Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Chine - Taiwan : Rivalité Militaire


Recommended Posts

Collision en vol de deux avions F-5E taïwanais -Opex360

Ce 22 mars, deux avions de combat F-5 Tiger II taïwanais se sont abîmés en mer, après être apparemment entrés en collision alors qu’ils effectuaient une mission d’entraînement à environ 2,6 km au largé du cimpté de Pingtung, dans le sud de l’île. Les deux pilotes ont chacun pu s’éjecter de leur appareils.

(...)

Il s’agit du second incident impliquant des F-5E Tiger II en l’espace de quelques mois. En octobre 2020, un appareil de ce type s’était en effet écrasé lors d’une mission d’entraînement, peu après avoir décollé de Taitung. Ayant réussi à s’éjecter, son pilote ne survécut pas à ses blessures.

(...)

En six mois, la force aérienne taïwanaise aura perdu quatre avions de combat au total. Outre ces trois F-5, un F-16 s’était écrasé en novembre, deux minutes après son décollage.

En raison de l’activité aérienne de l’Armée populaire de libération [APL], l’aviation de chasse taïwanaise est mise à rude épreuve. Ce qui s’est traduit, l’an passé, par un coût supplémentaire de 886,19 millions de dollars pour le maintien en condition opérationnelle [MCO] de ses avions. Entre janvier et novembre 2020, les incursions chinoises dans la zone d’identification de défense aérienne [ADIZ] de Taïwan ont fait que les pilotes taïwanais ont volé 1.000 heures de plus par rapport à la moyenne des années précédentes.

 

Aussi:

 

 

  • Sad 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, Picdelamirand-oil a dit :

Pourtant, pensez à ce que cela signifierait. Perdre au Viêt Nam il y a cinq décennies n'a pas eu beaucoup d'importance, si ce n'est pour les malheureux habitants du Sud-Viêt Nam. Il n'y a pratiquement pas eu d'effet domino en Asie dans son ensemble, hormis la catastrophe humaine du Cambodge. Pourtant, perdre - ou ne même pas se battre pour - Taïwan serait perçu dans toute l'Asie comme la fin de la prédominance américaine dans la région que nous appelons aujourd'hui l'"Indo-Pacifique". Cela confirmerait l'hypothèse de longue date du retour de la Chine à la primauté en Asie après deux siècles d'éclipse et d'"humiliation". Cela signifierait une brèche dans la "première chaîne d'îles" qui, selon les stratèges chinois, les encercle, ainsi que la remise à Pékin du contrôle de la Mecque des micropuces qu'est TSMC (n'oubliez pas que les semi-conducteurs, et non les données, sont le nouveau pétrole). Cela provoquerait sûrement une ruée sur le dollar et les bons du Trésor américain. Ce serait le Suez américain.

Le renard a eu un bon parcours. Mais le danger de la politique étrangère du renard est que vous vous intéressez à tellement de questions que vous risquez de perdre le fil. Le hérisson, en revanche, sait une chose importante. Cette grande chose est peut-être que celui qui dirige Taïwan dirige le monde.

...Donc l'objectif c'est bien les capacités industrielles de Taïwan, et c'est donc bien le peuple qui est visé, et non pas le territoire.

Parce que les usines, les machines qui y sont liées, mais surtout les gens sans lesquelles elles ne sont rien, ça se déplace. Ça change de nationalité, de raison sociale. Ce sont des systèmes humains, pas territoriaux. Les fonderies de micro-puces ne sont pas liées à la disponibilité à proximité d'une ressource spécifique, à l'exception de l'eau douce. Pour le reste elles importent absolument tout.

La Chine peut acheter les mêmes machines que TSMC. Construire les mêmes fonderies, et même plus et plus grandes! Elle forme des millions d'ingénieurs, elle avance dans de nombreux domaines, pourquoi aurait-elle "besoin" des taïwanais, même à court terme? En décrétant que les brevets taïwanais sont chinois? Mais la Chine se fout déjà des brevets et copie à tout va... Pas besoin d'une guerre pour cela.

 

Donc, comment force-t-on quelqu'un que l'on menace de mort, à devenir un ami?

Ben on peut pas. Ou alors on le terrorise, on le torture, on lui lave le cerveau et on le réduit en esclavage jusqu'à ce qu'entre deux spasmes sur un visage distordu de douleur, le sujet annonce qu'il est "si content", et "très dévoué", que vous êtes "son meilleur ami" et qu'il "s'excuse" de vous avoir "manqué de respect".

Le problème c'est que même le pire taré de la planète sait fort bien que ce n'est pas avec ces méthodes qu'on obtient la loyauté de quelqu'un ni qu'on s'en fait un bon camarade.

En clair ce qui se passe au Xinjiang contre les ouïghours est le prélude de ce qui se passera à Taïwan contre les taïwanais. Et ce sera de la faute de ces derniers qui refuseront d'accepter que des gens qui les désirent en tant que serviettes périodiques émotionnelles, plutôt qu'en véritables amis, sont de moins bonne compagnie que le reste du monde libre.

Taïwan est donc au fond à la Chine ce que l'Alsace-Lorraine fut à l'Allemagne d'hindenburg, de bismark, et d'hitler.
Et ni l'Alsace-Lorraine ni les Lorrains et Alsaciens ne sont allemands. Ni dans leur coeur, ni dans leur chair, ni dans ceux des allemands, justement.
L'histoire l'a assez démontré.

Le seul destin qui attend les taiwanais est donc celui de "malgré-nous", comme leurs ancêtres, soldats de Tchang Kai-Tchek jugés "non-fiables" qui furent utilisés comme chair à canon en Corée.
Mais à notre époque ce rôle prendra sans doute la forme de celui "d'esclaves de compagnie" envoyés auprès des caciques du parti ou de dieu sait qui d'autre pour devenir le nouvel accessoire de mode sociale à exhiber en société. Pour les plus "chanceux", et surtout "chanceuses" (après tout, il y a un déficit de FEMMES en Chine, n'est-ce pas?)

 

Avec 1 milliard 400 millions de chinois et 23 millions de taïwanais, il va falloir réserver "sa" taïwanaise en avance, parce qu'il n'y en aura pas pour tout le monde...

 

Bref je reste convaincu que le monde libre doit dès maintenant décider de donner un lieu de repli aux taïwanais, de leur permettre de reconstituer une société ailleurs. Une solution type Israël en somme. La Russie pourrait être intéressée, elle a de l'espace et intègre déjà des populations asiatiques. Les USA aussi, plusieurs pays d'Europe également.

Ces gens sont simplement de futurs réfugiés. Et pour le coup, eux seront aisément intégrables.

Si la Chine veut une nouvelle île, de nouvelles zones de pêche, un nouveau lieu de peuplement, c'est une chose. Mais vouloir s'accaparer un peuple au nom de liens ethno-culturels "naturels", c'en est une autre. La France réclame-t-elle autorité sur les wallons et les romands?

La Chine communiste est définitivement en train de basculer dans l'impérialisme.

Demain les taïwanais donc!

Et après-demain?

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Malgré une supériorité militaire totale envahir Taiwan serait très difficile, débarquer sur une des douze ou treize plages face à une armée qui n a que cela comme but, c est du tout évident, il y a un fil dédié.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 12 heures, Picdelamirand-oil a dit :

Cela signifierait ...la remise à Pékin du contrôle de la Mecque des micropuces qu'est TSMC (n'oubliez pas que les semi-conducteurs, et non les données, sont le nouveau pétrole)...

...Le hérisson, en revanche, sait une chose importante. Cette grande chose est peut-être que celui qui dirige Taïwan dirige le monde.

Alors l'analogie avec l'épilogue du roman DUNE de Franck Herbert est patente :

Celui qui peut détruire une ressource hyper-précieuse est le maitre du Jeu.

La Chine Pop ne se risquera pas à envahir Taiwan si elle sait que les usines de TSMC seront détruites parce que pré-minées de charge de destruction. 

Du moins tant qu'elle n'aura pas sa fonderie propre de semi-conducteurs...

Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, kalligator a dit :

Malgré une supériorité militaire totale envahir Taiwan serait très difficile, débarquer sur une des douze ou treize plages face à une armée qui n a que cela comme but, c est du tout évident, il y a un fil dédié.

Ce sera difficile, mais surtout, après que Taiwan soit envahi et détruit, à quoi bon ?

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 7 heures, BPCs a dit :

La Chine Pop ne se risquera pas à envahir Taiwan si elle sait que les usines de TSMC seront détruites parce que pré-minées de charge de destruction. 

Du moins tant qu'elle n'aura pas sa fonderie propre de semi-conducteurs...

SMIC leader chinois est dans le top 5 des fondeurs mondiaux (aucun européen je vous rassure) quand même et maîtrise le 14 nm depuis 2019 et c'est 7 usines de Wafers en Chine. La seule chose, c'est que pour le moment, en moins de 10nm il n'y a que TSMC (90% du marché pour des marges très confortables !) et Samsung Foundry, ni les USA et ni la Chine n'ont de produit dans cette gamme. Par pour rien que les deux ont décidés d'investir massivement dans ce domaine pour tenter de rattraper leur retard, SMIC, par exemple, a encore levé en Bourse 6.62 milliards $ en juillet 2020.

https://en.wikipedia.org/wiki/List_of_semiconductor_fabrication_plants

https://arstechnica.com/gadgets/2021/03/tsmc-how-a-taiwanese-chipmaker-became-a-linchpin-of-the-global-economy/

Et non personne ne va envahir un pays uniquement pour une entreprise même aussi importante que TSMC.

 

Edited by Arland
  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Arland a dit :

Et non personne ne va envahir un pays uniquement pour une entreprise même aussi importante que TSMC

Mais se retenir de le faire tant qu'il n'a pas la production équivalente sur son sol ?

Link to comment
Share on other sites

Il y a 8 heures, BPCs a dit :

Mais se retenir de le faire tant qu'il n'a pas la production équivalente sur son sol ?

Il ne faudra pas oublier d'envahir les Pays-Bas aussi car ASML est un des plus grands fabricants de machines lithographiques en particulier à immersion et à EUV.

Pas de lithographie, pas de wafers. :happy:

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Ces deux événements, l'un révélé par le MoD Taïwanais et l'autre par le Japon, sont liés et ont eu lieu le même jour, et probablement au même moment.

Le nombre d'appareils impliqués, 12, est moindre que les 20 du 26 Mars mais c'est un message beaucoup plus marquant.

La base des sous-marins taïwanais à l'Est de l'île semble être directement visée par l'opération.

Le détroit du Bashi est une sortie pour les SNLE Type 09IV en mission de patrouille dans le Pacifique de l'Ouest.

Henri K.

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Le 24/03/2021 à 09:18, Picdelamirand-oil a dit :

Citant Niall Ferguson :

l'île contestée est encore plus éloignée des États-Unis que Cuba ne l'est de la Russie.

Taiwan est plus proche d'Honolulu que Cuba de Kaliningrad.

https://www.theguardian.com/world/2021/mar/23/taiwan-china-threat-admiral-john-aquilino

La Chine considère la prise de contrôle de Taïwan comme sa "priorité n° 1", a déclaré mardi à la commission des services armés du Sénat l'amiral John Aquilino, désigné pour devenir commandant du commandement américain pour l'Indo-Pacifique.

Interrogé par Tom Cotton, un sénateur républicain, "pourquoi est-il si important pour Pékin d'annexer Taïwan ?", Aquilino a répondu : "Ils le considèrent comme leur priorité numéro 1. La réjuvénation du parti communiste chinois est en jeu, très critique, lorsqu'ils examinent le problème." La position stratégique de Taïwan est également un facteur, a-t-il ajouté.

M. Aquilino n'est pas d'accord avec les récents commentaires du commandant sortant de l'Indo-Pacom, l'Amiral Philip Davidson, selon lesquels la Chine pourrait tenter d'attaquer et de prendre le contrôle de Taïwan dès six ans.

"Mon opinion est que ce problème est beaucoup plus proche de nous que la plupart des gens ne le pensent et que nous devons l'affronter", a-t-il déclaré au panel, qui examinait sa nomination.

M. Aquilino a déclaré que la menace était telle que les États-Unis devaient mettre en œuvre un plan de 27 milliards de dollars pour renforcer les défenses américaines dans la région "à court terme et de toute urgence".

"Le parti communiste chinois a généré certaines capacités dans la région qui sont conçues pour nous tenir à l'écart", a-t-il déclaré. "La préoccupation la plus dangereuse est celle d'une force militaire contre Taïwan".

M. Aquilino a refusé de commenter la suggestion de Cotton, un faucon concernant la menace chinoise, selon laquelle Pékin pourrait choisir d'attaquer Taïwan dès l'année prochaine.

M. Cotton a noté que la Russie a envahi et occupé la Crimée en 2014, quelques jours seulement après avoir accueilli les Jeux olympiques d'hiver.

La Chine, a-t-il noté, accueillera les Jeux olympiques d'hiver en février 2022.

Taiwan, démocratique et autonome, s'est séparée de la Chine à la fin d'une guerre civile en 1949, et est un allié de longue date des États-Unis.

Mais Pékin a toujours maintenu sa revendication de souveraineté sur l'île.

M. Aquilino, actuellement à la tête de la flotte américaine du Pacifique, a souligné que le fait de laisser la Chine s'emparer de Taïwan suscitait deux préoccupations majeures.

La première est la menace potentielle pour le commerce mondial, dont une grande partie passe par l'île.

La seconde, a-t-il dit, est le préjudice que cela causerait à la crédibilité des États-Unis auprès de leurs alliés asiatiques comme le Japon, la Corée du Sud et les Philippines.

"Le statut des États-Unis en tant que partenaire de nos alliés et partenaires est également en jeu en cas de conflit à Taïwan", a-t-il déclaré.

Edited by Wallaby
  • Thanks 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Je ressens un grand vide dans la force :

Le 02/04/2021 à 12:22, Wallaby a dit :

Taiwan est plus proche d'Honolulu que Cuba de Kaliningrad.

https://www.theguardian.com/world/2021/mar/23/taiwan-china-threat-admiral-john-aquilino

La première est la menace potentielle pour le commerce mondial, dont une grande partie passe par l'île.

Oui fatalement quand on importe tout de là-bas...y compris de chine...hm hm

 

Le 02/04/2021 à 12:22, Wallaby a dit :

Taiwan est plus proche d'Honolulu que Cuba de Kaliningrad.

https://www.theguardian.com/world/2021/mar/23/taiwan-china-threat-admiral-john-aquilino

La seconde, a-t-il dit, est le préjudice que cela causerait à la crédibilité des États-Unis auprès de leurs alliés asiatiques comme le Japon, la Corée du Sud et les Philippines.

"Le statut des États-Unis en tant que partenaire de nos alliés et partenaires est également en jeu en cas de conflit à Taïwan", a-t-il déclaré.

Alors en fait c'est le but sortir les US de la zone asie pacfique! donc en faire des caisses autour de Taiwan pour finalement la laisser retomber dans le giron chinois c'est à peu prés sur que les voisins vont plus vous regarder de la même facon.

Et si l'avenir de l'Asie allait s'écrire sans les occidentaux?

 

Au delà de l'ironie, je sens quand même une forme d'atermoiement américain devant les lignes qui bougent dans ce secteur.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Le 02/04/2021 à 12:22, Wallaby a dit :

"Mon opinion est que ce problème est beaucoup plus proche de nous que la plupart des gens ne le pensent et que nous devons l'affronter", a-t-il déclaré au panel, qui examinait sa nomination.

...

M. Aquilino a refusé de commenter la suggestion de Cotton, un faucon concernant la menace chinoise, selon laquelle Pékin pourrait choisir d'attaquer Taïwan dès l'année prochaine.

M. Cotton a noté que la Russie a envahi et occupé la Crimée en 2014, quelques jours seulement après avoir accueilli les Jeux olympiques d'hiver.

La Chine, a-t-il noté, accueillera les Jeux olympiques d'hiver en février 2022.

 

Boycottons les JO chinois .... à cause du virus  chinois !  voilà la parade !

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

3 minutes ago, Lezard-vert said:

Boycottons les JO chinois .... à cause du virus  chinois !  voilà la parade !

Vu le lobbying des fédés pour que le sport ne s’arrêtent pas et tout le business derrière alors qu'on a 400 morts par jours ...

... elle va être amusante ta campagne de boycott :bloblaugh:

Pour le moment le milieu du sport pro - et haut niveau - ... fait comme si de rien était - vis à vis du covid - ... show must go on.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

à l’instant, g4lly a dit :

Vu le lobbying des fédés pour que le sport ne s’arrêtent pas et tout le business derrière alors qu'on a 400 morts par jours ...

... elle va être amusante ta campagne de boycott :bloblaugh:

J'y crois pas trop à des jeux Chinois en 2022  vu comment ça tourne ... ca me fait trop penser aux jeux de Berlin 1936  ....l'état d'esprit est un peu trop comparable.

 

  • Haha 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Je me pose une question. Si les Américains et les pays voisins savent que d'ici 10 à 20 ans ils n'auront aucune chance contre la puissance navale chinoise, pourquoi ne pas pousser les chinois à la faute dès maintenant ?

 

Je m'explique, les pousser à la faute dès maintenant aurait l'avantage d'être prêt et de maitriser les évènements (préparation des navires, de la logistique, des troupes, des pays secrètement dans le coup...) plutôt que d'être prit par surprise dans 10 ans contre une attaque sur Taiwan.

 

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,643
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Mehdi2909
    Newest Member
    Mehdi2909
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.4m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...