Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Griffon / Serval Les nouvelles bêtes de l'armée de terre


Scarabé
 Share

Recommended Posts

L'hybridation du Griffon n'avance pas:

Citation

Si au-delà des effets d’annonce de la précédente ministre des Armées, les études de développement d’un démonstrateur basé sur un Griffon sont bien effectivement lancées, comme le précise un autre interlocuteur à une autre occasion : « depuis l’annonce il y a 2 ans par la ministre Florence Parly d’un démonstrateur de Griffon hybride en 2025, nous n’avons toujours pas reçu un seul € de contrat pour l’étude d’architecture nécessaire à l’installation du moteur hybride Renault Trucks sur un Griffon (même si la chaine cinématique ne devrait pas évoluer dans un premier temps) ». Un Groupe Motopropulseur (GMP) hybride pour chars sera présenté lors des prochains Technodays d’Arquus en mai 2023, pour chars Leclerc ou systèmes équivalents. Il s’agit de proposer des solutions « pour gérer le crépuscule des moteurs diesel » (poussé par l’application de la norme Euro 7 d’ici 2035 en Europe sur la réduction de la consommation d’oxydes d’azote). A ce jour, « les solutions Arquus rentrent pile poil dans les espaces prévus pour les moteurs thermiques, donc il n’y a pas de grande question de reprise des architectures », préçise un responsable rencontré à une autre occasion. D’autres solutions sont aussi étudiées comme des mélanges type SAF ou biocarburants / H2 brulés (type e-fuel) dans des moteurs thermiques ou l’emploi du LOHC (Liquid organic hydrogen carriers) pour du H2 liquide. Des solutions présentées comme « pas loin de la maturité haute ».

https://mars-attaque.blogspot.com/2023/05/conference-et-autres-innovation-et.html

  • Like 1
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

3 hours ago, Vince88370 said:

Pas d'hybridation pour le griffon mais peut être un moteur pour le Leclerc.  On a peut-être sous estimé arquus sur se point là du coup 

Pourtant le projet de "remotorisation" - techniquement il s'agit de pallier à l'obsolescence du GMP actuel dont une partie des accessoires ne sont plus disponible notamment la turbine - du Leclerc est en cours depuis un moment ... plusieurs année à ma connaissance. Forcément que les industriels ont fait des propositions.

On avait les pistes de réflexion d'ailleurs ... soit juste reconstruire avec des accessoires actuel les éléments qui pose le plus probleme, en gros remplacer l'ancienne turbine/APU par une nouvelle ... soit changer tout le machin par un autre GMP.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

des infos sur les versions du SERVAL ?

photos ?

infanterie
génie
mortier 81
mortier 120
poste de commandement
missile moyenne portée
sol air très courte portée
ravitaillement

Link to comment
Share on other sites

Le 28/05/2023 à 19:28, LBP a dit :

des infos sur les versions du SERVAL ?

photos ?

infanterie
génie
mortier 81
mortier 120
poste de commandement
missile moyenne portée
sol air très courte portée
ravitaillement

Ben pour le mortier de 120 mm , ça ne sera sûrement pas la version Serval du Griffon MEPAC , mais une version classique tracté .

Vu que l'arrière c'est des portes comme sur le VAB , ben c'est bien plus facile qu'avec un Griffon qui possède une rampe arrière , et je pense que le Serval à l'instar du VAB mortier de 120 mm embarqué était prévu sur une version 6x6 ... Donc vu que le Serval est le pendant du VAB en super mieux , bon ben voilà .

Bon là où je me marre c'est l'image mise en avant par les paras  qui présentent le Serval comme le véhicule adapté et spécifique aux 2 brigades ...

À une époque avoir du VAB c'était perçu comme un gros mot chez certains paras ...

Aujourd'hui ils ont repris et réadapté la maxime du Général Bigeard , simple ,félin manœuvrier ... Pour mettre en avant  le Serval ...

Bah une fois la réalité du combat présente , et cela depuis pas mal différents types d'opex , ça a vite était revu l'image du Para qui n'a pas besoin du blindage du VAB ...

Alors on met en avant la capacité d'emport plus importante de Serval  à bord d'un A400 M ... M'enfin c'est pas non plus extraordinaire ni imposant ...

Pour déployer rien qu'une section ça sera déjà compliqué  ... J'imagine même pas pour une compagnie de Serval ...

Bref soyons plus pragmatique , je pense que l'intérêt d'avoir du Griffon et du Serval va être d'avoir un plus grand nombres de versions pour le Serval , suffisant pour apporter des appuis/ soutien / armes spécifique ( AC via du MMP en mode en équipe débarquée ou possibilité de tir du MMP depuis le Serval )  au profit des unités d'infanterie, même si on aura sûrement pas de version groupe d'infanterie embarqué au sein des régiments d'infanterie sur Griffon ou VBCI .

Tient soit dit en passant je ne pense pas que régiments d'infanterie type mécanisé auront du Serval 120 tracté , mais que ce sera plutôt le rôle des artilleurs qui auront le Griffon MEPAC .

Pour rappel si on aurait été logique , vu qu'ils ont décidé de basculer les mortiers de 120 mm tracté dans l'infanterie , la logique aurait voulu que les nouvelles SML de ces régiments perçoivent du Griffon MEPAC vu que les compagnies de combat sont sur Griffon .

Mais vu qu'au départ il était pas prévu de parler de 120 tracté basculé de l'artillerie à l'infanterie , et que le nombre de Grifon MEPAC était déjà prévu pour doter des unités d'artillerie...ben de facto basculer du Griffon MEPAC aurait été impossible car pas assez nombreux pour équiper tous les régiments d'infanterie...

Bref ça sent quand même que la nouvelle programmation militaire par rapport à une vision logique des besoins ben on est vite retourner à une forme de bidouillage , entre bascule de moyens en mettant en avant un renforcement de la puissance de feu d'un régiment d'infanterie ...

Bon déjà si on employer la bonne définition du régiment par rapport aux effectifs ... Car on a des régiments avec un effectif de bataillon ...

Donc parler de puissance de feu d'un régiment ...ben déjà ça sonne creux quand on voit l'effectif du régiment ... 

Bon au moins il semble qu'on va avoir plus de Griffons et de Serval ... Et que les livraisons seront plus conséquente.  

Pour le reste ben après avoir mis en avant l'idée d'avoir une réserve plus spécialisée et n'étant plus limité au rôle de gardiennage pour la mission sentinelle ....je pense qu'en ayant basculer les 120 tractés dans l'infanterie , ben déjà on va priver les Artilleurs d'une capacité à avoir au moins dans chaque régiment d'artillerie sol sol une batterie sur 120 tracté servi par des réservistes ...

Alors on me dirait que le Serval serait donc aussi nécessaire pour armer ces batteries de réservistes ... 

Ben oui , quand je vois que les réservistes britanniques ont des unités qui font de la reco sur des Jackals , ben je ne vois pas pourquoi on aurait pas du Serval pour les réservistes de l'artillerie pour tracter du 120 mm .

Bon désolé , pour la réflexion en mode dispersée à la grenade à Fusil au niveau impact , mais bon ... J'ai pris ma morphine il y a peu de temps ... 

J'espère votre indulgence :happy:

Edited by Gibbs le Cajun
  • Like 1
  • Thanks 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Pour le Serval 120 on aurait pu souhaité une version portée escamotable avec plaque de base déployable à l’arrière comme sur Wiesel par exemple, c'eut même pu être servi sous blindage.

On peut supposer que la solution de facilité du 120 remorqué comme aujourd'hui sert à ne pas concurrencer le Griffon MEPAC ... et sert donc plus de pis aller qu'autre chose.

Une variante Serval MEPAC etait aussi probablement possible, le systeme rentre sur VAB ...

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 39 minutes, g4lly a dit :

Pour le Serval 120 on aurait pu souhaité une version portée escamotable avec plaque de base déployable à l’arrière comme sur Wiesel par exemple, c'eut même pu être servi sous blindage.

On peut supposer que la solution de facilité du 120 remorqué comme aujourd'hui sert à ne pas concurrencer le Griffon MEPAC ... et sert donc plus de pis aller qu'autre chose.

Une variante Serval MEPAC etait aussi probablement possible, le systeme rentre sur VAB ...

 

Ou bien une adaptation du système du sherpa A2M sur le Serval.

220601-NicolasBroquedis-0076-1024x682.jp

mais bon on n'est pas à Noël...

  • Upvote 4
Link to comment
Share on other sites

3 minutes ago, BPCs said:

Ou bien une adaptation du système du sherpa A2M sur le Serval. Mais bon on n'est pas à Noël...

Exactement, ce genre de montage était parfaitement possible, et assez simple à mettre en œuvre.

C'est bien qu'il y a un volonté de ne pas le faire, et de faire en sorte que les MO120 tracté Serval soit là plus pour la forme qu'autre chose.

A court terme on a plus aucune artillerie servie sous blindage ...

  • Les AuF1 ne vont pas durer longtemps.
  • Les MLRS se comptent sur les doigts d'une main ...
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 9 heures, g4lly a dit :

Pour le Serval 120 on aurait pu souhaité une version portée escamotable avec plaque de base déployable à l’arrière comme sur Wiesel par exemple, c'eut même pu être servi sous blindage.

On peut supposer que la solution de facilité du 120 remorqué comme aujourd'hui sert à ne pas concurrencer le Griffon MEPAC ... et sert donc plus de pis aller qu'autre chose.

Une variante Serval MEPAC etait aussi probablement possible, le systeme rentre sur VAB ...

 

Oui , il rentre dans un VAB , mais en version 6x6 comme je le dis dans mon message précédent , car pour supporter la pression de départ de coup sur la plaque de base on était trop limite avec du 4x4 .

Est-ce que le Serval peut être conditionné en mode 6x6 , c'est beaucoup moins sûr je pense vu sa configuration qui contrairement au VAB grave surtout à son profil adapté pour l'amphibie on laissé de la marge pour installé un pont de plus .

Après on présente l'idée du Serval comme véhicule adapté au contexte d'emploi des 2 brigades , brigade TAP et de Montagne , alors que l'on avait vu déjà un des Bataillons Alpins être parmi les premiers à percevoir du Griffon .

Bon on a peut-être vu que le Griffon dans les premières manips en montagne avaient peut-être des limites surtout au niveau du poids , et donc qu'on a peut-être d'abord voulu testé en contexte montagne ,comme on a put le voir lors de la manip annuelle que fait la brigade Alpine .

Donc on peut laisser aux militaires d'avoir au moins voulu testé le Griffon dans un milieu montagneux , et que malgré toute les qualités du Griffon en tout "terrains" et en maniabilité , ben peut-être que celle du poids était limité dans un contexte de pilotage sur certaines routes , piste en montagne .

On était pas encore dans l'optique d'avoir un format bien défini concernant l'image qui est vendu actuellement du Serval en version transport de troupes pensé pour les unités paras et alpine . 

Déjà quand je vois que le 3e RPIMa a été le premier servi , on a pas mal insisté sur l'aspect aérotransportable  ... alors que le vrai fond c'est que vu que la caserne du 3e RPIMa est installée dans la ville de Carcassonne qui est pour rappel une ville ayant gardé un visage médiéval donc fortifié, ben déjà même accéder au sein de la caserne du 3 ben vu la hauteur du Griffon il n'aurait jamais put entrer vu l'arche médiéval de l'entrée...

Comme on a une implantation qui date avec la ville de Carcassonne, on allait pas déménager le 3e RPIMa vu que économiquement ben déjà c'est une ressource qui bénéficie à la ville , et pour aller s'installer ou vu qu'on a vendu pas mal d'ex caserne , base etc ... Depuis qu'on a commencé la professionnalisation avec les fermetures de régiment non professionnalisé.

Donc ça me fait sourire quand on met en avant l'idée de la "légèreté " ambiance souple félin et manœuvrier du Serval ...

Bon je suis un peu taquin avec les paras mais rien de méchant , mais il y a le fond et la forme sur les véritables raisons du pourquoi le 3 a perçu du Serval .

Alors bien évidemment il n'y a pas que l'aspect situation du site où est installé le régiment , mais l'idée de faire de la communication intensive sur l'idée que le Serval serait plus adapté à l'aérotransport ,alors qu'on sait très bien qu'on emploiera ni ne prendrait le risque sur une opération mode urgence d'employer une ressource en A400 M déjà limité en nombres  , tout en ne pouvant apporter du concret vu au final le peu de Serval qui pourrait être transporté... 

On est dont dans une volonté de vouloir justifier l'idée de l'utilité du Serval ... Alors qu'il n'y a fondamentalement pas besoin de le faire vu qu'il apporte une souplesse d'emploi qui évitera un déploiement de Griffons ou de VBCI sur certaines potentiels opex , qu'il aura une capacité à fournir plus de versions pour des rôles très variés , tout en gardant la possibilité d'être comme le VAB employable comme mule à tout faire , grâce à un poids plus proche entre le Serval par rapport au VAB .

À la rigueur l'idée d'avoir du tracté via le Serval via les mortiers de 120 mm n'est pas un pb , on reste quand même dans une capacité à être souple pour pouvoir aussi déployer du 120 mm sur des situations de crises ou avoir une section peut déjà calmer au vu de l'efficacité de l'obus de 120 équivalent à du 155 , en Afrique ça aide bien sans avoir besoin de déployer du Caesar .

On doit quand même garder une capacité avec du 120 tracté qui peut soit être déployé avec son Serval , soit être juste déployé par aérotransport sans véhicules si on doit par exemple juste apporter à la sécurisation d'un aérodrome/aéroport, soit tracté par du fardier comme les nouveaux que perçoivent les TAP , voir juste employer du véhicule léger possédant du crochet d'attelage pour de la simple remorque , mais qui pourrait largement tirer le mortier de 120 , voir même du véhicule léger civil qui serait réquisitionné comme on l'avait déjà vu au Rwanda dans les premières projections de paras ( qui n'avaient pas du 120 , mais rien ne l'aurait empêché vu la légèreté du 120 si besoin ) .

Bien évidemment quand je parle d'aérotransport je pense aussi aéromobilité via le transport par hélicoptère.

Enfin voilà pourquoi l'intérêt de garder du 120 tracté qui pourra toujours être aussi employable avec du Serval pour se la haute intensité , l'idée étant que la haute intensité ne limite pas à avoir que du matos lourd mais au contraire de pouvoir employer tout le parc de véhicules blindés , du plus léger au plus lourd , Idem pour les différentes configurations des armes d'appuis dans leur transport , qu'elles peuvent être employable à bord du Griffon ou pas en étant dans une configuration classique tractée avec un Serval .

À la rigueur je pense qu'une capacité tir depuis l'intérieur du Serval serait intéressante pour du mortier de 81 mm , déjà on aura un emport plus important de munition par rapport à un Serval version 120 tracté  tout en pouvant tirer depuis le véhicule ou en mode débarqué . Un peu dans l'optique qu'on avait avec le VLRA version appui ou on pouvait tirer du 81 mm depuis la caisse grâce à un réceptacle installé pour caler la plaque de base , ou en mode classique débarqué.

Enfin voilà en gros mon sentiment sur le sujet .

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 10 heures, g4lly a dit :

Exactement, ce genre de montage était parfaitement possible, et assez simple à mettre en œuvre.

Enfin mon cher, ça permettrait un pointage automatique depuis le réseau, pas de ça chez nous! On préfère faire ça à la main. Hein quoi Scorpion? C'est quoi ça?

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Gibbs le Cajun a dit :

Déjà quand je vois que le 3e RPIMa a été le premier servi , on a pas mal insisté sur l'aspect aérotransportable  ... alors que le vrai fond c'est que vu que la caserne du 3e RPIMa est installée dans la ville de Carcassonne qui est pour rappel une ville ayant gardé un visage médiéval donc fortifié, ben déjà même accéder au sein de la caserne du 3 ben vu la hauteur du Griffon il n'aurait jamais put entrer vu l'arche médiéval de l'entrée...

Les ateliers du 3e RPIMa sont à Romieux (près de l'aéroport) et sont neufs. Les véhicules n'ont pas à rentrer dans la bastide ou dans la cité fortifiée. Le portail de la caserne Lapperine est certes un peu étroit mais ça passe.

Vannes aussi est une cité médiévale mais le Quartier Delestraint n'est pas dans le centre historique.

  • Thanks 3
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 20 heures, g4lly a dit :

Pour le Serval 120 on aurait pu souhaité une version portée escamotable avec plaque de base déployable à l’arrière comme sur Wiesel par exemple, c'eut même pu être servi sous blindage.

On peut supposer que la solution de facilité du 120 remorqué comme aujourd'hui sert à ne pas concurrencer le Griffon MEPAC ... et sert donc plus de pis aller qu'autre chose.

Une variante Serval MEPAC etait aussi probablement possible, le systeme rentre sur VAB ...

 

ou le système un 120mm sherpa ?

 

Il y a 10 heures, Gibbs le Cajun a dit :

Oui , il rentre dans un VAB , mais en version 6x6 comme je le dis dans mon message précédent , car pour supporter la pression de départ de coup sur la plaque de base on était trop limite avec du 4x4 .

Est-ce que le Serval peut être conditionné en mode 6x6 , c'est beaucoup moins sûr je pense vu sa configuration qui contrairement au VAB grave surtout à son profil adapté pour l'amphibie on laissé de la marge pour installé un pont de plus .

Après on présente l'idée du Serval comme véhicule adapté au contexte d'emploi des 2 brigades , brigade TAP et de Montagne , alors que l'on avait vu déjà un des Bataillons Alpins être parmi les premiers à percevoir du Griffon .

Bon on a peut-être vu que le Griffon dans les premières manips en montagne avaient peut-être des limites surtout au niveau du poids , et donc qu'on a peut-être d'abord voulu testé en contexte montagne ,comme on a put le voir lors de la manip annuelle que fait la brigade Alpine .

Donc on peut laisser aux militaires d'avoir au moins voulu testé le Griffon dans un milieu montagneux , et que malgré toute les qualités du Griffon en tout "terrains" et en maniabilité , ben peut-être que celle du poids était limité dans un contexte de pilotage sur certaines routes , piste en montagne .

On était pas encore dans l'optique d'avoir un format bien défini concernant l'image qui est vendu actuellement du Serval en version transport de troupes pensé pour les unités paras et alpine .

Déjà quand je vois que le 3e RPIMa a été le premier servi , on a pas mal insisté sur l'aspect aérotransportable  ... alors que le vrai fond c'est que vu que la caserne du 3e RPIMa est installée dans la ville de Carcassonne qui est pour rappel une ville ayant gardé un visage médiéval donc fortifié, ben déjà même accéder au sein de la caserne du 3 ben vu la hauteur du Griffon il n'aurait jamais put entrer vu l'arche médiéval de l'entrée...

 

Peut-être faut-il plus un véhicule type wiesel pour nos unités  de TAP et de Montagne ? plus petit et plus polyvalent ?
Il y a déjà le BvS10MkII ?

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, LBP a dit :

ou le système un 120mm sherpa ?

 

Peut-être faut-il plus un véhicule type wiesel pour nos unités  de TAP et de Montagne ? plus petit et plus polyvalent ?
Il y a déjà le BvS10MkII ?

Il est chenillé le Wiesel, donc c'est mort :) 

Plus sérieusement, vu les reports de commandes/livraisons qui font craindre le pire aux industriels comme aux militaires, c'est pas demain la veille qu'il y aura un nouveau véhicule spécifique aux TAP/Chasseurs Alpins. 

Link to comment
Share on other sites

Le 02/06/2023 à 09:37, Fanch a dit :

Les ateliers du 3e RPIMa sont à Romieux (près de l'aéroport) et sont neufs. Les véhicules n'ont pas à rentrer dans la bastide ou dans la cité fortifiée. Le portail de la caserne Lapperine est certes un peu étroit mais ça passe.

Vannes aussi est une cité médiévale mais le Quartier Delestraint n'est pas dans le centre historique.

@Patrick

@g4lly

@clem200

@Fanch

Oui , c'est se que je disais par rapport au Serval, donc un Griffon ne serait jamais passé en se qui concerne la caserne Lapperine , se qui est aussi une des raisons non mise en avant ,donc aussi le pourquoi on est pas parti sur du Griffon pour le 3e RPIMa.

On a eu un des BCA qui avaient perçu du Griffon  , mais comme expliqué plus haut il y a eu sûrement une phase de test en milieu montagneux et où je pense que ce n'est pas la souplesse dans la mobilité qui a posé pb mais plutôt le poids , compliqué souvent en se qui concerne les routes , piste carrossable ou le poids peut devenir un pb.

Maintenant , on a fait des travaux , afin surtout de sauvegarder l'aménagement du territoire afin que le 3e RPIMa ne quitte pas Carcassonne .

Alors je précise , ce n'est pas une critique , car il faut aussi garder le lien avec la nation , donc les villes , villages ou sont installée les casernes . Mais il faut aussi ne pas forcément tout miser sur l'aménagement du Territoire comme on a put le voir pour le 1er REC qui a quitté Orange .

Oui tout a fait pour le 3e RIMa .

Link to comment
Share on other sites

il y a 22 minutes, Gibbs le Cajun a dit :

Oui , c'est se que je disais par rapport au Serval, donc un Griffon ne serait jamais passé en se qui concerne la caserne Lapperine , se qui est aussi une des raisons non mise en avant ,donc aussi le pourquoi on est pas parti sur du Griffon pour le 3e RPIMa.

 

 

 

Je suis à peu près certain que le Griffon rentre bien à Laperrine. Hormis en longueur, les dimensions des 2 véhicules sont similaires. A un moment il était question que le 3e RPIMa perçoive le Griffon, je ne sais pas pourquoi cela à évoluer. 

Link to comment
Share on other sites

45 minutes ago, Fanch said:

Je suis à peu près certain que le Griffon rentre bien à Laperrine. Hormis en longueur, les dimensions des 2 véhicules sont similaires. A un moment il était question que le 3e RPIMa perçoive le Griffon, je ne sais pas pourquoi cela à évoluer. 

C'est le gabarit routier la limite des deux 2.55m de large 3.50m de haut ... Si l'un passe l'autre passe. Sauf à ce qu'il y ait un problème de masse...

Link to comment
Share on other sites

Il y a 19 heures, Gibbs le Cajun a dit :

@Patrick

@g4lly

@clem200

@Fanch

Oui , c'est se que je disais par rapport au Serval, donc un Griffon ne serait jamais passé en se qui concerne la caserne Lapperine

La photo du Serval à l'entrée c'est juste pour la photo   

FsdeCKBXwAIA-Iq?format=jpg&name=medium

FsdeCKNXoAEvVYp?format=jpg&name=medium

Ils ont une entrée secondaire pour l'ensemble des engins de l'armée de terre.  

La zone de Romieu a été refaite pour soutenir des Griffons, des Servals, et des Fardiers dans un hangar dédié . 

Les compagnies para doivent être mixte avec Serval et Fardier.      

FwO7fb-WIAEq8rY?format=jpg&name=4096x409

 

https://seti-ingenierie.fr/15-ingenierie-batiment/bâtiments-techniques/90-zone-technique-romieu-carcassonne-11

seti-ingenierie-batiment-zone-technique-

 

  • Like 2
  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Le 05/06/2023 à 17:00, Scarabé a dit :

La photo du Serval à l'entrée c'est juste pour la photo   

FsdeCKBXwAIA-Iq?format=jpg&name=medium

FsdeCKNXoAEvVYp?format=jpg&name=medium

Ils ont une entrée secondaire pour l'ensemble des engins de l'armée de terre.  

La zone de Romieu a été refaite pour soutenir des Griffons, des Servals, et des Fardiers dans un hangar dédié . 

Les compagnies para doivent être mixte avec Serval et Fardier.      

FwO7fb-WIAEq8rY?format=jpg&name=4096x409

 

https://seti-ingenierie.fr/15-ingenierie-batiment/bâtiments-techniques/90-zone-technique-romieu-carcassonne-11

seti-ingenierie-batiment-zone-technique-

 

Donc ça confirme bien se que je disais par rapport au Griffon qui est plus haut et plus large .

Ça n'invalide donc pas se que disais par rapport à la hauteur , largeur du Griffon .

 

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...
  • 2 weeks later...

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Member Statistics

    5,966
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Meumeu
    Newest Member
    Meumeu
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...