Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Exportation du Rafale: prospects et clients potentiels


pascal
 Share

Recommended Posts

il y a 1 minute, Claudio Lopez a dit :

Mais du coup, le pot de vin était tellement énorme ( Près de 1,6 milliards de £ ) que j'ai l'impression que le contrat des Typhoon était déficitaire pour les britanniques !

Et si il n'avait pas été déficitaire, ils n'ont pas du gagner grand chose dans ce contrat...

Généralement les pots de vin sont payés par le contribuable du pays acheteur

Link to comment
Share on other sites

à l’instant, Claudio Lopez a dit :

Ha oui d'accord  .. ils surfacturent le contrat et il donne le surplus au décideur du pays acheteur...

Oui ils font des fausses factures. C’est à ça que servent toutes ces officines type ODAS (me rappelle plus du nouveau nom) etc… même si peut-être que choses évoluent je ne sais pas.

Link to comment
Share on other sites

Le 14/11/2023 à 14:54, Claudio Lopez a dit :

Mais du coup, le pot de vin était tellement énorme ( Près de 1,6 milliards de £ ) que j'ai l'impression que le contrat des Typhoon était déficitaire pour les britanniques !

Et si il n'avait pas été déficitaire, ils n'ont pas du gagner grand chose dans ce contrat...

Sur les 72 Typhoons saoudiens, il n'y en a que 24 de vraiment saouds.
Les 48 autres ce sont des EX-commandes de la RAF qui ont été annulées corps et bien pour raisons financières et transformées en export.
Sauf que les volumes prévisionnels de production étants liés à la question du  "juste retour", c'est-à-dire "tu achètes X avions tu as droit à Y% de la charge industrielle", les anglais étaient obligés de trouver des clients s'ils voulaient conserver leurs prérogatives, dans un contexte où, certes, tout les membres du programme diminuaient leurs commandes.

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Le 14/11/2023 à 16:19, Julien a dit :

Oui ils font des fausses factures. C’est à ça que servent toutes ces officines type ODAS (me rappelle plus du nouveau nom) etc… même si peut-être que choses évoluent je ne sais pas.

Je soupçonne que tout cela nous soit désormais interdit : c'est l'objet des conventions internationales contre la corruption sur lesquelles se basent les pratiques extra-territoriales US. Donc, comme nous sommes 100% pénétrés par les USA du point de vue informatique, toute corruption nous est interdite sauf à ne travailler avec précaution qu'avec du papier, du troc ou des "trucs pas trop gros qui valent cher" ; pour des montants très inférieurs donc, à ceux impliqués par ce type de commerce.

Ou alors c'est avec l'aval des USA, si tant est qu'on puisse croire qu'ils le maintiendront ad vitam aeternam pour tel ou telle "transaction" dont ils auraient connaissance et au risque donc qu'ils se réveillent dans quelques années en prenant quelques otages pour faire cracher au bassinet.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, Patrick a dit :

Sur les 72 Typhoons saoudiens, il n'y en a que 24 de vraiment saouds.
Les 48 autres ce sont des EX-commandes de la RAF qui ont été annulées corps et bien pour raisons financières et transformées en export.
Sauf que les volumes prévisionnels de production étants liés à la question du  "juste retour", c'est-à-dire "tu achètes X avions tu as droit à Y% de la charge industrielle", les anglais étaient obligés de trouver des clients s'ils voulaient conserver leurs prérogatives, dans un contexte où, certes, tout les membres du programme diminuaient leurs commandes.

Sauf que ce genre de tour de passe est considéré comme de la "triche" car les autres membres du consortium n'ont pas pu faire pareil excepté l'allemagne avec les 14 Typhoon T1 Autrichiens  aussi bien équipé qu'un avion d'aéroclub...

On passe un max de commandes pour disposer d'un max de workshare et une fois la base industrielle installé , on change d'avis et les autres membres se retrouvent "baisés" . Ca me rappelle l'A400M^^

C'est peut-être  aussi une des raisons du blocage pourquoi les allemands sont aussi casse-couilles avec les britanniques pour la vente des Typhoons vis à vis des saoudiens... :biggrin:

La vengeance est un plat qui se mange froid...

Edited by Claudio Lopez
  • Like 1
  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Claudio Lopez a dit :

On passe un max de commandes pour disposer d'un max de workshare et une fois la base industrielle installé , on change d'avis et les autres membres se retrouvent "baisés" . Ca me rappelle l'A400M^^

ou l'alpha jet.... 

qui reste une masterclass aussi dans le genre ( et aurait du nous prévenir de toute collab avec les germains pendant au moins 1/2 siècle..)

 

  • Like 1
  • Haha 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Claudio Lopez a dit :

Sauf que ce genre de tour de passe est considéré comme de la "triche" car les autres membres du consortium n'ont pas pu faire pareil excepté l'allemagne avec les 14 Typhoon T1 Autrichiens  aussi bien équipé qu'un avion d'aéroclub...

On passe un max de commandes pour disposer d'un max de workshare et une fois la base industrielle installé , on change d'avis et les autres membres se retrouvent "baisés" . Ca me rappelle l'A400M^^

C'est peut-être  aussi une des raisons du blocage pourquoi les allemands sont aussi casse-couilles avec les britanniques pour la vente des Typhoons vis à vis des saoudiens... :biggrin:

La vengeance est un plat qui se mange froid...

D'un autre côté vu la répartition des zones géographiques de vente, le KSA était chasse gardée des anglais. Personne d'autre n'aurait pu y vendre. Seul le Koweit a concerné l'Italie dans la région.

L'Espagne avait l'Amérique du sud pour elle toute seule aussi.

Link to comment
Share on other sites

4 hours ago, Boule75 said:

Je soupçonne que tout cela nous soit désormais interdit : c'est l'objet des conventions internationales contre la corruption sur lesquelles se basent les pratiques extra-territoriales US. Donc, comme nous sommes 100% pénétrés par les USA du point de vue informatique, toute corruption nous est interdite sauf à ne travailler avec précaution qu'avec du papier, du troc ou des "trucs pas trop gros qui valent cher" ; pour des montants très inférieurs donc, à ceux impliqués par ce type de commerce.

Ou alors c'est avec l'aval des USA, si tant est qu'on puisse croire qu'ils le maintiendront ad vitam aeternam pour tel ou telle "transaction" dont ils auraient connaissance et au risque donc qu'ils se réveillent dans quelques années en prenant quelques otages pour faire cracher au bassinet.

non les lois italiennes permettent les commissions.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Patrick a dit :

D'un autre côté vu la répartition des zones géographiques de vente, le KSA était chasse gardée des anglais. Personne d'autre n'aurait pu y vendre. Seul le Koweit a concerné l'Italie dans la région.

L'Espagne avait l'Amérique du sud pour elle toute seule aussi.

Oui, la répartition des contrats exports étaient déjà convenues , ce n'était pas cela le problème mais c'est le fait d'utiliser les contrats exports pour compenser le quota des avions qu'ils étaient censés acheter et qui a justifié le workshare de l'industrie britannique !

Sinon, la répartition geographique des marchés n'est pas équitable .. C'est comme ci , on avait attribué à l'Italie toute l'Afrique sauf que l'écrasante majorité des pays africains sont des pays désargentés... 

Bref du coup, il était naturel que les britanniques laissent les Typhoons Koweitiens aux italiens par "solidarité"  car les anglais avaient naturellement tout les pays du Golfe sous influence... 

Bref on est en plein  HS... Certes on parle d'export mais pas du bon avion ^^

 

Edited by Claudio Lopez
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Claudio Lopez a dit :

Oui, la répartition des contrats exports étaient déjà convenues , ce n'était pas cela le problème mais c'est le fait d'utiliser les contrats exports pour compenser le quota des avions qu'ils étaient censés acheter et qui a justifié le workshare de l'industrie britannique !

Sinon, la répartion geographiques des marchés n'est pas équitable .. C'est comme ci , on avait attribué à l'Italie toute l'Afrique sauf que l'écrasante majorité des pays africains sont des pays désargentés... 

Bref du coup, il était naturel que les britaniques laissent les Typhoons Koweitiens aux italiens par "solidarité"  car les anglais avaient naturellement tout les pays du Golfe sous influence... 

Bref on est en plein  HS... Certes on parle d'export mais pas du bon avion ^^

Imagine si la France était restée dans l'Eurofighter... :rolleyes:

  • Haha 4
Link to comment
Share on other sites

5 hours ago, elannion said:

ou l'alpha jet.... 

qui reste une masterclass aussi dans le genre ( et aurait du nous prévenir de toute collab avec les germains pendant au moins 1/2 siècle..)

C’était quoi le problème de l’AlphaJet? La coopération n’était pas réussie à quel niveau?

Link to comment
Share on other sites

il y a 12 minutes, Mobius1 a dit :

Pas pour rien qu'on demandait le lead à l'époque :rolleyes:

Qu'on demandait que les règles du "juste retour" soient respectées. Pas pour rien que la version navalisée a été refusée, elle donnait probablement trop de poids à la commande française (320 avions) qui justifiait encore plus un montage favorable à la France, alors que les autres avaient des Harriers.

Ils se sont mis dans la mouise tout seuls en fait, la faute à n'avoir pas voulu concevoir un vrai multirole dès le départ.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Claudio Lopez a dit :

Oui, la répartition des contrats exports étaient déjà convenues , ce n'était pas cela le problème mais c'est le fait d'utiliser les contrats exports pour compenser le quota des avions qu'ils étaient censés acheter et qui a justifié le workshare de l'industrie britannique 

Amha, tu raisonnes à l’envers.

Les britanniques sont ceux qui ont apportés le plus de contrats exports au consortium, contrats qui ont bénéficié au workshare de tous les autres sans qu’ils n’aient à lever le petit doigt.

Quand tu fais le bilan, au final ce sont eux qui se sont fait avoir et ce sont les Allemands qui ont carotté les autres.

Ils ont même réussis à foirer la suisse et l’Inde…

Edited by Kovy
  • Like 1
  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, Kovy a dit :

Tu raisonnes à l’envers.

Les britanniques sont ceux qui on apportés le plus de contrats export au consortium, contrats qui ont bénéficié au workshare de tous les autres sans qu’ils n’aient à lever le petit doigt.

Quand tu fais le bilan, au final c’est eux qui se sont fait avoir et ce sont les Allemands qui ont carotté les autres.

Ils ont même réussis à foirer la suisse et l’Inde…

Ha oui effectivement, c'est eux qui ont ramené tout les gros marchés exports du Typhoon .. Mais l'inde, c'est c'était aussi les britanniques qui étaient dans les négociations.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,962
    Total Members
    1,749
    Most Online
    ConradTib
    Newest Member
    ConradTib
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...