Philippe Top-Force

gros contrat d'armement vers Ryiad

228 messages dans ce sujet

J'appose cette information par la création d'un nouveau topic et je réitère ma demande sur la disparition d'une vingtaine de sujets économiques ayant disparus et portés sans nouvelles. :o

Voir topic lancé pour rechercher et comprendre ces disparitions.

:arrow: A l’invitation de Jacques Chirac, le ministre de la défense et prince héritier de l’Arabie Saoudite devrait se rendre en visite officielle en France le 20 juillet. Selon Les Echos, cette visite devrait confirmer les futurs commandes en armement des Saoudiens pour un montant compris entre 5 et 20 milliards d’euros.

Airbus et Eurocopter, filiales du groupe EADS, semblent très bien positionnés pour fournir leurs produits d’armements. En revanche, l’achat d’avions de chasse Rafale du groupe Dassault est plus incertain. Enfin, Les Saoudiens porteront un intérêt particulier sur les chars Leclerc de Giat afin de moderniser leurs brigades blindées.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah , si les Saoudiens étaient assez intelligents pour nous acheter , exclusivement : - des AIRBUS 380 - des hélicos civils - des usines de dessalement - des convertisseurs de déserts en oasis - des millions de rosiers - des millions de palmiers - des tours d'habitation futuristes - des codes civils où la parité hommes-femmes serait respectée - etc Mais les machos sont encore au pouvoir là-bas , à RYAD , MEDINA , LA MECQUE et ailleurs ... Et accumulent les joujoux bandeurs hypercoûteux sous prétexte de défense !

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis assez d'accord avec Kedith, au lieu de depenser des montagnes de dollars pour l'armement, les Saoudiens devraient penser à developper leur économie nationale (pareil pour tous les pays de la région ), les armements ça produit pas de richesse mais ça allonge les factures (coût d'équipement, de fonctionnement, de formations, d'entretiens etc... ), alors ils devraient monter des usines dans leur pays au lieu d'acheter des armements qu'ils ne savent maîtriser et en plus ils appelent leurs alliés à l'aide dés que leur ciel est traversé par quelques cannetons allant s'abreuver en Russie... Gros zero pointé à l'Arabie !

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

de quoi nous plaignons nous? On paye cherement leur petrole, si en retour ils peuvent donner du boulot a notre industrie c'est un juste retour. Peu de pays peuvent se payer notre matos et nous on en abien besoin pour garder notre relative independance. PS: aux dernieres nouvelles, le PDG de Thales serait confiant quand a un retour en force sur le programme Miksa pourtant recemment ouvert a la concurence (7Mdeuros et 10000 emplois conservés sur 10 ans)

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

PARIS (AFP) - Le prince héritier et ministre de la Défense d'Arabie saoudite, Sultan Ben Abdel Aziz, entame mercredi une visite à Paris sur fond d'offensive israélienne au Liban, alors que la France espère conclure avec Ryad plusieurs gros contrats dans le domaine militaire. Peu après son arrivée dans l'après-midi, le prince héritier doit être reçu à l'Elysée à 18H45 locales (16H45 GMT) pour un premier entretien avec le président Jacques Chirac, qui ne figurait pas initialement au programme. Il sera à nouveau reçu jeudi par M. Chirac pour un entretien suivi d'un déjeuner. Au cours de sa visite, qui durera jusqu'à vendredi, il rencontrera également son homologue de la Défense, Michèle Alliot-Marie et le Premier ministre Dominique de Villepin. "Les entretiens permettront d'évoquer les questions régionales et internationales, en particulier la situation au Liban, au Proche Orient et en Irak, comme le dossier iranien", a déclaré le porte-parole du ministère français des Affaires étrangères, Jean-Baptiste Mattei. Bien que Ryad ait critiqué en des termes plus durs que Paris les bombardements israéliens au Liban, qui visent notamment des infrastructures civiles, les positions des deux pays sont très proches. Ils affichent leur soutien aux autorités et à la population de ce pays, tout en condamnant les actions menées contre l'Etat hébreu par la milice chiite libanaise du Hezbollah, qualifiées "d'aventuristes" par l'Arabie Saoudite et "d'inacceptables" par Paris. La France compte 17.000 ressortissants immatriculés au Liban, et a largement participé à la reconstruction du pays. L'Arabie Saoudite est le pays arabe qui a le plus largement financé la reconstruction après la guerre civile (1975-1989), et avait parrainé l'Accord de Taïef de 1989, qui avait mis fin à ce conflit. Le porte-parole a souligné que Paris et Ryad partageaient une "large convergence de vues" sur "l’ensemble des questions régionales". "L'engagement à notre partenariat stratégique nous conduit à fournir au royaume un appui fort dans la lutte contre le terrorisme, (domaine) dans lequel il a accompli un admirable succès", a déclaré de son coté M. Chirac dans un "message au peuple saoudien" publié par le quotidien Al-Riyadh. La France veut également aider le royaume à "préserver sa sécurité extérieure, que ce soit en termes d'entraînement de personnel, de la coopération entre les forces ou la modernisation de son équipement", a dit M. Chirac, qui s'était rendu à Ryad en mars mais n'était pas parvenu à en ramener des contrats militaires. De source française proche du dossier, on indiquait début juin que la visite du prince Sultan Ben Abdel Aziz pourrait être l'occasion de l'annonce de contrats pour les industriels de la défense, notamment pour le groupe européen EADS (Paris: NL0000235190 - actualité) via sa filiale Eurocopter. Eurocopter est en discussions avec l'Arabie saoudite pour la vente de Super Puma, de Fennec et de NH 90, un contrat qui pourrait porter sur une soixantaine d'appareils. Des discussions sont également en cours pour la vente au royaume d'avions de combat Rafale, construits par le groupe français Dassault, d'avions ravitailleurs dérivés des A-330 d'Airbus, de chars Leclerc, de frégates et de sous-marins. Le montant total de ces contrats serait de 40 milliards d'euros (51 milliards d'USD), avait précisé début juin la source française proche du dossier, la France ne devant en recevoir qu'une partie.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La France compte 17.000 ressortissants immatriculés au Liban

Moi, je suis immatriculé où? :shock:
0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'Arabie saoudite est sur le point de commander 76 canons Caesar à Giat Industries, un contrat qui représenterait "plusieurs centaines millions d'euros", lit-on sur le site internet du quotidien Les Echos.

L'annonce pourrait intervenir à la suite d'un déjeuner ce jeudi ce moment entre Jacques Chirac et le prince Sultan bin Abdulaziz al Saoud, vice-Premier ministre et ministre saoudien de la Défense.

Si le contrat est effectivement signé, il s'agira du troisième décroché pour ce canon de 155 mm autotracté, après les 77 achetés par l'armée françaises et les six commandés par la Thaïlande.

Les canons Caesar pour la garde nationale seraient couplés avec le système de conduite de feu Atlas de Thales, confirmant les informations de la lettre spécialisée TTU. Contacté, Giat n'a pas souhaité commenter. L'armée de terre saoudienne réfléchit également au devenir de sa brigade blindée dite «française». Avec deux options à la clef pour Giat : soit la modernisation des AMX 30 (un peu moins de 300) ou leur remplacement par des Leclerc.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ces cons de saoudiens vont a nouveau sortir la carnet de cheque pour des armement qu'ils n'utilise jamais c'est comme pour les F-15 ils en ont plus de 200 appareils mais moin de la moitié vole reelement :lol: mais bon c'est une aubaine pour les francais 8)

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Avec deux options à la clef pour Giat : soit la modernisation des AMX 30 (un peu moins de 300) ou leur remplacement par des Leclerc.

REMPLACEZ LES !!!!!!!! :lol:

svp m'ssieurs les Saadouniens, on en a b'soin :lol:

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rumeur : le mardi 25, les pro-Rafale vont pleurer... :lol:

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pfff des rumeurs il n'y a plus que ça sur le Rafale et le Typhoon, à croire que l'intox fait partie de l'armement embarqué...

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rumeur : le mardi 25, les pro-Rafale vont pleurer... :lol:

Pleurer... de joie ou de malheur?

Il se passe quoi le 25, rumeur ou pas? Et officielement?

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je pense que notre ami Tmor souhaite laisser un peu de suspense à peu de frais ;) Bon, pour l'ArabieSaoudite, je ne me fait plus trop d'illusions au suejt du RAfale, par contre, avec le prix du baril qui ne devrait pas vraiment descendre nettement, de nouvelles opportunités vont arriver.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pfff des rumeurs il n'y a plus que ça sur le Rafale et le Typhoon, à croire que l'intox fait partie de l'armement embarqué...

t'as tout a fait raison :lol:
0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je pense que notre ami Tmor souhaite laisser un peu de suspense à peu de frais ;)

Oui, mauvaises rumeurs j'aurais du préciser ! ! ! :lol:

Le 25, on sera juste après Farnborough... Ca va saigner... :cry:

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

D'après des rumeurs qui ne sont d'ailleurs même plus des rumeurs tellement c'est certain maintenant:

- il y en a pour 40 milliard d'€ :shock:

- 96 Rafales,

- 300 Leclerc avec une unité de fabrication sur place (ils cherche du boulot pour leur jeunes apparemment...)

- les Caesar effectivement

- le contrat Thales confirmé à la surprise générale

Ca va faire du bruit!!!!!

Nan je plaisante :lol: :lol:

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La France va vendre soixante-seize canons de nouvelle génération à l’Arabie saoudite. Alors que le prince Sultan bin Abdulaziz al Saoud, ministre saoudien de la Défense, a été reçu à déjeuner par Jacques Chirac, jeudi à l’Elysée, l’entreprise Giat-Industries annonce la vente à l’exportation de son obusier Caesar de 155 mm. Mais sans préciser le nom du client, à la demande de celui-ci. Selon nos informations, et comme l’annonce également le journal «Les Echos», il s’agit bien de l’Arabie saoudite. http://www.liberation.fr/actualite/economie/194547.FR.php

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonne nouvelle en tout cas pour GIAT qui semble sortir la tête hors de l'eau. Reste plus que les rumeurs sur le nouvel interêt Saoudien pour le Lecler soit réel et ca serait encore mieux :)

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

faut pas trop rever quoi qu'il en soit la france aura en tout des miettes le marcher est assurer pour les usa depuis le debut

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rumeur : le mardi 25, les pro-Rafale vont pleurer...

pourquoi on pleurerait? On sait deja que les saoudiens ont choisi l'eurofighter et la signature devrait pas tarder donc il n'y a pas de suspens de ce côté là... :rolleyes: :?

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Apparement l'achat de Rafale pourrait toujours être d'actualité.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Apparament, ils ont acheté quelques ravitailleurs et des équipements de surveillance.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rien de bien neuf mais bon ... c'est Le Monde donc c'est cencé être sérieux :)

La France et l'Arabie saoudite ont signé vendredi 21 juillet à l'Elysée deux accords de coopération militaire qui devraient déboucher sur la fourniture d'importants équipements militaires d'une valeur d'au moins plusieurs milliards d'euros.

Ils concernent, dans un premier temps, la vente d'hélicoptères et d'avions ravitailleurs Airbus, puis, en fonction des négociations, celle de l'avion de chasse Rafale et du char Leclerc essentiellement. "Ces accords signés au plus haut niveau des deux Etats fixent le cadre de notre coopération en matière militaire, c'est donc un engagement politique de concrétiser dans des projets notre partenariat de défense", a déclaré le porte-parole de l'Elysée, Jérôme Bonnafont. "Les programmes associés seront finalisés pour certains d'entre eux très rapidement, comme les hélicoptères, les avions ravitailleurs Airbus, et d'autres plus tard en fonction de l'avancement des discussions bilatérales. Il y a de telles discussions notamment en ce qui concerne les projets sur l'avion de combat Rafale, des bâtiments de surface, des sous-marins et des chars Leclerc", a-t-il ajouté.

UN MONTANT DE "3 OU 4 MILLIARDS D'EUROS"

La seule fourniture d'hélicoptères et d'avions ravitailleurs représenterait un montant de "3 ou 4 milliards d'euros", avait indiqué en juin une source française proche du dossier. Le premier accord a été signé par Jacques Chirac et le prince héritier saoudien et ministre de la défense, Sultan Ben Abdel Aziz, le deuxième par la ministre de la défense, Michèle Alliot-Marie, et le prince héritier. "Par ces deux protocoles, la concertation franco-saoudienne dans les domaines de la défense et de la sécurité va être renforcée, des coopérations nouvelles dans le domaine des équipements militaires vont être engagées", selon M. Bonnafont. Lors de cette signature dans la salle des fêtes de l'Elysée, en présence du premier ministre, Dominique de Villepin, Jacques Chirac a jugé que "ces accords vont renforcer le lien de partenariat pour le développement et la sécurité entre nos deux pays", a rapporté le porte-parole. Ils constituent "un témoignage d'amitié et de confiance qui marquent nos relations", a-t-il ajouté.

Les discussions en cours entre Paris et Riyad portent notamment sur la vente d'hélicotères Super Puma, Fennec et NH 90 d'Eurocopter – un contrat qui pourrait porter sur une soixantaine d'appareils –, d'avions de combat Rafale de Dassault, d'avions ravitailleurs dérivés des A330 du constructeur européen Airbus, de chars Leclerc, de frégates et de sous-marins.

NOUVEL APPEL D'OFFRES DE RIYAD

Riyad a aussi lancé un appel d'offres international – après des années de négociations de gré à gré avec le groupe français Thalès – pour la fourniture d'un système de surveillance radar de son territoire appelé Miksa, un contrat très convoité d'une valeur de 7 milliards d'euros sur douze ans. Alors que le prince Sultan était à Paris en visite officielle, le Pentagone a indiqué avoir informé le Congrès américain de possibles ventes à l'Arabie saoudite d'équipements militaires pour un montant de plus de 6 milliards de dollars (4,7 milliards d'euros). Le contrat porterait notamment sur des véhicules blindés légers et des hélicoptères de combat Black Hawk destinés à la Garde nationale pour l'aider dans la lutte antiterroriste.

Avec AFP et Reuters

http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3224,36-797692@51-790533,0.html

(Tu vois phillippe... je met le lien quand je post un article ..... moi.... ;) )

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

he ebn tant mieux pour dassault qui va enfin pouvoir vendre son rafale :D

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant

  • Statistiques des membres

    5 063
    Total des membres
    1 132
    Maximum en ligne
    Blaireau11
    Membre le plus récent
    Blaireau11
    Inscription
  • Statistiques des forums

    19 995
    Total des sujets
    1 062 456
    Total des messages
  • Statistiques des blogs

    3
    Total des blogs
    2
    Total des billets