Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

[SCAF] "politique ": imbroglio des coopérations, des participants...


g4lly
 Share

Recommended Posts

il y a 18 minutes, wagdoox a dit :

La plus part des missiles de ce genre ne dépassent pas les 30km, l'iris t c'est 25km. 

l'IRIS T ne me semble pas pouvoir entrer dans la catégorie des missiles BVR.  C'est un missile comme l'AIM9X, L'ASRAAM, le Python...

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 55 minutes, wagdoox a dit :

Hier je disais que son article parlant d'avancé était une transmission quasi directe d'Airbus et ne représentait pas la pensé ni FR, ni DA, ni meme Cabriol.
Je disais aussi que je serais pas étonné de voir un autre article du meme auteur pour donner son analyse dans quelques jours. 

J'avoue j'ai eu tort, il l'a fait dès le lendemain.

Il en profite pour charger le directeur allemand et le site de Mansheim. Genre vous nous faite perdre notre temps. 

Par contre nul trace de propos concernant la DGA. Tant qu'elle n'intervient pas c'est qu'elle donne raison à Dassault. Si elle le fait ...

Link to comment
Share on other sites

il y a 10 minutes, B52 a dit :

l'IRIS T ne me semble pas pouvoir entrer dans la catégorie des missiles BVR.  C'est un missile comme l'AIM9X, L'ASRAAM, le Python...

Justement c’est un missile wvr assez recent. Je le prends en exemple pour montrer la porte max qui est bien en dessus des 60km ou meme des 40km. 
aka contre exemple ;)

il y a 6 minutes, herciv a dit :

Il en profite pour charger le directeur allemand et le site de Mansheim. Genre vous nous faite perdre notre temps. 

Par contre nul trace de propos concernant la DGA. Tant qu'elle n'intervient pas c'est qu'elle donne raison à Dassault. Si elle le fait ...

Oui 

non, d’abord c’est pas le boulot de la dga en tout cas pas a ce stade. 
ensuite tu confonds une administration et son gouvernement. Il y a un lien de subordination mais ca n’en fait pas un tout coherent d’accord sur tout. Ainsi par exemple la dga peut donner raison a dassault sur toute la ligne devant le gouv, c’est pas pour autant que le gouv  va aller dans le sens ainsi definit. 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Alberas a dit :

Oui, nous on disserte sur l'Europe pendant que les autres renforcent leur pays. 

Apres je vais te dire si on veut renforcer la france, ca sera a coup de munitions et de rafales pas de ngf. 
si guerre il doit y avoir c’est dans les 2 ans avec la russie et dans les 15 ans avec la chine. Autant te dire que le ngf sera l’avion des guerres d’apres. 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, B52 a dit :

l'IRIS T ne me semble pas pouvoir entrer dans la catégorie des missiles BVR.

Ce n'en est pas un (pas de centrale inertielle/guidage GPS, pas de LAM/système de guidage externe).

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, Alberas a dit :

" Le petit DA doit se soumettre" clame t on à Mannheim et repris en chœur par les anciens "Lagardere boy's". C'est bien la copération ...

Relation entre cette ville Mannheim   et AIRBUS ??   que j'ignore  aurais tu pris une ville au hasard ? 

Link to comment
Share on other sites

il y a 6 minutes, Bechar06 a dit :

Relation entre cette ville Mannheim   et AIRBUS ??   que j'ignore  aurais tu pris une ville au hasard ? 

Manching mannhiem, bosh fritz

c’est du pareil au meme, on a tous compris 

Comment Olaf vous est allemand ?:bloblaugh:

 

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, Bechar06 a dit :

Relation entre cette ville Mannheim   et AIRBUS ??   que j'ignore  aurais tu pris une ville au hasard ? 

Remplace par le siège de Airbus DS :biggrin:

il y a 46 minutes, wagdoox a dit :

Apres je vais te dire si on veut renforcer la france, ca sera a coup de munitions et de rafales pas de ngf. 
si guerre il doit y avoir c’est dans les 2 ans avec la russie et dans les 15 ans avec la chine. Autant te dire que le ngf sera l’avion des guerres d’apres. 

Je parlais du renforcement des capacités techno et industrielles de l'Allemagne, là où elle a des faiblesses, en pompant sur les nôtres pendant qu'on chante l'hymne européen.

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 18 minutes, Alberas a dit :

Remplace par le siège de Airbus DS

Manching  peut-être, un symbole en tous cas  ... Plus sûrement Munich ... Excusez mais d'approximation en approximations ... Mannheim n'a jamais eu de vocation aéro ou défense 

Loin de moi l'idée de défendre ce "partenaire"

Link to comment
Share on other sites

il y a 58 minutes, pascal a dit :

Dites donc si on essayait d'arrêter de se monter la sègue sur des négos dont personne n'a les clés et qui se situent à un niveau de compréhension bien > à ce dont est capable ce forum hum ...

Parce que au rythme ou çà s'échauffe sur ce fil de discussion va on va tous se retrouver à monter dans les trains gare de l'Est en gueulant "Dieu avec nous" avec les baluchons de linge à faire sécher sur la Ligne Siegfried !

Faut dire qu'on a du mal à retomber de l'euphorie des contrats 2021. Si tu y ajoutes l'accès libre au zinc des bistrots et le jet de masques en l'air, tout est réuni pour la fête à neuneu ou pour la cargolade :biggrin:

Et j'ai pas le courage d'aller sur le fil Ukraine. Il est trop déprimant.

  • Haha 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, pascal a dit :

Ligne Siegfried

On a au moins trouvé la base maléfique de d’AD ! mais les allemands ont ete bon je la trouve pas sur googlemaps encore un coup des américains ! :bloblaugh:

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, pascal a dit :

Dites donc si on essayait d'arrêter de se monter la sègue sur des négos dont personne n'a les clés et qui se situent à un niveau de compréhension bien > à ce dont est capable ce forum hum ...

Parce que au rythme ou çà s'échauffe sur ce fil de discussion va on va tous se retrouver à monter dans les trains gare de l'Est en gueulant "Dieu avec nous" avec les baluchons de linge à faire sécher sur la Ligne Siegfried  d'assemblage de l'Eurofighter!

Corrigé.

  • Haha 2
Link to comment
Share on other sites

Apparemment quand l’Allemagne n’a pas d’alternative européenne à une coopération avec la France pour un programme industriel, elle se tourne directement vers les Etats-Unis. On peut avoir des doutes quant à sa prétention à mener un programme européen autrement qu’en pillant les autres coopérants. A terme ce doute pourrait être levé mais l’Allemagne n’a pas la patience, c’est probablement un peu de l’arrogance qu’on attribue à tort à la France, sans parler de l’intérêt de l’Allemagne à ménager son grand marché pour ses grosses berlines et ses machines outil.

Il est vrai que le poids relatif de l’industrie allemande est beaucoup plus important qu’en France, donc dans l’absolu l’industrie allemande est beaucoup plus puissante, il n’empêche que l’histoire a fait que l’industrie de l’armement française lui permet au moins de parler d’égal à égal.

  • Upvote 4
Link to comment
Share on other sites

Commandes de vol du SCAF : un accord entre Dassault et Airbus qui ne règle pas l'avenir...

Révélation

En dépit d'un accord trouvé sur les commandes de vol sur la prochaine phase du programme SCAF, Dassault Aviation et Airbus se bagarrent très durement sur le partage des tâches dans ce domaine une fois le démonstrateur conçu.

Airbus et Dassault Aviation ont bien trouvé un accord sur les commandes de vol du démonstrateur. C'était l'un des points durs de la négociation de la phase 1B (études détaillées en vue d'aboutir à la définition d'un démonstrateur) entre les deux partenaires du pilier 1 du programme SCAF (NGF, l'avion de combat). Selon nos informations, le constructeur du Rafale va donc développer, en tant que maître d'oeuvre, les commandes de vol du démonstrateur (phases 1B et 2 du SCAF) à partir des briques technologiques des commandes de vol numériques de son nouvel avion d'affaires Falcon 10, dont l'entrée en service est prévue pour fin 2025.

Phase 1B : Airbus renonce aux commandes de vol

Plus personne ne conteste le choix des commandes de vol du Falcon, y compris, selon nos informations, Airbus. Pour deux bonnes raisons. La première est que tous les industriels duaux (défense et civil) du monde entier ont pris l'habitude de profiter de financements dans la défense pour les intégrer ensuite dans des programmes civils. C'est d'ailleurs ce que va faire Airbus avec la future génération de satellites d'observation de la Terre Pléiades Neo, qui seront en grande partie développés et financés par la Direction générale de l'armement (DGA) dans le cadre du programme IRIS (programme de satellites espions), qui succèdera à CSO. Dans le cadre du SCAF, Dassault Aviation va donc réutiliser le hardware des commandes de vol du Falcon 10 qui équipera le démonstrateur tout en travaillant sur un ensemble de modifications logicielles (soft) des commandes de vol.

Pourquoi Airbus a-t-il finalement renoncé à mener ce combat ? La date du premier vol est proche. Autant profiter de briques technologies récentes pour l'installer sur le démonstrateur NGF (Next Generation fighter) dont le premier vol est prévu en 2027. Et surtout Airbus a jugé qu'il y avait des dossiers plus importants en termes de technologies sur le démonstrateur tout en considérant que ce dernier ne reflétera pas forcément l'avion de combat final. "Ce n'est pas un prototype, ce n'est qu'un démonstrateur, précise un observateur des programmes de défense à La Tribune. Autant un prototype préfigure ce que sera le programme final. Autant sur un démonstrateur, on choisit les technologies sur lesquelles on pense qu'il faut travailler pour préparer l'avenir".

Clairement, Airbus s'est rendu compte qu'il n'y avait pas autant d'enjeux à court terme que cela sur les commandes de vol. D'autant qu'au final cette décision peut se traduire par un achat sur étagère de commandes. "Si les commandes de vol avaient été un développement prioritaire du démonstrateur, les enjeux auraient été beaucoup plus importants", note cet observateur. Fin de la bagarre ? Pas vraiment...

Commandes de vol : quels enjeux de Dassault et d'Airbus ?

Dassault Aviation a gagné une bataille, mais pas la guerre sur les commandes de vol. Car les deux industriels se bagarrent déjà sur l'après démonstrateur, quand les enjeux pour les deux industriels seront majeurs. C'est pour cela que le PDG de Dassault Aviation Eric Trappier a sorti l'artillerie lourde début mars sur les commandes de vol : "Il y a ceux qui savent les faire et ceux qui ne savent pas les faire. Je pense que Dassault a su démontrer tout au long de son histoire qu'il savait les faire. Et c'est même unique au monde puisqu'on est les seuls avionneurs au monde à dessiner nos avions en développant les commandes de vol. En parallèle, dans le même bureau d'études, ici à Saint-Cloud".

"S'il y en a qui pensent qu'ils sont meilleurs que nous ou qu'ils sont aussi bons que nous pour être capables de faire, peut-être, après tout, je ne suis pas contre le fait de l'entendre. D'ailleurs, les commandes de vol d'Airbus, ça marche très bien. Mais le bureau d'études n'est pas à Manching (en Bavière, ndlr), il est à Toulouse, donc je n'ai rien contre ça", avait martelé Eric Trappier.

En dépit du pilonnage intensif du PDG de Dassault Aviation, Airbus Allemagne continue à faire de la résistance avec l'objectif de pérenniser l'avenir des bureaux d'études et la production du site de Manching, où le groupe a développé des compétences dans les commandes de vol. Des compétences qui ont permis de concevoir les commandes de vol de l'Eurofighter, le rival du Rafale. Airbus Allemagne a-t-il autant de compétences que Dassault Aviation ? A voir mais Manching peut au moins "challenger" l'avionneur tricolore dans certains domaines. Et ce quand bien même le constructeur du Rafale estime qu'il est "parmi les meilleurs au monde dans le domaine, si ce n'est le meilleur en termes de commandes de vol". Pour autant, Eric Trappier ne ferme pas la porte à la coopération dans ce domaine :

"C'est nous qui définissons les commandes de vol et le partage (des paquets d'activités, ndlr). Ce qui ne veut pas dire qu'on exclut les autres dans les 'work packages' que nous avons définis sur les commandes de vol. Certains ont du travail à faire en Allemagne : cela peut être Airbus dans certains cas mais cela peut être aussi d'autres sociétés comme Hensoldt avec qui nous travaillons pour être capable aussi, un jour ou l'autre, de fabriquer des commandes de vol".

Le face à face entre Trappier et Schoellhorn

Qu'est-ce qui se joue vraiment entre les deux industriels, et au-delà entre la France et l'Allemagne ? En France, on est convaincu que Dassault Aviation doit garder la main sur les commandes de vol pour éviter notamment les envies toxiques de la sur-spécification à l'allemande. "On voit ce que ça a donné avec l'Eurodrone", constate un observateur. En outre, on rappelle qu'Airbus Allemagne est complètement hors de sa zone de compétences pour certaines phases de vol comme par exemple l'appontage.

Cela n'empêche pas les Allemands, qui souhaitent plus de coopérations dès à présent sur les commandes de vol, de vouloir d'ores et déjà des engagements fermes de Dassault Aviation sur un avenir, qui n'est pourtant pas encore vraiment défini. Pour sa part, les Français souhaitent signer le contrat de la phase 1B, puis jauger la coopération de façon pragmatique pour décider s'il y a une possibilité de le faire plus étroitement. Le constructeur du Rafale ne veut surtout pas se mettre un fil à la patte si la coopération ne se déroule pas comme il la conçoit. C'est ce qu'Airbus appelle pudiquement une différence de culture en matière de coopération.

C'est le point dur entre les deux groupes. Et la méfiance, qui s'est installée entre Eric Trappier et Michael Schoellhorn, ne fluidifie vraiment pas les négociations entre les deux groupes. Chez Dassault, on estime que le patron d'Airbus Defence and Space détricote tout ce qu'a négocié Dirk Hoke, son prédécesseur. Résultat, les deux hommes forts de la négociation campent sur leur posture. Une vraie guerre de tranchée pour un avion de combat du futur. Quelle ironie du sort !

Michel Cabirol

 

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,772
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Severus Snape
    Newest Member
    Severus Snape
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...