Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Prochain client du Rafale ... réponse EAU


pascal
 Share

Recommended Posts

Méga-contrat de chasseurs pour Jakarta : la compétition entre le Rafale et le F-16 passe par le Golfe

Les frères ennemis du Golfe sont mis à contribution pour aider l'Indonésie à acquérir des chasseurs F-16 ou Rafale. Si Paris tente de convaincre Abou Dhabi, Jakarta se tourne vers l'allié qatari, dans les meilleurs termes avec l'actuelle administration américaine. 

Link to comment
Share on other sites

il y a 38 minutes, Benji10 a dit :

Par contre 

"En 2021, le Rafale a également séduit la Grèce, la Croatie et l'armée française, pour un total de 66 commandes fermes, dont 18 pour des modèles d'occasion".

18 d'occasion ? 66 commandes fermes ? :blink::huh:

Edited by emixam
Link to comment
Share on other sites

il y a 3 minutes, Benji10 a dit :

30 egypte + 24 Grèce + 12 Croatie = 66 ?

C'est sans doute leur calcul. 

Par contre ce serait 24 d'occasion pour être juste (12 + 12) et pas 18

Oui c'est ce que j'ai calculé aussi

Sauf qu'ils comptent aussi "l'armée française qui a été séduite par le rafale :biggrin:" probablement la commande de 12 Rafales notifiée pour remplacer les 12 "grecs".

Edited by emixam
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 13 heures, gargouille a dit :

Son cœur étant fragile il faut alerter Patrick sur les mots de la journaliste, elle s'excuse au nom de journalistes d'avoir dit que le Rafale était invendable. :tongue:

Je sais je l'ai remarqué tout seul... tardivement il est vrai.

Mais oui surtout venant de cette journaliste là, un peu d'honnêteté c'est agréable.
Après, doit-elle s'excuser elle en particulier pour les innombrables mensonges et autres exercices de démoralisation que n'auraient pas reniés une section psy-ops du KGB ou de la CIA, mis en oeuvre par les journalistes français à l'encontre du Rafale pendant 15 20 25 30 ans, de 1985 à 2015 en gros, et bien je ne pense pas. Parce que soyons honnêtes, la narration anti-Rafale qui a prévalu toutes ces années, ce n'est clairement pas spécifiquement de sa faute, à Sonia Mabrouk... Et à bien d'autres qui n'étaient encore que des mômes au début, contrairement à certains dinosaures du PAF ou de la radio.

 

Sa citation:

"d'ailleurs c'est une leçon pour nous les journalistes, combien on a dit de ce Rafale qu'il était invendable, et là... il est désiré".

C'est très authentique comme sortie. Et révélateur.

La seule chose que je retiendrai est donc qu'on a, avec ces mots, une preuve de plus que la communication, et même la narration, c'est important. Dassault ont commencé à changer, à s'exprimer un peu plus. Mais à côté de cela subsistent des trous dans la cuirasse qui leur font prêter le flanc à n'importe quelles attaques.

Alors certes quand les trolls sont pris en défaut la victoire n'en est que plus succulente, mais soyons sérieux, tout ça pourrait être aisément évité avec un tout petit peu plus de mise en contexte à destination du public.
On a beau dire que le "bad buzz" c'est toujours du buzz, l'objectif n'est justement pas de faire du buzz... on est pas chez SAAB.

 

Bref, Éric Trappier qui sourit, on a déjà vu ça avant la Suisse. Et m'est avis que si on sourit aux EAU et en Indonésie, on ne sourira pas en Finlande pour des raisons que nous nous efforçons d'esquisser depuis plusieurs mois maintenant.

Mais bon, sait-on jamais?

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Dassault est sûr de ce qu'il propose. Il montre de la sérénité, de la confiance et du pragmatisme. Son avion est sous les feux de la rampe. Il est dans une spirale positive malgré le camouflé de la Suisse qui, tout le monde en convient, est une arnaque magistrale. Contrairement à d'autres, le Rafale est performant, éprouvé, fiable et avec un coût de mise en œuvre maîtrisable. Ce qui n'est pas forcément le cas pour d'autres compétiteurs ou alors artificiellement/virtuellement. Et puis l'effet de série va commencer à réduire les coûts si de nouveaux contrat sont signés. Mais ces contrats dépendent beaucoup de facteurs autres que techniques. La preuve avec la Suisse... Cela sent bon malgré tout pour au moins un contrat supplémentaire d'ici 2022. 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, FATac a dit :

Il faut toujours sourire. C'est la meilleure arme, notamment tant que la victoire n'est pas assurée.

Si tu ne souris pas, tes adversaires voient que tu manques de confiance, et ça regonfle la leur, leur permettant de gagner sans effort supplémentaire.

Alors que si tu souris, tu sèmes le doute et tu les pousses à aller plus loin, à se découvrir davantage. Tu peux perdre aussi, mais ça coûte plus aux autres pour qu'ils gagnent.

Donc sourions à la Finlande, comme à l'Indonésie et aux EAU, ainsi qu'à quiconque manifestera un intérêt pour le Rafale.

Le truc c'est que je pense les concurrents de Dassault assez bien informés et malins pour savoir déjà à quoi s'en tenir.

Quant aux histoires de confiance, si on avait pas confiance dans la qualité de notre offre on ne participerait pas à la compétition.

Je préfère donc qu'on affiche une "poker face" jusqu'au bout, tout en restant ouverts et disponibles, mais sans démonstrations de joie ou de dépit pour autant.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 6 minutes, Patrick a dit :

Je préfère donc qu'on affiche une "poker face" jusqu'au bout, tout en restant ouverts et disponibles, mais sans démonstrations de joie ou de dépit pour autant.

Tout à fait d'accord. Je pense que c'est le piège de l'interview radio filmée. Les auditeurs ne l'ont pas vu sourire.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 9 minutes, Patrick a dit :

Je préfère donc qu'on affiche une "poker face" jusqu'au bout, tout en restant ouverts et disponibles, mais sans démonstrations de joie ou de dépit pour autant.

Tout à fait, cela me rappelle trop le sourire de Trappier interrogé au sujet du contrat Suisse au moment de la sortie du Falcon 10X

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

les UAE partenaire secret du Checkmate SU-75 ?!

https://bulgarianmilitary.com/2021/11/24/united-arab-emirates-may-buy-rafale-fighters-in-late-2021/

Traduction DeepL

PARIS, (1=0,89 Euros) - Les médias français ont commencé à diffuser activement l'information selon laquelle les autorités de la France et des Emirats Arabes Unis travaillent sur un contrat de fourniture de chasseurs Rafale, a appris BulgarianMilitary.com, citant le journal Defense Express. Selon les données préliminaires, il s'agit d'une livraison de 30 à 60 chasseurs de ce type aux EAU, le chiffre "moyen pondéré" étant de 50 Rafale.

Les détails officiels de l'accord de fourniture d'avions Rafale à l'armée de l'air des EAU pourraient être annoncés début décembre 2021, lors d'une visite prévue du président français Emmanuel Macron. C'est ce qu'a annoncé le portail European Defense Review.

De BulgarianMilitary.com nous ajouterons - si l'information sur la préparation du contrat pour la fourniture de Rafale aux EAU se vérifie, ce sera le quatrième contrat pour la fourniture de chasseurs de ce type en 2021, que Paris a reçu de ses partenaires.

Rappelons que fin décembre 2020, la France et la Grèce ont signé un accord pour la fourniture de 18 avions et armements Rafale pour un montant total de 2,8 milliards d'euros.

Début mai 2021, la France et l'Égypte ont signé un contrat pour la fourniture de 30 avions de combat Rafale. Selon des données non officielles, le coût de cette livraison s'élève à 5 milliards de dollars, pour lesquels l'Égypte contractera un prêt sur 10 ans.

Au même mois de mai 2021, la France et la Croatie ont signé un contrat pour la fourniture de 12 chasseurs Rafale F3R en présence de l'armée de l'air française. Le coût de cet accord est "d'un peu moins d'un milliard d'euros", la livraison des appareils devrait avoir lieu en 2024-2025.

Les EAU et le Su-75 Checkmate
Près de quatre mois se sont écoulés depuis la mi-juillet, lorsque la société d'État russe Rostec a présenté au monde le dernier chasseur furtif russe de cinquième génération, le Su-75 Checkmate. Son apparition était plus qu'inattendue, étant donné que la Russie a commencé la production en série de son développement de longue date dans ce domaine - le Su-57.

À qui donc est destiné le tout dernier chasseur russe ? À la Russie ? Ou à quelqu'un d'autre ? De nombreux analystes affirment que le Su-75 Checkmate n'est pas destiné au marché russe, mais directement à l'exportation. Il y a une certaine logique dans ces affirmations - les pilotes russes préfèrent piloter des chasseurs bimoteurs, alors que le Su-75 n'en a qu'un. Les deux moteurs de tout chasseur russe donnent leur avantage en combat rapproché - une plus grande maniabilité, une plus grande poussée, donc plus rapide pour atteindre une certaine hauteur.

Si nous revenons quatre ans en arrière, en 2017, lors de l'exposition internationale Index 2017, nous remarquerons qu'alors la Fédération de Russie et les Émirats arabes unis ont sorti un message selon lequel les deux pays commencent à travailler sur un projet de chasseur furtif de cinquième génération, qui devrait être prêt en 2025. Trop de correspondances, vous ne trouvez pas ?

Selon le magazine MilitaryWatch, une source russe dans l'industrie de la défense et proche de la rédaction de la publication a confirmé qu'Abu Dhabi est le partenaire "secret" des Russes dans la production du Su-75 Checkmate. Il précise que les EAU jouent le même rôle que le Pakistan lorsqu'il a commandé son JF-17 à la Chine - en finançant des versements échelonnés pendant certaines périodes.

Le Checkmate pourrait prendre l'avantage sur le F-35 avant même le début de sa production en série. On sait que les Émirats arabes unis ont commandé un F-35 aux États-Unis dans les dernières semaines de l'administration de Donald Trump.
 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 13 minutes, Claudio Lopez a dit :

Bon, j’ai enfin eu un retour de Guida ...

Elle tient de l’info de la nièce de sa belle soeur qui a participé à une réunion Tupperware avec la cousine de la femme de l’agent de sécurité de l’ambassadeur du ..............QATAR !:bloblaugh:

Un nouveau batch de 36 Rafale F4 serait en preparation pour le prochain été 2022 !

Cette commande serait donc la confirmation de la levée de l’option et elle dépendra aussi de la commande emiratie .

Car au Qatar, ils aiment jouer au concours de celui qui a la plus grosse. :bloblaugh:

Elle t'a pas dit si la nomination de Zidane au PSG était une condition préalable?

  • Haha 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 15 minutes, Claudio Lopez a dit :

Elle tient de l’info de la nièce de sa belle soeur qui a participé à une réunion Tupperware avec la cousine de la femme de l’agent de sécurité de l’ambassadeur du ..............QATAR !:bloblaugh:

Un nouveau batch de 36 Rafale F4 serait en preparation pour le prochain été 2022 !

Cette commande serait donc la confirmation de la levée de l’option et elle dépendra aussi de la commande emiratie .

Car au Qatar, ils aiment jouer au concours de celui qui a la plus grosse. :bloblaugh:

Cette brave Guida peut pas touché deux mots à MBS au cousin de la sœur du beau frère du chauffeur du neveu de MBS? Comme il s'est rapproché de la France pour développer une zone touristique autour du site antique d'Al-'Ula une commande de 72 Rafales dorés permettrait d'assurer tous les jours un spectacle sons et lumières pour les touristes et collerait bien au concours de B**** de la région.

Sinon plus sérieusement :happy:, on sait si cette levé d'option qatari est accompagnée d'une nouvelle option de 36 appareils:biggrin:

  • Haha 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 19 heures, Pierre_F a dit :

les UAE partenaire secret du Checkmate SU-75 ?!

https://bulgarianmilitary.com/2021/11/24/united-arab-emirates-may-buy-rafale-fighters-in-late-2021/

Traduction DeepL

PARIS, (1=0,89 Euros) - Les médias français ont commencé à diffuser activement l'information selon laquelle les autorités de la France et des Emirats Arabes Unis travaillent sur un contrat de fourniture de chasseurs Rafale, a appris BulgarianMilitary.com, citant le journal Defense Express. Selon les données préliminaires, il s'agit d'une livraison de 30 à 60 chasseurs de ce type aux EAU, le chiffre "moyen pondéré" étant de 50 Rafale.

Les détails officiels de l'accord de fourniture d'avions Rafale à l'armée de l'air des EAU pourraient être annoncés début décembre 2021, lors d'une visite prévue du président français Emmanuel Macron. C'est ce qu'a annoncé le portail European Defense Review.

De BulgarianMilitary.com nous ajouterons - si l'information sur la préparation du contrat pour la fourniture de Rafale aux EAU se vérifie, ce sera le quatrième contrat pour la fourniture de chasseurs de ce type en 2021, que Paris a reçu de ses partenaires.

Rappelons que fin décembre 2020, la France et la Grèce ont signé un accord pour la fourniture de 18 avions et armements Rafale pour un montant total de 2,8 milliards d'euros.

Début mai 2021, la France et l'Égypte ont signé un contrat pour la fourniture de 30 avions de combat Rafale. Selon des données non officielles, le coût de cette livraison s'élève à 5 milliards de dollars, pour lesquels l'Égypte contractera un prêt sur 10 ans.

Au même mois de mai 2021, la France et la Croatie ont signé un contrat pour la fourniture de 12 chasseurs Rafale F3R en présence de l'armée de l'air française. Le coût de cet accord est "d'un peu moins d'un milliard d'euros", la livraison des appareils devrait avoir lieu en 2024-2025.

Les EAU et le Su-75 Checkmate
Près de quatre mois se sont écoulés depuis la mi-juillet, lorsque la société d'État russe Rostec a présenté au monde le dernier chasseur furtif russe de cinquième génération, le Su-75 Checkmate. Son apparition était plus qu'inattendue, étant donné que la Russie a commencé la production en série de son développement de longue date dans ce domaine - le Su-57.

À qui donc est destiné le tout dernier chasseur russe ? À la Russie ? Ou à quelqu'un d'autre ? De nombreux analystes affirment que le Su-75 Checkmate n'est pas destiné au marché russe, mais directement à l'exportation. Il y a une certaine logique dans ces affirmations - les pilotes russes préfèrent piloter des chasseurs bimoteurs, alors que le Su-75 n'en a qu'un. Les deux moteurs de tout chasseur russe donnent leur avantage en combat rapproché - une plus grande maniabilité, une plus grande poussée, donc plus rapide pour atteindre une certaine hauteur.

Si nous revenons quatre ans en arrière, en 2017, lors de l'exposition internationale Index 2017, nous remarquerons qu'alors la Fédération de Russie et les Émirats arabes unis ont sorti un message selon lequel les deux pays commencent à travailler sur un projet de chasseur furtif de cinquième génération, qui devrait être prêt en 2025. Trop de correspondances, vous ne trouvez pas ?

Selon le magazine MilitaryWatch, une source russe dans l'industrie de la défense et proche de la rédaction de la publication a confirmé qu'Abu Dhabi est le partenaire "secret" des Russes dans la production du Su-75 Checkmate. Il précise que les EAU jouent le même rôle que le Pakistan lorsqu'il a commandé son JF-17 à la Chine - en finançant des versements échelonnés pendant certaines périodes.

Le Checkmate pourrait prendre l'avantage sur le F-35 avant même le début de sa production en série. On sait que les Émirats arabes unis ont commandé un F-35 aux États-Unis dans les dernières semaines de l'administration de Donald Trump.
 

Ca serait une nouvelle fracassante à laquelle je ne crois pas.

S'ils adoubent le Su-75 c'est pour en acheter.  Ils peuvent alors dire adieu au F35.

Enfin même si ca se fait, il faudra 10 ans au moins pour avoir un avion d'arme, et pas un avion d'aéroclub dépourvu de système d'arme.  D'ici là, il y a de quoi acheter du Rafale qui lui est éprouvé et dispose d'une solide road map pour aborder le futur.

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Claudio Lopez a dit :

Quand à la Finlande, personnellement, je pense que c’est dead 

Moi j 'y crois encore même si le F35 reste de loin le favori, je vois l'Eurofighter et le Rafale en outisider.  Je ne crois plus par contre aux chances du Gripen et du SH18.  L'avenir me dira si j'ai eu raison...:blink:

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Claudio Lopez a dit :

On est effectivement proche d’un gros contrat mais comme toujours avec les emiraties, ils vont faire galérer les équipes de négociation de Dassault jusqu’au dernier moment.:laugh:

Ca négocie à la virgule prêt mais il y a un très bon espoir de voir concrétiser en decembre ce vieux serpent de mer qui traine depuis 12 ans.

 

Ce qui me rappelle un vieux message de tonton @pascal :

 

 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Claudio Lopez a dit :

Bon, j’ai enfin eu un retour de Guida 

 

C'est bien joli de vendre des Rafale à tour de bras à tous les émirs du golfe. Mais quand ils auront payé leur acompte, ils vont les vouloir tout de suite leurs zavions! Pareil pour les Maharadjas quand ils vont se réveiller. Et l'AAE qui pleure tous les jours que, non seulement on lui fournit plus rien, mais qu'en plus on lui pique ses jouets.

Et puis ... 

Alors comment qu'y va faire pour fabriquer tout ça, le stagiaire?

Link to comment
Share on other sites

Au sujet des EAU, est-ce que le fait d'avoir créé un marché pour des 2000 d'occasion (via les entreprises louant des services de Red air à la France) peut permettre de les reprendre à un prix correct donc de favoriser la vente de Rafale ?

Pour le Qatar, est-ce qu'ils veulent vraiment les Rafale, ou ils veulent les acheter pour qu'on ne les livre pas à un  autre pays ? Ils pourront faire les grands princes en acceptant d'échanger leurs date de livraison avec l'Indonésie et ils repoussent d'au moins un an la livraison de Rafale aux EAU.

 

Pour l'AAE, on risque de louer des heures de vols (avec ou sans pilotes) de Mirage 2000 red air pour économiser au maximum le potentiel de nos avions de combat. Nos Rafale risquent d'avoir une activité de plus en plus importante. Le Rafale pourrait faire jusqu'à 1000 heures par ans, ça laisse un peu de marge par rapport à notre activité actuelle. Nos Rafale vont s'user prématurément, on devrait pouvoir tenir quelques années, mais l'AAE ne pourra attendre trop longtemps avant de compléter ses effectifs. En plus si on utilise beaucoup nos Rafale, on va vite se retrouver avec une flotte de Rafale "usés" qu'on pourrait vouloir revendre d'occasion avant qu'ils n'aient plus de potentiel donc ça va encore accélérer leur remplacement.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Pour le moment l'armée de l'air est très peu friande de services privés Red Air. 

Elle possède un escadron en propre dédié à cela.

A voir si cela évolue dans les prochaines années avec le retour de la haute intensité en ligne de mire 

Link to comment
Share on other sites

  • pascal changed the title to Prochain client du Rafale ... réponse EAU
  • PolluxDeltaSeven locked this topic
Guest
This topic is now closed to further replies.
 Share

  • Member Statistics

    5,665
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Godefroy de Bouillon
    Newest Member
    Godefroy de Bouillon
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...