutien organique à la maintenance, tout en gardant à l'esprit la survivabilité et les opérations austères. Avec l'aide de l'obscur système de fret embarqué (BOCS) du B-52, le quatuor de B-52 a pu jouer un rôle en dehors de la mission de bombardement - en tant que propre avion de soutien au fret.

L'armée de l'air décrit le BOCS comme un conteneur de fret conçu pour être relié aux points d'ancrage à l'intérieur de la soute à bombes du B-52H. Chaque B-52 est capable d'emporter deux BOCS, un dans chaque soute à bombes respective, les deux pouvant contenir jusqu'à 5 000 livres d'équipement de maintenance et de soutien, ce qui confère à un seul B-52 une capacité de transport aérien de 10 000 livres au total.

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

spacer.png

spacer.png

spacer.png

220818-F-LK801-1270-scaled.jpeg?auto=web

 

  • Thanks 3
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,812
    Total Members
    1,550
    Most Online
    GOUPIL
    Newest Member
    GOUPIL
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.6m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...