Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

21 Janvier 2021, sans président reconnu les USA sombrent dans le chaos, Vlad et Erdo en profitent


Clairon
 Share

Recommended Posts

Du 4 Novembre 2020 au 20 Janvier 2021, les démocrates et républicains n'ont pas réussi à faire reconnaitre les résultats du scrutin présidentiel, des révoltes dans certains états, des bureaux de vote attaqués, des cours suprêmes incendiées, ... le 21 janvier il n'y a plus de "Potus", le chaos s'installe des Apalaches aux côtes du Pacifique ...

Vlad en profite pour "EnCrimer la Biélorussie, les Etats Baltes et le Donbass" a coup de petits hommes verts protégés par des S400, pendant ce temps Erdo tape un bon coup sur les Arméniens (tous les 100 à 105 ans ça revient) et annexe une bonne partie du Kurdistan Syrien sans compter une occupation "de sécurité" de toute l'ile de Chypre ....

Sans parapluie et stocks américain, les Européens se regardent et comptent le nombre de cure-dents qu'ils détiennent encore pour se défendre ...

Scénario fou ou possible selon vous ?

Clairon

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 20 minutes, Clairon a dit :

Du 4 Novembre 2020 au 20 Janvier 2021, les démocrates et républicains n'ont pas réussi à faire reconnaitre les résultats du scrutin présidentiel, des révoltes dans certains états, des bureaux de vote attaqués, des cours suprêmes incendiées, ... le 21 janvier il n'y a plus de "Potus", le chaos s'installe des Apalaches aux côtes du Pacifique ...

Vlad en profite pour "EnCrimer la Biélorussie, les Etats Baltes et le Donbass" a coup de petits hommes verts protégés par des S400, pendant ce temps Erdo tape un bon coup sur les Arméniens (tous les 100 à 105 ans ça revient) et annexe une bonne partie du Kurdistan Syrien sans compter une occupation "de sécurité" de toute l'ile de Chypre ....

Sans parapluie et stocks américain, les Européens se regardent et comptent le nombre de cure-dents qu'ils détiennent encore pour se défendre ...

Scénario fou ou possible selon vous ?

Clairon

Pour les USA possible.
Pour Poutine non si tu occupe des terres ils faut s'en occuper, pas envie.
Pour Erdo alors là c'est la foire au con, tout est possible.

Et l'Europe ? et Macro et Merckel ?

Et la chine s'occupe de Taïwan

Edited by LBP
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

"Les Européens qui comptent leurs cure-dents" .... C'est assez biaisé quand même.

Le problème de l'Europe pour peser on le connaît, c'est pas tellement la quantité en tant que telle, c'est l'absence d'unité.

 

Parce que du côté des chiffres les armées européennes (pas de l'UE) mises bout à bout, à la très grosse louche, c'est quelque chose comme 2000 chars lourds, 8000 VCI&chars légers, 15000 VTT, 1000 chasseurs state of the art . Le tout dans la fourchette haute voire très haute de ce qui se fait technologiquement. Je parle pas des bouches à feu, de la missilerie ou des différentes marines.

On est pas dans le registre du cure-dent imo.

 

Parenthèse fermée, je file ------->>>>>

 

 

 

 

Edited by 13RDP
  • Like 3
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 11 heures, 13RDP a dit :

On est pas dans le registre du cure-dent imo.

Peu de ravitailleurs, faible capacité de projection, très faible capacité de guerre électronique aérienne (c'est pas avec les 2 C160 Gabriel qu'on va brouiller beaucoup), aucune capacité ou presque de suppression de DCA, faible défense anti-aérienne, stock de missiles et autres munitions ultra-limités, énorme dépendance de pièces et rechanges US, très peu de drones et encore moins de drones armés, on est capable sans doute de défendre son pré carré propre et son espace aérien pendant quelques jours, mais aller aider un voisin et allié attaqué par plus fort qui n'a pas peur de pertes on oublie ...

Clairon

Edited by Clairon
  • Like 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Là on est d'accord.

Remarque que c'est déjà plus ou moins le cas durant le premier mandat de Trump.

Jamais la Turquie justement n'aurait pu se permettre ses différentes "escapades" avec une politique étrangère US "classique/traditionnelle". 

 

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, 13RDP a dit :

Remarque que c'est déjà plus ou moins le cas durant le premier mandat de Trump.

Jamais la Turquie justement n'aurait pu se permettre ses différentes "escapades" avec une politique étrangère US "classique/traditionnelle". 

On ne parle plus "d'escapades", mais de 15.000 soldats turcs débarquant à Nicosie par ex ...., c'est encore autre chose qu'un navire d'exploration pétrolière en eaux troubles, ou des missiles financées par la Turquie commettant des exactions dans un pays en Guerre depuis 8 ans ...

Clairon

Link to comment
Share on other sites

Il y a 21 heures, Clairon a dit :

Vlad en profite pour "EnCrimer la Biélorussie, les Etats Baltes et le Donbass" a coup de petits hommes verts protégés par des S400

 

Franchement, j’ai vraiment du mal à comprendre cette vision systématique d’un Poutine dans les starting block pour tout casser à la moindre opportunité.
 

La situation en Ukraine l’arrange en l’état, et s’il voulait entrer en force au Donbass, il l’aurait déjà fait. Point de réaction militaire américaine à en attendre, ce qui est acté depuis un bail, et les protestations européennes n’y changeraient rien. S’il ne l’a pas fait et s’est arrogé la Crimée, c’est que ça lui suffisait et que le reste répond à son objectif 1er : éviter que l’Ukraine entre dans l’Otan et adopte le bouclier anti-missiles US.

Par ailleurs, il n’a demandé l’autorisation de personne ni profité d’un quelconque flottement lors d’élections US pour envoyer des troupes en Syrie ou maintenir ses positions en Ossétie du Sud et en Abkhazie.

Le cas des États Baltes, c’est la certitude de se retrouver avec une coalition européenne en face, et plus que cela, l’Otan. Il n’y a là aucun intérêt pour Moscou de se piéger lui-même, provoquant a minima une perte très significative de revenus puisque l’Allemagne en 3 ans changerait totalement de fournisseur en gaz et pétrole, ce que les USA, poulet sans tête ou non, lui fournirait avec plaisir et beaucoup d’entrain.

 

Donc en cas d’une vacance de pouvoir aux USA, est-ce que Poutine en profiterait ? Oui bien sûr. Militairement ? Non !

 

Un Erdogan jouant un peu trop, notamment aux frontières russes, pourrait lui par contre déclencher une réaction en chaîne.
Autant aller faire joujou au kurdistan irakien ne créerait pas trop de réaction, autant retourner titiller la Syrie serait limite et un jeu de poker-menteur où les réactions ne seraient pas garanties, mais en jouant un peu trop de son influence dans les pays limitrophes de la Russie, il pourrait toucher violemment aux limites de la patience de Poutine.

Ce qui est certain, c’est que la Turquie est le 3ième plus gros acheteur du gaz russe, et que les touristes russes sont essentiels à son économie. Poutine possède aujourd’hui des leviers importants pour impacter directement la Turquie, là où cette dernière ne peut l’enquiquiner qu’à la marge, dans des zones proxy.
 

 

Pour Erdogan, est-ce que des USA sans Potus changerait quoi que ce soit ?
En Syrie, rien. En Libye non plus. Peut-être en Irak, mais l’Iran redeviendrait plus joueuse là-bas aussi. L’erreur est de croire que 3 mois de vacance du pouvoir, ou même 9 mois, suffiraient à ce que le chaos se développe partout. En Grèce et à Chypre ? Très possible, mais les USA s’en fichent déjà, donc ça ne concerne que l’Europe, et la dissuasion actuelle en place est manifestement suffisante et le demeurera, peu importe le résultat des élections US.

 

 

Pour Taïwan, la question peut se poser, tant l’engagement américain aux côtés de l’Île encourage les autres pays alliés à la soutenir. Mais en l’absence d’USA forts, je ne vois pas beaucoup de pays se coaliser pour répondre militairement face à la Chine.
 

Japon et Corée du Sud risquent trop, l’Europe n’a actuellement aucune politique de désengagement industriel vis-à-vis de la Chine, et ce faisant, garde la totalité des moyens de s’auto-mutiler si elle décide d’aller militairement aider Taïwan, et les autres pays regarderont de même, de loin.
Mais il faudrait une désorganisation forte, au pifomètre de l’ordre de 2 ans, pour que la Chine se sente suffisamment les coudées franches pour tenter une manœuvre en ce sens. Ce qui n’est pas vraiment réaliste à mon sens.
 

 

Bref, que les clo... pardon, que les candidats actuels à la Présidentielle décident de faire largement durer le plaisir ou non, cela ne devrait pas changer fondamentalement la donne en matière de géopolitique à court / moyen-terme.
 

Maintenant, que les USA plongent dans la guerre civile, ce serait une toute autre histoire... (avec par exemple une Europe qui s’empresserait de prendre son destin en main et organiserait un premier Sommet d’aplanissement des dissensions entre elle et la Russie, en vue d’un partenariat de long terme stable et à forte valeur ajoutée pour les 2 parties, n’est-ce pas.)

Edited by TarpTent
  • Like 1
  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

Même si la métropole US sombrait dans le Chaos, je crois que les européens pourraient malgré tout compter sur les multiplicateurs de force américains stationnés en Europe pour pouvoir réagir en cas d'agression. Ils ne disparaîtraient pas d'un coup, par magie, pas plus qu'ils ne rentreraient au bercail.

Au contraire, même, je soupçonnerais volontiers les généraux du Pentagone d'être capable de les projeter en cas de troubles internes persistants, pour parer à toute sur-menace extérieure.

Je crois que ces mêmes généraux, laissés sans pouvoir politique affirmé, seraient capables d'une relative autonomie d'appréciation de l'article 5 du traité de l'Atlantique Nord s'il venait à être évoqué dans les hautes sphères de l'Etat-Major de l'OTAN.

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 17 heures, TarpTent a dit :

 

Franchement, j’ai vraiment du mal à comprendre cette vision systématique d’un Poutine dans les starting block pour tout casser à la moindre opportunité.
 

La situation en Ukraine l’arrange en l’état, et s’il voulait entrer en force au Donbass, il l’aurait déjà fait. Point de réaction militaire américaine à en attendre, ce qui est acté depuis un bail, et les protestations européennes n’y changeraient rien. S’il ne l’a pas fait et s’est arrogé la Crimée, c’est que ça lui suffisait et que le reste répond à son objectif 1er : éviter que l’Ukraine entre dans l’Otan et adopte le bouclier anti-missiles US.

Par ailleurs, il n’a demandé l’autorisation de personne ni profité d’un quelconque flottement lors d’élections US pour envoyer des troupes en Syrie ou maintenir ses positions en Ossétie du Sud et en Abkhazie.

Le cas des États Baltes, c’est la certitude de se retrouver avec une coalition européenne en face, et plus que cela, l’Otan. Il n’y a là aucun intérêt pour Moscou de se piéger lui-même, provoquant a minima une perte très significative de revenus puisque l’Allemagne en 3 ans changerait totalement de fournisseur en gaz et pétrole, ce que les USA, poulet sans tête ou non, lui fournirait avec plaisir et beaucoup d’entrain.

Donc en cas d’une vacance de pouvoir aux USA, est-ce que Poutine en profiterait ? Oui bien sûr. Militairement ? Non !

Un Erdogan jouant un peu trop, notamment aux frontières russes, pourrait lui par contre déclencher une réaction en chaîne.
Autant aller faire joujou au kurdistan irakien ne créerait pas trop de réaction, autant retourner titiller la Syrie serait limite et un jeu de poker-menteur où les réactions ne seraient pas garanties, mais en jouant un peu trop de son influence dans les pays limitrophes de la Russie, il pourrait toucher violemment aux limites de la patience de Poutine.

Ce qui est certain, c’est que la Turquie est le 3ième plus gros acheteur du gaz russe, et que les touristes russes sont essentiels à son économie. Poutine possède aujourd’hui des leviers importants pour impacter directement la Turquie, là où cette dernière ne peut l’enquiquiner qu’à la marge, dans des zones proxy.
 

Pour Erdogan, est-ce que des USA sans Potus changerait quoi que ce soit ?
En Syrie, rien. En Libye non plus. Peut-être en Irak, mais l’Iran redeviendrait plus joueuse là-bas aussi. L’erreur est de croire que 3 mois de vacance du pouvoir, ou même 9 mois, suffiraient à ce que le chaos se développe partout. En Grèce et à Chypre ? Très possible, mais les USA s’en fichent déjà, donc ça ne concerne que l’Europe, et la dissuasion actuelle en place est manifestement suffisante et le demeurera, peu importe le résultat des élections US.

Pour Taïwan, la question peut se poser, tant l’engagement américain aux côtés de l’Île encourage les autres pays alliés à la soutenir. Mais en l’absence d’USA forts, je ne vois pas beaucoup de pays se coaliser pour répondre militairement face à la Chine.
 

Japon et Corée du Sud risquent trop, l’Europe n’a actuellement aucune politique de désengagement industriel vis-à-vis de la Chine, et ce faisant, garde la totalité des moyens de s’auto-mutiler si elle décide d’aller militairement aider Taïwan, et les autres pays regarderont de même, de loin.
Mais il faudrait une désorganisation forte, au pifomètre de l’ordre de 2 ans, pour que la Chine se sente suffisamment les coudées franches pour tenter une manœuvre en ce sens. Ce qui n’est pas vraiment réaliste à mon sens.
 

 

Bref, que les clo... pardon, que les candidats actuels à la Présidentielle décident de faire largement durer le plaisir ou non, cela ne devrait pas changer fondamentalement la donne en matière de géopolitique à court / moyen-terme.
 

Maintenant, que les USA plongent dans la guerre civile, ce serait une toute autre histoire... (avec par exemple une Europe qui s’empresserait de prendre son destin en main et organiserait un premier Sommet d’aplanissement des dissensions entre elle et la Russie, en vue d’un partenariat de long terme stable et à forte valeur ajoutée pour les 2 parties, n’est-ce pas.)

Oui merci pour cette analyse

Info : Trump a le COVID

Imaginons qu'il soit en réanimation dans 2 semaines ? Serait-il élu ? un président inconscient ("je de mots") :bloblaugh:

Pour la Chine, si elle envahi Taïwan, c'est un suicide, l'Europe et d'autres pays feront un embargo. En plus l’opération militaire sera t elle une réussite ? ce n'est pas dit.  

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 16 minutes, g4lly a dit :

Invraisemblable ... il prenait préventivement de hydroxychloroquine, de l'eau de javel et des séance d'UV ...

C'est pas faux

c-est-pas-faux-du-tout.jpg

 

 

Edited by LBP
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,644
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Mehdi2909
    Newest Member
    Mehdi2909
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.4m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...