Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Recommended Posts

Plus que la théorie du complot russe, ma préférence va à la théorie du modèle russe.

Vous avez un pays à régime présidentiel, non pas à parti unique, mais à parti dominant qui gagne toutes les élections.

Mahamadou Issoufou, c'est Vladimir Poutine.

La constitution n'autorise que deux mandats. Il se fait remplacer pour le "troisième mandat" par un proche qui lui doit tout.

Mohamed Bazoum, c'est Dmitri Medvedev.

Mais il y a quelque chose de pourri au royaume du Danemark, et on ne sait pas pourquoi, un ami du président qui lui doit tout se retourne contre le régime et fait une rébellion.

Abdourahamane Tchiani, c'est Evgueni Prigojine.

  • Haha 3
  • Confused 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, MIC_A a dit :

Pourrait-on  un jour revoir cette problématique sous l'égide de l'ONU ou un organisme international prévu à cet effet ?
La difficulté étant qu'un pays désertique sans aucune valeur apparente peut en réalité proposer des richesses en sous sol qui ne demande qu'à être trouvées et exploités ou déjà en exploitation qui compliquent sérieusement la donne en sus de rassembler des peuplades de même origines ethnique sans les léser.
Dans les conditions actuelles, l'instabilité sera toujours de mise tant qu'il y aura un intérêt financier et donc géopolitique si la dépendance aux ressources est forte.

Je me suis souvent interrogé sur les gains de nos présences dans certains pays Africains alors que nos intérêts pécuniaires y étaient moindre par rapport à d'autres qui exploitaient les richesses en "profitant" de notre présence stabilisatrice/protectionniste  et nous d'endosser l'étiquette de colonisateur pillant les ressources alors qu'on les paies et que l'on n'est pas responsable (sauf corruption avérée) de qui fait quoi avec !
Nous manquons de réactivité dans la communication, trop peu de démentis sources à l'appuies pour faire face à la propagande entretenue par des opposants et tiers étrangers qui nous voulaient du bien. 
Ou nos dirigeants ont passé des accords "secrets" avec d'autres pays exploitants avec contre-parties qui expliquent ce mutisme.  

 

je ne crois pas à une solution type ONU, car comme tu l'indiques avant, une partie du problème vient de leur passé colonial avec des frontières artificielles ne respectant pas les réalités humaines et géographique.  L'Onu ne pourra que regarder des frontières légitimées par l'histoire, fussent elles celles des anciens colons...

D'une certaine manière, c'est assez logique que des pays éprouvant une  difficulté à se ressentir comme un Etat Nation se tournent vers la Russie, qui ne se reconnait pas vraiment comme un Etat Nation.  Et cerise sur le gâteau, si l'on veut institutionnaliser les avantages matériels du pouvoir... 

Le "pillage" des ressources africaines est un concept trompeur ; il regroupe des réalités partielles (corruption, népotisme, absence de concurrence, destruction de l'environnement) et des fantasmes sur telle ou telle type de rente dont on voudrait profiter sans faire trop d'effort. Faire travailler un ouvrier asiatique dans une usine textile 60 h par semaine, c'est aussi quelque peu du pillage par certains aspects. Surtout si c'est pour vendre 60 € la chemise produite sur un autre continent.  

L'Afrique dispose de commerçants et d'entrepreneurs, mais pas encore trop d'industriels à ma connaissance. 

 

 

 

  • Like 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 23 minutes, Wallaby a dit :

Mahamadou Issoufou, c'est Vladimir Poutine.

La constitution n'autorise que deux mandats. Il se fait remplacer pour le "troisième mandat" par un proche qui lui doit tout.

Se fait remplacer par un proche pour un troisième mandat ? 

Tu veux dire... un maire du Havre qui s'appelle Edouard :huh: ?

 

=========>[   ]

  • Haha 3
Link to comment
Share on other sites

Je ne crois ni à la fable du lac des Cygnes transposée au Niger, ni au fait que l'Afrique n'est pas encore entrée dans l'âge industriel et encore moins à cette idée selon laquelle l'absence de concept d'Etat-Nation pousserait les Africains à aller voir d'autres non-Etats-Nation pour savoir comment organiser des coups d'Etat.

En fait, j'avoue n'absolument rien comprendre aux deux derniers messages (avant Alexis).

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 42 minutes, Ciders a dit :

Je ne crois ni à la fable du lac des Cygnes transposée au Niger

Hmmm, je ne serais pas si affirmatif :happy: ...

Révélation

FzYXZFRX0AAKt7t.jpg

(c'est une blague hein... sur le fond, je suis d'accord avec toi)

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Ciders a dit :

En fait, j'avoue n'absolument rien comprendre aux deux derniers messages (avant Alexis).

Un pays avec des langues, des cultures, des pratiques économiques et modes de vies (un éleveur nomade ou un agriculteur sédentaire risquent de mal se comprendre), des religions très diverses ne peut pas se ressentir comme un pays plus monolithique... Attention à vouloir calquer nos schémas politico-étatique ayant généralement pour base des siècles de droit romain via l'église catholique. Ces pays devront trouver leur voie, mais comment leur donner un coup de main sans (re)faire des erreurs?

Sur l'aspect industriel, il y a à ma connaissance quelques usines / ateliers au Maghreb, c'est un bon début, mais pas trop ailleurs. Pourquoi ne voit-on pas de made in Algérie/Egypte/Nigéria, etc sur les biens achetés? Ce n'est pas la main d'oeuvre désireuse de bosser qui manque... 

Sur un plan économique, la terre génère des rentes soit par rareté (spéculation immobilière) soit par la richesse spécifique de la terre ou de son sous-sol. Sur un plan agricole, l'Afrique exporte pas mal, c'est une manière de se relier aux flux économiques mondiaux. Je n'ai pas d'avis spécifique sur les pratiques agricoles africaines, je ne pense pas qu'elles soient plus mauvaises que les nôtres. En revanche, l'Afrique à un problème encore mal résolu de la gestion de la rente, notamment minière. Sur la situation plus spécifique du Niger, où l'entreprise française qui exploite l'uranium est le contribuable numéro un du pays, Areva avait je crois financé l'avion présidentiel...

Sur un plan historique, quand on remonte la chaine des évènements et la succession des générations, la propriété de la terre a généralement pour origine l'usage de la force (la noblesse occidentale). cela n'apparait plus visible dans les actes notariés, mais cela transparait actuellement dans divers pays où la propriété s'installe (Amazonie, Inde sans doute) au lieu et place des pratiques coutumières...

 

 

Link to comment
Share on other sites

https://fr.africanews.com/2023/08/02/niger-litalie-a-evacue-68-ressortissants-etrangers/

Parti de Niamey, un Boeing 767 de l'Armée de l'air italienne a atterri peu après 05H00 (03H00 GMT) à l'aéroport Ciampino de Rome avec à son bord 99 ressortissants italiens et d'autres nationalités.

Le ministère des Affaires étrangères a de son côté précisé à l'AFP que parmi les 68 civils évacués - à leur demande - se trouvaient 36 Italiens et 21 Américains. Dix-huit militaires italiens ont également été rapatriés.

Un peu moins de 500 ressortissants italiens résident au Niger, dont la plupart sont des militaires.

Le contingent de soldats italiens déployés dans le pays pour former l'armée nigérienne avec les forces françaises, américaines, belges et allemandes se trouve "consigné" à l'aéroport de Niamey, selon le ministre.

L'ambassade italienne est quant à elle "ouverte et pleinement opérationnelle". "Les Italiens ne sont pas mal vus par la population nigérienne, et pas non plus par ceux qui ont réalisé le coup d'Etat, au point qu'ils ont garanti la sécurité du convoi de l'ambassade jusqu'à l'aéroport", a-t-il souligné.

Link to comment
Share on other sites

Le général Abdourahamane Tiani, qui a pris le pouvoir à Niamey, a estimé mercredi 2 août que les Français « n’[avaient] aucune raison objective de quitter le Niger », au moment où plusieurs centaines d’entre eux sont évacués par Paris. Les ressortissants français « n’ont jamais été l’objet de la moindre menace », a-t-il avancé dans un discours télévisé prononcé à la veille de la fête de l’indépendance du pays, ancienne colonie française.

https://www.lemonde.fr/afrique/article/2023/08/02/niger-une-delegation-de-la-cedeao-est-arrivee-a-niamey-pour-negocier_6184249_3212.html

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

https://www.quotidiano.net/esteri/niger-news-colpo-di-stato-nk3nz1fw (3 août 2023)

Le Niger est un carrefour important pour l'immigration et hier les frontières avec les pays voisins ont été rouvertes, avec le risque possible d'une augmentation des flux. "Tout peut arriver", a déclaré le ministre des affaires étrangères Antonio Tajani dans une interview accordée à Repubblica. "L'un des plus importants couloirs d'immigration vers le nord, c'est-à-dire vers la Libye, passe par la région d'Agadez. C'est une région traversée par des trafiquants de drogue, des trafiquants d'êtres humains et des trafiquants d'armes. C'est aussi pour cela que nous voulons être présents" dans la région du Sahel, a ajouté M. Tajani, selon qui l'Italie n'a pas l'intention de modifier sa présence au Niger après le coup d'État militaire. "L'Italie n'est pas dans le collimateur", a-t-il assuré. L'Italie a déjà rapatrié par vol spécial certains de ses ressortissants au Niger.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, MIC_A a dit :

Je me suis souvent interrogé sur les gains de nos présences dans certains pays Africains alors que nos intérêts pécuniaires y étaient moindre par rapport à d'autres qui exploitaient les richesses en "profitant" de notre présence stabilisatrice/protectionniste  et nous d'endosser l'étiquette de colonisateur pillant les ressources alors qu'on les paies et que l'on n'est pas responsable (sauf corruption avérée) de qui fait quoi avec !
 

J'ai presque envie de te dire: et alors, même si on a payé des pots de vin en local pour avoir un marché, what else ? Il y a des typologie de contrats qui demandent de l'huile dans les rouages, juste parce que c'est comme çà. 

Actuellement, Gemalto ( Thalès ) a de ennuis judiciaire sur de la corruption en Afrique. Des ennuis....avec la justice française !!!! Qui est assez con, à part French Marianne toute drapée de blanc, pour procéder ainsi ? Les US, la Chine, Ru, certainement pas. Qui d'autres ? Ceux qui ne font jamais aucun contrats en eaux troubles ?

  • Like 1
  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

Il y a 20 heures, Clairon a dit :

On a fortement démilitarisé notre existence et c'est compréhensible, il serait temps de le faire avec notre politique africaine, on garde Djibouti (comme tout le monde) et à la rigueur la Côte d'ivoire comme bases, on se paie une vraie société militaire privée, et pour le reste on laisse faire les programmes internationaux civils, et si un jour y en a qui reviennent à genoux la queue entre les jambes nous demander 2-3 compagnies de paras, on leur présentera d'abord l'addition et regardera bien que cela nous rapporte le moindre kopeck.

Rappelons nous que la Belgique représente 2x plus pour le commerce extérieur français que tout le continent africain Rafales egyptiens compris .... 

Bon, maintenant faut aussi admettre que le seul truc qui marche encore à peu près en France et qu'on peut exporter (ça fait 30 ans que la Peugeot n'est plus la voiture de l'Afrique), c'est l'armée, on a donc que ça en magasin, et comme on dit, quand on a qu'un marteau comme solution, tous les problèmes deviennent des clous ....

ah la Peugeot 504 !!! Cela me rappelle une expérience un peu embarrassante vers Louxor en Egypte il y a 20 ans environ, je descendais du taxi loué pour une excursion (dans le sud de l'Egypte tous les taxis étaient des 504 hors d'âge) et la poignée de la portière se casse et me reste dans les mains... A qui la faute?!

Sur la question fort intéressante de la société militaire privée : quels statuts? quels objectifs? quels actionnaire? quels financements? quelles puissances tutélaires ?

Toute entité tend à chercher sa propre existence et Wagner est un cas intéressant sur ce plan. La société doit donc avoir une certaine latitude d'action...

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Alexis a dit :

Mais cela viendra. Et de même que l'Espagne bénéficie tout naturellement de la Hispanidad, ces pays peuplés et de plus en plus prospères,

La Hispanidad est un truc qui ne peut plus se refaire aujourd'hui. 

Elle bénéficie d'une langue commune, et aussi d'un socle commun sur certaines valeurs dont la religion. Ca parait aujourd'hui désuet dans une France trés mollement chrétienne et surtout athée ou agnostique, mais ça compte.

Si tu veux aller en Am Sud depuis la France, tu risque fort de faire un passage par Madrid et de prendre Ibéria.

Si tu veux aller n'importe ou en Afrique ( et ailleurs aussi dans le monde d'ailleurs ), tu as le plus de chances de passer par Istanbul et Turkish Arilines. C'est juste un exemple, le reste est à l'avenant.

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Akilius G. a dit :

Je n'ai pas d'avis spécifique sur les pratiques agricoles africaines, je ne pense pas qu'elles soient plus mauvaises que les nôtres.

Vu l'extrême variabilité des sols, de la pluviométrie ( continent étalé entre 2 tropiques ), de la capacité à mécaniser, de la capacité sécuritaire trés variable d'une culture ou d'un élevage, il est impossible de donner une vision globale moyenne, ou elle n'aurait aucun sens. Il faut descendre à l'échelle du pays au minimum, voir de la région. 

Même si on donnait une vision de l'agriculture de l'Europe à l'Oural, elle serait bien moins disparate que la vision "agriculture en Afrique".

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Alexis a dit :

En contrepoint, voici l'analyse du photoreporter Patrick Robert, avec quarante ans de connaissance de l'Afrique au compteur

Je dirais, avec mes mots que :    1. D'une part l'Afrique fait partie de nous.                           2. D'autre part, l'Afrique est pour la France un investissement de (très) long terme.

A cette aune, les criailleries antifrançaises de certains - dont il ne faut pas exagérer le nombre, encore une fois ! - ce ne sont que des petits cailloux sur le chemin. Et les basses manœuvres d'un Poutine et de son Prigojine, ce ne sont que des attaques de charognard ou pour le dire autrement de maladies opportunistes.

Je n'ai que peu d'années de vie continue en Afrique ... et un certain nombre de voyages là-bas ... + de vrais amis africains         Je me retrouve totalement dans cette référence et son interprétation par  Alexis ( cf. mon pseudo ) .. Mélange de nostalgie et un peu de culpabilité - plutôt de responsabilité passée nationale - et d'amour pour les africains... l' attachement sentimental : j'ai le sentiment qu'il est partagé - mieux qu'il est exprimé - avec des locaux africains qui ont des relations franches avec moi : fidélité réciproque avec  aussi la franchise  réciproque que cela suppose ... Il m'est arrivé d'être surpris et de devoir réfléchir à ce que me disaient - dans le fond - certains interlocuteurs  

Ces sentiments ambivalents - et des actions aussi bien ambivalentes - ont sans doute habités les responsables politiques depuis De Gaulle et surtout ceux qui l'ont suivi ... Mais un flottement certain pendant des années en matière de politique africaine

La France ne s'est pas faite en 1 jour, quand on pense au haut moyen-âge, à la féodalité, aux querelles des grands nobles, aux guerres de religion ... à nos "révolutions renouvelées" ...

On est trop souvent et trop  facilement perfectionnistes pour eux et leurs pays  

  • Like 2
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 19 minutes, ksimodo a dit :

Vu l'extrême variabilité des sols, de la pluviométrie ( continent étalé entre 2 tropiques ), de la capacité à mécaniser, de la capacité sécuritaire trés variable d'une culture ou d'un élevage, il est impossible de donner une vision globale moyenne, ou elle n'aurait aucun sens. Il faut descendre à l'échelle du pays au minimum, voir de la région

L'exode rural vers les villes et la perte des savoirs faire ancestraux en matière d'agriculture qui s'est échelonnée des années 50s à maintenant est un vraie DRAME africain

La responsabilité des grands - occidentaux - de l'industrie alimentaire ( Nestlé .. et son lait en poudre, mélangé à l'eau disponible, frelatée par définition : ce n'est qu'un exemple... "Cultivez du Coton plutôt que vos cultures vivrières" en est un autre )  est ENORME ... Ceux qui ont dénoncé très tôt ces erreurs fatales ont été  moqués !  Ils avaient raison  .... Scandale    Il s'agit de CRIMES contre l'Humanité ! 

Edited by Bechar06
  • Like 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Akilius G. a dit :

Un pays avec des langues, des cultures, des pratiques économiques et modes de vies (un éleveur nomade ou un agriculteur sédentaire risquent de mal se comprendre), des religions très diverses ne peut pas se ressentir comme un pays plus monolithique... Attention à vouloir calquer nos schémas politico-étatique ayant généralement pour base des siècles de droit romain via l'église catholique. Ces pays devront trouver leur voie, mais comment leur donner un coup de main sans (re)faire des erreurs?

...

 

 

Le diable qu'on connais est souvent préférable à celui que l'on ne connais pas, dis le dicton.........."l'intangibilité des frontières" est insatisfaisante, mais reste préférable à la cascade d'épuration et de guerre civile qui s'en suivrait si on les touchait.

 

Il y a 1 heure, Akilius G. a dit :

...

Sur l'aspect industriel, il y a à ma connaissance quelques usines / ateliers au Maghreb, c'est un bon début, mais pas trop ailleurs. Pourquoi ne voit-on pas de made in Algérie/Egypte/Nigéria, etc sur les biens achetés? Ce n'est pas la main d'oeuvre désireuse de bosser qui manque... 

...

 

 

 

Les pays africains doivent faire face à la concurrence asiatique contre laquelle ils ne sont pas compétitif. Fernand Braudel faisait remarquer très justement, que l'industrialisation était d'autant plus difficile pour les pays qui sont les derniers de cordée.

Surtout s'il existe la manne d'une rente naturelle, tu peux être certain que même si les habitants profitent d'une amélioration du niveau de vie, le corolaire est que les salaires n'ont plus de rapport avec la productivité réelle - plutôt basse - des travailleurs.

 

Il y a 1 heure, Akilius G. a dit :

...

Sur un plan économique, la terre génère des rentes soit par rareté (spéculation immobilière) soit par la richesse spécifique de la terre ou de son sous-sol. Sur un plan agricole, l'Afrique exporte pas mal, c'est une manière de se relier aux flux économiques mondiaux. Je n'ai pas d'avis spécifique sur les pratiques agricoles africaines, je ne pense pas qu'elles soient plus mauvaises que les nôtres. En revanche, l'Afrique à un problème encore mal résolu de la gestion de la rente, notamment minière. Sur la situation plus spécifique du Niger, où l'entreprise française qui exploite l'uranium est le contribuable numéro un du pays, Areva avait je crois financé l'avion présidentiel...

...

 

 

L'économie marxiste a une notion intéressante qui joue à plein contre les économies africaines, est c'est la "dégradation des termes de l'échange".

La valeur et les revenues générés par des rentes naturelles baissent tendanciellement* - plus vite- que leurs importations à valeur monétaire constante, ce qui est très défavorable aux dites économies qui sont vouées par ce mécanisme à s'étouffer lentement .

 

* La culture et l'extraction de matières premières étant toujours moins cher sous les coups de la productivité.

 

Il y a 1 heure, Akilius G. a dit :

...

Sur un plan historique, quand on remonte la chaine des évènements et la succession des générations, la propriété de la terre a généralement pour origine l'usage de la force (la noblesse occidentale). cela n'apparait plus visible dans les actes notariés, mais cela transparait actuellement dans divers pays où la propriété s'installe (Amazonie, Inde sans doute) au lieu et place des pratiques coutumières...

 

 

Effectivement, dans presque tout les pays, le droit foncier est un droit coutumier..........mais les ex-colonies sont une exception notable.

Les autorités coloniale ont souvent décrétés de grandes portions de terre  comme étant "des terres sans maitre" ; les autochtones pour des raisons évidentes étant bien incapables de produire des certificats fonciers attestant de leurs propriétés sur ces terres pourtant coutumières, en ont été évincé...

Et Abra Cadabra ! Leur sont appliqué un droit foncier avec comme pilier la propriété privé de la terre et dont les éléments consécutifs sont "l'usus fructus et abusus", et est considéré à ce jour, comme l'idéal type d'un droit de propriété rationnel/positiviste...............le truc c'est que ça n'avait même pas cours - et ne l'est toujours- dans les métropoles dont le droit dénie le caractère aboule de la propriété privé de la terre - quoiqu'en dise les fétichistes de la propriété privé. Lire les écris très intéressant de Joseph Comby sur le sujet. Il a aidé à remettre à plat le droit foncier de Madagascar notamment.

Il en découle d'inextricables conflits fonciers dans ces pays, et ce, des familles à l'état. Même les tentatives de rétrocession de terres coutumières tournent souvent en eau de boudin, puisque le dépositaire de ces terres, généralement un "chef" de communauté, en profite souvent pour ce les accaparer en son nom et celui des ses proches, la tribu et le clan n'étant plus qu'une fiction purement formelle la plupart du temps dans ces cas là. 

Edited by Shorr kan
  • Like 1
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 27 minutes, ksimodo a dit :

Vu l'extrême variabilité des sols, de la pluviométrie ( continent étalé entre 2 tropiques ), de la capacité à mécaniser, de la capacité sécuritaire trés variable d'une culture ou d'un élevage, il est impossible de donner une vision globale moyenne, ou elle n'aurait aucun sens. Il faut descendre à l'échelle du pays au minimum, voir de la région. 

Même si on donnait une vision de l'agriculture de l'Europe à l'Oural, elle serait bien moins disparate que la vision "agriculture en Afrique".

Forcément, masse de terres contiguës presque toutes sous les mêmes latitudes.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

 

il y a 13 minutes, Bechar06 a dit :

L'exode rural vers les villes et la perte des savoirs faire ancestraux en matière d'agriculture qui s'est échelonnée des années 50s à maintenant est un vraie DRAME africain

La responsabilité des grands - occidentaux - de l'industrie alimentaire ( Nestlé .. et son lait en poudre, mélangé à l'eau disponible, frelatée par définition : ce n'est qu'un exemple... "Cultivez du Coton plutôt que vos cultures vivrières" en est un autre )  est ENORME ... Ceux qui ont dénoncé très tôt ces erreurs fatales ont été  moqués !  Ils avaient raison  .... Scandale  

Et oui ! C'est ça de vivre sous la férule du "consensus de Washington"

https://fr.wikipedia.org/wiki/Consensus_de_Washington

Link to comment
Share on other sites

il y a 45 minutes, ksimodo a dit :

Si tu veux aller n'importe ou en Afrique ( et ailleurs aussi dans le monde d'ailleurs ), tu as le plus de chances de passer par Istanbul et Turkish Arilines. C'est juste un exemple,

Un peu beaucoup excessif, tu ne crois pas.  Je veux bien que tu me trouves un hub Istanbul pour aller de Paris au Cap Vert, par exemple. 

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 16 minutes, Shorr kan a dit :

L'économie marxiste a une notion intéressante qui joue à plein contre les économies africaines, est c'est la "dégradation des termes de l'échange".

La valeur et les revenues générés par des rentes naturelles baissent tendanciellement* - plus vite- que leurs importations à valeur monétaire constante, ce qui est très défavorable aux dites économies qui sont vouées par ce mécanisme à s'étouffer lentement .

 

* La culture et l'extraction de matières premières étant toujours moins cher sous les coups de la productivité.

 

 

Cette notion de "dégradation des termes de l'échange" me revient en mémoire, je ne suis pas certain qu'elle soit soit d'origine marxiste. Elle me semble marquée par le productivisme des 30 glorieuses qui correspondait à un constat du moment. Dans un monde où la population continuerait à croître (Malthus et consort), la rareté des moyens de production agricole se ferait inévitablement sentir. Côté Arabie, la rente pétrolière semble bien se porter, mais il est vrai que des puissances industrielles sont en soutien sur l'extraction, le raffinage et la transformation...

je ne connaissais pas Joseph Comby, il faudrait que je le lise. A l'inverse, T. Piketty parle de "propriétarisme"  soit une notion de propriété absolue qui n'existait pas dans l'occident médiéval où tout tout droit générait inévitablement une obligation. 

Autant il me semble utile et nécessaire d'explorer par la pensée des sujets sociétaux, autant je suis prudent sur la mise en oeuvre des bonnes idées. C'est effectivement très facile d'arriver avec des solutions novatrices, mais il faut ensuite gérer les difficultés découlant des changements. La légitimité nécessite la mise en cohérence temporelle.

 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 13 minutes, Fusilier a dit :

Un peu beaucoup excessif, tu ne crois pas.  

A la base, je parlais d'aller n'importe ou depuis la Fr.

Il est vrai que j'ai un prisme particulier, je pars de Province, donc une étape Province / CDG compte pour moi comme n'importe quelle étape, c'est déjà 1 étape et presque 1 de trop. Par contre j'ai des vols de chez moi / IST, et ensuite depuis IST c'est juste la compagnie qui dessert le plus de pays au monde, ce n'est pas qu'un slogan, et ça concerne bien évidemment l'Afrique. 

Si on excepte les vols partagés et si on regarde la compagnie qui effectue effectivement un vol, même si j'aime bien l'ancien slogan AF selon lequel le ciel est le plus bel endroit de la terre, ce n'est AF qui a un max de destinations. AF est pas mal sur l'ouest centre de l'Afrique, à l'est c'est KLM et magrehb c'est transavia. 

Si on focus sur les ex colonies fr, oui c'est AF. Pour combien de temps ?

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,961
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Mathieu
    Newest Member
    Mathieu
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...