Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Qui sera le prochain client du Rafale à l'export


pascal
 Share

Recommended Posts

il y a 1 minute, Full Metal Jacket a dit :

Il y a bien plus d'avions produits ( et non livrés) que tu ne le penses pour le Qatar et l'Inde.

Je sais que des appareils sont déjà livré mais toujours sur le sol français, c'est pour ça que j'ai estimé 26 appareils déjà produit pour le Qatar et 14 pour l'Inde, mais si tu as des chiffres plus précis ça m'intéresse.

D'ailleurs si tu as des infos sur  la cadence actuelle de production des rafales ça m'intéresse aussi.

Link to comment
Share on other sites

il y a 3 minutes, emixam a dit :

Le max c'est 33/an il me semble.

Pour l'AAE elle réclame ce qui a prévu dans le livre Blanc c'est à dire 129 appareils en 2025 pas à partir de 2025

Plus Dral qui devrait rajouter un potentiel de 11 rafale/an a la louche même si les indiens ne signent pas ...Si les commandes se multiplient c'est quand même a pas oublier.

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

N'oubliez pas que Sissi sera en visite en France lundi, d'ici qu'il signe pour une douzaine supplémentaire...

Concernant la cadence de 11/an mini, 33/an maxi ce n'est probablement pas tant Dassault/Thales/Safran qui seront le pb mais les petits sous traitants, d'où probablement l'annonce de Me Parly pour les informer qu'il vont devoir lancer des processus de recrutement rapidement

Link to comment
Share on other sites

à l’instant, herciv a dit :

Plus Dral qui devrait rajouter un potentiel de 11 rafale/an a la louche même si les indiens ne signent pas ...Si les commandes se multiplient c'est quand même a pas oublier.

Même si une ligne d'assemblage est décidé en Inde, elle serait opérationnel quand ?

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, wagdoox a dit :

Dassault remontera au max, cad 25 par an en 2024. 
 

J'édite le post parce que j'ai fait une erreur

La production mensuelle actuelle est de 1.5 par mois, 1 pour l'Inde et 0.5 pour le Qatar. Si on compte ce que peut produire Dassault à partir de Janvier 2021 on a donc 1.5 par mois jusqu'à Juin 2022 puis 1 par mois jusqu'à Janvier 2024 (jusque là c'est les conséquences du passé auquel on ne peut rien).

Ensuite on peut décider de produire 3 par mois, c'est à dire 33 par an. La production accessible est donc de  75 Rafale jusqu'à janvier 2025 et 108 jusquà fin 2025.

L'estimation de nos engagements serait:

- 9 pour le Qatar (estimation du reste à livrer).

- 18 pour l'Inde (estimation).

- 18 pour la Grèce (remplacement des occasions plus 6 neuf).

- 12 pour la Croatie (remplacement des occasions vendu).

Soit 57 Rafale Il y a donc de la place pour 18 Rafale pour l'AAE avant Janvier 2025

mais rien pour l'Indonésie qui devra attendre 2025 (et ça nous arrange parce que notre objectif est de boucher le trou de production entre 2025 et 2027).

En 2025 on pourrait produire 6 Rafale pour la France et 11 Rafale pour L'Indonésie  et il resterait donc 25 Rafale à produire au taux de 1.5 par mois à Partir de 2026. Ce taux de 1.5 à partir de 2025 nous permet d'accepter d'autres clients.

 

Edited by Picdelamirand-oil
  • Like 1
  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

Deuxième ligne d'assemblage en France OU en INDE  ( Rajasthan ! )   :

je m'inscris pour balayer le hall  et la cours devant , en cumul emploi - retraite, avec autorisation de prendre des photos, le matin ou le soir quand le soleil est favorable ( oui, j'ai mes exigences ) : mettons 10 h semaine max avec CP évidemment  

Link to comment
Share on other sites

il y a 7 minutes, emixam a dit :

Le max c'est 33/an il me semble.

Pour l'AAE elle réclame ce qui a prévu dans le livre Blanc c'est à dire 129 appareils en 2025 pas à partir de 2025

on est à 25 max avec une ligne de prod, si Trappier voulait mettre en branle d'une deuxième ligne d'assemblage c'est qu'il y a le potentiel pour plus.
Mais ca demande de passer à une autre échelle, avec une nouvelle organisation, des emplois de la formation ... et ca demande surtout d'avoir des commandes beaucoup de commande pour tenir dans le temps. 

l'AAE réclame autant qu'elle veut, l'état ne laissera jamais filler une commande qui lui permet de faire tourner l'outil industriel de défense pendant x année sans payer de l'argent, c'est une réalité. 
L'AAE avait demandé 330 rafale à une époque et pourrait bien avoir besoin de 400 si on cherche La Défense nationale indépendante de toute alliance ou coalition. 
Il ne faut pas oublier 2 choses, le rafale doit etre produit jusqu'à ce que son successeur entre en production, 35-40 ans, que le minimum possible c'est 11 par an de produit. 
Ca fait au minimum sur 40 ans 440 avions, la France a prévu d'en acheter 225 soit la moitié. Qu'à l'heure actuelle le nb de rafale vendu à l'étranger est toujours inférieur aux domestiques et que meme en cas d'égalité, le tempo n'est pas le meme et ne garanti pas la continuité de la production. 

Tout ça pour dire que la moindre exportation sera toujours prioritaire sur les besoins domestiques sauf guerre majeur et là on augmentera la cadence pour livrer l'armée FR sans dommage pour l'export sauf guerre de survie. 

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 7 minutes, Pakal a dit :

N'oubliez pas que Sissi sera en visite en France lundi, d'ici qu'il signe pour une douzaine supplémentaire...

Concernant la cadence de 11/an mini, 33/an maxi ce n'est probablement pas tant Dassault/Thales/Safran qui seront le pb mais les petits sous traitants, d'où probablement l'annonce de Me Parly pour les informer qu'il vont devoir lancer des processus de recrutement rapidement

Non ce n'est pas si difficile que ça pour les sous traitants: les quantités "militaires" n'ont rien à voir avec les quantités du civil : 1à 3 par mois pour le militaire et jusqu'à 60 par mois pour le civil! Donc chez la plupart des sous traitant la production se fait par lot. On règle les machines pour la production militaire, on produit la production annuelle en 1 mois et on réutilise les mêmes machines le reste du temps pour de la production civile. Avec la baisse de la production civile, une augmentation de la production militaire sera la bienvenue.

  • Like 1
  • Thanks 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, Picdelamirand-oil a dit :

Non ce n'est pas si difficile que ça pour les sous traitants: les quantités "militaires" n'ont rien à voir avec les quantités du civil : 1à 3 par mois pour le militaire et jusqu'à 60 par mois pour le civil! Donc chez la plupart des sous traitant la production se fait par lot. On règle les machines pour la production militaire, on produit la production annuelle en 1 mois et on réutilise les mêmes machines le reste du temps pour de la production civile. Avec la baisse de la production civile, une augmentation de la production militaire sera la bienvenue.

D'après toi quel serait le potentiel industriel de la France à l'approche d'une guerre majeur ? (rafale et je te demande pas si tu as le vrai chiffre, les hommes en noir et appareil flash non merci)
Men-in-Black-3-TF1-Salaire-exorbitant-ca

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 16 minutes, Picdelamirand-oil a dit :

La production mensuelle actuelle est de 1.5 par mois, 1 pour l'Inde et 0.5 pour le Qatar. Si on compte ce que peut produire Dassault à partir de Janvier 2021 on a donc 1.5 par mois jusqu'à Juin 2022 puis 1 par mois jusqu'à Janvier 2024 (jusque là c'est les conséquences du passé auquel on ne peut rien).

Ensuite on peut décider de produire 3 par mois, c'est à dire 33 par an. La production accessible est donc de  76 Rafale.

L'estimation de nos engagements serait:

- 9 pour le Qatar (estimation du reste à livrer).

- 18 pour l'Inde (estimation).

- 18 pour la Grèce (remplacement des occasions plus 6 neuf).

- 12 pour la Croatie (remplacement des occasions vendu).

Soit 57 Rafale Il y a donc de la place pour 19 Rafale pour l'AAE mais rien pour l'Indonésie qui devra attendre 2026 (et ça nous arrange parce que notre objectif est de boucher le trou de production entre 2025 et 2027).

 

Euuuhhhh........je voudrais pas faire le troll....

c'était pas toi qui te lamentais sur la difficulté pour placer du Rafale N sur des portes avion mal fichus ?

Si en plus tu traites les clients de bouche trou.....:biggrin:

  • Haha 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Snapcoke a dit :

C'est évident herciv, je me demande comment tu n'y a pas pensé...

herciv, le f-35 il peut pas traverser le Pacifique...

:bloblaugh::bloblaugh:

 

Zou... Je suis dehors... ( On est Vendredi )

Il y a des typhons, mais il y a aussi beaucoup d'orages dans le Pacifique ? :wink:

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Picdelamirand-oil a dit :

La production mensuelle actuelle est de 1.5 par mois, 1 pour l'Inde et 0.5 pour le Qatar. Si on compte ce que peut produire Dassault à partir de Janvier 2021 on a donc 1.5 par mois jusqu'à Juin 2022 puis 1 par mois jusqu'à Janvier 2024 (jusque là c'est les conséquences du passé auquel on ne peut rien).

Ensuite on peut décider de produire 3 par mois, c'est à dire 33 par an. La production accessible est donc de  76 Rafale.

L'estimation de nos engagements serait:

- 9 pour le Qatar (estimation du reste à livrer).

- 18 pour l'Inde (estimation).

- 18 pour la Grèce (remplacement des occasions plus 6 neuf).

- 12 pour la Croatie (remplacement des occasions vendu).

Soit 57 Rafale Il y a donc de la place pour 19 Rafale pour l'AAE mais rien pour l'Indonésie qui devra attendre 2026 (et ça nous arrange parce que notre objectif est de boucher le trou de production entre 2025 et 2027).

 

Pourquoi 1,5 par mois puis 1/mois puis 3 par mois ?

La production de 108 Rafale (9 Qatar + 18 Inde + 18 Grèce + 12 Croatie + 19 AAE + 36 Indonésie) de début janvier 22 à fin décembre 2025 correspond exactement à une fréquence de 22/an

Janvier 21

Link to comment
Share on other sites

à l’instant, Pakal a dit :

Pourquoi 1,5 par mois puis 1/mois puis 3 par mois ?

La production de 108 Rafale (9 Qatar + 18 Inde + 18 Grèce + 12 Croatie + 19 AAE + 36 Indonésie) de début janvier 22 à fin décembre 2025 correspond exactement à une fréquence de 22/an

Les avions qu'on produit maintenant ont été lancé il y a 3 ans: on ne peux pas changer le rythme on peut seulement le changer pour dans 3 ans.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Pakal a dit :

Concernant la cadence de 11/an mini, 33/an maxi ce n'est probablement pas tant Dassault/Thales/Safran qui seront le pb mais les petits sous traitants, d'où probablement l'annonce de Me Parly pour les informer qu'il vont devoir lancer des processus de recrutement rapidement

Au regard de 1) la quantité de salariés du secteur (AIRBUS, LATECOERE, FIGEAC, etc.) qui sont en train de se faire licencier et 2) des grosses incertitudes sur les perspectives des Falcon ... on peut presque dire que cette (potentielle) crise de croissance tomberait au meilleur moment. En termes de ressources humaines.

L'idéal serait même des prêts de main-d'œuvre entre l'univers Airbus qui sait devoir baisser ses cadences mais espère les remonter à horizon 5 ans ... et l'univers DA qui sait devoir les augmenter mais n'a aucune visibilité au delà de 5 ans ....

  • Upvote 4
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Picdelamirand-oil a dit :

nsuite on peut décider de produire 3 par mois, c'est à dire 33 par an

Ce que j'avais compris, c'était qu'à 33, il fallait une deuxième chaine d'assemblage. 
Qu'on était monter à 25, soit 3 exemplaire de plus que max théorique des 22
et que 33 était la limite des capacité industrielles de la team dans son format actuel hors ligne d'assemblage.

j'ai complètement faux ou ...

Il y a 1 heure, Picdelamirand-oil a dit :

Je pense qu'en cas de guerre on ne chercherait pas à produire plus, on n'aurait pas le temps et pas les "long lead items". Au contraire je stopperais la production et réquisitionnerais les pièces de la chaîne et les hommes de façon à pouvoir utiliser les Rafale déjà produit à 500% de leur taux normal voir plus si on croit les déclarations de Dassault aux Finlandais (350 h par mois !!!!) et ce de façon prolongé puisque les pièces et les hommes ne manqueraient pas. En plus en temps de guerre tout le monde trouvera normal que les hommes travaillent 15 h par jour.

ok vive l'attrition. C'est jouer avec l'avenir du pays que de miser uniquement sur 225 rafale et encore plus 150...

il y a 33 minutes, LePetitCharles a dit :

Au regard de 1) la quantité de salariés du secteur (AIRBUS, LATECOERE, FIGEAC, etc.) qui sont en train de se faire licencier et 2) des grosses incertitudes sur les perspectives des Falcon ... on peut presque dire que cette (potentielle) crise de croissance tomberait au meilleur moment. En termes de ressources humaines.

L'idéal serait même des prêts de main-d'œuvre entre l'univers Airbus qui sait devoir baisser ses cadences mais espère les remonter à horizon 5 ans ... et l'univers DA qui sait devoir les augmenter mais n'a aucune visibilité au delà de 5 ans ....

Mais généralement, ca veut dire que l'économie de guerre devient la norme et une fois que tu investis dans l'outil... tu es obligé de t'en servir pour le maximiser... 
Et donc tu fais des guerres. C'est d'ailleurs pour ca que Gorbatchev a été célébré en occident, il a pas fait ce que la "logique" dictait.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 23 heures, mudrets a dit :

Euh, ils vont payer avec quoi ? Ils ont eu déjà du mal avec les Russes pour financer leur achat annoncé de plusieurs Sukhoi ..

Leur budget de défense 2021 a été augmenté à plus de 9 milliards de dollars. C'était annoncé en août chez Janes qui l'illustrait avec une image de F-16V.

Faudra juste penser à changer l'illustration :tongue:

Plus sérieusement, le PIB indonésien c'est presque 40% de celui de l'Inde, et plus des deux tiers de celui de l'Espagne. S'ils estiment avoir besoin de 36 Rafale, ils peuvent se le permettre.

 

Il y a 22 heures, capmat a dit :

Pour Donald, ce n'est pas à Dassault de le remercier,

c'est a Airbus dans les bras de qui Donald a précipité Bombardier.

Donald a joué un rôle, mais ce n'est quand même pas lui qui a fait de la 0566.png sur le 737 Max - et tué des centaines de personnes par la même occasion.

Pour ça, Boeing s'est débrouillé tout seul comme un grand :unsure:

 

Il y a 21 heures, Pakal a dit :

N'oubliez pas le Vietnam, qui a des liens avec l'Inde, qui se méfie de l'hégémonisme chinois,  qui n'achètera pas américain, avant longtemps et qui (cerise sur le gâteau).........    dispose d'une une très bonne capacité financière

Rafale en Egypte, au Qatar et en Inde.

Rafale en Grèce, en Indonésie, en Croatie, Finlande, Suisse, Inde encore, Emirats qui sait, Irak soyons fous, Vietnam... voyons, qui est-ce qui manque ?

...Ah oui !

M'sieur Biden ? Un peu de Rafale, peut-être :happy: ?

 

Il y a 15 heures, Teenytoon a dit :

Moi ce que je retiens c'est qu'au niveau contrat, Florence a été par le passé comme Jean-Yves, plutôt avare de parole tant que rien n'était fait. La journaliste de BFM ne m'a pas l'air d'avoir la carrure pour l'avoir piégée...

Ce que j'ai remarqué en allant voir des sites en indonésien, c'est que lorsqu'ils parlent du Rafale, ils font référence à La Tribune, aux Echos (tout ça en français dans le texte) ou encore à Madame Parly.

Les dirigeants indonésiens n'ont rien dit. Chez eux ça n'avait pas filtré.

Je ne dis pas que c'est un mauvais signe, mais ce n'est pas un bon signe non plus.

 

Il y a 14 heures, Ciders a dit :

Le souci, c'est la solvabilité des Indonésiens MAIS AUSSI ce qu'on veut faire avec eux. L'Indonésie, c'est une puissance montante en Asie, ce sont aussi des ressources et un immense marché intérieur. Investir avec eux dans la défense, c'est potentiellement se faire un très grand copain.

L'Indonésie a avec l'Inde plusieurs points communs :

1. Grande puissance démographique - même si certes pas au même degré

2. Trajectoire de développement économique rapide

3. Ne s'appelle pas "Chine"

Dans un monde où la Chine non seulement se développe à une vitesse accélérée, mais menace de supplanter les Occidentaux pour la technologie aussi, et encore montre une ambition géopolitique croissante, le rapprochement avec ces pays est dans la nature des choses.

 

Il y a 10 heures, bubzy a dit :

Question bête. Les rafales sont systématiquement vendu par paquet de 12: 2 douzaine pour l'Égypte, 2 puis 3 pour le Qatar, 3 pour l'inde, 3 ou 4 pour l'Indonésie... C'est quoi le délire ? La diplomatie de la boîte d'oeufs ?

Explication rationnelle derrière j'imagine, mais laquelle ?

Non, la Grèce veut en acheter 18.

Ca se vent par packs de 6, comme la Kro

3080216039763_A_2064576_S01.png?sw=400&s

 

il y a une heure, Picdelamirand-oil a dit :

Je pense qu'en cas de guerre on ne chercherait pas à produire plus, on n'aurait pas le temps et pas les "long lead items". Au contraire je stopperais la production et réquisitionnerais les pièces de la chaîne et les hommes de façon à pouvoir utiliser les Rafale déjà produit à 500% de leur taux normal voir plus si on croit les déclarations de Dassault aux Finlandais (350 h par mois !!!!) et ce de façon prolongé puisque les pièces et les hommes ne manqueraient pas. En plus en temps de guerre tout le monde trouvera normal que les hommes travaillent 15 h par jour.

Oui, mais... stocks de munitions ?

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,642
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Mobius1
    Newest Member
    Mobius1
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.4m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...