Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

[ EURODRONE RPAS ] Le drone MALE européen, dirigé par l'Allemagne, va t il sortir de l'ornière ?


Bechar06
 Share

Recommended Posts

Il y a 4 heures, Bocket a dit :

L'article de V Lamigeon est tellement à charge que l'on se demande bien comment ce projet continue

Même le DGA a dit au parlement que l'euromale est trop vulnérable en haute intensité.

En 2029 les US auront des remote carrier consommables pour appuyer leur chasse, et nous on aura les Euromale et les Patroller qui ne sont pas particulièrement consommables non plus.

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, hadriel a dit :

Même le DGA a dit au parlement que l'euromale est trop vulnérable en haute intensité.

En 2029 les US auront des remote carrier consommables pour appuyer leur chasse, et nous on aura les Euromale et les Patroller qui ne sont pas particulièrement consommables non plus.

Le Patroller c'est plus ou moins un TB2. A chacun son curseur de consommabilité ...

On verra bien d'ici 2029, les USA auront peut être rien et nous quelque chose ^^ Ce ne sont pas des rapides non plus parfois

Link to comment
Share on other sites

3 hours ago, hadriel said:

Même le DGA a dit au parlement que l'euromale est trop vulnérable en haute intensité.

En 2029 les US auront des remote carrier consommables pour appuyer leur chasse, et nous on aura les Euromale et les Patroller qui ne sont pas particulièrement consommables non plus.

Le truc c'est que l'Euromale armé a des usages très restreints pour l'appui direct, généralement limités à la basse intensité. C'est une plateforme trop utile pour lui faire faire ce qu'un Reaper a fait en Afghanistan face à une armée équipée AA.

En HI, je pense que son rôle principal sera la reconnaissance, un rôle similaire à celui joué pour l'instant par le Global Hawk en Ukraine, soit visuelle, soit radar, soit ELINT. En HI, si on l'arme ce sera alors plutôt avec des armes à portée standoff, le drone servant alors de porteurs à des armes à plus longue portée que ce qu'on met pour l'instant sur TB2 ou même Reaper. Les SmartGlider/Cruiser viennent en tête par exemple mais on peut aussi imaginer des missiles anti-navire comme le Marte ER ou l'ANL, des missiles anti-radar, missiles de croisière, etc. Les Turcs mettent à peu près tout ce qu'ils ont sur leur Akıncı, y compris des missiles AA et il ne serait pas absurde de penser qu'on pourrait faire pareil avec l'Eurodrone. On pourrait aussi imaginer qu'un Eurodrone serve de plateforme de lancement à des remote carriers.

L'appui direct des forces, en entrant dans la zone de combat serait à mon sens plus le rôle des Patroller équipés avec des micro-munitions comme les GBU-69/B ou les MAMs qui ont une portée et un plafond plus restreint. Le coup de ces appareils les rend plus sacrifiables et rend possible l'usage à plus bas niveau. Aux US, chaque division a une compagnie de MQ-1C (12 appareils) mais je serais d'avis que c'est encore trop lourd pour ce niveau (1.5x le Patroller, 3x le TB2) mais la raison de sa présence est probablement qu'ils ont rentabilisé le développement en le basant sur le Predator.

Bref, ça fait une paire avec des rôles distincts suivant la situation.

 

Cependant, pour les remote carriers, l'Europe devrait en avoir autour de ces dates (en supposant que le SCAF aboutisse...) mais pour l'instant, la vraie faille, c'est l'absence de projet de loyal wingman. Je ne suis pas sûr d'avoir vu passé quelque chose à ce sujet pour l'instant.

Ceci dit, l'histoire des drones en Europe se résume à une série d'occasions manquées (on aurait pu avoir une sorte de MQ-20 Avenger en service aujourd'hui si on avait accepté de continuer sur le projet Talarion...) probablement du à la très mauvaise image politique qu'a renvoyé le mot "drone" pendant longtemps (grâce au frappes des ères Bush-Obama principalement). Il y avait un manque de volonté politique pour la coordination du développement de gros systèmes. Ceci dit, pour les plus petits trucs (du RQ-11 au TB2 globalement), c'est entièrement la faute des états qui auraient pu financer ça de leur côté si ils le voulaient.

Mais il n'y avait évidemment pas le budget...

 

Personnellement, je ne suis pas trop inquiet pour l'Euromale en haute intensité. Tant qu'on essaie pas de lui faire jouer le rôle d'un TB2, ce ne sera pas un problème (en supposant un certain degré de contrôle de l'espace aérien bien sûr). Le truc, c'est qu'il faut aussi quelque chose qui puisse remplir le rôle du TB2...

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

Il y a 7 heures, mehari a dit :

Personnellement, je ne suis pas trop inquiet pour l'Euromale en haute intensité. Tant qu'on essaie pas de lui faire jouer le rôle d'un TB2, ce ne sera pas un problème (en supposant un certain degré de contrôle de l'espace aérien bien sûr). Le truc, c'est qu'il faut aussi quelque chose qui puisse remplir le rôle du TB2...

De ce point de vue je serais d'accord. Sauf qu'il faut donc que l'Eurodrone soit beaucoup moins cher, ou bien qu'il ait un profil de vol le rendant moins vulnérable (plus haut, plus vite, plus furtif...) ce qui nous ramène invariablement à un modèle où on va vers un UCAV furtif d'un côté, et un gros Sperwer avec munitions guidées de l'autre.

Là ce programme a juste le cul entre deux chaises et concentre le pire de chaque monde.

Sauf si c'est pour faire de la surveillance au-dessus du territoire national bien sûr. Mais ça fait cher le drone de gendarmerie...

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

10 hours ago, mehari said:

Personnellement, je ne suis pas trop inquiet pour l'Euromale en haute intensité. Tant qu'on essaie pas de lui faire jouer le rôle d'un TB2, ce ne sera pas un problème (en supposant un certain degré de contrôle de l'espace aérien bien sûr). Le truc, c'est qu'il faut aussi quelque chose qui puisse remplir le rôle du TB2...

A quoi sert un drone MALE sinon?!

Le virage intelligence/reconnaissance vers hunter/killer a été pris il y a bien longtemps maitenant chez les drones MALE ...

Le seul intéret d'un gros drone c'est de larguer des grosse bombe ou d’être stratégique HALE ...

Avec le Baykar Bayraktar Akıncı les turcs veulent pouvoir balancer des bombes d'une tonne ni plus ni moins ...

---

Sur le projet RPAS on à l'impression d'un mélange de genre entre du tactique MALE et du stratégique HALE ... à mon sens ca donne un truc bon à tout bon a rien.

  • Il ne volent pas assez haut pour du stratégique et probablement pas assez vite ... en général on y colle un turboréacteur.
  • Il n'est pas assez consommable pour du tactique ... et probablement trop gros ce qui n'aide pas à la discrétion.

Si tu veut être un peut survivable dans un environnement de DCA moderne ... il faut voler à 20.000 m et à au moins 600km ... ça permet de contourner un peut les bulles d'action des effecteurs capable de monter à 20.000m.

En volant à 10 000m au mieux t'es dans le gros des capacité de la plupart des engins de DCA, hors manpads et canon. Même un simple Crotale VT tape à cette altitude.

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 17 heures, mehari a dit :

En HI, je pense que son rôle principal sera la reconnaissance, un rôle similaire à celui joué pour l'instant par le Global Hawk en Ukraine, soit visuelle, soit radar, soit ELINT

Oui on peut lui faire faire de l'ELINT et c'est à peu près tout, le radar ça me semble compliqué vu la distance de sécurité de quelques centaines de km. Mais pour l'ELINT on aura déjà 3 archanges beaucoup mieux. Donc eux maintiendront l'orbite ELINT principale et les MALE pourront faire les bouche-trou sur des orbites secondaires.

Bref c'est quand même pas grand chose pour un programme de cette envergure. Cela dit avant le déclenchement des hostilités il est bien pratique pour aller inspecter les facades maritimes et un peu au-delà de la ligne de front, comme l'ont fait les global hawk US.

En gros là ce qu'on a c'est un Reaper en plus gros et européanisé. C'est pas inutile, il me semble qu'il est capable d'une double charge utile EO + gros radar SAR GMTI, donc pour le contrôle d'espaces comme le Sahel ou les océans c'est bien. Mais on a un trou dans la trame drone pour un conflit terrestre, on n'a rien de survivable ou consommable au-dessus du SpyRanger. L'AdT en est consciente et a dans ses besoins un drone plus gros que le spyranger et à décollage vertical.

 

  • Like 1
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 14 heures, g4lly a dit :

On sait qui est à hélice quand même. On sait grosso modo l'expression du besoin. On sait grosso modo les masses etc.

C'est suffisant pour se faire une "petite" idée...

On connaît les grandes lignes effectivement

11 tonnes MTOW, 250-300 kt, 40-50 000 pieds, 2300 kg de charge utile

A 50 000 pieds tu sors de la bulle de pas mal de système sol air quand même. 

Globalement je vous trouve dur avec cette plateforme. On aura toujours besoin de ce genre de drone ultra endurant avec une importante charge utile.

Qu'il manque un drone "consommable" en dessous est un autre débat

Link to comment
Share on other sites

Le souci c'est que chaque drone vaudra autant qu'un Rafale si j'ai bien compris. Sachant que celui-ci emporte beaucoup d'équipements, à une forte charge utile, vole vite, ... Faut quand même voir si cela sera  nettement moins cher à l'heure de vol, mais cela éloigne un peu du concept du drone à la place de l'avion de combat pour sortir de la spirale inflationniste des couts. Et vu que le drone est spécifiquement fait pour voler très longtemps, le cout à l'heure de vol est peut être une comparaison biaisé en sa faveur.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, clem200 a dit :

11 tonnes MTOW, 250-300 kt, 40-50 000 pieds, 2300 kg de charge utile

A 50 000 pieds tu sors de la bulle de pas mal de système sol air quand même. 

Si ce drone monte à 50 000 pieds avec des hélices, j'avoue qu'il fera mon admiration....

50 000 pieds avec quelle charge et pendant combien de temps ?

Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, capmat a dit :

Si ce drone monte à 50 000 pieds avec des hélices, j'avoue qu'il fera mon admiration....

50 000 pieds avec quelle charge et pendant combien de temps ?

Je suis le premier a dire qu'il faut attendre les caractéristiques, ce n'est pas pour en inventer derrière ^^

Edited by clem200
Link to comment
Share on other sites

7 hours ago, Bechar06 said:

MLP / MHT  Akeron  LP sur RPAS    !   15 km de portée ? à quelle altitude ? Ce n'est pas du MALE ?   De toute façons, y a le temps / délai ... 

 

Je suppose que c'est mieux que rien mais je pense que ce genre d'armement sur un MALE est un gâchis.

Il faudrait créer une famille de micro-munitions guidées comme les MAM turques. Si j'ai bien compris, ils les ont créées en prenant une missile ou une roquette, éliminant le bloc propulsif et en plaçant les surface de contrôle nécessaires. La MAM-C est basée sur une roquette CIRIT (70mm), la MAM-L sur un missile UMTAS (Mizrak-U).

Ça donne une munition légère, plus courte, ce qui augmente le nombre qu'ils peuvent emporter et elles peuvent servir sur UAV plus légers aussi. Textron avait fait pareil avec le LMM de Thales pour créer les Fury.

Une version Thalès partirait d'une roquette de 68 ou 70mm, en récupérerait la charge (4.3kg pour la FZ71 HEGP) et le module de guidage mais modifiant les contrôles pour fournir de la portance au passage.

Pour le plus gros, on partirait d'un Akeron LP mais il faudrait remplacer le guidage par un simple récepteur pour guidage laser semi-actif.

Certes, ça paraît anecdotique pour un appareil du calibre de l'EuroMALE mais ça permettrait de réutiliser les munitions sur Patroller ainsi que d'augmenter l'emport ou diminuer la charge.

 

Plus spécifique, les US ont aussi créé la GBU-69/B SGM qui est une bombe planante de 27kg. La portée est de plus de "20miles" soit probablement 32 à 40km. Plus cher mais également intéressant.

 

On notera cependant que les Turcs ont poussé leur concept plus loin avec la MAM-T basée sur une roquette TRG-230 à laquelle ils ont ajouté un kit de guidage et des ailes pliantes pour en faire une bombe volante de 94kg. On pourrait faire pareil avec des roquettes M31 mais je crois qu'ici il serait plus simple de juste prendre le SmartGlider de MBDA. Il faudrait aussi être plus ambitieux sur la gamme d'armes embarquées. Pourquoi se limiter à des ATGM alors qu'on pourrait embarquer quelques AASM, Marte-ER voire Exocet, missile anti-radiations (si on en fait un un jour) voire un missile de croisière (ou deux)?

 

Mais bon, réjouissons-nous au moins de les voir équipés...

 

6 hours ago, clem200 said:

Je parierai sur plus de 30 km de portée à la pifomètrie total ^^

Réponse dans 5-6 ans ...

L'Akeron-LP est prévu pour 20km max, d'après MBDA. Tout dépend de l'altitude de largage bien sûr.

  • Like 1
  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

Le 26/09/2022 à 20:18, hadriel a dit :

Même le DGA a dit au parlement que l'euromale est trop vulnérable en haute intensité.

En 2029 les US auront des remote carrier consommables pour appuyer leur chasse, et nous on aura les Euromale et les Patroller qui ne sont pas particulièrement consommables non plus.

De toute façon un gros drone MALE est vulnérable en haute intensité, un truc d'une envergure de 30m sans contre mesure ou moyen d’évitement, turboprop qui vole à ~500 km/h avec une signature radar sans doute conséquente, je vois mal comment il peut survivre longtemps.

 

Précision de la DGA (à faire défiler)

 

 

 

Edited by Banzinou
Link to comment
Share on other sites

il y a 9 minutes, Banzinou a dit :

De toute façon un gros drone MALE est vulnérable en haute intensité, un truc d'une envergure de 30m sans contre mesure ou moyen d’évitement, turboprop qui vole à ~500 km/h avec une signature radar sans doute conséquente, je vois mal comment il peut survivre longtemps.

 

C'est pas pour la HI ce truc la c'est pour le Sahel, le Yemen la Syrie  

On veut reduire nos troupes au sol en Afrique et ailleurs . A la limite on remplace les Mirage 2000 D du Niger et du Tchad par des Eurodrones et on strike les GAT avec.   

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, Scarabé a dit :

C'est pas pour la HI ce truc la c'est pour le Sahel, le Yemen la Syrie  

On veut reduire nos troupes au sol en Afrique et ailleurs . A la limite on remplace les Mirage 2000 D du Niger et du Tchad par des Eurodrones et on strike les GAT avec.   

 

Ah mais je suis d'accord, sauf que pour les France les spécifications du drone voulues par l'Allemagne sont trop contraignantes pour le Sahel

On parle d'un truc à 118 millions d'euros l'unité, plus cher qu'un F-35, on m'explique l'utilité pour frapper 3 barbus ?

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,806
    Total Members
    1,550
    Most Online
    De Mersuay
    Newest Member
    De Mersuay
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.6m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...