Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

[SCAF] "politique ": imbroglio des coopérations, des participants...


g4lly
 Share

Recommended Posts

il y a 37 minutes, pascal a dit :

Il pourrait même être acheté par la France ... Parce que les Gadgets ont leur avenir derrière eux

Les Gadgets ne sont pas supposés être remplacés par les PC-21 ?

Sinon, il y a non pas une mais deux solutions italiennes : M-345 et M-346. Pas la même viande ni la même capacité, mais quand même.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Sur LCI ce soir vers 19h30 le SCAF a été abordé… à mon sens la journaliste qui a un peu développé la position française et celle de DA a été correcte. Pas trop étendu et compris ce qu a dit Jean Michel Aphatie sur l Europe de La Défense… 

Premiere fois que je vois aborder ce pb Franco allemand, à ma connaissance

Edited by Bechar06
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Le 23/11/2022 à 09:35, weasel a dit :

Je suis actuellement le discours du chancelier devant le Bundestag.

Je le cite: le dossier est resté trop longtemps au Bundestag et qu'il est heureux de pouvoir annoncer qu'un accord a été trouver et ou l'industrie allemande aura une grande partie du Workshare.

Annoncé aujourd'hui à 09h30

Le discours est maintenant officiellement disponible. Scholz y a défendu son gouvernement, notamment contre les attaques du chef de l'opposition Friedrich Merz (CDU). 
Cette partie concerne la France et le FCAS. Je pense qu'elle est formulée de manière amicale à l'encontre de notre voisin, afin d'apaiser les désaccords passés (aucune mention de la France dans le discours de Prague) :

https://www.bundesregierung.de/breg-de/service/bulletin/rede-von-bundeskanzler-olaf-scholz-2144890

------------------

A propos de l'Europe : c'est ce gouvernement fédéral qui a formulé des idées claires sur l'avenir de l'Europe - ce que le président français et d'autres ont dû attendre pendant des années. Je partage avec le président Emmanuel Macron l'objectif d'une Europe nettement plus capable d'agir sur le plan géopolitique. À Prague, j'ai fait des propositions concrètes à ce sujet, que nous faisons maintenant avancer avec nos partenaires, par exemple le bouclier antimissile évoqué par l'Allemagne.

Avec la France et l'Espagne, nous avons, la semaine dernière seulement, tranché un gros nœud dans un projet important, stratégiquement très central pour la sécurité et la souveraineté de l'Europe. Nous lancerons cette année encore la prochaine phase du système européen de combat aérien FCAS, après que le projet n'ait pas reçu l'attention politique nécessaire ici à Berlin pendant longtemps. Parallèlement, nous avons assuré une part substantielle du développement technologique et de la création de valeur en Allemagne. C'est ainsi que se présente la politique européenne de ce gouvernement fédéral. Elle rassemble l'Europe, et c'est bon pour notre pays.

 

  • Like 2
  • Thanks 1
  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 7 heures, Manuel77 a dit :

Le discours est maintenant officiellement disponible. Scholz y a défendu son gouvernement, notamment contre les attaques du chef de l'opposition Friedrich Merz (CDU). 
Cette partie concerne la France et le FCAS. Je pense qu'elle est formulée de manière amicale à l'encontre de notre voisin, afin d'apaiser les désaccords passés (aucune mention de la France dans le discours de Prague) :

https://www.bundesregierung.de/breg-de/service/bulletin/rede-von-bundeskanzler-olaf-scholz-2144890

------------------

A propos de l'Europe : c'est ce gouvernement fédéral qui a formulé des idées claires sur l'avenir de l'Europe - ce que le président français et d'autres ont dû attendre pendant des années. Je partage avec le président Emmanuel Macron l'objectif d'une Europe nettement plus capable d'agir sur le plan géopolitique. À Prague, j'ai fait des propositions concrètes à ce sujet, que nous faisons maintenant avancer avec nos partenaires, par exemple le bouclier antimissile évoqué par l'Allemagne.

Avec la France et l'Espagne, nous avons, la semaine dernière seulement, tranché un gros nœud dans un projet important, stratégiquement très central pour la sécurité et la souveraineté de l'Europe. Nous lancerons cette année encore la prochaine phase du système européen de combat aérien FCAS, après que le projet n'ait pas reçu l'attention politique nécessaire ici à Berlin pendant longtemps. Parallèlement, nous avons assuré une part substantielle du développement technologique et de la création de valeur en Allemagne. C'est ainsi que se présente la politique européenne de ce gouvernement fédéral. Elle rassemble l'Europe, et c'est bon pour notre pays.

 

Tu n'as pourtant pas mis en gras le coeur de son propos. Je me permets de citer 

"Parallèlement, nous avons assuré une part substantielle du développement technologique et de la création de valeur en Allemagne. (Part substantielle pour laquelle l'Allemagne n'a pas la moindre légitimité technologique, l'appareil sera donc substantiellement largué, et pas au sens propre)

C'est ainsi que se présente la politique européenne de ce gouvernement fédéral. Elle rassemble l'Europe, et c'est bon pour notre pays."

C'est bon pour notre pays, par contre quand on parle de défense la on prends du F-35 même si ca n'a pas de création de valeur en Allemagne.

Serieusement, même dans les déclarations politiques supposées être favorables, les Allemands parlent toujours plus de leurs intérêts économiques et du pillage de la France (dans le cas du SCAF, mais d'autres pays sinon), que de souveraineté, d'autonomie stratégique, de vocation a défendre le pays, de la place de l'Europe dans le monde. Et ça c'est ce qu'ils disent en public, alors imaginez quand ils sont a l'abri des esgourdes Fransoze.

 

Edited by Coriace
  • Haha 1
  • Confused 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

On arrive déjà à la fin de la semaine et la fameux accord "imminent" annoncé la semaine dernière n'a pas encore eu lieu . Même Merchet avait annoncé une signature mercredi ou hier.

Donc c'est que Trappier fait durer les choses et ne laisse absolument rien passé ... Même pour la phase d'étude, Dassault mènera (durement) la danse ...

Edited by Claudio Lopez
  • Like 1
  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Claudio Lopez a dit :

On arrive déjà à la fin de la semaine et la fameux accord "imminent" annoncé la semaine dernière n'a pas encore eu lieu . Même Merchet avait annoncé une signature mercredi ou hier.

Donc c'est que Trappier fait durer les choses et ne laisse absolument rien passé ... Même pour la phase d'étude, Dassault mènera (durement) la danse ...

Oui mais il y a un accord (imparfait) sur le MGCS et il y a parallélisme.

https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/le-programme-mgcs-char-du-futur-enfin-relance-942109.html

Révélation

Armement : le programme franco-allemand MGCS (char du futur) enfin relancé

Un accord industriel a été trouvé entre Rheinmetall et Nexter. Ce qui relance enfin un programme jusqu'ici au point mort.Réservé aux abonnés

https://kiosque.latribune.fr/

Nexter et Rheinmetall ont réussi à trouver un accord... qui ne règle rien sur le fond. (Crédits : DR)

Le dossier MGCS est enfin relancé. Au-delà de la bonne nouvelle pour ce programme au point mort depuis plusieurs semaines, ces avancées vont indirectement bénéficier au SCAF, le Bundestag exigeant un parallélisme entre les deux programmes européens afin qu'il donne son accord au lancement des phases suivantes. Si les discussions ont très récemment repris, elles ont pu aboutir rapidement, non pas à des décisions fermes mais plutôt à des compromis qui permettent d'avancer et de signer éventuellement un contrat portant sur les études technologiques d'un futur démonstrateur (MTD pour Main Technical Demonstrators) à l'image de la phase 1B du SCAF, selon des sources concordantes.

Invités fermement à reprendre les discussions par la Direction générale de l'armement (DGA) et le BWB (Bundesamt für Wehrtechnik und Beschaffung, Office fédéral allemand des techniques de l'armement et de l'approvisionnement), Nexter et Rheinmetall ont réussi à trouver un accord... qui ne règle rien sur le fond. « Le ministre des armées et Mme Christine Lambrecht, ministre allemande de la défense, qui se sont entretenus à Berlin fin septembre, ont dit leur volonté de progresser tant pour le SCAF que pour le MGCS », avait d'ailleurs expliqué le 11 octobre le Délégué général pour l'armement, Emmanuel Chiva devant la commission de la défense de l'Assemblée nationale. Cet accord doit encore être validé par les deux pays.

Quatre structures ad hoc

Nexter et Rheinmetall sont en compétition frontale sur quatre des 13 MTD, où ils ont été désignés chacun comme étant le « best athlete » par leur pays. Des pays qui n'ont pas décidé qui prendrait le leadership sur ces MTD : MTD 2 (effecteurs, munitions associées et tourelle), MTD 4 (protection générale), MTD 10 (navigation et mobilité automatisées) et MTD 11 (séquence de tir automatisée). Parmi ces quatre MTD, l'un fait l'objet de désaccords publics très forts, celui sur les effecteurs (le canon notamment). Pour l'heure, ils ont contourné la difficulté en trouvant un accord global. Ils vont créer quatre structures ad hoc, qui peuvent s'apparenter à une version allemande d'un Groupement momentané d'entreprise, où les deux industriels seront à parité (50/50). Ils n'ont pas en revanche désigné de leadership sur les quatre MTD, tout en le revendiquant tous les deux. Aux États de décider.

Mis naturellement dans la boucle, KNDS, la maison mère de Nexter, en particulier les allemands de Krauss-Maffei Wegmann (KMW), a autorisé les discussions, puis l'accord entre les deux industriels. Cet accord, qui doit être signé avant le 31 décembre, va permettre de relancer le programme qui était jusqu'ici ensablé.

Michel Cabirol

 

 

Edited by herciv
  • Haha 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 12 minutes, herciv a dit :

Oui mais il y a un accord (imparfait) sur le MGCS et il y a parallélisme.

https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/le-programme-mgcs-char-du-futur-enfin-relance-942109.html

  Révéler le contenu masqué

Armement : le programme franco-allemand MGCS (char du futur) enfin relancé

Un accord industriel a été trouvé entre Rheinmetall et Nexter. Ce qui relance enfin un programme jusqu'ici au point mort.Réservé aux abonnés

https://kiosque.latribune.fr/

Nexter et Rheinmetall ont réussi à trouver un accord... qui ne règle rien sur le fond. (Crédits : DR)

Le dossier MGCS est enfin relancé. Au-delà de la bonne nouvelle pour ce programme au point mort depuis plusieurs semaines, ces avancées vont indirectement bénéficier au SCAF, le Bundestag exigeant un parallélisme entre les deux programmes européens afin qu'il donne son accord au lancement des phases suivantes. Si les discussions ont très récemment repris, elles ont pu aboutir rapidement, non pas à des décisions fermes mais plutôt à des compromis qui permettent d'avancer et de signer éventuellement un contrat portant sur les études technologiques d'un futur démonstrateur (MTD pour Main Technical Demonstrators) à l'image de la phase 1B du SCAF, selon des sources concordantes.

Invités fermement à reprendre les discussions par la Direction générale de l'armement (DGA) et le BWB (Bundesamt für Wehrtechnik und Beschaffung, Office fédéral allemand des techniques de l'armement et de l'approvisionnement), Nexter et Rheinmetall ont réussi à trouver un accord... qui ne règle rien sur le fond. « Le ministre des armées et Mme Christine Lambrecht, ministre allemande de la défense, qui se sont entretenus à Berlin fin septembre, ont dit leur volonté de progresser tant pour le SCAF que pour le MGCS », avait d'ailleurs expliqué le 11 octobre le Délégué général pour l'armement, Emmanuel Chiva devant la commission de la défense de l'Assemblée nationale. Cet accord doit encore être validé par les deux pays.

Quatre structures ad hoc

Nexter et Rheinmetall sont en compétition frontale sur quatre des 13 MTD, où ils ont été désignés chacun comme étant le « best athlete » par leur pays. Des pays qui n'ont pas décidé qui prendrait le leadership sur ces MTD : MTD 2 (effecteurs, munitions associées et tourelle), MTD 4 (protection générale), MTD 10 (navigation et mobilité automatisées) et MTD 11 (séquence de tir automatisée). Parmi ces quatre MTD, l'un fait l'objet de désaccords publics très forts, celui sur les effecteurs (le canon notamment). Pour l'heure, ils ont contourné la difficulté en trouvant un accord global. Ils vont créer quatre structures ad hoc, qui peuvent s'apparenter à une version allemande d'un Groupement momentané d'entreprise, où les deux industriels seront à parité (50/50). Ils n'ont pas en revanche désigné de leadership sur les quatre MTD, tout en le revendiquant tous les deux. Aux États de décider.

Mis naturellement dans la boucle, KNDS, la maison mère de Nexter, en particulier les allemands de Krauss-Maffei Wegmann (KMW), a autorisé les discussions, puis l'accord entre les deux industriels. Cet accord, qui doit être signé avant le 31 décembre, va permettre de relancer le programme qui était jusqu'ici ensablé.

Michel Cabirol

 

 

Dassault n'est pas Nexter...

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 48 minutes, elannion a dit :

Dassault n'est pas Nexter...

Trappier ne semblait pas trouver que l'accord était impossible non plus. Mais l'article de Merchet met la pression sur AIRBUS par contre. Genre si on doit le faire sans vous on fera ...

Edited by herciv
Link to comment
Share on other sites

Il y a 11 heures, Manuel77 a dit :

A propos de l'Europe : c'est ce gouvernement fédéral qui a formulé des idées claires sur l'avenir de l'Europe - ce que le président français et d'autres ont dû attendre pendant des années. Je partage avec le président Emmanuel Macron l'objectif d'une Europe nettement plus capable d'agir sur le plan géopolitique.

Jusque là ça me va.

Il y a 11 heures, Manuel77 a dit :

À Prague, j'ai fait des propositions concrètes à ce sujet, que nous faisons maintenant avancer avec nos partenaires,

Oui mais sans les français. :laugh:

Il y a 11 heures, Manuel77 a dit :

par exemple le bouclier antimissile évoqué par l'Allemagne.

Sans les français à nouveau. :laugh:

Tout ça devient tragi-comique.

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, elannion a dit :

Dassault n'est pas Nexter...

Je comprends que Nexter va faire des concessions, là où initialement il devait y avoir un workshare 50/50 France/Allemagne, Nexter se retrouverait à 50/50 sur ses 50% de workshare donc 25%. Est-ce que le financement Fr sera réduit d'autant ?

  • Confused 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 14 minutes, Titoo78 a dit :

Je comprends que Nexter va faire des concessions, là où initialement il devait y avoir un workshare 50/50 France/Allemagne, Nexter se retrouverait à 50/50 sur ses 50% de workshare donc 25%. Est-ce que le financement Fr sera réduit d'autant ?

Ca passera pas non plus. pour des raisons internes a kdns. 

 

 

Il y a 4 heures, Ponto Combo a dit :

 

Si je suis plutot d’accord dans l’esprit, il y a un truc qui est faux. La puissance allemande est sur le declin et s’active pour se raccrocher a des marches exterieures a l’europe. C’est moins la faiblesse de la france que celle de l’allemagne qui pousse cette derniere a tourner le dos, pas seulement a la france mais a l’europe. Sa visite en chine a pas fait fureur en europe… 

Link to comment
Share on other sites

il y a 6 minutes, fraisedesbois a dit :

Ces délais ne doivent pourtant pas surprendre : entre le premier vol du démonstrateur du Rafale en 1986 et la mise en service opérationnelle d’une première version (encore limitée en capacités) en 2002, il s’est écoulé pas moins de seize ans. Et c'était un programme franco-français, sans les complications inhérentes à la coopération européenne.

Oui mais ça c'est du flan parce que les dividendes de la paix sont passés par là. La première mise en service aurait du avoir lieu fin des années 90 soit une grosse dizaine d'année maxi après le vol du proto.

Edited by Teenytoon
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Merchet parle de F22 qui n'est plus produit , et met à egalité le reaper le heron et les drones low cost turques, ça fait pas serieux!

 

le Scaf n'est pas qu'un avion, c'est un projeteur de nouvelles technologies qui n'existent pas aujourd'hui, puisque le F35 n'a pas plus que le rafale F5 quand il sortira  les proprietés d'etre 5th Gen à la base 

  • Confused 1
  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

à l’instant, Ronfly a dit :

Ca en devient grotesque et délirant. On a l'impression que l'on part sur une voie sans Dassault et que les politiques font avancer le programme quoi qu'il arrive. 

Hâte de voir Bruno Le Maire nous proposer une formule aérodynamique pertinente pour le NGF, Elizabeth Borne son savoir-faire en commandes de vol et Clément Beaune une innovante motorisation à cycle variable.

  • Haha 3
Link to comment
Share on other sites

Bon on est enfin tous d'accord qu'il n'y a pas d'alignement entre l'executif Fr et DA ?

C'est du pain béni pour les Allemands, un vrai boulevard pour nous enfiler tout ce qu'ils veulent sur l'ensemble des programmes en collaboration et ils auraient tord de s'en priver...

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,824
    Total Members
    1,749
    Most Online
    f-brn
    Newest Member
    f-brn
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.6m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...