Kiriyama

La Volkssturm : dernier rempart du IIIe Reich

Recommended Posts

Sur le front Ouest, la plupart des commandants des unités de Volkssturm s'arrangeront pour se rendre directement aux Alliés ou renvoyer leurs hommes chez eux. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 13 minutes, Kiriyama a dit :

Sur le front Ouest, la plupart des commandants des unités de Volkssturm s'arrangeront pour se rendre directement aux Alliés ou renvoyer leurs hommes chez eux. 

Tiens d'ailleurs quel était le niveau d'encadrement de ces formations

On parle des hommes pas de ceux qui les mènent

Officiers de la Heer ?

Officiers spécifiques Volksturm ?

Encadrement plus dur ? (SS, SD ?)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a 18 minutes, Akhilleus a dit :

Tiens d'ailleurs quel était le niveau d'encadrement de ces formations

On parle des hommes pas de ceux qui les mènent

Officiers de la Heer ?

Officiers spécifiques Volksturm ?

Encadrement plus dur ? (SS, SD ?)

Normalement c'étaient des cadres d'organisations paramilitaires nazies (SA, Allgemeine-SS, Jeunesses hitlériennes...). 

Chaque bataillon Volkssturm avait théoriquement son "état-major" de 27 officiers,  plus 16 hommes de transmissions estafettes. 

Edited by Kiriyama

Share this post


Link to post
Share on other sites

J’avais lu que c’etait surtout les anciens qui se rendaient au premier coup de fusil mais que les plus jeunes , fanatisés dans les hitlerjugend se montraient plus combatifs, par ailleurs les jeunes du volkstrum n’hesiterent pas à aider les ss à massacrer les prisonniers des camps

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, pascal a dit :

Guerres et Histoire part d'un principe - d'une ligne éditoriale :

La remise en cause de ce qui est établi, acquis ... aller à contre-courant d'une soit-disant "pensée unique". Revisiter l'histoire.

Parfois çà se justifie (je pense que J. Lopez a fait des choses très bonnes sur la Wehrmacht), en revanche parfois on a l'impression que les auteurs tordent le cou à certaines réalités (ou bien pratiquent les raccourcis) pour asseoir leurs théories.

Ils forcent le trait de certaines tendances, tout à fait ! Mais -je trouve- sérieusement.

Quand à s'inspirer du travail d'autres, je ne vois pas le soucis. La vulgarisation passe par là. On y perd en qualité, certes. Rien n'interdit d'aller chercher soi-même par ailleurs.

Il y a 10 heures, Janmary a dit :

Je crois alors que je me suis mal exprimé.

Lisez cette revue sur des sujets que vous connaissez plus particulièrement. Et Comparez. C'est tout.

Nombre d'intervenants sur notre forum (dont certains écrivent dans des revues et ouvrages) sont plus professionnels et Historiens que les auteurs de cette revue.

Dans le cas cité des "Tigres Volants" , l'auteur à voulu passer le message que cette formation n'était rien sinon du vent (cité dans le texte). Allez aux USA et parler aux anciens combattants de cette unité qui à regonflé la Foi de l'Amérique avec également le bombardement de Tokyo par Doolittle parti d'un porte-avions avec ses B-25,  a la différence que les combats des TIgres Volants furent la seule formation combative en Birmanie et en Chine mené par des combattants volontaires américain...avec succès.

On ne peut pas édulcorer ainsi l'Histoire. Il y a des faits d'une part, et, d'autre part,  leurs interprétations ce qui différent et fait l'objet de nombreux écrits sur notre forum et de la part d'Historiens.Le reproche que je fais est que les auteurs s'assoient sur les faits pour commenter selon leurs vues propres, donc leurs interprétations.

Vous pouvez ainsi vous faire une opinion vous même.

Cordialement.

On peut souscrire à vos propos tout en reconnaissant une valeur militaire faible, autrement que symbolique (fortement pour ce côté !).
Et je le redis : le témoignage d'un acteur est évidemment à prendre en compte, mais avec du recul.

Il y a 4 heures, Janmary a dit :

Oui, je vous j’entends bien Arkhilleus.

Mais quand même, dénigrer autant des pilotes, des entités combattantes, il y a une limité.  Il est facile pour des auteurs, dans un bureau, de juger à l'emporte pièce. D'autant que la majorité ignore le domaine de l'armée n'ayant pas fait leur service militaire, et encore moins d'avoir porter les armes.opérationnellement.

Mais comme nous sommes dans un monde ou chacun est dans l'expertise, je n'insisterais pas.

Passons.

Effectivement nous somme dans le sujet du Volsturm comme le cite kalligator dont la remarque démontre son impatience justifiée de revenir au sujet. Je laisse donc la "main à notre intervenant pour revenir sur le chemin d'origine du reste passionnant dont nous avons dérivés. Je m 'en 'excuse !.

Merci Kiriyama pour cette photo qui résume bien le système nazi de 1945.

Si ne pas avoir fait son service interdit de parler de la chose militaire, on est mal barré pour l'avenir de l'Histoire... XD

il y a une heure, Capitaineconan a dit :

J’avais lu que c’etait surtout les anciens qui se rendaient au premier coup de fusil mais que les plus jeunes , fanatisés dans les hitlerjugend se montraient plus combatifs, par ailleurs les jeunes du volkstrum n’hesiterent pas à aider les ss à massacrer les prisonniers des camps

Ce point m’intéresse. Intuitivement, j'en ferai une idée reçue, ou d’anecdotique. On a une idée si c'est une "généralité vraie" ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je pense que la grande différence se situe entre des anciens souvent vétérans de 14-18 qui ont assez de culture militaire pour comprendre que leur sacrifice n’a aucun sens , la cause étant déjà perdu et des gosses biberonnés à l’ideologie national-socialiste dès le plus jeune âge à travers les hitlerjugend

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a 19 minutes, KALIKO a dit :

Ce point m’intéresse. Intuitivement, j'en ferai une idée reçue, ou d’anecdotique. On a une idée si c'est une "généralité vraie" ?

C'es à nuancer. Certains membres des Jeunesses hitlériennes fortement fanatisés se battront avec acharnement, mais c'est loin d'être une généralité d'après tout ce que j'en ai lu. Beaucoup (la majorité en fait) prendront peur à l'arrivée des chars russes et s'enfuiront sans combattre. Pour les personnes âgées oui, leur maturité et recul leur permet de comprendre l'inanité de leur sacrifice... mais certains cadres ou membres du partis nazis, enrôlés dans la Volkssturm, combattront. 

il y a une heure, Capitaineconan a dit :

Par ailleurs les jeunes du Volkssturm n’hésitèrent pas à aider les ss à massacrer les prisonniers des camps.

En fait, la plupart des SS des camps avaient déjà été envoyés dans des unités combattantes, et des Volkssturm se retrouveront à prendre leur place dans la surveillance des camps. A ce stade de la guerre, il n'y a quasiment plus de SS dans les camps, laissés aux mains des Volkssturm. Les massacres seront aussi bien le fait de jeunes que d'adultes, il n'y a pas vraiment de "facteur" âge qui entre en compte ici. 

A noter aussi que l'emploi de Volkssturmanner dans les camps de concentration obéissait à une logique militaire (envoyer des SS au combat), mais aussi politique. Pour les décideurs nazis, il s'agissait de faire passer la population d'une complicité passive dans les crimes nazis à une complicité active... ne laissant aucune possibilité de retour. 

Edited by Kiriyama
  • Thanks 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les plus hauts dirigeants nazis fuirent  Berlin le 20 et 21 avril, les berlinois baptisèrent cet épisode « l’envol des faisans dorés « ;si on se fie aux témoignages, l’essentiel des morts de la volkstrum lors de la prise de Berlin étaient des jeunes 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai commis une erreur en parlant de "cadres", je devrais plutôt parler de membres du parti nazi ayant un certain niveau de responsabilité ou de membres "historiques". Mais évidemment, pas de décideurs de "haut niveau" qui eux, ont effectivement vite plié bagage.

J'avais vu une photo d'un homme âgé, de la Volkssturm, avec un badge du parti nazi agrafé sur sa vareuse. Ca ressemblait fort à l'insigne d'honneur en or du parti nazi (Goldenes Ehrenzeichen der NSDAP) qui récompensait les membres historiques du parti. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 13 minutes, Kiriyama a dit :

C'es à nuancer. Certains membres des Jeunesses hitlériennes fortement fanatisés se battront avec acharnement, mais c'est loin d'être une généralité d'après tout ce que j'en ai lu. Beaucoup (la majorité en fait) prendront peur à l'arrivée des chars russes et s'enfuiront sans combattre. Pour les personnes âgées oui, leur maturité et recul leur permet de comprendre l'inanité de leur sacrifice... mais certains cadres ou membres du partis nazis, enrôlés dans la Volkssturm, combattront. 

En fait, la plupart des SS des camps avaient déjà été envoyés dans des unités combattantes, et des Volkssturm se retrouveront à prendre leur place dans la surveillance des camps. A ce stade de la guerre, il n'y a quasiment plus de SS dans les camps, laissés aux mains des Volkssturm. Les massacres seront aussi bien le fait de jeunes que d'adultes, il n'y a pas vraiment de "facteur" âge qui entre en compte ici. 

A noter aussi que l'emploi de Volkssturmanner dans les camps de concentration obéissait à une logique militaire (envoyer des SS au combat), mais aussi politique. Pour les décideurs nazis, il s'agissait de faire passer la population d'une complicité passive dans les crimes nazis à une complicité active... ne laissant aucune possibilité de retour. 

Attention à ne pas confondre waffen ss et ss tout court, à l’ouest les volkstrum, hitlerjugend et même rampant de la luftwaffe, encadré par des ss participèrent aux derniers massacres, quant aux ss beaucoup d’entre eux encadraient les marches de la mort des prisonniers d’est en ouest ( la folie meurtrière du 3ème reich s’accelerant au fur et à mesure que la fin se rapprocher)et les ss restés à l’est traquaient les déserteurs et les «  défaitistes « ,accrocher un drap blanc à ton balcon pouvait de valoir la mort

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 19 minutes, Kiriyama a dit :

C'es à nuancer. Certains membres des Jeunesses hitlériennes fortement fanatisés se battront avec acharnement, mais c'est loin d'être une généralité d'après tout ce que j'en ai lu. Beaucoup (la majorité en fait) prendront peur à l'arrivée des chars russes et s'enfuiront sans combattre. Pour les personnes âgées oui, leur maturité et recul leur permet de comprendre l'inanité de leur sacrifice... mais certains cadres ou membres du partis nazis, enrôlés dans la Volkssturm, combattront. 

En fait, la plupart des SS des camps avaient déjà été envoyés dans des unités combattantes, et des Volkssturm se retrouveront à prendre leur place dans la surveillance des camps. A ce stade de la guerre, il n'y a quasiment plus de SS dans les camps, laissés aux mains des Volkssturm. Les massacres seront aussi bien le fait de jeunes que d'adultes, il n'y a pas vraiment de "facteur" âge qui entre en compte ici. 

A noter aussi que l'emploi de Volkssturmanner dans les camps de concentration obéissait à une logique militaire (envoyer des SS au combat), mais aussi politique. Pour les décideurs nazis, il s'agissait de faire passer la population d'une complicité passive dans les crimes nazis à une complicité active... ne laissant aucune possibilité de retour. 

Oui ça me parait plus crédible.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, KALIKO a dit :

Oui ça me parait plus crédible.

La question en histoire , n’est pas , est ce crédible ou pas , mais sur quels textes, documents, archives et témoignages, on se base.

non la plupart des ss n’avaient pas envoyé au front en tant que force combattante mais en tant que police militaire et police politique, je me répète, mais la ss était une nébuleuse, un état dans l’etat , et très peu de ss ont participé aux derniers combats, les waffen ss oui, et encore les dernières unités à se battre dans Berlin furent des unités de waffen étrangères, des débris de das Heer et des jeunots de la volkstrum ( témoignages de Vassili grossman, des femmes de ruines berlinoises, le bouquin d’A Beevor sur la prise de Berlin)

pour le front ouest on peut se baser sur les nombreux témoignages de soldats alliés et de correspondants de guerre quant à la présence des ss dans les camps , nombre d’entre d’eux furent fusillés illico après la découverte ds camps , les soldats alliés étant juste écœurés au dernier stade devant la découverte de l’horreur.

a noter qu’himmler a compter du 19 avril essaie de rapatrier ses meilleurs unités de la waffen ss a l’ouest , persuadé qu’un rôle politique l’attend dans l’apres guerre, pour maintenir l’ordre dans l’allemagne occupée

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Le 04/08/2020 à 13:44, Kiriyama a dit :

Des bataillons spécialisés de Volkssturm seront créés (artillerie, génie, pièces antichars...), mais le manque de formation de ses membres les rendront quasiment inefficaces.

Il existait des équivalents du Volksturm:

-Le Kokumin Giyū Sentōtai  ("corps combattants des patriotes") au Japon

-Les Brigate Nere  (Brigade noire) en Italie, à ne pas confondre avec les Régiments/Légions de Chemises noires.

L'Iran dispose actuellement d'un corp de Basiji qui est (provisoirement) sous la tutelle des Gardiens de la Révolution.

 

Question 1: Selon vous, quelle est la meilleure façon de rentabiliser "l'arrière-ban" dès lors que l'on est déterminé à l'envoyer au combat?

a. Unité de guérilla urbaine opérant en appui d'unités régulières.

b. Tireurs répartis entre des mini-casemates sur le lieu de travail.

c. Tireurs répartis entre des mini-casemates dans le quartier de résidence.

d. Escortes des unités logistiques.

e. Protections rapprochées des pièces d'artillerie.

f. Un bataillon de volksturm jumelé à chaque bataillon d'active, les compagnies de volksturm combattant à tour de rôle en appui du bataillon d'active

g. Un compagnie de volksturm jumelé à chaque bataillon d'active, les pelotons de volksturm combattant à tour de rôle en appui du bataillon d'active

 

Question 2: Est-ce que le volksturm aurait été plus efficace avec une organisation cellulaire style Viêt-Cong? 

Cellule: 1 soldat moyen ou un volksturmanner vétéran+ 2 volksturmanner / Groupe de combat: 3 cellules /Peloton (Zoug): 3 groupes de combat / Compagnie: 3 pelotons.

Le 18/08/2020 à 13:56, kalligator a dit :

Ces combattant âgés n'avaient en général que des Panzerfaust à très courte portée (50-75 m je crois) un modèle à 100 m. était prévu mais n'entra pas en fonction obligeant les combattant à tirer à quasi bout portant, suicidaire.

En prolongement de mes questions précédentes, sachant que les panzerfaust ne pouvaient être utilisés dans un lieu clos, quel eut été le déploiement le plus efficace pour les équipes antichar du Volksturm? (D'après ce que j'ai compris, chaque bataillon aurait idéalement disposé d'une section de 5 tubes)

Edited by Lame
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 07/08/2020 à 07:01, pascal a dit :

ne pas confondre non plus la Volksturm et les Volks-grenadier Divisionen

 

Il y a 3 heures, Kiriyama a dit :

C'es à nuancer. Certains membres des Jeunesses hitlériennes fortement fanatisés se battront avec acharnement, mais c'est loin d'être une généralité d'après tout ce que j'en ai lu. Beaucoup (la majorité en fait) prendront peur à l'arrivée des chars russes et s'enfuiront sans combattre. Pour les personnes âgées oui, leur maturité et recul leur permet de comprendre l'inanité de leur sacrifice... mais certains cadres ou membres du partis nazis, enrôlés dans la Volkssturm, combattront.

 


 

Citation

Mais si la motivation des Volkssturmmanner sur le front de l'Ouest fut plutôt tiède, leur résistance fut loin d'être purement symbolique, comme le relate John Russell dans son ouvrage No Triumphant Procession (cfr Bibliographie) retraçant les opérations anglo-canadiennes dans le Nord de l'Allemagne.

Source: Wikipedia

Les volksturmanner qui se sont bien battu" sur le front de l'Ouest n'étaient-ils pas des volksgrenadiers pris pour des volksturmanner?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 22/08/2020 à 13:31, Kiriyama a dit :

Cela dit, est-ce qu'il avait été envisagé de créer une sorte de Volkssturm à la française en 1940 ? Est-ce qu'il y a eu des projets de résistance armée de la population ?

Il y avait les agents de la DP (défense passive) 

Citation

 

La Défense Passive : organisme public, son but est de protéger la population civile contre les agressions. Sont mises en place des consignes de sécurité, une aide et assistance aux blessés, des creusements de tranchées… Les agents de la "DP", souvent bénévoles, sont chargés de faire respecter les consignes.

Chaque commune est divisée en plusieurs secteurs ou « îlots » reliés à un siège central, en relation avec la Mairie. Au  sous-sol du Palais de justice, se trouve le siège de la défense passive. La distribution de masques à gaz débute en septembre 1939 : la crainte du gaz est permanente. 

On creuse des tranchées devant le monument aux morts, dans les jardins publics. La population est invitée à aménager ses caves en abris. Mais on constate un manque d’empressement en 1940 pour appliquer les consignes ; le camouflage en lumière bleue est souvent insuffisant, pour éviter le repérage par l'ennemi.

Le bombardement de la Bocca éveille douloureusement en 1943 les consciences sur la nécessité de se protéger. D’autant que la cible privilégiée est bien la Bocca avec les entreprises ADN travaillant pour la SNCF, la SNCASO, centre de recherches en aéronautique, ou encore la gare de marchandises. 

En 1944 de janvier à août, les alertes et les bombardements s’intensifient.

 Cf. Digiuni Didier - Cannes 1939-1945, paru en 2002 (cote BH543)

 

Source

Citation

 

Il semble que ces stewards ont été organisé à partir de l'UNDA, une association fondée par un ancien Président de la République, Gaston Doumergue.

En 1933, une association dénommée :UNION NATIONALE POUR LA DEFENSE AERIENNE ET POUR LA PROTECTION DES POPULATIONS CIVILES« UNDA »voit le jour à Paris sous la présidence d’honneur de M. Gaston Doumergue, ancien président de la République française.

Les buts recherchés par les fondateurs sont de lier les actions des services publics à celles du milieu associatif en prévision d’un conflit armé. En effet, les progrès de l'aviation depuis la fin de la Grande Guerre amènent les autorités à penser que les bombardements aériens, en cas de futur conflit, ne seront pas localisés uniquement sur la ligne du front. Le rayon d'action des aéronefs étant pratiquement illimité, aucune population n'est à l'abri.
Deux ans plus tard, la loi du 9 avril 1935 organise la Défense Passive.
Ses buts : la sauvegarde et la protection de la population civile contre les attaques aériennes.
Ses moyens : sous l'autorité du préfet, les municipalités sont chargées de préparer et de réaliser la protection de leurs populations ; le Ministère de l'Intérieur coordonne les différents ministères impliqués.
Ses personnels : agents et ouvriers des services publics non soumis aux obligations militaires ; volontaires des deux sexes; requis civils non mobilisables ; hommes de la deuxième réserve non rappelés à l'activité.
A Paris, la Défense Passive relève de l’autorité du Préfet de Police.

En 1938, l’UNDA prend la dénomination de :
COMITE NATIONAL DE DEFENSE AERIENNE ET DE SAUVETAGE PUBLIC

La seconde guerre mondiale « 1939/1945 » voit l’engagement de tous dans « la Défense Passive. »

 

Source

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Capitaineconan a dit :

Non la plupart des SS n’avaient pas envoyé au front en tant que force combattante mais en tant que police militaire et police politique...

Oui autant pour moi il y a confusion de ma part entre SS et Waffen SS. Seuls ces derniers ont réellement combattu.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour le corps de combat des citoyens patriotiques, l’equivalent japonais du volkstrum, l’essentiel reçurent des lances en bambou...

on assistat lors de la prise de Berlin, à des missions suicide , notamment l’escadrille Leonidas  qui jetât 35 appareils sur les ponts russes de l’oder 

  • Like 2
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, Capitaineconan a dit :

La question en histoire , n’est pas , est ce crédible ou pas , mais sur quels textes, documents, archives et témoignages, on se base.

non la plupart des ss n’avaient pas envoyé au front en tant que force combattante mais en tant que police militaire et police politique, je me répète, mais la ss était une nébuleuse, un état dans l’etat , et très peu de ss ont participé aux derniers combats, les waffen ss oui, et encore les dernières unités à se battre dans Berlin furent des unités de waffen étrangères, des débris de das Heer et des jeunots de la volkstrum ( témoignages de Vassili grossman, des femmes de ruines berlinoises, le bouquin d’A Beevor sur la prise de Berlin)

pour le front ouest on peut se baser sur les nombreux témoignages de soldats alliés et de correspondants de guerre quant à la présence des ss dans les camps , nombre d’entre d’eux furent fusillés illico après la découverte ds camps , les soldats alliés étant juste écœurés au dernier stade devant la découverte de l’horreur.

a noter qu’himmler a compter du 19 avril essaie de rapatrier ses meilleurs unités de la waffen ss a l’ouest , persuadé qu’un rôle politique l’attend dans l’apres guerre, pour maintenir l’ordre dans l’allemagne occupée

 

Je parlais des hordes d'enfants fanatisés ne lâchant pas le terrain. Mon expérience de la guerre me fait dire que troupe d'élite ou pas, brave ou pas, à un moment, une génération spontané de 300 c'est pas possible.

Il y a 9 heures, Lame a dit :

Il existait des équivalents du Volksturm:

-Le Kokumin Giyū Sentōtai  ("corps combattants des patriotes") au Japon

-Les Brigate Nere  (Brigade noire) en Italie, à ne pas confondre avec les Régiments/Légions de Chemises noires.

L'Iran dispose actuellement d'un corp de Basiji qui est (provisoirement) sous la tutelle des Gardiens de la Révolution.

 

Question 1: Selon vous, quelle est la meilleure façon de rentabiliser "l'arrière-ban" dès lors que l'on est déterminé à l'envoyer au combat?

a. Unité de guérilla urbaine opérant en appui d'unités régulières.

b. Tireurs répartis entre des mini-casemates sur le lieu de travail.

c. Tireurs répartis entre des mini-casemates dans le quartier de résidence.

d. Escortes des unités logistiques.

e. Protections rapprochées des pièces d'artillerie.

f. Un bataillon de volksturm jumelé à chaque bataillon d'active, les compagnies de volksturm combattant à tour de rôle en appui du bataillon d'active

g. Un compagnie de volksturm jumelé à chaque bataillon d'active, les pelotons de volksturm combattant à tour de rôle en appui du bataillon d'active

 

Question 2: Est-ce que le volksturm aurait été plus efficace avec une organisation cellulaire style Viêt-Cong? 

Cellule: 1 soldat moyen ou un volksturmanner vétéran+ 2 volksturmanner / Groupe de combat: 3 cellules /Peloton (Zoug): 3 groupes de combat / Compagnie: 3 pelotons.

En prolongement de mes questions précédentes, sachant que les panzerfaust ne pouvaient être utilisés dans un lieu clos, quel eut été le déploiement le plus efficace pour les équipes antichar du Volksturm? (D'après ce que j'ai compris, chaque bataillon aurait idéalement disposé d'une section de 5 tubes)

Bataillons de sécurité civile/travailleurs pour reconstruire le pays...après !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 14 heures, KALIKO a dit :

Si ne pas avoir fait son service interdit de parler de la chose militaire, on est mal barré pour l'avenir de l'Histoire... XD

DEBUT DU HORS SUJET

N'édulcorez pas mon propos KALOKO.

Les auteurs de la revue concernée ont maintes fois fait des erreurs concernant le système et le fonctionnent des armées et ceci sans sourciller.  D’où mes dires sur le sujet

Je suis allé en comme tous les jeunes de mon age Algérie (28 mois merci) et j'ai pu constater le nombre d’erreurs dans les ouvrages parlant de ce conflit écrits par des universitaires ou pseudo-Historiens bien souvent improvisés qui consulte ouvrages et plus rarement les archives. C'est toute la différence .entre les termes d'Historiens et auteurs.

Exemple = L'utilisation de "bidons spéciaux" en Algérie par l'armée Française. Une campagne de presse à .jugée que la France menait une guerre chimique. En réalité c'était des bidons de napalm dont le nom était banni. Ce genre de propos foisonnait et seuls les journalistes couvrant les opérations sur le terrain connaissaient les réalités sur ce conflit, tout comme en Indochine ou Vietnam.

Pour moi, débat terminé. Nous revenons au sujet actuel.

FIN DU HORS SUJET

Edited by Janmary

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 13 heures, Kiriyama a dit :

Oui autant pour moi il y a confusion de ma part entre SS et Waffen SS. Seuls ces derniers ont réellement combattu.

Sauf que la porosité est réelle entre les SS (Kapo de camps) et les Waffen SS, pas mal d'homme naviguant entre les deux au gré des besoins

  • Like 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, Akhilleus a dit :

Sauf que la porosité est réelle entre les SS (Kapo de camps) et les Waffen SS, pas mal d'homme naviguant entre les deux au gré des besoins

Oui je ne suis pas sur que la subtilité soit forte aux yeux de l'administration SS elle-même.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Les nazis étaient les rois de la bureaucratie, l'organigramme de la ss en est le meilleur exemple.

pour faire simple, on trouve l’allgemeine ss, la waffen ss et les ss têtes de mort , il y’a transfert et rotations entre les branches mais on change d’uniforme et parfois de grades, tous les postes ne sont pas accessibles aux volksdeutsch et aux non allemands 

a partir de 41 la police en uniforme passe sous la coupe de la ss

la branche police spéciale et renseignement avec la gestapo, kripo et sd

chaque branche possède sa propre organisation et ses propres services administratifs

au final, une énorme usine à gaz, qui va des gardes ruraux aux bouchers des camps 

 

Edited by Capitaineconan
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 27/08/2020 à 06:29, KALIKO a dit :

Bataillons de sécurité civile/travailleurs pour reconstruire le pays...après !

Lol. Cela suppose de survivre au combat.

Le 27/08/2020 à 08:21, Janmary a dit :

DEBUT DU HORS SUJET

Je suis désolé de déranger les intervenants avec mes questions sur le Volksturm mais si quelqu'un a un avis (sérieux) concernant ce que j'ai demandé plus haut, il est bienvenu.

On aura compris que le volksturm est un concept applicable par différents régimes dans différentes circonstances.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 02/09/2020 à 07:04, Lame a dit :

Lol. Cela suppose de survivre au combat.

Je suis désolé de déranger les intervenants avec mes questions sur le Volksturm mais si quelqu'un a un avis (sérieux) concernant ce que j'ai demandé plus haut, il est bienvenu.

On aura compris que le volksturm est un concept applicable par différents régimes dans différentes circonstances.

Non. Cela suppose de ne pas combattre du tout.

Share this post


Link to post
Share on other sites

La plupart des survivants sont effectivement ceux qui n'ont pas pris part au combat et on déserté. En général, les unités Volkssturm engagées seront laminées avec des taux de pertes effarants.

Je vois quand même peu d'équivalent à un concept comme le Volkssturm. Les Japonais avaient des unités de jeunes adolescents, mais faire combattre des vieillards, je ne trouve aucun équivalent connu dans un état avancé.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,546
    Total Members
    1,550
    Most Online
    NONOFIGHT
    Newest Member
    NONOFIGHT
    Joined
  • Forum Statistics

    20,998
    Total Topics
    1,350,819
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries