Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

[SpaceX] Activités opérationnelles


Recommended Posts

Posted (edited)
Le 22/03/2021 à 08:48, TarpTent a dit :

Starlink continue sa phase beta, avec pour certains utilisateurs des pics de débit constatés de 400mbps.

SpaceX indique cependant qu’avec ses 1325 satellites lancées - pour 12 000 attendus à terme pour cette 1ere tranche - , les débits varient de 50 à 150 mbps en moyenne, avec une latence variant entre 20 et 40 ms. L’objectif pour Starlink est d’atteindre en moyenne 300 mbps partout avec une latence inférieure à 20ms.

(Cible à long terme : 10 Gbps)

 

L’information intéressante est la comparaison avec 2 autres fournisseurs d’internet par satellite existants :

HughesNet 25Mbps

Viasat : entre 10Mbps et 100Mbps

Latence pour les 2 solutions : entre 590ms et 625ms

 

https://www.tesmanian.com/blogs/tesmanian-blog/starlink-fast-speed

ça tombe bien, je voulais poser ça quelque part.

Test en conditions réelles de l'accès Starlink aux USA, en zone rurale en avril. (version bêta)
https://www.theverge.com/platform/amp/22435030/starlink-satellite-internet-spacex-review?fbclid=IwAR3vFdDnFW-BESBOcoiICWmSFh7QBWVupbH0krNfvP2skqmPI7cjdmTkcAo

En résumé :

  • C'est un grand pas en avant par rapport aux solutions passées d'internet par satellite.
  • C'est un gros doigt d'honneur contre les FAI US qui maintiennent leur monopole, et se gavent (abonnement 200$/mois en zone rurale pour du câble à 320Mb download /25Mb upload ) ->
    avec un compliment envers les régulateurs européens qui obligent les opérateurs à partager les infrastructures.
     
  • MAIS actuellement, même pour une version bêta, le service suffit pour du download tranquille (streaming youtube), mais n'est pas adapté aux applis un poil exigeantes (même la visioconférence).
    Trop facilement perturbé par la pluie, le vent, et la moindre obstruction à l'horizon (même les feuilles d'arbres suffisent à couper la connexion)...
    Bref, en zone urbaine, on oublie.

 

Edited by rogue0
  • Like 1
  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)
Il y a 3 heures, rogue0 a dit :

ça tombe bien, je voulais poser ça quelque part.

Test en conditions réelles de l'accès Starlink aux USA, en zone rurale en avril. (version bêta)
https://www.theverge.com/platform/amp/22435030/starlink-satellite-internet-spacex-review?fbclid=IwAR3vFdDnFW-BESBOcoiICWmSFh7QBWVupbH0krNfvP2skqmPI7cjdmTkcAo

En résumé :

  • C'est un grand pas en avant par rapport aux solutions passées d'internet par satellite.
  • C'est un gros doigt d'honneur contre les FAI US qui maintiennent leur monopole, et se gavent (abonnement 200$/mois en zone rurale pour du câble à 320Mb download /25Mb upload ) ->
    avec un compliment envers les régulateurs européens qui obligent les opérateurs à partager les infrastructures.
     
  • MAIS actuellement, même pour une version bêta, le service convient pour du loisir (streaming youtube), mais n'est pas adapté aux applis un poil exigeantes (même la visioconférence).
    Trop facilement perturbé par la pluie, le vent, et la moindre obstruction à l'horizon (même les feuilles d'arbres suffisent à couper la connexion)...
    Bref, en zone urbaine, on oublie.

 

 

Il est bon de rappeler que le projet n'aurait jamais été viable sans les tarifs scandaleusement élevés des abondements internet au Etats-Unis (le principal marché).

Par exemple Comcast en 2016, l'un des fournisseurs d'accès à internet qui monopolise le marché, a été sacré par une étude comme l'entreprise la plus détesté des USA !

Edited by Shorr kan
  • Haha 3
Link to comment
Share on other sites

Il y a 11 heures, Shorr kan a dit :

 

Il est bon de rappeler que le projet n'aurait jamais été viable sans les tarifs scandaleusement élevés des abondements internet au Etats-Unis (le principal marché).

Par exemple Comcast en 2016, l'un des fournisseurs d'accès à internet qui monopolise le marché, a été sacré par une étude comme l'entreprise la plus détesté des USA !

C'est là que l'on voit que Musk est très fort commercialement.

Ses fusées ont été développés car le marché américain est fermé et était très peu compétitif à l'époque. Même la compétition international venait d'Ariane 5 qui a été je le rappelle développé dans les années 90 avec des contraintes de vol habité forte pour une navette Hermès jamais développé.

Tesla s'est engouffré dans les véhicules électriques sachant que les grands constructeurs automobiles freineraient logiquement des deux pieds afin de ne pas dévaluer leurs investissements historiques dans les véhicules à carburants.

Et l'internet par satellite utilise le fait que l'internet est très cher aux USA donc favorable à un nouvel entrant. Il n'y a pas Free qui a tué le marché là-bas. 

Il s'est juste planté sur les panneaux solaires à cause de l'arrivé massive des chinois subventionnés avec leurs panneaux à bas coût.

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, Deres a dit :

Et l'internet par satellite utilise le fait que l'internet est très cher aux USA donc favorable à un nouvel entrant. Il n'y a pas Free qui a tué le marché là-bas.

Il faut pas oublier aussi que la FCC a un budget de 11Md de dollars pour subventionner les entreprises qui fourniraient un accès pour les zones les plus isolés. Starlink a déjà récupéré plus de 800 millions de dollars sur ce total. Et c'est pas exclus qu'ils récupèrent d'autres subvention. Egalement c'est aussi les concurrents qui ont eux même financé indirectement Starlink via les lancements via SpaceX.

Je pense qu'ils pourront également compter sur l'état comme gros client à terme, armée et autres agences gouvernementales. Ce qui devraient leur assurer un minimum de revenu.

Il y a 20 heures, rogue0 a dit :
  • MAIS actuellement, même pour une version bêta, le service suffit pour du download tranquille (streaming youtube), mais n'est pas adapté aux applis un poil exigeantes (même la visioconférence).
    Trop facilement perturbé par la pluie, le vent, et la moindre obstruction à l'horizon (même les feuilles d'arbres suffisent à couper la connexion)...
    Bref, en zone urbaine, on oublie.

 

Intéressant, certains problèmes sont déjà présent sur les solutions satellites classiques, je me demandais si ce serait le cas aussi pour ce genre de solution. En zone urbaine je suppose que les gens passerons par la fibre. J'avais lu aussi que si le temps de réponse et le débit sont très bon il semble y avoir quelques petits ralentissements lors de chargements de multiples fichiers en même temps.

Link to comment
Share on other sites

5 hours ago, seb24 said:

Intéressant, certains problèmes sont déjà présent sur les solutions satellites classiques, je me demandais si ce serait le cas aussi pour ce genre de solution. En zone urbaine je suppose que les gens passerons par la fibre. J'avais lu aussi que si le temps de réponse et le débit sont très bon il semble y avoir quelques petits ralentissements lors de chargements de multiples fichiers en même temps.

Pourtant la notion de fichier n'existe pas sur un réseau IP?! On échange que des paquets.

Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)

 

Il y a 5 heures, seb24 a dit :

...

Intéressant, certains problèmes sont déjà présent sur les solutions satellites classiques, je me demandais si ce serait le cas aussi pour ce genre de solution. En zone urbaine je suppose que les gens passerons par la fibre. J'avais lu aussi que si le temps de réponse et le débit sont très bon il semble y avoir quelques petits ralentissements lors de chargements de multiples fichiers en même temps.

 

il y a 27 minutes, g4lly a dit :

Pourtant la notion de fichier n'existe pas sur un réseau IP?! On échange que des paquets.

 

ça doit avoir un lien avec les fréquences utilisées qui sont dans la band K et qui sont perturbées par un rien, surtout dans un milieu aussi complexe que la ville.

Aussi, le défilement rapide des satellites doit rendre difficile l'acquisition du signal, malgré l'agilité des faisceaux des antennes actives postées au sol. 

Les deux combinés doivent causer des difficultés.

Edited by Shorr kan
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

France culture .... et les station sol Starlink. A écouter ou réécouter.

https://www.franceculture.fr/emissions/les-pieds-sur-terre/le-village-normand-contre-elon-musk

Quote

Le village normand contre Elon Musk

L’histoire se passe à Saint-Senier-de-Beuvron, dans la Manche, à quelques kilomètres du Mont Saint-Michel. Ce village de 350 habitants, qui ressemble à beaucoup d’autres villages normands, a une particularité : le milliardaire Elon Musk, patron de l’entreprise SpaceX, y a choisi d’implanter son projet Starlink, qui doit permettre l’accès à Internet par satellite pour toute la planète. 

Pour ce faire, Elon Musk prévoit d'envoyer 42000 satellites en orbite. En avril dernier, 1300 étaient déjà dans l'espace, selon Le Monde. ePour garantir l'efficacité du système, ces satellites doivent être reliés à la Terre : c'est ainsi que Saint-Senier a été choisi, entre autres territoires, pour être un de ces relais terrestres. Néanmoins, les habitants ne l’entendent pas ainsi...

Dimitri et Anne Laure, anciens havrais installés à la campagne pour fuir la pollution et le tumulte de la ville, n’avaient pas pensé qu’Elon Musk voudrait radicalement changer le paysage qui les entoure. Un beau jour de novembre, ils ont été contactés par le maire de Saint-Senier :

Monsieur le maire vient avec la conseillère un dimanche et nous explique qu'ils ont reçu en mairie une déclaration préalable de travaux pour l'installation de neuf antennes paraboliques et un local technique dans le champ situé juste derrière chez nous, sur une grande parcelle agricole de trois hectares, à peu près. [...] Le maire est venu nous prévenir parce que la société veut aller très vite, que la demande préalable de travaux est arrivée vite et que ça devrait être monté le 30 novembre.

On s'est complètement senti désemparé face à un projet comme ça. On s'est dit que ça allait nous gâcher la vie. Déjà, visuellement, on s'est imaginé un tas de choses et on a commencé à chercher sur Internet. On s'est dit : « C’est quoi ces antennes ? Qu'est-ce qu'elles font ? »

Rapidement, Anne-Laure et Dimitri apprennent de quoi il retourne, et ils ne sont pas rassurés. L'absence de réponse des autorités responsables n'a pas arrangé la situation :

L'ANFR, l'Agence nationale des fréquences, à qui nous avons envoyé une lettre recommandée pour avoir des informations détaillées et précises sur cette technologie, ne nous a pas répondu, mais s'est entretenue avec la mairie à qui elle a dit qu'il n'y avait pas de risque.

Patrice Goyau, ingénieur et docteur en physique, relève néanmoins que l'absence de risques est loin d'être totale.

L'ANFR a fait une esquisse de calcul d'exposition en fonction de ces protocoles que nous considérons comme extrêmement discutables. On ne peut pas du tout en déduire une innocuité de ces rayonnements, notamment par rapport à une habitation avec un jardin qui se trouve entre 80 et 130 mètres de la plateforme Starlink.

En outre, les analyses qu’ont fait faire Anne-Laure et Dimitri sont alarmantes :

Il en est ressorti que c'étaient des puissances quand même assez impressionnantes en termes d'émissions. La personne à qui on avait soumis cette analyse nous a dit que c'est équivalent à 2000 fois la puissance du micro-ondes. La question se pose des retombées sanitaires pour les hommes, mais pour le vivant de manière générale.

Le 7 décembre 2020, les élus de la commune se sont officiellement opposés au projet d'Elon Musk. Mais SipparTech, la filière française en charge du projet du milliardaire, ne s’avoue pas vaincue…

Catherine Mingat, membre du conseil municipal, raconte les tentatives de persuasion que SipparTech a mises en place :

La société nous a envoyé un de ses représentants pour nous convaincre du bien fondé de leur démarche et nous faire changer d'avis, ce que j'ai trouvé très surprenant. On nous a envoyé un monsieur très calme, qui possédait très bien les techniques de communication, qui nous a endormis avec un phrasé très long, beaucoup de « euh » et beaucoup de points de suspension, en nous faisant valoir le progrès mondial, la couverture des zones blanches, l'internet haut-débit pour tout le monde. […] Bon, le projet d'Elon Musk, c'est de mettre le globe terrestre dans un bas résille, couvrir toute la terre. Tout ça, pour quoi ? Pour financer son projet pour aller sur Mars.

Le conseil municipal demande des études de géo-biologie, des documents et informations supplémentaires. Entre temps, les riverains, qui se sont bien renseignés, sont résolus à ne pas vouloir risquer leur santé. 

Le problème est d'ordre politique : la mairie du village normand n'a aucun pouvoir décisif. D'autres acteurs, au premier rang desquels se trouve le préfet, doivent trancher. 

La mairie peut s'opposer complètement au projet, mais en France il y a des gens qui s'appellent les préfets qui peuvent tout à fait faire la pluie et le beau temps et aller contre l'avis d'un maire. Donc je connais pas la position du préfet de la Manche. […] C’était un problème beaucoup plus vaste que ça et que ça va beaucoup plus loin. 

François Dufour, paysan et conseiller régional, est de ceux qui s'opposent au projet. Il est frappé par le contraste entre le David normand et le Goliath américain :

C'est une superposition d'entreprises qui travaillent sur un projet comme celui là. […] Toutes ces sociétés qui arrivent tout d'un coup dans un territoire sans débat, atterriront là, chez vous. Et vous n'avez qu'une chose à faire, c'est de vous taire.

Le paysan regrette que les manœuvres de ces sociétés soient faites de « manière autoritaire », sans aucune consultation des principaux concernés :

Je dis qu’il y a violence parce qu'il n'y a pas de débat. Et, à mon avis, il y a une forme d'atteinte à la démocratie. Quand on a mis à nu à la fin 2020 ce projet-là, en questionnant les élus, le député, le sénateur et le sous-préfet, tout le monde s'est rendu compte que personne n'était au courant.

Selon François, tout le monde patauge dans l’incertitude : même la science est dépassée. Cette indécision explique, entre autres, la réticence des locaux à ne pas accepter de courir un tel risque pour  leur santé et leur vie. La conclusion de François est sans appel :

On a le téléphone qui pianote et il marche bien, notre téléphone. On n'a pas besoin du projet d'Elon Musk. 

Pour avoir plus d’informations, la société SpaceX a été contactée : personne n’a pu être joint. SipparTech, l’intermédiaire français chargé du déploiement des antennes en France, n’a pas répondu non plus. Toutefois, depuis le 10 mai dernier, il est possible de s'abonner à l'Internet version Elon Musk.

https://www.franceculture.fr/emissions/les-pieds-sur-terre/le-village-normand-contre-elon-musk

Link to comment
Share on other sites

il y a 41 minutes, g4lly a dit :

C'est moi ou c'est pas très sérieux et quand même très à charge ?

Citation

c'est équivalent à 2000 fois la puissance du micro-ondes

C'est moi ou cette affirmation n'a aucun sens.

Citation

Patrice Goyau, ingénieur et docteur en physique, relève néanmoins que l'absence de risques est loin d'être totale.

En googlant son nom ça fait un peu peur. Il est globalement anti tout ce qui émet des ondes ^^ .

Citation

La question se pose des retombées sanitaires pour les hommes, mais pour le vivant de manière générale.

Ce genre de stations relais existe depuis bien longtemps ce n'est pas nouveau avec Starlink.

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

7 minutes ago, seb24 said:

C'est moi ou c'est pas très sérieux et quand même très à charge ?

C'est un reportage - c'est le principe de l'émission - ... ça tend le micro au locaux qui s'opposent aux antenne starlink. Donc oui c'est sérieux ... dans le sens ou les gens qui parle au micro ne sont pas juste des clown.

Ça a le mérite de prendre le poul des gens qui récupère au milieu de nulle part les implantations industriels qui servent a d'autres.

Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)


Le vol commercial orbital devient une réalité* : L’entreprise Axiom Space commercialise dès a présent 4 vols à destination de l’ISS qui seront réalisés par la capsule Crew Dragon. Premier vol commercial en tout début d’année prochaine.

 

 

https://www.axiomspace.com/press-release/axiom-spacex-deal

 

*je n’oublie pas Soyouz comme précurseur, évidemment.

Edited by TarpTent
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

  • 3 months later...

Et de 2 : la Falcon 9 B1049 devient le second booster à atteindre les 10 envols avec atterrissage.

Il s’agissait d’une mise en orbite d’une nouvelle grappe de Starlinks. À noter que ces derniers diffèrent des 1ers satellites mis sur orbite par le fait qu’ils peuvent communiquer entre eux via laser.

Outre que cela permettra de s’affranchir des câbles souterrains et de bypasser les firewalls étatiques, cette évolution facilitera grandement l’internet pour les avions et les véhicules mobiles.


L’information en soi n’est pas fondamentalement extraordinaire.

Par contre, cela me sert de prétexte pour réactiver ce fil qui permettra de suivre l’envol de la capsule Crew Dragon de la mission Inspiration4, normalement dès ce mercredi.

 

L’ensemble Falcon9 - Inspiration4 a été dressé sur son pas de tir hier.

Cette mission a la particularité d’être la première à envoyer un équipage de civils uniquement (j’aurais pu tout aussi bien dire « de touristes uniquement », d’ailleurs)  dans l’espace.

La capsule effectuera son second vol, après avoir été modifiée pour accueillir un hublot (la « cupola »), tandis que le Booster est le B1062 qui effectuera son 3ième vol.

 

 

Edited by TarpTent
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,632
    Total Members
    1,550
    Most Online
    gabin1980
    Newest Member
    gabin1980
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.4m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...