Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Exportation du Rafale: prospects et clients potentiels


pascal
 Share

Recommended Posts

Il y a 14 heures, Teenytoon a dit :

Livrés. Ce qui peut être différent de produits. 

On a déjà eu le cas par le passé notamment avec l'Inde qui a un moment a pris possession de ses Rafale par batch entiers et pas au fur et à mesure de la production. 

Le Qatar aussi je crois. 

Rien ne dit qu'il n'y a pas empilement d'avions terminés sur le parking ou dans un hangar dans l'attente d'une livraison en une fois pour un des clients exports. 

Tu as sorti un extrait de mon message qui répond en partie.  J'ai beau prendre les chiffres dans tous les sens, je ne vois pas de cadence 3, au mieux cadence 2.

Link to comment
Share on other sites

Le 02/11/2023 à 14:52, Claudio Lopez a dit :

Si quelqu'un a un abonnement au monde pour qu'il puisse partager l'article 

Tu sais que j'en partage régulièrement sur l'Ukraine, donc n'hésite pas (ou les autres) à me tagguer au besoin. Si je peux rendre un service, c'est toujours un plaisir...

Révélation

QV6VJTDX7RDDBIJXUTM45ETJVE.jpg

https://www.lemonde.fr/economie/article/2023/11/02/la-vente-de-rafale-a-l-arabie-saoudite-serait-un-succes-par-defaut-pour-l-avion-tricolore-dans-la-concurrence-impitoyable-des-marchands-d-armes_6197855_3234.html

 

Citation

« La vente de Rafale à l’Arabie saoudite serait un succès par défaut pour l’avion tricolore dans la concurrence impitoyable des marchands d’armes »

Chronique

Jean-Michel Bezat

Le royaume wahhabite, accusé de violation des droits humains, envisagerait d’acquérir 54 appareils de Dassault Aviation, faute de pouvoir acquérir 48 Typhoon en raison du veto allemand, estime Jean-Michel Bezat, journaliste économique au « Monde ».

L’Arabie saoudite achetant des avions de combat français, ce serait une importante prise de guerre économique pour Dassault Aviation et un coup politique pour la France. Le royaume wahhabite envisage d’acquérir 54 Rafale et demande à l’avionneur de lui faire une offre chiffrée avant le 10 novembre, révélait La Tribune Dimanche du 22 octobre, des « discussions » confirmées par le ministre des armées, Sébastien Lecornu, sans plus de précisions.

Il y a un « moment Rafale », se félicitait, fin août, le PDG du constructeur, qui a dû attendre la commande égyptienne (en 2015) pour exporter ses premiers exemplaires. Eric Trappier se dit convaincu que l’avion omnirôle (défense aérienne, reconnaissance, dissuasion nucléaire, lutte antinavire…) est une alternative aux appareils américains et russes. Au point de donner la « priorité » à la cinquième génération de Rafale prévue en 2030, reléguant au second plan le système de combat aérien du futur mené dans le cadre européen avec l’allemand Airbus Defence and Space et l’espagnol Indra.

Au cinquième rang mondial des acheteurs d’armements

Une vente à Riyad serait d’abord un succès commercial. Moins important que les 80 avions acquis par les Emirats arabes unis, certes, mais de même ampleur que les commandes de l’Egypte et de l’Inde qui finalise actuellement l’achat de 26 appareils supplémentaires. Riche de ses pétrodollars et dotée d’un budget de défense de 70 milliards de dollars (66 milliards d’euros) en 2022, en progression pour la première fois depuis 2018, l’Arabie saoudite figure au cinquième rang mondial des acheteurs d’armements.

L’opération renforcerait aussi le choix stratégique du général de Gaulle au début de la Ve République : un modèle d’armée complet reposant sur une industrie capable de lui fournir la quasi-totalité de ses équipements. Les industriels ne pouvant vivre des seules commandes nationales, il implique d’importantes exportations de matériels militaires. Le Rafale remplit ce rôle, puisque, sur 453 commandes, les 261 livraisons à l’étranger dépassent celles de l’armée de l’air et à la marine françaises.

Enfin, ce serait un succès politique de Paris face aux Etats-Unis – et surtout face à l’Europe. L’aviation saoudienne est équipée de Boeing F-15, d’Eurofighter Typhoon européens et de Tornado britanniques. Elle se rabat probablement sur le Rafale faute de pouvoir acquérir 48 Typhoon en raison du veto allemand. Sous la pression des Verts, qui accusent Riyad de crime de guerre au Yémen, le chancelier Olaf Scholz a dû s’opposer à cette vente. Un succès par défaut pour l’avion tricolore dans la concurrence impitoyable des marchands d’armes.

 

Le 02/11/2023 à 16:17, Ponto Combo a dit :

Le Monde, toutes les nouvelles d'avant hier....

Oui et non. Leurs reportages de fonds sont souvent toujours assez pertinents, des années plus tard. Pour en avoir exhumer un paquet sur l'Ukraine, ils étaient pas à coté de la plaque. Ce qui veut dire rétrospectivement que quand tu en lis à l'instant t, t'es plutôt bien mis au parfum pour l'avenir. 

Mais pour la partie "petite" information du quotidien, c'est pas sur le scoop qu'il faut attendre le Monde. C'est sur la doxa du moment, l'état d'esprit et l'opinion majoritaire de ceux qui ont le pouvoir, au sens élargi (pas qu'au gouvernement). De ce point de vue là, le ton donné sur le thème Rafale a changé de façon importante ces 15 dernières années. D'ailleurs, l'article que je partage ci-dessus (qui n'en n'est pas un, mais une tribune), donne exactement l'illustration de ce nouveau "ton". L'avion est une fierté, on rappelle à quoi il doit son existence politique (la volonté du Général d'une souveraineté maximale), on rappelle qu'on se bagarre avec l'Allemagne, les Anglais, les US et pas un mot chagrin sur les droits de l'Homme. Car après tout, qui sommes-nous pour aller s'ingérer à droite à gauche, n'est-ce pas ? 

Bref, réactualisez messieurs vos heuristiques: sur ce sujet du Rafale (et celui là précisément, je parle pas pour les autres), le Monde n'est pas (plus ?) Mediapart. 

Edited by olivier lsb
  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 19 minutes, olivier lsb a dit :

Bref, réactualisez messieurs vos heuristiques: sur ce sujet du Rafale (et celui là précisément, je parle pas pour les autres), le Monde n'est pas (plus ?) Mediapart. 

le Monde mange à tout les râteliers(pas le seul), reçoit des fonds de fondations étrangères (lobbies) donc reste dans sa vision de son propre progrès, ça rappelle pas un morceau de deep purple  ? :wacko:

Edited by MatOpex38
  • Confused 2
Link to comment
Share on other sites

Citation

Accord avec l'Arabie Saoudite

La relation saoudienne reste lucrative pour BAE et les Allemands n'ont pas complètement claqué la porte à la vente du Typhoon G5. M. Murray estime qu'il pourrait y avoir une légère hausse des actions si l'Allemagne décidait de ne pas utiliser son veto en dernière instance.

"L'exposition à l'Arabie Saoudite est un facteur de risque clé que les investisseurs prennent en compte", a-t-il déclaré au National .

« Si l’Allemagne supprimait son veto, cela signifierait que ce facteur de risque serait légèrement réduit, ce qui rendrait les arguments en matière d’investissement légèrement plus attrayants.

"Cependant, cela n'aura aucun impact sur les prévisions car les analystes supposent actuellement que les choses se passent comme d'habitude en Arabie saoudite."

https://www.thenationalnews.com/world/uk-news/2023/11/10/war-payouts-put-bae-shares-on-the-up-as-arms-firm-withstands-saudi-setback/

ils rêvent encore apparemment, c'est les meilleurs donc pourquoi se remettre en question?

en fait les chances de Dassault semblent plus en plus pertinentes 

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 32 minutes, mgtstrategy a dit :

source?

Là par exemple :

https://www.intelligenceonline.fr/renseignement-d-etat/2023/11/09/dans-les-derniers-plans-d-une-visite-d-emmanuel-macron-a-riyad,110084578-art

Mais les attentas du 7 octobre risquent de compliquer les choses ...

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, jojo (lo savoyârd) a dit :

Ou au contraire de les simplifier.

Le KSA a toujours besoin d'avions, mais il peut encore moins qu'hier se les faire livrer par les USA. L'Allemagne déjà chiante pour le Typhoon a en plus subit la victime la plus connue de l'attentat du sept (pauvre petite). Pour finir le temps de l'émotion du pequin moyen et celui des contrats stratégique n'est pas le même. Il est probable que dans une petite année, le sujet du moment soit tout autre.

Et il est bon pour la France de parler avec tous, et de maintenir sa souveraineté, alors vraiment, qui ralera ?

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Si les Saoudiens veulent des avions américains, les Américains livreront. Ce ne sont pas quelques menus désagréments diplomatiques qui les en empêcheront. Avoir découpé un journaliste dans un consulat n'a jamais stoppé la coopération avec Washington, malgré "l'émotion du pékin moyen".

Pour la France, il y a toujours le triple handicap du "copine avec le Qatar", "puissance moyenne" et "pas de liens particuliers avec elle".

Edited by Ciders
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 25 minutes, g4lly a dit :

Pourquoi donc?

Aucune raison rationnelle, j'essayais de dérouler ce en quoi les attentats du 7 pourraient influencer le contrat dans un sens positif pour la France. Et les États Unis impliqués directement ou lourdement indirectement avec Israël pourraient éloigner le contrat. Mais ce n'est qu'une potentialite

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 11 minutes, Coriace a dit :

Aucune raison rationnelle, j'essayais de dérouler ce en quoi les attentats du 7 pourraient influencer le contrat dans un sens positif pour la France. Et les États Unis impliqués directement ou lourdement indirectement avec Israël pourraient éloigner le contrat. Mais ce n'est qu'une potentialite

Tu penses que vu du PO/MO la position de la France est vu comme favorable aux "arabes" que celle des USA ?! Je ne vois pas vraiment en quoi ?

L'Arabie a des engagement régionaux avec les USA pas avec la France ... et la France n'a rien a vendre qui puisse intéresser l'Arabie ... au contraire je dirai.

Soit l'attaque du Hamas réveille la peur iranienne, et donc l'Arabie se réfugie encore plus dans les bras US ... soit elle n'y change rien et rien ne change. Je ne vois pas trop en quoi l'attaque du Hamas change quoi que ce soit aux relation Arabo-iranienne. Or c'est le principal levier US sur l'Arabie.

---

Pour moi l'attaque du Hamas est un non événement régional. Dans le sens ou il ne change absolument pas la donne en quoique ce soit. Du moins pour le moment. Il renforce Israël dans ses convictions qu'il ne peuvent vivre à coté des palestiniens ... rend les palestiniens encore moins fréquentable vis à vis des régime arabes sous protection US ou US-friendly.

Le bordel va juste permettre à certain de faire un peu plus de business en vendant plus de défense qu'ils ne vendaient déjà... mais globalement toujours les mêmes.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 7 heures, g4lly a dit :

Tu penses que vu du PO/MO la position de la France est vu comme favorable aux "arabes" que celle des USA ?! Je ne vois pas vraiment en quoi ?

L'Arabie a des engagement régionaux avec les USA pas avec la France ... et la France n'a rien a vendre qui puisse intéresser l'Arabie ... au contraire je dirai.

Soit l'attaque du Hamas réveille la peur iranienne, et donc l'Arabie se réfugie encore plus dans les bras US ... soit elle n'y change rien et rien ne change. Je ne vois pas trop en quoi l'attaque du Hamas change quoi que ce soit aux relation Arabo-iranienne. Or c'est le principal levier US sur l'Arabie.

---

Pour moi l'attaque du Hamas est un non événement régional. Dans le sens ou il ne change absolument pas la donne en quoique ce soit. Du moins pour le moment. Il renforce Israël dans ses convictions qu'il ne peuvent vivre à coté des palestiniens ... rend les palestiniens encore moins fréquentable vis à vis des régime arabes sous protection US ou US-friendly.

Le bordel va juste permettre à certain de faire un peu plus de business en vendant plus de défense qu'ils ne vendaient déjà... mais globalement toujours les mêmes.

Non globalement je suis d'accord avec toi. C'est surtout que l'exercice, a partir de cet événement, d'en tirer des enseignements forcément négatifs pour les ventes du Rafale me semblait assez decalé et que j'ai monté un raisonnement inverse. Mais a l'échelle des temps long effectivement on peut espérer assister à un non événement.

(Dans le sens où, si ca devenait un vrai événement, ça signifierait que le conflit dure voir se développe)

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Des enseignements négatifs alors qu'on n'a jamais autant vendu et que l'AS n'a jamais été un client Dassault, donc aucun risque de perdre un marché qui n'existe pas ? Ceux qui ont défendu ces enseignements sont-ils des lecteurs d'Avions légendaires ou des abonnés de La Tribune ? :laugh:

  • Haha 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 17 minutes, Ciders a dit :

Des enseignements négatifs alors qu'on n'a jamais autant vendu et que l'AS n'a jamais été un client Dassault, donc aucun risque de perdre un marché qui n'existe pas ? Ceux qui ont défendu ces enseignements sont-ils des lecteurs d'Avions légendaires ou des abonnés de La Tribune ? :laugh:

C'est vrai que trouver des aspects négatif en ce moment, c'est plutôt peu adapté. Avoir réussi à capter près de 300 Rafale à l'export pour un marché domestique minime, c'est pas mal quand tu compares:

F35: US: 2300 prévus; export: 1000

Typhoon: 690 prévus; export: ~150

Rafale: Fr: 286 prévus; export: 311

Surtout quand le patron de DA, très peu loquace d'habitude, dit que l'on est dans un moment Rafale et pour un certain temps. 

  • Like 1
  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Ciders a dit :

Des enseignements négatifs alors qu'on n'a jamais autant vendu et que l'AS n'a jamais été un client Dassault, donc aucun risque de perdre un marché qui n'existe pas ? Ceux qui ont défendu ces enseignements sont-ils des lecteurs d'Avions légendaires ou des abonnés de La Tribune ? :laugh:

Ou de metadefense ?

  • Haha 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 17 heures, olivier lsb a dit :

Le Monde est critiquable, j'ai mes propres doléances à leur encontre. Mais cette critique ne peut pas se faire au détriment d'un minimum d'objectivité, et attaquer le journal sur son financement alors que c'est l'un des plus autosuffisant de France, c'est faire dans la contre-vérité.

Et faire dans la contre-vérité pour dénoncer la malhonnête intellectuelle d'un canard, ça manque pas de piquant.

Fin du HS. 

et bien objectivement NON, apparemment !  

Citation

La crainte du camp français est claire: le Rafale serait un simple lièvre pour convaincre Berlin de lâcher du lest. Ce ne serait pas la première fois. Dans les années 1980, Riyad avait fait miroiter à Paris un intérêt pour le Mirage 2000, puis pour le biréacteur Mirage 4000, finalement resté au stade du prototype.L'Arabie saoudite avait finalement choisi le Tornado, développé par la Grande-Bretagne, l'Italie et l'Allemagne. Mêmes faux espoirs à la fin des années 2000, quand Riyad avait opté pour l'Eurofighter, malgré un intérêt supposé pour le Rafale. Dassault Aviation, qui ne commente pas officiellement les négociations, compte jouer la carte à fond. Mais l'avionneur apparaît clairement comme un challenger face à l'Eurofighter et au F-15 de l'américain Boeing, aussi dans la course

https://www.challenges.fr/monde/le-rafale-en-arabie-saoudite-un-pari-proche-du-mirage_872698

Je vois mal Scholz devenir suicidaire étant affaibli avec son gouvernement, venir diviser encore plus sa majorité Ecolo volatile totalement contre la vente  d'armes à MBS, mais il est toujours bon de refaire l'histoire des courses du lièvre français, en ajoutant que la victoire du typhoon ou les british avaient simplement annulé une enquête pour des pots de vins Bae systems du Serious Fraud Office, ce même FSO qui par la suite avait raquetté Airbus de 3,6 milliards d’euros sur des "soupçons".

https://www.lemonde.fr/idees/article/2020/02/03/l-amende-de-3-6-milliards-d-euros-infligee-a-airbus-une-bonne-affaire-geopolitique_6028191_3232.html

Edited by MatOpex38
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 23 heures, MatOpex38 a dit :

le Monde mange à tout les râteliers(pas le seul), reçoit des fonds de fondations étrangères (lobbies) donc reste dans sa vision de son propre progrès, ça rappelle pas un morceau de deep purple  ? :wacko:

Ce genre de réflexion sans aucun fond, ni pertinence, ni lien avec le sujet, tu peux les garder pour toi ! 

 

  • Thanks 2
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Le 05/11/2023 à 20:33, mgtstrategy a dit :

pas sur d'avoir lu / vu que le KSA voulait une ligne d'assemblage?

Dubai Airshow : l'Arabie saoudite toujours en quête d'une industrie de défense

Depuis 2016, l'Arabie Saoudite a structuré sa démarche dans la création d'une base industrielle de défense nationale. La pandémie est venue ralentir une volonté politique toujours bien présente comme l'illustre l'accord sur l'Airbus H175 en juin 2023 et celui qui accompagnera toute nouvelle commande d'avions de combat.

Dassault Rafale : un devis entre les mains

Le gouvernement français et la « Rafale Team » dont le chef de file est Dassault Aviation ont, depuis plusieurs semaines, entre les mains la demande de devis pour l'achat de 54 avions de combat Rafale faite par l'Arabie Saoudite....

  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

Les typhoon actuels Saoudiens ne font pas l’objet d’embargo Allemand pour les pièces de rechange que je sache donc il semble que ce soit juste un souci de trouver le créneau politique pour se faire approuver le deuxième batch.

Au pire si la confiance est vraiment brisée les Saoudiens peuvent se rabattre sur du F15.

D’autant plus que je suis pas convaincu que les US aiment l’idée que la France va supplanter leur grand ami Britannique comme second fournisseur de l’armée de l’air du Royaume. Ils pourraient « faire l’effort nécessaire » pour faire un deal que l’AS ne peut pas refuser.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Picdelamirand-oil a dit :

Dubai Airshow : l'Arabie saoudite toujours en quête d'une industrie de défense

Y'a t'il une chance raisonnable que le devis soit assortie d'une éventuelle propal pour une ligne de prod' moyen-orientale?

Entre les rafales émiratis, une potentielle tranche égyptienne supplémentaire et d'éventuels rafales saouds, y'a de quoi avoir les 100 Rafales que M.Trappier réclamait pour ouvrir une chaîne.

Alors, rêve humide ou réalité potentielle?

Quand jpense qu'on pourrait avoir 2 lignes de prod' à l'étranger si les planètes s'alignent, le bureau est à deux doigt de se lever tout seul :bloblaugh:

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,962
    Total Members
    1,749
    Most Online
    ConradTib
    Newest Member
    ConradTib
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...