Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Recommended Posts

Il y a 7 heures, Boule75 a dit :

Toujours cette très vilaine habitude d'inventer des propos, c'est vraiment pénible :(…)

Par contre, côté mesures actives, ils sont aussi forts que nous sommes nuls. Ils analysent les opinions, les testent, savent les arguments qui portent, vers quelles populations, ceux qui font mal, ils sont hyper-réactifs et outillés. Ca ne suffit pas toujours, ça ne fonctionne pas toujours, mais c'est dans tous les cas une forme d'entrave pour les gouvernements en place et pour la coopération avec eux et, dans des pays aussi terriblement fragiles que les 4 cités, ça permet même régulièrement de placer ses pions-à-casquette.

 

La seule réfutation à cette analyse là c'est "non non", depuis des années, en dépit de l'évidence, des détails fournis sur les réseaux de bots soutenant des réseaux d'idiots utiles bénévoles fédérés par des moins-idiots très utiles stipendiés et - chez nous - très identifiés et pas inquiétés, les détails sur les faux-vrais-sites pour crédibiliser, sur la méthode RT, etc...

Il va vraiment falloir arrêter de nous faire croire que tous ces investissements, lourds, ne servent à rien : ils sont très efficaces.

Il va falloir en effet cesser d’inventer des propos. Je suis bien placé pour avoir travaillé dessus pour juger de l’efficacité de ces actions, il ne faut pour autant pas la surestimer (elle exploite et renforce des sentiments existant sans les créer, impact très difficile à estimer…), tout comme ce qui a pu être conduit aux US avec des résultats plus complexes que souvent imaginé. Que les Russes renforcent le sentiment anti occidental ne fait aucun doute, qu’ils en soient la source est faux, même leur capacité à l’orienter est douteuse et surtout ce ne sont certainement pas ces actions qui sont à la source des coups d’état qui relèvent de logiques très largement (presque totalement en fait) internes… Voir dans les putschistes des « pions à casquette » russes est tout simplement du fantasme : ils trouvent dans la Russie l’acteur le plus favorable à leurs intérêts, tout simplement. Et c’est loin d’être systématique.

Edited by gustave
  • Thanks 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 7 heures, Boule75 a dit :

Voilà... enfin un peu de candeur ! Une petite fausse équivalent au passage, et puis se dévoile le schéma de base : retour au colonialisme, avec ses petits relents racistes.
Préconises-tu que nous adoptions nous aussi cette approche ?

 

Quelle fausse équivalence? Que faisaient les GP que nous encadrions très étroitement? 
Je ne préconise rien du tout, c’est évidemment un sujet particulièrement complexe, mais qui ne se résoudra certainement pas en qualifiant ce qui te déplaît de « colonialiste et raciste » (on croirait entendre un troll de l’IRA) ….

Link to comment
Share on other sites

Il y a 7 heures, Boule75 a dit :

Et encore une invention... et le Gabon arrive dans la discussion comme un cheveu sur la soupe...

Je te cite: « gens persuadés que ce sont des erreurs politiques ou militaires qui nous mènent à ces retraits sans même s’apercevoir que nous venons de subir - et ces pays avec nous, car je pense que nous tentions honnêtement de les aider - une série d'attaques et de défaites non-militaires mais parfaitement exécutées visant les opinions et leur manipulation. Origine turque et russe, complicité algérienne peut-être. »

Si cela ne veut pas dire que les Russes sont derrière tous les coups d’état qui ont conduit à nos retraits successifs les mots n’ont plus de sens!

Le Gabon venait justement souligner par l’absurde à quel point ton analyse sur la causalité principale de ces évolutions est complètement erronée. En fait elle fleure bon OSS 117 et la guerre froide qui expliquait tout par le la main de Moscou ! Étonnant de ta part non?

Sinon je ne peux encore une fois que te renvoyer au podcast déjà cité, vraiment remarquable, mais également à ceux récemment consacrés par France Culture ou RFI à ce sujet. À moins qu’ils ne soient aussi le résultat des redoutables mesures actives ?

Edited by gustave
Link to comment
Share on other sites

https://www.francetvinfo.fr/monde/afrique/niger/niger-le-quai-d-orsay-annonce-la-liberation-du-francais-arrete-le-8-septembre_6061488.html (14 septembre 2023)

Le Quai d'Orsay annonce la libération du Français arrêté le 8 septembre

https://reporterre.net/Uranium-le-lourd-passe-predateur-de-la-France-au-Niger (13 septembre 2023)

Dès l’indépendance du Niger en 1958, la France a signé avec lui une série d’accords pour s’assurer un accès privilégié à l’uranium, considéré comme une matière première stratégique. En échange, le pays se voyait garantir la sécurité militaire, des marchés pour ses produits et une aide au développement. Ces traités comportaient aussi un appendice secret : la France s’engageait à défendre les nouveaux dirigeants non seulement contre les menaces extérieures mais également contre de possibles coups d’État.

Certains n’ont cependant pas eu cette chance. En 1974, Hamani Diori, le chef d’État du Niger de l’époque, fut victime d’un putsch, avalisé par Paris, juste après avoir réclamé une augmentation du prix de vente de l’uranium. Trente ans plus tard, le président Mamadou Tandja commit la même erreur. Après avoir gagné une substantielle augmentation du prix de l’uranium en 2008 et avoir obtenu que le Niger puisse vendre sa ressource minière à d’autres clients que la France, il fut renversé en 2010 par les militaires. Mahamadou Issoufou, un ingénieur des Mines, formé en France et ancien salarié d’Areva parvint à la tête de l’État à peine un an plus tard.

En 2013, dans un rapport sur les politiques extractivistes, l’association Oxfam a d’ailleurs montré comment Orano, ex Areva, profitait de la situation. L’uranium nigérien représentait près de 30 % de la production du groupe français mais le Niger percevait seulement 7 % des versements d’Areva aux pays producteurs, notaient-ils. L’entreprise a su négocier des réductions d’impôt qui lui ont fait gagner plusieurs dizaines de millions d’euros. Sans compter la gratuité dont l’entreprise bénéficie pour prélever des millions de litres d’eau dans la nappe phréatique d’Agadez en plein désert.

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

https://www.france24.com/fr/afrique/20230914-émoi-autour-de-la-remise-en-cause-de-la-coopération-culturelle-avec-le-niger-le-mali-et-le-burkina

En cause, un message qu'ils disent avoir reçu la veille des directions régionales de la culture (Drac). Celles-ci représentent le ministère de la Culture et sont chargées de conduire la politique culturelle de l'État dans les régions et les départements.

Ce message, "rédigé sur instruction du ministère de l'Europe et des Affaires étrangères" selon les syndicats, et que l'AFP a pu consulter, énonce que "tous les projets de coopération qui sont menés (...) avec des institutions ou des ressortissants de ces trois pays doivent être suspendus, sans délai, et sans aucune exception".

"Tous les soutiens financiers doivent également être suspendus, y compris via des structures françaises, comme des associations par exemple. De la même manière, aucune invitation de tout ressortissant de ces pays ne doit être lancée", poursuit le message.

  • Like 2
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 16 minutes, castle68 a dit :

Tout à fait normal.

Tu vomis sur la France, Hé bien plus sous, ça me semble basique.

Un peu Hs mais comme avec le Maroc, ils ne veulent pas l'aide française, c'est leur droit le plus strict, pourquoi tout ce ramdam?

Je pense qu'il faut faire une différence entre les institutions de l'État nigérien et les simples ressortissants. Sinon ça condamne dans la foulée les opposants au régime qui sont exilés en France. Si l'orchestre national de France a un violoniste nigérien, même opposé au régime, on supprime toutes les subventions à l'orchestre national de France, pour forcer l'orchestre à le licencier (ce qu'il n'a probablement pas le droit de faire aux yeux du droit du travail) ?

Link to comment
Share on other sites

A lire entre les lignes, il est possible ( et certain )  que tout le monde dise vrai, partiellement, mais se garde bien de dire le reste:

- le gvt dit qu'il n'y a rien de déprogrammé, les visas accordés restent accordés, etc....

- les indignés permanents du milieu culturel ( ça va ensemble ) s'indignent. Pour le futur.

Dans des milieux perfusés aux aides ( et ils sont junkies complets ) on peut comprendre l'émoi....

Il est tout à fait normal d'envoyer aussi quelques messages ( sinon demain y'a 50 millions d'artistes dans la zone qui voudront programmer un truc chez nous, aussi...)

Il faudra vérifier si le Niger subventionne le vol AR pour faire venir les choeurs de l'armée rouge. Normalement l'échange culturel se nourrit dans la réciprocité, pas seulement dans le "donnes moi ta montre et je te prêterai l'heure".

  • Haha 1
  • Sad 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Wallaby a dit :

Je pense qu'il faut faire une différence entre les institutions de l'État nigérien et les simples ressortissants. Sinon ça condamne dans la foulée les opposants au régime qui sont exilés en France. Si l'orchestre national de France a un violoniste nigérien, même opposé au régime, on supprime toutes les subventions à l'orchestre national de France, pour forcer l'orchestre à le licencier (ce qu'il n'a probablement pas le droit de faire aux yeux du droit du travail) ?

On peut aussi arreter le « et en meme temps », a force de faire de le subtile personne n’y comprend rien et c’est une raison de la situation actuelle. 

Link to comment
Share on other sites

Le PR annonce que l'ambassadeur au Niger "est pris en otage". Plus vraisemblablement, la junte doit faire le siège de l'ambassade, il n'est pas dit qu'il y a eu d'échanges violents. Ca pose quand même beaucoup de questions pour la suite. 

https://www.francetvinfo.fr/monde/afrique/niger/coup-d-etat-au-niger-emmanuel-macron-annonce-que-l-ambassadeur-de-france-est-pris-en-otage_6064407.html

 

  • Thanks 1
  • Sad 1
Link to comment
Share on other sites

Ce n'est pas une prise d'otage, c'est un cordon de sécurité autour d'un bâtiment d'importance ( et de gens importants ), et le pouvoir en place tient justement à cette sécurité. 

On le dis bien, il y a un pb de dialogue et de vocabulaire....

Blague à part, si à ce jour Macron ( au delà du discours mais dans les faits je veux dire - une distorsion est possible et je l'espère ) compte discuter de l'amba avec Bazoum, il y a quand même un problème....sur cette pente là, il va falloir rationner les rations mili....

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, olivier lsb a dit :

Le PR annonce que l'ambassadeur au Niger "est pris en otage". Plus vraisemblablement, la junte doit faire le siège de l'ambassade, il n'est pas dit qu'il y a eu d'échanges violents. Ca pose quand même beaucoup de questions pour la suite. 

https://www.francetvinfo.fr/monde/afrique/niger/coup-d-etat-au-niger-emmanuel-macron-annonce-que-l-ambassadeur-de-france-est-pris-en-otage_6064407.html

 

Il y a un peu plus qu'un cordon de sécurité: blocus sur l'approvisionnement et les entrées ou sorties...

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Le 15/09/2023 à 13:27, Wallaby a dit :

Je pense qu'il faut faire une différence entre les institutions de l'État nigérien et les simples ressortissants. Sinon ça condamne dans la foulée les opposants au régime qui sont exilés en France. Si l'orchestre national de France a un violoniste nigérien, même opposé au régime, on supprime toutes les subventions à l'orchestre national de France, pour forcer l'orchestre à le licencier (ce qu'il n'a probablement pas le droit de faire aux yeux du droit du travail) ?

Ce n'est pas ce qui est dit, tu extrapoles x 10.000

Link to comment
Share on other sites

Le 15/09/2023 à 18:38, olivier lsb a dit :

Le PR annonce que l'ambassadeur au Niger "est pris en otage". Plus vraisemblablement, la junte doit faire le siège de l'ambassade, il n'est pas dit qu'il y a eu d'échanges violents. Ca pose quand même beaucoup de questions pour la suite. 

https://www.francetvinfo.fr/monde/afrique/niger/coup-d-etat-au-niger-emmanuel-macron-annonce-que-l-ambassadeur-de-france-est-pris-en-otage_6064407.html

On parle bien de l'ambassadeur de France que les autorités effectives du Niger ne veulent plus? Et qu'elles ont invité à partir?

Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, g4lly a dit :

On parle bien de l'ambassadeur de France que les autorités effectives du Niger ne veulent plus? Et qu'elles ont invité à partir?

Tout est dans le "effectif", qui n'est pas officiel et encore moins légitime. 

Après si les Nigeriens s'en accommode... Libre à eux, mais du point de vue diplomatique FR, on peut comprendre que rien ne presse de légitimer un coup de force. 

Link to comment
Share on other sites

https://www.lemonde.fr/societe/article/2023/09/15/la-france-suspend-les-mobilites-etudiantes-avec-le-niger-le-mali-et-le-burkina-faso_6189617_3224.html

https://www.francetvinfo.fr/monde/afrique/niger/des-centaines-d-etudiants-bloques-au-sahel-a-cause-de-visas-suspendus_6069054.html

Alors, avant qu'on ne crie à la manoeuvre putassière, à la confrontation, au bras de fer contre le nouveau pouvoir en place, etc., on m'a rapporté que c'était, finalement, tout à fait normal et que la situation anormale était le maintien des mobilités et des visas depuis le putsch.

En fait, la vacance du pouvoir dans les pays dont les gouvernements ont été renversés, ou l'occupation du pouvoir par une structure qui n'est pas reconnue doit provoquer la nullité des demandes de visa. En l'absence de relations diplomatiques régulières, seule la diplomatie "grise" qui vise à négocier une normalisation des rapports devrait avoir cours. Tout le reste, et notamment la délivrance des visas (réciproques) devrait être suspendu.

Il a été dit que la non-suspension jusqu'à présent était un geste humaniste (pas humanitaire, mais comprendre quand même que c'était limite une aumône). Et pour autant, ça ne bloque pas tout mouvement puisqu'il reste possible aux opposants de se déclarer comme tels et de solliciter un statut de réfugié pour venir en France et y étudier - mais pour autant, faut-il que ce statut soit demandé d'une part, et accepté de l'autre.

Je ne suis pas certain du tout que l'on se rapproche d'une sortie de crise. :dry:

  • Thanks 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,957
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Lexpat
    Newest Member
    Lexpat
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...