Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Discussion sur les accusations de Mediapart envers Dassault


Recommended Posts

Pour commencer ce sujet, ce qui permettra de ne pas polluer les autres sujets!

Les «Rafale Papers», enquête explosive de Mediapart

 

Une enquête de Mediapart révèle les dessous de l’un des plus gros contrats d’armement jamais conclus par l’État français : la vente de trente-six chasseurs Rafale à l’État indien pour 7,8 milliards d’euros. Entre commissions occultes, documents confidentiels qui ont fuité ou encore clauses anticorruption supprimées, Yann Philippin, le journaliste auteur de l’enquête en trois volets, explique ce que son équipe a découvert. 

RFI : Que dévoile votre enquête en trois volets ?

Yann Philippin : Notre enquête dévoile beaucoup de choses. Mediapart révèle des documents qui montrent que, d’une part, Dassault et son partenaire Thales ont versé des millions d’euros de commissions occultes à un intermédiaire qui était au cœur du contrat Rafale, que cet intermédiaire, dans une note, fait des avertissements très explicites, par exemple, « des gens en fonction demandent de l’argent, si on ne les paie pas, on va aller en prison… »

D’autre part, ce même intermédiaire, trois ans plus tard - en 2015 - en pleine négociation sur le prix des Rafale, a obtenu des documents confidentiels du ministère indien de la Défense, sur l’activité des négociateurs indiens et notamment la manière dont ils calculaient les prix, ce qui est évidemment, dans une négociation, un élément très fort.

Enfin, nous avons découvert que, parallèlement à toutes ces manœuvres que l’on peut qualifier de suspectes, c’est la France et les industriels français, dont Dassault, qui se sont battus pour que les clauses anticorruption soient retirées des annexes à l’accord gouvernemental.

C’est là que c’est embarrassant pour le pouvoir, parce que c’était un contrat d’État à État qui a été signé par Jean-Yves Le Drian, à l’époque ministre de la Défense, aujourd’hui ministre des Affaires étrangères d’Emmanuel Macron. Donc c’est lui qui avait l’autorité sur les négociations et nous aimerions bien savoir s’il a accepté le retrait de ces clauses anticorruption et s’il en a été informé. Il ne nous a malheureusement pas répondu précisément. Tout ce qu’il nous a dit, c’est : « Je ne valide pas vos informations ».

En quoi cette enquête peut-elle être explosive pour le gouvernement français ?

Cette enquête est explosive pour le gouvernement français, d’une part, de par le rôle qu’a joué un éminent ministre, qui est Jean-Yves Le Drian. Et d’autre part, parce qu’il y avait déjà eu des soupçons en 2018 au sujet du partenaire de Dassault en Inde, Reliance, qui aurait été imposé par le gouvernement indien. Ce monsieur est un très proche du Premier ministre indien. Il y avait deux épisodes qui étaient susceptibles de concerner, d’une part l’ancien président François Hollande et d’autre part, l’actuel président Emmanuel Macron, qui était à l’époque du deal, ministre de l’Économie.

Dans votre enquête, vous dites que l’Agence française anticorruption (AFA) a découvert des choses suspectes, mais n’a rien fait ?

C’est vraiment un mystère. Ce que l’on révèle, c’est que l’AFA, lors d’un contrôle de routine de Dassault, a découvert un paiement suspect d’un million d’euros à cet intermédiaire, au cœur du contrat Rafale, pour l’achat de maquettes de Rafale. Et malgré les suspicions, l’Agence française anticorruption n’a pas signalé ces faits à la justice.

De son côté, le Parquet national financier avait reçu un signalement de Sherpa, une ONG anticorruption. Ce que nous révélons dans l’enquête, c’est que cette affaire a été classée dans des circonstances troubles, étant donné que l’ancienne patronne du Parquet national financier a classé l’affaire contre l’avis d’un de ses adjoints en charge du dossier et n’a effectué aucune vérification sérieuse. À tel point que, la seule personne qu’elle a reçue dans son bureau, c’est l’avocat de Dassault et ce, sans qu’aucun procès-verbal de cette rencontre ne soit rédigé.

Éliane Houlette a dit publiquement dans Paris Match que, si elle l’a classée, c’est en partie parce qu’elle jugeait que les soupçons n’étaient pas assez sérieux, mais aussi parce que - dit-elle - il fallait « préserver les intérêts de la France ». Or, c’est une déclaration qui n’avait pas fait beaucoup de bruit à l’époque, mais c’est quand même très étonnant de voir une figure de la lutte anticorruption comme madame Houlette - qui a été la toute première patronne du Parquet national financier - justifier ainsi le classement d’une affaire sensible, au nom de la raison d’État.

À quoi vous attendez-vous suite à vos révélations ?

Ce qui nous a frappés, dans cette enquête, c’est que cette affaire a été enterrée en France, et que - semble-t-il - les autorités indiennes ne se sont pas montrées très diligentes non plus. Je ne suis que journaliste, mais j’ai la conviction qu’aujourd’hui il y a suffisamment d’éléments sur la table, entre les premières révélations de 2018 et ces nouvelles révélations de Mediapart avec les Rafale Papers, pour qu’une enquête soit ouverte.

  • Like 1
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Bon, on va dire que je suis biaisé, mais ils sont où les conditionnels ? je ne vois que des affirmations...

S'il s'avérait que Médiapart agit au nom d'intérêts étrangers, peut-être qu'il serait envisageable que des ennuis judiciaires leur tombent dessus, si hein, moi j'en sais rien, je suppute. C'est pas parfait mais cela ressemble à du conditionnel où je suis trop nul en grammaire et conjugaison ? #plenellaplaie

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

26 minutes ago, Thyd said:

Bon, on va dire que je suis biaisé, mais ils sont où les conditionnels ? je ne vois que des affirmations...

S'il s'avérait que Médiapart agit au nom d'intérêts étrangers, peut-être qu'il serait envisageable que des ennuis judiciaires leur tombent dessus, si hein, moi j'en sais rien, je suppute. C'est pas parfait mais cela ressemble à du conditionnel où je suis trop nul en grammaire et conjugaison ? #plenellaplaie

:bloblaugh: :chirolp_iei::bloblaugh:

Tu iras expliquer ça aux lobbyistes de tout bord qui servent les intérêts de leur "clients"

Les politiques qui servent la soupe à n'importe quel intéret "étrangers"

et tout le reste ...

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Picdelamirand-oil a dit :

Yann Philippin : Notre enquête dévoile beaucoup de choses. Mediapart révèle des documents qui montrent que, d’une part, Dassault et son partenaire Thales ont versé des millions d’euros de commissions occultes à un intermédiaire qui était au cœur du contrat Rafale, que cet intermédiaire, dans une note, fait des avertissements très explicites, par exemple, « des gens en fonction demandent de l’argent, si on ne les paie pas, on va aller en prison… »

D’autre part, ce même intermédiaire, trois ans plus tard - en 2015 - en pleine négociation sur le prix des Rafale, a obtenu des documents confidentiels du ministère indien de la Défense, sur l’activité des négociateurs indiens et notamment la manière dont ils calculaient les prix, ce qui est évidemment, dans une négociation, un élément très fort.

Enfin, nous avons découvert que, parallèlement à toutes ces manœuvres que l’on peut qualifier de suspectes, c’est la France et les industriels français, dont Dassault, qui se sont battus pour que les clauses anticorruption soient retirées des annexes à l’accord gouvernemental.

C’est là que c’est embarrassant pour le pouvoir, parce que c’était un contrat d’État à État qui a été signé par Jean-Yves Le Drian, à l’époque ministre de la Défense, aujourd’hui ministre des Affaires étrangères d’Emmanuel Macron. Donc c’est lui qui avait l’autorité sur les négociations et nous aimerions bien savoir s’il a accepté le retrait de ces clauses anticorruption et s’il en a été informé. Il ne nous a malheureusement pas répondu précisément. Tout ce qu’il nous a dit, c’est : « Je ne valide pas vos informations ».

Cela va bien au-delà de simples maquettes ... Mais bon c'est d'un commun

Link to comment
Share on other sites

De la corruption en Inde ? C'est à peine croyable...

Quel flair chez Médiapart.

Plus sérieusement, Médiapart a vraiment montré les documents qui lui permettent de tenir ces affirmations ?

Edited by Kiriyama
  • Haha 2
Link to comment
Share on other sites

Ôtez moi d’un doute : les intermédiaires sont interdits ? Se renseigner (légalement) aussi ?

Car je ne vois rien là dedans qui semble délictueux. C’est ça qui me semble extraordinaire.

Je comprends le papier de Médiapart comme motivé par une hostilité de principe aux ventes d’armes (pourquoi pas ?) et s’appuyant sur une logique floue du genre «y’a des trucs un peu louches, et comme il n’y a pas de fumée sans feu... ». Ce en quoi ils ont certainement raison, ce qui doit être le sens des interventions de Pascal. Mais ça n’a rien de juridique d’incriminant.

Dés lors qu’on est dans le monde des gros contrats d’armement internationaux, dire que ça pourrait sentir un peu la mârde relève du lieu commun et de la malhonnêteté intellectuelle si on ne contextualise pas. Par exemple, la magistrate qui soulève l’intérêt de la France, peut ainsi simplement faite allusion à des intérêts étrangers et à des tentatives de manipulations dont elle aurait été informée, et ça le journaliste ne peut pas ne pas l’avoir conjecturé s’il est honnête.

 

Edited by Hirondelle
  • Like 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Médiapart va finir par faire passer un simples repas d'affaire pour des tentatives de corruption,  sans regarder par ailleurs comment la concurrence s'y prend...

 Médiapart à Dassault dans le viseur - à savoir pourquoi - idéologie ?   comme ses lecteurs abonnés sans doute ;

Un parti pris où on s'autorise à fouiner à tout va mais surtout à interpréter dans le sens souhaité  et faire de "sa" vérité la vérité qu'on déverse au Public, surtout ses lecteurs  à grand renfort de pub tonitruante. Tout le monde est content dans ce microcosme, les journalistes qui se la jouent comme le lecteur abonné qui est  rassasié par ce qu'il voulait lire.

D'autres - des concurrents jaloux etc ....  vont s'emparer de ces affirmations et faire encore de la pub pour Médiapart et monter le truc en épingle... et faire encore plus de torts .. le mal sera fait. 

Très malsain tout ça et surtout quand il s'agit de jouer contre l'intéret majeur du pays et ou d'une entreprise. S'il s’avère que tout ca c'est bidon il devrait y avoir sanction judiciaire à la hauteur de l'entreprise de malfaisance et pas laisser courir. Liberté de Presse ok mais Liberté de nuisance non

Edited by Lezard-vert
  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 38 minutes, Kiriyama a dit :

Plus sérieusement, Médiapart a vraiment montré les documents qui lui permettent de tenir ces affirmations ?

Quels documents? Tout cela ne se base que sur des on-dits, comme dirait ma concierge ...

  • Like 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 12 heures, Lezard-vert a dit :

Cette enquête ne relève  pas d'ailleur de la LOI n° 2018-670 du 30 juillet 2018 relative à la protection du secret des affaires ?

Non. En rien.

Et le code de commerce ne saurait s'appliquer à un accord de gouvernement à gouvernement ni à aucun des contrats internationaux qui en résultent.

  • Like 2
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Mais quand est ce que Macron va convoqué tout ce petit monde pour leurs expliqué que :

1, si des étrangers les teleguides il y aura rétorsion...

2, en ce moment les routes... Les freins... Les accidents bête quoi ...

disons que sans parlé d'assassinat, il y aurait qu'en même un cousinage...

bon, on pourrait trouvé moins primaire comme action...

avec le temps je me fait plus sentimentale...

 

( Humour audiardnesque bien-sûr )

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, Boule75 a dit :

Tu parles de la CIA ?

Ah...

Forcément si on vise le patron, moi je voyais petit, je voulais remettre les petites mains dans le droit chemin.

Enfin tu me connais boule75 je vais pas me démonté pour si peu, les voiture de la CIA aussi on des freins...

à l’instant, Snapcoke a dit :

Ah...

Forcément si on vise le patron, moi je voyais modeste, je voulais remettre les petites mains dans le droit chemin.

Enfin tu me connais boule75 je vais pas me démonté pour si peu, les voiture de la CIA aussi on des freins...

 

Link to comment
Share on other sites

Personne ne téléguide Mediapart. il y a derrière un modèle de journalisme qui refuse d'appréhender les choses dans leur complexité, se voit comme le chevalier blanc de la presse qui réponds à la grille de lecture de son lectorat. 

Parce que les abonnements c'est important dans le contexte actuel de la presse. 

  • Like 4
Link to comment
Share on other sites

Mediapart c'est Edwy Plenel, et ce n'est pas un personnage public trés apaisé ni apaisant, quand il a quelqu'un dans le pif il ne le lache pas. Aussi bon journaliste qu'il soit, et quand il s'attaque à Cahuzac ou Sarkozy moi ca ne me dérange pas, malheureusement j'ai le sentiment qu'il a une indignité trés sélective.

Aveuglé par son ego, il se décrit lui-même comme un "pédagogue de l'opnion publique" je vous laisse apprécier la formule.

Son business c'est son pubilc et ce public réagit à des mots clefs, Dassault est un mot sulfureux : valises, industrie, grande famille, tilt capitalisme corruption...

Avion de guerre, "guerre" : Tilt! tuer des gens, gens innocents, impérialisme, mal, mal mal trés mal.

Pour le suivre de loin quoique qu'on se raconte sur son intelligence je le soupconne  d'être assez léger voire dépassé par les sujets géopolitiques, quant aux sujets défense on frise l'ignorance crasse. Malheureusement c'est le cas de beaucoup de journalistes en France.

Ceci étant pour cotoyer des gens partageant ses sensibilités je me réjouis de voir évoluer certains sentiments, là ou pendant des années j'explquais que le Rafale était un bon avion et un atout global pour la France, j'ai vu ces gens revoir leurs postures, pas grace à mon talent (?!) plutôt parce que le monde devient plus dangereux et l'exposition médiatique de la machine leur fait bien réaliser que c'est mieux d'en avoir que de pas en avoir. C'est pas qu'ils ont vu la lumière c'est juste qu'ils ont l'impression d'avoir leurs derches de francais un peu plus au chaud AMHA.

 

 

 

 

  • Like 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Oui c'est ça qui est bizarre avec Médiapart. Ils peuvent parfois faire du très bon travail, mais politiquement et idéologiquement ils sont assez orientés, et ça dégrade parfois fortement la qualité de leur travail.


Dans le cas de Dassault, est-ce que c'est possible que Médiapart ait agi sur commande pour mettre en difficulté l'industriel ?

Link to comment
Share on other sites

Pour contrer une attaque de déstabilisation type Mediapart il  y a un certain nombre d'erreurs à ne pas commettre que je reprends ici de mes précédents posts :

Tout d'abord leurs attaques sont souvent à plusieurs coups: ils ne "révèlent" jamais la totalité au premier coup.  Ce premier coup ne sert qu'à faire parler d'eux et à générer des protestations de leur cible. Une fois le premier coup passé alors arrive alors un second coup qui décrédibilisent complètement les protestations de leur cible et la met par terre

Pour cela il faut :

1) les ignorer et ne pas répondre, du moins tant que leur propos ne sont pas repris par la presse

2) si la polémique enfle alors leur opposer le démenti en bloc le plus court et le plus sobre possible sans le moindre détail pour ne pas alimenter la meute de journalistes qui vont alors chercher la petite bête pour mettre en défaut la défense, et surtout éviter les superlatifs comme démenti "formel" etc.;

3) ne surtout pas les attaquer (ce qui serait alors complètement contre productif)

  • Like 3
Link to comment
Share on other sites

justement leur révélation ne semble pas trop prendre ... elle n'est guère relevée dans d'autres média .. oui "Spunick France", "révolution permanente" et "Rapport de Force" en parlent ....c'est plutôt risible et ça fait "Plouf!".. désolé Edwy...

Je crois qu'en effet mis à part le microcosme devenu bien particulier des lecteurs de Médiapart, les autres journaux s'en contrefichent de cette histoire ; il y a d'autres chats à fouetter en ce moment (Covid, ENA, CanapéGate...) qui mobilisent leurs lecteurs qui ne  sont pas de même sensibilité .... mis à part des trolls qui viendrait en rajouter c'est inutile pour eux d'en parler.. juste évoquer peut être et avec des pincettes.

Médiapart s'adresse à des lecteurs qui ne se retrouvent plus ailleurs  et ailleurs on ne va pas attirer les lecteurs de Médiapart.  A force de se singulariser Médiapart a réduit son audience, sa chalandise et l’aura qu'il pouvait avoir il y a 10 ans.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, herciv a dit :

Merci il est bien cet article parce qu'il fait passer les français pour des cadors de la négociation et surtout des gens capables avec fort peu de "corruption" (si c'est seulement avéré ce qui n'est pas garanti non plus) d'obtenir un contrat au détriment d'un adversaire qui a tout le système pour lui.

On note que le prix proposé par les français a été exactement égal à celui proposé par BAE/Eurofighter GmbH. 7.87 milliards. Pourquoi? Sinon pour remettre la donne technique au centre du jeu? Sachant que l'IAF a toujours voulu le Rafale, encore plus depuis qu'il a son AESA.

Cet article parle également de "l'ère de l'UPA" (le Congrès donc, pas le BJP de Modi actuel, diamétralement opposé politiquement). Ça joue énormément parce que ça laisse entendre que si le Congrès, Rahul Gandhi en tête, était en colère contre le Rafale et Dassault, c'était parce qu'ils n'ont pas reçu leurs commissions.

Une fois encore, n'oublions pas le passage concernant "RIL". Ça c'est pas ANIL Ambani, le soutien du BJP, c'est MUKESH, le soutien du congrès.

Donc en gros ça ne fait que jeter plus d'opprobre sur le parti du Congrès puisqu'il a fallu un corrompu indien pour transférer des informations sensibles.

Ensuite il y a une phrase intéressante:

The French report reveals Gupta’s bare access to privileged government information during the price negotiations cycle between Dassault and the Government of India, which spanned across several years.

Ça me rappelle "l'affaire" Parikrama. Et c'est ça le plus drôle en fait. Parce que la France savait déjà tout de ce qu'il se passait à l'intérieur, que ces données étaient EN ACCÈS PUBLIC SUR DES FORUMS INDIENS, et que ces éléments ont été utilisés par Dassault/Thalès pour recouper d'autres infos.

En fait si ça se trouve, Parikrama, c'était Gupta. :laugh:

Je remets ce topic pour ceux qui ne connaissent pas, LISEZ-LE, au moins les messages des premières pages, c'est aisément l'un des plus importants du forum.

Et avec le recul on voit que tout y est, que tout ou presque s'est passé de la façon dont cet insider le prévoyait.

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

oui une chose m'interpelle : Si cette histoire n'interrese pas la presse en France à l'exception de niches libertaires.... à l'étranger (notamment là ou sont les concurrents de Dassault) la presse pourrait en parler. Il faut se méfier  : exemple le New York Times  (devenu tres Woke) et qui malmène assez la France en ce moment pourrait en faire un  titre... et si le NYT en parle alors des journaux comme le Monde se sentiront aussi obligé de le faire .. donc méficance méfiance....

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

  • Akhilleus changed the title to Discussion sur les accusations de Mediapart envers Dassault
  • Akhilleus locked this topic
  • Akhilleus unlocked this topic

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,642
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Mobius1
    Newest Member
    Mobius1
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.4m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...