Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

La souveraineté numérique est-elle possible ?


Recommended Posts

Il y a 2 heures, Boule75 a dit :

Il faudra investir des milliards d'euro pour un résultat qui ne sera sans doute pas à la hauteur de ce que propose la concurrence.
L'Europe n'a pas d'entreprise avec des reins assez solide pour jouer à ce jeu. Le marché européen est trop petit pour se permettre d'invertir autant d'argent sans être sur du résultat.
D'ailleurs, en admettant qu'on arrive à sortir quelque chose de potable, mais pour vendre à qui? Ce sont des pièces qui font partie d'un écosystème. A moins que le produit final soit révolutionnaire, je ne vois aucun constructeur qui va s'amuser à l'intégré dans un pc ou téléphone, un produit tout juste comparable à la concurrence avec tout le travail qui peut y avoir derrière.
La Chine avait conçu des cpu avec de la technologie chinoise mais sa diffusion est extrêmement limité à cause des performances en retrait.
De plus, il y a pas d'impératif en Europe comme peut l'avoir la Chine de devenir indépendant avec des risques posé par l'administration américaine, du moins pour l'instant.

Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, koojisensei2 a dit :

Il faudra investir des milliards d'euro pour un résultat qui ne sera sans doute pas à la hauteur de ce que propose la concurrence.
L'Europe n'a pas d'entreprise avec des reins assez solide pour jouer à ce jeu. Le marché européen est trop petit pour se permettre d'invertir autant d'argent sans être sur du résultat.
D'ailleurs, en admettant qu'on arrive à sortir quelque chose de potable, mais pour vendre à qui? Ce sont des pièces qui font partie d'un écosystème. A moins que le produit final soit révolutionnaire, je ne vois aucun constructeur qui va s'amuser à l'intégré dans un pc ou téléphone, un produit tout juste comparable à la concurrence avec tout le travail qui peut y avoir derrière.
La Chine avait conçu des cpu avec de la technologie chinoise mais sa diffusion est extrêmement limité à cause des performances en retrait.
De plus, il y a pas d'impératif en Europe comme peut l'avoir la Chine de devenir indépendant avec des risques posé par l'administration américaine, du moins pour l'instant.

L'Europe a des entreprises de pointes comme le Hollandais ASML qui fabrique les machines de lithographie dans l’extrême ultraviolet pour la prochaine génération de puces et équipe Intel, AMD, Samsung et je ne sais plus qui d'autres.

L'Europe est un grand marché (25% du PIB mondial).

Enfin, qu'on ne me dise pas qui'l n y' a pas assez de capitaux en Europe pour financer un champion des CPU et apparentés.

  • Like 2
  • Upvote 2
Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Shorr kan a dit :

L'Europe a des entreprises de pointes comme le Hollandais ASML qui fabrique les machines de lithographie dans l’extrême ultraviolet pour la prochaine génération de puces et équipe Intel, AMD, Samsung et je ne sais plus qui d'autres.

L'Europe est un grand marché (25% du PIB mondial).

Enfin, qu'on ne me dise pas qui'l n y' a pas assez de capitaux en Europe pour financer un champion des CPU et apparentés.

ASML fabrique les machines de litho mais n'est pas fondeur et encore moins concepteur de puce. D'ailleurs la machine vendu par ASML n'est pas entièrement fabriqué par la hollande. C'est une machine gigantesque qui regroupe des technologies d'au moins une dizaine de pays. Si c'était aussi facile d'être fondeur, ca ferai longtemps qu'il y aurai eu un concurrent à TSML en Europe.
Mais toute manière, ce n'est pas le point le plus délicat pour avoir l'indépendance technologique.
Pour ce qui est du marché, l'Europe a effectivement environ 20-22% du PIB mondiale, soit un peu plus que la Chine mais un peu moins que les USA en parité des pouvoirs d'achat. 
Il faut dire que la conception des puces au états-unis est destiné aux marchés mondiale. Il y a donc toujours un avantage du volume. 
La question est de savoir si les entreprises européens pourront proposer un cpu aussi performant ET moins chere que les cpu d'intel ou d'amd. Personnellement, j'espère me trompé mais je ne pense pas.
Les américains ont des dizaines d'années d’expérience et des brevets de protections. 

Et je ne vois pas non plus une entreprise européenne prêt à invertir des dizaines de milliards d'euros pendant des années pour réussir une hypothétique indépendance numérique. Il y en a en Chine mais pas en Europe. 

Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Pierre_F a dit :

Si on veut parler souveraineté, il faut devenir leader dans un des domaines porteurs des 10 ans qui viennent. C'est la seule façon de peser sur les standards industriels. 

Refaire la course de l'informatique à l'envers nous fera que prendre du retard sur la tête de course. 

 

Vous voulez des exemples ? Voici dans ce graphique ce qui est communément partagé aujourd'hui.  Comme c'est communément partagé, cela veut dire aussi qu'il y en a quelques domaines non dévoilés. 

Alors posez vous la question de cette manière :

Si je prends le sujet des transistors carbones par exemple, cherchez quels sont les partenariat public/privé/recherche en France sur ce sujet ?

Faire l'exercice sur tous les domaines ...  Et vous saurez si nous pourrons être souverains sur quelques domaines, seul ou avec l'U.E.

Vous ne comprenez pas tout ? C'est normal, la souveraineté informatique ce n'est pas Tiktok ! 

50263666982_a6be876282_c.jpg

(Et si vous parlez de l'Europe, n'oubliez pas que Dassault System, SAP sont des leaders incontestables du logiciel dans leur domaine et il y en a d'autres heureusement ..)

 

Je n'ai pas tout compris mais la bourbe est belle et plus... subtile dita-t-on, que le nouvel avatar de @Shorr kan. J'ai plussé.

Et tu ne nous a pas dit quel champion français ou européen allait finir en tête de la course aux transistors-carbone.

Link to post
Share on other sites
il y a 24 minutes, Shorr kan a dit :

Tu n'aimes pas mon nouvel avatar ?

  Révéler le texte masqué

 

 

 

 

C'est probablement un vieux fond incrusté-e de culpabilité-e patriarchal-e, mais il faut a minima que la gente féminine puisse faire semblant de pouvoir fuir s'il faut jouir de sa conquête, une forme d’ambiguïté est primordiale. Là... tout demi-tour précipité pourrait finir en drame, vraiment, et la reculade tient de l'exploit. Je... je peine à mettre la main dessus tant j'ai la tête ailleurs.

Où en étions-nous déjà ? Ah ! Kidal. Mélenchon. Retour au ras des pâquerettes.

  • Like 1
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, Boule75 a dit :

C'est probablement un vieux fond incrusté-e de culpabilité-e patriarchal-e, mais il faut a minima que la gente féminine puisse faire semblant de pouvoir fuir s'il faut jouir de sa conquête, une forme d’ambiguïté est primordiale. Là... tout demi-tour précipité pourrait finir en drame, vraiment, et la reculade tient de l'exploit. Je... je peine à mettre la main dessus tant j'ai la tête ailleurs.

Où en étions-nous déjà ? Ah ! Kidal. Mélenchon. Retour au ras des pâquerettes.

C'est réconfortant*, et c'est bien là l'essentiel

* dans les multiples acceptations du mot. 

  • Haha 1
Link to post
Share on other sites

Je vous propose pour alimenter le débat que je trouve fort intéressant cet entretien réalisé par Thinkerview

 

Ils soulèvent un aspect très intéressant qui est l'utilisation du cloud Azure de Microsoft pour la création du Health Data Hub français. 

Je suis effectivement très étonné que pour des données aussi critiques une société française comme OVH n'ai pas ete consultée sur le sujet. 

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites
Le 31/08/2020 à 09:07, Kwak a dit :

Je vous propose pour alimenter le débat que je trouve fort intéressant cet entretien réalisé par Thinkerview

 

Ils soulèvent un aspect très intéressant qui est l'utilisation du cloud Azure de Microsoft pour la création du Health Data Hub français. 

Je suis effectivement très étonné que pour des données aussi critiques une société française comme OVH n'ai pas ete consultée sur le sujet. 

Thinkerview, c'est vraiment de la merde. Mais mon propos mérite d'être nuancé :

  • Le format proposé est génial
  • Les questions posées sont généralement intéressantes, mais les réponses apportées sont trop souvent mono-ciblées sur leur ligne éditoriale.
  • Quand on est sur un plateau TV, on peut se permettre une discussion de comptoirs. Mais quand tu es à l'antenne pendant 2h et que tu as la prétention d'expliquer les choses, maitriser techniquement son sujet est le minimum. Maitriser son sujet, ça veut dire connaitre le fond, pas balancer des chiffres pour faire genre je connais les ordres de grandeur, ça n'a jamais appuyé un raisonnement.
  • Le pire, c'est le principe de leur "communauté" de fact-checking qui est complètement absente, pas technique, qui justifie les dires via des articles wikipedia. En vrai, tu peux te pointer là-bas et raconter toutes les conneries du monde sans que l'ami Bertrand ne te contredise.
  • Et puis l'ami Bertrand, quel imposteur... Hacker tu dis ? Qu'elle est bonne celle-là.

Les mecs entretiennent leur chaîne en faisant du sensationnalisme à 2 francs en mode "la fin est proche / on va tous mourir" et à coup d'explications simplistes. Bref, pour expliquer pourquoi je pense que c'est de la merde, c'est que ceux qui écoutent cette chaine sont généralement des gens qui cherchent à s'informer et comprendre le monde (un peu plus que Mme Michu, on va dire), et je trouve dommage qu'ils soient embrigadés dans cette secte de la pensée de l'effondrement.

 

Et la question d'OVH vs Azure (t'inquiète que OVH est consulté), c'est qu'OVH est mauvais en SaaS (niveau offre commerciale), et que quand tu vas dans le Cloud public, c'est généralement pour ça (ou alors parce que tu es trop petit pour avoir ta propre infra, mais ça n'est pas le cas ici). Et le SaaS gros volume aujourd'hui, c'est Alibaba, AWS ou Azure (j'exclus volontairement GCP).

  • Like 1
  • Thanks 2
  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites

Un cloud national ou continental pour les informations sensibles et données de valeurs, étatiques ou privées/commerciales, est-il réaliste ?

Si oui, de quelle façon ? Par la voie/contrainte légal ou en suscitant un ou des champions, ou un mix des deux ?

Edited by Shorr kan
Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Shorr kan a dit :

Un cloud national ou continental pour les informations sensibles et données de valeurs, étatiques ou privées/commerciales, est-il réaliste ?

C'est carrément réaliste, et on oublie trop souvent qu'il en existe déjà plein (pour les divers services de rens et armées en Europe par exemple, qui ont tous leurs propres datacenters et services associés).

Après, les gros problèmes, c'est :

  • Le modèle économique : les Azure, AWS, GCP et Alibaba, même s'ils se gavent (c'est un doux euphémisme), seront probablement moins chers pendant longtemps avant qu'on amortisse nos infras (enfin même pas, puisqu'une fois amorties, elles seront obsolète), et ça n'est pas qu'une question d'économie d'échelle. Je suis convaincu que le retard de compétitivité ne pourra plus être rattrapé.
  • L'offre technique, on est à des années lumières de proposer des infras complètes SaaS compétitives, y a énormément de R&D en permanence sur ce secteur d'activité, il y a une armée de dev qui passent leur temps à proposer des nouveaux services à haute valeur ajoutée. Même sur les offres IaaS et PaaS, qui sont les plus accessibles, on a du mal à monter une offre.

Donc pour faire simple, on peut très bien monter des offres cloud privées ou publiques pour nos sociétés OIV & Co, mais moins bonnes techniquement et plus chères. Et ça, aucune société n'ira dessus, sauf si elle se le voit imposer. Et l'imposer à une société française / européenne, ça n'est plus que du cadre légal (qui n'est pas ma compétence).

A noter que le RGPD / GDPR est déjà un premier pas en ce sens : l'objectif (non exhaustif) est de contraindre les sociétés européennes sur leurs choix IT pour des questions de sécurité + souveraineté. De là à leur imposer obligatoirement de passer par un service européen souverain, why not, faut juste le faire adopter. Et là t'auras au moins 2 contraintes :

  • Fronde de toutes les sociétés à qui tu vas faire payer plus cher pour moins bien,
  • Guerre commerciale en règle des tazus qui vont surtaxer le vin français, l'automobile allemande, et j'en passe. Parce que si on impose légalement à nos sociétés de bypasser leurs services GAFAM, ça va être la guerre,

Et ça, aucun politicien dans un régime de république de démocratie représentative en Europe ne prendra le risque de le mettre à exécution : le risque politique est trop gros.

***

Mais le sujet du Cloud me semble être un mauvais axe d'étude de la question. La question, c'est plutôt d'être indépendant sur toutes les briques de l'IT, séparément les unes des autres. Ça, par contre, ça me semble irréalisable. Et ça n'est pas une question de pognon : on n'a pas assez d'ingénieurs pour le faire en France et en Europe (peut-être aussi parce qu'on n'a pas assez de sous).

Parce qu'avoir ton cloud souverain en full VMWare / IBM / Intel / Cisco, ça ne répond qu'à une partie du problème. Et je vais même aller plus loin (et certains ne seront pas d'accord) : à quoi ça sert de sortir du "made in USA" si c'est pour remplacer nos infras par du "made in EU", mais truffé de vulnérabilités qu'il sera plus facile à poutrer (par le monde entier). On ne va pas se mentir : en sortant nos propres produits, on fera forcément moins bien sécurisé que les tazus.

Au risque de faire hurler, je préfère avoir du matos US dont on connait globalement les travers (je me risquerai même à dire : dont on sait se protéger), plutôt que d'utiliser du matos européen truffé de vulnérabilités et se faire trouer par le monde entier. Parce que la question peut être résumé à : "est-ce que tu préfères payer cher et te faire trouer par le monde entier ou payer moins cher et te faire trouer que par les américains".

Le choix a déjà été fait, et il est le bon. Rien d'IT et européen de bout en bout ne sortira. C'est la raison pour laquelle (sans arrogance aucune) ceux qui militent pour un cloud européen n'ont pas tout compris.

Edited by Nemo123
  • Thanks 3
  • Sad 1
  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites
  • 1 month later...

Plan "Calcul" français en action :

Le supercalculateur français Jean Zay atteint un record de 28 millions d'opérations par seconde, 

Benjamin Bruel, 18 octobre 2020

"C'est officiel : le supercalculateur français Jean Zay a atteint la vitesse de calcul de 28 pétaflops, soit 28 millions de milliards d'opérations par seconde. Le supercalculateur, qui se positionnait à la 54e place du Top 500 des superordinateurs les plus puissants, peut désormais prétendre à la dixième place de ce classement, annonce le CNRS dans un communiqué.

Inauguré en début d'année, le supercalculateur Jean Zay, créé par le GENCI, a bénéficié d'une amélioration matérielle durant l'été, ce qui lui vaut cette augmentation de ses capacités de calcul….

...Le supercalculateur Jean Zay a été mis en place par le Grand équipement national de calcul intensif (GENCI), une société civile détenue partiellement par l'État qui a pour mission de porter la stratégie nationale en matière d'équipements de calcul intensif.".....

https://www.clubic.com/technologies-d-avenir/intelligence-artificielle/actualite-17509-pap-we-le-supercalculateur-francais-jean-zay-atteint-un-record-de-28-millions-d-operations-par-seconde.html

 

GENCI (GRAND ÉQUIPEMENT NATIONAL DE CALCUL INTENSIF)

"En charge de mettre à disposition des moyens de calcul et de traitement de données massives performants, GENCI a pour mission, au niveau national et européen, de favoriser l’usage du calcul intensif associé à l’Intelligence Artificielle au bénéfice des communautés de recherche académique et industrielle."

https://www.genci.fr/fr/content/vous-avez-dit-calcul-intensif

Edited by Benoitleg
  • Like 1
Link to post
Share on other sites
  • 2 weeks later...
  • 2 months later...
  • 5 weeks later...

C'est pas les seuls. Tout un tas de constructeurs automobiles touchés par les défaut s d'approvisionnement en puce alors même que le marché auto est en berne.

C'est la même chose nsur le marché informatique. Il est presque impossible de trouver des puces NVIDIA et ça dure depuis deux mois au moins.

Une partie du problème est lié à l'achat massif de puce pour crypter nées cryptomonnaie. Avec l'augmentation de la valeur des différentes crypto le minage depuis des carte vidéo est devenu très rentable.

Link to post
Share on other sites
il y a une heure, kmltt a dit :

Je ne savais trop où posté ça...

GM nissan et ford réduisent leur production de véhicules à cause d'une pénurie de semi conducteur.

https://www.zerohedge.com/markets/nissan-latest-suspend-production-due-semi-shortage

Ca avait été la même chose (peut être avec d'autres constructeurs, je ne me rappelle plus) après l'accident de Fukushima :  Pénurie de composants discrets made in Japan.

Link to post
Share on other sites

Voilà un sujet qui m’apparait comme très important.

Je vais commencer par la fin:
- C’est une affaire d’économie, de capacité de notre industrie à faire éclore des leaders et à les maintenir.
- La clé à la fin du fin, me semble être la combinaison des capacité de financements alliées au dynamisme de notre industrie. C’est une affaire d’environnement économique.

Sauf qu’on y est pas. (Point de vue personnel).

Pour financer la recherche, les innovations, la présence d’une industrie et de produits, il faut un marché sur lequel se reposer. A chaque fois que l’on essaie de faire « comme si » avec des subventions, on aboutit à un feu de paille qui crie « j’existe » et qui disparait. On a les compétences mais personne pour acheter et financer la suite, ce qui nous condamne à être constamment à la traine.

Chaque années, nos facultés achètent pour une fortune d’ordinateurs Dell et Apple sous Windows et OS X basés sur des processeurs Intel ou AMD… Et je ne parle pas des carte vidéos ou des disques durs. Nous sommes intégralement consommateurs ce qui fait de nous les investisseurs, les complices involontaires des déploiements technologiques US et autres. Nous finançons notre propre retard.

Depuis maintenant plus de 50 ans, les Etats Unis d’Amériques ont produit au moins un monstre par décennie: IBM, Burroughts (Unisys aujourd’hui), Sun, Microsoft, Motorola, Texas Instrument, Intel, Apple, Google, Amazon, Facebook….

Deux petites illustrations pour étayer la suite:

  • Dans les années 90, l’ancien directeur d’Apple France, Jean-Louis Gassée avait pris le large d’Apple pour monter sa propre entreprise concurrente d’Apple: Be inc. Cette entreprise fabriquait la Be Box, une machine intégrant un PPC et tournant sur BeOS développé en interne par un transfuge d’Apple.
  • BeOS était une merveille à l’époque. Fichier système avec une base de données intégré (Bfs), notion des répliquants (truc génial au passage mais qui n’a pas été repris), multitâches, multithreads préemptif. L’ensemble permettait de faire tourner 6 vidéos simultanément, chacune sur les faces d’un cube que l’on manipulait en 3D. En cliquant sur une face, on récupérait le son de la vidéo. Tout ça avec un PPC à 66Mhz ! C’était un 1995 ! Dans le même temps on découvrait Windows 95 et on ne parlait pas encore de marketing « multimédia ». Genre, vous allez pouvoir faire des images et du son sur la même machine….
  • Au début des années 2000, deux CMS comparables s’affrontaient: Dotclear, un français et Wordpress. Le marché a contribué à permettre au second de littéralement écrabouiller le premier qui n’était pourtant pas mauvais du tout. Mais l’importance de la communauté, le marché a constitué le facteur décisionnel clé.

Techniquement il y a des choses à faire. Chaque époque présente ses opportunités et s’il me semble assez vain de revenir sur le passé pour reconquérir la place de Dotclear, il nous faut ouvrir les yeux pour comprendre pourquoi ce dernier à perdu. Pourquoi Be inc a été monté aux usa et pourquoi ces aventures ne se passent qu’exceptionnellement chez nous.

Il nous faut identifier les marchés, des technologies et les développer dans un contexte économique et industriel concurrentiel. Faute de quoi nous resterons à observer les autres creuser l’écart.

Bien sûr il existe des exceptions qui parviennent à gagner malgré nos handicaps structuraux: Dassault systèmes par exemple mais on pourrait en identifier d’autres.

La difficulté consiste à reproduire ces réussites, à s’appuyer sur elles pour se développer et également à modifier l’environnement économique Français et Européen pour faciliter la multiplication de ces cas.

Aujourd’hui, on voit débarquer des machines Apple équipée d’un processeur et d’un système développé intégralement en interne (bien que basé sur Unix, donc libre à la base). Ce sont de petits bijoux comme Sun ou Be en produisaient à l’époque, bien que ce dernier ne fabriquait pas ses puces. Je regrette vraiment que la France ou ou moins l’Europe n’aient pas un concurrent à proposer comme Airbus s’oppose à Boeing.

C’est la conquête du marché qui permet à Apple de rassembler des capacité de financements, les savoirs faire pour fournir un marché qui de fait, leur est acquis. 

Edited by johnsteed
  • Thanks 2
Link to post
Share on other sites

Souvent les réussites ne sont qu'une exception dans un flot d'échec.

  • Au USA ce flot d'essai et d'échec est entretenu est vécu comme vertueux.
  • En France tu échoues tu es cloué au piloris.

C'est déjà un premier "souci" ...

... l'autre souci c'est de ne pas vouloir produire pour le "besoin client" ... mais plus pour se faire plaisir intellectuellement. Sauf quand on est un vrai artiste ... ça ne marche jamais bien longtemps.

La derniere chose c'est le conservatisme et la réactivité - lié à la prudence -. Souvent on ne veut pas le voir, mais la France est un pays atrocement conservateur ... et pas du tout réactif. Il se trouve que c'est bien plus un état d'esprit qu'un problème du système. L'incapacité qu'on les grand groupe à prendre sous leur ailes des ETI innovante ou tres réactive ... et à les accompagner dans leur développement est à ce titre complétement pathologique. Sans parrain de la tailleur d'une multinationale ce genre de petite n'a aucune chance de grandir assez fort et assez vite pour survivre.

Dernier souci la capacité souveraine d'investissement ... l'épargne ... l'emprunt ... pas grand chose ... si ce n'est rien n'est conçu pour très largement motivé les français de prendre du risque massivement dans les entreprises prometteuses française.

On à le résultat de ce sous investissement massif dans les vaccins par exemple ... aujourd'hui difficile de dissimuler le fait qu'il y a encore quelques année on été les meilleurs toute catégorie dans ce business ... et qu'aujourd'hui on est complétement au fraise, avec des désinvestissement massif en R&D notament ... en l'espace de seulement 10 ans.

Dernier chose ... notre obstination idéologique à détruire ce qui marche chez nous sous prétexte que ce ne serait pas compatible avec la doctrine anti-état ... c'est probablement ce qui nous fait le plus de mal ... une forme évidente de sabotage à mon sens.

  • Like 1
  • Upvote 3
Link to post
Share on other sites

Il y a toute sortes de possibilités (FCPI, collaboratif, etc.), mais quand les particuliers ont un peu d'argent en France, ça va plutôt dans l'immobilier locatif...
La pierre, y a que ça de vrai, avec l'AV à base d'obligations d'Etat.

 

Link to post
Share on other sites
27 minutes ago, WizardOfLinn said:

Il y a toute sortes de possibilités (FCPI, collaboratif, etc.), mais quand les particuliers ont un peu d'argent en France, ça va plutôt dans l'immobilier locatif...
La pierre, y a que ça de vrai, avec l'AV à base d'obligations d'Etat.

Tu as essayé d'en souscrire des FCPI?!!! Ils sont tous ultra sur souscrit ... ce qu'il fait qu'en pratique tu ne peux quasiment pas souscrire!

Et l'idée des souscripteurs ... c'est avant tout la défiscalisation. De sorte que les performances des entreprises sous jacentes sont souvent le dernier de ses soucis.

---

Détrompes toi en France le niveau d'épargne et très élevé, on est quasi champion d'Europe avec un taux de 15%! - à égalité avec les Pays Bas et tout juste derrière la Suède et l'Allemagne - ... et c'est encore pire depuis le covid.

Aux USA le taux d'épargne est à un peu moins de 10% ...

... c'est pas vraiment un problème d'épargne.

---

Si on s'intéresse au patrimoine médian c'est la claque ... 35 000 $ en Allemagne, 65 000$ aux USA 102 000 $ en France ...

... pour simplifier les pays qui réussissent sont des pays qui vivent à crédit.

Link to post
Share on other sites

Oui, j'ai un peu de FCPI, bien que le dispositif ne me plaise pas beaucoup sous sa forme actuelle (on n'arrive pas à savoir quelles entreprises sont dedans au moment de souscrire, c'est un secret gardé par les vendeurs. On peut à la rigueur connaitre le secteur).

Sinon, il y a aussi le crowdfunding maintenant (jamais essayé).

Et je sais bien que le niveau d'épargne est élevé.

Edit:
Pour qu'il n'y ait pas de malentendu :
FCPI = Fond Commun de Placement dans l'Innovation
Si un particulier veut investir dans des entreprises innovantes non cotées, il y a divers dispositifs qui le permettent.
A mon humble niveau, je n'ai pas eu de difficulté particulière pour avoir des parts de FCPI.
Le facteur limitant n'est pas, à mon avis, l'Etat qui n'en ferait pas assez pour motiver les français à investir dans des opérations risquées.

 

Edited by WizardOfLinn
Link to post
Share on other sites
  • 2 weeks later...

https://www.usinenouvelle.com/editorial/faut-il-s-inquieter-qu-amazon-heberge-les-donnees-de-bpifrance-sur-les-pge.N1062369 (19 février 2021)

Le 5 février, la sénatrice Nathalie Goulet s’est inquiétée devant la presse des partenariats entre Bpifrance et Amazon, en particulier l’hébergement sur le cloud d’AWS des données liées aux prêts garantis par l’Etat (PGE), souscrits par 530 000 entreprises.

Un argument peu crédible pour Bernard Benghamou, le secrétaire général de l'Institut de la souveraineté numérique – une association loi 1901 qui défend cette souveraineté à l’échelle européenne. "Le même argument nous avait été donné dans le cas de l‘hébergement du Health Data Hub [base des données de santé créée récemment], confié par le gouvernement à Microsoft, a-t-il rappelé aux côtés de Nathalie Goulet lors de sa conférence de presse. Or la Cnil [Commission nationale de l’informatique et des libertés] a démontré par la suite qu’en réalité, Microsoft a accès à la clé de chiffrement des données pour des raisons de maintenance. J’ai du mal à croire que ce ne soit pas la même chose pour Amazon."

  • Thanks 1
Link to post
Share on other sites
4 minutes ago, Wallaby said:

https://www.usinenouvelle.com/editorial/faut-il-s-inquieter-qu-amazon-heberge-les-donnees-de-bpifrance-sur-les-pge.N1062369 (19 février 2021)

Le 5 février, la sénatrice Nathalie Goulet s’est inquiétée devant la presse des partenariats entre Bpifrance et Amazon, en particulier l’hébergement sur le cloud d’AWS des données liées aux prêts garantis par l’Etat (PGE), souscrits par 530 000 entreprises.

Un argument peu crédible pour Bernard Benghamou, le secrétaire général de l'Institut de la souveraineté numérique – une association loi 1901 qui défend cette souveraineté à l’échelle européenne. "Le même argument nous avait été donné dans le cas de l‘hébergement du Health Data Hub [base des données de santé créée récemment], confié par le gouvernement à Microsoft, a-t-il rappelé aux côtés de Nathalie Goulet lors de sa conférence de presse. Or la Cnil [Commission nationale de l’informatique et des libertés] a démontré par la suite qu’en réalité, Microsoft a accès à la clé de chiffrement des données pour des raisons de maintenance. J’ai du mal à croire que ce ne soit pas la même chose pour Amazon."

De toute façon c'est une obligation légale US ... de permettre à la justice l’accès au données hébergé par une entreprise US ... encore plus quand la cible et étrangère - les citoyens et résidents US sont un peu plus protégé -.

Après tout le monde s'en branle ... les certificateurs des entreprises soumises à critère de prudence ou de confidentialité permettent l'usage d'infra "cloud" hébergé absolument n'importe ou ... que ce soit des donnée de santé, bancaire, justice etc.

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Member Statistics

    5,560
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Jojo91
    Newest Member
    Jojo91
    Joined
  • Forum Statistics

    21,130
    Total Topics
    1,387,082
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries
×
×
  • Create New...