Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

World Invasion: Battle of Los Angeles (2011)


Recommended Posts

Posted (edited)

Thread inspiré du film de science-fiction "militaire" de 2011 World Invasion: Battle of Los Angeles de Jonathan Liebesman, le film suit les exploits d'une compagnie de la 1er division de Marines face à une invasion "extraterrestre "conventionnelle (dans le sens où les principaux combats ont lieu sur terre et dans les airs).

Nous sommes à la fin du mois d'août 2011, une pluie de météorites à peine détectées se révèle être une force de débarquement massive dont le premier objectif est de s'assurer le contrôle des côtes et des grandes mégalopoles.

Ce que nous savons:

-l'Adversaire ("fourmi") est bipède et agressif, ses capacités intellectuelles sont estimées égale à celles de l'homme.

-l'ennemi s'appuie principalement sur un "combo" entre la supériorité aérienne (en s'appuyant sur un drone) et une puissance de feu massive (tout l'aspect biologique des extraterrestres a été fortement modifié avec des greffes d'armes à énergie), leur hiérarchie semble être assez similaire à celle déployée sur terre, avec des officiers et des unités spécifiques (techniciens et mécaniciens), ce qui semble indiquer que l'adversaire ne semble pas avoir pris en compte la résistance accrue et ne comprend pas le concept de guérilla (en exposant ses officiers).

 Les extraterrestres semblent légèrement plus avancés que les forces armées américaines (armes à haute énergie, drones semi-autonomes à grandes capacités d'emport), leurs capacités militaires semblent pourtant très lourdes et inadaptées à un combat de type urbain au vue des pertes.

-L'objectif adverse est inconnu mais semble impliquer la destruction totale ou partielle des populations civiles, toutefois il est à noter que les forces adverses tendent à se regrouper autour des égouts et des principaux réseaux d'eau, corroborant l'hypothèse selon laquelle les exosquelettes et machines de l'occupant fonctionnent grâce à l'eau et à des processus chimiques encore inconnus. Des théories, qui n'ont pas encore été validées, suppose que les drones aériens, et peut être terrestres sont liés à un centre de commandement général mobile, situé en retrait de la ligne de front.

-20 villes dans 17 pays ont été attaquées, dont Paris (on supposera pour l'exercice que l'ennemi a débarqué au large du Havre et remonte en direction de Paris, un débarquement aux abords du Rhône autait été impossible à mon avis).

Vous êtes à la tête de la France et vous devez 1) évacuer le plus de civils et d'industries vitales 2) ralentir la progression de l'ennemi, 3) éventuellement le repousser en lui infligeant de lourdes pertes, pour cela vous disposez de l'ensemble des ressources militaires de la France+ quelques renforts venus d'Italie et d'Espagne. 

 

Edited by Lieutenant Neptunium
  • Like 1
  • Thanks 2
Link to post
Share on other sites

Ma stratégie:

1) Le Gouvernement doit concentrer son effort initial sur le sauvetage des cadres civils et militaires et leurs familles. Il faut les relocaliser dans des petits convois mobiles utilisant des véhicules banalisés.

2) Les télécommunications directes entre cadres et subordonnés sont proscrites. Les dirigeants et officiers communiquent avec des centres de communication mobiles délocalisés par le biais de messagers. Les centres de communication relayent les messages vers les subordonnés.

3) L’Etat n’a pas les ressources pour organiser une évacuation vers on ne sait où. Le gouvernement doit conseiller aux civils de se cacher dans les caves ou la forêt la plus proche, de ne pas allumer de feu et d’utiliser un minimum d’objet électrique.

4) Il n’est pas possible d’infliger une forte attrition à l’ennemi faute de renseignement (et de moyens). Une partie des troupe doit être engagés dans des opérations de retardement : pose de piège, d’obstacle, tirer et fuir.

5) L’objectif premier des forces armées est la capture de membres des différentes troupes en vue d’étude. L'objectif premier des études est de déterminer comment combattre les forces aériennes ennemies.

Pour la suite, c'est une sorte de guerre de libération. Les autres auront sans doute des idées pour les mouvements de troupes.

  • Like 2
  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

On a besoin de plus d'information je pense pour répondre. Une partie de ces informations n'est peut être pas disponible au moment ou les décisions doivent être prise mais on doit essayer d'y répondre avant de décider.

Est ce qu'on a des informations sur la logistique de l'ennemi ? Depuis un ou plusieurs vaisseau mére? Des points de ravitaillement intermédiaire?  Les armes à énergie ont quelle autonomie? Ou se fait leur rechargement? Ceux des véhicules?

De quels moyens de transport de troupes dispose-t-il? Quelque chose qui ressemble à des blindés?

Quid des satellites? Ont-ils été attaqué voire détruit?

Leurs moyens anti-air reposent entiérement sur les drones ou ils ont des moyens comparables au SAM? Les drone sont omni role ou ils ont des modéles spécialisés? Quel succés ont nos moyen anti-air contre eux? Et les Rafales/Mirages?

Y a-t-il eu des attaques sur les bases aériennes ou navales? Y-a-t-il une cible envisageable pour la flotte de Brest? 

Le Havre est tombé si l'ennemi suit la Seine est-il arrivé à Rouen? Comment procéde leur avance (une pointe avancé, une avancé en masse, en tache d'huile)? A-t-il attaqué vers le nord (Lille...) ou concentre-t-il son effort sur Paris?

 

Edited by nemo
  • Like 1
  • Upvote 2
Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Information sur les aliens

https://battleofla.fandom.com/wiki/Unknown_Alien_Species
https://aliens.fandom.com/wiki/Alien_(Battle:_Los_Angeles)

Etude des « fourmis »

Les fourmis déploient une armée composée de membre de leur espèce faisant fonction d’officier et de troupes robotiques : éclaireurs, infanterie, drones aériens, marcheurs et plate-forme antigravitiques. Les éclaireurs localisent et fixent les troupes adverses, les drones les éliminent et l’infanterie assainit les zones abandonnées par les troupes terriennes. Les xénos disposent d’armes à rayon puissante, les armes à projectiles étant efficaces sans être redoutables. Leur équipement présente des signes d’usure.

L’appui-feu des envahisseurs repose sur les drones en priorité, sur les mini-marcheur ensuite. On peut aussi envisager que les marcheurs s’attaquent aux cibles protégées des drones par l’environnement ou une bonne DCA. Ils ne disposent d’aucun moyen d’appui-feu orbital. Ils ont des armes de saturation à vocation défensive mais pas d’artillerie lourde de saturation susceptible de déblayer le terrain. Ils ont apparemment omis de recourir aux armes biologiques et aux gaz.

Les « fourmis » ont deux préoccupations majeures : s’approprier des ressources vitales, notamment l’eau, et éliminer toute forme d’opposition dans les alentours des infrastructures logistiques. Ils ne pratiquent pas de génocides systématiques de l’espèce humaine. leur art de la guerre consiste en une série d’attaques surprise fulgurante sur les points vitaux de l’ennemi afin de le paralyser avant qu’ils n’aient eu le temps de comprendre ce qui lui arrive. Les cadres s’exposent inutilement mais utilisent un arsenal « indigénisé » - drones humanoïdes bipèdes, armes à feu – ce qui suggère une méconnaissance de la guerre moderne plutôt qu’un complexe de supériorité.

Il est probable que les « fourmis » soient membres d’une guérilla extra-terrestre qui s’apprêtait à coloniser la Terre. Elle aurait subi un grave revers avant d’avoir terminé ses préparatifs. Les survivants, majoritairement des non combattants, auraient fui vers la Terre avec tout ce qu’il pouvait emporter. Ils tentent de compenser leur inexpérience et le manque de moyen par la ruse et la vitesse. Après avoir réussi à se tailler une tête de pont, ils tenteront sûrement de modifier l’atmosphère terrestre pour l’adapter à leurs besoins. Ceci qui expliquerait qu’ils n’aient tenté aucune approche diplomatique ou manœuvre de subversion en dépit de la précarité de leur situation.

Tactique proposée contre les « fourmis »

La stratégie que j’ai proposé plus haut amènera à découvrir les différents types de fourmis.

Je proposerais la tactique dite « du chaudron » après détermination des différentes troupes ennemies :
-    Prépositionner et dissimuler des troupes avec des armes antichars portatives sur les axes de progressions : ce sont les cercles antichars.
-    Prépositionner et dissimuler des troupes avec des armes anti-aériennes et des fusils de précision autour des troupes du premier cercle : ce sont les cercles antiaériens.
-    Prépositionner et dissimuler des troupes équipées d’armes légères entre les cercles antichar et les troupes ennemis : ce sont les cercles d’avant-garde.
-    Prépositionner et dissimuler des troupes équipées d’armes légères en arrière des cercles antichar : ce sont les cercles d’arrière-garde.
-    Chaque cercle antichar les premières troupes ennemies, tirent sur les suivantes puis se replient tout azimut.
-    Les cercles antiaériens se replient avec les cercles antichar quand ils atteignent leur ligne. Le cas échéant, ils prennent à partie les drones aériens qui tentent d’ intercepter les troupes en fuite.
-    Au moment où les cercles antichar entrent en action, les cercles d’avant-garde et d’arrière-garde effectuent tirent sur les troupes ennemies qui sont à leur portée  puis se replient tout azimut. Elles facilitent la fuite des cercles antichars et antiaériens en multipliant les informations à traiter par le commandement ennemi.

Cette tactique est un canevas de base qu’il faut appliquer avec des variations pour ne pas devenir trop prévisible.

Un groupement tactique formé d’un cercle de chaque catégorie est donc un « chaudron ». Il peut être intéressant la tactique du chaudron avec une défense imbriqué : chaque chaudron se replie en petits groupes vers le périmètre de plusieurs « chaudrons » pour appâter l’ennemi.

Le 07/06/2021 à 15:36, nemo a dit :

Est ce qu'on a des informations sur la logistique de l'ennemi ?

Elle est acheminé par drones puis par fantassin vers les engins. Les marcheurs de l'infanterie sont alimentés en munition par les fantassins, notamment des éclaireurs (fantassins intel) par exemple.

Il est évident que les xénos ont débarqué des génératrices, ateliers et fablab régimentaires pour produire certaines fournitures. Ils produisent de l'énergie à partir de l'eau.

Edited by Lame
  • Like 2
Link to post
Share on other sites
Le 07/06/2021 à 15:36, nemo a dit :

Depuis un ou plusieurs vaisseau mére?

Si vaisseau-mère il y a, c'est un (ou plusieurs) vaisseaux docks qui transportait les engins de débarquement maquillés en météorites. Il n'interviendra sans doute pas dans le bataille, sauf comme relais de communication et encore. C'est du moins ce que suggère le film et la documentation des fans.

Le 07/06/2021 à 15:36, nemo a dit :

Des points de ravitaillement intermédiaire?

Il est possible que les vaisseaux de transport puissent produire des fournitures et les droper de la même façon que les troupes. On peut aussi supposer que les xénos ne sont pas assez bêtes pour envoyer directement les fournitures des centres de production aux troupes même s'ils n'ont pas l'air très éveillés aux principes de la guerre moderne. Disons qu'ils doivent penser que les ennemis peuvent appliquer leurs propres tactiques contre eux.

Le 07/06/2021 à 15:36, nemo a dit :

Les armes à énergie ont quelle autonomie?

Je dirais au moins trois tirs et l'on peut se demander dans quelle mesure les engins porteurs, notamment les marcheurs, peuvent recharger l'arme eux-même. Sont-ils des mini-génératrices?

Le 07/06/2021 à 15:36, nemo a dit :

De quels moyens de transport de troupes dispose-t-il? Quelque chose qui ressemble à des blindés?

En dehors des marcheurs, les xénos n'ont pas de blindés. Ils misent tout sur la vitesse et la fulgurance au détriment de la protection.

Pour ce qui est des transports:

- cargo drone: https://battleofla.fandom.com/wiki/Cargo_Drone

- les plate-forme antigrav des centres de commandement: https://battleofla.fandom.com/wiki/Central_Hive

Le 07/06/2021 à 15:36, nemo a dit :

Quid des satellites? Ont-ils été attaqué voire détruit?

Il n'y a pas mention de destruction des satellites dans le film. Les xénos n'ont sans doute pas les moyens de les détruire méthodiquement et les relais de transmission sont une source d'information dans les deux sens.

  • Thanks 1
Link to post
Share on other sites
Le 07/06/2021 à 15:36, nemo a dit :

Leurs moyens anti-air reposent entiérement sur les drones ou ils ont des moyens comparables au SAM? Les drone sont omni role ou ils ont des modéles spécialisés? Quel succés ont nos moyen anti-air contre eux? Et les Rafales/Mirages?

A priori, il y a les drones aériens qui forment les wedge ships (chasseurs), les marcheurs (tanks) et les hovercrafts (artillerie).

Les MANPAD fonctionnent bien contre eux. Par contre, les chasseurs ont peu de chance de l'emporter contre eux les drones à moins de recourir à des armes à longue portée. Ils n'ont pas de contre-mesure défensive (missiles anti-missiles, leurres), sans doute parce qu'ils n'y ont pas pensé.

Le 07/06/2021 à 15:36, nemo a dit :

Y a-t-il eu des attaques sur les bases aériennes ou navales?

S'il y a des bases sur le trajet Havre-Paris et qu'elles n'ont pas fait profil bas, elles seront sans doute attaquées par des drones aériens rapidement. Les xénos veulent paralyser les troupes ennemies et la destruction des bases et des moyens aériens y contribuent grandement. L'essentiel du film tourne autour de la reconquête de la suprématie aérienne, sachant que sans l'appui des drones, le temps joue contre l'infanterie xéno, laquelle est médiocre en combat d'usure et antichar si j'en crois la documentation des fans.

Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Le 07/06/2021 à 15:36, nemo a dit :

Y-a-t-il une cible envisageable pour la flotte de Brest? 

Quand la supériorité aérienne est acquise, les navires peuvent effectuer des frappes mer-sol intéressantes. Attention, les xénos ont des mines marines mais, étrangement, ils ne semblent pas avoir de sous-marins ou de navires de surface.

Le 07/06/2021 à 15:36, nemo a dit :

Les drone sont omni role ou ils ont des modéles spécialisés?

Il y a deux modèles de drones aériens: le modèle de combat et le modèle cargo. Le modèle de combat peut servir d'engins de renseignement (observation, analyse des transmission), d'intercepteurs, d'avion d'assaut (il a des munitions au phosphores outre ses rayons). Les troupes (de tout type), donc les drones, ont certainement des capacités de guerre en réseau avancée, ne serait-ce que pour alimenter les centres de commandement (central hive) en données.

Le cargo drone a une capacité de transport et tractage. On peut supposer que la capacité de transport des drones de combat est insuffisante pour répondre aux besoins des troupes.

Le 07/06/2021 à 15:36, nemo a dit :

Comment procéde leur avance (une pointe avancé, une avancé en masse, en tache d'huile)

latest?cb=20111205210552

https://static.wikia.nocookie.net/aliens/images/3/35/BlaaStrategy.png/revision/latest?cb=20111205210552

A priori, il forme des phalanges qui encerclent l'ennemi pendant qu'il est fixé par les drones. Les phalanges font ensuite de la recherche et destruction.

Je dirais qu'il cherche surtout à frapper les infrastructures et centre de commandement et mettre en déroute les troupes adverses plutôt que de procéder à un massacre méthodique, maison par maison. Ils sont moins acharnés que les xénos de la guerre des mondes. Moins inventifs et préparés aussi.

Edited by Lame
  • Thanks 1
Link to post
Share on other sites
Il y a 23 heures, Lame a dit :

 

Elle est acheminé par drones puis par fantassin vers les engins. Les marcheurs de l'infanterie sont alimentés en munition par les fantassins, notamment des éclaireurs (fantassins intel) par exemple.

Il est évident que les xénos ont débarqué des génératrices, ateliers et fablab régimentaires pour produire certaines fournitures. Ils produisent de l'énergie à partir de l'eau.

Si les satellites sont dispo et qu'ils ont créer de tels atelier/usines et qu'ils n'ont aucun moyen anti air les missiles peuvent faire un massacre sur leur génératrices, non?

Edited by nemo
  • Upvote 2
Link to post
Share on other sites
Le 10/06/2021 à 21:17, nemo a dit :

Si les satellites sont dispo et qu'ils ont créer de tels atelier/usines et qu'ils n'ont aucun moyen anti air les missiles peuvent faire un massacre sur leur génératrices, non?

Oui mais à trois conditions: 1° Localiser les génératrices, 2° Eviter l'interception des missiles par les drones d'accompagnement pour les grosses génératrices. Cfr l'attaque du centre de commandement dans le film, 3° Les détruire plus vites qu'elles ne sont remplacées puisque les xénos ont une micro-industrie.

Comme je l'ai mis en exergue, ce ne sont pas les "fourmis" ne sont pas les envahisseurs les plus redoutables qui soient. Ceux de Skyline sont bien plus inventifs et redoutables en dépit d'un équipement bien plus basiques que celui des "fourmis".

Par contre, on peut s'attendre à ce que les "fourmis" créent facilement une technoguérilla style Daech si la purge n'est pas menée avec sérieux et acharnement dans la durée. De fait, le chaos qu'elles ont semé peut favoriser l'éclosion de tas de micro-Etat de fait se battant pour acquérir leur technologie.

  • Upvote 2
Link to post
Share on other sites
  • 2 weeks later...

The answer is so easy London resist, but your stupid frog, just surrenderlike always ! :chirolp_iei:

And don't forget that Britannia rules the waves, so if aliens would come by the sea, they have no chances (think a littlle bit stupid surrender monkeys) !!!

Britannia_rules_the_waves_IMG_2210.JPG

  • Haha 1
  • Confused 2
Link to post
Share on other sites
  • 2 weeks later...
Posted (edited)

Tiens une référence à Skyline, film bien étrange...

 

 

L'adversaire est peu adapté à une guerre de commandos, l'élimination systématique de ses cadres est probablement une priorité, de même que l'utilisation de pièges afin de conduire l'adversaire à une guerre d'attrition qu'il ne peut pas gagner. 

Par rapport à la qualité du matériel et de la logistique, une des points de "drop" de l'adversaire est au dessus d'Amman (Jordanie), ce qui semble indiquer une erreur majeur de guidage et ou la vétusté de celui-ci.

 

 

Edited by Lieutenant Neptunium
  • Upvote 2
Link to post
Share on other sites

solution : tête nucléaire tactique sur la tête de pont

Comme ça c'est réglé (et on est toujours dans la bonne vieille doctrine des années 80s)

Après tout la zone du Havre, on peut s'en passer :biggrin:

 

Bon allez on va dire que c'est la frappe de dernière extrémité

Moi ce que je vois (et ce dont je me rappelle de invasion LA) c'es

l'absence de capacité de frappe et de combat au dela de l'horizon

Donc en gros nos appareils de chasse Fox-3, nos batteries d'artillerie, nos MLRS, nos missiles de croisière seront à même de frapper l'ennemi au niveau de ses concentrations et dans la profondeur

Contrairement aux américains on va peut etre manquer de puissance de feu pure dans la durée mais si on peut compter sur l'aide de l'aéronavale, de la marine et de divers autres alliés européens, on peut d'ors et déjà dire que les têtes de pont ET seront applaties en quelques jours. Pas la peine d'aller les chercher au corps à corps comme dans le film

Chars et hélicos d'attaque serviront de cordon de protection rapprochée autour des bases de feu qui n'ont en fait même pas besoin d'etre très proches (portée de 50 km pour le Caesar, 50 km pour l'AASM, 300 km pour le Scalp y compris naval et j'en passe)

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites

Si je me rappelle bien. Pour les zones d'invasions sur la carte. Trois aux États-Unis, Californie, Golfe du Mexique, et New York/Washington. Une au Brésil vers Rio. Et sur les côtes allemandes de la mer du Nord.

Il faut que je vérifie pour les autres. 

Le site en anglais sur les Alien indiques des effectifs assez élevé pouvant submergés simplement par le nombre les armées professionnelles humaines. Dans les 40 millions tout de même. Plus d'un million par tête de pont !

Qui a t'il comme unités pouvant ralentir l'avancée alien en Normandie ? Même si on commence à mobiliser comme les États-Unis une journée avant l'attaque, saura t'on on déplacer les troupes basés dans l'est de la France ?

 

Il y a une carte de la zone envahi de LA, mais elle ne s'affiche pas sur mon portable :

spacer.png

Edited by collectionneur
  • Thanks 1
Link to post
Share on other sites
il y a 13 minutes, collectionneur a dit :

Si je me rappelle bien. Pour les zones d'invasions sur la carte. Trois aux États-Unis, Californie, Golfe du Mexique, et New York/Washington. Une au Brésil vers Rio. Et sur les côtes allemandes de la mer du Nord.

Il faut que je vérifie pour les autres. 

Le site en anglais sur les Alien indiques des effectifs assez élevé pouvant submergés simplement par les armées professionnelles humaines. Dans les 40 millions tout de même. Plus d'un million par tête de pont !

 

spacer.png

Si les effectifs sont évalués à plusieurs dizaines de millions (soit plus que les forces armées de tout le globe réuni) reste (et là ce n'est plus du théorique puisqu'on parle de survie de l'espèce humaine) des frappes nucléaires tactiques voire stratégiques pour peu que les concentrations en valent le coup

Tant pis pour l'environnement mais un ICBM MIRV de 8x 250 kt en airburst devrait déjà équilibrer un peu la discussion

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites

Liste des villes cités au début du film ''Paris, Londres, Moscou, New York, Hong Kong, Rio de Janeiro, Hambourg et Tokyo.''

La, je tique pour Moscou, c'est très loin de la Baltique :bloblaugh:

Pour les frappes nucléaires, cela peut se révéler gênant si au lieu de massacrer la population, elle sert de boucliers humains.

  • Thanks 1
Link to post
Share on other sites
  • 2 weeks later...
Le 15/07/2021 à 22:04, Akhilleus a dit :

solution : tête nucléaire tactique sur la tête de pont

Comme ça c'est réglé (et on est toujours dans la bonne vieille doctrine des années 80s)

Après tout la zone du Havre, on peut s'en passer

Oui, bien que dans certains films, certains xénos ont besoin que la Terre soit polluée et/ou irradiée à des fins de xénoformation. Que ce passerait-il s'il l'humanité était confrontée simultanément à un espèce qui a besoin d'une Terre pas trop polluée et une autre qui a besoin d'une terre plus polluée? On en parle dans un autre scénario.:wink:

Le 17/07/2021 à 23:39, collectionneur a dit :

Pour les frappes nucléaires, cela peut se révéler gênant si au lieu de massacrer la population, elle sert de boucliers humains.

Je n'ai pas saisi: Qui utilise la population humaine contre qui? Les xénos contre les humains qui ont résolu d'appliquer "l'exterminatus" ou les troupes humains confrontées à des xénos qui pratiquent le nettoyage cladique?

Le 17/07/2021 à 23:26, Akhilleus a dit :

Tant pis pour l'environnement mais un ICBM MIRV de 8x 250 kt en airburst devrait déjà équilibrer un peu la discussion

Ok mais ton ICBM MIRV laisse quelle surface de zone habitable, exactement? Sinon, en procédant à l'exterminatus assez vite, il est sans doute possible d'avoir tous les xénos d'un coup sans qu'ils n'aient le temps de disperser des troupes partout. Je relève qu'ils ont certaines facilités pour se cacher.

Link to post
Share on other sites

@Lame Si les chefs aliens ne sont pas des demeurés complet et qu'ils ont observer la Terre durant des décennies, ils savent que les humains ont les moyens de cautériser une grande partie de la planète si on les poussent à bout, et ils n'ont pas l'air d'avoir des défenses antimissile longue portée. Faire des prises d'otages massives peut être une tactique pour retardé une frappe nucléaire le temps que leurs troupes se dispersent. On indique dans le film des débarquements sur des centaines de km de côtes - de San Diego a San Francisco, de New York a Boston -. 

Link to post
Share on other sites

Certes mais le film montre aussi que les "fourmis" exécutent des prisonniers civils de façon délibéré (ce qui est une stratégie de m...) car ils semblent incapables (ou assez peu) de faire la distinction entre combattants et non-combattants, in fine l'utilisation d'armes nucléaires tactiques serait une bonne façon de les calmer, rien ne nous dit (à part Hollywood) que les Aliens ont les mêmes connaissances que nous (il est d'ailleurs fort possible qu'ils ignorent des technologies ou des connaissances dont nous disposons dans le cas de leur existence), de plus les reconnaissances des "fourmis" semblent s'être surtout orientés sur les grands axes urbains.

Ils ignorent peut être tout simplement l'existence de la machine à grillades et comptent sur leur rapidité à détruire le potentiel militaire humain (grossière erreur).

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites
Le 27/07/2021 à 16:23, Lieutenant Neptunium a dit :

Certes mais le film montre aussi que les "fourmis" exécutent des prisonniers civils de façon délibéré (ce qui est une stratégie de m...) car ils semblent incapables (ou assez peu) de faire la distinction entre combattants et non-combattants[...]

Peut être que comme dans le livre La Stratégie Ender, les aliens ne connaissent pas l'individualisme, et tant que tu n'as pas tué la reine, tu ne détruit que des extensions/drones...

  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites
Le 26/07/2021 à 12:19, collectionneur a dit :

Si les chefs aliens ne sont pas des demeurés complet et qu'ils ont observer la Terre durant des décennies, ils savent que les humains ont les moyens de cautériser une grande partie de la planète si on les poussent à bout, et ils n'ont pas l'air d'avoir des défenses antimissile longue portée.

S'ils ne sont pas des demeurés et ont observé la Terre durant des décennies, alors pourquoi n'ont-ils pas de défense antimissile? Je plaide plutôt pour des migrants qui ne sont pas des demeurés mais n'ont pas pu observer la Terre pendant des décennies et improvisent face à une situation imprévue: des indigènes plus coriaces que prévu.

Est-ce la raison pour laquelle, ils débarquent sur des kilomètres de côtes? Peut-être. Remarque qu'ils sont 25 millions au moins et débarquent dans les mers et océans donc difficile de rester sur un petit périmètre de toute façon.

Concernant la proposition d'exterminatus d'Akhilleus, j'aimerai savoir quelle surface du territoire national serait inhabitable en cas de lancement d'un ICBM MIRV de 8x 250 kt sur le Havre? Merci à qui pourra me répondre.

Proposition alternative: Ne peut-on purger Le Havre avec des bombes thermobariques improvisées? La France n'en a pas mais je suppose que les principes sont suffisamment connus des ingénieurs de la DGA pour en créer une douzaine en urgence. Reste toutefois à trouver le vecteur approprié pour envoyer les boîtes sur la tronche des xénos.

Connexité: Massive Ordnance Air Blast Bomb

  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites
Il y a 17 heures, Lame a dit :

Concernant la proposition d'exterminatus d'Akhilleus, j'aimerai savoir quelle surface du territoire national serait inhabitable en cas de lancement d'un ICBM MIRV de 8x 250 kt sur le Havre? Merci à qui pourra me répondre.

Le meilleur est ce simulateur. Pour la munition, il n'y a plus qu'à faire ton marché ensuite. Le Lien https://nuclearsecrecy.com/nukemap/

Je suis tombé sur celui ci aussi, plus basique en recherchant le premier . Il y a moins d'armement en rayon, mais c'est plus "joli" et surtout plus explicatif https://outrider.org/nuclear-weapons/interactive/bomb-blast/

Edited by rendbo
  • Thanks 3
Link to post
Share on other sites
Le 04/08/2021 à 11:32, rendbo a dit :

Le meilleur est ce simulateur. Pour la munition, il n'y a plus qu'à faire ton marché ensuite. Le Lien https://nuclearsecrecy.com/nukemap/

Je suis tombé sur celui ci aussi, plus basique en recherchant le premier . Il y a moins d'armement en rayon, mais c'est plus "joli" et surtout plus explicatif https://outrider.org/nuclear-weapons/interactive/bomb-blast/

Un grand merci pour tes simulateurs rendbo.

Le 17/07/2021 à 23:26, Akhilleus a dit :

Tant pis pour l'environnement mais un ICBM MIRV de 8x 250 kt en airburst devrait déjà équilibrer un peu la discussion

Vu le simulation, pour l'exterminatus, çà va le faire.

  • Haha 1
Link to post
Share on other sites
  • 4 weeks later...
Le 17/07/2021 à 23:39, collectionneur a dit :

La, je tique pour Moscou, c'est très loin de la Baltique 

Oui mais il y a 350 lacs dans l'oblast de Moscou dont le lac Senej à 60km au nord. Sans compter les fleuves.

Moscou n'est pas une ville côtière mais elle n'est pas non plus à l'abri dans un désert.

  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Member Statistics

    5,616
    Total Members
    1,550
    Most Online
    nhacaiVn88
    Newest Member
    nhacaiVn88
    Joined
  • Forum Statistics

    21,239
    Total Topics
    1,431,481
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...