Recommended Posts

@B52

J'ai rappelé le contexte pour les S300 grecques il me semble. 

Il s'agit d'un achat de Chypre qui a fait que la Turquie a eu une crise d'hystérie et menacé Nicosie d'une guerre !

Ce sont des négociations internationales qui ont fait que les missiles russes se sont retrouvés en Crète au mains des Grecs:

https://www.courrierinternational.com/article/1998/02/26/scenarios-de-crise-autour-des-missiles-s-300

https://www.offiziere.ch/?p=37398

 

 

 

Edited by collectionneur
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.ekathimerini.com/261135/article/ekathimerini/comment/dendias-turkey-not-the-same-as-in-2000-or-2016 (12 janvier 2021)

Nikos Dendias :

Nous avons signé trois accords très importants - deux concernant les zones maritimes avec l'Italie et l'Égypte et un troisième sur une coopération innovante en matière de politique étrangère et de défense avec les Émirats arabes unis.

Dans le même temps, nous avons convenu avec l'Albanie de résoudre la question des zones maritimes à la Cour internationale de La Haye

Il y a quelques jours, le Premier ministre albanais Edi Rama était en visite privée à Athènes. Le ministre des affaires étrangères de Macédoine du Nord, Bujar Osmani, se rendra à Athènes cette semaine. Au cours de cette visite, nous signerons trois mémorandums de coopération qui témoignent de notre engagement à renforcer les liens bilatéraux. Dans le même temps, nous avons entamé le processus de renforcement de notre présence au Kosovo. Nous prenons également des initiatives en Bosnie-Herzégovine, par l'intermédiaire de l'Union européenne, pour créer un cadre de stabilité et de gouvernabilité. Chypre et nous-mêmes renforcerons les initiatives multilatérales avec les pays de la région qui partagent les mêmes principes : l'Égypte, Israël et la Jordanie.

Notre objectif est de conclure les négociations pour la mise à jour de l'Accord de coopération en matière de défense mutuelle (MDCA) avec les États-Unis afin, premièrement, qu'il devienne à long terme - qu'il n'ait pas besoin d'une mise à jour annuelle - et, deuxièmement, d'accroître l'empreinte militaire américaine dans notre pays dans des endroits qui mettent en évidence l'importance stratégique de notre pays. La présence américaine ne consiste pas à créer des bases militaires datant de l'époque de la guerre froide et de la logique de la guerre froide. Elle sera souple et adaptée aux faits actuels. Et elle renforcera l'importance géopolitique de notre pays dans la région au sens large. Une chose que je trouve utile est une présence intense et continue, tant diplomatique que militaire, dans la Méditerranée orientale au sens large.

 

  • Thanks 1
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Accord de défense Egypte, Israel (Jordanie c'est moins significatif) + Grece.  Ca commence a faire du monde.  

Erdogan a semé le vent. Il ne récolte pas encore la tempête mais le mauvais temps approche quand même.  Bien fait pour ce tyran au petits pieds.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sur un article en anglais,

https://neoskosmos.com/en/183394/national-service-in-greek-armed-forces-to-be-extended-to-a-year/

On indique que le rebond des effectifs de 107 600 en 2020 a 133 000 ne serai qu'un premier pas et l'on tente d'avoir :

68,300 officers and 93,500 soldiers 

171 800 militaires.

Pour rappel, en 2000 : 205 000, en 2005 : 135 000.

 

 

Edited by collectionneur
Rectif effectifs en 2020

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 57 minutes, collectionneur a dit :

Sur un article en anglais,

https://neoskosmos.com/en/183394/national-service-in-greek-armed-forces-to-be-extended-to-a-year/

On indique que le rebond des effectifs de 100 000 a 133 000 ne serai qu'un premier pas et l'on tente d'avoir :

68,300 officers and 93,500 soldiers 

171 800 militaires.

Pour rappel, en 2000 : 205 000, en 2005 : 135 000.

 

 

Ca s'appelle les dividendes de la paix.

C'est toujours une fois la récolte venue que des fouteurs de merde arrivent et s'agitent.  Cf. un certain Adolf H, et maintenant un Recep Tayyip E.

Edited by B52
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, collectionneur a dit :
Il y a 4 heures, collectionneur a dit :

68,300 officers and 93,500 soldiers 

 

c'est quoi ce ratio à la con?

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, cracou a dit :

c'est quoi ce ratio à la con?

Une armée grexicaine. 

  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 9 minutes, cracou a dit :

c'est quoi ce ratio à la con?

@Skw

ou simplement on compte les sous off comme officiers, ratio moins élevés qu'en France :bloblaugh:   . Au 1er janvier 2019, l'Armée de terre compte 114 847 militaires dont 14 040 officiers, 38 852 sous-officiers, 61 525 militaires du rang et 430 volontaires.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 13 heures, cracou a dit :

c'est quoi ce ratio à la con?

Quand le territoire compte 200 îles habitées, il faut trouver un maillage combinant ressources et identité en évitant les écarts excessifs de toutes les îles par rapport à la moyenne nationale.

Il faut probablement un ratio proportionnel officiers/soldats (salaires) par île pour contribuer à un résultat "tolérable" surtout quand la notion de "richesse nationale" a partager est a géométrie (trop ?) variable.

Edited by capmat
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, capmat a dit :

Quand le territoire compte 200 îles habitées, il faut trouver un maillage combinant ressources et identité en évitant les écarts excessifs de toutes les îles par rapport à la moyenne nationale.

Il faut probablement un ratio proportionnel officiers/soldats (salaires) par île pour contribuer à un résultat "tolérable" surtout quand la notion de "richesse nationale" a partager est a géométrie (trop ?) variable.

Hello,

Euh, je n'ai pas compris le rapport avec les îles; pire j'ai l'impression de carrément rater tout un concept, peux tu développer? (au moins une piste ou des liens si c'est trop long)

A+/Yankev

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Yankev a dit :

Hello,

Euh, je n'ai pas compris le rapport avec les îles; pire j'ai l'impression de carrément rater tout un concept, peux tu développer? (au moins une piste ou des liens si c'est trop long)

A+/Yankev

Comment fais tu pour entretenir une conscience nationale avec 200 îles habitées en plus de ta "métropole" ?

Déjà, nous ....avec la Corse ...!

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ne t'inquiètes pas pour la conscience nationale des grecs, fussent-ils iliens. Les Turcs sont bien suffisants pour faire se lever n'importe quel vieillard avachi.

Mon beau-père et ma femme sont grecs, pas besoin de leur filer des galons d'officier pour savoir ce qu'ils pensent d'Erdogan... :laugh:

  • Like 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, capmat a dit :

Comment fais tu pour entretenir une conscience nationale avec 200 îles habitées en plus de ta "métropole" ?

Déjà, nous ....avec la Corse ...!

La conscience insulaire existe aussi bien en Corse qu'à Samos ou en Crète. Même si les Grecs sont nettement plus coulants que Paris. :dry:

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Erreur de ma part.

Edited by nemo

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, capmat a dit :

Comment fais tu pour entretenir une conscience nationale avec 200 îles habitées en plus de ta "métropole" ?

Déjà, nous ....avec la Corse ...!

Merci pour ta réponse, en effet je n'avais pas compris l'esprit de ton propos...

Cependant, je ne croit pas que, chez les grecs, l'armée soit nécessaire pour entretenir cette conscience.

Je suis allé plusieurs fois en Grèce (deux fois sur le continent, et trois fois sur des îles) je n'ai pas eu l'impression que les insulaires se sentaient réellement différents des continentaux; bien sûr, leurs vies sont différentes du fait de leur relatif isolement, et ils en sont parfaitement conscient, mais encore une fois j'avais l'impression au travers de leurs propos, que pour eux, "c'est pareil tout ça". Quant à l'armée, même si c'est souvent un liant national, je n'ai vraiment pas l'impression que les grecs que j'ai rencontrés aient besoin de ce liant pour rester unis. En fait, j'ai le sentiment que c'est l'effet inverse, et que leur attachement à leurs forces armées est une émanation de cette conscience nationale...

 

Ceci-dit, j'insiste sur plusieurs points:

  1. Je me présentais toujours comme serbe vivant en France, et non comme un français; orthodoxie oblige, l'attitude passait de cordiale, à chaleureuse, et les langues avaient vite tendance à se dénouer...
  2. Même si j'ai une bouille plutôt avenante, et une attitude plutôt cool, me permettant de nouer des liens assez facilement, je restait un xenos. Compatible d'accord, mais tout de même un étranger qui de plus, n'était que de passage.

 

A+/Yankev

Edited by Yankev
  • Like 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 42 minutes, Yankev a dit :

et non comme un français

Tu aurais dû. La France a toujours été bien vu en Grèce notamment depuis le soutien historique durant l’occupation ottomane puis durant la dictature des colonels contre l’avis des USA. 

Beaucoup plus récemment, l’opposition de la France au Grexit voulu par tata Angela lors de la crise de 2008 a laissé des (très bonnes) traces.

Les élites intellectuelles et universitaires ont toujours entretenu la langue française dans le pays, c’est la deuxième langue étrangère dans le pays après l’anglais international.

Il y a six consulats grecs en France et l’église orthodoxe grecque y est assez présente.

Bref, ne croit pas que les grecs restent uniquement "cordiaux" avec les français. 

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Yankev a dit :

Merci pour ta réponse, en effet je n'avais pas compris l'esprit de ton propos...

Cependant, je ne croit pas que, chez les grecs, l'armée soit nécessaire pour entretenir cette conscience.

Je suis allé plusieurs fois en Grèce (deux fois sur le continent, et trois fois sur des îles) je n'ai pas eu l'impression que les insulaires se sentaient réellement différents des continentaux; bien sûr, leurs vies sont différentes du fait de leur relatif isolement, et ils en sont parfaitement conscient, mais encore une fois j'avais l'impression au travers de leurs propos, que pour eux, "c'est pareil tout ça". Quant à l'armée, même si c'est souvent un liant national, je n'ai vraiment pas l'impression que les grecs que j'ai rencontrés aient besoin de ce liant pour rester unis. En fait, j'ai le sentiment que c'est l'effet inverse, et que leur attachement à leurs forces armées est une émanation de cette conscience nationale...

 

Ceci-dit, j'insiste sur plusieurs points:

  1. Je me présentais toujours comme serbe vivant en France, et non comme un français; orthodoxie oblige, l'attitude passait de cordiale, à chaleureuse, et les langues avaient vite tendance à se dénouer...
  2. Même si j'ai une bouille plutôt avenante, et une attitude plutôt cool, me permettant de nouer des liens assez facilement, je restait un xenos. Compatible d'accord, mais tout de même un étranger qui de plus, n'était que de passage.

 

A+/Yankev

Nous avons deux îles qui s'appellent Saint Pierre et Miquelon, la proportion de fonctionnaires y est de 55% (c'est ce que j'ai lu), je suppose que la conscience nationale passe aussi par un niveau de revenu maintenu d'une manière ou d'une autre,

et le niveau "national" suppose un seuil minimal de scolarisation, de soins médicaux (même en urgence) et de revenus, avec des liaisons iles métropoles et inter îles...

Concernant la Grèce, je suppose que l'armée prend sa part de maintenir un seuil de revenu aussi dans les îles, d'ou la proportion soldats/officiers pas trop éloigné pour un niveau moyen de salaire "suffisant".

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, capmat a dit :

Nous avons deux îles qui s'appellent Saint Pierre et Miquelon, la proportion de fonctionnaires y est de 55% (c'est ce que j'ai lu)

Nous avons d'autres archipels, dont les îles Kerguelen, l'archipel de Crozet ou les îles Eparses où la proportion de fonctionnaires est encore plus élevée, frôlant parfois les 100%.

C'est généralement la marque d'un territoire dont la population n'est pas permanente et peut connaître de fortes variations saisonnières (par la grande pêche à St Pierre et Miquelon). La part de la population qui y est permanente est généralement celle qui assure le rattachement administratif et les services publics, donc logiquement des agents des trois fonctions publiques (titulaires ou contractuels) - en fait, un tiers des Miquelonais est rémunéré sur fonds publics, pas 55%.

Et je ne sais pas comment on mesure la conscience nationale d'une population essentiellement d'origine Normande, Bretonne et Basque (avec une pratique de la Pelote presque aussi forte qu'au pays) ... mais elle semble bien marquée.

Pour en revenir à la conscience nationale grecque des iliens de Méditerranée Orientale, il ne faut pas négliger la période ottomane où la région continentale d'Ionie (autour de Smyrne/Izmir), bien que turque, était peuplée majoritairement hellénophones. Les voisins des îles, même sous domination ottomane, étaient donc de même culture. La rupture est arrivée avec la guerre d'indépendance turque en 1922, qui a conduit au nettoyage ethnique du continent (mais laissé les îles à l'Italie et à la Grèce, la première y perdant sa souveraineté au profit de la seconde avec la WWII).

La culture et la conscience grecques sont donc très développées sur les îles, quand le continent proche balance entre nationalisme turc encouragé par Ankara et nostalgie de la période égéenne en se revendiquant de ses anciennes cultures.

 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, FATac a dit :

Nous avons d'autres archipels, dont les îles Kerguelen, l'archipel de Crozet ou les îles Eparses où la proportion de fonctionnaires est encore plus élevée, frôlant parfois les 100%.

L'ensemble des îles sous administration des TAAF n'ont pas de population autochtone.

il y a une heure, FATac a dit :

La culture et la conscience grecques sont donc très développées sur les îles, quand le continent proche balance entre nationalisme turc encouragé par Ankara et nostalgie de la période égéenne en se revendiquant de ses anciennes cultures.

A l'origine de cet échange, c'est la proportion soldats/officiers dans l'armée grecque, je ne mets pas en doute le patriotisme des îliens....simplement, j'émets l'hypothèse que l'armée participe probablement a maintenir par son dispositif "salarial" un seuil

acceptable de revenu par habitant. Le patriotisme avec ventre vide n'est pas "durable". Le dispositif d'interconnexions territoriales d'un territoire aussi morcelé est une charge exorbitante au niveau d'un état.

Edited by capmat

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 9 minutes, capmat a dit :

L'ensemble des îles sous administration des TAAF n'ont pas de population autochtone.

Mais si l'on veut être rigoureux, Saint Pierre et Miquelon non plus. La population pierrotine et miquelonaise est importée.

La différence avec les TAAF, c'est qu'il existe à Saint Pierre et Miquelon, une population permanente (avec des naissances) - et pas seulement un habitat permanent.

Mais dans les deux cas, et c'est ce qui soutenait mon propos, la population connait des variations avec de nombreux acteurs "de passage", ce qui tend à augmenter la part de fonctionnaires parmi ceux qui y sont de manière permanente ou pour les durées les plus longues.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, FATac a dit :

Mais si l'on veut être rigoureux, Saint Pierre et Miquelon non plus. La population pierrotine et miquelonaise est importée.

La différence avec les TAAF, c'est qu'il existe à Saint Pierre et Miquelon, une population permanente (avec des naissances) - et pas seulement un habitat permanent.

Mais dans les deux cas, et c'est ce qui soutenait mon propos, la population connait des variations avec de nombreux acteurs "de passage", ce qui tend à augmenter la part de fonctionnaires parmi ceux qui y sont de manière permanente ou pour les durées les plus longues.

Hors la Corse, Saint Pierre et Miquelon est à la fois le territoire outre mer le plus proche de la Métropole, mais par le temps (et le coût) nécessaire pour s'y rendre il en est le plus éloigné.

Il y a une tentative de mettre en place entre Juin et Octobre une ligne permanente entre la métropole et Saint Pierre et Miquelon, c'est intéressant a suivre et très instructif. De même pour la pêche et pour la logistique régionale

de cette île. Nous sommes HS, je pense que Saint Pierre et Miquelon mériterait un sujet dédié.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,549
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Ardachès
    Newest Member
    Ardachès
    Joined
  • Forum Statistics

    21,069
    Total Topics
    1,374,089
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries