Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

LAD ( Lutte Anti Drone) , protection active ou passive


Gibbs le Cajun
 Share

Recommended Posts

8 hours ago, Patrick said:

À mon avis bien des gens ont déjà pensé à la solution dont tu parles. Et on voit effectivement une inflation dans les calibres anti-aériens avec le Rapidfire de Thalès qui propose le 40 CTA pour ce rôle (mais ça a plus à voir avec la disponibilité d'un canon doté d'un système de programmation des munitions airbust qu'autre chose). Mais même si le 57mm et le 76mm sont encore de la partie, on ne les voit pas particulièrement venir supplanter les 20-35mm qui continuent de régner en maîtres dans le segment SHORAD canon.

Donc un éventuel segment canon "MEDRAD" (medium range) me semble hautement improbable, hors navires de surface bien entendu. Quoique même là à part quelques produits de niche tout le reste c'est missiles missiles missiles.

Le 40mm n'a jamais vraiment disparu de ce segment. Les Suédois sont en 40mm SPAAG (un peloton de 4 par bataillon inter-arme).

Sinon, le 57 semble parti pour au moins partiellement supplanter le 30mm chez les Russes mais ce n'est pas exactement le même calibre que le 57mm occidental.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

https://soldat-und-technik.de/2021/11/bewaffnung/29264/eos-integriert-laserwaffe-in-t2000-waffenturm/

EOS intègre une arme laser dans une tourelle d'armement T2000

EOS Defence Systems, un fabricant australien de tourelles d'armes pour véhicules de combat, a intégré un laser dans la tourelle T2000 qu'il vient de lancer. Lors de la présentation de la tourelle, Grant Sanders, CEO d'EOS Defence Systems (Australie), a évoqué la menace croissante des drones armés, contre lesquels l'armement de moyen calibre de la tourelle n'offre pas une lutte suffisante.

Le T2000 DE (Directed Energy) a été développé à partir de la tourelle habitée T2000 qui, pour différents programmes en cours (notamment Land 400 phase 3), est équipée par exemple d'un canon automatique de 30 mm, de missiles antichars guidés, d'une station d'armes télécommandée et d'un système de protection actif à distance. Un laser d'armement de 35 kW a été intégré sur une telle tourelle, qui offre une bulle de protection au-dessus du véhicule. Les engins sans pilote peuvent être abattus jusqu'à une distance de 1,5 km. Au-delà, la capacité de reconnaissance peut être compromise.

Le système est alimenté en énergie électrique par le véhicule porteur. Comme on le sait, les systèmes d'armes laser n'ont pas besoin d'être alimentés en munitions. Le nombre de "tirs" possibles dépend uniquement de la réserve d'énergie du porteur (p. ex. réserve de carburant).

Comme exemples d'intégration, EOS montre dans des vidéos le Redback du programme Land 400 et le Boxer CRV, chacun avec une tourelle T2000 DE. En ce qui concerne l'utilisation tactique, EOS a expliqué que des éléments de manœuvre de l'ordre d'une compagnie pouvaient être protégés efficacement par une tourelle T2000 DE en complément de la capacité de défense aérienne existante.

EOS cible les besoins de l'armée australienne avec la tour T2000-DE, mais voit également des besoins et un intérêt chez d'autres forces armées.

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

 

Link to comment
Share on other sites

Je poste ici faute d'avoir trouvé un fil plus adapté:

Rheinmetall prend le contrôle du fabricant de drones allemand EMT  LUNA-Drohnen (qui fournit les drones d'observation Luna de la Bundeswehr):

 

https://www.rheinmetall.com/de/rheinmetall_ag/press/news/latest_news/index_28736.php (Allemand)

https://www.rheinmetall.com/en/rheinmetall_ag/press/news/latest_news/index_28736.ph (Anglais)

Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, hadriel a dit :

Un capteur passif qui devrait pas être très cher:

Un produit Siemens au cas où on ne l'aurait pas bien remarqué.

Est-ce qu'on sait si c'est une commande de la DGA ou une division française de Siemens?

Sinon, HELMA-P au forum innovation défense:

 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

De la lutte anti IED ( où y a t il un fil IED ? ) à l' Anti Drone ... question de travail sur les ondes électromagnétiques

Un ingénieur de la DGA crée une intelligence artificielle “anti-IED

https://www.forcesoperations.com/un-ingenieur-de-la-dga-cree-une-intelligence-artificielle-anti-ied/

Les signaux à l’origine du déclenchement d’un IED sont « très difficiles à détecter actuellement »

IA pour traiter les ondes et les caractériser ... « nous avons utilisé plusieurs milliers d’échantillons de la menace que l’on veut brouiller et quelques milliers d’échantillons de ce que nous ne voulons absolument pas brouiller ». Cette bibliothèque a ensuite servi pour entraîner un modèle de deep learning sur base des infrastructures de calcul de DGA MI, « des grandes baies remplies de processeurs graphiques [GPU] ».

Puis une IA embarquée..." modèle a été converti, optimisé et intégré sur un téléphone portable. Pourquoi ce type de plateforme ? « Parce que nous souhaitions une preuve de concept qui puisse être embarquée. Le contexte d’emploi, c’est un camion au sein d’un convoi logistique. Il nous faut donc quelque chose qui soit transportable ». Un choix qui va à l’encontre de l’image véhiculée par l’IA, souvent illustrée par d’immenses salles où s’alignent plusieurs milliers de GPU."

« Détection embarquée de liaison par interception de communication électromagnétique » ( DELICE )"  à base de téléphone portables pour la détection  des liaisons dangereuses et leur BROUILLAGE momentané, parmi toutes les ondes  d'ambiance

« Nous avons développé un système d’alerte suffisamment rapide. C’est à cela que sert le deep learning : générer un champ de protection avant même la fin du message malveillant »

"DELICE surfe par ailleurs sur la richesse du spectre électromagnétique pour ajouter une corde à son arc : la lutte anti-drones. « De la même manière que nous avons entraîné notre algorithme à détecter une menace IED, nous l’avons entrainé à identifier différentes télécommandes de drones à partir de leurs protocoles de communication ». Preuve à l’appui avec une démonstration réussie sur base de télécommandes de drones de classes 1 et 3."

Cette IA ne pourra à elle seule garantir une protection intégrale contre les IED, beaucoup d’entre eux étant déclenchés par d’autres biais, tel qu’un système de pression. Il contribuera néanmoins à faire progresser un programme déjà bien engagé, BARAGE. Conçu par Thales

« Nous sommes vraiment sur les prémisses d’une IA amenée au plus près du capteur, qui tourne de manière autonome, avec les moyens du bord et sans Wifi, ni 5G ». Si la fonction anti-IED est indéniablement liée à BARAGE, le volet anti-drones se rapprocherait davantage de solutions semi-fixes conçues pour la protection d’installations sensibles.

Le duo téléphone portable-kit d’acquisition reste peu robuste, peu performant. La seconde phase du projet DELICE consistera donc à porter les modèles sur d’autres plateformes afin de pouvoir livrer un premier prototype durci et plus puissant. Un objectif qui dépendra de plusieurs paramètres techniques et financiers, mais qui pourrait aboutir « dans l’année à venir ».

Edited by Bechar06
Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,662
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Lapin
    Newest Member
    Lapin
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...