Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

L'Artillerie française


Gibbs le Cajun
 Share

Recommended Posts

Il y a 8 heures, Ardachès a dit :

… On peut aussi se dire qu’il serait moins onéreux d’acheter sur « étagère » et profiter d’un développement ayant fait ses preuves et injecter ce que l’on a pas dépenser en R&D dans d’autres programmes.

Evidement que nous avons toutes les « briques » pour concevoir se type de système … mais est-ce vraiment raisonnable, alors qu’il y a tellement d’autres programmes à développer, d’investir du temps et de l’argent alors que le HIMARS est combat proven et fonctionne parfaitement ?

On peut implanter notre propre système de tir ou éventuellement développer des roquettes tricolores histoire de verrouiller l’approvisionnement… mais le lanceur, personnellement, c’est du gaspillage.

L’enfer est pavé de bonnes intentions :wink:

Je note que Rheinmetal s'est précipité pour proposer la fabrication en Europe de tout ou partie du système : que ne l'a-t-on fait nous même ?

 

Il y a 6 heures, Clairon a dit :

Le coût du transporteur 6x6 dans un système d'armes comme le Himars, doit représenter le budget du remplissage de lave-glaces lors de l'achat d'une Roll Royce ... Pas sûr que c'est là qu'on ferra de grosses économies et du développement de la BITD

Clairon

En comptant l'entretien, faut voir, non ? D'ici à ce que le plus cher ce soit d'entretenir la chaîne de fabrication tournant à 10% de sa capacité avec le personnel capable de faire repartir la production jusqu'à 100% sous 6 mois*, il n'y a qu'un pas.

* une abaque prise au pifomètre, juste pour dire qu'on pourrait formuler ce genre de chose de cette manière

Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...
Il y a 6 heures, hadriel a dit :

LE Chef du CDEC parle du futur de l'artillerie, avec un remplaçant du LRU du type HIMARS avec une portée de 150km ou plus (grande profondeur tactique, jusqu'à 400-500km -> PrSM?)

C'était bien la peine de mettre les Hadès à la benne.
Il leur manquait quoi à part une charge conventionnelle et un guidage à précision métrique?

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, Patrick a dit :

C'était bien la peine de mettre les Hadès à la benne.
Il leur manquait quoi à part une charge conventionnelle et un guidage à précision métrique?

Une chaîne de production de munitions capable de soutenir le rythme et de fournir des munitions pas trop chères ? (et une intégration au SIC bien sûr).
Ca fait 30 ans : est-on capables de faire tenir plus de munitions sur un camion, de concevoir plusieurs têtes, et d'intéresser des partenaires ou des clients simplement ?

Edited by Boule75
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

sur wiki armée de terre il ne contabilise que 10LRU sur les 

LRMM270.

57 commandés et livrés dans les années 90.

55 en 20078.

LRM modifié en LRU par Nexter Systems et MBDA en 2014.

Modernisé par Nexter Systems et MBDA en 2022.   ??   confirmation

Link to comment
Share on other sites

Il y a 7 heures, Boule75 a dit :

Une chaîne de production de munitions capable de soutenir le rythme et de fournir des munitions pas trop chères ? (et une intégration au SIC bien sûr).
Ca fait 30 ans : est-on capables de faire tenir plus de munitions sur un camion, de concevoir plusieurs têtes, et d'intéresser des partenaires ou des clients simplement ?

Les ukrainiens ont gardé 500 Tochka U en inventaire et ces missiles n'étaient absolument pas moins vieux que nos Hadès!

Il y a 8 heures, Ardachès a dit :

On n’inflige pas au « Dieu des Enfers » une charge conventionnelle ! 

Mets-y une tête thermobarique d'une tonne et tu verras si le dieu des enfers n'est pas satisfait...

Edited by Patrick
  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

10 hours ago, Boule75 said:

Une chaîne de production de munitions capable de soutenir le rythme et de fournir des munitions pas trop chères ? (et une intégration au SIC bien sûr).
Ca fait 30 ans : est-on capables de faire tenir plus de munitions sur un camion, de concevoir plusieurs têtes, et d'intéresser des partenaires ou des clients simplement ?

Les système Hadès était connecté au système de reconnaissance d'artillerie sur drone automatisé à l'époque. On l'oublie souvent mais c'est l'artillerie qui servait les drones de reconnaissance ... justement pour guider les feux. Il me semble que la centrale inertielle était de bon aloi pour l'époque et la précision pas dégueux. Les USA utilisaient eux un radar en plus pour recalage terminal.

  • Like 1
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, Patrick a dit :

Les ukrainiens ont gardé 500 Tochka U en inventaire et ces missiles n'étaient absolument pas moins vieux que nos Hadès !

Il n'y a qu'un missile par lanceur sur les Tochka et la précision est réputée quelconque par rapport au système US : je voulais juste signaler qu'il y avait quand même eu des progrès en 30 ans, peut-être même sur les poudres, la finesse de guidage permettant de gagner en portée, la précision bien sûr. Si ça se trouve on peut même monter l'électronique de bord avec 95% de composants civils, dont le ou les calculateurs : ça aurait été plus difficile en 1990, ça.

Link to comment
Share on other sites

Pour rester dans le thème et avoir des portées supérieures à 70 km... Nous avons les idées, les techniques et les industriels, mais il reste le carnet de commande...! :tongue:

https://www.caia.net/revue-auteurs-rubriques-numeros/article/missiles-tactiques-la-propulsion-solide-innove/995

Je trouve le n° 126 de cette revue passionnant...:bloblaugh:

https://www.caia.net/revue-auteurs-rubriques-numeros/numeros/boum-pyrotechnie-et-materiaux-energetiques/26

Faire un HADES-X "dual" est à notre portée et permettrait de produire des fusées sondes qui nous manquent cruellement pour d'autres développements. (Les composants de chez Darty ou WIch sont à éviter...).

Des sous...! :biggrin:

Edited by Kamelot
  • Like 1
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 15 heures, Kamelot a dit :

Pour rester dans le thème et avoir des portées supérieures à 70 km... Nous avons les idées, les techniques et les industriels, mais il reste le carnet de commande...! :tongue:

https://www.caia.net/revue-auteurs-rubriques-numeros/article/missiles-tactiques-la-propulsion-solide-innove/995

Je trouve le n° 126 de cette revue passionnant...:bloblaugh:

https://www.caia.net/revue-auteurs-rubriques-numeros/numeros/boum-pyrotechnie-et-materiaux-energetiques/26

Faire un HADES-X "dual" est à notre portée et permettrait de produire des fusées sondes qui nous manquent cruellement pour d'autres développements. (Les composants de chez Darty ou WIch sont à éviter...).

Des sous...! :biggrin:

Normalement si les plans n'ont pas été changé, la DGA a fait le nécessaire pour que la France possède des fusées sonde. Pour éviter les même problème que le programme Léa qui a pris pas mal de retard...  Et surtout éviter d'avoir à envoyer des technologie sensible chez les voisins. 
Après si faut développer quelque chose c'est un MLRS pas des missile semi balistique comme Hadès. Quand on voit se qui se passe en Ukraine les missiles sont beaucoup plus facile à arrêter que des roquettes. 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, Vince88370 a dit :

Quand on voit se qui se passe en Ukraine les missiles sont beaucoup plus facile à arrêter que des roquettes. 

Tout dépend de la trajectoire (purement balistique ou pas), du dimensionnement de l'engin, de la portée donc de la vitesse et la possibilité de manoeuvre en phase terminale avec un corps de manoeuvre, ou pas. C'est tout l'enjeu des "hypersoniques"... il ne s'agit pas de revenir au Scud, même si ce dernier avait une fin de trajectoire "erratique"...:biggrin:

Nota: la différence entre un missile et une roquette viendrait du temps de propulsion, du guidage et des coûts. Mais les évolutions techniques tendent à rapprocher les deux termes, hors moyens basiques (!).

Sinon, il reste la solution des MdC furtifs ou des "drones".

Link to comment
Share on other sites

10 minutes ago, Kamelot said:

Nota: la différence entre un missile et une roquette viendrait du temps de propulsion, du guidage et des coûts. Mais les évolutions techniques tendent à rapprocher les deux termes, hors moyens basiques (!).

Techniquement la rocket c'est un truc propulsé par un moteur fusée.

Le missile c'est un engin propulsé - tout ou partie du trajet - et guidé - tout ou partie du trajet -.

C'est guidé c'est un missile ... il a une trajectoire semblable à une trajectoire balistique c'est un missile balistique ... il peut maintenir longtemps un trajectoire en pallier un missile de croisière ...

LA vrai grosse différence c'est essentiellement la vitesse et le type de trajectoire ... en gros les croisière subsonique contre les balistique super voir hyper sonique.

  • Un missile de croisière c'est bêtement un avion pas très rapide ... donc toutes la DCA est capable contre.
  • Un missile balistique demain des systeme spécifique, d’où la complication.

Normalement le missile de croisiere en vol rasant est plus discret aux radars mais pas aux guetteurs.

Le missile balistique pas discret du tout ...

Les soviet avait comme pire opposition essentiellement des missiles de croisière donc leur moyen et leur doctrine sont plutôt efficace contre ... les missile balistique de l'époque étaient essentiellement non guidé et de portée très modeste. Résultat les armée UA et RU sont plutôt efficace contre les aéronef lents.

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 14 minutes, g4lly a dit :

il peut maintenir longtemps un trajectoire en pallier un missile de croisière ...

Non, un missile aérodynamique. Missile de croisière relève du "cruise missile" qui en soit ne veut rien dire

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Nous disons à peu près la même chose en le disant différemment...

Pour théoriser la différence entre le missile MISTRAL et la roquette 68 mm GL, il faut rentrer dans les détails techniques du guidage, ce dont je suis incapable... :tongue:

Les définitions des "objets" vont évoluer sans se simplifier avec les drones et "robots" aériens (taille propulsion, vitesse, portée, guidage, emploi, etc...).

La solution parfaite n'existe pas, sans aborder les missiles supersoniques ou "hypersoniques" aérobies.

Être détecté est une chose, être intercepté en est une autre. Encore faut-il avoir une "solution de tir" avec un effecteur au moins aussi véloce que la menace et/ou avec une trajectoire prévisible. 

Le missile HADES était un "hypersonique" à trajectoire tendue pour avoir une portance, augmenter la portée et embrouiller les radars.

Autre problématique, celle de la saturation (je n'aborde pas les leurres) et le coût des systèmes d'interception par rapport à celui de la menace. La guerre est aussi économique par ses moyens.

 

Edited by Kamelot
Link to comment
Share on other sites

Il y a 9 heures, Gibbs le Cajun a dit :

Bon , apparemment tous les 155 TRF1 ont pas fini en pot de fleur devant les régiments d'Artillerie .

Ici on peut voir dans se reportage ukrainien qui fait le point sur la modernisation et l'organisation de l'armée ukrainienne un an après l'invasion russe .

Putain , j'aurais put être utile dans une batterie d'Artillerie ukrainienne étant donné que j'ai servi à tous les postes sur une pièce de 155 TRF1 , que ce soit comme Servants de pièces aux obus ou aux charges , pupitreur chargeur qui est celui qui faisait fonctionné via l'hydraulique alimenté par le moteur qui permet le déplacement de la pièce de manière autonome via le joystick sur le siège installé côté gauche du moteur ( fallait bien gérer quand il fallait mettre le canon sur un wagon SNCF ou caser le canon dans un endroit étroit !

Le pupitreur chargeur s'occuper aussi de la mise en batterie de la pièce , le chargement de l'obus en chambre .

Puis il y avait le pointeur , et le conducteur du tracteur de pièce , un TRM 10 000 .

j'ai fait tous les postes sauf chef de pièce . Après plus tard dans mon temps au 11e de Marine je suis passé en équipe d'observation comme pilote VAB .

Bon pour l'anecdote à l'époque ou ils ont conçu le canon , les gens de GIAT avaient demandé se qu'il manquait sur le canon , en plaisantant un bigor avait un décapsuleur pour la bière . Les gens de GIAT savait que les artilleurs ( sans picolé aimé bien en popotte apprécier une bière , et comme ils avaient été bien accueilli ben ils ont pris au mot le bigor .

Quand ils ont livré le canon il y avait un petit mot de GIAT expliquant qu'il y avait sous le pupitre du pointeur un décapsuleur , et effectivement il en y a un , surprenant les Bigors qui pensaient pas qu'on les prendraient au mot :laugh:

Bon au moins elles finiront de manière utile plutôt que dans une casse ou comme pot de fleur .

Putain parfois , on se dit merde pas de bol , en bonne santé j'aurais put être utile même si j'ai plus 20 ans !

Enfin voilà le 155 TRF1:reste une valeur sûre , et je pense que les artilleurs ukrainiens doivent plus que apprécier le 155 TRF1 , tout comme il en est avec le Caesar !  C'est toujours bien mieux qu'un triple 7 , le M777 US !

Bigor un jour , bigor toujours ! 

 

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Bon il y a Bug .

Je poste une petite aparté.

Petite aparté même si oublions pas que l'artillerie dispose de VAB de divers versions aussi .

Bon là soit il s'amuse soit il est pas doué du tout se pilote VAB ukrainien .

J'ai put voir une vidéo , apparemment des VAB sont mis en dotation dans une des brigades aéroportées , il y a une vidéo où l'on voit un groupe débarqué qui progresse derrière et tire avec leur fusion d'assaut M4 , on entend le superbe bruit du moteur du VAB au ralenti , comme c'est une boîte automatique, on enclenche juste la vitesse et il avance au pas , j'aime beaucoup le ronronnement du VAB !

Ben j'ai été pilote en équipe d'observation , mais j'ai aussi été en mode Infanterie avec le 11e RAMa quand on avait été déployé en Bosnie , en RCI et bien que j'étais passé ALAT , pour une évacuation sanitaire on avait besoin d'un VAB et d'un pilote , le commandant médecin ALAT qui géré le médical dans la zone a demandé à l'unité de fantassins de prêter leur VAB SAN et pour le pilote il a pensé à moi !

Bon ben comme le vélo j'ai pas perdu la main même après plusieurs années sans piloter de VAB !

Ben j'ai pas put mettre les vidéos Youtube alors qu'il y a pas de limitation sur le contenu des images .

En effaçant les vidéos ben voilà ça passe mon message .

Merci @vincenzo:smile:

Edited by Gibbs le Cajun
  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 9 heures, Gibbs le Cajun a dit :

Bon pour l'anecdote à l'époque ou ils ont conçu le canon , les gens de GIAT avaient demandé se qu'il manquait sur le canon , en plaisantant un bigor avait un décapsuleur pour la bière . Les gens de GIAT savait que les artilleurs ( sans picolé aimé bien en popotte apprécier une bière , et comme ils avaient été bien accueilli ben ils ont pris au mot le bigor .

Quand ils ont livré le canon il y avait un petit mot de GIAT expliquant qu'il y avait sous le pupitre du pointeur un décapsuleur , et effectivement il en y a un , surprenant les Bigors qui pensaient pas qu'on les prendraient au mot :laugh:

Grandiose, il n'y a que dans l'armée française ou à la rigueur chez les brittons que c'est possible .... :biggrin:

Clairon

  • Thanks 1
  • Haha 2
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,967
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Meumeu
    Newest Member
    Meumeu
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...