Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

L'Artillerie française


Gibbs le Cajun
 Share

Recommended Posts

Il y a 2 heures, pascal a dit :

 sur les GBU 12 par exemple les gouvernes ne sont braquées qu'une fois.

Heureusement qu'elles ne sont pas activé qu'une fois sinon ca ne marcherait pas. C'est une commande tout ou rien ... braqué ou pas braquée c'est moins couteux qu'une commande continue ou du pilote l'angle de braquage, mais heureusement tu peux braqué ou laisser lisse autant de fois que tu veux - du moins que l'alimentation le permet -. Comme la commande est moins fine, en fonction du réglage de l'angle de braquage fixe, soit tu perds de l'autorité soit tu perds de l'énergie, c'est un compromis un peu merdique, mais c'est bon marché et facile à automatisé.

Le mode d'automatisme https://en.wikipedia.org/wiki/Bang–bang_control

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
  • 4 weeks later...
  • 3 weeks later...
Il y a 2 heures, hadriel a dit :

Je comprends pas trop pourquoi on va rajouter une quantité échantillonnaire de Griffon dans des brigades uniquement sur Serval, mais heureusement c'est pas moi qui gère la log...

Il en est de même pour le Caesar et la question peut se poser pour la cohérence des moyens avec la force de décision. Faut-il scinder les "catégories" en spécialisant les matériels ou créer un ensemble SCORPION ajustable et utilisable?

Le terme échantillonnaire vaut pour le format considéré. Les régiments "d'accueil" de nos forces ne préfigurent pas forcément les S/GTIA, GTIA et BIA opérationnels.

À ce sujet, des réflexions sont en cours sur une "interarmisation" des structures régimentaires dès le "temps de paix" pour ne pas en passer par des bataillons ou rėgiments "de marche". Le sujet est complexe en fonction des rotations et de l'état opérationnel des moyens et de leurs servants.

Link to comment
Share on other sites

3 hours ago, hadriel said:

Des nouvelles du MEPAC, qui équipera bien les RA des brigades légères d'après FOB:

https://www.forcesoperations.com/eurosatory-2024-derniere-ligne-droite-pour-le-griffon-mepac/

Je comprends pas trop pourquoi on va rajouter une quantité échantillonnaire de Griffon dans des brigades uniquement sur Serval, mais heureusement c'est pas moi qui gère la log...

Le Sherpa A2M aurait été un meilleur choix. Ou un truc du style Defenture Viper si on veut un truc qui pousse vraiment le côté léger.

c7c1a486f8_ja_jpg_jpeg-1.webp

Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, Kamelot a dit :

Le terme échantillonnaire vaut pour le format considéré. Les régiments "d'accueil" de nos forces ne préfigurent pas forcément les S/GTIA, GTIA et BIA opérationnels.

Ah si toute l'idée de la réorganisation de l'AdT c'est de se battre avec ses formations organiques, les brigades sont insécables. La brigade d'alerte doit être prête sous dix jours, tu peux pas t'amuser à monter des BIA de bric et de broc.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, mehari a dit :

Le Sherpa A2M aurait été un meilleur choix. Ou un truc du style Defenture Viper si on veut un truc qui pousse vraiment le côté léger.

Idéalement un Serval Mortier escamotable plutôt ... avec l'avantage de transporter nettement plus de coups.

Le VAB tracteur MO120 embarquait 76 coups ...

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, hadriel a dit :

Ah si toute l'idée de la réorganisation de l'AdT c'est de se battre avec ses formations organiques, les brigades sont insécables. La brigade d'alerte doit être prête sous dix jours, tu peux pas t'amuser à monter des BIA de bric et de broc.

Ce n'est pas tout à fait cela. Il y a une volonté de rapprocher les organisations organiques de celles d'engagement, avec la brigade comme entité génératrice de base en effet. Pour autant des adaptations ne sont absolument pas exclues.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Le 28/06/2024 à 18:16, hadriel a dit :

La brigade d'alerte doit être prête sous dix jours, tu peux pas t'amuser à monter des BIA de bric et de broc.

Un Brigade d'alerte n'a pas forcément toutes ses unités élémentaires prettent à l'emploi.

Il s'agit bien de créer une BIA a partir d'une brigade "noyau" avec des éléments complémentaires (GTIA, compagnie - section) issus de régiments différents avec des éléments intégrables et modulaires. La formation interarmes des chefs et la préparation des troupes restent indispensables.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 12 heures, hadriel a dit :

Où on reparle de mon dada: le mindef lituanien veut sortir de la convention sur les sous-munitions

https://www.delfi.lt/en/politics/defence-min-formally-proposes-leaving-cluster-munitions-treaty-120032807

En même temps le problème des mines et des sous munition c'est tellement un boulet pour des installation défensive que c'est compréhensible.

Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)
Il y a 15 heures, hadriel a dit :

Où on reparle de mon dada: le mindef lituanien veut sortir de la convention sur les sous-munitions

https://www.delfi.lt/en/politics/defence-min-formally-proposes-leaving-cluster-munitions-treaty-120032807

Contre des agresseurs et des pays totalitaires la politique des Bisounours ne mène à rien... Cela ne veut pas dire qu'il faut faire n'importe quoi, surtout à l'export.

Il est nécessaire de dissocier les "mines", les sous munitions et leurs types en terme d'usage et de conséquences surtout pour les populations civiles après un conflit.

La règle actuelle que nous nous sommes engagés à respecter:

Mine antipersonnel: Interdiction.

Arme à sous-munitions: "Munition classique conçue pour disperser ou libérer des sous-munitions explosives. Ne sont pas visées par la présente définition :

a) les munitions conçues pour disperser ou libérer des fusées éclairantes ou des pièces pyrotechniques;
b) les munitions conçues pour produire, disperser ou libérer de la fumée ou des leurres;
c) les munitions conçues pour produire des effets électriques ou électroniques;
d) les munitions conçues exclusivement à des fins de défense antiaérienne;
e) les munitions conçues pour contenir moins de dix sous-munitions explosives dont chacune est dotée des caractéristiques suivantes :
1) elle pèse plus de quatre kilogrammes,
2) elle est conçue pour détecter et attaquer une cible constituée d’un objet unique,
3) elle est munie d’un mécanisme électronique d’autodestruction et d’un dispositif électronique d’autodésactivation;"

La polution physique et chimique des armes, y compris non-explosées ou "abandonnées" volontairement est aussi une problématique qui perdure.

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Pollution_induite_par_les_munitions

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Convention_sur_l'interdiction_des_mines_antipersonnel

Les IED ou EEI et pièges pyrotechniques sont un cas particulier similaire aux mines.

https://www.unmas.org/sites/default/files/unmas_ied_lexicon_french_0.pdf

Le Droit de la guerre et sa justice sont applicables, surtout aux vaincus et dans les pays démocratiques... :wacko:

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Droit_de_la_guerre

Le sujet est vaste et complexe.

Edited by Kamelot
  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Interopérabilité, standardisation et abaissement des coûts, oui c'est très bien, mais quel industriel va en profiter le plus? Certainement pas le petit "artisant" du coin... :sleep:

https://www.opex360.com/2024/07/05/lotan-veut-une-application-plus-stricte-de-ses-normes-pour-la-production-dobus-de-155-mm/?unapproved=324722&moderation-hash=8f23e5f79ace65daee552c2797547e63#comment-324722

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 16 heures, Conan le Barbare a dit :

Thales fournit le logiciel de pointage/ballistique ?

Le 81mm LLR est fabriqué par Thales. Peut -être qu'ils ont touché au logiciel d'Alakran aussi.

Link to comment
Share on other sites

54 minutes ago, hadriel said:

La 11e BP s'intéresse aussi au Alakran:

https://www.linkedin.com/posts/11e-brigade-parachutiste_11bp-activity-7217918912070373376-Zr4w?utm_source=share&utm_medium=member_desktop

Je sais pas si le système rentre sur fardier mais globablement une petite mule robotique pour les groupes 81mm ça pourrait être intéressant.

Le fardier a l'air trop court (sauf si il y a une version longue) donc il faudrait une remorque. Alternativement, ils pourraient aussi adopter ce que les forces spéciales viennent de prendre ou un autre 4x4 léger.

Et faire pareil pour le 120mm semble être une bonne idée.

En exemple, on a évidemment le Serval A2M ou quelque chose de plus léger comme le Viper de Defenture (présenté à Eurosatory)

 

Cependant, dans beaucoup de ces cas (sauf peut-être l'A2M), je pense qu'il faudra un second véhicule pour du personnel et des munitions en plus. Si on reprends le MRZR 81mm, c'est un véhicule à deux personnes avec 24 obus en stock. C'est peut-être bien pour les forces spéciales mais je ne serais pas surpris si les forces conventionnelles n'ajoutaient pas un second véhicule à chaque équipe mortier.

Link to comment
Share on other sites

Une table de tir correspond à l'arme et ses munitions, le porteur ne rentre pas en ligne de compte.

Sur un système mécanisé et numérisé, la "table de tir" est elle-même numérisée (bibliothèque) et rentre dans les algorithmes de l'unité de tir. La température, le dénivelé, le vent, etc... sont autant de paramètres en plus à intégrer.

On peut même mettre les données sur un téléphone portable pour avoir des solutions de tir.

"Avant" c'était graphique avec des abaques, la carte EM, la boussole et le doigt mouillé. Pour un mortier, la méthode par "encadrement" était la norme pour un tir sur objectif fixe. Il en existe d'autres en fonction des cibles et munitions. Les instructions de l'observateur sont capitales.

Le nombre des munitions embarquées conditionnent le dimensionnement du porteur. Tout comme pour le Caesar, la position statique prolongée n'est pas conseillée face à un adversaire bien équipé.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

On continue à investir dans le propulsion solide, mais pas pour tout de suite:

Citation

Le projet CALIPSO, lancé fin 2023 pour une durée de six ans,
prévoit de développer et monter en maturité une quinzaine de
briques technologiques pour l’innovation en propulsion solide
tactique. A titre d’exemple, seront réalisés des études sur la for-
mulation de propergols innovants, des études sur l’amélioration
de la compacité des propulseurs tactiques ou encore des dé-
veloppements de procédés de fabrication innovants. Les gains
apportés par ces briques technologiques seront ensuite dé-
montrés via le développement, la réalisation et le tir de quatre
démonstrateurs de propulseurs.
Porté par Roxel.

Au bilan 2023 de l'AID

6 ans ça fait tard pour FLP-T, même l'incrément 2.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Member Statistics

    5,986
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Personne
    Newest Member
    Personne
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...