Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

[SCAF] "politique ": imbroglio des coopérations, des participants...


g4lly
 Share

Recommended Posts

AMHA, l'entrée des belges dans le projet serait une catastrophe. Ceux-ci ont d'ailleurs déjà dit que le point le plus important pour eux serait la compatibilité avec le F35 ... Autrement dit, cette compatibilité y compris au niveau armement deviendrait la caractéristique principale du NGF car les allemands la demanderont aussi dans la foulée. Et cela donnerait aussi une excuse aux espagnols pour en acheter pour leur aéronaval. Le NGF deviendra alors un simple bouche trou des incapacités du F35, les français restants seul pour investir dans la partie air-sol ou pénétration.

"On a déjà acheté des F35 pour cela, donc l'air-sol fait parti de vos besoins français propres et exclusifs, à payer sur vos deniers, en plus de la navalisation, du nucléaire, de la reconnaissance et de la capacité d'auto-ravitaillement en vol. On ne paye que pour l'air-air avec missiles américains compatibles F35.".

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

Il y a 12 heures, Deres a dit :

Les ingrats ! Ils ont pourtant 400 empennages horizontaux à produire en troisième source en achetant les machines aux américains ! Ces gens là ne sont jamais contents.

[Mode Eurofighter : ON]

En plus des 400 empennages gauche, ils veulent aussi faire les 400 du coté droit ?

[Mode Eurofighter : OFF]

:tongue:

  • Haha 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 12 heures, Patrick a dit :

c'est d'être présents sur l'AVION PILOTÉ en priorité, car c'est le programme principal du SCAF.

C'est vrai que cette insistance est assez étrange (si on part du principe que c'est autre chose que du bruit, évidemment) . 

Au départ, j'avais mit ça sur le compte du degrés extrême de compétence des politiciens belges. Cependant, c'était un peu facile de tout mettre sur le dos de l'orgueil, la vexation et la mauvaise foi.

J'ai donc réfléchis à un cas de figure où les belges seraient amenés à acheter des CNG. 

Vu comme c'est parti, et si ça va au bout, les premiers CNG n'arriveront pas avant mi-2040 et sous une forme qui pourrait nous rappeler le Rafale F1. 

Cela nous amènerait à 2050 pour avoir un nombre de CNG "F2" significatif et pas avant 2060 pour du CNG "F3" composante de chasse piloté principale des forces concernées. 

À ces dates là, les F35 Belges auront entre 20 et 30 ans. Au vu de nos informations sur l'avion, on peut envisager que l'usure sera à un stade avancé. Ainsi, des CNG "F3+" ou "F4" pourrait très bien être pertinent pour remplacer les dits F35.

Fin de l'élucubration^^

Il y a 13 heures, Patrick a dit :

Bref, ces déclarations sont soit:

  • une tentative de faire pression sur les USA pour obtenir plus de workshare sur le F-35
  • une tentative de semer la zizanie au sein du SCAF
  • l'admission que l'interopérabilité des réseaux et remote carriers européens du futur aura meilleur compte à se faire autour des réseaux du SCAF que de ceux du F-35
  • soit une histoire (belge) à dormir debout de la part de politiciens et de militaires qui se sont envoyés un pot (belge) entre collègues

Un peu des 4 ? :rolleyes:

 

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, Mobius1 a dit :

Cela nous amènerait à 2050 pour avoir un nombre de CNG "F2" significatif et pas avant 2060 pour du CNG "F3" composante de chasse piloté principale des forces concernées. 

À ces dates là, les F35 Belges auront entre 20 et 30 ans. Au vu de nos informations sur l'avion, on peut envisager que l'usure sera à un stade avancé. Ainsi, des CNG "F3+" ou "F4" pourrait très bien être pertinent pour remplacer les dits F35.

Oui ce sera pertinent d'ailleurs la Belgique fera un appel d'offre entre le NGF et ... le NGAD américain.

On connaît la suite...

  • Haha 3
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 9 minutes, glitter a dit :

Je ne comprend même pas le soucis.
Si la Belgique veut de la R&D sur le NGF et veut bien la payer pour avoir des tâches à effectuer, sans vouloir en acheter un seul, y'a t il un soucis ?

Il y a un soucis si :

- la Belgique se permet d'avoir un avis sur l'avion qu'elle ne veut pas avoir. (Mais qu'elle finance...)

- l'industriel belge chargé du développement demande un financement à un autre pays que la Belgique.

- la Belgique après avoir financé pendant X années sa part de développement suspend sa participation donc impose aux utilisateurs de compenser sa défaillance ou d'avoir du retard.

- si la Belgique qui a financé et développé une partie du SCAF se permet d'avoir un avis sur son exportation.

La c'est la position française.

La position belge, c'est que ce sera vite inacceptable de financer une partie du développement du SCAF, sans en avoir aucun avantage politique, sans connaître le coût exact (s'il y a des surcoûts ... éventuellement suite à une modification du cahier des charges par d'autres pays) et ne pas pouvoir modifier au cours des 20 prochaines années cette contribution.

  • Like 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

20 hours ago, glitter said:

Je ne comprend même pas le soucis.
Si la Belgique veut de la R&D sur le NGF et veut bien la payer pour avoir des tâches à effectuer, sans vouloir en acheter un seul, y'a t il un soucis ?

Et on passera aussi sous silence la possibilité de marchander des connaissances critiques et d'intérêts stratégiques acquises pendant le programme, surtout s'ils ne comptent pas acheter et utiliser les aéronefs en questions. Après tout, ça ne les impactera pas de donner les capacités et le domaine de vol de l'appareil, contre des retours financiers, économiques, ou des arrangements géopolitiques avec des puissances curieuses et prêtes à y mettre le prix. Qu'y perdrait la Belgique ? (Wallons ou flamands, en fonction des élections dans un futur plus ou moins proche)

Par contre, les utilisateurs effectifs de l'avion (la France en priorité vu qu'il n'y a pas de plan B).......

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 6 minutes, glitter a dit :

Vous avez oubliez une météorite qui détruirait la moitié de la planète ou encore une déchirure spatio-temporelle qui nous ramènerait au XIème siècle.

Et aussi une invasion d'une civilisation extra terrestre, les Neptariens issue de la 7 ème planète du système Solaire d'Antares auraient des vues sur la terre.. 

Link to comment
Share on other sites

Le 29/01/2023 à 10:59, glitter a dit :

Je ne comprend même pas le soucis.
Si la Belgique veut de la R&D sur le NGF et veut bien la payer pour avoir des tâches à effectuer, sans vouloir en acheter un seul, y'a t il un soucis ?

Bin si c'est au détriment des industriels et centres de recherches français.... .

La clef d’accès aux retombés c'était d'acheter du Rafale, ils le savaient et le savent en plus.

Edited by gargouille
  • Like 2
  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Sur le MOTEUR l' imbroglio repart !  ou "saine concurrence intra européenne" ? Ou affaire de corruption - cet avis est de moi ) ? 

A propos de ce NEUMANN     

Cf http://www.air-defense.net/forum/topic/21039-nefe-new-european-fighter-engine-moteur-du-ngf-scaf/page/7/#comments

( je ne sais pas mettre le lien vers le message précis , une brave âme pourrait elle m'y aider ? ) 

 

Edited by Bechar06
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,944
    Total Members
    1,749
    Most Online
    FlorianBlanchard54
    Newest Member
    FlorianBlanchard54
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...