Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Recommended Posts

Posted (edited)

Voici un fil pour traiter de toutes les problématiques relatives à l'acceptabilité/opposition sociale vis-à-vis du secteur aérien. Cela peut traiter de considérations plus globales, avec par exemple des manifestations en vue d'une régulation du secteur aérien face au changement climatique, ou plus locales, avec par exemple des oppositions à l'implantation/extension d'aéroports et aérodromes.

-----------

J'apporte ici une réponse à un développement posté par @Patrick sur un autre fil :

il y a 50 minutes, Patrick a dit :

 La chose étant que l'on est pas, de mon point de vue, dans une logique où ce sont des avocats qui feront la différence, justement.

Il y a, simplement, énormément de mauvaise foi chez les opposants aux aérodromes. Qui font des montagnes de "nuisances" absolument minimes et absolument pas comparables à celles subies par des gens vivant à côté d'une route nationale, d'une ZAC, d'un vrai aéroport à fort trafic, et je ne parle pas de certains quartiers urbains.

J'ai bien conscience que des personnes humanistes, à l'écoute, dont tu me sembles faire partie, et c'est tout à ton honneur, sont prêts à comprendre, à entendre des excuses et des justifications, avec bienveillance et philosophie.

Mais en l'état, ces justifications et excuses sont, je suis navré, complètement bidon, et je parle aussi d'expérience.
On ne voit aucune mise en parallèle avec d'autres problèmes sonores de la part des comités de riverains, aucune prise de recul, aucune tolérance. Pour ces opposants, tout leur est dû, ils ont forcément raison, aucun compromis n'est valable.

Exemple concret, dans la région de Lyon, l'aérodrome de Corbas, menacé, a survécu à une intense campagne voulant sa fermeture il y a maintenant 2 décennies. Les riverains voulaient sa peau.
...Le gag est que s'il avait disparu, ses terrains auraient servi à la construction du nouveau marché de gros de Lyon, la métropole étant sur les rangs pour acheter les terrains.

Nous parlions d'avocats, qui donc aurait gagné le match juridique, à ton avis?

  Masquer le contenu

...marché-gare dont j'ai bien connu les nuisances, très réelles, avec bruit, pollution, camions frigorifiques à la clim' cassée qui tournent tout un week end d'été par une chaleur suffocante juste sous nos fenêtres, prostitution attirée par la population de camionneurs, bagarres entre gangs à coups de couteaux, toxicomanes envahissant les entrepots vides, et puis aussi cette nuit du début des années 90 où des squatteurs avaient par mégarde fait du feu qui avait provoqué la déflagration d'un stock de dizaines de bouteilles de butagaz qui ont passé la nuit à détoner par sympathie et partir en fusées puis retomber sur les toits des bâtiments alentours.

Des nuées et des nuées de camions auraient défilé toute la sainte journée, directement à proximité du village, pour alimenter les grandes ZAC de la périphérie et les magasins de la métropole.

Finalement le marché de gros a été construit... mais de l'autre côté de la rocade, dans la zone d'activité déjà existante, et pas du côté du village.

L'aérodrome a ainsi sauvé ces riverains de nuisances bien supérieures à celles auxquelles ils auraient eu droit. Aujourd'hui c'est un centre d'excellence où se côtoient plein d'activités dédiées à l'aéronautique, dont l'excellent musée de l'aviation Clément-Ader dont je vous conseille au passage plus que très fortement la visite, qui se fait guidée uniquement.

Ce n'est bien sûr qu'un exemple, mais dans ce contexte, et ce n'est pas le seul vécu que j'ai à propos d'aérodromes qui furent menacés il fut un temps, voire le sont encore (Cessieu la tour du Pin, Paray-Le-Monial, Reventin-Vaugris...), il m'apparait impossible de plaider, tel un avocat, contre la mauvaise foi des anti, une fois constaté le niveau réel des "nuisances" qui seraient causées par les aérodromes.

Je ne suis pas vraiment à convaincre. Je n'ai jamais eu à vivre à proximité d'un aéroport ou d'un aérodrome. Tout au plus puis-je entendre les avions d'un aérodrome lorsque je vais chez des connaissances ou lorsque je vais me balader dans quelques endroits. Dans certains contextes montagneux, avec les résonances entre massifs, tu peux avoir droit au bourdonnement relativement important en journée lors des beaux jours. Sans compter, bien que leur acceptabilité sociale soit totale, les nombreux va-et-vient des hélicoptères de la Sécurité Civile lorsque je suis en France ou de la Bergwacht lorsque je suis en Allemagne. Manque de bol : c'est le moment où les gens veulent profiter de leurs jardins, de pouvoir ouvrir les fenêtres ou sinon d'aller dans la nature. Alors, certes, ce ne sont pas des bruits qui excèdent les normes. Mais je peux comprendre les populations qui n'aiment pas particulièrement subir cela à longueur de journée.

Et pour bien connaître ces endroits, avec des populations pourtant aisées - loin du portrait bobos écolo que l'on peut avoir parfois et n'ayant d'ailleurs sans doute pas beaucoup de scrupules concernant d'autres pollutions - je peux te dire que la place de l'aérien est loin d'être acquise. Si tu fais comme si le problème n'en était pas un, alors tu ne feras qu'avoir une radicalisation de ceux que tu estimes intolérants. Surtout que l'aérien, de par les populations importantes qu'il touche, à capacité à fédérer un large bassin de riverains.

Edited by Skw
  • Thanks 3
Link to post
Share on other sites

C'est bien beau de prendre un DR400 comme exemple pour expliquer que le problème n'existe pas (pas la bonne méthode sauf pour se prendre un point dans la gueule à la réunion de quartier) mais ça ne représente pas tous les avions. 

Hier j'ai poussé un coup de vélo jusqu'à Toussus le Noble, l'activité est impressionnante. Hélicoptère léger, lourd, monomoteur d'aeroclub, des choses plus sérieuses à turbopropulseur, des avions inconnus aux bataillons avec moteur propulsion qui font des bruits monstrueux pour leur taille .... 

L'activité est très changeante en fonction de la saison et de l'aérodrome. 

Par contre il est vrai que la plupart des gens sont arrivés en toute connaissance de cause (sauf les acheteurs pendant de 2020 ...) 

Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Skw a dit :

Et pour bien connaître ces endroits, avec des populations pourtant aisées - loin du portrait bobos écolo que l'on peut avoir parfois et n'ayant d'ailleurs sans doute pas beaucoup de scrupules concernant d'autres pollutions - je peux te dire que la place de l'aérien est loin d'être acquise. Si tu fais comme si le problème n'en était pas un, alors tu ne feras qu'avoir une radicalisation de ceux que tu estimes intolérants. Surtout que l'aérien, de par les populations importantes qu'il touche, à capacité à fédérer un large bassin de riverains.

Où on retombe sur une logique de rapport de force, où des gens qui "ont de l'argent", donc (le croient-ils) plus de légitimité sociale, menacent de faire fermer des structures "qui les gênent".
Ce sont de purs cas de "fort avec les faibles, faible avec les forts". Parce que les mêmes personne ne réussiront pas à faire fermer les grands aéroports, ou à dévier les autoroutes et les voies de chemin de fer.
La légitimité de l'aérien est tout à fait acquise objectivement. Les aéroclubs n'ont pas à se justifier d'exister. Essayer de se défendre c'est déjà admettre à demi-mots avoir commis une faute. Il est au contraire plus profitable de faire connaître le lieu, d'y générer de l'activité, le plus d'activité possible même, de cultiver les relations publiques à tous niveaux... Entreprises, écoles, tourisme (baptêmes de l'air).
Si en plus dans le même temps on améliore la qualité de vie des riverains niveau sonore, alors ils sont dans l'incapacité de critiquer, sauf à devenir complètement irrationnels.

 

Il y a 1 heure, clem200 a dit :

C'est bien beau de prendre un DR400 comme exemple pour expliquer que le problème n'existe pas (pas la bonne méthode sauf pour se prendre un point dans la gueule à la réunion de quartier) mais ça ne représente pas tous les avions. 

Hier j'ai poussé un coup de vélo jusqu'à Toussus le Noble, l'activité est impressionnante. Hélicoptère léger, lourd, monomoteur d'aeroclub, des choses plus sérieuses à turbopropulseur, des avions inconnus aux bataillons avec moteur propulsion qui font des bruits monstrueux pour leur taille .... 

Ah bon parce qu'ils sont violents en plus? Dis donc quel portrait flatteur! :laugh:

Après, il y a aérodrome et aérodrome. Dans le cas de Toussus-le-noble on est plus sur un petit aéroport. Je comprends que ça puisse gêner les riverains situés dans l'axe des pistes sur des communes avoisinantes.

J'ai été voir sur googlemaps, oui en effet l'activité a l'air impressionnante. C'est un ancien aérodrome militaire, l'un des plus vieux de France, établi en 1907. À 6 km de Villacoublay (bonne chance pour le faire fermer celui-là, d'aérodrome). La superficie de l'aérodrome de Toussus est plus importante que la surface bâtie du village en question, et on y trouve même des jets!
https://en.wikipedia.org/wiki/Toussus-le-Noble_Airport

La piste de 1000m environs est en dur, et une seconde est condamnée, si j'en juge par la croix de Saint André. Il y a une énorme emphase mise sur l'aviation dans le village d'ailleurs vu les noms de certains équipements et entreprises. De plus, la plupart des habitations sont d'aspect très récent.

Bref pas certain qu'il y ait beaucoup de plaintifs dans la localité même, malgré le bruit. Et si tel est le cas, il va falloir m'expliquer en quoi ce serait légitime.

  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a 52 minutes, Patrick a dit :

Ah bon parce qu'ils sont violents en plus? Dis donc quel portrait flatteur! :laugh: 

Disons que ça peut arriver quand on se plante devant un mec en lui expliquant qu'il est de mauvaise foi et que son problème est inexistant, la preuve en vidéo ^^

Pour peu qu'il ne soit pas "humanistes, à l'écoute" 

Edited by clem200
Link to post
Share on other sites
  • 1 month later...

@Tetsuo Un grand merci pour ce post hyper complet et riche d'images et d'infos de première main.
J'aurais pourtant cru qu'un tel aéroport aussi vieux et grouillant d'activité attirerait mécaniquement des professionnels de l'aviation à proximité, et non pas des Bidochons bêlants arrivés fraîchement.

Après, il suffirait peut-être d'un petit pas grand-chose pour faire évoluer la situation dans le bon sens. Une plate-forme logisitique, une annexe d'un service étatique.
Le passage sur la douane est intéressant, ils ont peur de devoir re-déménager pour ne pas venir s'installer?

Une fois encore Villacoublay est juste à côté et bonne chance au comité de riverains qui le fera dégager, cet aérodrome-là. :bloblaugh:

Link to post
Share on other sites
Quote

...

« L’aviation n’a pas besoin de mesures punitives »

Critiques également, les compagnies aériennes (IATA) rejettent le plan européen de taxation du kérosène. La proposition de la Commission européenne de taxer progressivement le kérosène pour les vols à l’intérieur de l’UE est « contre-productive », a réagi, mercredi, l’Association internationale du transport aérien IATA.

« L’aviation est engagée sur la voie de la “décarbonation” » et n’a pas besoin « de mesures punitives comme les taxes » pour changer, a affirmé IATA dans un communiqué. « Pour réduire les émissions, nous avons besoin que les gouvernements mettent en œuvre un cadre politique constructif qui, dans l’immédiat, se concentre sur les incitations à la production » pour les carburants d’aviation durables (SAF) et « la mise en place du ciel unique européen », a fait valoir son directeur général, Willie Walsh.

D’autres lobbys du secteur ont réagi de façon similaire, les compagnies aériennes regroupées au sein de l’association A4E appelant également au développement d’avions électriques et à hydrogène.

La Commission a proposé, mercredi, de taxer progressivement le kérosène pour les vols intra-européens alors que le carburant aérien bénéficiait jusqu’ici d’une exemption complète.

Cette taxe, qui épargnerait aviation d’affaires et fret, serait mise en place progressivement sur dix ans, tandis que l’objectif minimal d’usage de biocarburants dans les avions serait relevé et que les « permis à polluer » gratuits dont bénéficient le secteur disparaîtraient dès 2026, selon ce projet.

https://www.lemonde.fr/climat/article/2021/07/14/constructeurs-automobiles-europeens-et-compagnies-aeriennes-critiquent-les-propositions-de-loi-pour-le-climat-de-bruxelles_6088273_1652612.html

  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Member Statistics

    5,630
    Total Members
    1,550
    Most Online
    victor27
    Newest Member
    victor27
    Joined
  • Forum Statistics

    21,250
    Total Topics
    1,436,869
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...