Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Prochain client du Rafale ... réponse EAU


pascal
 Share

Recommended Posts

il y a 3 minutes, emixam a dit :

Il me semble que la Roumanie a acheté des F-16 d'occasions très récemment.

La Tunisie se dirige vers des F-18 presque donnés par le Koweït (rénovés par Boeing ?)

Le Liban ? Je ne sais même pas si ils ont des avions de combat depuis la fin des années 90. C'est hors budget pour eux.

Là on parle d'occasion rénovée (potentiel restant ??)... et sans contre proposition rafale d'ocaz.

Edited by herciv
Link to comment
Share on other sites

3 hours ago, Picdelamirand-oil said:

On pourrait la construire en France (un an de délai) et la transférer en Inde le jour où ils se décident à faire une commande sérieuse.

Si nos capacités de production sont saturés pourquoi ne pas proposer de faire produire par Airbus à Manching.....

juste pour voir s'ils acceptent. :biggrin:

Parce que le kif supprème serait que le Rafale remplace petit à petit les EF des quatres pays du consortitum.

 

  • Like 1
  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 10 minutes, herciv a dit :

Je pense que Parly a identifier un segment de marché totalement laissé à l'abandon par tous les grands constructeurs aéronautiques

Je suis plutôt d’accord avec l’ensemble de la réflection sauf sur ça. Parly a pas identifiée grand chose. A mon sens c’est Ravel et l’extension à 9000 qui a donné les largueurs pour une telle solution. L’arrivé le du f4.2 tend à cette solution pour moderniser moins cher. La continuité industriel l’oblige. Mais il y a à mon sens un dernier argument qui ne vient toujours pas  de parly (qui orquestre très bien, elle fait son boulot ni plus ni moins). 

le ngf avion de 6 gen risque de souffrir des mêmes problèmes que les avions de 5 gen ou que le rafale a ses tout débuts. A savoir une dispo pas terrible, une maturité pas là, un coût de possession important. Qu’on arrive à remédier à cela ou pas c’est une histoire pour dans 30 ans. Mais toujours est il que la France mise très clairement sur une flotte mixte 6gen par entrer en premier et rafale (une génération à lui tout seul) pour le reste (plus ou moins ce que l’usaf cherche avec le chasseur léger). 
en d’autre termes, je pense que l’Idee c’est vraiment de garder un max de rafale en service durant la carrière du ngf. 
 

mon topo, 250 rafale aligne jusqu’en 2050-55, puis un autre avion purement nationale, rafale + xl III appelez le comme bon vous semble. 150 ngf produits entre 2035-2050. (Sa pose la question du maintient des savoirs faire sur 15 ans). 

si la solution ngf et drone fonctionne, suffisamment bien, les rafale seront effectivement revendu et on en gardera probablement qu’une centaine. 

inversement si le ngf + drone, ne fonctionne pas, on maintiendra la prod de rafale (qui deviendra xl ... très rapidement). On prendra nos 11 rafale par an mais dés que l’export permettra, on prendra des ngf au prorata budgétaire. (Parly disait qu’on fermerait le rafale dés le début 2030). 
 

enfin si le ngf ne fonctionne pas du tout, ben l’Europe de La Défense et on exportera tout ça à l’Allemagne ;). 

  • Like 1
  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, Picdelamirand-oil a dit :

Si on a les deux on ne pourra livrer que 5 Rafale à chacun en 2025 et en plus en les prenant sur des Rafale prévus pour la France.

Je raconte pas la crise si on a en plus l'Indonésie.

 

Il y a 3 heures, Picdelamirand-oil a dit :

On pourrait la construire en France (un an de délai) et la transférer en Inde le jour où ils se décident à faire une commande sérieuse.

Si Parly est réellement en train de créer un canal de vente comme je le pense et que çà fonctionne Dassault aurra tout intérêt à dupliquer ses moyens actuels ou à minina les réorganiser pour arriver à plus de 33 rafales / an.

Reste la formation des pilotes qui commencent aussi à pomper le potentiel de l'ADLAE.

Link to comment
Share on other sites

il y a 19 minutes, emixam a dit :

La Tunisie se dirige vers des F-18 presque donnés par le Koweït (rénovés par Boeing ?)

C’est des hornets quasi sans potentiel. 
Boeing arrête les mises à jour soft en 2025...

à l’instant, herciv a dit :

Reste la formation des pilotes qui commencent aussi à pomper le potentiel de l'ADLAE.

Pas forcément, les pilotes des pays qui ont déjà prit du rafale peuvent le faire chez eux, avec leurs pilotes. Ça leur coûte moins cher mais le voudront ils ? Il y a des arguments pour le faire en France. 
si on arrive à 90% de dispo, ça permettra de dégager 25 rafale équivalence heure. Vu que l’aae est payé, ça pourrait aussi permettre de payer X rafale pour récupérer le potentiel. 
Par contre sur le personnel ça va être ... chaud. 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 5 minutes, wagdoox a dit :

A mon sens c’est Ravel et l’extension à 9000 qui a donné les largueurs pour une telle solution.

Non pas complètement d'accord avec toi. Ravel c'est ce qui permet de créer le marché sans handicaper l'ADLAE. Mais si DA se met à alimenter l'ADLAE de facçon continue pour compenser les départs tu as alors une autres solutions pour créer les largeurs dont l'ADLAE a besoin.

Pour moi le problème plus compliqué à gérer c'est le besoins en formation des pilotes et meca.

  • Like 1
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 25 minutes, emixam a dit :

Il me semble que la Roumanie a acheté des F-16 d'occasions très récemment.

La Tunisie se dirige vers des F-18 presque donnés par le Koweït (rénovés par Boeing ?)

Le Liban ? Je ne sais même pas si ils ont des avions de combat depuis la fin des années 90. C'est hors budget pour eux.

Les Roumains ont récupéré des F-16 portugais. Le Liban avait remis en service une poignée de Hawker Hunter (oui oui) mais ils n'ont pas volé longtemps... et oui, il n'y a pas d'argent.

il y a 5 minutes, wagdoox a dit :

C’est des hornets quasi sans potentiel. 
Boeing arrête les mises à jour soft en 2025...

Il paraît plus probable qu'ils se contentent de leurs futurs T-6 Texan II et de leurs drones.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 40 minutes, herciv a dit :

le Liban

Le Liban ? Le pays complètement en ruine, qui n'arrive même pas à reconstruire sa capitale parce qu'il est trop gangrené par la corruption et le sectarisme pour faire quoi que ce soit ? Le pays qui n'a plus d'électricité ? Le pays qui dépend de l'aide financière de l'Iran via le Hezbollah ?

À mon avis, si le Liban se dote d'une force aérienne, ce sera avec des des JF-17. Gracieusement loués par la Chine. Avec des pilotes et des mécaniciens chinois. Sur une base concédée pour 100 ans à la Chine.

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 9 minutes, herciv a dit :

Pour moi le problème plus compliqué à gérer c'est le besoins en formation des pilotes et meca.

C'est vraiment un problème cela ? Cela implique d'embaucher et former du personnel, en le finançant par exemple à travers les plus-values réalisées sur les exportations. Et cela nous offrirait qui plus est plus de personnel mobilisable si jamais nous étions impliqués dans un conflit de haute intensité.

Edited by Skw
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Skw a dit :

En fait, je pense que les Américains se considéraient sur un marché quasiment acquis, le gripen constituant l'unique alternative potable. Ils n'avaient sans doute pas imaginé que la France puisse céder des Rafale d'occasion.

Les ricains le savent depuis qcq mois...  largement de quoi faire une contre offre.

NE JAMAIS OUBLIER COMMENT ILS NOUS ON LAISE (Laisé avec un grand B) AU MAROC....

Edited by Bon Plan
  • Haha 3
Link to comment
Share on other sites

Si on arrive à concrétiser l'Indonésie et que la Suisse se fasse alors 2021 sera la meilleure année du Rafale car là on parlerait d'au moins  112 avions vendues ! (30 +12 + 36 +34 ). 

Le records de ventes du Mirage 2000 pourrait être pulvérisé dans les 2 ou 3 ans à venir !:bloblaugh:

Comme la plupart des intervenants, je ne crois pas trop aux chances du contrat finlandais mais avec ces succès printanier du Rafale, la donne pourrait peut être changer en Finlande aussi...

En effet, la finlande est un pays non aligné et non membre de l'OTAN et ils ne sont pas soumis à une quelconque pression US contrairement aux belges, norvégiens, pays bas etc..

Biensur, l'idée de payer le pizzo américain est rassurante vis à vis de l'ogre russe qui les a déjà envahit en 39...sauf que les Super hornet ne vont pas être modernisé Ad vitam eternam... (J'ai lu que l'US navy  souhaitait les conserver encore 20 ans.. ) alors que le Rafale est partant pour voler jusqu'en 2050 minimum.... 

Et voyant les ventes du Rafales en cascades, les finlandais pourraient être tenté de suivre le mouvement et d'avoir du Rafale F4 ... 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 43 minutes, herciv a dit :

Ravel c'est ce qui permet de créer le marché sans handicaper l'ADLAE

Ca a ouvert la voie sinon ca n’aurait pas été accepté (meme a l’an)

Edited by wagdoox
Link to comment
Share on other sites

il y a 8 minutes, mgtstrategy a dit :

Oublions pas la Malaisie... et qui sait, d'autres pays du Golf? 

J'ai envie d'être vulgaire .... mais je vais m'abstenir ... La malaysie est un prospect qui nous a bien fait courir...

Quand aux autre pays du Golf : chasse gardée anglo-saxons .

j'avais espéré que les Rafales egyptiens humilient les F15 et Typhoon saoudiens lors des exercices inter-arabe , peut être que les saouds blessés dans leur orgueil fasse une infidélité aux américains :laugh:

Citation

L'am du sud, un jour... Ils ont bien eu des Mirages après tout.

Excepté le Chili et le Brésil, les autres pays n'ont pas les sous et l'oncle SAM veille au grain...

Link to comment
Share on other sites

à l’instant, Claudio Lopez a dit :

Je parlais des pays qui n'ont jamais acheté d'avions français : Bahrein, oman, arabie saoudite, Koweit , Yemen^^...

Le Yémen à des avions... Tout court ? :biggrin:

Pour Oman et Bahreïn leur flotte est trop petite pour avoir plusieurs modèles (leurs Typhoon et F-16 sont très récent).

Pour l'AS finalement c'est le plus crédible, a force de bloquer ses commandes l'Allemagne pourrait bien décider le royaume de se tourner vers un autre constructeur européen...

Link to comment
Share on other sites

Le Yémen avait une flotte de MiG-29SMT. C'était avant l'intervention saoudienne.

Pour l'AS, c'est mort. Si tu veux continuer à vendre au Qatar en tout cas.

Edited by Ciders
Link to comment
Share on other sites

Rappelons quand même que l'AAE a un contrat ops à respecter et que le nombre d'appareils "d'occasion" disponible est loin d'être extensible

Les prochains sur la liste des bonnes affaires pourraient néanmoins être les 2000 standard S-5 monoplaces

  • Like 3
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Dassault et Airbus doivent naviguer dans le casse-tête anticorruption à Jakarta

Les projets prometteurs de ventes d'armements au gouvernement indonésien sont toujours à l'agenda. Mais si les négociations commerciales s'accélèrent, elles s'opèrent cependant de plus en plus dans un contexte alourdi par les enquêtes anticorruption.

Link to comment
Share on other sites

il y a 7 minutes, Picdelamirand-oil a dit :

Dassault et Airbus doivent naviguer dans le casse-tête anticorruption à Jakarta

Les projets prometteurs de ventes d'armements au gouvernement indonésien sont toujours à l'agenda. Mais si les négociations commerciales s'accélèrent, elles s'opèrent cependant de plus en plus dans un contexte alourdi par les enquêtes anticorruption.

C'est pas forcément mauvais pour Dassault, par contre pour ceux qui donnent dans ce genre de vente trop ostensiblement çà risque de bouleverser un peu leur organisation.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, FAFA a dit :

Cette façon de procéder pourrait permettre d’autres ventes inattendues. Personnellement, à l’horizon 2030 je verrais bien le Portugal dans les acheteurs potentiels.

Pour l'anecdote, le Portugal s'est déjà équipé d'avions "français" d'occasion avec les Alpha Jet A ex Luftwaffe.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 13 heures, Patrick a dit :

J'avoue qu'au fond ce choix me sidère et que j'y croirai quand ce sera signé. Toutes les pressions, le poids diplomatique des US, les choix en Europe dans la région, et là... on gagnerait? :ohmy:

En effet... je suis un peu comme toi. Mais la France semble avoir pas mal de relais francophones et francophiles au sein du gouvernement et des institutions croates (des technocr(o)ates...? Je crois que l'ENA avait accueilli pas mal d'élèves croates par le passé. Une école qui a permis de former des cohortes d'administrateurs issus des quatre coins du globe, de rénover/former/transformer de nombreux systèmes publics à l'étranger et d'entretenir un dense et riche réseau d'élèves... mais on en cause jamais et ce n'est pas le sujet ici). Le traitement du dossier grec a dû les conforter dans le sérieux de la parole française et la rapidité d'exécution d'un tel type de contrat par le trio Dassault/DGA/AAE. Sur les aspects techniques, la compacité, les perspectives d'évolutions sur le moyen-long-terme et la « facilité » d'entretien et d'utilisation de l'appareil (hors du giron US), pour un Etat aux moyens mesurés mais désireux d'entrer dans la cour des grands, permettent de proposer une offre réellement ajustée à ses desiderata.

Avec cela, ils acquièrent aussi le soutien et la protection française au sujet de l'intégration constante de la Croatie à l'espace européen (Schengen, zone €, PSDC...). 

Outre-Atlantique, je sens poindre la tentative de pourrissement d'un tel contrat par voie médiatique (... avec du Mediapart au bout du bout ?), si celui-ci est bien annoncé le 28 mai.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

  • pascal changed the title to Prochain client du Rafale ... réponse EAU
  • PolluxDeltaSeven locked this topic
Guest
This topic is now closed to further replies.
 Share

  • Member Statistics

    5,967
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Meumeu
    Newest Member
    Meumeu
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...