Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

MAWS Maritime Airborne Warfare System, Futur PATMAR Franco-Allemand


Bechar06
 Share

Recommended Posts

il y a 50 minutes, BPCs a dit :

Et ça c'était vers 2011, pour 2030 il fera quel volume le groos radar AESA ?

Il est opérationnel depuis 2014, ils ont commencés les testes sur des P3 orion modifier et maintenant il vole sous le p8 dénominations aps 154 aas... Plus performant que le JSTAR  de l'usaf.

Il est conçu pour le combat collaboratif avec imagerie dernier crie et tout se qui va bien. 

À terme il devrait même pouvoir repérer le sillage d'un sous marin en plongé... 

spacer.png

  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 16 heures, Bechar06 a dit :

C'est ce que j'essaye de dire depuis plusieurs posts: la seule façon de "sauver"  le Falcon 10X pour en faire un Patmar, c'est de le transformer avec:

- Sortir le train principal du fuselage où il tient trop de place

- Mettre ce train principal sous les ailes, dans un fuseau rapporté avec rotation arrière en le levant et longueur qu'il faut. Fuseau prolongé par des cases à équipements

- Autre exemple que le H-6 ou TU-16, plus proche de nous : le Breguet Alizé   

- Allonger aussi  le train avant 

- Pour augmenter la hauteur du fuselage par rapport au sol => Pouvoir suspendre des armements sous les ailes

- Et mettre une soute augmentée  sous quasiment toute la longueur du fuselage ... Ce faisant on a pratiquement un bi-lobé à aile intermédiaire

- si poids trop important => Tri réacteur 

 - Changer de réacteur si trop Germano-anglais => Retour du SylverCrest ? 

- Oui  ce n'est  plus un Falcon 10X, mais  c'est pour profiter de pas mal d' éléments du Falcon 10X : ailes  notamment

Ceci dit je préférerais la solution type A320 MPA, avec beaucoup plus d'aisance et d'évolutions futures possible + Diversification d'emplois pour avions de mission

Toute la question est de savoir si Dassault peut réaliser un avion servant à la fois de business jet et de PATMAR armé, qui corresponde aux besoins et soit crédible en remplacement de l'ATL2 sur tout les spécifications couvertes par le cahier des charges, tout en restant intéressant pour le marché civil.

Cet avion n'est peut-être pas le 10X. Cela dit, DA doivent déjà être en train de bosser sur un autre business jet. Donc enterrer une solution Falcon est prématuré.

Petit historique:

Falcon 900, 1984
Falcon 2000, 1993
Falcon 900EX, 1995
Falcon 50EX, 1996
Falcon 2000EX, 2001
Falcon 7X, 2005
Falcon 900DX, 2005
Falcon 2000DX, 2007
Falcon 2000LX, 2007
Falcon 900LX, 2009
Falcon 2000LXS, 2014
Falcon 8X, 2016
Falcon 5X, annulé fin 2017 (lui il a fait du mal avec ses plus de 5 ans de retard qui a forcé au lancement d'un semi-nouvel avion avec le 6X)
Dassault Falcon 6X, 2022
Dassault Falcon 10X, 2025

Ce calendrier a tendance à démontrer que Dassault peut sortir un autre Falcon d'ici moins de 8 ans. En ce moment le travail porte sur le 10X et le NGF, la transformation industrielle, et la préparation d'un transfert de la chaîne du Falcon 2000 à l'Inde chez DRAL. Ça laisse de la marge pour penser à un nouveau Falcon, appelons-le "11X", plus gros, conçu dès le départ comme avion à usage dual pour remplacer l'ATL2, plus adapté qu'un 10X qu'il faudrait modifier lourdement et qui ne conviendrait peut-être pas. La taille ne fait pas tout.

 

Au-delà il y a un autre débat: on risque de demander beaucoup de choses à ces avions, y-compris dans un rôle anti-navires. Et autant je ne suis pas certain qu'un "simple" bizjet modifié soit encore pertinent pour ce travail même avec des armements à longue portée ou des "remote carrier" embarqués, autant un liner modifié n'a sans doute ni la petite taille, ni l'agilité, la vitesse, l'accélération nécessaires à l'accomplissement de la tâche dans un environnement qui sera de moins en moins permissif.

De même, sur le 10X, Dassault a déjà évolué en termes de formes, avec un nez qui "rebique", à la Su-24 ou 57, un empennage en T qui tourne la page de l'empenange cruciforme qui existait depuis le MD-450 Ouragan, mais aussi avec une aile à plus forte flèche. Tout ça laisse entrevoir une volonté de mieux s'adapter aux contraintes, aéro certes, mais pas seulement, qui sont toujours dictées par la mission.

De plus, disposer d'une soute pour embarquer torpilles mines missiles, etc, justifiera peut-être la recherche d'une plus faible SER dans un contexte où le prototype du NGF ou son remplaçant national sera par ailleurs une réalité, et où Dassault vient de lancer des partenariats avec des universités sur des matériaux innovants. Il est ainsi probable que le futur remplaçant de l'ATL-2 doive aussi intégrer des antennes conformes, voire une dose de furtivité passive.

 

Bref on est peut-être en train de voir une difficulté d'adaptation du 10X là où cette solution n'est même pas considérée.

Il n'y a par exemple pas encore de version militarisée du Falcon 6X à l'heure actuelle, sans que ça ne choque personne.

Edited by Patrick
  • Like 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, Patrick a dit :

Ce calendrier a tendance à démontrer que Dassault peut sortir un autre Falcon d'ici moins de 8 ans.

Du point de vue calendrier, Dassault aurait même le temps de ressortir une sorte d'ATL3.

Maintenant, est-ce que c'est cohérent de développer une cellule pour une vingtaine d'avions...

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

C'est pour ces raisons que je posais la question de la pertinence d'un P-1 ou d'un ATL-NG.

Faut-il le faire à plusieurs pays ou seul? Car çà va être une petite série.

 

et pour une ou des missions très spécifiques ne nécessitant pas les même caractéristiques qu'un liner converti ou un bizjet.

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 15 minutes, Visby a dit :

C'est pour ces raisons que je posais la question de la pertinence d'un P-1 ou d'un ATL-NG.

Faut-il le faire à plusieurs pays ou seul? Car çà va être une petite série.

Je pense qu'on n'a plus le choix, on va devoir le faire seul ou ne pas le faire.

On va peut-être tricher avec 2 autres partenaires européens comme la Grèce, les Pays-bas ou le Portugal pour pouvoir profiter d'un financement "européen", mais le plus gros du financement et des commandes sera français.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 9 heures, Vince88370 a dit :

Il est opérationnel depuis 2014, ils ont commencé les tests sur des P3 orion modifiés et maintenant il vole sous le p8 dénomination aps 154 aas... Plus performant que le JSTAR  de l'usaf.

Il est conçu pour le combat collaboratif avec imagerie dernier cri et tout ce qui va bien. 

À terme il devrait même pouvoir repérer le sillage d'un sous marin en plongée... 

spacer.png

Il n'est pas sur que l'on veuille obligatoirement le même en terme de dimension : la version proposée par LM était plus petite sur global challenger 6000 et celle mise sur le MQ-4 triton aussi qui aurait pu remplacer le radar du JStar

Il y a 5 heures, Patrick a dit :

Ce calendrier a tendance à démontrer que Dassault peut sortir un autre Falcon d'ici moins de 8 ans.

Surtout qu'avec le départ des allemands, le calendrier peut glisser de quelques années...voire, comme on est les champions, prolonger encore un peu les ATL2 : ça s'use moins qu'un chasseur un liner...

Il y a 5 heures, Patrick a dit :

Ça laisse de la marge pour penser à un nouveau Falcon, appelons-le "11X", plus gros,

Effectivement, même si il ne s'agit simplement que  d'une version allongée, il y aura cette marge pour réfléchir au plus adaptable pour la mission.

 

il y a 43 minutes, Visby a dit :

C'est pour ces raisons que je posais la question de la pertinence d'un P-1 ou d'un ATL-NG.

Le P-1 serait une perte sèche pour la BiTD (sauf accord improbable où on ferait une collaboration dassault-mitsubishi :rolleyes:) et un ATL-NG serait un développement trop couteux pour ce qui sera forcément une petite série vu toutes les ventes de P-8C... qui n'est justement qu'un liner reconverti

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 3 minutes, BPCs a dit :

Le P-1 serait une perte sèche pour la BiTD (sauf accord improbable où on ferait une collaboration dassault-mitsubishi

Kawasaki dans ce cas :rolleyes:

il y a 4 minutes, BPCs a dit :

et un ATL-NG serait un développement trop couteux pour ce qui sera forcément une petite série

Et espérer (mettre des cierges à l'église du coin) le développement d'un Dassault plus gros (pour quel marché?) parce que dans l'actuel ça ne rentre pas, même au forceps, c'est raisonnable? 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 3 minutes, Fusilier a dit :

Et espérer (mettre des cierges à l'église du coin) le développement d'un Dassault plus gros (pour quel marché?) parce que dans l'actuel ça ne rentre pas, même au forceps, c'est raisonnable?

Ce sera fonction de l'évolution du marché des Bizjet, plus large que celui des Patmar...

Quant au 10X, tous les ingés en chambre que nous sommes, sont entrain d'y aller de leur hypothèse...

Le seul truc tangible c'est ce que Saab a pu faire rentrer dans un Challenger 6000 DONT IL n'est pas le concepteur et qui fait 3 m de moins que le 10X.

Vu l'expertise des ingés de DA, ceux qui ont réussi à mettre l'emport d'un F-15 dans un petit navion appelé Rafale, personnellement j'attendrais quand même leur proposition avant de dire que ça n'est pas possible :dry:

il y a 8 minutes, Fusilier a dit :

Kawasaki dans ce cas 

Pas toujours le temps de lever tous mes doutes (suis pas retraité, moi... :rolleyes:)

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

Il est vrai que le 10X pourrait paraître moins adapté pour la patmar. Mais il s'agit de concevoir un appareil qui sera au centre d'un ensemble système dans lequel le patrouilleur sera un des effecteurs. Avec l'installation de l'antenne aesa + boule optronique entre train aux et début de l'aile et 2 points d'emport sur l'arrière + 4 à 6 sous les ailes. Au niveau cabine, avec plus de 50m2 de surface (P8A: 80m2 avec beaucoup de place libre) il y a de la place pour de nombreuses consoles et baies. Au final, on a de quoi équiper convenablement le 10X.

Link to comment
Share on other sites

il y a 37 minutes, BPCs a dit :

Ce sera fonction de l'évolution du marché des Bizjet, plus large que celui des Patmar...

Quant au 10X, tous les ingés en chambre que nous sommes, sont entrain d'y aller de leur hypothèse...

Le seul truc tangible c'est ce que Saab a pu faire rentrer dans un Challenger 6000 DONT IL n'est pas le concepteur et qui fait 3 m de moins que le 10X.

Vu l'expertise des ingés de DA, ceux qui ont réussi à mettre l'emport d'un F-15 dans un petit navion appelé Rafale, personnellement j'attendrais quand même leur proposition avant de dire que ça n'est pas possible :dry:

Je soupçonne même que les allemands ont donné un petit coup de main à Dassault, tout simplement parce que ça les arrange et que peut être il y aurait une petite compensation par ailleurs........Eurdrone.....SCAF.....

Link to comment
Share on other sites

Si on veut privilegier les capacities il faut de l'A320. Ca ne pose aucun probleme pour la BITD car un A320 avec du CFM a probablement plus de contenu Français qu’un 10X, et de toute façon 90% de la valeur sera dans les capteurs et les armes. Le seul désavantage de la solution A320 est qu’elle implique de facto une maîtrise d’œuvre Airbus qui a moins d’expérience que DA dans les avions PATMAR.

Link to comment
Share on other sites

il y a 8 minutes, Julien a dit :

Si on veut privilegier les capacities il faut de l'A320. Ca ne pose aucun probleme pour la BITD car un A320 avec du CFM a probablement plus de contenu Français qu’un 10X, et de toute façon 90% de la valeur sera dans les capteurs et les armes. Le seul désavantage de la solution A320 est qu’elle implique de facto une maîtrise d’œuvre Airbus qui a moins d’expérience que DA dans les avions PATMAR.

Tu peux aussi faire un "joint venture"  Airbus Dassault. Après tout l'ATL au départ sous conception Breguet, est un montage à plusieurs. 

il y a 18 minutes, capmat a dit :

Je soupçonne même que les allemands ont donné un petit coup de main à Dassault, tout simplement parce que ça les arrange et que peut être il y aurait une petite compensation par ailleurs........Eurdrone.....SCAF.....

N'est pas Machiavel qui veut. C'est une façon de penser qui parait difficile de structurer, dans un système de prise de décision à l'allemande, dominé par le parlementarisme a étages et dilution du pouvoir  (et c'est voulu) Bundestag, Bundesrat, parlements régionaux, regarde la difficulté d'accorder les violons pour un truc "simple" comme le COVID , alors imaginer le " pincipe di Machiavelli" dans le foutoir allemand...:rolleyes:

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 45 minutes, Ronfly a dit :

Mais il s'agit de concevoir un appareil qui sera au centre d'un ensemble système dans lequel le patrouilleur sera un des effecteurs.

La prospective c'est bien, le réel c'est mieux, en plus la Marine, selon les sources, veut une soute... 

Link to comment
Share on other sites

1 hour ago, BPCs said:

Il n'est pas sur que l'on veuille obligatoirement le même en terme de dimension : la version proposée par LM était plus petite sur global challenger 6000 et celle mise sur le MQ-4 triton aussi qui aurait pu remplacer le radar du JStar

Tu nous explique pour les US et le reste du monde ont eux besoin d'un  P8 plus d'un MQ-4 ... et que pour faire JSTAR ils ont besoin d'un P8 est d'un énorme radar dessous?

Sinon il faut nous expliquer qu'on abandonne beaucoup de notre savoir faire ASW-ASuW ... et qu'on choisi une solution de seconde zone ...

Accessoirement la MN semble exiger de pouvoir coller les armes en soute pour pouvoir se balader tranquilou chez les civil ... y compris sur leur piste ... les solutions que vous proposez ne respecte pas cette contrainte qui semble pourtant forte.

Link to comment
Share on other sites

il y a 14 minutes, Fusilier a dit :

La prospective c'est bien, le réel c'est mieux, en plus la Marine, selon les sources, veut une soute... 

Ce qui coince, c'est l'évocation du 10X comme une évidence !

La dynamique Falcon 2000LXS, Falcon 8X, Falcon 6X, Falcon 10X laisse entrevoir un investissement important sur les bureaux d'études et l'outil de production.

Si on y ajoute les capacités de Dassault Systèmes et le proche cousinage avec Thales.........le 10X n'est que l'évocation de la direction d'une dynamique qui est issue du rassemblement

des équipes très, très pointues sur le PATMAR et ses implications, avec pas d'équivalences notoires en Europe.

Dans cette perspective le ménagement de la meilleure soute de toutes les soutes semble une question simple a résoudre, il suffis de le mentionner sur le cahier des charges et le tailleur sur mesure 

optimisera une solution comme il s'est toujours imposé de le faire.

Simplement le produit n'aura du 10X qu'un cousinage.....en plus la PATMAR ne sera qu'une de ses polyvalences.

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Le 10X ou peut ėtre un 11X ne sera qu'une base de travail. Ce sera un dérivé. Forcément le dimensionnement sera adapté très largement (longueur augmenter et centrage modifié, modification section arrière). Les puissants systèmes de conception numérique de DA doivent moulinet tout cela pour adapter une solution viable. 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 4 minutes, Ronfly a dit :

Le 10X ou peut ėtre un 11X ne sera qu'une base de travail. Ce sera un dérivé. Forcément le dimensionnement sera adapté très largement (longueur augmenter et centrage modifié, modification section arrière). Les puissants systèmes de conception numérique de DA doivent moulinet tout cela pour adapter une solution viable. 

Ne pas oublier que c'est la DGA qui fixe les exigences du programme.....qui devra être "commercialement concurrentiel"......en résumé, faire mieux dans des limites de budget et de calendrier et ça, Dassault a plusieurs fois prouvé qu'il savait le faire.

  • Like 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il est vrai que la DGA fournit un cahier des charges à respecter. Mais celui-ci est dans les mains de DA depuis plusieurs années déjà et ils poussent leurs solutions depuis. Il me semble que l'expérience et la dualité d'activité de DA dans ce domaine est primordiale pour la réussite d'un tel projet. 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 37 minutes, capmat a dit :

Ne pas oublier que c'est la DGA qui fixe les exigences du programme.....qui devra être "commercialement concurrentiel"......en résumé, faire mieux dans des limites de budget et de calendrier et ça, Dassault a plusieurs fois prouvé qu'il savait le faire.

Oui, tandis qu'Airbus ne l'a toujours pas vraiment prouvé sur les programmes militaires (A400M... ). 

La problématique de la soute, souvent invoquée comme argument bloquant en défaveur de l'hypothèse d'un Falcon-10X PatMar, ne m'inquiète pas au vu de l'expérience et du savoir-faire des ingénieurs de Dassault. En prime, ils disposent d'outils numériques ultra-performants comme ça vient d'être rappelé dans les derniers posts.

Que demande la MN pour cette soute ? Qu'elle puisse contenir 2 missiles Exocet/FMAN + 2 torpilles Mu90, ou 4 torpilles Mu90 ? Ou sinon 4 AASM pour des opé du genre "Barkhane" ou en Syrie ?  Ca implique quelles dimensions ? 6 à 7m de long, pour 1m50 de largeur et 90cm-1m de profondeur ?

Je ne doute pas que les ingé de Dassault trouveront une solution pour loger ailleurs tout ou partie du Kérosène qui ne pourra plus être logé dans l'espace ventral pris par la soute à munitions. Ca pourrait par exemple être dans des renflements (de 3/4m de long) sur les côtés avant et arrière du fuselage (pour maintenir le centrage/l'équilibre des masses). 

En tous cas, il est certain que DA ne laissera pas le monopole de ce programme devenu franco-français à Airbus, et proposera une solution attractive à la Marine Nationale au regard de ses exigences. Restera ensuite à voir si cette proposition, basée sur le 10X ou dans l'idéal un "Atlantique-3", intéressera vraiment la DGA (notamment sur le plan du ratio entre son coût et son efficacité opérationnelle estimée).       

Edited by Bruno
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, capmat a dit :

Je soupçonne même que les allemands ont donné un petit coup de main à Dassault, tout simplement parce que ça les arrange et que peut être il y aurait une petite compensation par ailleurs........Eurdrone.....SCAF.....

Je pense que c'est exactement le contraire.   Les allemands ont bien torpillé le programme MAWS mais officiellement, même si personne n'y crois,  le P8 ne serait qu'une solution provisoire et ils n'en sont pas sortis.   Je vois deux raisons à cela:

  • Ne pas créer un précédent dans les programmes franco-allemands qui servirait de prétexte à la France de quitter d'autre programmes en cours (Eurodrone par ex)
  • Défendre les intérêts industriels allemands (Airbus par ex) dans le choix qui seront fait pour ce programme

Cela dit je vois mal les MarineFlieger gérer deux avions, deux types de torpilles, deux types de réacteurs, deux radars etc.... pour une flotte qui ne dépasserait pas la dizaine d'exemplaires

 

  

d'autres

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il est vrai que la partie budgetaire peut être un point d'achoppement. Le lâchage des Allemands n'aide pas à ce sujet. Pour la conception à partir du 10X, il apparaît tout à fait faisable avec un re-dimensionnement l'intégration d'une soute pour torpilles mu90 de 2m88/0m33 sur un appareil de plus de 34m de longueur. 

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 19 minutes, Bruno a dit :

Oui, tandis qu'Airbus ne l'a toujours pas vraiment prouvé sur les programmes militaires (A400M... ). 

La problématique de la soute, souvent invoquée comme argument bloquant en défaveur de l'hypothèse d'un Falcon-10X PatMar, ne m'inquiète pas au vu de l'expérience et du savoir-faire des ingénieurs de Dassault. En prime, ils disposent d'outils numériques ultra-performants comme ça vient d'être rappelé dans les derniers posts.

Que demande la MN pour cette soute ? Qu'elle puisse contenir 2 missiles Exocet/FMAN + 2 torpilles Mu90, ou 4 torpilles Mu90 ? Ou sinon 4 AASM pour des opé du genre "Barkhane" ou en Syrie ?  Ca implique quelles dimensions ? 6 à 7m de long, pour 1m50 de largeur et 90cm-1m de profondeur ?

Je ne doute pas que les ingé de Dassault trouveront une solution pour loger ailleurs tout ou partie du Kérosène qui ne pourra plus être logé dans l'espace ventral pris par la soute à munitions. Ca pourrait par exemple être dans des renflements (de 3/4m de long) sur les côtés avant et arrière du fuselage (pour maintenir le centrage/l'équilibre des masses). 

En tous cas, il est certain que DA ne laissera pas le monopole de ce programme devenu franco-français à Airbus, et proposera une solution attractive à la Marine Nationale au regard de ses exigences. Restera ensuite à voir si cette proposition, basée sur le 10X ou dans l'idéal un "Atlantique-3", intéressera vraiment la DGA (notamment sur le plan du ratio entre son coût et son efficacité opérationnelle estimée).       

La Marine Nationale exprime ses besoins auprès de la DGA.

Et la DGA gère un volume d'affaires avec les fournisseurs. 

Et je suppose que la DGA aime bien garder la maîtrise de ses sujets.........plutôt que de les voir gérer par un organisme élargi.

 

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, Visby a dit :

C'est pour ces raisons que je posais la question de la pertinence d'un P-1 ou d'un ATL-NG.

Faut-il le faire à plusieurs pays ou seul? Car çà va être une petite série.

 

et pour une ou des missions très spécifiques ne nécessitant pas les même caractéristiques qu'un liner converti ou un bizjet.

J'ai des doutes. Surtout depuis le choix allemand pour le P-8.
Dassault, via Trappier, étaient dans l'incompréhension totale quand ils ont été écartés du MAWS alors "qu'ils sont "les seuls avec l'expérience en Europe".

Accepteraient-ils de travailler sur une base d'A320 avec nos voisins? Je ne pense pas, mais pas à cause d'Airbus, à cause du P-8.

De plus un futur Falcon plus gros que le 10X peut permettre de ramener, assez logiquement, Dassault sur le marché des avions régionaux. Ce ne serait pas déconnant du tout et dans la logique de cet accroissement de taille observé avec les Falcon. J'en parle après.

 

Il y a 3 heures, Fusilier a dit :

Et espérer (mettre des cierges à l'église du coin) le développement d'un Dassault plus gros (pour quel marché?) parce que dans l'actuel ça ne rentre pas, même au forceps, c'est raisonnable?

Exclusivement pour le remplaçant de l'ATL? Non bien entendu.

Pourquoi plus gros? Et bien pourquoi un 10X plus gros également alors si on va par là? Pourtant il se fait.

D'autre part:

Falcon 10X: 

  • coût unitaire: 75 millions de $
  • Longueur 33,41m
  • Envergure 33,61m
  • Masse et capacité d'emport Max. au décollage 52.16t
  • Distance franchissable: 13890km

A220-100:

  • coût unitaire: 62 millions de $
  • Longueur (m): 34,9m
  • Envergure: 35,1m
  • Masse maximale au décollage: 60.78t
  • Distance franchissable: 5741km

A220-300:

  • coût unitaire: 71 millions de $
  • Longueur: 34,93m
  • Envergure35,1m
  • Masse maximale au décollage 67 585 kg
  • Distance franchissable 6112km

On est déjà sur des avions assez proches en dimensions. En ce qui concerne la masse c'est un autre problème, mais un Falcon 11X serait aussi plus lourd. Il pourrait ainsi tout à fait aller chasser sur les terres de l'A220 et s'ouvrir un marché bien plus important. La prise d'embompoint de tous les récents Falcon depuis le 7X va dans ce sens. L'intermède du 5X a sans doute convaincu Dassault de ne pas faire confiance à un motoriste aveuglément, mais ça tombe bien, il y a un moteur tout trouvé, en bonne partie français, pour des avions de la classe de l'A320neo, appelé à devenir un standard, c'est le CFM LEAP.
Or l'A320 neo peut aussi être motorisé par le P&W PW1000G, qui lui motorise également... L'A220.

Donc pour moi une solution à base, par exemple, de 2 LEAP (pour réduire la dépendance à l'étranger qui est inacceptable sur un avion d'arme exportable) sur un futur gros Falcon venant proposer une offre premium à plus long rayon d'action est entièrement possible. Tout va se jouer sur les questions de maintenance pour réduire le turnaround, essentiel dans l'aviation commerciale où le remplissage des avions est la clé, mais si ce 11X est dérivé partiellement du 10X ça laisse du temps à Dassault de déverminer tout ça, et d'avoir un marché justifiant de dériver une version militarisée de l'avion.

Bombardier l'a fait, pourquoi pas Dassault?

Le marché ne sera pas toujours constitué de riches hommes et femmes d'affaire. Il va y avoir de plus en plus de compagnies désireuses d'offrir un environnement premium à leur clientèle habituée à la classe affaire mais souhaitant voyager dans quelque chose de plus petit et capable de se poser à plus d'endroits qu'un liner, ou simplement des compagnies n'ayant pas les moyens ou l'utilité d'un A320 mais besoin de plus qu'un ATR.
Le Covid l'a montré avec la relative bonne tenue de l'aviation d'affaire qui a été beaucoup plus résiliente que les compagnies aériennes traditionnelles.

 

@Ronfly Bonjour, il est de coutume de créer un sujet pour se présenter dans cette section pour les nouveaux arrivants sur le forum: http://www.air-defense.net/forum/30-presentez-vous/

Edited by Patrick
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il serait vraiment intéressant pour DA de pénétrer le marché du transport aérien. Mais les mésaventures du mercure et Falcon 30/40 avait fortement douché les espoirs de DA dans ce domaine. Ce n'est en tous cas ni les compétences ni les moyens qui manquent pour le faire. Sait-on jamais. Les bases d'un Falcon sont parfaitement adaptable à un tel projet. 

Link to comment
Share on other sites

il y a 57 minutes, Ronfly a dit :

Il est vrai que la partie budgetaire peut être un point d'achoppement. Le lâchage des Allemands n'aide pas à ce sujet. Pour la conception à partir du 10X, il apparaît tout à fait faisable avec un re-dimensionnement l'intégration d'une soute pour torpilles mu90 de 2m88/0m33 sur un appareil de plus de 34m de longueur. 

Même sans redimensionnement je pense.  Mais tout dépend du nombre d'armes à embarquer.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,662
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Lapin
    Newest Member
    Lapin
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...