Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Prochain client du Rafale ... réponse EAU


pascal
 Share

Recommended Posts

il y a 1 minute, bubzy a dit :

On va se retrouver avec 20 Rafale dans notre armée de l'air si ça continue...

On vient de vendre 8 Rafale d'occasions. Peut-être 18, j'avoue que je n'ai pas vu la répartition entre neuf et occasion. On va "peut-être" en vendre 12 de plus à la Croatie, mais il faudrait en vendre une centaine pour qu'on se retrouve avec seulement 20 Rafale pour l'AAE.

Si on arrive à en vendre autant en quelques années (avant qu'on arrive à recevoir les neufs devant remplacer ceux revendus), ce serait assez impressionnant (et inquiétant pour la situation internationale)

Link to comment
Share on other sites

il y a 6 minutes, Lordtemplar a dit :

Donc MRCBF pour 57 Rafale M a la poubelle aussi?  Je pensais que la loi etait pour les produits comparable , les Indiens n'ont rien de comparable au Rafale.  Le Tejas c'est dans la categorie JF17 et pas Rafale.  J'espere qu'on va voir voler des Teja a la frontiere chinoise et pakistanaise bientot pour qu'ils se rendent compte de l'erreur :biggrin:

Il y a aura une commande de quelques rafale m, peut 36 pas plus et a condition que le tedbf fonctionne pas super et n’arrive pas a point.  
si dans deux ans la marine chinoise menace le sud du pays, le rafale m deviendra à nouveau l’etoile de la mort mer. 
en revanche ca depend aussi du programme de PA catobar de l’inde qui est mal barré pour l’instant, pas d’argent et les soum sont considérés comme plus urgent (pour les autres branches de l’armée, faut pas chercher a comprendre, dispute sur les budgets)

il y a 39 minutes, bubzy a dit :

On va se retrouver avec 20 Rafale dans notre armée de l'air si ça continue...

Ca sera toujours mieux que la lufft. :chirolp_iei:

26 ef et 9 tornado 

Link to comment
Share on other sites

il y a 44 minutes, wagdoox a dit :

Il y a aura une commande de quelques rafale m, peut 36 pas plus et a condition que le tedbf fonctionne pas super et n’arrive pas a point.  
si dans deux ans la marine chinoise menace le sud du pays, le rafale m deviendra à nouveau l’etoile de la mort mer. 

C'est l'ouzo qui fait des ravages...:wink:

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

C'était avant l'annonce de ce soir :

Citation

Rafale : de l'Asie à l'Europe, les ambitions de Dassault

Par Jefferson Desport

Éric Trappier, le PDG de Dassault, l'assure : le plan de charge pour l'usine de Mérignac est établi jusqu'en 2024

Éric Trappier, le PDG de Dassault, était également présent, jeudi, sur la base militaire d'Ambala pour assister à cette cérémonie de livraison, à l'armée de l'air indienne, de ses cinq premiers Rafale. En attendant l'arrivée des 31 autres appareils achetés en 2016, et alors que des discussions sont déjà ouvertes pour une commande de 36 appareils supplémentaires, le patron de Dassault estime que ce premier contrat indien pourrait jouer un rôle décisif dans l'avenir du Rafale en Asie. Et offrir un nouveau coin de ciel bleu à l'avionneur français touché de plein fouet par la crise du Covid-19. Laquelle a mis au supplice l'ensemble du trafic aérien mondial.

Malaisie, Bangladesh

En effet, au moins trois pays du continent asiatique ont montré des signes d'intérêts pour l'avion de combat de Dassault assemblé en Gironde. En l'occurrence, le Bangladesh, la Malaisie et l'Indonésie.

« Ce qui est très encourageant, observe Éric Trappier, c'est que ce sont des pays qui nous demandent des informations, qui demandent à nous parler et à voir l'avion. » Plusieurs raisons à cela selon lui : « D'abord, parce qu'ils voient comment l'armée de l'air française et la marine opèrent le Rafale. » Et comme n'a pas manqué de le rappeler Florence Parly, la ministre des Armées, à son homologue indien jeudi : les Rafale français sont en première ligne dans la lutte contre le terrorisme au Levant, en Irak et en Syrie, au sein de l'opération Chammal.

Mais au-delà de l'expérience française, c'est l'Inde, elle-même, qui pourrait constituer le meilleur argument de vente dans cette partie du monde. « L'Inde est un pays très observé en Asie », souligne Éric Trappier. Dès lors, les premières livraisons des Rafale indiens pourraient-elles faire boule de neige ? Et inciter d'autres pays à passer commande ? C'est précisément ce qu'espère l'industriel français. Sachant que Dassault a d'autres fers au feu...

Grèce, Suisse, Finlande

En effet, Éric Trappier attend aussi beaucoup des négociations engagées avec plusieurs pays européens : « On rêve tous de vendre des Rafale en Europe », affirme-t-il sans détour. Concrètement, Dassault, qui a déjà vendu ses Rafale à l'Égypte (24), au Qatar (36) et donc à l'Inde, discute aujourd'hui avec la Grèce, la Finlande, la Croatie et la Suisse. « On a bon espoir que le Rafale rentre dans ces pays », souligne-t-il.

En attendant, le plan de charge pour l'usine de Mérignac, le berceau des Rafale, est assuré pour les quatre ans à venir. Ainsi, les deux prochaines années, 2021 et 2022, seront consacrées aux dernières livraisons des contrats indien et qatari. Quant à la séquence 2022-2024, elle verra les Rafale français revenir sur le site girondin.

Éric Trappier l'assure : « Mérignac sera occupé de manière sûre jusqu'à 2024. » Une lisibilité qui n'est bien entendu par neutre dans la mesure où la crise du Covid a également impacté de manière plus que significative l'activité des avions d'affaires, les Falcon, autre marché phare de Dassault.

Pour l'avionneur français, tout l'enjeu des prochains mois sera donc d'éclaircir l'horizon du Rafale.

Source Sud Ouest

  • Thanks 3
Link to comment
Share on other sites

Je me propose de donner à Pascal, gratuitement je souligne*, le titre de mon fil qui fait doublon avec celui ci.

Qui sera le cinquième client export du Rafale ?

 

* comme les 8 Rafale donnés à la Grèce. :tongue:

Edited by gargouille
  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 9 heures, TarpTent a dit :

Croisons les doigts pour que la Croatie et la Malaisie fassent de même.

Personnellement la Malaisie je n'y crois pas du tout, cela fait trop longtemps que les discussions ont lieu et à force de se tourner le doigt dans...

Pour la Croatie je vois plus tôt le gripen qui semble l'avion le plus adapté, le Rafale 'boxe" dans la catégorie supérieure. Même catégorie de pays que l'Autriche, pour lequel le Gripen va pouvoir logiquement poser ses papattes quand les Eurofighter voleront vers l'Indonésie.

Candidats sérieux: une nouvelle saucée egyptienne, puis indienne.

Si on pouvait décrocher la Finlande, ce serait top car malgré tout leur puissant voisin inciterait à prendre un avion couillu (et je ne parle pas là des réservoirs supplémentaires...)

Pour la Suisse, je pense que le politique va se rabattre sur le Super Hornet histoire de rester en terrain connu, peu de risque de conflit, ne pas froisser Uncle Sam et faire passer la pilule de l'achat; même si on peu aisément supposer que le Rafale était supérieur techniquement parlant et probablement plaisait plus aux aviateurs suisse.

Enfin c'est juste mon avis du dimanche matin...

Link to comment
Share on other sites

il y a 6 minutes, castle68 a dit :

Pour la Suisse, je pense que le politique va se rabattre sur le Super Hornet histoire de rester en terrain connu, peu de risque de conflit, ne pas froisser Uncle Sam et faire passer

Il y avait de grosses rumeurs pour le rafale et puis Sarko s’est permis de décrire la Suisse comme de la banque des malfrats... forcément après plus rien.  Perso je pense que le f18sh block 3 est trop peu mature pour engager les suisses. Sans parler de la fermeture de la production voulue par l’us navy. 
pour la Croatie, c’est jouable avec quelques uns neufs et l’argument du meteor. 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 13 heures, castle68 a dit :

il est à noter aussi que quand la volonté politique est forte, la commande arrive fissa !

cf l'Egypte, la Grèce et dans une moindre mesure l'Inde (pour les 36)

 

A noter que la commande n'est pas arrivé encore 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 9 heures, Kelkin a dit :

Ah si on compte aussi les clients domestique, alors l'Inde est cinquième parce que la France compte double ! AdlA et Marine. :wink:

Euh ... ne risque t'on pas de confondre client et utilisateur ?

Que le pilote (et les maintenanciers) porte l'uniforme de l'AAE, ou celui de la MN, son employeur ne change pas grand chose au fait que c'est le MINARM qui achète le Rafale, non ? On restaurerait le Ministère de la Marine (spéciale dédicace @Fusilier) on pourrait en reparler et envisager des clients différents.

Mais là, en matière de client, c'est bien la République Française qui paye aussi bien pour les Rafale de l'Armée de l'Air, de l'Aéronautique Navale et ceux de la DGA. Ce client est alors unique.

Enfin, chacun voit midi à sa porte, non ?

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Pour reprendre ce que je disais à côté :

 

Il ne s’agit que d’une annonce d’intention d’achat. Il n’y a strictement rien de signé, les mecs peuvent tout aussi bien changer d’avis, il n’y a aucune procédure contraignanteaujourd’hui. 

Parly l’a bien dit dans son communiqué de presse hier. 

Ce qui compte c’est la dernière phrase :

« Les mois qui s’ouvrent doivent désormais permettre de finaliser la signature du contrat d’acquisition des avions Rafale. »

Ehu8v4uWAAEqJDf?format=png&name=900x900

Link to comment
Share on other sites

Je pense qu'il faut rester prudent avec la Grèce, cette annonce est faite dans un contexte de tensions. C'est un geste diplomatique et politique, qui peut très bien être annulé discrètement dans quelques mois.

 

Ce serait quand même con de devoir revenir sur l'ancien fil de discussion :biggrin:

 

Edited by Hypsen
  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 5 minutes, Hypsen a dit :

Je pense qu'il faut rester prudent avec la Grèce, cette annonce est faite dans un contexte de tensions. C'est un geste diplomatique et politique, qui peut très bien être annulé discrètement dans quelques mois.

 

Ce serait quand même con de devoir revenir sur l'ancien fil de discussion :biggrin:

 

Enfin là on est au-delà du geste diplomatique,sinon il aurait suffit d'une déclaration du ministre de la défense qui fait un déplacement en France en disant on regarde pour l'acquisition de Rafale.

Là le premier ministre vient faire un discours à la télévision et annonce l'achat d'avion, C'est le chef du gouvernement qui annonce un truc devant tout son pays donc pour moi c'est un peu plus qu'un simple geste politique.

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

@Hypsen C’est exactement ce que je pense. 

Ne pas perdre de vue que ça participe des rodomontades en vue de calmer le gouvernement Turc. 

Si par miracle, demain les Turcs reviennent au statut quo précédent en donnant des garanties, la Grèce aura beau jeu de dire « ah ce qu’on avait dit ? Bon ben finalement non ». 

Je ne dis pas que ça se passera comme ça, faisons confiance à Erdogan, mais factuellement on est encore moins avancé que lors de la sélection du Gripen en Suisse... 

Il y a loin de la coupe aux lèvres...

Edited by Teenytoon
Link to comment
Share on other sites

Il y a 15 heures, wagdoox a dit :

si les grecs accueillent le rafale avec autant d'enthousiasme que les indiens ...
On n'aura encore une fois remarqué que lorsqu'un chasseur européen est acheté pour faire la guerre, c'est pas l'EF...
114 vs 138, on rattrape le retard 

Si on compte l'Autriche et ses avions qui donnent pleine satisfaction comme un client export de l'EF, on arrive à 151 avions commandé à l'export, sinon 136.

Il y en a 731 commandés en tout si l'Allemagne maintient son engagement à 233...

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, castle68 a dit :

Personnellement la Malaisie je n'y crois pas du tout, cela fait trop longtemps que les discussions ont lieu et à force de se tourner le doigt dans...

Pour la Croatie je vois plus tôt le gripen qui semble l'avion le plus adapté, le Rafale 'boxe" dans la catégorie supérieure. Même catégorie de pays que l'Autriche, pour lequel le Gripen va pouvoir logiquement poser ses papattes quand les Eurofighter voleront vers l'Indonésie.

Il ne faut jamais dire jamais: en Malaisie c'est un problème de thune qui nous a fait loupé le coche (à cause de la baisse des prix du pétrole en 2014). Depuis c'est vrai qu'il y a eu un changement de majorité politique qui ne nous est pas très favorable, mais si Dassault reviens à la charge avec un plan d'occasion... qui sait ?

En tout cas les EF autrichiens sont clairement un lièvre pour tenter de faire pression sur les Russes ou les Américains pour améliorer leurs offres: les Indonésiens savent le prix de l'heure de vol et les capacités de l'appareil ! Il est à la fois bien trop insuffisant pour leurs besoins et trop cher pour eux !

Link to comment
Share on other sites

La question à l'heure actuelle c'est : comment finaliser les volontés d'acquisition de la Grèce + sécuriser le marché indien et éventuellement gratter d'autres contrats tout en fournissant des avions à nos propres forces. Franchement, les autres prospects ça me paraît moins prioritaire.

Le contrat malaisien, faut oublier à mon avis. Il leur manque la volonté politique et certainement quelques fonds.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, FATac a dit :

Euh ... ne risque t'on pas de confondre client et utilisateur ?

Ce n'est plus un risque. Pour certains c'est déjà fait :biggrin:

Le client c'est bien le gouvernement qui décide, paye et en délègue l'exploitation à ses services.

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

  • pascal changed the title to Prochain client du Rafale ... réponse EAU
  • PolluxDeltaSeven locked this topic
Guest
This topic is now closed to further replies.
 Share

  • Member Statistics

    5,967
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Aure-Asia
    Newest Member
    Aure-Asia
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...