Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Missilerie de combat terrestre


Philippe Top-Force
 Share

Recommended Posts

Le dernier DSI qui indiquait au passage que l'Estonie venait de commander 6 000 CS-90 le mois dernier.

@Ciders Précision en février ou début mars 2022 : 5942 : https://www.armyrecognition.com/defense_news_march_2022_global_security_army_industry/spanish_company_instalaza_to_supply_6000_c-90_rocket_launchers_to_estonia.html Collectionneur

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

4 hours ago, collectionneur said:

Ce n'est pas un missile, mais en  , Espagne, Instalaza présente la roquette CS70, plus petite que la CS90 

Calibre 72 mm, poids de 5,5 kg, portée de 350 M, censé percé un blindage de 300 mm. :

Je ne suis pas vraiment convaincu par celui-là. 300mm RHA pour un truc de 72mm ça me paraît un peu peu.

À titre indicatif, le LAW de 66mm en version EC Mk2 fait pareil (la version Mk1 faisait même 450mm) tandis que le RPG-26 soviétique de 72mm fait 440mm RHA. La masse est appréciable cependant. À 5.5kg, c'est 300g de moins que le M72A8 FFE de Nammo et il me semble que c'est le gros avantage également de la série C(S)-90 comparé à la concurrence.

 

2 hours ago, Paschi said:

RAFAEL Unveils the 6th Generation SPIKE NLOS Missile

La partie "target image acquisition" à 0:30 me rappelle ce que MBDA essaie de faire avec la combinaison AKERON MP + drone. La partie handover paraît intéressante, surtout sur un missile à plus longue portée. On va voir si MBDA implémente quelque chose du genre sur AKERON LP.

 

 

Soit dit en passant, la page de l'AKERON LP est disponible sur le site de MBDA: https://www.mbda-systems.com/product/akeron-lp/

Point intéressant: 30 à 40kg de masse et portée entre 8 et 20km (dépendant du lanceur je suppose). On est sur une concurrence frontale au Spike ER2.

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

31 minutes ago, hadriel said:

20km c'est depuis un drone MALE.

30-40kg c'est léger au final, je le croyais plus lourd.

La référence c'est le Hellfire dont les différentes variantes font toute un peu moins de 50kg.

Pour le LP il a été vendu nettement moins lourd que le Hellfire de manière à permettre au Tigre d'en emporter plus de 8 ou de gagner en endurance/autonomie.

A priori le Tigre pourrait emporter ainsi 12 LP sans perte d'autonomie.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 12 minutes, g4lly a dit :

La référence c'est le Hellfire dont les différentes variantes font toute un peu moins de 50kg.

Pour le LP il a été vendu nettement moins lourd que le Hellfire de manière à permettre au Tigre d'en emporter plus de 8 ou de gagner en endurance/autonomie.

A priori le Tigre pourrait emporter ainsi 12 LP sans perte d'autonomie.

De mémoire il annonce un gain en poids de 20%.

 

 

Edited by gargouille
Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...
Le 15/06/2016 à 11:37, Bechar06 a dit :

Apparemment une info qui aurait échappé à votre sagacité collective:

Air & Cosmos du 10 juin 2016 / Eurosatory, page 32 + 33 ... AA/ROK bureau d'étude Français ( qui a proposé un pylône d'emport d' AASM pour les C-130 des FS )  fait une nouvelle proposition originale, pour SCORPION:

Alternative intelligente au Mortier porté par un véhicule type Griffon:   le MIGALE pour Munition Interarmée Guidée d' Appui Légère ...  en gros un missile tiré à froid, de la taille d'un Mistral, porté verticalement, et en lots, dont le tir et le guidage vers sa cible  est assuré par des senseurs répartis et partagés, prévus par Felin et Scorpion... Guidage y compris depuis un hélico.

Caractéristiques originales : 10 km de portée , passant par une altitude de 3000 m, plongée planante vers la cible,atteinte verticalement, hte précision... 

En réponse anticipée à un appel d'offre pour 2018 d'une arme d'appui Scorpion

 

Ré apparition du concept ?   cette fois intégré sur un Griffon (8 lanceurs verticaux)

 

  • Like 1
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 53 minutes, Bechar06 a dit :

 

Caractéristiques originales : 10 km de portée , passant par une altitude de 3000 m, plongée planante vers la cible,atteinte verticalement, hte précision... 

En gros c'est un obus de mortier de 120 en 1000 fois plus cher? C'est quoi l'intérêt par rapport à une MGM?

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Bechar06 a dit :

Ré apparition du concept ?   cette fois intégré sur un Griffon (8 lanceurs verticaux)

 

Ce genre de chose mais en défense aérienne ?

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 13 heures, hadriel a dit :

En gros c'est un obus de mortier de 120 en 1000 fois plus cher? C'est quoi l'intérêt par rapport à une MGM?

Il est vrai que 10km c'est un peu léger vu la taille du truc.
Ou alors, une double impulsion pourrait-elle faire le job? Éjection à froid, Booster, phase ascendante, déploiement d'une voilure et vol plané, puis booster à nouveau pour la phase d'attaque à forte vitesse et manœuvrabilité? Ça pourrait être intéressant et offrir une solution entre-deux amenant à la fois des avantages de la munition rôdeuse et du missile.
Par contre toute récupération serait impossible. Donc prévoir éventuellement une autre munition de même facteur forme mais réellement rôdeuse et récupérable cette-fois ci, propulsée par un petit moteur électrique à hélice?

Il y a 12 heures, gargouille a dit :

Ce genre de chose mais en défense aérienne ?

Avec 1.86m le Mistral est peut-être un peu trop long pour passer en hauteur à l'arrière de la caisse d'un Griffon mais il y a de l'idée en effet.

Reste la question du coût unitaire de ces munitions qui est le sujet de débat à garder en mémoire. Quand il y a déjà une solution MMP et MHT qui arrive, pourquoi investir à nouveau dans quelque chose d'autre?

Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)
Il y a 10 heures, Patrick a dit :

..................................

Avec 1.86m le Mistral est peut-être un peu trop long pour passer en hauteur à l'arrière de la caisse d'un Griffon mais il y a de l'idée en effet.

Reste la question du coût unitaire de ces munitions qui est le sujet de débat à garder en mémoire. Quand il y a déjà une solution MMP et MHT qui arrive, pourquoi investir à nouveau dans quelque chose d'autre?

On peut toujours rehausser.

L'idée serait d'avoir plus de missiles AA prêt à tirer que les deux ou quatre Mistral dans le moins d'espace requis, pourquoi pas dans un Griffon.

Edited by gargouille
Link to comment
Share on other sites

11 hours ago, Patrick said:

Il est vrai que 10km c'est un peu léger vu la taille du truc

Le probleme c'est surtout quand tu compares à un petit drone kamikaze électrique man-portable !!!

Le seul intéret du bidule fusée c'est d'arriver vite sur l'objectif ... mais avec un drone lent et endurant on peut compenser par le pré-positionnement.

Le plus petit modèle Hero chez Uvision va 50% plus loin ... https://uvisionuav.com/portfolio-view/hero-30/ et pèse seulement 8kg dans sa boite de lancement.

  • Thanks 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, gargouille a dit :

L'idée serait d'avoir plus de missiles AA prêt à tirer que les deux ou quatre Mistral dans le moins d'espace requis, pourquoi pas dans un Griffon.

Au prix du missile le Griffon sera moins cher que ses propres armements. Le minimum serait dans ces conditions d'avoir un véhicule dédié, et là c'est retour à la case départ.

Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)
Le 10/06/2022 à 06:38, rodac a dit :

C'est quoi la suite, le Stx? Le Charo? Le Crbrs? Le Zes? Le Lympus? L'Anus?

L'Anus, pour un armement censé percer un orifice, c'est pas mal trouvé.

Le servant de cet armement pouvant dés lors d'autant plus facilement s'appeler un trou du cul.

Edited by BP2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, BP2 a dit :

L'Anus, pour un armement censé percer un orifice, c'est pas mal trouvé.

Le servant de cet armement pouvant dés lors d'autant plus facilement s'appeler un trou du cul.

Il va sans dire que je ne suis pas l’auteur du message en revanche j’ai répondu à ce message du moins à la première partie qui n’est pas mentionnée.:huh:

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Quelles pourraient  être les applications SOL - SOL du MLP / MHT / AKERON-LP  ?   Je dis bien SOL - SOL 

Sa proximité de conception avec le MMP / Akeron-MP  ne pourrait elle pas donner des idées d'équipement / lanceur mixte  :  AKERON-MP  ou AKERON-LP  ? 

De quels senseurs ( pour sol-sol ) de + le lanceur aurait il besoin pour une vision à 8 km ( sa portée annoncée )

Ou applications LP  trop longues ( et distinctes du MP )  pour ne pas nécessiter des équipements d'accompagnement spécifiques, et donc une autre catégorie de porteur  

Je lis les engagements  LOBL  ( Lock-on before launch  ) et LOAL ( Lock-on after launch )   en   https://www.journal-aviation.com/actualites/mbda-en-dit-plus-sur-le-futur-missile-air-sol-longue-portee-du-tigre-mark-iii~55432.html

Et des explications autour du Hellfire en https://forum.dcs.world/topic/297249-hellfire-loblloal-and-the-4-trajectories/  ( LOBL ou LOAL : LOAL DIRrect  ou HIght  ou LOw ... avec définitions étendues )

Link to comment
Share on other sites

Un simple mat drone tetherisé et tu peux voir à 8km ou même au delà.

Un mat drone ça monte facilement à 2 ou 300m. Et tu peux emporter assez lourd parce que l'énergie et le gros du traitement est déporté sur le véhicule terrestre.

Après je ne suis pas sur qu'il y ait nécessité que le véhicule missilier dispose d'optique de la mort. C'est avant tout un porteur au profit d'unité plus avancées. C'est elle qui font la désignation initiale. Un fois en vol c'est loptronique du missile qui permet de fait le ciblage fin. Ça nécessite alors juste une console de pilotage basique.

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

3 minutes ago, g4lly said:

Un simple mat drone tetherisé et tu peux voir à 8km ou même au delà.

Un mat drone ça monte facilement à 2 ou 300m. Et tu peux emporter assez lourd parce que l'énergie et le gros du traitement est déporté sur le véhicule terrestre.

Après je ne suis pas sur qu'il y ait nécessité que le véhicule missilier dispose d'optique de la mort. C'est avant tout un porteur au profit d'unité plus avancées. C'est elle qui font la désignation initiale. Un fois en vol c'est loptronique du missile qui permet de fait le ciblage fin. Ça nécessite alors juste une console de pilotage basique.

La question que je me pose c'est l'intérêt par rapport à une munition rôdeuse si on a déjà des missiles à plus courte portée mais capacités similaires dans les unités avancées (MMP).

Link to comment
Share on other sites

5 hours ago, mehari said:

La question que je me pose c'est l'intérêt par rapport à une munition rôdeuse si on a déjà des missiles à plus courte portée mais capacités similaires dans les unités avancées (MMP).

Je n'en vois pas non plus...

... Je ne suis même pas sûr qu'un ATGM fusée soit plus survivable qu'un drone kamikaze électrique.

Link to comment
Share on other sites

1 minute ago, g4lly said:

Je n'en vois pas non plus...

... Je ne suis même pas sûr qu'un ATGM fusée soit plus survivable qu'un drone kamikaze électrique.

Le seul avantage que je puisse voir c'est la réactivité. J'ignore à quelle vitesse un MHT pourra se déplacer mais imaginons 150m/s (c'est assez faible comme estimation vu que certains font beaucoup plus), soit 540km/h. Imaginons qu'une compagnie située à 2km en avant des éléments d'appui du bataillon ait besoin d'une frappe immédiate 6km devant eux (soit les 8km offerts par le MHT), il faudrait alors 53s au missile pour faire le trajet. Si on imagine qu'un Switchblade 600 se trouve à cette place avec sa vitesse maximale de 185km/h¹ (soit 51m/s), il faudrait 2min37s pour faire le même trajet.

Les contre-argument sont alors que

  • La compagnie (en tout cas en France) dispose de ses propres moyens ATGM avec le MMP qui fournissent la réactivité
  • La munition rôdeuse devrait en théorie être déjà en l'air et agissant plus en avant du bataillon comme un drone de reconnaissance donc elle devrait déjà être sur zone.

 

Bref, à mon avis, les sections ATGM des compagnies d'appui devraient se voir remplacées par des sections munitions rôdeuses (ou alors se voir intégrer un groupe munitions rôdeuses).

 

 

¹ Je suppose que la "Dash speed" n'est pas juste une vitesse de plongée (pendant une attaque par le haut) mais aussi une vitesse de pointe. Sinon, on est à 112km/h soit 31m/s ce qui donne 4min18s

Link to comment
Share on other sites

Ca se récupère une munition rodeuse ? Si oui, ca se recharge facilement en carbu ? (a priori, ce n'est qu'optionnel dans les appels d'offres en cours par la DGA)

Aussi quel est le delta coup ? J'ai cru comprendre qu'il n'etait pas si elevé :o

Edited by Asgard
Link to comment
Share on other sites

40 minutes ago, Asgard said:

Ca se récupère une munition rodeuse ? Si oui, ca se recharge facilement en carbu ? (a priori, ce n'est qu'optionnel dans les appels d'offres en cours par la DGA)

Aussi quel est le delta coup ? J'ai cru comprendre qu'il n'etait pas si elevé :o

Ça se récupère (c'est juste un drone avec une bombe dedans). Comment ça se récupère et ça se recharge, ça dépend du modèle je suppose.

Le plus évident pour la récupération serait d'utiliser un filet pour minimiser les dégâts (le RQ-21 se récupère en fonçant sur un unique fil) mais je sais que certains drones sont prévus pour se "déposer" sur le sol donc ça doit être faisable aussi je suppose mais ça pose la question du risque à la structure causé par le potentiel choc. D'autres comme UVision ont une récupération par parachute (sur certains de leur modèles au moins). Les munitions rôdeuses de type quadcopter (IAI Rotem L, STM Kargu) n'ont évidemment pas de limitation de ce point de vue et peuvent se poser n'importe où.

Pour préparer un nouveau lancement, il y a plusieurs chose. Si c'est un moteur thermique, il faut ouvrir le réservoir et verser le fuel (et demande le transport du fuel nécessaire en plus (qui est peut-être ou peut-être pas le même que celui du véhicule)), si c'est électrique, il faut juste échanger les batterie. Dans ce dernier cas, le groupe peut être doté d'un générateur quelconque pour recharger les batteries et donc avoir plusieurs sets de batteries à sa disposition.

Ensuite, ça dépend de la méthode de lancement. Si c'est une catapulte/fronde, il suffit juste de mettre la munition dessus et c'est bon. Si c'est un canister, il faut pouvoir recharger la canister ce qui implique de replier les ailes, de placer les sabots/guides autour, réintroduire dans le tube, refermer et recharger le moyen de lancement d'une façon ou d'une autre (capsule de gaz par exemple).

 

Ceci dit, ce n'est pas parce qu'il est possible de récupérer des munitions rôdeuses que toutes sont prévues pour. De nouveau, ça dépend du modèle.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

2 hours ago, Asgard said:

Ca se récupère une munition rodeuse ? Si oui, ca se recharge facilement en carbu ? (a priori, ce n'est qu'optionnel dans les appels d'offres en cours par la DGA)

Aussi quel est le delta coup ? J'ai cru comprendre qu'il n'etait pas si elevé :o

Souvent elle sont équipé d'un petit parachute. Ça prends quelques minutes à reconditionner les modèles électriques.

Parachute_3_LR.jpg

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,798
    Total Members
    1,550
    Most Online
    FredX
    Newest Member
    FredX
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...