Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

K-FX, programme Coréen d'avion de combat


ywaDceBw4zY3tq
 Share

Recommended Posts

Il y a 20 heures, Ciders a dit :

et même des films potables.

Mieux que ça même ! Il existe des films coréens géniaux dans tous les genres. C'est vraiment un cinéma à découvrir, pour ceux qui ne connaissent pas.

(Ceci est un HS de soutien à la Corée du sud)

  • Like 1
  • Thanks 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 10 minutes, Surjoueur a dit :

Mieux que ça même ! Il existe des films coréens géniaux dans tous les genres. C'est vraiment un cinéma à découvrir, pour ceux qui ne connaissent pas.

(Ceci est un HS de soutien à la Corée du sud)

Je dis "potables" parce que bon, tout le monde sait que c'est au Nord qu'on fait les meilleurs films. :chirolp_iei:

Révélation

Je ne dis pas ça parce que j'ai une carte d'abonné à Super-Juche-Magazine, le plus Juche des canards. Ça n'a rien à voir !

 

Edited by Ciders
  • Haha 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 41 minutes, clem200 a dit :

Je ne sais pas qui est cet homme.

...

 

Ah non ! Non ! Il faut corriger ça tout de suite fiston !!

Marc Chasillan, ingénieur militaire de son état, est une sommité internationale de la conception des blindés et l'auteur d'une remarquable  encyclopédie des chars de combat modernes. Ce qu'il dit en matière de blindés est considéré comme parole d'évangile. 

De façon plus exhaustive :

Ingénieur militaire de formation, Marc Chassillan démarre sa carrière au bureau d'études chars/blindés de l'AMX-APX de Satory où il prend la direction du service des avant-projets des blindés futurs. Après avoir travaillé sur le char Leclerc, le Vextra et les projets de véhicules blindés pour l'infanterie, il est nommé à la direction de projet Leclerc. Il rejoint la direction commerciale et des affaires internationales de Giat industries en charge des marchés export sur la zone Moyen-Orient, Turquie et Amérique. En septembre 2008, il est nommé chef du département études amont et technologies de Nexter Systems, en charge, entre autres, des blindés de l'opération Scorpion. D'avril 2010 à juin 2011, il fut directeur de la communication du groupe Nexter.
Expert international des blindés, Marc Chassillan est appelé à intervenir en tant que speaker dans de nombreuses conférences à l'étranger. Il est professeur à l'ENSIETA, à l'Ecole Militaire à Paris (EMSST) et à l'Ecole des Blindés d'Abu Dhabi. Il a déjà publié de nombreux ouvrages et articles sur les systèmes d'armes terrestres et les chars de combat en particulier. Il a été administrateur du Musée des Blindés de Saumur entre 2004 et 2007.

  • Like 2
  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 7 heures, Deltafan a dit :

Je ne comprends pas la phrase. 

il y avait un projet d'équiper les Mirage 2000 du prospect coréen par des M88 de 11 tonnes de poussée ? Il y aurait eu un énorme problème de centrage à compenser par rapport au M53.

 

Citation

SNECMA IS PUSHING a derivative of its M88 engine as the power plant for installation in South Korea's KTX-II advanced jet trainer/light-fighter project, as well as pursuing an increased power variant for a re-engine version of the French Dassault Mirage 2000.

The M88 is a 50kN dry-80kN with reheat (11,000-18,000lb)-class turbofan whose only application is the Dassault Rafale, but Snecma chairman Bernard Dufour says that it is "just the start of a family of engines".

The company is already in talks with South Korea to offer the M88-2K, based on a proposed non-after-burning variant of the M88, the 50kN M88-2S.

Alongside projecting a family of "dry" M88s, Snecma is also looking at developing the 110kN M884. This project is at the preliminary design stage, but is aimed at eventually replacing the M53K in the Mirage 2000.

Dufour says that Snecma has begun studies into the eventual re-engineing of the Mirage 2000-5, whose single M53 engine would be replaced by an M88. The company is already looking at up-rated versions of the M88 for projected higher-weight versions of the Rafale - the M88-3 with a thrust of 90kN, and the M88-4 with 110kN - and he sees these as being suitable for the Mirage 2000.

"I don't see why the [re-engined] Mirage 2000 should not be in production in ten years' time - the delta plan form still seems to be the best, and there's nothing very new in airframes," Dufour says.

The French company, has already proposed the engine to Saab, as a potential replacement for the Volvo Aero Engines RM-12 (General Electric F-404) in the JAS39 Gripen, but Dufour says, that the marketing tie-up between Saab and British Aerospace for the Gripen has "diminished" the chances of such a substitution being made.

He holds out more hope of his company selling the M88 - possibly in a non-after-burning "S" or "dry" form to South Korea.

https://www.flightglobal.com/snecma/s-korea-discuss-m88-for-ktx-ii/13655.article

Source : flight international, 22 november 1995

Edited by Rémy
  • Thanks 3
Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...

L'Agence Sud-Coréenne des Programmes d'Acquisition considère que Jakarta est encore impliquée dans le projet KF-X en dépit d'annonces allant dans le sens d'une acquisition de Rafale et F-15EX par l'Indonésie d'ici 2024.

 

Citation

Seoul says Jakarta still in KF-X despite Rafale, F-15EX talk

By Greg Waldron22 February 2021

South Korea’s Defense Acquisition Program Administration (DAPA) insists that Indonesia is still committed to the Korea Aerospace Industries (KAI) KF-X fighter programme, despite media reports that Jakarta will obtain Dassault Rafales and Boeing F-15EX fighters in the coming years.

In statement, DAPA says Jakarta’s “F-15EX and [Rafale] introduction plan is a separate issue from the joint development of KF-X as an activity to reinforce the Indonesian Air Force”.

The statement adds that discussions continue between Indonesia and South Korea regarding the KF-X, in which Indonesia is a 20% partner.

The DAPA statement was in response to media reports in Indonesia last week that quote air force chief of staff Fadjar Prasetyo saying that the air force plans to obtain 36 Rafales and eight F-15EXs by 2024.

Irrespective of Indonesia’s apparent interest in American and French fighters, there has been persistent media speculation in South Korea that Jakarta is keen to pull out of the KF-X programme – or at least negotiate more favorable terms. Since at least 2018 Jakarta has had second thoughts about the cost of involvement in KF-X.

It is understood that Jakarta is far behind on payments in the W8.8 trillion ($7.9 billion) programme. In addition, Indonesian personnel who were formerly deployed to South Korea to work on the programme have yet to return after being withdrawn in March 2020 owing to the coronavirus pandemic.

The Korea JoongAng Daily cites a South Korean government official as saying that Jakarta wants more technology transfer than originally negotiated, and for its stake in the programme to be reduced to 15%. In the past, Jakarta has also pushed to make payment in kind, for example providing Seoul with additional Airbus Defence & Space CN235 tactical transports, which are produced in Bandung by Indonesian Aerospace.

The stakes are high for KAI and the KF-X, with South Korea to obtain 120 examples of the twin-engined fighter, and for Indonesia to take 48 of the IF-X variant. The loss of Indonesian orders would greatly increase the unit price of the fighter. This will also hurt the type’s viability in the competitive international fighter market.

Production of the first KF-X prototype is well underway at KAI’s Sacheon factory.  Original plans called for the aircraft to be rolled out in April, with test flights starting in 2022. 

Jakarta’s KF-X plans aside, last week’s reports further muddy its intentions for new fighters. In December 2020, French media reported that Jakarta was interested in 48 Rafales, not 36. French media also quoted French defence minister Florence Parly as saying that the 48-aircraft deal was “very well advanced”.

In addition, US officials have reportedly discussed the F/A-18E/F Super Hornet and F-15EX with Jakarta, although no Foreign Military Sales cases have been posted. Jakarta has also expressed interested in used Austrian Eurofighters and Lockheed Martin F-16Vs, while a long-running plan to buy 11 Sukhoi Su-35s was apparently abandoned out of fear for US sanctions.

https://www.flightglobal.com/defence/seoul-says-jakarta-still-in-kf-x-despite-rafale-f-15ex-talk/142527.article

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 16 heures, Pierre_F a dit :

Donc une mise en service en 2030 ?


Ils vont peut-être réussir ce qu’ont complètement foiré LM et les US : faire un avion sérieux, efficace et opérationnel dans un délai raisonnable ?
(pour le coût et la simplification de la MCO, avec les surfaces RAM, je suis toujours très circonspect).

Et en plus bimoteur.

 

Même si l’on ne connait pas aujourd’hui ses spécifications précises et ses performances réelles - forcément - , dans l’idée que l’on se fait (enfin, que je me fais) de cet appareil, son architecture et le soutien technologique et politique américain, est-ce que ce ne serait pas quasiment l’appareil qui aurait été le plus adapté aux besoins des acheteurs européens du F-35, en élargissant la réflexion aux actuels prospects que sont la Suisse, la Finlande et le Canada, à bien y réfléchir ?

 

 

 

Edited by TarpTent
  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

1ère sortie de l'assemblage ce Vendredi.  1er vol dans un an.   Ils vont très vite.... 

www.munhwa.com/news/view.html?no=20210405MW140912559822

 

Traduction (via google translate):

 

«Avril 2021, les premiers avions de combat fabriqués de nos propres mains arrivent.» C'est le titre de la vidéo pop-up sur la page d'accueil de Korea Aerospace Industries (KAI). Le 9, un événement de déploiement aura lieu à l'usine de Sacheon de KAI pour commémorer la sortie du premier prototype du chasseur coréen historique (KF-X). C'est un moment historique lorsque le président Kim Dae-jung a présenté un prototype coréen peint en gris foncé après des rebondissements, à peine 20 ans après que le président Kim Dae-jung a annoncé le développement d'un chasseur Boramae lors de la cérémonie de remise des diplômes de l'Air Force Academy. en mars 2001. Il est rapporté que le ministre de la Défense Frabower Subianto, un véritable pays de codéveloppement du monde, l'Indonésie, assistera à l'événement. La nouvelle de la sortie imminente du premier prototype du projet KF-X (chasseur coréen) de l'armée de l'air coréenne est d'un grand intérêt pour le public, y compris les passionnés militaires. Il s'agit d'un événement de déploiement qui informe le monde sur le développement du premier avion de combat coréen, mais l'embuscade et la porte d'entrée à surmonter sont décourageantes. Tout d'abord, il est prévu que l'Indonésie, qui a retardé le paiement des contributions au projet, conclura un accord contre le gouvernement coréen avec une réduction de 10% de la part de la contribution et un relevé de prêt de 5 milliards lors de la visite en Corée. De plus, le projet KF-X peut être couronné de succès après un vol réussi lors du premier test en vol prévu pour mai de l'année prochaine. Il reste encore de nombreuses montagnes à surmonter.

 

◆ Les ministres indiens de la Défense semblent rencontrer les ministres de la Défense coréens et indiens pour assister au déploiement du KF-X qui se tiendra à Sacheon le 9. On observe que l'Indonésie a envoyé un signal vert indiquant qu'elle continuera à participer au développement conjoint de KF-X, tel que le règlement des contributions en retard. Plusieurs sources gouvernementales ont déclaré le 1er: "Nous savons que des responsables militaires indonésiens, y compris le ministre de la Défense Prabower, ont annoncé au gouvernement coréen qu'ils assisteraient à la cérémonie de libération du KF-X". On sait que l'ambassade d'Indonésie en Corée a fait part de cette intention. Auparavant, Kang Eun-ho, chef de l'administration du programme d'acquisition de la défense, s'est rendu en Indonésie le 14 du mois dernier et a présenté des invitations à la cérémonie de libération de KF-X prévue en avril au ministre des Affaires étrangères et des Affaires étrangères de Prabower, Marsudi, Commandant des forces combinées Hadi Tarzanto et chef d'état-major de l'armée de l'air Pajar Prasetio. Depuis lors, les deux pays ont discuté de près de la question de la participation à l'événement de hauts responsables du gouvernement et de l'armée indonésiens. L'industrie de la défense a prédit que si l'Indonésie envoie du personnel gouvernemental et militaire de haut rang à cet événement, ce sera une pierre de touche pour déterminer s'il faut continuer à participer au projet de développement conjoint, y compris le paiement d'une contribution au développement KF-X en retard. Il convient de noter si la coopération en matière de défense entre la Corée et l'Inde, comme la question des contributions KF-X et le deuxième projet de sous-marin, qui a été poussé par la visite du personnel militaire indonésien en Corée, sera sur la bonne voie. Lors d'un briefing régulier le 5, le porte-parole du ministère de la Défense, Bu Seung-chan, a déclaré: "Nous coopérons avec la partie indonésienne en ouvrant toutes les possibilités pour la visite du ministre Prabowa en Corée." ce ne sont pas les ministres de la Défense des deux pays qui se rencontreront », a-t-il répondu. A cet égard, un responsable du ministère de la Défense a déclaré: "La date de la cérémonie de libération est limitée, et il y a des signes positifs de la présence du ministre de la Défense Frabower, mais cela n'a pas été finalement confirmé".

 

◆ Défense indienne, 20 → 10% de réduction de la part et de la demande de prêt de 5 milliards de wons, demande de charges locales sur les équipements des chaînes de production en Corée Il est rapporté que l'Indonésie, qui n'a pas été payée, a demandé au gouvernement de réduire sa part de la contribution à 10% à la fin de l'année dernière, bien qu'elle ait décidé de verser une contribution de 20% au projet KF-X, le le plus grand projet de développement d'armes depuis sa création (8 trillions de wons). L'Indonésie n'a pas payé une part de 64,4 milliards de KRW en raison des récentes difficultés économiques, et des inquiétudes ont été exprimées quant au fait qu'elle abandonne effectivement ses activités parce qu'elle ne dispose pas des installations nécessaires à sa propre production. De plus, alors que des informations locales indiquent que l’Indonésie a annoncé son intention d’acheter les avions de combat américains F-15EX et les avions de combat français Rafale, les inquiétudes grandissent quant au fait que «n’essaie-t-elle pas de se retirer de l’activité KF-X?» L'Indonésie a décidé de partager 1733,8 milliards de KRW, soit environ 20% du coût du projet de KF-X, à chaque stade de développement, mais seuls 2272 milliards de KRW ont été payés sur 8316 milliards de KRW à payer d'ici mars de cette année. Selon le représentant Kang Dae-sik et l'industrie de la défense le 5, l'Indonésie, qui s'est plainte de difficultés économiques, a demandé au gouvernement coréen de réduire sa part des contributions à 10% à la fin de l'année dernière et de reporter le paiement final. datent de 2025 à 2028. Lorsque les Coréens ont exprimé leur confusion, il a été signalé que le gouvernement coréen était responsable du coût de la chaîne de production KF-X à construire en Indonésie, et a demandé au gouvernement coréen de fournir un prêt de 5 milliards de dollars pour le coût du renforcement de la productivité agricole de l'Indonésie. . Si la part de la part est abaissée conformément à la demande de l'Indonésie, les centaines de milliards de won, moins la part du gouvernement et des entreprises nationales, doivent être pourvues d'une manière différente. La possibilité de négociations avec le gouvernement sud-coréen sur la question de la quote-part du ministre Frabower, qui doit assister à la cérémonie de lancement du Si n ° 1 le 9, est soigneusement discutée. Un responsable de l'Administration des radiations a déclaré: «La demande de l'Indonésie pour une réduction de la part des contributions n'est pas vraie, et des négociations sont en cours pour le paiement des contributions tout en maintenant le niveau de 20%, et la demande de la charge coréenne des installations de production. n'est pas vrai. »« La réduction des contributions de l'Indonésie et 5 milliards de wons L'opinion de la demande du vice-ministre n'est pas une question à laquelle doit répondre l'Administration des radiations. »

◆ L'introduction du nouveau F-15EX de Boeing suite à l'embuscade indonésienne L'Indonésie n'est pas la seule embuscade à laquelle le projet KF-X doit faire face. Il s'agit du dernier chasseur F-15EX de 4,5 génération de Boeing aux États-Unis. Une autre embuscade, appelée l'introduction du F-15EX, lève lentement la tête conformément au plan d'amélioration des performances du vaisseau amiral de l'armée de l'air coréenne F-15K. Selon l'industrie de la défense, on sait que la partie américaine réduira le coût de la mise à niveau du F-15K d'un montant astronomique, et l'armée de l'air coréenne introduira des dizaines de F-15EX en guise de contre-paiement. C'est une alternative pour combler le vide des chasseurs phares en introduisant un nouveau F-15EX. Le F-15 est la 4e génération et le F-15EX est le chasseur de 4,5e génération. Le KF-X appartient à la même génération 4.5 que le F-15EX. La raison de l'introduction du dernier avion de chasse de la génération 4,5 par les États-Unis est soulevée en raison des préoccupations concernant la possibilité de l'échec du projet KF-X lors du développement de la génération nationale 4,5 avec des dépenses de défense de 18 billions de wons, jusqu'à la production frais. Cependant, si l'introduction du F-15EX devient une réalité, le nombre d'unités KF-X produites en série diminue, ce qui à son tour agit comme un facteur de hausse des prix, et la compétitivité des exportations diminuera inévitablement. En particulier, le F-15K, le vaisseau amiral de l'Armée de l'Air, est également vieux, donc le temps d'améliorer ses performances approche. Le radar mécanique existant est remplacé par le dernier radar à balayage actif (AESA), et l'équipement avionique est également sujet à remplacement. Le coût de l'amélioration des performances dépasse à lui seul les 5 000 milliards de wons, soit 90 milliards de wons par F-15K. Récemment, le prix du chasseur furtif américain Lockheed Martin F-35A est tombé à moins de 90 milliards KRW par unité, mais un phénomène paradoxal peut se produire où le coût de la mise à niveau d'un chasseur de quatrième génération est égal au coût d'un cinquième. combattant de génération. Certaines personnes parlent d'un montant spécifique, comme environ 3,4 billions de wons pour le coût du projet d'amélioration des performances du F-15K, et 5 billions de wons pour l'introduction de 20 unités F-15EX, dont environ 2 billions de wons.

 

◆ La résolution rapide d'armes clés telles que les missiles air-sol à longue portée KF-X est essentielle La raison pour laquelle l'introduction du F-15EX de 4,5e génération se démarque est que le KF-X est un chasseur inachevé actuellement en cours de développement et que le développement des armes de base n'a pas été confirmé. La charge d'armement est de 13,4 tonnes. Il domine le chasseur 11t F-15, le 8t F-35A. Il peut transporter plus de missiles et de bombes que la plupart des bombardiers. Si le F-15EX, dont le point fort est armé, est introduit, il ne peut être exclu que le plan de projet KF-X pour lequel le calendrier de production de masse n'a pas été déterminé sera fortement ébranlé. KF-X est un plan composé pour produire en série 40 unités pour la première partie de 2026 à 2028 et 80 unités pour la seconde partie d'ici 2032. Seul l'armement air-air sera installé dans le premier bloc de production de masse-1. L'armement air-sol sera installé à partir du deuxième bloc de production de masse 2. Comparé au F-15EX, le KF-X Block-1 à air-air seul est moins d'un demi-chasseur. Lorsque KF-X Block-2 est libéré, le F-15EX et la carte de visite peuvent être affichés. Mais c'est huit ans plus tard. Si le coût d'amélioration des performances du F-15K est réduit et l'introduction de 20 F-15EX est promue, le KF-X sera inévitablement submergé par la domination du F-15EX. C'est également le cas en supposant que le vol d'essai du KF-X, etc. se déroule normalement comme prévu. De plus, le retard dans le développement indépendant des missiles air-sol à longue portée, l'épine dorsale de l'armement KF-X, agit également comme une grande variable dans le projet. L'Institut de recherche en science de la défense (ADD) l'a développé en collaboration avec LIG Nex1, mais l'Administration du programme d'acquisition de la défense poursuit actuellement le développement par les entreprises, hors ADD. Il est courant que les missiles air-sol à longue portée d'une portée de plusieurs centaines de kilomètres mettent environ 15 ans à se développer à la lumière de cas étrangers. Cependant, si le développement des missiles air-sol est retardé, la compétitivité à l'exportation du KF-X peut être détériorée et l'efficacité au combat par rapport au F-15EX peut être gravement perturbée. Certains soulignent que le bloc 1 devrait être considéré non seulement comme un armement air-air, mais aussi un armement air-sol à longue portée. On constate que si le Taurus, un missile air-sol à longue portée monté sur l'actuel F-15K de l'armée de l'air coréenne, est directement intégré au KF-X, il est possible de sortir un KF de 4,5 génération. -X entièrement armé avec air-sol et air-air du bloc-1 en 2026. L'intégration des radars Taurus et AESA pour les chasseurs à monter sur Block-1 est possible en un an et demi maximum. En conséquence, des alternatives telles que le support technique d'ADD de Taurus en Allemagne pour développer Taurus en Corée sont discutées comme alternative. Les missiles air-air du KF-X seront introduits par Meteor britannique et allemand à moyenne portée et IRIS-T à courte portée. Le Meteor a une longue portée de 200 km et est très rapide grâce à une fusée canalisée adaptée au vol supersonique. Le Taurus est un missile sol-air capable de parcourir 500 km à basse altitude pour éviter les interceptions et pénétrer dans les bunkers. Armé de Meteors et de Taurus, la compétitivité à l'exportation du KF-X peut être grandement améliorée.

Link to comment
Share on other sites

"Si tu veux la Paix, Prépare la guerre"  ce qu'a sans doute compris le président de ce pays, la Corée du Sud, qui essaye par ailleurs de tout faire pour aplanir les relations avec le voisin frère du nord ...

https://theaviationist.com/2021/04/09/south-korea-has-just-unveiled-a-prototype-of-its-first-domestically-developed-kf-21-boramae/  belles photos

"the aircraft is a low-cost, less-stealthy alternative to the American F-35, that the ROKAF (Republic Of Korea Air Force) plans to field by the 2030s, to replace its fleet of ageing F-4E Phantom and F5E/F Tiger II aircraft."

"KAI plans to start ground testing of the KF-21 this year with first flight targeted for May 2022. Six prototypes will be built to support the testing campaign that is expected to last until 2026. According to Moon, South Korea should have at least 40 of the KF-21s combat-ready by 2028, and 120 by 2032.

Dealing with the overall shape, the KF-21 is strikingly similar to the other new or 5th generation designs (although it is considered a 4.5 gen. aircraft): in particular, the South Korean jet shares much resemblance with the F-22 Raptor including the similar canted twin tails, general nose section and inlet shapings. Interestingly, the “Boramae” also sports a conformal gun above the left air intake, as the F-35A."

Je trouve + INETLLIGENT de COPIER le F-35 ( et de le simplifier, car plus VSTOL, plus de B pour PA, d'en faire un bi-moteur )   que de l'acheter  !  Bravo la Corée du Sud ! 

kf-21-10.png

kf-21-10.jpg

Edited by Bechar06
La Corée du sud mérite de belles photos !
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 17 minutes, Pierre_F a dit :

Ils remplaceront leurs F4 avant que les allemands remplacent leurs tournedos Rossini ...

A noter la version biplace ...

Les Allemands ont déjà remplacé leurs F-4 par des Eurofighter. Tornado et F-4 n'ont pas le même âge!

Par contre, les Coréens deviennent de plus en plus crédibles en tant que producteurs d'avions de combat et bien qu'ils bénéficient (encore) d'une certaine assistance américaine, ils progressent à grands pas.

 

Edited by FAFA
correction
Link to comment
Share on other sites

Caractéristiques techniques du KF-21 Bormanae  Faucon , de génération 4,5 ( modeste )

16,9 m de long, 11,20 d'envergure, masse à vide : 11 tonnes, masse maxi au décollage : 25 tonnes, 

Deux moteur F414-400 de GE, idem F-18 SH, Gripen,  avec à 2:  11 tonnes de poussée sec, 20 tonnes avec PC pour mach 1,81  ( 2200 km/h ) , range / distance franchissable: 2900 km

Développement : Il y aura une version biplace - avec 2 prototypes de biplace -    + 4 protos monoplace

Objectifs internationaux !  dont 40 au service de la Corée en 2028, et 120 en 2032

Edited by Bechar06
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Bon cet avion il ne lui reste plus dans l'ordre

qu'à décoller / voler / atterrir puis atteindre les specs attendues

intégrer correctement les systèmes embarqués, faire en sorte que tout marche ensemble

tirer son armement dans les conditions demandées

être au niveau de la concurrence

puis accessoirement se vendre ...

Bref que du facile ...

Doit pas être ITAR Free celui-là

Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, pascal a dit :

Bon cet avion il ne lui reste plus dans l'ordre

qu'à décoller / voler / atterrir puis atteindre les specs attendues

intégrer correctement les systèmes embarqués, faire en sorte que tout marche ensemble

tirer son armement dans les conditions demandées

être au niveau de la concurrence

puis accessoirement se vendre ...

Bref que du facile ...

Doit pas être ITAR Free celui-là

Pour tout ça, en effet, si ils ont besoin de quelques conseils, je t'invite à leur recommander de se rapprocher de .... DA !  plutôt que d'Airbus :rolleyes:

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Justement cet avion n’est pas du tout ITAR free et ne peut être vendu à quiconque sans l’accord préalable de l’oncle Sam 

Il va accomplir assez vite et sans problème les objectifs de son développement puisque il repose sur des éléments déjà développés par les fournisseurs américains/européens 

Donc à mon humble avis il ne risque pas d’accuser du retard 

Le projet similaire turc était en principe un partage avec les coréens pour le même avion puis y a eu séparation et les coréens ont pu continuer seuls alors que les turcs stagnent 

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,632
    Total Members
    1,550
    Most Online
    gabin1980
    Newest Member
    gabin1980
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.4m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...