Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : Opérations militaires


Recommended Posts

Il y a 13 heures, Valy a dit :

Un article de The Economist :Un enseignement de l'Ukaine : Les armées ré-apprennet à se battre dans les villes https://www.economist.com/international/2022/08/17/armies-are-re-learning-how-to-fight-in-cities

Je n'ai pas un accès complet. SI vous y avez accès, et que c'est intéressant, merci de partager.

On dirait que l'armée russe a encore du mal avec la soulographie : https://news.yahoo.com/report-drunk-russian-soldiers-in-kherson-fired-assault-rifles-at-fsb-officers-in-deadly-incident-001518057.html

3 morts à Kherson lors d'une altercation entre officiers du FSB et soldats ivres.

Les officiers du fsb c'est comme les commissaires politiques la plupart du temps ils avaient tout pouvoir sur les troupiers... Sauf que comme on dit dans l'armée si tu maltraites les hommes il faut pas s'étonner de finir avec une balle dans le dos.

 

(Même si manifestement la meilleure technique pour ce débarrasser d'un supérieur qui aime sacrifier ces hommes ou les humilier reste de la fragger les anciens comprendrons) 

 

A mon avis vu l'état des relations de subordination et même de domination dans l'armée russe ça doit arriver sacrément souvent.

Link to comment
Share on other sites

il y a 24 minutes, Deres a dit :

On voit beaucoup cela en Ukraine : de très grands champs ou prés séparés par des bandes d'arbres de 10 ou 20 mètres de large plus un chemin. C'est un paysage très spécifique. Je me demande si cela ne cache pas des sortes de canaux peu profond pour drainer le terrain. Une version ukrainienne du bocage normand de 1944 avec des espaces plus vastes mais des haies plus large pour se cacher. Sur le coup, ce terrain est très favorable à la défense quand il y a du feuillage car il est possible de mettre des lignes défensives cachées dans la  séparation boisée des champs. Et il y en a une tous les 300 m. Ce doit être moins le cas en hiver quand avec l'absence de verdure, il sera possible de voir les aménagements défensifs dans les bois depuis le ciel. Cela explique aussi la lenteur des avancées entre les villages. Il faut prendre les champs un par un avant d'attaquer les villages.

On a aussi ça dans les zones agricoles françaises, les bocages, je pense surtout que c'est une configuration propre aux zones agricoles

En fonction de la taille, ça offre en effet une couverture relative, mais c'est surtout dû au fait qu'il n'y a absolument rien d'autres pour se protéger, c'est des enchainement de champs sur plusieurs dizaines de km !

Ici à Notre Dame des Landes

MjAyMTAyYmRmZTdhZjFlNzFmM2Y3ZWNlY2UwYWIz

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, Banzinou a dit :

On a aussi ça dans les zones agricoles françaises, les bocages, je pense surtout que c'est une configuration propre aux zones agricoles

En fonction de la taille, ça offre en effet une couverture relative, mais c'est surtout dû au fait qu'il n'y a absolument rien d'autres pour se protéger, c'est des enchainement de champs sur plusieurs dizaines de km !

Ici à Notre Dame des Landes

MjAyMTAyYmRmZTdhZjFlNzFmM2Y3ZWNlY2UwYWIz

 

Cela ressemble (comme je le disais) mais je soulignais justement la différence d'échelle par rapport au bocage de chez nous :

- les champs et pré sont bien plus vastes (genre 400m * 400m) alors qu'on voit bien dans ton image qu'ils font souvent entre 1 ou 2 hectare seulement (100 * 100 m)

- ce ne sont pas des haies pour les séparations avec une seule épaisseur d'arbre mais des bandes boisés pouvant être assez large entre 10 et 20 m

C'est très net sur Google maps :

https://www.google.fr/maps/place/Ukraine/@47.1307853,33.0929136,9006m/data=!3m1!1e3!4m5!3m4!1s0x40d1d9c154700e8f:0x1068488f64010!8m2!3d48.379433!4d31.1655799

Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, Deres a dit :

Cela ressemble (comme je le disais) mais je soulignais justement la différence d'échelle par rapport au bocage de chez nous :

- les champs et pré sont bien plus vastes (genre 400m * 400m) alors qu'on voit bien dans ton image qu'ils font souvent entre 1 ou 2 hectare seulement (100 * 100 m)

- ce ne sont pas des haies pour les séparations avec une seule épaisseur d'arbre mais des bandes boisés pouvant être assez large entre 10 et 20 m

C'est très net sur Google maps :

https://www.google.fr/maps/place/Ukraine/@47.1307853,33.0929136,9006m/data=!3m1!1e3!4m5!3m4!1s0x40d1d9c154700e8f:0x1068488f64010!8m2!3d48.379433!4d31.1655799

En effet, ça ressemble davantage à ce qu'on peut voir en Allemagne par exemple.

 

Link to comment
Share on other sites

La proportion champ haie est assez lâche en Ukraine. On a des très grands champs et des bois assez modeste.

Résultats des courses l'espace pour se dissimuler est assez réduit et très prévisible.

C'est mieux que désert pour le défenseur... Mais ce n'est pas la panacée non plus...

L'attaquant sait exactement d'où risque de venir la menace. Il peut l'avoiner largement pendant qu'il monte à l'assaut. En plus les haies forment des enfilade assez vulnérables a des attaque d'avion au canon mitrailleur.

Même problème pour la mobilité elle est trop prévisible et trop contraintes si tu ne veut pas courrir a découvert à travers champ.

Link to comment
Share on other sites

On voit bien dans les combats a Kherson (aujourd'hui mais aussi avant) que les avancées consistent à prendre tels ou tels bocages, avec un no man's land assez vaste et des infiltrations de troupes des deux côtés (généralement avec des véhicules légers ou à pied)

D'où l'intérêt de prendre le peu de villages qu'il y a dans la zone.

Avec quelques tirs d'artillerie, il est assez simple de rendre les bocages complètement nus, et donc inutiles.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 17 heures, Valy a dit :

Bonjour,

 

Un lien pour la suite de l'étude de la BBC sur la nature des pertes russes : https://www.bbc.com/russian/features-62736795

Dans cet article, ils focalisent sur les pertes en termes de troupes d'élite : Spetsnaz, forces spéciales, FSB, FSO, troupes aéroportées , marines, pilotes militaires.

Au premier Sept => on est passé à 67 pilotes militaires identifiés.

900 troupes d'élite identifiées dans les morts officiellement parues sur les médias russes.

C'est intéressant. Pour les paras et surtout pour la garde nationale. Ce n'est en aucun cas à l'origine le même métier mais il semble avoir été engagés à contre emploi et sans les équipements bien adaptés à la mission.

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Mangouste a dit :

C'est intéressant. Pour les paras et surtout pour la garde nationale. Ce n'est en aucun cas à l'origine le même métier mais il semble avoir été engagés à contre emploi et sans les équipements bien adaptés à la mission.

Les paras et autres (marines mais aussi spetznaz du FSB, GRU etc) ont été engagés comme infanterie de choc d'ou une disproportion de pertes (ils ont aussi plus de mordant et d'agressivité que les fusiliers moto ce qui peut expliquer une partie du décalage)

La GN elle devait semble t il etre utilisée pour le maintien de l'ordre (il y'a des vidéos de matériel capturé comprenant des armes non létales) mais leurs colonnes ont été autant avoinées que celles de l'armée sans avoir sa protection (camions ouverts, MRAP au mieux, pas d'IFV, peu d'APC, pas de chars ...)

  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 14 minutes, Akhilleus a dit :

Les paras et autres (marines mais aussi spetznaz du FSB, GRU etc) ont été engagés comme infanterie de choc d'ou une disproportion de pertes (ils ont aussi plus de mordant et d'agressivité que les fusiliers moto ce qui peut expliquer une partie du décalage)

La GN elle devait semble t il etre utilisée pour le maintien de l'ordre (il y'a des vidéos de matériel capturé comprenant des armes non létales) mais leurs colonnes ont été autant avoinées que celles de l'armée sans avoir sa protection (camions ouverts, MRAP au mieux, pas d'IFV, peu d'APC, pas de chars ...)

C'est un peu le sens de ma réflexion pour les seconds. Est ce que les seules attaques de convois ou la protection des axes logistiques ou points sensibles peuvent expliquer de telles pertes.

Link to comment
Share on other sites

il y a 27 minutes, Clairon a dit :

Pour la GN, je crois que les plans "ultra-optimistes" de l'attaque russe (tout allait s'effondrer en 5 à 10 jours), ont fait qu'ils étaient positionnés beaucoup plus en pointe que dans une opération militaire classique, d'autant plus que la GN a semble-t-il une meilleure image chez Poutine qu'une partie de l'armée.

Comme rien ne s'est passé comme prévu, les GN se sont retrouvés en 1e ligne et tout comme notre Gendarmerie Mobile, ils ont un équipement plus lourd que la Police, mais encore très loin de "standards" militaires (blindés légers, mitrailleuses, max lance-grenades, aucun appui type mortiers/missiles/canons, ...), résultat ils ont doublement "pris", parce qu'ils étaient en 1e ligne très vite, parce qu'ils n'étaient pas entrainés/équipés pour de la haute-intensité, même dite "techno-commando".

Clairon

Merci. Je n'avais pas connaissance de ces informations sur l'engagement en première ligne.

Link to comment
Share on other sites

La communication ukrainienne autour de l'offensive de Kherson est curieuse, voire-contre-productive.

Lundi, ils annoncent la grande offensive que tout le monde attend depuis des semaines. Très vite, l'état-major demande « le silence » aux médias ukrainiens, les journalistes sont tenus à l’écart de la ligne de front., les communiqués  sont, au mieux, laconiques, etc. 

Ce faisant, 

- les ukrs accréditent l'idée que les opérations ne se passent pas comme prévu, et qu'ils escomptaient des résultats rapides, 

- ils laissent le champ libre aux médias pro-russes qui eux "informent" à fond et glosent sur le soi-disant échec ukrainien

- surtout, ils se mettent une pression supplémentaire, 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 12 minutes, olivier lsb a dit :

Je partage ici une interview (traduite en anglais du Russe) du général Ukrainien Serhii Kryvonos. Sans de bois sur les pertes, très lucide sur les capacités adverses, qu'il ne sous-estime ni ne diabolise, ne mâche pas ses mots vis à vis des responsables politiques Ukr, évoque les trahisons sur le front sud etc... 

Très éloigné d'une propagande de guerre habituelle, et avec une foultitude de récits intéressant (notamment la façon dont a été organisée, presque par hasard, la défense de l'aéroport Zhylyany à Kiev). 

https://wartranslated.com/big-interview-with-ukrainian-general-serhii-kryvonos-updating/

Thématiques abordées:

- Did Ukrainian leadership oversleep the beginning of the war?

- About quickly occupied southern Ukraine

- An explanation of why Russian forces came to the suburbs of Kyiv over several days

- About the battle for Kyiv airfields

- Defense of Zhylyany airport

- About withdrawal of RU forces from Kyiv

- Explanation about how the enemy partly succeded in the battle for Donbas

- About UA casualties

- Why did Putin start the war?

 

0K.

Mais il faudrait préciser ( ce que l'article ne fait pas ), qu'il était en responsabilité du temps de Poroshenko et qu'il s'est fait virer par Zelensky quand ce dernier est arrivé au pouvoir...

Visiblement, il a été rappellé au service actif le jour même du début de l'invasion par le CEC de l'armée ukrainienne qui lui a immédiatement confié la défense des aéroports de Kiev.

Ce que n'aurait pas apprécié la présidence...

Début Aout, une enquête a été ouverte contre lui pour ordres illégaux lors de la bataille d'Hostomel.

Le détail ici:

https://babel.ua/en/news/83604-general-kryvonos-reported-on-the-persecution-for-the-defense-of-kyiv-airport-the-sbi-states-that-it-is-investigating-the-theft-of-property

Bref, ça ne le disqualifie pas forcément, mais ce qu'il dit est à prendre avec une pincée de sel.

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, Niafron a dit :

0K.

Mais il faudrait préciser ( ce que l'article ne fait pas ), qu'il était en responsabilité du temps de Poroshenko et qu'il s'est fait virer par Zelensky quand ce dernier est arrivé au pouvoir...

Visiblement, il a été rappellé au service actif le jour même du début de l'invasion par le CEC de l'armée ukrainienne qui lui a immédiatement confié la défense des aéroports de Kiev.

Ce que n'aurait pas apprécié la présidence...

Début Aout, une enquête a été ouverte contre lui pour ordres illégaux lors de la bataille d'Hostomel.

Le détail ici:

https://babel.ua/en/news/83604-general-kryvonos-reported-on-the-persecution-for-the-defense-of-kyiv-airport-the-sbi-states-that-it-is-investigating-the-theft-of-property

Bref, ça ne le disqualifie pas forcément, mais ce qu'il dit est à prendre avec une pincée de sel.

Bien vu, je ne le savais pas pour Kryvonos. En revanche pour Marchenko, en charge de Mykolaiev, on lui avait attribué une sombre affaire de corruption après sa défense de Mykolaiev (rappelons qu'il dirigeait les troupes localement qui ont repoussé et désencerclé la ville). Il avait été rappelé à Kiev, avant d'être à nouveau en charge (jusqu'à aujourd'hui) d'un commandement. 

Il y a ces histoires de tambouille interne à l'Ukraine, qui ne disqualifient pas forcément les officiers en charge. Et puis il y a les traîtres et les incompétents. Je pense que ces deux dernières catégories sont largement débranchées des canaux de communication depuis longtemps. 

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

Un article du New York times qui explique pourquoi Poutine ne déclare pas la mobilisation générale. Cité par Dara Massicot sur Twitter, donc semble intéressant : https://www.nytimes.com/2022/08/31/world/europe/russia-putin-ukraine-war-draft.html

Mais protégé...

Des renforts russes qui remontent de la Russie vers la Crimée

 

Un évènement en russie qui réunit les pilotes de drones militaires russes + DNR + LPR. Avec des épreuves pratiques et qui dure 4 jours (débusquer des engins camouflés par exemple) . Voir la conversation complète. 

 

Edited by collectionneur
Orthographe
Link to comment
Share on other sites

 

1 hour ago, tom24 said:

La communication ukrainienne autour de l'offensive de Kherson est curieuse, voire-contre-productive.

Lundi, ils annoncent la grande offensive que tout le monde attend depuis des semaines.

Ils ont été clairs qu’il faut être patient. De fait il semble que ce n’est pas vraiment la “grande contre-offensive” que certains attendaient mais une offensive plus limitée qui permet surtout à l’armée UKR de passer en mode apprentissage et de confronter ses capacités offensives en situation réelle.

CNN annonce que les US et UKR ont fait des wargames sur l’offensive et la conclusion était qu’il fallait limiter les objectifs et ne pas jeter toutes les nouvelles unités directement au feu.

En ça cela ressemble plus aux débarquements US en Afrique du Nord en 1942 ou en Sicile en 1943 qu’au Jour J de juin 44…

Illia Ponomarenko dans un billet d’aujourd’hui  résume cette hypothèse:

 

Edited by HK
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, tom24 a dit :

La communication ukrainienne autour de l'offensive de Kherson est curieuse, voire-contre-productive.

Lundi, ils annoncent la grande offensive que tout le monde attend depuis des semaines. 

On ne sait pas pourquoi ils ont communiqué comme ça en fait.

  • Est-ce qu'ils étaient sous pression dans le Donbass et ils voulaient absolument diviser les forces russes en les forçant à renforcer le Sud au détriment de l'est.
  • Est-ce que c'était délibéré pour attirer le plus de forces possibles entre la ligne de front et le Dniepr afin d'en piéger le plus possible ?
  • Est-ce que c'était pour des motifs politiques ? Faire du bien au moral de l'armée et des civils présents dans les zones occupées par l'armée russe ? Ou encore montrer aux occidentaux que leur fournir des armes allaient déboucher sur un résultat ?
  • Est-ce que c'était autre chose (ou bien une hypothèse citée précédemment) et finalement ça s'avère être idiot ou contre-productif ?

Pour le moment, c'est quand même très compliqué de conclure. 

Il y a 1 heure, tom24 a dit :

 

- les ukrs accréditent l'idée que les opérations ne se passent pas comme prévu, et qu'ils escomptaient des résultats rapides, 

À la limite, s'ils escomptaient un résultat rapide, ils auraient communiqué à balles. Là ils ont fait un black out dès le début ou presque. Encore une fois compliqué de conclure. Peut-être qu'ils ne disent  rien parce qu'ils pensent que ça va patiner un peu au début pour s'accélérer ensuite ? Encore une fois on ne sait pas. 

Il y a 1 heure, tom24 a dit :

- ils laissent le champ libre aux médias pro-russes qui eux "informent" à fond et glosent sur le soi-disant échec ukrainien

Entre rien et des communiqués lénifiants du type "Tout va bien, laissez la police faire son travail" chers au commissaire Bialès de la Cité de la Peur, je ne vois pas tellement la différence.

Qui plus est, la communication n'est pas une fin en soi. C'est une dimension importante mais ce n'est qu'un outil au service de l'objectif final. S'ils ne diffusent rien pendant trois jours et que l'offensive finit par fonctionner à peu près comme ils veulent, personne n'en aura rien à faire. Inversement, si c'est un échec absolu, tout le monde aura oublié les vidéo d'auto-promo qu'ils auraient pu faire au début de l'offensive.

Un fil très intéressant à ce sujet (et sur d'autres choses):

En gros, l'Arménie a balancé tout un tas de vidéos où on voyait des soldats ennemis en très mauvaise posture pendant les trois premiers jours de la guerre en 2020. Est-ce que quelqu'un s'en rappelle aujourd'hui et est-ce que ça a influé sur le résultat final ? 

Qu'est-ce que tu gagnes en sécurité opérationnelle vs qu'est-ce que tu perds en maîtrise du narratif ? C'est une question qui mérite réflexion avant d'y répondre. 

Après, j'ai de toute façon l'impression qu'une large part de ceux qui accordent de la crédibilité à la com russe ("T'inquiète frère, on a détruit 250 Himars rien qu'hier") rejetteront la com ukrainienne de toute façon, et boiront les paroles de n'importe quel hydrocéphale qui annoncera la victoire russe dans les deux jours à venir (allez voir les commentaires sous les vidéos de Stratpol, c'est édifiant), donc bon...  S'ils visent plus les populations des pays alliés ou la leur, c'est pas une semaine d'arrêt qui va changer la donne. Le résultat de leur opération (et à la limite, le spin avec lequel ils l'exploiteront) aura plus d'importance au final à mon sens.

 

Il y a 1 heure, tom24 a dit :

- surtout, ils se mettent une pression supplémentaire, 

On peut retourner le truc. Si ça rate, ça leur laisse la possibilité de dire que c'était juste une attaque pour tâter le terrain.  Alors que s'ils disent que ça y est, cette fois c'est la bonne, ils sont coincés.

 

 

Bref, je ne dis pas que je ne suis pas d'accord avec toi mais je trouve que tu t'avances un peu. La com c'est important bien sûr, mais Bagdad Bob n'a pas permis à Saddam de rester à Bagdad.

Edited by funcky billy II
orthographe honteuse
  • Like 1
  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 5 minutes, g4lly a dit :

La dernière map de Rybar au niveau du saillant.

DufhVAgcWvaATVt9pVJGWtNj0RUptpPXyaykKjlF

Ca veut dire quoi. Les Ukraniens approfondissent ou les russes les repoussent dans les champs ? Parce que comme dit précédemment sans point d'appui bâti les ukrainiens vont se faire jeter.

Edited by herciv
Link to comment
Share on other sites

28 minutes ago, herciv said:

Ca veut dire quoi. Les Ukraniens approfondissent ou les russes les repoussent dans les champs ? Parce que comme dit précédemment sans point d'appui bâti les ukrainiens vont se faire jeter.

La meme en anglais ... l'heure c'est celle de Moscou donc +2.

Le risque c'est que les russes aient envie de rendre la monnaie de la piece du piteux franchissement au nord de Severodonetsk dont tout le monde s'est moqué ... et mettent le paquet pour détruire tout ce qui dépasse.

Je ne sais pas quelle est la liberté de manoeuvre de l'aviation russe dans le coin, mais une manoeuvre aussi importante doit faire une bonne grosse cible ...

2-09-en-1.jpg

Et le bla bla du mindef russe traduit.

Quote

Summary by the Ministry of Defence of the Russian Federation on the progress of the special military operation on the territory of Ukraine
as of 2 September 2022

The Kiev regime continues its unsuccessful attempts to gain a foothold in certain areas on the Nikolaev-Krivoy Rog axis.

Russian Air Force aircraft, missile forces and artillery are inflicting significant losses on Ukrainian units and reserves. In just one day of combat operations in this direction, the enemy lost 13 tanks, 19 infantry fighting vehicles, 12 other armoured fighting vehicles, 11 pick-up trucks with large-calibre machine guns and more than 330 servicemen. Two insurgents were taken prisoner.

▪️ Two Ukrainian Su-25 attack aircraft and one MiG-29 fighter converted to use American HARM anti-surface missiles were shot down near the village of Andreevka, Kherson Oblast.

▪️Russian Air Force high-precision weapons have hit the temporary deployment point of the 17th Tank Brigade near the village of Bereznegovate, as well as hangars with weapons and military equipment of the 46th Aeromobile Brigade near Belaya Krinitsa in Mykolayiv Region. More than 40 Ukrainian servicemen and up to 10 pieces of military equipment were destroyed.

▪️ In addition, the command staff of the 56th motorized infantry brigade was destroyed to the east of the village of Mikhaylovka in the Donetsk People's Republic. A Russian air force high-precision strike on the command post eliminated 18 servicemen, including 12 officers, while another 31 servicemen were wounded.

▪️ Due to heavy losses, personnel of units of the 110th Mechanized Brigade occupying positions in the areas of AVDEVKA and OPYTNOY of the Donetsk People's Republic abandoned combat missions and abandoned their positions.

▪️The 60th Infantry Brigade's positions near DOBRYANKA and NOVOVORONTSOVKA, Kherson Oblast, were hit by concentrated fire strikes that killed more than 30 nationalists and wounded up to 15.

The military has continued to conduct strikes by tactical and army air, missile and artillery forces against military targets in Ukraine.

▪️The day's strikes hit: Olha multiple rocket launcher platoon near Novomariovka settlement of Mykolaiv region, eight AFU control points in the areas of Dachnoye settlement of Kharkiv region, ALEKSANDROVKA, ARTEMOVSK and KONSTANTINOVKA of the Donetsk People's Republic, VERKHYA TERSA of the Zaporozhye region, BELAYA KRINITSA, VELIKA ARTAKOVO and BASHTANKA of the Mykolaiv region as well as 42 artillery units, manpower and Ukrainian military equipment in 134 areas.

▪️ Six rocket and artillery weapons depots in the areas of Kharkiv, Tsirkuny and Andreevka of Kharkiv Oblast, Seversk, SOLDAR of Donetsk People's Republic and Dobroje of Mykolaiv Oblast were destroyed. A Buk-M1 surface-to-air missile launcher was destroyed near VOSKRESENK, Donetsk People's Republic.

Russian air defence forces shot down twelve unmanned aerial vehicles in the settlements of Yakovyonkovo, Borshchyovka, Kharkiv region, Blagodatne, Styla and Valeryanovka of Donetsk region, Nesteriyanka, Kopani, Zaporizhzhya region, and Zeleny Gay, Kherson region, during the day.

▪️ A US-made HARM anti-missile was shot down near NOVOYA KAKHOVKA, Kherson region. In addition, 14 shells of the US-made HIMARS multiple-launch rocket system were intercepted near the settlements of Styla in the Donetsk People's Republic, Kherson, BERISLAV and NOVYA KAKHOVKA in the Kherson region.

Since the start of the special military operation 283 aircraft, 151 helicopters, 1864 unmanned aerial vehicles, 372 antiaircraft missile systems, 4711 tanks and other armoured combat vehicles, 823 multiple rocket launchers, 3364 field artillery guns and mortars as well as 5217 special military vehicles were destroyed.

Translated with www.DeepL.com/Translator (free version)

Et du bla bla russe spécifique au saillant du nord de Kherson

Quote

Battle for Kherson: the situation in the Andreevsky sector
As of 18.00 on 2 September

Despite the destruction of the AFU command post in Bereznegovatom and the depot in Bila Krinnitsa, the Ukrainian forces do not abandon attempts to expand their control zone in the steppes on the Andreevsky section of the front.

The Ukrainian armed forces' armoured vehicles continue under Russian artillery and aviation fire to attempt to advance towards the route to Novaya Kakhovka - this time to the south, exposing themselves to blows from the north.

Units of the Ukrainian armed forces entered the village of Bezymennoye to the west of Karlomarkivske, which they failed to take.

Russian Su-34 bombers dropped nearly two dozen tonnes of FAB-500 bombs on AFU positions in Bezymyne. Enemy manpower, equipment and the tiny ghost village ceased to exist.

At the same time, Russian army aviation targeted the AFU's manpower in the Sukhoy Stavok - Kostromka - Karlomarkivske - Bezimennoye triangle.

Translated with www.DeepL.com/Translator (free version)

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 42 minutes, funcky billy II a dit :

Bref, je ne dis pas que je ne suis pas d'accord avec toi mais je trouve que tu t'avances un peu. La com c'est important bien sûr, mais Bagdad Bob n'a pas permis à Saddam de rester à Bagdad.

La com, c'est très important pour les ukrs. ils en ont besoin pour arrimer l'occident à la guerre (c'est un constat pas une critique de ma part)

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

4 minutes ago, tom24 said:

La com, c'est très important pour les ukrs. ils en ont besoin pour arrimer l'occident à la guerre (c'est un constat pas une critique de ma part)

Effectivement le risque avec le temps c'est que les soutiens passent à autres choses ... pas lassitude et besoin de nouveauté ... donc entretenir le narratif est important en mettant en scène des épisodes épiques qui relance l’intérêt pour l'histoire.

Parce que sinon le sujet de discussion autour de la machine à café ce sera le prix de l'électricité et pas ce "bâtard de poutine".

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Citation

Je ne sais pas quelle est la liberté de manoeuvre de l'aviation russe dans le coin, mais une manoeuvre aussi importante doit faire une bonne grosse cible ...

Elle semble absente, ou du moins se résume au straff de roquettes balancées façon GRAD à plusieurs km du front...

Au point même que les TB-2 ressortent (ce qui peut également supposer une DA lacunaire)  ?

 

 

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,824
    Total Members
    1,749
    Most Online
    f-brn
    Newest Member
    f-brn
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.6m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...