Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

[SCAF] "politique ": imbroglio des coopérations, des participants...


g4lly
 Share

Recommended Posts

il y a 42 minutes, Patrick a dit :

De manière plus générale on peut aussi se demander si les hyper-riches qui en France se sont gavés immodérément pendant le covid et dont la fortune cumulée représente maintenant collectivement environs 1000 milliards d'Euros, soit plusieurs dizaines de % du PIB, ne pourraient pas recevoir une petite visite de représentants de l'état leur demandant de mettre en pratique la fameuse "théorie du ruissellement" qui nous a été vendue par le locataire actuel de l'Elysée pour financer plein de trucs.

Parce leurs 300 et quelques milliards de plus en quelques années, sont:
1): indus dans leur majorité tandis que le reste du pays crève la dalle
2): un pactole qui ne servira probablement pas à relancer l'économie
3): une somme dont beaucoup d'industries et d'entreprises françaises pourraient bénéficier
4): un argent dont l'état a lui-même besoin pour financer les affaires courantes

À un moment la question va peut-être se poser? Au-delà des fausses démonstrations de pseudo-"générosité" qu'on a pu appercevoir?

https://www.challenges.fr/classement/classement-des-fortunes-de-france/classement-challenges-500-fortunes-professionnelles-de-france-l-annee-de-tous-les-records_772065

Classement 500 Fortunes professionnelles de France: Malgré la pandémie, des riches encore plus riches

EXCLUSIF - Challenges dévoile l'édition 2021 de son classement des 500 plus grandes Fortunes professionnelles de France. Des Fortunes dont le patrimoine global a bondi de 30%, frôlant désormais des 1.000 milliards d'euros.

Quelle année! Le patrimoine professionnel global des 500 premières fortunes de France approche les 1.000 milliards d’euros, soit un bond de 30%. Avec un constat dérangeant: après dix-huit mois de pandémie, alors que le pays sort d’un choc économique majeur qui a fait reculer de 8% son PIB, les écarts se sont accentués à l’intérieur même de ce 26e classement, entre la moyenne des "500" et les tout premiers. Aujourd’hui, la fortune des 10 Français les plus riches est supérieure de presque 100 milliards à celle des 490 autres grandes fortunes françaises. Bernard Arnault, numéro un de notre classement (et actionnaire de Challenges), symbolise cet écart: son patrimoine a progressé de plus de 55 milliards en un an, pour atteindre 157 milliards. Cette hausse représente, à elle seule, un quart de la progression des valorisations de l’ensemble de notre palmarès!

 

Voilà voilà.
Des idées pour le financement du SCAF? une petite contribution de 10 à 25% de la part des grandes fortunes pour participer à la relance? Après tout c'est pas l'oncle Xi qui va les protéger, il les enverrait plutôt dans un camp de travail pour leur apprendre à être des capitalistes impérialistes occidentaux refusant la pensée du grand timonier.

Allez, avec un grand sourire et une tape dans le dos je suis sûr que ça passe.
Surtout s'il y a quelques bonshommes à la mâchoire carrée pour accompagner le mouvement.

Un petit mécénat obligatoire, un porte avion Bettencourt.

Une fremm Pinault, moi je n'ai rien contre !!!

 

J'adorerais une tête nucléaire a mon nom, le missile provot, ou un bâtiment, les lavabos provot !!!

 

La classe !

  • Haha 3
Link to comment
Share on other sites

Z'êtes encore HS. Mais bon...

Révélation
il y a 50 minutes, Patrick a dit :

De manière plus générale on peut aussi se demander si les hyper-riches qui en France se sont gavés immodérément pendant le covid et dont la fortune cumulée représente maintenant collectivement environs 1000 milliards d'Euros, soit plusieurs dizaines de % du PIB, ne pourraient pas recevoir une petite visite de représentants de l'état leur demandant de mettre en pratique la fameuse "théorie du ruissellement" qui nous a été vendue par le locataire actuel de l'Elysée pour financer plein de trucs.

Parce leurs 300 et quelques milliards de plus en quelques années, sont:
1): indus dans leur majorité tandis que le reste du pays crève la dalle
2): un pactole qui ne servira probablement pas à relancer l'économie
3): une somme dont beaucoup d'industries et d'entreprises françaises pourraient bénéficier
4): un argent dont l'état a lui-même besoin pour financer les affaires courantes

À un moment la question va peut-être se poser? Au-delà des fausses démonstrations de pseudo-"générosité" qu'on a pu appercevoir?

https://www.challenges.fr/classement/classement-des-fortunes-de-france/classement-challenges-500-fortunes-professionnelles-de-france-l-annee-de-tous-les-records_772065

Classement 500 Fortunes professionnelles de France: Malgré la pandémie, des riches encore plus riches

EXCLUSIF - Challenges dévoile l'édition 2021 de son classement des 500 plus grandes Fortunes professionnelles de France. Des Fortunes dont le patrimoine global a bondi de 30%, frôlant désormais des 1.000 milliards d'euros.

Quelle année! Le patrimoine professionnel global des 500 premières fortunes de France approche les 1.000 milliards d’euros, soit un bond de 30%. Avec un constat dérangeant: après dix-huit mois de pandémie, alors que le pays sort d’un choc économique majeur qui a fait reculer de 8% son PIB, les écarts se sont accentués à l’intérieur même de ce 26e classement, entre la moyenne des "500" et les tout premiers. Aujourd’hui, la fortune des 10 Français les plus riches est supérieure de presque 100 milliards à celle des 490 autres grandes fortunes françaises. Bernard Arnault, numéro un de notre classement (et actionnaire de Challenges), symbolise cet écart: son patrimoine a progressé de plus de 55 milliards en un an, pour atteindre 157 milliards. Cette hausse représente, à elle seule, un quart de la progression des valorisations de l’ensemble de notre palmarès!

 

Voilà voilà.
Des idées pour le financement du SCAF? une petite contribution de 10 à 25% de la part des grandes fortunes pour participer à la relance? Après tout c'est pas l'oncle Xi qui va les protéger, il les enverrait plutôt dans un camp de travail pour leur apprendre à être des capitalistes impérialistes occidentaux refusant la pensée du grand timonier.

Allez, avec un grand sourire et une tape dans le dos je suis sûr que ça passe.
Surtout s'il y a quelques bonshommes à la mâchoire carrée pour accompagner le mouvement.

 

 

C'est pire ailleurs !

 

  • Thanks 3
Link to comment
Share on other sites

Le 06/09/2021 à 22:55, Boule75 a dit :

C'est pire ailleurs

C’est oublier l’argent planqué dans les fondations … la realite, c’est qu’on en sait rien. 
ca permet de ne plus être propriétaire de l’argent mais d’en garder le controle et donc de pas déclarer. (Je simplifie)
 

bref tout ca pour dire que c’est certainement pas le scaf qui va couler la france. 
on parle de moins de 1% du pib sur 20 ans, soit 0,05% par an ou encore 0,4% du budget de l’armée (a 2% du pib) par an.
 

et on veut encore nous faire croire que c’est trop alors que le scaf en multinationale coutera de toute facon plus cher encore, on l’a vu avec les exemples passés, l’ef en particulier. Les arguments présentés en évidence mais qui ne tiennent toujours pas la route alors on les répète encore et encore, on sait jamais ca pourrait passer sur une incompréhension. 
 

c’est certainement pas pour ca que le scaf a été pensé en colab mais il ne reste plus que ce faux argument alors on tourne autour sans fin. Autonomie europeenne, c’est clairement mort. Concentration de l’industrie européenne, il y aura toujours 3 avions en europe, produit au meme moment, reprenant exactement les roles des actuels. La difference des budgets defenses, n’existe plus. Faire mieux ensemble … ca fait plus rire personne. Il reste quoi comme argument en faveur ? Le seule symbole européen./

les députés allemands n’ont d’ailleurs jamais voté pour autre chose, ils n’ont jamais vraiment soutenu le scaf. Ils ont a chaque fois fini par voter pour « l’europe ». Comme si le but ultime de l’europe, c’etait de faire des avions de combats … ou le but des avions est de faire l’europe (je m’y perds). L’ef n’a pas empêché le ru de se barrer ! 
 

on pourrait aussi se demander si un ngf serait suffisant, il parait aujourd’hui evident qu’il nous faudra des appareils différents avec des qualités distinctes en collaboration. Un mixte high low, stovl ou encore vlo vs rustique ou encore hypersonique. Au lieu de ca (ce qui se dessine aux usa, chine et russie) on reste sur un seul schema qu’on se partage avec des tranches de plus en plus fines. Ou alors on développe une solution deja obsolète… en oubliant le moteur …( pour le rpas)
les rc, il semblerait qu’on reprenne simplement des missiles de croisieres avec une charge modulaire (c’est une revolution, il faut tout racheter). 
 

mais continuons de parler du taux d’indexation de la plus value de l’apport espagnol divisé par interet suspensif de la taxation de berlin, pouf il y a plus d’argent. 

Edited by wagdoox
  • Like 2
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

  • pascal locked this topic
  • pascal unlocked this topic

L'idée pour une puissance infra régionale d'acheter sur étagère ce dont elle a besoin et d'exceller dans un domaine précis pour l'exporter c'est un concept qui a deux cents ans. 

Les Allemands se soumettent aussi bien aux Américains qu'aux Chinois (dont ils sont les complices, pour la sous évaluation du Yuan). Ils veulent travailler sur leurs points forts et qu'on les laisse tranquille pourquoi pas. 

 

Il faudrait simplement que les exaltes de l'Elysee comprennent que le couplé franco allemand n'existe pas et qu'ils en tirent les conséquences dans un sens ou dans l'autre. 

  • Like 2
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 13 heures, DEFA550 a dit :

Les chars, ils savent faire. Donc c'est tout bénef pour eux. Par contre les avions, ils ne savent pas et doivent s'en remettre à quelqu'un d'autre. Ses yeux sont clairement braqués sur son nombril.

J'ai la même lecture. En même temps, si nous étions à leur place, que nous avions à privilégier un secteur, nous ferions probablement le même choix. Indépendamment de ce qui est le plus pertinent en matière de souveraineté industrielle militaire... Parce que je ne suis pas sûr, sans avoir toutes les connaissances pour trancher, que le maintien d'une industrie de blindés lourds soit nécessairement, dans une perspective de sécurité nationale, le plus stratégique. Ou encore, ici dans une perspective d'export, ce qui sera le plus porteur d'ici quelques décennies.

Mais il apparait assez évident que la défense européenne ne constitue pas sa priorité. Ou sinon plutôt comme un moyen que comme une fin.

Edited by Skw
Link to comment
Share on other sites

13 hours ago, DEFA550 said:

Les chars, ils savent faire [...]

Et les vendre, aussi (et surtout)... Parce qu'on a quand même plutôt la forte impression que c'est à ça que sert leur outil industriel de défense, outre-Rhin...

Spoiler

(Je me suis dit que c'était probablement en sous-texte, mais pour les petits nouveaux du forum ou les lecteurs non assidus, je tenais à ce que ce soit plus explicite)

 

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, wagdoox a dit :

L’article ne porte pas sur le scaf mais sur l’ensemble des programmes mili franco allemands. Les points de blocages vont probablement empirer. 

Ce qui, si ça débouche sur un ras-le-bol côté français et l'abandon du programme pour repartir sur un autre projet sans Allemands dedans, serait une bonne nouvelle.

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 42 minutes, Neuron a dit :

Et pendant ce temps, le Forum Innovation Défense (FID) qui se tiendra le mois prochain utilise comme image du SCAF la version delta de Dassault vue dans certaines vidéos.

spacer.png

C'est quoi le 8x8  sur la photo ?  Un VBCI avec gros canon et tuiles réactives ???

Link to comment
Share on other sites

il y a 8 minutes, Kelkin a dit :

Ce qui, si ça débouche sur un ras-le-bol côté français et l'abandon du programme pour repartir sur un autre projet sans Allemands dedans, serait une bonne nouvelle.

Au moins, les choses seront claires rapidement puisque le chancelier est tenu d'appliquer le programme accordé entre les membres de la coalition. Si rupture il y a, elle se fera aux torts des .allemands. Mais il faudra se passer de leur financement.

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Alberas a dit :

Au moins, les choses seront claires rapidement puisque le chancelier est tenu d'appliquer le programme accordé entre les membres de la coalition. Si rupture il y a, elle se fera aux torts des .allemands. Mais il faudra se passer de leur financement.

Si tu crois une seconde qu’il sera ecrit en toute lettre que l’allemagne privilegera l’un ou l’autre des partenaires, tu te trompes. 
akk ministre de la defense du gouvernement merkel, membre du meme parti disait exactement l’inverse de que ce macron entendait de merkel (apres ca peut etre l’oreille qui differt…). 
autant merkel jouait sur la concurrence fr us, autant j’ai un vague presentiment que là, les allemands mettront tous leurs oeufs sur les usa. La france restra un partenaire mais pas le partenaire. Si en revanche la france n’est pas un partenaire acquis pour l’allemagne, ca lui donnera a reflechir. 
il faut marquer le fait qu’on peut faire sans l’allemagne. 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 20 heures, Alberas a dit :

Au moins, les choses seront claires rapidement puisque le chancelier est tenu d'appliquer le programme accordé entre les membres de la coalition. Si rupture il y a, elle se fera aux torts des .allemands. Mais il faudra se passer de leur financement.

 

Il y a 20 heures, Kelkin a dit :

Le financement allemand nous coûte plus cher qu'il ne nous apporte...

Si on finance à 50/50 leur exigences aboutissent à un appareil deux fois plus coûteux niveau dev, à la limite ça à un intérêt. Mais avec les allemands vu qu'il veulent faire des parties qu'ils ne maîtrise pas il faut ajouter le coût du rattrapage de leurs conneries et là c'est le drame niveau budget ...

Edited by emixam
  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 11 minutes, emixam a dit :

Si on finance à 50/50 leur exigences aboutissent à un appareil deux fois plus coûteux niveau dev à la limite. Mais avec les allemands vu qu'il veulent faire des parties qu'ils ne maîtrise pas il faut ajouter le coût du rattrapage de leurs conneries et là c'est le drame niveau budget ...

Et oui ! Et ce n'est pas seulement le rattrapage de l'industrie allemande, mais aussi la délocalisation de l'industrie française en Allemagne au nom du "retour géographique". Non seulement on finance un compétiteur sans pitié, mais en plus on saborde nos propres entreprises. Ce qui représente une perte permanente pour la France, au nom d'un projet très temporaire.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Kelkin a dit :

Le financement allemand nous coûte plus cher qu'il ne nous apporte...

Nous sommes tous d'accord que l'industrie de défense allemande, à commencer par Airbus Défense, était à la manoeuvre pour que l'Alemagne participe à ce projet, avec toutes les arrières pensées qu'on peut leur prêter. Mais c'était du temps ou la CDU était au pouvoir.Désormais c'est une alliance, avec les" Grunen",  dont on peut craindre qu'ils se jettent dans les bras de américains. Mais s'ils le font, ils peuvent aussi dire au-revoir à leurs espoirs de revenir dans le domaine aéro militaire.

Link to comment
Share on other sites

à l’instant, Alberas a dit :

Mais c'était du temps ou la CDU était au pouvoir. Désormais c'est une alliance, avec les" Grunen",  dont on peut craindre qu'ils se jettent dans les bras de américains.

Les Grünen sont dans le pays parmi les plus fervents défenseurs d'une distanciation vis-à-vis des américains, y compris et surtout en matière de défense, et pour cette raison d'une certaine autonomie européenne. Plus anti-américanistes, il y a Die Linke, le parti étant également plus résolument anti-militariste. Pour le dire autrement, je ne crois pas que ce seront les Grünen qui pousseront à une alliance plus poussée avec les Américains. Loin de là. La FDP ou la SPD, si jamais l'on part sur une coalition en feu tricolore, sont bien plus atlantistes.

  • Like 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, Skw a dit :

Les Grünen sont dans le pays parmi les plus fervents défenseurs d'une distanciation vis-à-vis des américains, y compris et surtout en matière de défense, et pour cette raison d'une certaine autonomie européenne. Plus anti-américanistes, il y a Die Linke, le parti étant également plus résolument anti-militariste. Pour le dire autrement, je ne crois pas que ce seront les Grünen qui pousseront à une alliance plus poussée avec les Américains. Loin de là. La FDP ou la SPD, si jamais l'on part sur une coalition en feu tricolore, sont bien plus atlantistes.

et pourtant sur euro news, au lendemain des elections un député vert allemand disait que l'alliance avec les USA était très importante pour eux. 
Il y a le discours publique et la réalité de ce qu'on pense quand on est au pouvoir. 

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,644
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Mehdi2909
    Newest Member
    Mehdi2909
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.4m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...