Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

[SCAF] "politique ": imbroglio des coopérations, des participants...


Recommended Posts

Il y a 11 heures, Boule75 a dit :

On peut raisonner aux extrêmes :

  • fondamental : "les chevaliers de l'an 1000 au lac de Paladru". Aucune application pratique mais c'est drôle.
  •  

 

Pour raisonner aux extrêmes, il y a des applications pratiques au fondamental :happy: :

1° : vu l'âge moyen des jeunes gens pleins de sève et fouilleurs bénévoles, il y a sans doute eu beaucoup "d'échanges" au moment des dites fouilles archéologiques.

Musée de Charavines, ~10000/15000 visiteurs par an, avec un nouveau Musée ouvert en 2021, pas négligeable pour Paladru, 1154 habitants tout compris.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Mus%C3%A9e_arch%C3%A9ologique_du_lac_de_Paladru

https://isere-attractivite.com/sites/default/files/minisite/pro/OBS/palmares.pdf

3° : Arc Nuclear, structure spécialisée en traitement et conservations des bois anciens et lancée à la suite des besoins de la fouille de Paladru.

https://www.lemonde.fr/archives/article/1993/01/06/l-atome-au-secours-du-passe-grace-aux-techniques-de-l-arc-nucleart-la-radioactivite-preserve-les-vestiges-archeologiques_3926630_1819218.html

Et j'en oublie sans doute, mais on ne peut que remercier A. Jaoui pour l'éclairage qu'elle a apporté à Paladru. Peut-être un film sur le SCAF à venir :biggrin: ?

Pour raisonner aux extrêmes, il y a des applications pratiques au fondamental :happy: :

1° : vu l'âge moyen des jeunes gens pleins de sève et fouilleurs bénévoles, il y a sans doute eu beaucoup "d'échanges" au moment des dites fouilles archéologiques. Et toute une génération de fouilleurs formée à la fouille subaquatique.

Musée de Charavines, ~10000/15000 visiteurs par an, avec un nouveau Musée ouvert en 2021, pas négligeable pour Paladru, 1154 habitants tout compris.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Musée_archéologique_du_lac_de_Paladru

https://isere-attractivite.com/sites/default/files/minisite/pro/OBS/palmares.pdf

3° : Arc Nuclear, structure spécialisée en traitement et conservations des bois anciens et lancée à la suite des besoins de la fouille de Paladru.

https://www.lemonde.fr/archives/article/1993/01/06/l-atome-au-secours-du-passe-grace-aux-techniques-de-l-arc-nucleart-la-radioactivite-preserve-les-vestiges-archeologiques_3926630_1819218.html

Et j'en oublie sans doute, mais on ne peut que remercier A. Jaoui pour l'éclairage qu'elle a apporté à Paladru. Peut-être un film sur le SCAF à venir :biggrin: ?

  • Haha 3
Link to post
Share on other sites
à l’instant, hadriel a dit :

Vision très très limitée de cet article ...   Saison 2 de "En thérapies"  ?   [ Rappel : https://www.arte.tv/fr/videos/RC-020578/en-therapie/   ] 

"Dassault Aviation et Airbus ont bel et bien réussi à trouver un accord de principe sur l'avion de combat (Next Generation Fighter, NGF), le fameux pilier 1 du programme Système de combat aérien du futur (SCAF), selon plusieurs sources concordantes. Les séances de "psychothérapie" organisées par le Sénat, qui a auditionné séparément les responsables de Dassault Aviation et d'Airbus sur les difficultés rencontrées dans les négociations sur le programme SCAF, a fonctionné au-delà des attentes des"

Link to post
Share on other sites

Mouais... Même si il y a "accord", je n'y crois pas... Thérapie de couple voué à l'échec car les deux parties n'ont pas la même vision du. "couple"... :biggrin:

J'espère que le Bundestag va nous rendre un grand service en torpillant cet accord... 

  • Upvote 2
Link to post
Share on other sites
  • Fenrir changed the title to [SCAF] "politique ": imbroglio des coopérations, des participants...
Le 31/03/2021 à 23:09, Boule75 a dit :

"les chevaliers de l'an 1000 au lac de Paladru"

Tu m'intéresses

  • Haha 1
Link to post
Share on other sites
il y a 52 minutes, Kelkin a dit :

Attention, il reste le moteur, et puis après le Bundestag, et puis les élections allemandes, et puis le nouveau Bundestag, et puis le Bundestag encore, et puis le Bundestag à nouveau.

 

Prochaines exigences : le remplacement de Dassault par Daimler (ça commence par les deux même lettres, mais c'est allemand, donc mieux, sera l'argumentaire), une re-répartition du workshare plus équitable en dix-huit parts égales : une pour la France, une pour l'Espagne, une pour la Bavière, une pour le Bade-Wurtemberg, une pour Brême, une pour Berlin, une pour la Basse-Saxe, une pour le Brandebourg, une pour la Poméranie, une pour la Westphalie, une pour le Palatinat... Ben oui, l'Allemagne est un état fédéral tandis que la France est un pays unitaire, c'est comme ça. Z'aviez qu'à être fédéraux aussi, dummkopf Französen !

C'est ce qu'il y a d'extraordinaire dans le monde dans lequel on vit : la blague d'aujourdhui est la réalité de demain...

 

 

Le 30/03/2021 à 18:29, elannion a dit :

 

. . . Et j'appellerais bien le joker @Tancrède...

 

Hein ?! @Tancrèdeest le Joker ? C'est plus Jared Leto ?

J'ai hâte de voir ça sur grand écran !

Edited by Shorr kan
  • Haha 2
Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, elannion a dit :

giphy.gif

 

Je l'ai vu - pour la 1er fois - il  y a quelques jours.

Le film n'a rien d'extraordinaire - même si bien fait et que je n'ai pas bien compris la polémique autour.....ou plutôt que j'ai trop bien comprise.......- mais Joaquin Phoenix est juste magistral.

Link to post
Share on other sites
27 minutes ago, Shorr kan said:

 

Hein ?! @Tancrèdeest le Joker ?

Cccchhhhhhhhhuuut! C'est encore en négo! 

Quote

C'est plus Jared Leto ?

Sois sérieux, deux minutes... T'as vu Suicide Squad ou non? Si oui, tu as ta réponse. 

 

  • Haha 2
Link to post
Share on other sites

J'adore, ça me rappelle Hilary qui parlait des "déplorables". 

Bref, amis poivrots et germanophobe, lemonde y va de son petit article sur l'accord à propos du SCAF mais je n'ai pas accès à la totalité. Je ne pense pas qu'il y ai une quelconque info. 

 

Accessoirement ma compagne étant partiellement Autrichienne, et, en tant que poivrot, ne voyant pas la différence, je vais la renvoyer sur la ligne siegfried. 

Edited by Coriace
  • Haha 4
Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Coriace a dit :

lemonde y va de son petit article sur l'accord à propos du SCAF mais je n'ai pas accès à la totalité.

 

Révélation

Airbus et Dassault ont fait une offre sur l’avion européen SCAF

Les industriels concernés par le développement du système  de combat aérien du futur seraient parvenus à un compromis.

C’est un petit pas dans un océan de difficultés mais un pas quand même. Au terme de plusieurs semaines de négociations ardues, et alors que se profilent des échéances couperets, le cabinet de la ministre des armées, Florence Parly, a confirmé, vendredi 2 avril, avoir reçu « une offre » de la part des principaux industriels concernés par la deuxième étape de développement du système de combat aérien du futur (SCAF). Ce projet d’avion de chasse de « sixième génération » allie France, Allemagne et Espagne depuis 2017-2019.

Aucun détail n’a filtré sur cette offre, révélée par La Tribune, où des poids lourds tels que Dassault Aviation côté français, et Airbus côté allemand et espagnol, sont censés être parvenus à un compromis. Notamment sur l’un des points les plus sensibles du SCAF : l’avion lui-même, appelé New Generation Fighter (NGF). Cette « offre » doit encore franchir un certain nombre d’étapes avant de devenir un contrat en bonne et due forme et aboutir à la réalisation d’un démonstrateur en vol en 2026. Mais elle est venue donner un peu d’air à ce projet engagé sur une pente particulièrement raide depuis ses débuts.

Lire aussi Paris et Berlin lancent l’avion de combat du futur

Coup de pression

Ces dernières semaines, plusieurs affrontements entre industriels ont d’ailleurs eu lieu par voie de presse et auditions parlementaires interposées. Début mars, lors de la présentation de ses résultats annuels, Eric Trappier, le président-directeur général de Dassault Aviation, est allé jusqu’à évoquer un « plan B » sans Airbus, confessant : « Je ne vais pas vous dire que le malade n’est pas dans un état difficile. » Un coup de pression auquel le président exécutif d’Airbus Defence and Space, Dirk Hoke, a répondu, le 17 mars, au Sénat, par une glaciale explication de texte.

Au cœur des tensions : d’un côté des questions de propriété intellectuelle, de l’autre des divergences sur la façon dont le projet SCAF doit être piloté. Dassault réclamait notamment, au nom de son expérience en la matière, le leadership sur l’avion lui-même, la pièce maîtresse du projet. Quant à Airbus, après avoir mis la main sur d’autres piliers-clés du projet (en particulier le cloud de combat et les drones), le constructeur arguait des intérêts de la souveraineté européenne pour revendiquer une nouvelle répartition des tâches et des futurs acquis technologiques.

Lire aussi Le programme de l’avion de combat franco-allemand franchit une nouvelle étape

Rien ne dit que ces divergences de fond aient été entièrement gommées par l’offre arrivée sur le bureau de Mme Parly et des autorités allemandes et espagnoles. Des négociations doivent encore avoir lieu entre les représentants des trois Etats. Notamment sur un autre point sensible : le moteur de l’avion, sur lequel le français Safran, l’allemand MTU et l’espagnol ITP ne sont toujours pas en phase. Ces négociations ne sont en outre qu’un préalable au franchissement d’une étape encore plus délicate pour le SCAF : le feu vert budgétaire du Parlement allemand avant la clôture de la session parlementaire, fin juin. Un agenda très serré dans un contexte politique instable et méfiant vis-à-vis des sujets de défense.

Outre-Rhin, l’approche des élections législatives du 26 septembre complique en effet singulièrement les choses, comme l’a rappelé le récent débat – particulièrement vif – sur la question des drones armés. Alors que les conservateurs y sont favorables, une partie des sociaux-démocrates, membres de la « grande coalition » d’Angela Merkel, et les écologistes, qui aspirent à participer au prochain gouvernement, y sont opposés. Or, « les drones sont une composante essentielle du SCAF », a rappelé Andreas Steinmetz, vice-président du Deutscher BundeswehrVerband, l’association de défense des intérêts de l’armée allemande, début février, sur la chaîne publique ARD.

Menace constante d’un veto allemand

« Le débat berlinois sur les drones menace la coopération franco-allemande en matière de défense », s’est également inquiété l’ancien commissaire parlementaire aux forces armées, Hans-Peter Bartels, dans une tribune à la Neue Zürcher Zeitung, le 25 janvier. Au-delà des drones armés, c’est plus largement la question des investissements financiers que l’Allemagne est prête à faire en matière de défense qui est aujourd’hui posée. « Eberhard Zorn, l’inspecteur général de la Bundeswehr, a récemment évoqué une “chute des crédits” après la crise du coronavirus. Une réduction des engagements de l’Allemagne est également sur la table », reconnaissait M. Bartels dans cette tribune.

Lire aussi Le premier avion de chasse franco-allemand en vedette au Salon du Bourget

Pour tenter de limiter les réticences allemandes, plusieurs émissaires ont d’ores et déjà été envoyés outre-Rhin à la rencontre des parlementaires. Notamment, et pour la première fois, le chef d’état-major des armées, François Lecointre, qui a été auditionné à huis clos le 24 mars à Berlin. Le général Eberhard Zorn avait, lui, été entendu par l’Assemblée nationale, le 17 mars. La députée LRM des Yvelines Natalia Pouzyreff, membre de la commission de la défense, ancienne d’Airbus et de Thales, a aussi fait le voyage, fin mars. « Dans ce programme, il n’y a pas de marge, il faut éviter tout dérapage », estime-t-elle.

Des doutes émergent déjà sur le coût et la pertinence technologique du SCAF

Au-delà de cette échéance puis du contrat qui devrait suivre, les risques d’écueil sont en réalité continus et à tous les niveaux pour le SCAF. Après les élections allemandes du 26 septembre, se profilera la campagne présidentielle française. Même si le chef de l’Etat, Emmanuel Macron, aimerait prendre la présidence du Conseil de l’Union européenne, en janvier 2022, avec un SCAF mieux arrimé, la question de son exportation à des pays tiers, point de divergence historique entre la France et l’Allemagne, devra tôt ou tard être examinée, avec la menace constante d’un veto allemand. Sans compter les doutes qui émergent déjà sur le coût et la pertinence technologique du SCAF, avec des débats d’experts passionnés.

Tous les spécialistes s’accordent aujourd’hui sur le fait que ce programme est un enjeu majeur pour espérer développer une souveraineté industrielle européenne. Notamment pour ne pas rester prisonnier du face-à-face Chine - Etats-Unis. Mais, alors que de nombreux projets franco-allemands structurants similaires au SCAF ont fini dans les limbes par le passé, d’aucuns se demandent s’il a réellement des chances de voir le jour en répondant véritablement aux menaces auxquelles les Européens pourraient avoir à faire face à l’horizon 2040-2050, date de sa mise en service annoncée.

Pour les curieux et les autres. :tongue:

  • Thanks 4
Link to post
Share on other sites

Toujours personne pour m’expliquer POURQUOI il faudrait se dépêcher de signer un truc AVANT les législatives allemandes, et donc risquer de se retrouver avec une nouvelle majorité opposée aux termes du nouvel accord ?

Quand je demande « pourquoi » : je me questionne principalement pour le côté côté français. Si j’ai bien suivi ce qui s'écrit ici sur le sujet, les français seraient moins pressés, car ils ont un Rafale capable et qui évolue encore.

En revanche, les Allemands seraient plus pressés (les Tornados, les foufounes tout pourris), mais nous «transféreraient» leur urgence en menaçant de faire une commande « intérimaire » façon P8 Poseidon qui flanquerait le gros seum ? J’ai juste ou j’ai mal compris ?

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites

Tiens ça colle au sujet SCAF politique: Sylvie Goulard (la très peu regrettée prédécesseure de Florence Parly) n'a encore pas raté une occasion de prouver qu'elle travaille contre les intérêts de la France:

« La plupart des Français ne verraient en principe aucun problème à former une armée commune avec les Allemands. »

https://www.lefigaro.fr/international/les-allemands-seraient-immediatement-prets-a-renoncer-a-leur-armee-nationale-20210402

 

Edited by hadriel
  • Haha 2
  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites

Allez je fais des hypothèses pour te répondre :

Quand l’économie va mal ou ira mal après la crise CoViD, il faut lancer de grands projets nationaux et que les budgets de relances sont européens suite au rachat des dettes par la BCE ?

Parce que la France a déjà lancé un grand projet avec le PAN II et qu’elle ne peut pas en lancer un deuxième pour La Défense ?

Parce que Dassault et Airbus disent qu’il faut commencer maintenant pour avoir une nouvelle plateforme  en 2040 ?

Parce qu’il faut des réponses par des projets EU communs en réponse au Brexit Anglais ?

Pour bloquer des achat américains pour le renouvellement des flottes de chasseur et profiter des problèmes du F35 ?

Pour éviter de gros projets écologiques qui repousseraient aux calendes grecques un projet d’avion ?

.... 

 

Link to post
Share on other sites
1 hour ago, hadriel said:

Tiens ça colle au sujet SCAF politique: Sylvie Goulard (la très peu regrettée prédécesseure de Florence Parly) n'a encore pas raté une occasion qu'elle travaille contre les intérêts de la France:

« La plupart des Français ne verraient en principe aucun problème à former une armée commune avec les Allemands. »

https://www.lefigaro.fr/international/les-allemands-seraient-immediatement-prets-a-renoncer-a-leur-armee-nationale-20210402

 

Cet entretient croisé G/S est parru dans la presse Allemande il y a une semaine environ, je lirais les commentaires pour voir si G a raison.

Le boss du SPD et actuel ministre des finances et candidat pour etre le prochain chancelier aimerait créer une armée Européenne de ....            1500 soldats dans un premier temps, puis 8000.

Edited by P4
Link to post
Share on other sites
  • pascal locked this topic
Guest
This topic is now closed to further replies.
  • Member Statistics

    5,631
    Total Members
    1,550
    Most Online
    gabin1980
    Newest Member
    gabin1980
    Joined
  • Forum Statistics

    21,251
    Total Topics
    1,437,215
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...