Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

[SCAF] "politique ": imbroglio des coopérations, des participants...


g4lly
 Share

Recommended Posts

il y a 27 minutes, Kelkin a dit :

Si le Bundestag ne coule pas le SCAF prochainement, je serais partisan que Safran rachète ITP.

Corsons le scénario (@Patrick, tu es dispensé de lire la suite, c'est trop dangereux pour ton métabolisme). C'est MTU qui va reprendre le bébé. :biggrin:

  • Haha 4
Link to comment
Share on other sites

il y a 9 minutes, DEFA550 a dit :

Corsons le scénario (@Patrick, tu es dispensé de lire la suite, c'est trop dangereux pour ton métabolisme). C'est MTU qui va reprendre le bébé. :biggrin:

Ah mais c'est clairement ce qu'il va se passer.

Le problème c'est qu'ils ne vendent pas les brevets des parties chaudes de l'EJ200 avec!

Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, Beren a dit :

Qui de MTU ou SAFRAN aurait les reins les plus solides pour racheter ITP?

Je n'ose envisager le rachat par GE ou pire un chinois...

Safran et de loin. 
mtu se ferait dégager par rr avec l’aide de safran dans cette affaire. Personne n’a intérêt à avoir un nouveau concurrent. 
GE quel problème ? Il coule ce qu’il achète. 
les chinois c’est veto à tout les niveaux us, otan, ue, all et fr. Mais surtout Madrid qui s’opposera probablement à tout rachat même de safran. 

Edited by wagdoox
  • Like 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 8 heures, DEFA550 a dit :

Corsons le scénario (@Patrick, tu es dispensé de lire la suite, c'est trop dangereux pour ton métabolisme). C'est MTU qui va reprendre le bébé. :biggrin:

Ça ne semble pas idiot !

Clairement, les Allemands ambitionnent de progressivement se substituer à Rolls Royce, voir de reprendre Rolls Royce, et ITP appartient à Rolls Royce.

ITP est plus un producteur qu'un concepteur. Pour produire, SAFRAN investit au Mexique et je ne suis pas sûr qu'il gagnerait a récupérer une capacité

dont il dispose déjà pour des prix plus bas et proche de l'immense marché des USA.

Link to comment
Share on other sites

Longue interview de Parly dans la tribune aujourd'hui. 

https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/la-tribune-des-militaires-releve-d-une-machination-politique-florence-parly-ministre-des-armees-884535.html

Comme toujours elle est hyper confiante et selon elle, on n'a pas transige sur le principe du best athlete :laugh:

Ce que je doute fort vu les lots que l'on a attribué à l'Espagne et les concessions à l'Allemagne... 

Il y a aussi une partie lié à l'exportation du Rafale et d'autres prospects mais le reste de l'article est payant... Donc si l'un de vous a un abonnement et souhaite partager l'article... 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Claudio Lopez a dit :

Comme toujours elle est hyper confiante et selon elle, on n'a pas transige sur le principe du best athlete :laugh:

Ce que je doute fort vu les lots que l'on a attribué à l'Espagne et les concessions à l'Allemagne... 

Tout n'est pas important au point d'exiger le "best athlete" partout. Du moment qu'on les trouve sur les éléments clé, c'est déjà pas mal.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, DEFA550 a dit :

Tout n'est pas important au point d'exiger le "best athlete" partout. Du moment qu'on les trouve sur les éléments clé, c'est déjà pas mal.

On bien sûr et en ce sens on est rassurés avec Indra sur le radar et la furtivité, hein. 

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 5 minutes, Chimera a dit :

On bien sûr et en ce sens on est rassurés avec Indra sur le radar et la furtivité, hein. 

C'est une phrase qui suppose deux choses :

- Qu'Indra est constitué d'une bande de bras cassés incapables de faire autre chose qu'une télé N&B à lampes.

- Qu'on les a chargé de faire des choses clé que d'autres savent mieux faire qu'eux.

Moi je ne suppose rien, je m'informe et j'attends de savoir. 

Link to comment
Share on other sites

il y a 52 minutes, Billou a dit :

Safran n’est pas en plein forme non plus, ils encouragent tous ceux qui le veulent/peuvent à signer une rupture conventionnelle. Ils sont en train de renegocier tous les accords d’entreprise aussi.

c'est genre de trucs qui n'a jamais empêché de jouer au monopoly.

Link to comment
Share on other sites

Le 14/05/2021 à 09:11, Claudio Lopez a dit :

Longue interview de Parly dans la tribune aujourd'hui. 

https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/la-tribune-des-militaires-releve-d-une-machination-politique-florence-parly-ministre-des-armees-884535.html

Comme toujours elle est hyper confiante et selon elle, on n'a pas transige sur le principe du best athlete :laugh:

Ce que je doute fort vu les lots que l'on a attribué à l'Espagne et les concessions à l'Allemagne... 

Il y a aussi une partie lié à l'exportation du Rafale et d'autres prospects mais le reste de l'article est payant... Donc si l'un de vous a un abonnement et souhaite partager l'article... 

 

Toute la partie sur le SCAF est en accès libre, après ça parle des autres programmes.

Link to comment
Share on other sites

Quel serait l'intérêt économique pour Safran de racheter ITP ? Ça fait joli sur nos petites idées autour du programme SCAF, mais est ce que ça apporterait des brevets ? 

Est ce que ça apporterait des usines amorties et efficiente du point de vue AQ ? Est ce que Safran a besoin d'ITP ? 

On adore en France l'idée des gros groupes surpuissant, mais un gros CA ne signifie pas une entreprise saine. Or contrairement au deal Alstom Bombardier qui a du sens, le deal ITP Safran??? 

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

Annonce de l accord entre les 3 pays sur le demonstrateur

 

https://www.zonebourse.com/cours/action/DASSAULT-AVIATION-5215/actualite/France-Allemagne-et-Espagne-avancent-sur-le-futur-avion-de-combat-europeen

https://www.latribune.fr.  l-allemagne-l-espagne-et-la-france-finalisent-enfin-un-nouveau-jalon-sur-le-scaf

Berlin, Madrid et Paris se partageront à parts égales une facture de 3,5 milliards d'euros pour pouvoir lancer la phase de définition d'un démonstrateur, qui devrait voler à l'horizon 2026/2027.

Avec beaucoup de difficultés, le SCAF (Système de combat aérien du futur), qui entrera en service en 2040, passe un nouveau jalon. Un accord entre l'Allemagne, l'Espagne et la France a été finalisé après de longs mois de négociations difficiles entre industriels puis entre les Etats sur la phase 1B du SCAF, qui va s'étaler de 2021 à 2024. Des négociations qui se sont terminées vendredi. "Les intérêts de tous les pays participants sont pris en compte", a expliqué la ministre des Armées Florence Parly dans une interview publiée vendredi par La Tribune.

"Les discussions menées par la DGA (Direction générale de l'armement), le BMVg (Bundesministerium der Verteidigung) et la DGAM (Dirección General de Armamento y Material) au cours des derniers mois ont permis d'aboutir à un accord équilibré entre les différents partenaires pour la prochaine étape de la phase de démonstration du programme", ont annoncé les ministres de la défense française Florence Parly, allemande Annegret Kramp-Karrenbauer et espagnole Margarita Robles dans un communiqué conjoint.

Les trois pays, qui participent au SCAF, se partageront à parts égales une facture de 3,5 milliards d'euros pour pouvoir lancer la phase de définition d'un démonstrateur, qui devrait voler à l'horizon 2026/2027, et de l'architecture du programme. Cet accord doit encore passer sous les fourches caudines du Bundestag, qui devra impérativement se prononcer avant la fin du mois de juin. Après une dernière négociation sur le prix de cette phase, les contrats seront notifiés à la fin de l'été, a estimé le cabinet de la ministre des Armées, Florence Parly.

Un démonstrateur en vol en 2027

A partir de 2024 et jusqu'à 2027, Dassault Aviation et Airbus vont réaliser dans le cadre de la phase 2 ce démonstrateur poussé par le moteur du Rafale (M88), puis le faire voler au-delà de 2027 lors de campagnes d'essai successives. Le cabinet de la ministre n'a pas souhaité donner un plafond de prix pour cette phase. L'organisation industrielle du programme a été déterminée de façon à assurer "la cohérence et l'efficacité du projet, en rassemblant les compétences les plus poussées des industriels de chaque pays au sein d'un partenariat équilibré, large et approfondi, ont expliqué les ministres. Le schéma de coopération retenu offre une opportunité inédite de renforcer les atouts industriels des trois pays participants, tout en assurant la compétitivité du futur système".

Interrogée par La Tribune sur les droits  de propriété intellectuelle, Florence Parly a affirmé que "les clauses contractuelles négociées sur ce sujet conviennent à tous". "A l'échelle des grands programmes, les questions de propriété intellectuelle sont toujours des questions extrêmement sensibles et difficiles au début de la coopération. Il est tout à fait légitime d'y être très attentif au départ en prenant toutes les précautions afin que les différents acteurs soient confortables sur ces questions", a-t-elle précisé.

Edited by Billou
  • Thanks 1
  • Confused 2
  • Sad 5
Link to comment
Share on other sites

  • pascal locked this topic
  • pascal unlocked this topic

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,772
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Severus Snape
    Newest Member
    Severus Snape
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...