Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

SCAF "hors NGF" au sens technique / technologique du terme ...


g4lly
 Share

Recommended Posts

Posted (edited)
il y a une heure, Patrick a dit :

C'est d'ailleurs bien pour ça que j'insiste sur un point: des pays sans culture aéronautique prétendent faire des avions "de 5eme génération" alors qu'ils n'ont jamais prouvé être capables d'y parvenir, mais la France ne le pourrait pas toute seule? Bien sûr que si, soyons honnêtes.

Il faut donc montrer le drapeau pour être pris au sérieux. Et ça signifie relancer un démonstrateur national de "Super Rafale" ou de "NGR" comme on a pu le baptiser ici et ailleurs.

Ce sera plus intéressant que parler de "nouveau Mirage 2000" avec SAAB ou autres plans ahurissants.

Alors puisqu’on revient la dessus, il faudrait quand meme se mettre d’accord sur la definition du partenariat avec saab. La facon dont je comprends ce partenaria c’est. 
1) faire le acf (avion combat futur puisque franco fr) chez nous et faire faire la version mono dans les usines saab sans droit sur ip. Voir meme une version du rafale mono toujours dans le meme schema. 
2) lacher des composants a saab pour leur appareil propre et donc avec leur vente recuperer de l’argent sur le r&d
3) faire l’acf avec les suedois 80/20 et partager la production bi en fr et mono en suede. 
 

bref tu comprends que le model de partenariat peut etre tres different qu’on a aucune idée de celui ci pour l’instant les nego sont à un stade bien trop préléminair pour juger. 
 

l’objectif au final doit etre de rester independant et de preserver/ developper le savoir faire maison. Sans parler du respet des pi et d’avoir un leader clairement definit alors pourquoi pas. J’attends de voir ce qu’il en est pour critiquer ou pas. 
 

en attendant, on va tres probablement avoir une multitude de vecteurs et les capacites de dev et indus de saab pourraient nous donner une flexibilité et une reactivité qu’on aura pas seul. Sauf a dev une nouvelle capacite de be et industrielle qu’on a pas et qui nous coutera probablement trop chere pour etre mise en oeuvre et surtout maintenues dans le temps. 
 

On peut evidemment faire un avion de 6 gen mais tout ce qu’il devra y avoir autour, j’ai des doutes, en tout cas dans les temps (exemple des drones hale). 

Edited by wagdoox
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, wagdoox a dit :

pour l’instant les nego sont à un stade bien trop préléminair pour juger

Ah bon, il y aurait des NEGO de DA avec Saab ?  Pas que dans notre forum ?? 

Quelle références "officielles" ou indépendantes ( autre-s journaliste-s ) du présent Forum ? 

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 10 minutes, Bechar06 a dit :

Ah bon, il y aurait des NEGO de DA avec Saab ?  Pas que dans notre forum ?? 

Quelle références "officielles" ou indépendantes ( autre-s journaliste-s ) du présent Forum ? 

Ca reste un conditionnel mais pas que sur le forum. Et c’est entre la fr et la su pas forcement entre les deux entreprises. 

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Patrick a dit :

Il faut donc montrer le drapeau pour être pris au sérieux. Et ça signifie relancer un démonstrateur national de "Super Rafale" ou de "NGR" comme on a pu le baptiser ici et ailleurs.

De toute façon, la crise de l'Ukraine montre bien auprès de qui vont se réfugier les pays européens . De m^me qu'il faut pas aller chercher longtemps les raisons du choix du F35 par les finlandais. Les rêves d'européistes de certains deviendront des cauchemars.  

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 7 heures, wagdoox a dit :

Alors puisqu’on revient la dessus, il faudrait quand meme se mettre d’accord sur la definition du partenariat avec saab.

Allons-y pour la prospective

Il y a 7 heures, wagdoox a dit :

La facon dont je comprends ce partenaria c’est. 
1) faire le acf (avion combat futur puisque franco fr) chez nous et faire faire la version mono dans les usines saab sans droit sur ip. Voir meme une version du rafale mono toujours dans le meme schema. 

Mono/biréacteur, je pense honnêtement qu'au-delà du F-35/FA-XX, c'est une dichotomie qui a vécu.

Il y a 7 heures, wagdoox a dit :

2) lacher des composants a saab pour leur appareil propre et donc avec leur vente recuperer de l’argent sur le r&d

Franchement? Ils n'en ont pas besoin. Ils ont un prototype d'antenne en GaN rétrofittable sur PS/05A. C'est très bien. L'antenne est un peu petite, on ne sait pas quelle est la puissance rayonnée, elle est bridée par le refroidissement disponible, mais ils l'ont quand même fait. Thalès n'a encore rien montré à ce sujet.

Il y a 7 heures, wagdoox a dit :

3) faire l’acf avec les suedois 80/20 et partager la production bi en fr et mono en suede. 

C'est également possible mais ça suppose mettre des partenaires en concurrence et ça n'a pas de sens si on considère que le mono s'exportera plus facilement.

Il y a 7 heures, wagdoox a dit :

bref tu comprends que le model de partenariat peut etre tres different qu’on a aucune idée de celui ci pour l’instant les nego sont à un stade bien trop préléminair pour juger. 

On ne sait même pas si les négociations ont lieu ou si tout ça n'étaient que des idées en l'air.

Il y a 7 heures, wagdoox a dit :

l’objectif au final doit etre de rester independant et de preserver/ developper le savoir faire maison. Sans parler du respet des pi et d’avoir un leader clairement definit alors pourquoi pas. J’attends de voir ce qu’il en est pour critiquer ou pas. 

Pareil.

Il y a 7 heures, wagdoox a dit :

en attendant, on va tres probablement avoir une multitude de vecteurs et les capacites de dev et indus de saab pourraient nous donner une flexibilité et une reactivité qu’on aura pas seul. Sauf a dev une nouvelle capacite de be et industrielle qu’on a pas et qui nous coutera probablement trop chere pour etre mise en oeuvre et surtout maintenues dans le temps. 
 

On peut evidemment faire un avion de 6 gen mais tout ce qu’il devra y avoir autour, j’ai des doutes, en tout cas dans les temps (exemple des drones hale). 

Je ne suis pas sûr qu'on saura mieux le faire avec les suédois à nos côtés même s'ils sont assez bons dans certains domaines. Il y a des convergences naturelles mais pas sur ce type de produits je pense.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 8 heures, Patrick a dit :

Si on prend en compte la partie allemande avec dignité et considération, on est obligés, sinon ça devient n'importe quoi.
Les allemands ne vont pas avoir une armée "américaine" et une armée "européenne" qui ne seraient pas interopérables. Eux aussi ont des réseaux de systèmes de systèmes à intégrer. Ou alors il faut juste acheter 100% US. Quoique même là l'interopérabilité absolue n'est pas garantie.

Bien entendu mais les inquiétudes française reposent aussi sur le fait que l'interopérabilité ne sera pas aussi bonne entre F-35 et Rafale qu'entre F-35 et... F-35. Je ne vois pas pourquoi ça changerait avec le NGF, même si le NGF est tout gris et tout carré mais néanmoins courbe et pourtant anguleux (ce qui est la recette de la furtivité, apparemment).

Est-ce que "interopérable" veut nécessairement dire complètement intégré dans le système de systèmes SCAF ?

Si on prend l'exemple des RC, doivent-ils forcément être opéré depuis le NGF ET depuis le F35 au même niveau ? Les missions dévolues aux F35 allemands (strike B61) le nécessiteront-elles ?

Idem quand à la fusion de données et des senseurs, cela peut se faire à différents degrés via une liaison de données norme OTAN qui ne serait (qui ne devrait) pas être issue de la solution propriétaire de LM.

Il y a 8 heures, Patrick a dit :

Si on cherche à faire capoter le projet, tout comme les allemands ne veulent pas entendre parler de nucléaire ou de version embarquée sur porte-avions, alors subjectivement je suis d'accord avec toi.

Si on cherche à faire avancer le projet alors c'est un baiser de la mort...

Etait-il prévu à la signature de l'accord SCAF d'y intégrer le F35 ? De ma compréhension les versions nuke et embarquées pour la France faisaient parties du deal donc pas de discussion.

Link to comment
Share on other sites

il y a 36 minutes, Patrick a dit :

Mono/biréacteur, je pense honnêtement qu'au-delà du F-35/FA-XX, c'est une dichotomie qui a vécu.

Que tu retrouves chez les russes et chez les chinois… 

il n’y a guerre qu’en Europe qu’on fait pas de leger/lourd car on fait que du moyen. On sait que le ngf ou r sera obligatoirement lourd. 
 

il y a 38 minutes, Patrick a dit :

Franchement? Ils n'en ont pas besoin. Ils ont un prototype d'antenne en GaN rétrofittable sur PS/05A. C'est très bien. L'antenne est un peu petite, on ne sait pas quelle est la puissance rayonnée, elle est bridée par le refroidissement disponible, mais ils l'ont quand même fait. Thalès n'a encore rien montré à ce sujet.

Tu reponds aujourd’hui pour un truc qui verra le jour dans 10 ou 20 ans ?! 
et il n’y a pas que le radar qui est visé. 
 

il y a 40 minutes, Patrick a dit :

C'est également possible mais ça suppose mettre des partenaires en concurrence et ça n'a pas de sens si on considère que le mono s'exportera plus facilement.

Oui et non. Ca dépend des perf de l’un et l’autre mais aussi des marchés en question. 
Les eau seront plus orientées lourd, le Maroc léger et je prefere voir saab sur place plutot que lm. 
 

il y a 42 minutes, Patrick a dit :

On ne sait même pas si les négociations ont lieu ou si tout ça n'étaient que des idées en l'air

Oui mais donc pourquoi juger immédiatement d’un possibilité ?

il y a 43 minutes, Patrick a dit :

Je ne suis pas sûr qu'on saura mieux le faire avec les suédois à nos côtés même s'ils sont assez bons dans certains domaines. Il y a des convergences naturelles mais pas sur ce type de produits je pense.

Ah pourquoi pas ? 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, Patrick a dit :

Mono/biréacteur, je pense honnêtement qu'au-delà du F-35/FA-XX, c'est une dichotomie qui a vécu

En + chers forumeurs ... ICI on ne parle que du SCAF hors supports NGF ou autres Saab ou DA !   On dit bien / Titre du fil /  "Hors NGF"  ... Y reste toute la Technologie réseau et intégration des zinzins électroniques et informatiques et cloudiques  - ça vient de sortir -  qui permettent de communiquer entre éléments du Système de systèmeS  ... Donc aussi tous les pb d'intégration de SystèmeS  ( on en a une image dans la difficulté à faire marcher un Patroller, par ex. ou un VADOR )

C'est déjà beaucoup .. H O R S      N G F    et hors autres avions de combat principal équivalents  

Pas clair ? 

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Viste de Macron à Berlin aujourd'hui et demain, la souveraineté européenne en matière de Défense et d'Energie à l'ordre du jour

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 5 minutes, Pakal a dit :

Viste de Macron à Berlin aujourd'hui et demain, la souveraineté européenne en matière de Défense et d'Energie à l'ordre du jour

Il va tester la volonté Allemande ? Quite ou double pour le SCAF ?

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, herciv a dit :

Il va tester la volonté Allemande ? Quite ou double pour le SCAF ?

Tu oublies pas une possibilité (cauchemardesque mais hautement probable)?

Il y a 2 heures, Pakal a dit :

Mais je ne pense pas que les Allemands prendront une décision sur le scaf avant les résultats des législatives en France

Ils ont déjà pris leur décision et lancé leur propre segment chasseur piloté au sein du FCAS: ils ont acheté des F-35.

  • Haha 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)
Le 06/05/2022 à 09:06, Alberas a dit :

De toute façon, la crise de l'Ukraine montre bien auprès de qui vont se réfugier les pays européens . De m^me qu'il faut pas aller chercher longtemps les raisons du choix du F35 par les finlandais. Les rêves d'européistes de certains deviendront des cauchemars.  

C'est bien dommage. 

Economiquement, techniquement et démographiquement l'Europe a largement de quoi être un géant. Mais tant que nous raisonnerons en vassaux des USA, et en petit boutiquier de nos petits pays, on n'y arrivera pas.

Il va falloir faire les états unis d'Europe, et laisser tomber cette règle de l'unanimité qui paralyse l'UE actuelle.

L'évolution allemande sur le SCAF sera intéressante à suivre, car il faudra bien qu'ils se positionnent une bonne fois, et nous aussi.

Edited by Schnokleu
  • Confused 3
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Schnokleu a dit :

Economiquement, techniquement et démographiquement l'Europe a largement de quoi être un géant. Mais tant que nous raisonnerons en vassaux des USA, et en petit boutiquier de nos petits pays, on n'y arrivera pas.

Et pourtant, l'UE a un outil : "l'Agence européenne de défense". Il suffirait la transformer en DGA européenne, supranationale, et point de passage obligé pour tout achat de matériel, avec une priorité pour du matériel européen. Ce qui supposerait d'interdire d'acheter a priori du matériel US. Pour l'instant, ça reste une utopie.

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Alberas a dit :

Et pourtant, l'UE a un outil : "l'Agence européenne de défense". Il suffirait la transformer en DGA européenne, supranationale, et point de passage obligé pour tout achat de matériel, avec une priorité pour du matériel européen. Ce qui supposerait d'interdire d'acheter a priori du matériel US. Pour l'instant, ça reste une utopie.

Le plus dur serait je pense de se mettre d'accord sur des spécifs communes.

Un bon exemple semble être le futur MBT Franco Allemand : les allemands veulent un blockhaus sur chenille (en contradiction avec un de leur illustre général proche de la discipline : Guderian) et les Français quelques chose de plus mobile, et à priori ouverts à plus d'innovations techniques et opératives (bref pas un bête canon lourd dans une grosse cuirasse).

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Le problème  n'est pas technique, politique. Il n'y a aucune volonté d'autonomie militaire, à partir de là, pour les achats, on fait au plus simple sachant que le grand frère demande le paiement de sa taxe via le matériel.

C'est ça que les dirigeants français n'arrivent pas à comprendre :

tant qu'il n'y aura pas un abandon / trahison des USA, il n'y a aucune possibilités qu'arrive un changement d'état d'esprit des pays européens ( et mais avec ça, pas certains qu'ils changent de position tout de suite. Voir ce qu'il s'est passé avec l'arrivée de Trump où la position européenne était : on attend son départ )

  • Like 1
  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, Schnokleu a dit :

Le plus dur serait je pense de se mettre d'accord sur des spécifs communes.

Evidemment! Dés qu'on propose une solution commune, chacun des partenaires explique que cette solution ne répond pas à ses besoins spécifiques. Et si tu compares les besoins allemands, focalisés sur la Russie, et les besoins français, qui ne jurent que par les OPEX, tu trouveras difficilement une solution commune. C'est pour ça qu'il faudrait élargir à un plus grand nombre de pays. Les américains ont plein de matériels différents dans chaque domaine.

Edit: je n'irai pas plus loin sur ce sujet. Il est pour l'instant trop irréaliste.:sad:

Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)

Pour ceux qui veulent l’ue centralisée et la dga europeenne, ne vous trompez pas c’est la france qui deviendra comme l’Allemagne pas l’inverse …

Edited by wagdoox
  • Like 1
  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 10 minutes, Alberas a dit :

Evidemment! Dés qu'on propose une solution commune, chacun des partenaires explique que cette solution ne répond pas à ses besoins spécifiques.

...Sauf quand il s'agit acheter des F-35.
CQFD.
:sleep: Ça fait des années que moi-même ainsi que plusieurs autres contributeurs répétons en boucle les mêmes évidences, et comme j'en ai un peu marre, à titre personnel, de faire le perroquet, je vais pas refaire tout le speech.

  • Like 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 4 minutes, Patrick a dit :

...Sauf quand il s'agit acheter des F-35.
CQFD.
:sleep: Ça fait des années que moi-même ainsi que plusieurs autres contributeurs répétons en boucle les mêmes évidences, et comme j'en ai un peu marre, à titre personnel, de faire le perroquet, je vais pas refaire tout le speech.

C’est pas l’essence du forum ? ;)

plus sérieusement, l’affaire est parti de la visite de macron a Bruxelles et Berlin, je vous rassure tout de suite, il va parler institutions et pas armement. 
Pour pas faire dans la germanophobie facile, je rappels que et c’est vrai pour tout monde, l’urgence c’est de faire avec ce qu’on a. Pas avec un truc qui arrivera d’ici 20 ans. 
on avait eu une longue discussion sur le retard du ngf par rapport a la guerre avec la chine prevue pour 2027 et que le rafale sera l’avion principal si ca devait arriver. 
le contexte a complètement changé mais pas la conclusion, le f5 est et reste l’urgence pour nous et la priorité c’est munition munition (2) et disponibilité. 

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

En complément de mon précédent message, pourquoi la France a choisit d'avoir une autonomie sur le nucléaire, sur les avions, pendant longtemps sur les chars etc ?

C'est parce qu'il y a eu une volonté POLITIQUE d'être autonome dans le domaine de la politique internationale, que cela imposait une indépendance militaire et, à partir de là, les moyens techniques et financiers ont été consommés pour y arriver.

Les autres pays européens n'ont pas cette volonté et n'en veulent pas.

Le reste est du fantasme franco-français

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 17 minutes, Patrick a dit :

Ça fait des années que moi-même ainsi que plusieurs autres contributeurs répétons en boucle les mêmes évidences, et comme j'en ai un peu marre, à titre personnel, de faire le perroquet, je vais pas refaire tout le speech.

Oui c'est vrai. Mais l'actualité donne régulièrement aux européistes l'occasion de relancer le sujet. Et notre faiblesse économique ne nous permet pas de jouer les gros bras. 

Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)
il y a 58 minutes, wagdoox a dit :

C’est pas l’essence du forum ? ;)

Oui, une essence dont nous sommes trempés à force de patauger dedans. Attention au burn-out en cas de recontre avec l'étincelle de la passion.

il y a 58 minutes, wagdoox a dit :

plus sérieusement, l’affaire est parti de la visite de macron a Bruxelles et Berlin, je vous rassure tout de suite, il va parler institutions et pas armement. 

Yep, c'est assez évident. Politique générale, idées en l'air pour capitaliser sur sa réélection, rien de polémique. De l'affichage. Au bilan, tout le monde s'en moquera, comme d'habitude. Mais on aura bien applaudi, et les petits fours auront été délicieux.

il y a 58 minutes, wagdoox a dit :

Pour pas faire dans la germanophobie facile, je rappels que et c’est vrai pour tout monde, l’urgence c’est de faire avec ce qu’on a. Pas avec un truc qui arrivera d’ici 20 ans.

Oui. Les réseaux d'échange de données en priorité. Mais même là à part le fait que Thalès soit en charge du futur cloud de l'OTAN, au travers d'une initiative qui n'a rien de particulièrement "européenne" en soi, rien ne va dans le bon sens.

Je veux dire... Si on doit faire parler le Rafale et le F-35 ensemble, on demandera à qui? Aux européens ou aux américains?
Soyons sérieux...

il y a 58 minutes, wagdoox a dit :

on avait eu une longue discussion sur le retard du ngf par rapport a la guerre avec la chine prevue pour 2027 et que le rafale sera l’avion principal si ca devait arriver.

Oui. Pour le moment ça va encore, mais les sujets de préoccupation demeurent sur le long terme face à d'autres types de menace.

il y a 58 minutes, wagdoox a dit :

le contexte a complètement changé mais pas la conclusion, le f5 est et reste l’urgence pour nous et la priorité c’est munition munition (2) et disponibilité.

Pour la dispo', RAVEL donne des résultats probants. Pour les munitions en effet il va falloir songer à commander plus de MICA NG et d'AASM, bombes + kits, mais surtout à bien préparer l'arrivée du FMAN et du FMC. Au minimum. Et en attendant, il y a un énorme trou capacitaire.

 

il y a 55 minutes, jean-françois a dit :

En complément de mon précédent message, pourquoi la France a choisit d'avoir une autonomie sur le nucléaire, sur les avions, pendant longtemps sur les chars etc ?

C'est parce qu'il y a eu une volonté POLITIQUE d'être autonome dans le domaine de la politique internationale, que cela imposait une indépendance militaire et, à partir de là, les moyens techniques et financiers ont été consommés pour y arriver.

Les autres pays européens n'ont pas cette volonté et n'en veulent pas.

Le reste est du fantasme franco-français

Je me permets une digression:
Pire encore, en l'absence de la compréhension que ce qui nous fait gagner (ou perdre) de l'influence géostratégique, c'est la mainmise sur une capacité militaire indépendante, ce qui suppose une industrie indépendante, des investissements de souveraineté, un non-partage, un non-alignement de notre capacité à porter le feu, le maintien au minimum d'un seuil de stricte suffisance qui n'est pas atteint aujourd'hui, mais surtout un engagement de ces moyens quand le besoin s'en fait sentir, alors ce n'est pas la peine de compter sur une réaction de l'exécutif présent ou à venir.

En fait, je suis même prêt à aller plus loin: notre non-engagement, ou à reculons, en Ukraine, sous couvert d'essayer de ne pas trop brusquer les russes pour revenir ensuite chez eux faire du business as usual quand la crise sera passée, non seulement ne tiendra pas, parce que nous nous trouvons de facto dans le camp ukrainien même si c'était à notre corps défendant (ex-premier investisseur étranger en russie, présidence de l'Europe, et seule puissance nuke de l'UE, qui sont ce qui fait de nous l'interlocuteur privilégié de poutine, bien plus que le charisme du PR) mais en plus cet attentisme prudent risque de définitivement nous coûter notre place PARTOUT.

Qu'on songe simplement aux efforts britanniques comparés aux notres.

Résultat, nous sommes mal vus en Ukraine où nos excuses ne passent pas. Et nous sommes en passe de l'être en Russie ou nous sommes définitivement vus comme étant une force de l'OTAN (et attendez que les ukrainiens mettent en avant leur matériel français ce sera encore pire). Que cela nous rapportera-t-il d'essayer à l'avenir de faire du business avec la russie? Espère-t-on devenir un pont commercial entre eux et le reste du monde? Quelle folie! Si encore nous avions des raisons réelles d'avoir peur de ne pas pouvoir tenir économiquement, mais nous sommes bien moins exposés par exemple au niveau énergétique que ne le sont d'autres pays européens, qui eux ne se posent pas de questions!

En clair nous aurions une occasion unique, en nous engageant fortement en Ukraine, unilatéralement et sans demander leur avis à qui que ce soit, hors-UE, et hors-OTAN, de marquer des points et de passer définitivement pour des meneurs auxquels il convient de se raccrocher. Mais apparemment nous sommes justes bons à aller faire des ronds dans le ciel au profit de polonais chez qui nous sommes honnis.

J'ai déjà utilisé cette expression mais seul le "qui m'aime me suive" nous permettra d'asseoir notre ambition de faire travailler les européens entre eux. Ou au minimum de préserver notre indépendance stratégique. Or les européens ne veulent pas de la première option, et quand on met la seconde sur la table, la seule chose que nos exécutifs passés et actuels ont trouvé et trouvent encore à dire, c'est: "combien ça coûte? à quoi ça sert?"
Et ce même dans le contexte actuel!
Forcément, puisque l'ennemi russe trébuche ou ne progresse que mollement, et que la menace qu'il aurait représenté pour l'UE en cas de guerre conventionnelle semble désormais bien peu crédible.
D'un autre côté il y a les américains qui emmènent naturellement tout le monde avec eux.
Comment peut-on espérer être crédibles devant de tels développements?

Cet état d'esprit me rappelle cette scène rapportée par Chris Hernandez, un marine embedded au sein d'une unité française en Afghanistan, dans un article qui avait fait grand bruit, et qui dévoilait une annecdote concernant les forces militaires d'une autre nation européenne que la France qui refusaient de tirer avant ou après une attaque talibane:

Révélation

As an example, one of my best friends worked with a different nation’s troops (I won’t name which nation because I have no firsthand experience working with them and don’t want to slander them all; however, my friend is a reliable, experienced veteran of multiple deployments, and I believe him). According to my friend, this nation’s soldiers would “patrol” by finding an open field not far outside the wire, sit for hours, then go back to the FOB. They took great pains to avoid danger and when engaged immediately broke contact. He described an experience at the Tactical Operations Center, where cameras caught a Taliban cell emplacing a rocket at a frequently-used launch site. As they watched the Taliban preparing to fire on the FOB, my friend asked, “Why don’t you fire on them?”

One of the foreign military officers answered, “We can’t. They haven’t fired on us yet.”

The Taliban launched the rocket. Without a word, everyone in the TOC jumped up and sprinted for bunkers. They knew from experience that rockets from that site would impact in about fifteen seconds. My friend chased them to cover. A few seconds later the rocket exploded. Everyone ran back to the TOC. The camera showed the Taliban hurriedly leaving the area.

Frustrated, my friend asked, “Why the hell don’t you shoot at them now?”

The answer was, “We can’t shoot. Now they’re unarmed.”

On est en train de devenir exactement comme ça.

En Allemagne, les industriels de l'armement supplient Scholz de les laisser envoyer du matos en Ukraine pour que ce théâtre serve de plaquette publicitaire grandeur nature aux PZH2000 et autres PUMA.
En France il y a deux ans, parmi les clients pressentis pour 12 Rafale d'occasion, il y avait l'Ukraine. On a préféré botter en touche au profit de la Grèce et de la Croatie pour des raisons qui avaient alors l'air indiscutables. Si on avait su, les choses auraient peut-être été différentes. Mais à voir nos réactions aujourd'hui, j'en doute de plus en plus.

 

En conclusion cet épisode ukrainien illustre à merveille que la France ne souhaite plus vraiment être la puissance militaire dominante en Europe concrètement, mais qu'elle prétend encore s'en arroger le droit. Dans un tel contexte tous nos discours, toutes nos projections à 10 20 30 ans sur des programmes d'avenir, n'ont strictement aucun poids ni aucun sens.

"Pas de bras, pas de chocolat".

 

il y a 47 minutes, Alberas a dit :

Oui c'est vrai. Mais l'actualité donne régulièrement aux européistes l'occasion de relancer le sujet. Et notre faiblesse économique ne nous permet pas de jouer les gros bras. 

Bien évidemment.
Mais sur le sujet de la faiblesse économique... Je suis navré mais c'est bien notre refus de faire de l'argent sans pitié qui nous déssert. Pensez-donc, et si nous blessions nos pauvres chers petits voisins qui se paient des F-35 avec l'argent de l'UE ou ne peuvent faire autrement que vendre des armes aux turcs qui s'en servent pour menacer des pays européens...

Edited by Patrick
  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Patrick a dit :

Je veux dire... Si on doit faire parler le Rafale et le F-35 ensemble, on demandera à qui? Aux européens ou aux américains?
Soyons sérieux...

Aux americains, les proprietaires de solution intellectuels  et c’est deja en cours  

il y a une heure, Patrick a dit :

Pour la dispo', RAVEL donne des résultats probants. Pour les munitions en effet il va falloir songer à commander plus de MICA NG et d'AASM, bombes + kits, mais surtout à bien préparer l'arrivée du FMAN et du FMC. Au minimum. Et en attendant, il y a un énorme trou capacitaire.

Oui je ne fais que rappeler la situation theorique mais puisque tu tiens a rentrer dans le concret ravel se passe bien mais pour les moteurs on en est pas encore là. Different contrat, different tempo mais sur le terrain…. 
pour le reste oui oui et non le scalp est ok. Le probleme c’est l’exo et le parle plus niveau quantite que qualite (on va pas se repeter encore ? Si). 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,765
    Total Members
    1,550
    Most Online
    yggtor
    Newest Member
    yggtor
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...