Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Armée de l'Air [Danemark]


ascromis
 Share

Recommended Posts

il y a 35 minutes, Claudio Lopez a dit :

D'ailleurs, je n'ai pas le souvenir que Dassault ait participé à cet appel d'offre (au cas ou il y en aurait eu un ...) 

De mémoire, Dassault a affiché sa volonté de ne pas participer à un appel d'offre dont le gagnant était désigné dès la rédaction du cahier des charges.

Il ne faut pas oublier que la compétition de 2014 était un reboot de la sélection précédente qui avait désigné le F-35 sans véritable étude de marché, simplement parce que le pays était partenaire du programme (ce qui dénotait en fait une intention ou une préméditation).

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Pakal a dit :

Je pense qu'il y avait également Saab , qui avait été cité comme la première victime de l'espionnage de la NSA

Parfois la NSA est démasquée, parfois pas, mais j’ai l’impression qu’elle doit espionner le monde entier et que tous les avionneurs (même US) y ont droit.

Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...

F16 : Pratt & Whitney F100 : 79,1 kN dry power : 129,6 kN with afterburner
F35 :  Pratt & Whitney F135 : 125 kN dry power : 190 kN with afterburner

On voit bien dans les chiffres que le bruit n'allait pas exploser, juré, craché, ayez confiance ...

Link to comment
Share on other sites

il y a 58 minutes, Deres a dit :

On voit bien dans les chiffres que le bruit n'allait pas exploser, juré, craché, ayez confiance ...

Le bruit n'est pas proportionnel à la poussée (sinon un avion de ligne pulvériserait même un F-22 à ce jeu là), mais plutôt à la vitesse d'éjection des gaz (en première approximation), laquelle évolue peu d'un moteur à l'autre puisqu'elle est corrélée à la poussée spécifique.

Link to comment
Share on other sites

  • 11 months later...

Suites aux derniers évenements les Danois envisagent de ne plus retirer ou de vendre à l'extérieur leurs derniers F16 pour les garder opérationnels qq années supplémentaires, en complément de leurs F35

https://www.altinget.dk/forsvar/artikel/ruslands-krise-faar-forsvaret-til-at-genoverveje-f-16-flys-fremtid

(google trad pas terrible dsl:)

Crise russe pour Forsvaret jusqu'à genoverveje F-16 vole à l'extérieur
Dans la planification de l'avenir du prochain avion volant F-16 du Danemark, au Danemark à partir de 2023 et là où il n'est pas très courant de résister à l'envoi de combats et de missions internationales. Crises en Russie et Vesten pour nu Forsvaret jusqu'à ce moment-là, sur F-16-Flyene peut le tenir le plus longtemps dans la marée la plus longue.

L'année prochaine, l'armée de l'air commencera à éliminer progressivement ses avions F-16, vieux de 42 ans, alors que le Danemark recevra le premier d'un total de 27 nouveaux avions de combat F-35. En 2025, il est prévu que les avions volent pour la dernière fois en service danois.

L'élimination progressive du F-16 et l'introduction progressive du F-35 signifient que le Danemark ne pourra pas déployer d'avions de chasse dans des missions internationales pendant une période d'environ deux ans, de 2023 à 2025. Les politiciens ont acquiescé à cela lorsque ils ont décidé en 2016 d'acquérir le nouvel avion de chasse F-35.

Dans les deux ans, par exemple, les avions de combat danois ne pourront pas patrouiller dans l'espace aérien lituanien, comme le font actuellement quatre avions F-16 danois.

Opérationnel plus longtemps
Maintenant, cependant, les forces armées envisagent de conserver les avions F-16 pendant quelques années de plus et d'éviter de se retrouver sans avions de combat pour des missions internationales. Cela est dû aux relations tendues entre l'Occident et la Russie ainsi qu'à l'invasion de l'Ukraine par la Russie. C'est exactement ce qui a poussé le Danemark à envoyer les quatre avions au pays de l'OTAN, la Lituanie, et à doubler la contingence danoise de rejet de deux à quatre avions.

"Le commandement de la défense examine, à la lumière de l'évolution de la politique de sécurité en Europe, si les avions de combat F-16 doivent rester opérationnels plus longtemps que prévu initialement. Mais aucune décision n'a été prise pour le moment », informe le service communication du Commandement de la Défense dans un mail adressé à l'Althing.

Obsolète en quelques années
Cette annonce contraste fortement avec une annonce du même commandement il y a moins de deux mois.

"Le commandement de la défense a déclaré que, d'un point de vue purement technique, un certain nombre d'avions F-16 pourront continuer à voler pendant encore quelques années. Cependant, le commandement de la défense estime qu'une telle extension, d'un point de vue opérationnel, n'est ni possible ni appropriée. Cela est en partie dû au fait que le personnel actuel de la structure F-16 sera transféré à la structure F-35 afin qu'elle puisse être renforcée.

De plus, l'avion F-16 sera obsolète sur le plan opérationnel d'ici quelques années, en particulier par rapport à une menace d'un adversaire égal. Dans l'ensemble, c'est la recommandation du commandement de la défense de ne pas étendre l'utilisation de l'avion F-16 ", ressort-il d'une réponse du ministre de la Défense de l'époque, Trine Bramsen (S), à la commission de la défense du Parlement le 1er février de cette année.

A LIRE AUSSI
DF prêt à garder des avions F-16
24 jours plus tard, la Russie envahit l'Ukraine. Cela a bouleversé beaucoup de choses. Et peut-être que cela changera également les plans de la défense danoise avec l'avion F-16.

La réponse de Trine Bramsen était une question posée par le porte-parole de la défense du Parti populaire danois, Søren Espersen. Il plaide depuis plusieurs années pour que l'Air Force garde les avions F-16 et les fasse fonctionner côte à côte avec les nouveaux avions de combat F-35.

"Ce serait tellement malheureux de mettre au rebut tous les avions F-16 et de découvrir quelques années plus tard qu'il n'y avait pas assez de nouveaux avions F-35 pour résoudre toutes les tâches", a déclaré Søren Espersen en janvier 2020 à l'Althing.

Le meilleur sur le marché
Si les forces armées reçoivent un soutien politique pour conserver l'avion F-16 quelques années de plus que prévu actuellement, cela ira au-delà des efforts de revente de l'avion sur lesquels l'Agence du matériel et des achats du ministère de la Défense travaille depuis un certain temps. intense à réaliser.

L'agence s'attend à pouvoir vendre entre 16 et 24 des 44 avions danois actuels. Une dizaine de pays ont plus ou moins manifesté leur intérêt pour l'avion danois, décrit par le constructeur Lockheed Martin comme le meilleur du marché des F-16 d'occasion.

Au total, l'Air Force a reçu au fil des ans 77 cadres de F-16 et il reste aujourd'hui 44 avions. 30 appareils sont opérationnels et prêts à décoller. Le plus ancien des avions danois F-16, qui est actuellement en service actif, a près de 40 ans. Les plus jeunes avions F-16 danois datent du début des années 1990.

Six avions aux États-Unis
Les premiers avions F-35 devraient atterrir à la base aérienne de Skrydstrup en octobre 2023, et les avions devraient être entièrement mis en service d'ici 2027.

Selon l'Agence du matériel et des achats du ministère de la Défense, six des 27 avions F-35 seront basés à Luke Air Force Base en Arizona aux États-Unis, où ils seront utilisés pour éduquer et former les pilotes et techniciens danois. Seuls 21 avions doivent retourner au Danemark et à la base aérienne de Skrydstrup.

Edited by Pakal
  • Like 1
  • Thanks 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 20 minutes, Pakal a dit :

Suites aux derniers évenements les Danois envisagent de ne plus retirer ou de vendre à l'extérieur leurs derniers F16 pour les garder opérationnels qq années supplémentaires, en complément de leurs F35

Tiens  SAGESSE nordique  !     Serai intéressant de voir où en sont les autres adeptes du F-35 Norvège,  Pays-Bas, Belgique

Link to comment
Share on other sites

Le 02/04/2022 à 11:16, Bechar06 a dit :

Tiens  SAGESSE nordique  !     Serai intéressant de voir où en sont les autres adeptes du F-35 Norvège,  Pays-Bas, Belgique

Ils sont  "aux fraises".

Link to comment
Share on other sites

Le potentiel des F-135 doit être préservé le plus possible jusqu'à l'arrivé des MK2 ou Mk3 (nomenclature @Patrick). C'est juste logique mais çà ne dépend absolument pas des évènements en Ukraine. Chez les Suisses par exemple ils ont choisi de faire du simulateur mais pas de prolonger plus loin les F/A-18.

Link to comment
Share on other sites

il y a 46 minutes, herciv a dit :

Chez les Suisses par exemple ils ont choisi de faire du simulateur mais pas de prolonger plus loin les F/A-18.

Oui, mais la question reste posée : Est-ce que ce simulateur colle vraiment à la réalité en proposant des moteurs en cristal ? :wacko:

Oui, oui... la porte... A+ :laugh:

Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, DEFA550 a dit :

Oui, mais la question reste posée : Est-ce que ce simulateur colle vraiment à la réalité en proposant des moteurs en cristal ? :wacko:

Oui, oui... la porte... A+ :laugh:

Non, reste. Si le point est assez éloigné de la Kongelige Danske Flyvevåbnet, il pose une vraie question : une simulation qui passerait à côté de certaines limites d'un appareil ne poserait-elle pas un risque opérationnel si elle ne permet plus aux pilotes de prendre conscience de ces limites ? Et d'autant plus si la part de cette simulation devient prépondérante dans la formation ou l'entrainement.

Le risque de ne pas brider suffisamment la simulation et ne pas l'épauler assez avec de l'entrainement "au réel", c'est de développer un syndrome d'invulnérabilité façon jeux vidéos : "Je ne comprends pas pourquoi je me suis crashé, d'habitude, ça passe au simulateur".

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 16 minutes, FATac a dit :

 "Je ne comprends pas pourquoi je me suis crashé, d'habitude, ça passe au simulateur".

Cas avéré, après une tentative d'atterrissage d'un F-35A à une vitesse trop élevée. Un cas qui a mis en lumière un écart de traitement des commandes de vol entre la réalité et le simulateur.

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

Si je lis l’article j’y apprends qu’aujourd’hui les Danois disposent de 44 F-16 dont 30 sont opérationnels. Ils pensaient les retirer définitivement du service en 2025.

Le Danemark a commandé 27 F-35 et 6 d’entre eux resteront aux US pour faire de la formation. Les premiers F-35 devraient se poser sur le sol danois en 2023 et ces avions devraient être pleinement opérationnels en 2027.

Sans faire une longue analyse on s’aperçoit que si le Danemark retire ses F-16 en 2025 et que les F-35 ne seront pas encore pleinement opérationnel avant 2027, durant une période de plusieurs années il y aura un manque de capacité.

Cela empêchera les Danois de se déployer par exemple dans les pays Baltes. Ce qui était admis il y a quelques mois ne l’est plus depuis le début de la guerre en Ukraine. Donc l’idée de maintenir les F-16 quelques années de plus afin de garder un potentiel intact jusqu’à ce que le F-35 soit pleinement opérationnel me semble cohérant.

Après, je ne comprends pas ce que les simulateurs viennent faire dans cette affaire.

Link to comment
Share on other sites

59 minutes ago, FAFA said:

Le Danemark a commandé 27 F-35 et 6 d’entre eux resteront aux US pour faire de la formation.

Je ne comprends pas bien cette partie là...

6 avions ? Pas 6 pilotes ? Pourquoi commander des avions de chasse et les laisser de l'autre côté de l'Atlantique ? :huh:

Des simulateurs et des avions US dont ils loueraient des heures de vol n'aurait pas été plus intéressants ?

Link to comment
Share on other sites

il y a 4 minutes, SLT a dit :

Je ne comprends pas bien cette partie là...

6 avions ? Pas 6 pilotes ? Pourquoi commander des avions de chasse et les laisser de l'autre côté de l'Atlantique ? :huh:

Des simulateurs et des avions US dont ils loueraient des heures de vol n'aurait pas été plus intéressants ?

quand tu voles tu uses l'avion. Afin de prendre en compte, c'est donc normal de payer plus cher la formation, ou de laisser quelques uns de tes avions.

Ce qui est étonnant à mes yeux c'est plus le ration : 6 sur 27, c'est quasiment un quart de la flotte. Je ne me permettrais pas de tirer sur l'ambulance, mais pour moi c'est que soit on forme les pilotes par paquet de 5/6, soit la dispo de ces avions n'est pas énorme... et dans les deux cas un quart de la flotte manquante pour les opérations, c'est qu'elle ne doit pas manquer.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

9 minutes ago, rendbo said:

Ce qui est étonnant à mes yeux c'est plus le ration : 6 sur 27, c'est quasiment un quart de la flotte.

Oui, c'était aussi un des sens de ma remarques.

Ils ont 21 F-35 du coup. Je sais que le Danemark n'est pas un grand pays, donc ça leur suffit peut être (mais il me semblait que le Groenland appartenait au Royaume du Danemark. Ils doivent aussi s'occuper de le surveiller/défendre, non ? Je vois mal les USA accepter de laisser ce territoire sans aucun moyen de surveillance... Après, on peut imaginer que les 6 appareils sur le territoire nord-américain peuvent être rapidement déployés au niveau du Groenland si nécessaire... Spéculation de ma part, je précise)

Link to comment
Share on other sites

il y a 17 minutes, SLT a dit :

Pourquoi commander des avions de chasse et les laisser de l'autre côté de l'Atlantique ? :huh:

Ce genre de chose est pratiqué depuis longtemps. Par exemple, des F-104G et TF-104G de la Luftwaffe étaient basés à Luke AFB pour assurer la formation des pilotes allemand sur ce type pourtant largement européanisé.

 

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, FAFA a dit :

Donc l’idée de maintenir les F-16 quelques années de plus afin de garder un potentiel intact jusqu’à ce que le F-35 soit pleinement opérationnel me semble cohérant.

Ca peut être cohérent et néanmoins techniquement irréaliste. L'arrivée du F-35 implique mécaniquement un impact négatif sur la flotte de F-16, qu'il soit parfaitement incapable de voler, IOC ou FOC. Au mieux il pourront faire un tuilage entre escadrons, mais dans les faits les premiers F-16 seront retirés avant l'arrivée du premier F-35.

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, SLT a dit :

Oui, c'était aussi un des sens de ma remarques.

Ils ont 21 F-35 du coup. Je sais que le Danemark n'est pas un grand pays, donc ça leur suffit peut être (mais il me semblait que le Groenland appartenait au Royaume du Danemark. Ils doivent aussi s'occuper de le surveiller/défendre, non ? Je vois mal les USA accepter de laisser ce territoire sans aucun moyen de surveillance... Après, on peut imaginer que les 6 appareils sur le territoire nord-américain peuvent être rapidement déployés au niveau du Groenland si nécessaire... Spéculation de ma part, je précise)

Certains pays ont une très forte densité de population donc s'entraîner dans des régions désertiques aux USA diminue les nuisances dans leur propre pays. Il me semble que les pays-Bas font la même chose depuis très longtemps. Comme le mentionne également FATac les Allemands le faisaient avec les F-104 mais aussi avec leur Phantom. D'ailleurs il me semble que les avions des pays européens qui restent sur sol américain portent des marquages américains. En tout cas c'était comme cela pour les F-4 allemands. 

il y a 43 minutes, DEFA550 a dit :

Ca peut être cohérent et néanmoins techniquement irréaliste. L'arrivée du F-35 implique mécaniquement un impact négatif sur la flotte de F-16, qu'il soit parfaitement incapable de voler, IOC ou FOC. Au mieux il pourront faire un tuilage entre escadrons, mais dans les faits les premiers F-16 seront retirés avant l'arrivée du premier F-35.

Apparemment ils disposent encore de 44 avions et en utilisent une partie pour les pièces de rechange. Par contre faire durer la flotte de F-16 trois ou quatre ans de plus ne veut certainement pas dire qu'il faut que les 30 restent opérationnels. Certainement qu'ils feront un tuilage qui durera plus longtemps et qu'ils feront le nécessaire afin d'augmenter un peu les ressources humaines afin d'y parvenir. 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, FAFA a dit :

Après, je ne comprends pas ce que les simulateurs viennent faire dans cette affaire.

La relation est simple pourtant. Compte tenu des problèmes de durée de vie des modules de puissance admis par Fick et compte tenu de la bousculade à venir pour réparer les modules de puissance il va falloir économiser le potentiel de ces modules en utilisant le simulateur tout en continuant à faire faire des heures de vol aux pilotes. Je rappel que l'Otan n'a pas baisser ses pré-requis la-dessus.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,772
    Total Members
    1,550
    Most Online
    U235
    Newest Member
    U235
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...