Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Exportation du Rafale: prospects et clients potentiels


pascal
 Share

Recommended Posts

il y a une heure, capmat a dit :

Il y a longtemps que je n'ai pas observé cette "région". Ici il est question d'avions de combat.

Durant la "pandémie", la compagnie aérienne "South African" a fondu les plombs....alors que "Ethiopian" continue d'acheter des avions neufs et semble bien se porter au premier rang des compagnies Africaines.

Il y a aujourd'hui et il y aura demain.

La dernière fois que l’Éthiopie a acheté des avions de combat, c'étaient des Su-27 d'occasion et un prototype de Su-25 que les Russes n'ont même pas produit pour eux. C'était au tout début des années 2000.

Alors peut-être qu'Ethiopian est bourrée de pognon et peut acheter des Boeing, mais l'EAF continue d'évoluer sur d'antiques MiG-23BN et une poignée de Flanker.

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Claudio Lopez a dit :

Ne met dans le même sac le prospect Serbe et les "prospects" bengladais ou Turc.  

Le prospect Serbe semble très avancé et les 2 autres, c'est de la science fiction, et le turc , c'est même "Rencontre du 3 ème type"

Je ne vois pas trop en quoi le prospect "Bangladesh" serait de la science-fiction ?

A priori le Bangladesh veut renouveler sa force aérienne, et considère le Rafale parmi d'autres options. A partir de là, on est quand même sur un autre niveau de crédibilité que la Turquie ou l'Ethiopie quand même !

Après, je veux bien croire que personne n'y croit chez Dassault (et/ou au Quai d'Orsay), qu'ils ne fassent aucun effort pour promouvoir le Rafale là-bas, soit parce que ça n'arrange pas les affaire avec l'Inde, soit parce que (ce ne serait pas la première fois) ils sont bourrés de clichés d'un autre temps, et peu enclin à faire des efforts sur un marché considéré comme "perdu d'avance" (se lançant dès lors dans une magnifique prophétie auto-réalisatrice comme ils en ont l'habitude).

Pardon, je râle. En vrai, je veux bien croire qu'il y a des arguments techniques et politiques qui font qu'on ait pas intérêt à démarcher le Bangladesh. Mais à part pour ces raisons, je ne vois vraiment pas pourquoi on ne tenterais pas le coup. Si Dacca veut de nouveaux avions de combat et envisage le Rafale, on serait très très cons (ou très présomptueux) de ne pas tenter le coup. Ne serait-ce que pour mettre un peu la pression aux autres prospects d'ailleurs !

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Patrick a dit :

Ça en devient quand ils veulent à la fois des Rafale et des J-10.

Ouais bon ça, c'est pas parce qu'un site et un gars sur Twitter l'affirment que faut prendre "l'info" au sérieux.

Par contre, le projet Forces Goal et la demande de la force aérienne pour une ligne de crédit de 2,5 milliards € pour l'achat de 16 avions occidentaux, c'est une réalité, pas de la science-fiction. C'est de ça dont je parlait, pas des dernières rumeurs. Ça ne veut pas dire que ça se fera exactement dans ces termes, ni que le Rafale est forcément favoris. Par contre, si personne n'y croit chez DA ou au quai d'Orsay, alors il partira forcément perdant, c'est une certitude.

Il y a 1 heure, mgtstrategy a dit :

ils peuvent evaluer les deux appareils non? Pas dit que l'article soit tres serieux mais bon, ça peut se tenir d'un coté éval

De ce que j'en sais, ça discute quand même pas mal dans les hautes sphères de leur force aérienne. Ces dix dernières années, ils ont reçu une douzaine de chasseurs neufs de Chine (dernières variantes du J-7, certes, mais neufs quand même) et une douzaine de K-8 d'entraînement avancé. Mais ils se sont aussi tourné vers des constructeurs européens, avec l'achat d'hélicoptères italiens et d'avions d'entrainement Grob.

Bref, le plan Forces Goal 2030 vise à rééquilibrer un peu les choses entre les producteurs "orientaux" (Russie et Chine) et les producteurs "occidentaux", avec notamment l'acquisition de 16 chasseurs européens ou américains. Reste cependant que la facteur pour 16 Rafale/Typhoon/F-16V sera forcément élevé, surtout après le Covid et dans la situation de fragilisation actuelle de l'économie régionale. Dans ce contexte, il ne serait pas surprenant que certaines voies s'élèvent pour que soit envisagée l'idée d'acquérir plutôt des chasseurs "low cost", autrement dit asiatiques (JF-17, J-10, TA-50, etc.), histoire de dégager des fonds pour d'autres pans de la modernisation des forces. Ça peut aussi servir de lièvre dans d'éventuelles négociations commerciales avec des producteurs occidentaux.

Par contre, l'acquisition de deux flottes, j'y crois moyennement. Leurs finances sont objectivement assez bonnes, sans être extraordinaires, mais ont-ils vraiment besoin d'investir autant dans la chasse alors que d'autres secteurs (transport tactique, hélicoptères de manoeuvre, EVASAN, etc.) méritent bien plus d'être renforcés ? J'en doute.
Et si vraiment ils devaient renforcer une éventuelle flotte occidentale par des avions chinois, le FTC-2000 ou le JF-17 me semblerait peut-être plus indiqué qu'un J-10E qui n'existe pas vraiment à l'heure actuelle. Je ne sais pas ce qu'en pense @Henri K.

 

  • Like 1
  • Thanks 1
  • Confused 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Selon un analyste Indonésien il n'y aurait les fonds que pour 18 Rafales. Mais le prix par Rafale ne serait plus le même je suppose. A voir si cela se confirme.

http://analisisalutsista.blogspot.com/2022/09/18-rafale.html

Le programme d'acquisition d'avions de combat Rafale est déjà couvert par le Livre vert. La valeur est de 2,9 milliards de dollars US par rapport au plafond proposé pour les PLN (prêts étrangers). Ce montant est prévu pour obtenir 12 unités de Rafale. Si l'on ajoute à cela les 6 précédents contrats effectifs de Rafale, l'Indonésie obtiendra 18 avions de combat Rafale sur l'acquisition prévue de 42 unités. Pas mal. Une mesure sage et appropriée dans le contexte de la capacité financière limitée du gouvernement actuel.

Cependant, le renforcement des équipements de défense de la TNI est une nécessité. Parce qu'à l'heure actuelle, nous devons encore rattraper notre retard pour atteindre l'objectif de force minimale essentielle pour nos effectifs militaires en 2024. Alors que la situation géopolitique dans la région indo-pacifique, notamment en mer de Chine méridionale, connaît une tension conflictuelle accrue. À ce jour, notre équipement de défense n'a pas atteint la force minimale, et encore moins la norme et l'idéal.

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

Les Indonésiens qui loucheraient sur les mirage 2000 du Qatar. 

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 34 minutes, mgtstrategy a dit :

Trappier l'a dit sur BFM je crois

Sauf erreur  coté Français il n'y a  aucune confirmation. Au bilan du premier semestre de Dassault en juillet aucun des contrats Indonésiens n'étaient effectif. 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 14 heures, Kelkin a dit :

Intéressant, il considère que le contrat est effectif pour les six premiers... Chose que je n'ai pas encore entendu côté français.

Il n' y a que 2 manières d'être sûr de l'entrée en vigueur d'un contrat:

- soit un communiqué de presse de Dassault

- soit les annonces financières semestrielles  de l'entreprise qui donnent l'état du carnet de commande. Au  30/06/2022, le contrat des 6 Rafale indonésiens n'était pas en vigueur.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 15 heures, Julien a dit :

C’est possible aussi que l’acompte pour les 6 appareils ait été reçu après le 30/06 et donc pas dans les résultats du premier semestre mais avant l’interview de Trappier.

Possible, mais je pense qu'on en aurait peut-être entendu parler côté Indonésien ? 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 16 heures, PolluxDeltaSeven a dit :

Possible, mais je pense qu'on en aurait peut-être entendu parler côté Indonésien ? 

Ce ne serait pas le premier client à observer une certaine discrétion à ce niveau là. 

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 7 heures, Teenytoon a dit :

Ce ne serait pas le premier client à observer une certaine discrétion à ce niveau là. 

Dans son dernier interview sur BFM, il me semble que Trappier a dit "c'est une affaire de quelques semaines ou quelques mois"

Déja que chez nous, notre MINDEF se plaint de la lenteur des procédures administratives, il faut pas s'étonner de celle de l'Indonésie. Et encore, on n'est pas en Inde :laugh:

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Le 06/09/2022 à 18:32, rasi a dit :

Selon un analyste Indonésien il n'y aurait les fonds que pour 18 Rafales. Mais le prix par Rafale ne serait plus le même je suppose. A voir si cela se confirme.

http://analisisalutsista.blogspot.com/2022/09/18-rafale.html

Le programme d'acquisition d'avions de combat Rafale est déjà couvert par le Livre vert. La valeur est de 2,9 milliards de dollars US par rapport au plafond proposé pour les PLN (prêts étrangers). Ce montant est prévu pour obtenir 12 unités de Rafale. Si l'on ajoute à cela les 6 précédents contrats effectifs de Rafale, l'Indonésie obtiendra 18 avions de combat Rafale sur l'acquisition prévue de 42 unités. Pas mal. Une mesure sage et appropriée dans le contexte de la capacité financière limitée du gouvernement actuel.

Cependant, le renforcement des équipements de défense de la TNI est une nécessité. Parce qu'à l'heure actuelle, nous devons encore rattraper notre retard pour atteindre l'objectif de force minimale essentielle pour nos effectifs militaires en 2024. Alors que la situation géopolitique dans la région indo-pacifique, notamment en mer de Chine méridionale, connaît une tension conflictuelle accrue. À ce jour, notre équipement de défense n'a pas atteint la force minimale, et encore moins la norme et l'idéal.

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

Les Indonésiens qui loucheraient sur les mirage 2000 du Qatar. 

L'Indonésie aura les fonds pour s'acheter des Rafale.....

https://www.journalmarinemarchande.eu/actualite/une-centaine-de-vraquiers-au-large-des-ports-indonesiens-a-cause-de-la-demande-mondiale-de

  • Like 1
  • Thanks 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Pas de scoop: En Indonésie autant coté financement le contrat de 6 Rafale ca a l'air bon autant pour la suite rien n'est encore sur mais ca sera au mieux 12 de plus pour le moment soit 18.

HS: 734 millions de dollars pour des mirages 2000-5 d'occasions ca parait beaucoup non?

https://www.cnbcindonesia.com/opini/20220916110134-14-372626/menantikan-penetapan-sumber-pembiayaan-untuk-belanja-senjata

En attente de la détermination des sources de financement des dépenses d'armement

Le 15 août 2022, le ministère de la planification du développement national/Bappenas a publié un amendement au plan prioritaire de prêts étrangers spéciaux 2022 (DRPPLN) pour le ministère de la défense. Dans le dernier DRPPLN, la valeur de l'allocation des prêts étrangers (PLN) est de 9,5 milliards de dollars pour financer 46 activités.

La publication du DRPPLN 2022 modifié donne une bouffée d'air frais au ministère de la Défense pour respecter ses engagements nationaux dans le cadre du programme de modernisation de la défense et ses engagements internationaux, notamment envers le gouvernement français et Dassault Aviation. La question qui se pose maintenant est la suivante : à partir de la proposition de 9,5 milliards de dollars de DRPPLN, quel montant le ministre des finances approuvera-t-il sous la forme d'une détermination des sources de financement (PSP) ?

Dans l'avenant DRPPLN de 2022, sur un certain nombre de contrats qui avaient été signés, seul le contrat du plan d'acquisition de l'avion de combat Rafale a été inclus dans l'avenant DRPPLN. Cette activité s'inscrit également dans le prolongement de la PSP 2021, car la PSP ne suffit que pour six unités de Rafale, d'une valeur de 1,1 milliard de dollars, dans le cadre de l'accord d'acquisition de 42 Rafale conclu avec la France.

Le programme Rafale a reçu une allocation de 2,9 milliards de PLN dans l'amendement DRPPLN de 2022. On estime donc que l'Indonésie sera en mesure d'ajouter environ 10 à 12 unités Rafale supplémentaires. 

Selon le DRPPLN 2022 modifié, PLN a besoin de 734,5 millions de dollars pour acheter des avions de combat Mirage 2000 à un pays du Moyen-Orient. L'importation d'armes d'occasion, notamment à l'aide de PLN, semble avoir toujours été une question controversée depuis l'époque de l'Ordre Nouveau. La question est la suivante : quelle sorte de situation urgente peut justifier l'endettement de 755,5 millions de dollars pour faire entrer des armes d'occasion ?

 

Révélation

Le 15 août 2022, le ministère de la planification du développement national/Bappenas a publié un amendement au plan prioritaire de prêts étrangers spéciaux 2022 (DRPPLN) pour le ministère de la défense. Dans le dernier DRPPLN, la valeur de l'allocation des prêts étrangers (PLN) est de 9,5 milliards de dollars pour financer 46 activités.

L'émission du DRPPLN est considérée comme cruciale dans le cadre de l'ambition du ministère de la défense de dépenser massivement jusqu'en 2024 dans le cadre de la modernisation de la force de défense. Comme on le sait, l'ambition du MoD de dépenser beaucoup est confrontée à un certain nombre de défis budgétaires, tels que la pandémie de Covid-19 et les priorités de dépenses pour d'autres secteurs, y compris le plan ambitieux de déplacer la capitale sur l'île de Kalimantan.

La publication du DRPPLN 2022 modifié donne une bouffée d'air frais au ministère de la Défense pour respecter ses engagements nationaux dans le cadre du programme de modernisation de la défense et ses engagements internationaux, notamment envers le gouvernement français et Dassault Aviation. La question qui se pose maintenant est la suivante : à partir de la proposition de 9,5 milliards de dollars de DRPPLN, quel montant le ministre des finances approuvera-t-il sous la forme d'une détermination des sources de financement (PSP) ?

Le ministère de la planification du développement national/Bappenas a planifié l'allocation de PLN pour le ministère de la défense en 2020-2024 à hauteur de 20,7 milliards de dollars US et jusqu'en 2021, le ministre des finances a émis une PSP d'une valeur de 7,7 milliards de dollars US. Cependant, la disponibilité des fonds Companion Pure Rupiah (RMP) dans le budget de l'État 2022 ne correspond pas à la valeur supposée, s'écartant de l'hypothèse d'une valeur maximale de RMP de 15 % de la valeur totale du PLN.

En ce qui concerne les 46 activités du DRPPLN 2022 qui devraient recevoir un financement par le biais du PSP, un certain nombre de choses doivent être examinées. Premièrement, l'allocation du PGR dans le budget de l'État pour 2023. Si l'on se réfère au projet de budget de l'État pour 2023, le PMR du ministère de la défense est doté de 5,2 billions de roupies, soit environ 354 millions de dollars. Si la valeur du PGR est approuvée dans le cadre de la loi de finances de l'État pour 2023, est-elle suffisante pour soutenir le PSP qui devrait être publié par le ministre des Finances cette année ?

Le PGR est réglementé dans le règlement du gouvernement n° 50/2018 sur la modification du règlement du gouvernement n° 45/2013 sur les procédures d'exécution du budget de l'État. La valeur du PGR dépend essentiellement de l'accord du ministère des finances avec les prêteurs, mais on estime qu'elle se situe entre 7 % et 15 % de la valeur totale d'une activité. Si le RMP n'est pas disponible, il est difficile de changer le statut d'un contrat d'acquisition d'armement en contrat effectif car le RMP est alloué pour les paiements anticipés du contrat.

Deuxièmement, l'accomplissement des obligations contractuelles de l'Indonésie. En 2021, le ministère de la défense a signé un certain nombre de contrats d'acquisition d'armes même si, à cette époque, ils n'étaient pas encore soutenus par des allocations budgétaires dans la PSP.


Dans l'avenant DRPPLN de 2022, sur un certain nombre de contrats qui avaient été signés, seul le contrat du plan d'acquisition de l'avion de combat Rafale a été inclus dans l'avenant DRPPLN. Cette activité s'inscrit également dans le prolongement de la PSP 2021, car la PSP ne suffit que pour six unités de Rafale, d'une valeur de 1,1 milliard de dollars, dans le cadre de l'accord d'acquisition de 42 Rafale conclu avec la France.

Le programme Rafale a reçu une allocation de 2,9 milliards de PLN dans l'amendement DRPPLN de 2022. On estime donc que l'Indonésie sera en mesure d'ajouter environ 10 à 12 unités Rafale supplémentaires. Toutefois, le contrat d'achat de six frégates FREMM, d'une valeur de 4,1 milliards d'euros, n'a pas été attribué dans le DRPPLN modifié.

En d'autres termes, le DRPPLN 2022 modifié n'a pas été en mesure de remplir toutes les obligations contractuelles convenues par l'Indonésie. Toutefois, il convient également de noter que la signature d'un contrat sans être précédée de la disponibilité d'un budget est un acte qui viole les règles applicables.

Troisièmement, l'acquisition d'armes d'occasion. Sur les 46 activités énumérées dans le DRPPLN 2022 modifié, il y a au moins deux activités sous forme d'achat d'armes d'occasion.

Selon le DRPPLN 2022 modifié, PLN a besoin de 734,5 millions de dollars pour acheter des avions de combat Mirage 2000 à un pays du Moyen-Orient. Il est également proposé que des PLN d'une valeur de 21 millions de dollars permettent au ministère de la défense de rapatrier trois corvettes sud-coréennes de classe Pohang d'occasion qui ont été retirées du service.

Il y a quelques années, l'administration actuelle avait critiqué la politique de l'administration précédente concernant l'acquisition d'armes d'occasion telles que les F-16C/D auprès des États-Unis. Mais aujourd'hui, l'administration au pouvoir poursuit les politiques de l'administration précédente qu'ils avaient précédemment critiquées.

L'importation d'armes d'occasion, notamment à l'aide de PLN, semble avoir toujours été une question controversée depuis l'époque de l'Ordre Nouveau. La question est la suivante : quelle sorte de situation urgente peut justifier l'endettement de 755,5 millions de dollars pour faire entrer des armes d'occasion ?

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, rasi a dit :

Pas de scoop: En Indonésie autant coté financement le contrat de 6 Rafale ca a l'air bon autant pour la suite rien n'est encore sur mais ca sera au mieux 12 de plus pour le moment soit 18.

C'est très bien comme ça!

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, rasi a dit :

HS: 734 millions de dollars pour des mirages 2000-5 d'occasions ca parait beaucoup non?

Ça dépend de combien on parle et de si ça inclue les coûts de remise en état et modernisation. Si c'est pour l'ensemble de la flotte émiratie, ça vaut le coup.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,806
    Total Members
    1,550
    Most Online
    De Mersuay
    Newest Member
    De Mersuay
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.6m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...