Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Missilerie de combat terrestre


Philippe Top-Force
 Share

Recommended Posts

Le 11/05/2023 à 00:14, Fanch a dit :

Pour la compagnie, en complément du MMP, il faudrait un truc que l'on puisse avoir en nombre suffisant pour pouvoir l'utiliser contre tout en n'importe quoi.

Un missile pas cher pour en avoir plein mais utilisable  "contre n'importe quoi" est une question cruciale pour l'anti-structure.

Car détruire un MBT à 10 m€ voire simplement un VCI à 4m€ avec un MMP à 0,250 m€, c'est un taux d'échange acceptable, par contre pour démolir un bunker un tant soit peu résistant, c'est hors de prix...

C'est une problématique qui colle bien au Jaguar :

Le CTA40 perce 20cm de béton.

Le MMP perce 2m de béton.

Entre les 2, si le Jaguar avait "à  gauche de sa tourelle" un missile type Milan (qui perçait aussi 2m de béton) ou une grosse rocket capable de faire de l'anti-struture à low-cost, il serait plus cohérent dans sa fonction d'appui-feu d'infanterie.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...
  • 4 weeks later...
1 hour ago, Clairon said:

Lu dans le dernier Fantassins n°50 : la trame Antichar Française Roquette-Missile doit rapidement intégrer un missile AC à courte portée pour remplacer l'Eryx.

Clairon

Déjà mentionné et discuté ici:

Ils donnent plus d'infos sur ce qui est recherché?

Link to comment
Share on other sites

A propos du Missile MHT ou Akéron LP, je me permets de recopier ici 2 interventions intéressantes ( du fil Tigre, 13/07/2023 ):

@PolluxDeltaSeven "Alors l'Akeron-LP joue quand même dans une toute autre catégorie que le Spike, notamment en terme de précision, de qualité de la visée, de fiabilité des tirs, etc etc. Mais on en revient toujours à la même chose: est-ce qu'un missile 20% plus précis, 40% plus fiable et 30% plus efficace à longue portée mérite d'être 300 ou 400 ou 1000% plus cher que la concurrence ?

Aujourd'hui, sur la plupart des armements, la DGA estime que oui. "   " sur un missile emporté par grappe de 8 sous les ailes d'un hélicoptère, je suis un peu plus enclin à accepté qu'un missile sur huit ne quittera pas le rail de lancement, sans mettre en danger ni l'équipage ni la mission, si la facture totale peut être réduite par trois ou par dix en échange"

 

@mehari "Je parlais surtout de l'Akeron-MP (MMP) dans ce cas-ci.

Je te rejoins (partiellement) sur le -LP. D'un côté, j'apprécie le potentiel de frappe sur désignation par image qui a l'air d'être ce qui est recherché sur le MP et demande alors le guidage EO/IIR avec datalink RF, de l'autre le coût de ce datalink est, d'après ce que je comprends, énorme. Un système IIR/SALH serait probablement moins cher, quite à prévoir un autodirecteur alternatif et un point de montage pour datalink si on veut justement avoir ces capacités pour l'une ou l'autre mission.

On notera que les US ont apparemment acheté des Spike NLOS pour leurs Apache."

 

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Le 11/05/2023 à 01:09, g4lly a dit :

L'autre idée c'est une mine sauteuse bonus ...

Comme chez les russes ? (Ptkm 1 ou 1R)

Le 11/05/2023 à 01:09, g4lly a dit :

Balancer une charge bonus à 150m de haut ça doit pas être compliqué pour une petite charge pyro.

Ce n'est pas non plus si simple, et il faut envoyer toute la charge utile, y compris les systèmes de détection, et être sûr qu'ils ne vont pas taper un véhicule ami... Ce serait bête de taper le transport de l'unité au lieu du véhicule ennemi, ou le véhicule ami qui passait sur l'axe qu'on doit justement sécuriser...

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Le 11/05/2023 à 11:30, mehari a dit :

Après, il faut voir ce qu'ils veulent exactement du côté des specs.

Tout est là, la fonction "missile" relève d'un guidage externe ou interne et de la portée/précision.

Apparemment il s'agit de compléter par le bas (coût) le MMP pour un usage "polyvalent" en urbain ou zone compartimentée.

Il y a de quoi inventer un mini MMP low cost ou une roquette intelligente... :tongue:

La protection des blindés et l'avènement du hard kill suposent des trajectoires complexes avec des charges adaptés différentes d'un objectif fixe, comme une infrastructure ou une cavité. D'où la problématique du coût. :blink:

La frontière entre missile et drone est ténue et les deux moyens sont complémentaires.

À voir !?

Link to comment
Share on other sites

Le 13/07/2023 à 18:55, Bechar06 a dit :

MHT intégré dans "la transition vers les futures capacités" & sur le futur standard du Tigre (version Sénat) à un MHT dont l'avenir du développement "fera l'objet d'une étude"

Sans maîtrise du ciel et avec la menace des SHORADS ou autres MANPADS, les vecteurs aéroterrestres devront prendre de la distance par rapport à leurs objectifs, tout en ayant un retour de la scène, pour la souplesse avec un homme dans la boucle, et l'évaluation des dégâts.

Dans le cadre d'un conflit contre une force équivalente, le Hellfire est à la portée des menaces sol-air et de sa propre portée optique. La désignation laser par le porteur est à oublier en vol tactique derrière des masques ou des évasives près du sol... La désignation au sol n'est pas toujours présente.

Le recours aux drones est une évidence, avec des liaisons de données résilientes (?)

Sinon, un missile du genre Brimstone est utilisable avec des moyens de détection et de ciblage ad hoc pour éviter les tirs non appropriés...

Abandonner le MHT ou MLP serait une erreur technique et tactique.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

En marge de https://www.forcesoperations.com/encore-des-missiles-hellfire-pour-la-france/  Missiles HELLFIRE pour la France

"programme MAST-F. Un temps sanctuarisée dans la loi de programmation militaire pour 2024-2030, l’intégration de l’Akeron LP sur l’hélicoptère Tigre a disparu dans l’ultime version d’une LPM promulguée ce mardi"

Link to comment
Share on other sites

Le 03/08/2023 à 14:54, Bechar06 a dit :

En marge de https://www.forcesoperations.com/encore-des-missiles-hellfire-pour-la-france/  Missiles HELLFIRE pour la France

"programme MAST-F. Un temps sanctuarisée dans la loi de programmation militaire pour 2024-2030, l’intégration de l’Akeron LP sur l’hélicoptère Tigre a disparu dans l’ultime version d’une LPM promulguée ce mardi"

Une bien surprenante surprise.
Je suis surpris.

  • Haha 2
Link to comment
Share on other sites

La roquette qui prend l'air : de 7 km elle atteint 120 km de portée !  par Thalès Belgium 

https://air-cosmos.com/article/siae-23-thales-augmente-la-portee-d-une-roquette-de-7-km-a-plus-de-120-km-65594

"En combinant un drone porteur, un drone lance-roquette et une roquette FZ275 LGR, Thales proposait durant le SIAE 23 une solution pour projeter la roquette en question non plus à 7 kilomètres de distance mais bel et bien à plus de 120 kilomètres… tout en gardant une précision inférieure à 1 mètre. "

Link to comment
Share on other sites

En attendant la solution Belge de Thalès Belgium ...

https://www.opex360.com/2023/08/13/vers-un-systeme-de-lance-roquettes-a-guidage-laser-pour-les-vehicules-legers-des-forces-speciales-francaises/

"projet encore en cours de développement, si ce n’est qu’il a été baptisé « BUTHUS » [du nom d’un scorpion que l’on trouve surtout dans le sud de la France] et qu’il repose sur un « panier lance-roquettes à guidage laser, d’une précision métrique et d’une portée utile de 7 km » pouvant être installé sur un… fardier.

Pour rappel, le ministère des Armées a commandé un total 300 véhicules de type fardier [avec 172 remorques] auprès de l’entreprise français UNAC. D’une masse de 2 tonnes, ces engins peuvent être soit parachutés par un avion de transport tactique, soit transportés sous élingue par un hélicoptère NH-90 ou Caracal. Leur armement se compose de deux mitrailleurs de 7,62 mm et ils sont capables de tracter un mortier de 120 mm ou de transporter jusqu’à 400 kg d’équipements grâce à leur remorque.

Cela étant, il n’est pas non plus impossible que ce panier lance-roquettes soit intégré sur le Grizzly, le nouveau « véhicule de reconnaissance et d’avant-garde aéroportée » de la 11e Brigade Parachutiste [BP].

Quant à la roquette que le système BUTHUS est susceptible d’utiliser, la description donnée par le bulletin de l’amicale du 1er RPIMa fait penser à la FZ275 LGR de 70 mm qui, selon Thales, est « la plus légère et la plus compacte du marché », tout ayant une précision métrique et une portée de 7 km."

Edited by Bechar06
Link to comment
Share on other sites

Il y a 12 heures, Bechar06 a dit :

Pas très sympa pour les Belges …. ou Air & Cosmos…

Sur le fond ? 

L info n était pas passée me semble t il 

Bha non mais avoue que c'est fallacieux 

La même roquette sur un Reaper aura une portée de 3000 km. Ça n'a pas vraiment de sens de s'exprimer ainsi à partir du moment où tu mets 3 systèmes dans la boucle dont un réutilisable 

En plus ce ne plus un armement terrestre du coup 

 

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 19 heures, Bechar06 a dit :

"projet encore en cours de développement, si ce n’est qu’il a été baptisé « BUTHUS » [du nom d’un scorpion que l’on trouve surtout dans le sud de la France] et qu’il repose sur un « panier lance-roquettes à guidage laser, d’une précision métrique et d’une portée utile de 7 km » pouvant être installé sur un… fardier.

Complément visuel

 

Edited by Bechar06
Link to comment
Share on other sites

Le 13/08/2023 à 07:41, Bechar06 a dit :

L info n était pas passée me semble t il 

DEFEA-23-Aihmi_01.jpg

On avait déjà parlé de ce combo rocket + extension de portée via propulseur électrique en Mai dont EDR avait fait un article.

https://www.edrmagazine.eu/beating-the-tactical-bubble-with-s-a-s-technology-aihmi-ahm-1x

 

 

Le 12/08/2023 à 22:59, Bechar06 a dit :

La roquette qui prend l'air : de 7 km elle atteint 120 km de portée !  par Thalès Belgium 

 

Il y a 13 heures, clem200 a dit :

La même roquette sur un Reaper aura une portée de 3000 km. Ça n'a pas vraiment de sens de s'exprimer ainsi à partir du moment où tu mets 3 systèmes dans la boucle dont un réutilisable

Effectivement c'est une présentation "commerciale" qui décribilise l'augmentation réelle de portée apportée par le combo qui passe de 7km à 35km et transforme une rocket guidée en MTO.

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Quoi qu'on en pense, le petit panier de roquettes guidées pourrait bien se généraliser sur les véhicules en tout genre.

On disposerait d'une munition unique et commune qu'on retrouverait sur des véhicules, sur hélicos, sur drones. Un bon scénario pour réaliser une commande et un stock important.

Au niveau des véhicules, il pourrait être présenté sous forme de kit à intégrer sur VBCI, sur Griffon/Serval. On amènerait alors une capacité intéressante qui pourrait faire une jonction avec le MMP ainsi que l'AT4 dans certaines situations, qui plus est avec une meilleure portée.

Après il faut bien entendu ne pas négliger le drone, car quoi qu'on en pense, il a sa place dans le domaine "missilerie". Il a beau être petit et moins impressionnant, mais on le voit en Ukraine, il y a des RPG qui volent et qui viennent frapper avec précision des blindés ou vont tomber dans des abris de tranchées, tout cela de fabrication artisanale. Ils font parfois mieux que ce qu'on pourrait faire derrière un poste de Milan ou Kornet en terme de précision. Le drone a l'avantage de la hauteur de vue qu'on ne retrouve pas au sol derrière un poste de tir AC classique. Un MMP c'est encore différent car on va lui donner de la hauteur et on le guide comme un drone par l'intermédiaire de caméras, c'est ce qui en fait sa plus grande qualité/efficacité.

On peut imaginer ce que va rapidement devenir le segment du drone suicide quand on va passer de l'artisanal à l'industriel, le champ de bataille risque d'être noyé de ce genre d'engins et ce qui est aujourd'hui en Ukraine des frappes qu'on peut qualifier d'unique même si parfois répété à quelques minutes d'intervalles, les essaims arriveront, se généraliseront dans les armées qui auront investis le secteur, ce n'est qu'une question de temps.

Donc la roquette guidée laser est une bonne chose à intégrer, mais il faut bien intégrer la "relecture" du champ de bataille qui amène à créer de plus en plus de recul avant de s'engager et qui amène également de plus en plus de profondeur dans l'engagement. Le drone est prédominant dans ce changement, il y a une complémentarité de drones, qui permet d'aller voir derrière un mur à 50m comme d'aller frapper une cible à 500km. C'est vraiment selon moi le secteur à ne pas rater pour les prochaines années.

  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 46 minutes, Pol a dit :

il faut bien intégrer la "relecture" du champ de bataille qui amène à créer de plus en plus de recul avant de s'engager et qui amène également de plus en plus de profondeur dans l'engagement. Le drone est prédominant dans ce changement,

Cela ne va-t-il pas avoir un impact sur le rôle du MBT comme pointe de la lance ? Attendu que l'on est devant un système (le MBT) conçu pour détruire un adversaire dans une box de 4 km, mais dont la protection par le haut risque de rester insuffisante face à un swarm de drones/rocket guidées tirées de plus en arrière.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,964
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Aquaromaine
    Newest Member
    Aquaromaine
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...