Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

[SCAF] "politique ": imbroglio des coopérations, des participants...


g4lly
 Share

Recommended Posts

14 minutes ago, Kelkin said:

35 avions n'est pas une petite commande. Une petite commande, ce serait mettons 6 avions. Tout juste de quoi entretenir la capacité théorique d'utiliser la bombinette, et pas assez pour faire quoi que ce soit d'autre. On serait bien dans le symbolique.

35 Il s'agit d'environ 15 % de la flotte. Je n'appellerais pas ça une grosse commande. Je pense que la symbolique pour la France est plus grande.

Edited by jackjack
  • Haha 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

La Belgique prévoit d'opérer un total de 34 F-35. Donc 35 F-35, c'est déjà plus gros que la totalité de la flotte de combat d'un pays voisin. Ce n'est pas petit.

 

 

En tout cas, le PDG de Dassault disait qu'il attendait avec impatience de savoir ce que l'Allemagne annoncerait un premier, l'achat de F-35 ou le déblocage du FCAS. On a maintenant la réponse, qui est celle à laquelle on s'attendait tous.

Link to comment
Share on other sites

Pour les germanophones conférence de presse à l'instant de la ministre Me Lambrecht de de M Gerhartz de la Luftwaffe (à voir à partir de 17')

Résumé :

 

Un pas décisif à été franchi pour le remplacement du Tornado après avoir évalué toutes les options avec le choix du F35 pour le partage Nucléaire et celui de l'EF ECR pour la guerre  électronique

Le F35 permettra également la coopération avec nos alliés

L'Eurofighter ECR nous permettra de développer une technologie clé en Allemagne et en Europe qui nous sécurisera un rôle plus fort dans le programme FCAS.  Il est très clair que c'est bien notre intention de remplacer les EF par des FCAS/NGF à partir de 2040, il reste important de réaliser ce programme trinationnal comme exemple de travailler ensemble...Je l'ai redit la semaine dernière à Evreux à ma collègue française,

 

La suite est un plaidoyer marketing pro F35 du chef de la Luftwaffe  

 

 

  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

https://www.faz.net/aktuell/ukraine-konflikt/warum-deutschland-schnell-kampfflugzeuge-f-35-erhalten-soll-17876364.htmlDix à

15 milliards d'euros

Sur la base de cette attitude, le SPD a rejeté une proposition d'approvisionnement de la ministre de la Défense Annegret Kramp-Karrenbauer ( CDU) l'accord. Après des tests approfondis, des comparaisons intensives de modèles et des consultations avec la partie américaine, il avait proposé au Parlement d'acheter 45 F-18 "Super Hornets" américains, 30 de la dernière version (Block III), qui pourraient également être certifiés assez rapidement pour partage nucléaire , selon le ministère de l'époque. Peu de temps après la formation du gouvernement, la chancellerie avait fait savoir au ministre de la Défense que cette proposition des Kramp-Karrenbauer pouvait être fondamentalement reconsidérée. Début février, il y avait des indications que le chancelier Olaf Scholz (SPD) en avait parlé au président américain Joe Biden lors de sa visite à Washington.

Comme cela a été rapporté, il s'agissait également d'un accord de compensation dans lequel Airbus pourrait fournir à l'armée de l'air américaine environ 150 avions ravitailleurs. Le coût du F-35 est estimé grosso modo entre 10 et 15 milliards d'euros. Afin de pouvoir exploiter l'avion furtif moderne en Allemagne, des modifications majeures seraient nécessaires sur les bases aériennes allemandes. De plus, après avoir longuement hésité à prendre sa décision, l'Allemagne devra probablement attendre plus longtemps jusqu'à ce que sa commande de F-35 de Lockheed Martin arrive à échéance. Sauf si Scholz a négocié des conditions particulières.

Link to comment
Share on other sites

il y a 6 minutes, Pakal a dit :

L'Eurofighter ECR nous permettra de développer une technologie clé en Allemagne et en Europe qui nous sécurisera un rôle plus fort dans le programme FCAS.  Il est très clair que c'est bien notre intention de remplacer les EF par des FCAS/NGF à partir de 2040, il reste important de réaliser ce programme trinationnal comme exemple de travailler ensemble

Voilà les dé sont jetés. On attend la réaction française qui devrait dire qu'elle ne se sent pas plus lié plus que l'Allemagne par le programme FCAS et que les intentions de remplacement pour les équipes gouvernementales de dans 20 ans n'engagent personne. 

La France est libre. l'Europe de la défense va devoir vivre avec çà.

il y a 2 minutes, Pierre_F a dit :

Airbus pourrait fournir à l'armée de l'air américaine environ 150 avions ravitailleurs.

Bon pourquoi pas. LM serait gagnant sur toute la ligne dans ces conditions.

il y a 3 minutes, Pierre_F a dit :

l'Allemagne devra probablement attendre plus longtemps jusqu'à ce que sa commande de F-35 de Lockheed Martin arrive à échéance.

Bah oui. Les commandes FMS doivent attendre le bon vouloir du congrès qui tous les ans décident combien de F-35 doivent être fabriqué.

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

4 hours ago, herciv said:

Dans le même temps l'UE va lancer une salve de prérequis qui mettra plus ou moins à l'abris une parti de la BITD européenne. Pas sûr que Dassault ne soit pas perdante.

Pour moi ça reste à confirmer ça.

La seule annonce massive dans ce sens (que j'ai vu), c'est celle de l'Allemagne, qui va plutôt acheter US que européen (et tout sauf fr, natürlich) 

Et les autres pays atlantistes de l'UE risquent de suivre le même exemple (Pays-Bas, Danemark me viennent en tête en premiers, mais ce ne seront sûrement pas les seuls)

Je m'attends plus à une vague d'achat de matériel US que des annonces de projets en coopération, surtout pas avec la France (pour des raisons qui m'échappent sur les croyances étrangères à propos de la France et de sa politique étrangère et militaire)

Donc : une salve de prérequis bons pour la BITD de la part de l'UE... j'attends de voir honnêtement.

(À moins que j'ai mal compris le sens de ton message)

Edited by SLT
Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, SLT a dit :

Pays-Bas, Danemark me viennent en tête en premiers, mais ce ne seront sûrement pas les seuls

Là tout ce petit monde va être confronté à la capacité de production de LM et au bon vouloir du congrès qui décide de la capacité de production annuel de LM. Encore une fois si çà s'envenime avec la Chine il va y avoir des déçus ... Parce que les F-35 ils partiront pas en Europe, encore moins les F-135.

il y a 5 minutes, SLT a dit :

(À moins que j'ai mal compris le sens de ton message)

Non c'était bien le sens.

il y a 6 minutes, SLT a dit :

Je m'attends plus à une vague d'achat de matériel US que des annonces de projets en coopération, surtout pas avec la France

Pas sûr pour le coup. Les US ont de très gros besoin en détection sous-marine et viennent de passer contrat avec THALES pour les bouées larguées, pourraient faire pareil avec les CAPTAS, semble vouloir également la solution AIRBUS pour les ravitailleurs et également peut-être le CAESAR. Les anglais sont à poil concernant le transports de troupe ... Bref que les européens n'achètent pas français sauf pour faire un cadeau on s'y attend mais les US ont passé la surmultiplié pour se réarmer également donc on sait jamais.

 

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

13 minutes ago, herciv said:

Bah oui. Les commandes FMS doivent attendre le bon vouloir du congrès qui tous les ans décident combien de F-35 doivent être fabriqué.

Le Congrès décide du nombre d'appareils construits pour les États-Unis chaque année. Il ne décide pas quand les FMS sont construits.

Link to comment
Share on other sites

il y a 6 minutes, jackjack a dit :

Le Congrès décide du nombre d'appareils construits pour les États-Unis chaque année. Il ne décide pas quand les FMS sont construits.

EN une seule phrase tu viens de prouver que j'ai raison.

Le congrès décide combien il veut, LM et PW ayant des capacités max donc les autres passent après. Ni plus ni moins. Il a toujours été dit que les pays utilisant le F-35 en zone de guerre seraient priorisés pour les pièces de rechange.

Link to comment
Share on other sites

3 minutes ago, herciv said:

EN une seule phrase tu viens de prouver que j'ai raison.

Le congrès décide combien il veut, LM et PW ayant des capacités max donc les autres passent après. Ni plus ni moins. Il a toujours été dit que les pays utilisant le F-35 en zone de guerre seraient priorisés pour les pièces de rechange.

Je vous laisse à vos illusions. Jusqu'à la fin de la LRIP. Les acheteurs étrangers sont les seuls à avoir des contrats pluriannuels. Le JPO et LM établissent le calendrier de construction pour eux. Rien à voir avec le congrès. Les Américains ont actuellement une série de contrats d'un an.

Link to comment
Share on other sites

il y a 42 minutes, Pakal a dit :

Pour les germanophones conférence de presse à l'instant de la ministre Me Lambrecht de de M Gerhartz de la Luftwaffe (à voir à partir de 17')

Résumé :

 

Un pas décisif à été franchi pour le remplacement du Tornado après avoir évalué toutes les options avec le choix du F35 pour le partage Nucléaire et celui de l'EF ECR pour la guerre  électronique

Le F35 permettra également la coopération avec nos alliés

L'Eurofighter ECR nous permettra de développer une technologie clé en Allemagne et en Europe qui nous sécurisera un rôle plus fort dans le programme FCAS.  Il est très clair que c'est bien notre intention de remplacer les EF par des FCAS/NGF à partir de 2040, il reste important de réaliser ce programme trinationnal comme exemple de travailler ensemble...Je l'ai redit la semaine dernière à Evreux à ma collègue française,

 

La suite est un plaidoyer marketing pro F35 du chef de la Luftwaffe  

 

La déclaration de la ministre Allemande est plutôt pathétique. Dire qu'acheter 30 F-35 et développer un EF ECR est une bascule permettant de mieux s'intégrer dans le SCAF est sans rapport. Je ne trouve pas ses arguments particulièrement enthousiasmant... Si avec cela elle pense pouvoir débloquer la situation, c'est pas gagné... Le NGR semble bien parti pour se lancer...

Link to comment
Share on other sites

Bon alors il reste quoi des ambitions de AIRBUS ? parce que le SCAF là il n'a pas profité de la guerre en Ukraine. Peut-être que les turcs vont prendre l'eurofighter mais après ?

il y a 10 minutes, jackjack a dit :

Les acheteurs étrangers sont les seuls à avoir des contrats pluriannuels.

Des contrats pluriannuels avec ... l'état US. Pas avec LM. Seul l'etat US passe contrat avec LM et PW.

Link to comment
Share on other sites

3 minutes ago, herciv said:

Des contrats pluriannuels avec ... l'état US. Pas avec LM. Seul l'etat US passe contrat avec LM et PW.

Vous n'en avez vraiment aucune idée. J'ai déjà reçu les pages habituelles de réponses, mais c'est mon dernier message sur le sujet. Actuellement, ce sont les JPO qui achètent les F-35 pour les États-Unis, les partenaires et le FMS. Le Congrès peut jouer avec les chiffres américains construits chaque année, car il n'y a pas de contrat pluriannuel américain. C'est toujours le JPO qui représente le gouvernement américain.
https://www.jsf.mil/aboutus

 

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, jackjack a dit :

Je suis d'avis qu'une petite commande de F-35 ne devrait pas affecter le SCAF.

L'Allemagne, comme Israël, le Royaume-Uni et d'autres, peut avoir ce qu'elle est prête à payer elle-même ou à demander à un autre pays qui l'a déjà payé. Sous réserve de l'approbation des partenaires. Lisez cela comme si les États-Unis avaient un droit de veto.

Je trouve ces conditions vraiment incroyables. Jamais la France ne se permettrait de mettre un veto à l'Allemagne si elle décidait d'acquérir un matériel. En revanche, la France ne peut que prendre acte quand c'est le cas. Cf: le P-8 qui a tué le MAWS dans l'oeuf, MAWS qui aurait été un concurrent direct à l'export.

il y a une heure, jackjack a dit :

Personne ne bénéficie du transfert de technologie.

Je trouve ça grave vu les volumes achetés. Avec le NGF il est bel et bien question de ToT. En revanche ce qui bloque c'est que Dassault est d'accord pour partager le "Foreground" (tout ce qui sera développé en commun pour le NGF) mais pas le "background" (tout ce qui a déjà été développé et breveté par Dassault et qui lui a permis de faire le Rafale). Or les allemands essaient de revenir sur ces conditions alors qu'ils ont déjà signé!
Or, on ne modifie pas un contrat après signature, sinon c'est une mauvaise blague.

il y a une heure, jackjack a dit :

J'ai lu que l'Allemagne avait choisi le P-8. La France envisage d'utiliser le Falcon 10x et Thales pour remplacer la patrouille maritime. Cela devrait bien se passer, Thales a la technologie disponible. J'ajouterais que ce serait mieux si cela pouvait fonctionner avec un P-8.

C'est un échec européen d'avoir arrêté le MAWS alors que le l'A330 MRTT a su s'imposer comme étant un bon avion.
Il y a peut-être eu des marchandages, je ne sais pas. En tout cas le projet est enterré.

il y a une heure, jackjack a dit :

J'ai lu sur un forum espagnol qu'eux aussi veulent que chaque type d'avion soit indigène.

C'est-à-dire? Que chaque pays ait en charge un modèle précis? Du genre Allemagne pour l'Eurodrone, Espagne pour l'AFJT (le trainer jet) et France pour le NGF? Ce serait trop déséquilibré.

Par contre, un pays/maître d'oeuvre par programme, là oui, c'est une bonne idée.

il y a une heure, jackjack a dit :

Je ne sais pas si cela est viable pour chaque plate-forme. La seule solution serait une technologie sous licence COTS. Ce n'est pas toujours la plus récente.

Oui. Mais comme tu le dis, ça ne serait pas compatible avec des avions de "nouvelle génération".

 

Comprends bien que je n'en veux pas aux américains de faire du business ni aux européens de préférer américain. C'est leur droit et leur choix. Mais si par derrière c'est la France qui se ramasse les problèmes, qui est accusée d'être "nationaliste", de "ne pas penser aux autres", de "ne pas vouloir partager", etc etc, alors ça devient quasiment un acte de guerre économique.
Je croyais que c'était la Russie l'ennemi, ces jours-ci, et non pas la France. :bloblaugh:

Allez, soyons fous: imaginons que la France bascule dans le camp américain et achète plein de P-8 et de F-35. Qu'est-ce que les américains achèteraient ou offriraient à la France en échange?
Vous avez quatre heures. :laugh:

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 8 minutes, jackjack a dit :

C'est toujours le JPO qui représente le gouvernement américain.

Voilà tu as compris. Le JPO c'est le gouvernement américains, son bras administratif.

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, herciv a dit :

Pas sûr pour le coup. Les US ont de très gros besoin en détection sous-marine et viennent de passer contrat avec THALES pour les bouées larguées, pourraient faire pareil avec les CAPTAS, semble vouloir également la solution AIRBUS pour les ravitailleurs et également peut-être le CAESAR. Les anglais sont à poil concernant le transports de troupe ... Bref que les européens n'achètent pas français sauf pour faire un cadeau on s'y attend mais les US ont passé la surmultiplié pour se réarmer également donc on sait jamais.

 

OK, mais ça c'est du "business as usual". Les américains achètent ailleurs ce qu'ils ne font pas aussi bien chez eux. Mais CAP¨TAS ou CAESAR ce ne sont que des équipements. Le MRTT, c'est bien aussi. Mais il sera construit aux USA.

Link to comment
Share on other sites

il y a 52 minutes, Ronfly a dit :

La déclaration de la ministre Allemande est plutôt pathétique. Dire qu'acheter 30 F-35 et développer un EF ECR est une bascule permettant de mieux s'intégrer dans le SCAF est sans rapport. Je ne trouve pas ses arguments particulièrement enthousiasmant... Si avec cela elle pense pouvoir débloquer la situation, c'est pas gagné... Le NGR semble bien parti pour se lancer...

Si ils n'annonçaient pas l'EF ECR, dans les faits cela mettait un doute fort sur les futurs modernisations de l'avion puisqu'ils sont passés au F35 pour l'attaque au sol et qu'ils n'en achèteront donc probablement plus aucun. Les espagnols se seraient barrés immédiatement en passant au F35 car ils ne voudront pas payer tous les développements et upgrade futurs. Mais cela se passera surement quand même acr ils ne sont pas idiots. C'est une très grosse diminution du nombre de vente potentielles de l'EF donc des budgets de développements des futurs versions de l'avion. Ceux-ci étaient déjà très lent et difficile à négocier, là ce sera surement le service minimum jusqu'au ferraillage. Et sans développement futurs de l'EF, les bureaux d'études de Airbus Deutschnland vont avoir un petit trou de 10 ans sans activité concrète avant le SCAF, donc ce serait la fin de cette industrie en Allemagne sauf en sous-traitance.

Il est fort probable que :

- les espagnol n'étant pas idiots, ils vont laisser tomber l'EF. A voir si ils prennent du F35 ou veulent partir avec nous pour le futur

- le SCAF va partir en sucette avec la continuation des exigences allemandes encore plus forte avec comme arguments leur hypothétiques futures budget mirobolants.

- les allemands vont revenir pleurnicher auprès des Anglais pour le Tempest (mais ce sera la faute de ces français arrogants). Il faut s'attendre à un découpage encore plus fin avec production  diversifiée des dérives droite et gauche ou comme sur le F35 les clients sont heureux de produire des bouts de fuselage en alu en troisième source ...

Edited by Deres
  • Like 3
Link to comment
Share on other sites

30 minutes ago, Patrick said:

Je trouve ces conditions vraiment incroyables. Jamais la France ne se permettrait de mettre un veto à l'Allemagne si elle décidait d'acquérir un matériel. En revanche, la France ne peut que prendre acte quand c'est le cas. Cf: le P-8 qui a tué le MAWS dans l'oeuf, MAWS qui aurait été un concurrent direct à l'export.

Je trouve ça grave vu les volumes achetés. Avec le NGF il est bel et bien question de ToT. En revanche ce qui bloque c'est que Dassault est d'accord pour partager le "Foreground" (tout ce qui sera développé en commun pour le NGF) mais pas le "background" (tout ce qui a déjà été développé et breveté par Dassault et qui lui a permis de faire le Rafale). Or les allemands essaient de revenir sur ces conditions alors qu'ils ont déjà signé!
Or, on ne modifie pas un contrat après signature, sinon c'est une mauvaise blague.

C'est un échec européen d'avoir arrêté le MAWS alors que le l'A330 MRTT a su s'imposer comme étant un bon avion.
Il y a peut-être eu des marchandages, je ne sais pas. En tout cas le projet est enterré.

C'est-à-dire? Que chaque pays ait en charge un modèle précis? Du genre Allemagne pour l'Eurodrone, Espagne pour l'AFJT (le trainer jet) et France pour le NGF? Ce serait trop déséquilibré.

Par contre, un pays/maître d'oeuvre par programme, là oui, c'est une bonne idée.

Oui. Mais comme tu le dis, ça ne serait pas compatible avec des avions de "nouvelle génération".

 

Comprends bien que je n'en veux pas aux américains de faire du business ni aux européens de préférer américain. C'est leur droit et leur choix. Mais si par derrière c'est la France qui se ramasse les problèmes, qui est accusée d'être "nationaliste", de "ne pas penser aux autres", de "ne pas vouloir partager", etc etc, alors ça devient quasiment un acte de guerre économique.
Je croyais que c'était la Russie l'ennemi, ces jours-ci, et non pas la France. :bloblaugh:

Allez, soyons fous: imaginons que la France bascule dans le camp américain et achète plein de P-8 et de F-35. Qu'est-ce que les américains achèteraient ou offriraient à la France en échange?
Vous avez quatre heures. :laugh:

Il faut une base commune pour les F-35. Ce que les pays peuvent vouloir faire, ne doit pas interférer avec l'interconnexion des autres F-35. Il faut donc obtenir une autorisation pour toute modification. 

Ils ont accès à la technologie. Ils peuvent l'utiliser pour les logiciels de mission et pour construire des pièces par exemple, mais il n'y a pas de transfert. Les partenaires ont également contribué à la technologie et celle-ci doit être protégée.

Une licence COTS pour une petite série de production peut être plus chère qu'un P-8. L'Australie s'est associée aux États-Unis pour le P-8A. Nous disposions d'une certaine technologie et de certains besoins qui correspondaient à des intérêts mutuels. Nous ne pouvions tout simplement pas nous permettre de le faire seuls. Il aurait été deux fois plus cher et deux fois moins bon.

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 54 minutes, Ronfly a dit :

La déclaration de la ministre Allemande est plutôt pathétique. Dire qu'acheter 30 F-35 et développer un EF ECR est une bascule permettant de mieux s'intégrer dans le SCAF est sans rapport. Je ne trouve pas ses arguments particulièrement enthousiasmant... Si avec cela elle pense pouvoir débloquer la situation, c'est pas gagné... Le NGR semble bien parti pour se lancer...

Le plan B allemand c'est peut être le F35 +une évolution  de l'EF pour l'intégrer dans le SCAF/F35 (je sais pas comment s'appelle le SCAF américain) qui sera celui de l'OTAN.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il faut reconnaître que les américains ont magnifiquement joué leur coup avec ce coup de billard à 3 bandes en obtenant 3 contrats majeurs en moins d'un an. On ne comprenait pas l'acharnement américain à vouloir s'imposer à tout prix sur le marché suisse avec le F35. Maintenant, tout s'explique ! c'était pour tuer à petit feu toute velléité d'indépendance européenne et cela, ils n'ont pas hésité à sacrifier le soldat Boeing pour ne laisser aucune échappatoire possible aux Finlandais et surtout aux allemands qui ont trop tergiversé et qui se sont retrouvés au pied du mur avec la bombe 61. Rien à dire, les stratèges de chez Lockheed et leur lobbyistes dans le gouvernement US ont bien joué... 

Après il faut pas oublier que le F35 s'est imposé haut la main sur les tests d'évaluation Suisses et Finlandais et cela a pesé énormément aussi sur la décision allemande. 

Edited by Claudio Lopez
  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 17 minutes, Alberas a dit :

Le plan B allemand c'est peut être le F35 +une évolution  de l'EF pour l'intégrer dans le SCAF/F35 (je sais pas comment s'appelle le SCAF américain) qui sera celui de l'OTAN.

Next Generation Air dominance ngad. 

l’ef est en realite deja abandonné de toute part. Les anglais vont le moderniser en 2028. Autant dire que le tempest sera suffisement proche pour sauter la marche. Les italiens feront pareils.

reste les allemands qui voudront pas se trouver seul avec l’ef, cad dans la meme situation qu’actuellement avec le tornado. 
L’espagne va suivre l’exemple allemand.
 

Je serais pas etonner que le ngad soit commandé par les allemands direct derriere avec x% de production en allemagne pour le marche europeen. 

  • Like 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a un élément à ne pas oublier :

Si la France souhaite faire le SCAF en coopération européenne, ce n'est pas uniquement pour des questions financières ou par volonté "européiste" de nos dirigeants.

C'est aussi par "crainte", comme l'avait exprimé le général Lanata en 2017, que la France se retrouve isolée au sein de l'UE/OTAN comme l'un des seuls pays non utilisateur du F-35, avec le risque que nos aviateurs se retrouvent exclus de certains types de missions lors d'opération en coalition car nos avions ne seront pas intégrés au réseau F-35.

D'où l'idée de faire un avion avec nos voisins afin d'avoir plusieurs pays européens utilisant un même système qui ne soit pas le F-35.

Mais si nos partenaires achètent tout de même du F-35, alors il n'y a plus vraiment d'intérêt à faire le SCAF en coopération.

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 14 minutes, Nationalist Manasvi Papa a dit :

Alors maintenant que les Allemands achèteront le F 35, y a-t-il une chance que l'Espagne achète le même ?

Bien sur.  Et en plus ils en ont besoin : ils ont un porte aéronefs et leur Harrier vieillissent.

La seule vrai question est me semble il : les espagnols vont ils n'en acheter que pour équiper leur PA ou... plus?

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Les Espagnols seront les prochains à prendre au moins une vingtaine de F35 dans la version B pour leur PA. Ils n'ont aucune autre possibilité a moins d'abandonner son aéronavale. Il y a peu de doutes la dessus meme s'y ils ont affirmé l'inverse comme les Allemands. Avec des partenaires de cette fiabilité et qui réitèrent cela avec d'autres programmes (maws, tigre, mgcs, eurodrone, meads, scorpene,...), il ne faut pas hésiter si les moyens le permettent à pousser sa propre BITD a developper au niveau national l'ensemble ou presque des equipements de défense.

  • Upvote 4
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,764
    Total Members
    1,550
    Most Online
    yggtor
    Newest Member
    yggtor
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...