Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

AMX-45 - Char 45T


LBP
 Share

Recommended Posts

2 minutes ago, Patrick said:

Gagner encore 10 à 15% de vitesse au moment de la génération du noyau ou du dard? À mach 5 les 9000m/s atteints par le dard formé par l'explosion d'une charge creuse se verraient abondés de 1650 m/s de plus par exemple.

Faut voir si c'est vraiment utile. On avait mentionné par le passé qu'à partir d'un certain point, la vitesse a un impact négatif sur le pénétrateur cinétique standard. Quelles sont les conséquences sur le jet formé par une charge creuse?

Et il faut voir si cette amélioration de pénétration vaut les compromis qu'il aura fallu faire pour l'obtenir alors qu'on veut juste taper des chars en BLOS.

 

7 minutes ago, Patrick said:

Ou encore obtenir un time to target extrêmement court pour faire du soutien au plus près des unités engagées.

À portée maximale, un LAHAT met une trentaine de seconde pour arriver. À Mach 5 tu peux réduire ça à juste 5 mais de nouveau, c'est une histoire de trade-off.

Link to comment
Share on other sites

il y a 13 minutes, mehari a dit :

Faut voir si c'est vraiment utile. On avait mentionné par le passé qu'à partir d'un certain point, la vitesse a un impact négatif sur le pénétrateur cinétique standard. Quelles sont les conséquences sur le jet formé par une charge creuse?

Bonne question.

il y a 13 minutes, mehari a dit :

Et il faut voir si cette amélioration de pénétration vaut les compromis qu'il aura fallu faire pour l'obtenir alors qu'on veut juste taper des chars en BLOS.

Et bien je pensais juste qu'il serait plus difficile pour un APS de stopper une charge à génération de noyau propulsant son dard de loin, dans le style de Bonus, que d'arrêter un ATGM venant au contact du char.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, Patrick a dit :

 

C'est à mon avis le danger qui guette le 140: qu'il soit accusé de venir chasser sur les terres du 155 en ce moment en train de connaître une renaissance avec plein de nouvelles munitions.

Vu le faible emport du MBT futur il ne remplacera jamais l'artillerie, obus NLOS ou pas. Au mieux il aura une poignée d'obus NLOS, mais on ne va pas sacrifier des obus à tir direct pour du fumi ou des effets surfaciques.

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Il faudrait comparer les avantages et inconvénients entre 140mm NLOS (forcément à faible débattement) et mortier de 120mm en tourelle. Si on part dans une logique de déclinaisons avec le MGCS il faudrait vraiment se pencher sur un "mortier d'assaut" (double?) en tourelle. Dans un véhicule de 45-50t on peut embarquer un paquet d'obus, guidés, fumigènes, anti personnels, anti chars, anti fortifications. Quitte à développer des munitions rodeuses, drones de reconnaissance etc. de format 120mm pour pouvoir les tirer depuis cette plateforme. On aurait une sorte de "mortier d'accompagnement" qui pourrait faire du travail anti personnel (un peu comme les mortiers sur les blindés israéliens) mais aussi anti char bref très polyvalent et employable à la fois en pure artillerie ou en unité interarmes. 

Link to comment
Share on other sites

23 minutes ago, Aisym said:

Il faudrait comparer les avantages et inconvénients entre 140mm NLOS (forcément à faible débattement) et mortier de 120mm en tourelle. Si on part dans une logique de déclinaisons avec le MGCS il faudrait vraiment se pencher sur un "mortier d'assaut" (double?) en tourelle. Dans un véhicule de 45-50t on peut embarquer un paquet d'obus, guidés, fumigènes, anti personnels, anti chars, anti fortifications. Quitte à développer des munitions rodeuses, drones de reconnaissance etc. de format 120mm pour pouvoir les tirer depuis cette plateforme. On aurait une sorte de "mortier d'accompagnement" qui pourrait faire du travail anti personnel (un peu comme les mortiers sur les blindés israéliens) mais aussi anti char bref très polyvalent et employable à la fois en pure artillerie ou en unité interarmes. 

C'est déjà disponible sur étagère ... et d'évidence personne n'en veut.

Aujourd'hui on cherche du tir indirect "puissant" soi de très loin ... pour moyenne/basse intensité. Dans le premier cas le mortier n'est pas adapté, dans le second cas le mortier "en cuve" pourrait suffire - à mon sens c'est une connerie mais ce n'est que mon avis -.

Pour le reste on semble s'achemine vers des engins missilier à la place. Soit "direct" envoyer depuis un élément très blindé, soit drone kamikaze tiré depuis n'importe quoi.

Le drone kamikaze n'a évidement pas les même effet terminaux que l'obus de 120mm mais ça ne semble pas être un immense souci.

Le missile "direct" - disons assez voire tres tendu - on en sait pas grand chose ... ça pourrait être un truc filant à 1600m/s comme une flèche, ou pas.

Le projectile 120/140 NLOS n'est qu'une petite "advanced feature" du canon ... pour dépanner lorsque la situation est trop merdique pour pointer le bout de son nez au delà de la colline et rester dans un logique organique. Ce ne devrait pas être l'arme principale. C'est d'ailleurs pas nouveau ça a été développé un peu partout - pas forcément en NLOS mais en guidé à assez longue portée -. Notamment pour engager des cible agile et basse comme les hélicos à bonne distance. Ou pour distribuer de l'explosif précisément à bonne distance sur une cible menaçante - un poste ATGM bien protégé par exemple -.

En Afgha on en était réduit à tiré des flèche contre les nids de mitrailleuse/RPG un peu éloigné et un peu protégé - dans la montagne -. Les autres obus n'étant pas assez précis à longue distance.

---

Sinon un mortier en tourelle ne nécessite pas forcément un engin très blindé ... par principe le mortier n'a pas besoin de "voir" la cible il peut donc rester un minimum dissimulé pour tirer quand c'est possible. Nemo Amos se pose sur des engin modeste de moins de 30t. Nemo pèse autour de 2500kg et Amos autour de 4.5t ... ca passe sans souci sur un VBCI-Amos, et peut etre meme sur un Serval-Nemo.

Link to comment
Share on other sites

18 minutes ago, g4lly said:

C'est déjà disponible sur étagère ... et d'évidence personne n'en veut.

Chez nous en tout cas mais pas forcément chez tout le monde. Les Polonais en mettent un en service pour l'instant, les Finlandais ont leur AMOS (exporté en Suède et Slovénie notamment). Et évidemment, les Russes et Chinois raffolent des leurs. Le bataillon combiné lourd chinois par exemple compte une batterie de mortiers de 120 en tourelle.

 

32 minutes ago, g4lly said:

Sinon un mortier en tourelle ne nécessite pas forcément un engin très blindé ... par principe le mortier n'a pas besoin de "voir" la cible il peut donc rester un minimum dissimulé pour tirer quand c'est possible. Nemo Amos se pose sur des engin modeste de moins de 30t. Nemo pèse autour de 2500kg et Amos autour de 5t.

En principe, le mortier sers au tir indirect mais si on le met en tourelle, c'est la plupart du temps pour pouvoir faire du tir direct aussi. Un minimum de blindage reste bienvenu (mais il n'est certes pas nécessaire de le blinder comme un MBT non plus).

La seule raison de vouloir en mettre un dans un véhicule de 45-50 tonnes est si tout le bataillon est aussi sur ce véhicule: MBT, IFV, PC, SPAA, ARV, etc.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...
Le 10/07/2022 à 21:19, Rescator a dit :

A l'autre extrémité, le char dit léger (je n'ai pas de religion sur la masse 20t? 30t?35t?) qui peut être armé d'un canon de 105/120 mm donc frapper fort et faire très mal. On peut installer une protection active sur un char léger, pas de souci. Associée à un blindage N4/5 voire 6, c'est une solution très acceptable si on lui donne une très bonne agilité (suspension grand débattement, au moins 27ch/t, faible pression au sol). Avec les critères actuels (concept du MFP) l'AMX30 serait un char léger avec ses 38t. Finalement on se dit intuitivement qu'un char léger bodybuildé pour intégrer un Ascalon serait une base de départ sachant que le concept MGCS prévoit un système à plusieurs plateformes dont certaines seraient chargées des détections et des contremesures, de l'élimination de certaines menaces (drones) et de l'escorte du porteur de gros calibre. Il ne faut pas trop de plateformes différentes sinon c'est le chaos à coordonner. Donc on pourrait démarrer avec deux plateformes, gros canon et escorteur, puis par évolutions successives on améliore le système (plateformes, équipements). Le MGCS sera la plus petite plateforme capable de porter un Ascalon et qui intègre d'emblée un APS. Le développer ne prendra pas quinze ans. Avec les briques E-MBT et quelques autres technos sur étagère, une mise en service avant 2030 est possible.

Si l'on suit également les développements du bouclier chez Nexter Arrowtech, on se dit que ce char "léger" mais d'au moins 45t (pour pouvoir supporter l'Ascalon") n'en sera pas pour autant une Armoire Métallique Légère :

Il y a plusieurs développements en cours sur les briques ERA, dont une CERA qui pourrait même être envisagée sur des porteurs légers.

https://www.forcesoperations.com/de-nouveaux-blindages-reactifs-en-developpement-chez-nexter-arrowtech/

Sur le développement ERA classique :

Citation

« Nous avons fait des progrès récents avec des éléments frontaux qui résistent maintenant très bien aux munitions flèches », nous explique-t-on. Le design de front de caisse a également démontré son efficacité contre des munitions creuses. Cette solution pourrait entrer sur le marché à l’horizon 2025.

Sur le CERA (C pour Composite):

Citation

Ces travaux ont abouti à « un blindage explosif que l’on appelle CERA, pour Composite Explosive Reactive Armor, qui fonctionne et que nous allons proposer sur le marché à l’horizon 2026 ». Le module qui en découle s’avère « beaucoup plus intéressant que nous le pensions ». Le caractère macro-moléculaire des fibres utilisées, notamment, « vient parfaitement perturber les jets de charges creuses et présente une efficacité inattendue contre les projectiles flèches ». Et si les performances sont moindres en comparaison à un ERA classique, l’équipage y gagne néanmoins sur les effets collatéraux.

Bien qu’elle soit dimensionnée prioritairement pour les chars de combat, cette technologie, de par l’économie de masse qu’elle induit, la rendrait compatible avec d’autres plateformes plus légères. L’un des enjeux reviendra à diminuer le risque de projection arrière lors de la détonation, le blindage passif étant généralement moins épais sur ces véhicules.

 

Edited by BPCs
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

https://www.forcesoperations.com/de-nouveaux-blindages-reactifs-en-developpement-chez-nexter-arrowtech/

Quote

Chez Nexter, les premières réflexions remontent à trois-quatre ans. Ces travaux ont abouti à « un blindage explosif que l’on appelle CERA, pour Composite Explosive Reactive Armor, qui fonctionne et que nous allons proposer sur le marché à l’horizon 2026 ». Le module qui en découle s’avère « beaucoup plus intéressant que nous le pensions ». Le caractère macro-moléculaire des fibres utilisées, notamment, « vient parfaitement perturber les jets de charges creuses et présente une efficacité inattendue contre les projectiles flèches ». Et si les performances sont moindres en comparaison à un ERA classique, l’équipage y gagne néanmoins sur les effets collatéraux.

C'est surprenant que chez Nexter ont utilise le vocable "jet" pour le projectile issu d'une charge creuse, alors que ça fait un moment qu'on sait que ça reste un objet solide - déformation plastique sans rupture - et que l'effet est mécanique grosso modo comme une flèche ... la déformation étant lié avant tout à l’extrême pression aérodynamique qui forge littéralement le projectile en continu, une fois par l’arrière au moment de l'explosion, puis par l'avant au moment du vol.

Link to comment
Share on other sites

57 minutes ago, g4lly said:

C'est surprenant que chez Nexter ont utilise le vocable "jet" pour le projectile issu d'une charge creuse, alors que ça fait un moment qu'on sait que ça reste un objet solide - déformation plastique sans rupture - et que l'effet est mécanique grosso modo comme une flèche ... la déformation étant lié avant tout à l’extrême pression aérodynamique qui forge littéralement le projectile en continu, une fois par l’arrière au moment de l'explosion, puis par l'avant au moment du vol.

Tu es sûr? Je sais que Wiki n'est pas forcément la meilleure source mais on signale bien dessus que "The resulting collision forms and projects a high-velocity jet of metal particles forward along the axis."

Ou est-ce que la découverte est récente?

 

Les EFP forment un projectile solide mais les charges creuses (HEAT et autres) semblent bien former un jet.

Link to comment
Share on other sites

1 hour ago, mehari said:

Ou est-ce que la découverte est récente?

C'est pas récent mais c'est un sujet peu populaire.

1 hour ago, mehari said:

Les EFP forment un projectile solide mais les charges creuses (HEAT et autres) semblent bien former un jet.

EFP et Shape Charge c'est la meme chose en vrai.  C'est juste deux sous variante du meme principe, avec des vitesse et des masses différente ce qui modifie l'effet de l'aéro sur le projetile notament.

L'EFP est lent ... et massif ... aérodymaiquement la pression dynamique est modeste et sans effet sur la forme du projectile qui conserve donc sa forme une fois la balistique interne et transitionnel passé.

La "shape charge" est rapide ... et la pression dynamique est suffisante pour déformer le metal à l'avant du projectile. On a donc deux phase de forge. Une premier lié à la pression à l'arriere de la "plaque" en métal ductile. Puis une seconde lié à la pression à l'avant du projectile formé. L'avant du projectile est donc écrasé par la pression dynamique, il ralenti, et se retrouve rattraper par l'arriere du projectile. Les forces en jeu sont telle que le métal à l'air liquide ... mais en fait c'est un écoulement plastique, et donc le métal est solide tout le temps sauf en phase terminal, selon la réaction qui se produit avec la cible - simple abrasion ou combustion -.

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Le 22/07/2022 à 17:22, g4lly a dit :

Le projectile 120/140 NLOS n'est qu'une petite "advanced feature" du canon ... pour dépanner lorsque la situation est trop merdique pour pointer le bout de son nez au delà de la colline et rester dans un logique organique. Ce ne devrait pas être l'arme principale. C'est d'ailleurs pas nouveau ça a été développé un peu partout - pas forcément en NLOS mais en guidé à assez longue portée -. Notamment pour engager des cible agile et basse comme les hélicos à bonne distance. Ou pour distribuer de l'explosif précisément à bonne distance sur une cible menaçante - un poste ATGM bien protégé par exemple -.

Le projet FCS américain du début des années 2000 prévoyait au contraire que les tirs NLOS du canon de 120mm du MGV* de 25t feraient les 2/3 des cibles. Donc pas anecdotique comme usage.

Ce qui est nouveau c'est l'omniprésence du drone pour la désignation. 

 

* Le MGV du FCS qui aurait été un "char léger de 20-25t encaissant du N6 en frontal"

XM1202_MCS.jpg__80865__thumb.jpeg

Edited by BPCs
Link to comment
Share on other sites

En 2000 on pensait qu'un canon d'assaut était indispensable pour envoyer des munitions NLOS utile.

Aujourd'hui ce n'est plus vraiment le cas. On dispose de tout un tas de solutions assez bon marché qui permettent de n'avoir pas besoin d'utiliser un petit canon d'assaut pour des engagements NLOS et de se suffire dun petit PL - ou dune sorte d'apc - "missilier/dronier".

Pour le reste c'est le boulot de l'artillerie.

La cavalerie ne devrait gérer des feu NLOS depuis des gros canon qu'à la marge.

Le gros du feu NLOS organique de cavalerie devrait venir d'engins missilier assez simple qui opererait un peu en arrière. Et qui serait coordonnées avec les éléments d'éclairage.

Tout le reste du sol sol c'est le boulot des artilleurs. Aussi bien les drones de surveillance-ciblage, que les effecteurs qu'ils soit balistique, de croisière, ou drone kamikaze.

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 29 minutes, g4lly a dit :

La cavalerie ne devrait gérer des feu NLOS depuis des gros canon qu'à la marge.

Le gros du feu NLOS organique de cavalerie devrait venir d'engins missilier assez simple qui opererait un peu en arrière. Et qui serait coordonnées avec les éléments d'éclairage.

Tout le reste du sol sol c'est le boulot des artilleurs. Aussi bien les drones de surveillance-ciblage, que les effecteurs qu'ils soit balistique, de croisière, ou drone kamikaze.

Qu'est-ce qui reste alors comme besoin organique d'un gros canon pour la cavalerie ?

Link to comment
Share on other sites

il y a 31 minutes, g4lly a dit :

La cavalerie ne devrait gérer des feu NLOS depuis des gros canon qu'à la marge.

Le gros du feu NLOS organique de cavalerie devrait venir d'engins missilier assez simple qui opererait un peu en arrière. Et qui serait coordonnées avec les éléments d'éclairage.

 

 

Bref le Jaguar 

Nexter-Arquus-Jaguar-de%CC%81file%CC%81-

Link to comment
Share on other sites

7 minutes ago, BPCs said:

Qu'est-ce qui reste alors comme besoin organique d'un gros canon pour la cavalerie ?

Essentiellement le feu direct. Et a la marge du feu "un peu'" indirect pour palier à l'absence d'autres moyens, pour accélérer la manœuvre ou pour dispenser une munition assez puissante.

Pour le reste c'est un problème économico·logistisue... Si le choix est possible au combat vaut il mieux envoyer un obus de char ou un missile "relativement bon marché". Ça dépendra à mon sens de la disponibilité des munitions là où on aura ou pas le choix.

A priori un obus HE est sensé être meilleur marché... Mais il est possible qu'il soit moins disponible lors de telle ou telle bataille ... Et qu'il devienne alors une denrée rare qu'on garde pour les missions qui nécessite un gros punch.

Link to comment
Share on other sites

il y a 57 minutes, g4lly a dit :

Essentiellement le feu direct. Et a la marge du feu "un peu'" indirect pour palier à l'absence d'autres moyens, pour accélérer la manœuvre ou pour dispenser une munition assez puissante.

Pour le reste c'est un problème économico·logistisue... Si le choix est possible au combat vaut il mieux envoyer un obus de char ou un missile "relativement bon marché". Ça dépendra à mon sens de la disponibilité des munitions là où on aura ou pas le choix.

A priori un obus HE est sensé être meilleur marché... Mais il est possible qu'il soit moins disponible lors de telle ou telle bataille ... Et qu'il devienne alors une denrée rare qu'on garde pour les missions qui nécessite un gros punch.

On ne sent pas le nécessaire besoin d'un Ascalon à te lire...

 

La remarque de Scarabé sur le Jaguar semble même plutôt adaptée

il y a une heure, Scarabé a dit :

Bref le Jaguar 

Nexter-Arquus-Jaguar-de%CC%81file%CC%81-

 

Edited by BPCs
  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

Le 22/07/2022 à 18:07, mehari a dit :

En principe, le mortier sers au tir indirect mais si on le met en tourelle, c'est la plupart du temps pour pouvoir faire du tir direct aussi. Un minimum de blindage reste bienvenu (mais il n'est certes pas nécessaire de le blinder comme un MBT non plus).

C'est aussi car c'est quand même plus efficace dans un véhicule. Regarde le MEPAC que l'on va acquérir en comparaison... Le tube est dans la caisse ce qui oblige à ouvrir le toit pour tirer, ie vulnérabilité artillerie, NBC et simple grenade largué par drone ... Pire, le chargement se faisant par la bouche, il y a tout un mécanisme complexe doublant le tube pour remonter les projectiles. Et tout cela prend beaucoup de place dans la caisse qui est donc bien exiguë surtout si tu met un plateau tournant dedans. Une tourelle avec chargement par une culasse te permettant aussi de stocker le tube à l'extérieur à l'horizontal est quand même bien plus pratique et doit te laisser bien plus de place pour stocker des obus en caisse. Et le tir direct est juste un bonus. Et tu as aussi la possibilité d'avoir une mitrailleuse coaxiale en autre bonus au lieu de devoir avoir un tourelleau indépendant pour l'auto-défense, ce qui risque d'être compliqué avec le souffle du mortier.

Link to comment
Share on other sites

1 minute ago, BPCs said:

La remarque de Scarabé sur le Jaguar semble même plutôt adaptée

Le jaguar n'est pas un engin missilier ... c'est une auto mitrailleuse ... qu'on à doté d'ATGM LOS pour son autodéfense.

Et si tu ne sens pas le besoin d'une solution d'appui directe puissante ... c'est probablement que tu n'as jamais eu besoin de détruire rapidement un objectif un tout petit peu robuste.

Un petit rappel ... en Afghanistan les 10RC on du tirer des obus flèche pour déloger des tireur embusqué entre les rochers, par que moins moins fort ca ne faisait pas de trou. Même punition pour le 30mm explo ... ça ne perçait pas le torchis épais. Je ne vous rappel pas non plus Falloujah ou même une obus explo de 120 avait du mal à nettoyer consciencieusement une salle de séjour servant de chambre de tir à quelques rebelle.

L'expérience "ukrainienne" est intéressante aussi ... pour déloger des personnels correctement retranché il faut du lourd aussi ...

... l'autocanon c'est bien pour faire baisser les tetes et viser les embrasures. Mais quand il faut faire péter un demi sous sol fortifier c'est au gros canon qu'on procede - ou au gros missile thermobarique si on en a -

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 13 minutes, g4lly a dit :

Le jaguar n'est pas un engin missilier ... c'est une auto mitrailleuse ... qu'on à doté d'ATGM LOS pour son autodéfense.

Et si tu ne sens pas le besoin d'une solution d'appui directe puissante ... c'est probablement que tu n'as jamais eu besoin de détruire rapidement un objectif un tout petit peu robuste.

Un petit rappel ... en Afghanistan les 10RC on du tirer des obus flèche pour déloger des tireur embusqué entre les rochers, par que moins moins fort ca ne faisait pas de trou. Même punition pour le 30mm explo ... ça ne perçait pas le torchis épais. Je ne vous rappel pas non plus Falloujah ou même une obus explo de 120 avait du mal à nettoyer consciencieusement une salle de séjour servant de chambre de tir à quelques rebelle.

L'expérience "ukrainienne" est intéressante aussi ... pour déloger des personnels correctement retranché il faut du lourd aussi ...

... l'autocanon c'est bien pour faire baisser les tetes et viser les embrasures. Mais quand il faut faire péter un demi sous sol fortifier c'est au gros canon qu'on procede - ou au gros missile thermobarique si on en a -

Les premiers missiles filoguidés SS-11 ont principalement servi à cet usage :

"Les premiers Flamant arrivent en Algérie en 1952, à Blida. Ils serviront lors de la guerre d'Algérie, entre 1955 et 1962. Ils seront armés de bombes, mitrailleuses et roquettes pour les MD-315, et même missiles filoguidés SS-11 pour les MD-311. Ce fut le premier avion au monde à employer des missiles anti-chars. Employés contre des lieux fortifiés au fond de gorges profondes, ils ont prouvés leur efficacité."

https://aviationsmilitaires.net/v3/kb/aircraft/show/1006/dassault-mb-30-flamant

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, g4lly a dit :

Le jaguar n'est pas un engin missilier ... c'est une auto mitrailleuse ... qu'on à doté d'ATGM LOS pour son autodéfense.

Et si tu ne sens pas le besoin d'une solution d'appui directe puissante ... c'est probablement que tu n'as jamais eu besoin de détruire rapidement un objectif un tout petit peu robuste.

Un petit rappel ... en Afghanistan les 10RC on du tirer des obus flèche pour déloger des tireur embusqué entre les rochers, par que moins moins fort ca ne faisait pas de trou. Même punition pour le 30mm explo ... ça ne perçait pas le torchis épais. Je ne vous rappel pas non plus Falloujah ou même une obus explo de 120 avait du mal à nettoyer consciencieusement une salle de séjour servant de chambre de tir à quelques rebelle.

L'expérience "ukrainienne" est intéressante aussi ... pour déloger des personnels correctement retranché il faut du lourd aussi ...

... l'autocanon c'est bien pour faire baisser les tetes et viser les embrasures. Mais quand il faut faire péter un demi sous sol fortifier c'est au gros canon qu'on procede - ou au gros missile thermobarique si on en a -

Les américains semblent pouvoir se contenter du 105 pour leur MPF, malgré les retex de Falluja ou de l'Afghanistan...

Alors qu'ils auraient pu utiliser le XM360,  le 120mm léger du MGV qui pèse autour d'une tonne.

Edited by BPCs
Link to comment
Share on other sites

2 hours ago, BPCs said:

Les américains semblent pouvoir se contenter du 105 pour leur MPF, malgré les retex de Falluja ou de l'Afghanistan...

Alors qu'ils auraient pu utiliser le XM360,  le 120mm léger du MGV qui pèse autour d'une tonne.

Tu ne penses pas que l'armée US fait plutôt figure d'exception ?

Ils sont capables d'envoyer un B1B et une BLU·28 pouyun simple nid de mitrailleuses.

Link to comment
Share on other sites

il y a 3 minutes, g4lly a dit :

Tu ne penses pas que l'armée US fait plutôt figure d'exception ?

Ils sont capables d'envoyer un B1B et une BLU·28 pouyun simple nid de mitrailleuses.

Justement si !

Sauf que d'habitude ils font exception systématiquement dans l'autre sens.

Donc pourquoi se limiter à du 105 quand le 120 est disponible.

D'ailleurs le Griffin avait été présenté comme proto justement avec du 120.

main-qimg-2f35704f7c36311038dc2ce277decb

Alors pourquoi une demande "raisonnable", alors qu'il n'y a pas de limitation physique à rajouter un peu de surpoids au MPF pour employer le 120 ?

Link to comment
Share on other sites

3 minutes ago, BPCs said:

Justement si !

Sauf que d'habitude ils font exception systématiquement dans l'autre sens.

Donc pourquoi se limiter à du 105 quand le 120 est disponible.

D'ailleurs le Griffin avait été présenté comme proto justement avec du 120.

Alors pourquoi une demande "raisonnable", alors qu'il n'y a pas de limitation physique à rajouter un peu de surpoids au MPF pour employer le 120 ?

Il y a potentiellement plusieurs arguments.

  • Espace: 120mm et 105mm font plus ou moins la même longueur mais le diamètre de la munition de 120 est 22mm plus large pas énorme mais ça a un impact
  • Coût et stocks: ils ont des piles de munitions qui traînent à cause du faible usage du MGS
    • Corollaire: le 120mm est amené à disparaître sur MBT, remplacé par du 130 ou 140mm. Tout avantage logistique tiré de l'usage de 120mm sur MPF et M1 est donc temporaire
  • Efficacité contre bâtiments: le 120 lui-même est peut-être insuffisant donc il n'est pas forcément justifié de le prendre pour ce rôle
  • Efficacité contre les véhicules: le MPF est explicitement pas prévu pour servir de tueur de char et l'engagement anti-véhicule est découragé, l'avantage AT du 120mm est donc inutile
  • Recul: Le 105 produit moins de recul et donc pose moins de contraintes sur le véhicule. Autorise peut-être aussi une plus grand élévation
  • Habitude: Le précédent canon d'assaut US était aussi en 105mm

 

On peut aussi se demander pourquoi est-ce qu'ils n'ont pas pris d'autoloader (la raison est apparemment la RH et la mauvaise expérience des MGS).

4 hours ago, Deres said:

C'est aussi car c'est quand même plus efficace dans un véhicule. Regarde le MEPAC que l'on va acquérir en comparaison... Le tube est dans la caisse ce qui oblige à ouvrir le toit pour tirer, ie vulnérabilité artillerie, NBC et simple grenade largué par drone ... Pire, le chargement se faisant par la bouche, il y a tout un mécanisme complexe doublant le tube pour remonter les projectiles. Et tout cela prend beaucoup de place dans la caisse qui est donc bien exiguë surtout si tu met un plateau tournant dedans. Une tourelle avec chargement par une culasse te permettant aussi de stocker le tube à l'extérieur à l'horizontal est quand même bien plus pratique et doit te laisser bien plus de place pour stocker des obus en caisse. Et le tir direct est juste un bonus. Et tu as aussi la possibilité d'avoir une mitrailleuse coaxiale en autre bonus au lieu de devoir avoir un tourelleau indépendant pour l'auto-défense, ce qui risque d'être compliqué avec le souffle du mortier.

Ce genre de truc, c'est la norme pour les mortiers en caisse depuis des plombes. Les US fonctionnent comme ça, à l'instar de tout ceux qui ont monté des mortiers dans des M113, ainsi que les Italiens ou les Danois.

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

5 hours ago, mehari said:

Ce genre de truc, c'est la norme pour les mortiers en caisse depuis des plombes. Les US fonctionnent comme ça, à l'instar de tout ceux qui ont monté des mortiers dans des M113, ainsi que les Italiens ou les Danois.

Parce que l'idée c'était juste d'accélérer la manœuvre des engin tracté. La protection partiel pendant le service de la pièce est juste un petit bonus.

En plus c'est assez bon marché parce que c'est automatisé à minima. Pointage et convoyage vers la bouche.

Si c'est un progrès en terme de rythme... Je suis beaucoup plus dubitatif pour le reste.

On risque comme avec mes APC transformé en VCI ... A vouloir les transformer en canon d'assaut, parce que ça peu y ressembler un peu de loin. Et se retrouver à prendre cher parce que justement ça n'en a absolument pas les qualités.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,956
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Amoroso
    Newest Member
    Amoroso
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...