Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : Opérations militaires


Recommended Posts

à l’instant, vince24 a dit :

Est ce que le problème n’est pas tout simplement le manque de munitions de précisions? 
Si les Su de tout poil veulent intervenir, ils doivent le faire en mode WW2, à basse altitude, et encaisser des pertes.

Or les stocks de Su-34 ne sont pas les mêmes que stocks de T72 (euphémismes).

Et les Sanctions paralysent la production des munitions de précision pour l’aviation.

Ils ont assez de gras niveau effectifs pour ça, surtout si c'est mauvais. Sur le papier, en tout cas.

Ils ont les bases, les avions, et assez de bombes et de roquettes pour engager les pointes ukrainiennes, même si ça tire un peu à côté ou si ça ne démolit pas les chars de tête. Idem pour leurs ventilos : je n'ai pas entendu parler de raids de Hind ou de Havoc dans le secteur de Kupiansk.

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

à l’instant, Ciders a dit :

Ils ont assez de gras niveau effectifs pour ça, surtout si c'est mauvais. Sur le papier, en tout cas.

Ils ont les bases, les avions, et assez de bombes et de roquettes pour engager les pointes ukrainiennes, même si ça tire un peu à côté ou si ça ne démolit pas les chars de tête. Idem pour leurs ventilos : je n'ai pas entendu parler de raids de Hind ou de Havoc dans le secteur de Kupiansk.

Si leurs avions sont en état de voler...

Link to comment
Share on other sites

à l’instant, vince24 a dit :

Est ce que le problème n’est pas tout simplement le manque de munitions de précisions? 
Si les Su de tout poil veulent intervenir, ils doivent le faire en mode WW2, à basse altitude, et encaisser des pertes.

Or les stocks de Su-34 ne sont pas les mêmes que stocks de T72 (euphémismes).

Et les Sanctions paralysent la production des munitions de précision pour l’aviation.

Oui est non les munitions de précisions sont une aide précieuse mais les aviateurs me dirons si je me trompe mais avec du matériel correct on peut être très précis avec du matériel balistique classique. Pour comparer à ce que je connais une optique et une aide œilleton guidon suffise à prendre à 300m mais c'est bien plus pratique avec une optique surtout les nouvelles qui prennent tout en compte à ta place

Link to comment
Share on other sites

il y a 36 minutes, John92 a dit :

Au risque de passer pour un con, je vais poser la question que personne n'a encore écrite.

Que fait l'aviation (avion+ventilo) russe?

Compte tenu de leur supériorité numérique, ca devrait être un régal, pour eux, de taper sur l'offensive Ukr

Or, rien. Les Ukr ont-ils une "DCA" si redoutable que ça pour que les aéronefs Ru ne soient pas plus au soutien de leurs troupes?

J'espère qu'on a officier de liaison dans l'Etat Major Ukr pour profiter du RETEX.

Dans l'article de The Economist sur l'offensive paru hier, ils disent que, d'après une source dans le renseignement militaire ukrainien, les HARM installés sur les avions ukrainiens ont eu un fort impact sur la DCA russe. 

Ils soulignent aussi la présence de la DCA ukrainienne (et notamment des Guepard Allemands qui ont l'air d'être particulièrement appréciés) qui dissuade les Russes de venir faire de l'appui rapprochés. 

Et quand ils essaient de le faire, a priori il essuient des pertes, et, en plus, le problème c'est qu'avec la vitesse à laquelle la situation évolue, ils sont incapables de faire le distinguo entre amis et ennemis, ce qui les empêche d'aider leurs troupes efficacement. 

Néanmoins, ils ne comprennent pas pourquoi l'aviation russe à échoué à détecter l'attaque imminente et à attaquer les Ukrainiens préalablement à celle-ci. 

 

D'autres points notables:

  • Pour The Economist, la situation est, pour le moment, moins brillante à Kherson où les pertes sont très lourdes et les progrès lents (mais est-ce la métrique appropriée ?). 
  • L'offensive proprement dite à commencé le 6 (on revient à Kharkiv) mais il y a eu d'importantes préparation d'artillerie le 4 et le 5. La réaction des certaines unités russes sur le front à ces bombardements a apparemment été de... partir. Ils n'imaginaient manifestement pas qu'une avance ukrainienne d'envergure était possible. 
  • Les troupes d'élite russes présentes dans la région du nord du Donbass ont été envoyées à Kherson pour résister à la contre-offensive ukrainienne qui s'annonçait et ont fait cruellement défaut sur le front de Kharkiv 

 

Edited by funcky billy II
  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

12 minutes ago, Connorfra said:

Oui est non les munitions de précisions sont une aide précieuse mais les aviateurs me dirons si je me trompe mais avec du matériel correct on peut être très précis avec du matériel balistique classique. Pour comparer à ce que je connais une optique et une aide œilleton guidon suffise à prendre à 300m mais c'est bien plus pratique avec une optique surtout les nouvelles qui prennent tout en compte à ta place

On peut être très précis avec une bombe lisse, mais il faut descendre en altitude et prendre des risques!

Tout ceux qui ont suivi l’aviation russes ces dernières années ont bien vu qu’il y’a avait plein de beau avions tout neufs, mais pas grand chose de moderne sous les ailes, à part dans les salons.

 

14 minutes ago, Ciders said:

Ils ont assez de gras niveau effectifs pour ça, surtout si c'est mauvais. Sur le papier, en tout cas.

Ils ont les bases, les avions, et assez de bombes et de roquettes pour engager les pointes ukrainiennes, même si ça tire un peu à côté ou si ça ne démolit pas les chars de tête. Idem pour leurs ventilos : je n'ai pas entendu parler de raids de Hind ou de Havoc dans le secteur de Kupiansk.

Ils n’ont pas assez d’avions modernes pour se permettre d’en perdre beaucoup. 
Si on exclut les pièces de musées (MiG 31, Su 24) ils ont environ 250 avions de combat moderne (su 30-34-35) - pas de quoi s’amuser à en perdre 10 par semaine. 

D’ailleurs l’absence du MIG 31 sur ce front en dit plus long sur la valeur réelle de cette bête a fantasmes occidentaux…

Edited by vince24
  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 55 minutes, Julien a dit :

Ou alors ils se battent pas vraiment et reculent dès que ça chauffe

Le but est de récupérer du terrain, que les russes reculent ou se bâtent à mort, ça ne change, sauf que c'est plus facile pour les ukrainiens dans le premier cas. :wink:

Link to comment
Share on other sites

il y a 10 minutes, vince24 a dit :

 

D’ailleurs l’absence du MIG 31 sur ce front en dit plus long sur la valeur réelle de cette bête a fantasmes occidentaux…

Sa valeur réelle... face à des avions occidentaux évoluant à haute altitude, surtout des bombardiers, ça, on en sait rien.

Effectivement, l'employer au dessus de l'Ukraine ne serait qu'un gâchis de carburant.

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

 

Il y a 1 heure, Fusilier a dit :

L'idée est donc de bombarder, avec du nuk, une ville censée être russophone, voir pro russe...:rolleyes:

Et juste sur la frontière, histoire de maximiser les chances de contaminer Belgorod au passage. Excellent choix.

il y a 23 minutes, Niafron a dit :

Si leurs avions sont en état de voler...

Si leurs pilotes veulent voler. Enfin, qui veut se battre pour les délires d'ukronazis poussés par Poutine et sa clique, finalement ?

Link to comment
Share on other sites

il y a 57 minutes, Niafron a dit :

Je ne sais plus quel haut gradé ukrainien ( le CEM?). Il avait publiquement déclaré que si l'Ukraine tenait bon quelques mois, la situation se retournerait à l'été avec l'aide occidentale.

Si quelqu'un peut retrouver la décla, moi je ne me souviens plus exactement.

C'était Budanov à la mi mai, 36 ans et patron des renseignements militaires Ukr, une des fonctions en ce moment les plus sensibles du pays... Le type avait effectivement prévenu, avec une précision assez rare pour être soulignée. Il avait prédit des opérations offensives pour la fin aout, et disons qu'à deux semaines près, ça colle assez bien. 

(vous pouvez activer les sous titres en Français sur youtube)

 

https://news.sky.com/story/ukraine-war-military-intelligence-chief-optimistic-of-russian-defeat-saying-war-will-be-over-by-end-of-year-12612320

  • Like 1
  • Thanks 3
Link to comment
Share on other sites

Je remets ici ce que Pavel Luzin dit de la situation de l'aviation russe https://theins.ru/en/politics/254573

Citation

Problèmes avec l'aviation militaire
Dans ce contexte, la situation de l'aviation semble meilleure à première vue. Même en tenant compte du fait que les moteurs de l'avion d'attaque Su-25 ont la durée de vie la plus courte (500 heures) et que cette guerre est la dernière dans laquelle le bombardier de première ligne Su-24 doit être utilisé, car il est trop vieux, l'intensité d'utilisation des avions et hélicoptères russes est relativement faible. Chaque machine, même au début de l'agression, lorsque la défense aérienne ukrainienne était moins organisée qu'aujourd'hui, effectuait 1 ou 2 sorties de combat par jour d'une durée totale de 1 à 1,5 heure. Dans le même temps aujourd'hui, compte tenu des pertes et des pannes, la Russie est toujours en mesure de conserver environ 400 avions de combat de différents types et environ 360 hélicoptères (tous ne sont pas des hélicoptères d'attaque) près des frontières de l'Ukraine. Néanmoins, la Russie n'a pas été en mesure de mener une campagne aérienne à grande échelle depuis le début de la guerre, et maintenant sa capacité pour une telle campagne n'a fait que diminuer.


Là aussi, la capacité de production s'avère être une contrainte fondamentale. Si, au cours de la décennie qui a précédé l'agression à grande échelle, la Russie a produit chaque année 30 à 35 avions de combat et 25 à 30 hélicoptères d'attaque et mis à niveau 130 à 200 unités de divers avions, la transition précédemment prévue vers une nouvelle génération d'avions de combat dans les années 2020 a suggéré de réduire leur production au profit d'une meilleure qualité. Désormais, l'embargo technologique risque de stopper la transition, qui avait déjà été retardée tout au long des années 2010.
En fin de compte, malgré l'injection prévue d'au moins des centaines de milliards de roubles dans le MIC rien qu'en 2022, une détérioration à long terme de la production au niveau où sa préservation dépendra moins de facteurs organisationnels et économiques que d'ingénieurs spécifiques , travailleurs et cadres est pratiquement inévitable. En termes simples, cette industrie ressemblera également plus à une production manuelle qu'à une production industrielle

 

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Les VVS au niveau SEAD/DEAD c’est pas l’OTAN il semblerait.

Sachant qu’à la base c’est un exercice très difficile ou même les meilleurs derouillent à l’occasion, donc pas trop surpris que les MiG et les Sukhois ne soient pas tranquilles dans le ciel à balancer des pruneaux sur les troupes Ukrainiennes.

Link to comment
Share on other sites

1 hour ago, Niafron said:

Je ne sais plus quel haut gradé ukrainien ( le CEM?). Il avait publiquement déclaré que si l'Ukraine tenait bon quelques mois, la situation se retournerait à l'été avec l'aide occidentale.

Si quelqu'un peut retrouver la décla, moi je ne me souviens plus exactement.

Ce sont les conseillers de Zelensky qui expliquent que les choses seraient très compliqué jusqu'en août du fait du manque de soldats formés notamment, et des problème de pertes de matériel pas encore remplacé.

Il semble que les choses sont allées plus ou moins au rythme prévu. Avec des pertes territoriale relativement modéré entre temps.

La crainte c'était l'hiver avec les problèmes de gel du front lié à la météo, et la possible perte - relative - de soutien à cause de la crise énergétique.

Link to comment
Share on other sites

il y a 12 minutes, olivier lsb a dit :

C'était Budanov à la mi mai, 36 ans et patron des renseignements militaires Ukr, une des fonctions en ce moment les plus sensibles du pays... Le type avait effectivement prévenu, avec une précision assez rare pour être soulignée. Il avait prédit des opérations offensives pour la fin aout, et disons qu'à deux semaines près, ça colle assez bien. 

(vous pouvez activer les sous titres en Français sur youtube)

 

https://news.sky.com/story/ukraine-war-military-intelligence-chief-optimistic-of-russian-defeat-saying-war-will-be-over-by-end-of-year-12612320

A chaque fois cité ou partageant son analyse j'ai pris chère sur le forum juste un petit rappel :dry:

  • Like 1
  • Thanks 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 3 minutes, Connorfra a dit :

A chaque fois cité ou partageant son analyse j'ai pris chère sur le forum juste un petit rappel :dry:

Il faut dire à décharge, pour me faire l'avocat du diable, qu'on pouvait aussi avoir toutes les raisons de penser à une forme d'enfumage/bluff de la part des Ukrainiens, juste pour pouvoir jouer avec les nerfs des Russes. Mais oui dans le fond, je vois bien de quoi tu veux parler. 

Reconnaissance et destruction d'un BTR-80

 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 23 minutes, Boule75 a dit :

 

Si leurs pilotes veulent voler. Enfin, qui veut se battre pour les délires d'ukronazis poussés par Poutine et sa clique, finalement ?

Ce sont des militaires... et même si je ne connais pas grand chose aux VKS, tous des officiers j'imagine.

Donc, je doute qu'ils aient leur mot à dire, à moins de se révolter ouvertement contre leur gouvernement, mais dans ce cas, je pense qu'on en aurait entendu parler.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 38 minutes, vince24 a dit :

Ils n’ont pas assez d’avions modernes pour se permettre d’en perdre beaucoup. 

Si on exclut les pièces de musées (MiG 31, Su 24) ils ont environ 250 avions de combat moderne (su 30-34-35) - pas de quoi s’amuser à en perdre 10 par semaine. 

D’ailleurs l’absence du MIG 31 sur ce front en dit plus long sur la valeur réelle de cette bête a fantasmes occidentaux…

250 ? Un chiffre très exagérément bas ce me semble. Et faut pas oublier qu'en face, les MiG-29 et Su-27 ukrainiens... c'était pas terrible non plus.

Le MiG-31... pourquoi faire ? C'est un intercepteur très longue portée, prévu pour casser du bombardier stratégique. Et il n'est pas si loin du front, il y en a à Kaliningrad avec des Kinzhal.

Link to comment
Share on other sites

43 minutes ago, vince24 said:

On peut être très précis avec une bombe lisse, mais il faut descendre en altitude et prendre des risques!

Tout ceux qui ont suivi l’aviation russes ces dernières années ont bien vu qu’il y’a avait plein de beau avions tout neufs, mais pas grand chose de moderne sous les ailes, à part dans les salons.

 

Ils n’ont pas assez d’avions modernes pour se permettre d’en perdre beaucoup. 
Si on exclut les pièces de musées (MiG 31, Su 24) ils ont environ 250 avions de combat moderne (su 30-34-35) - pas de quoi s’amuser à en perdre 10 par semaine. 

D’ailleurs l’absence du MIG 31 sur ce front en dit plus long sur la valeur réelle de cette bête a fantasmes occidentaux…

Le MiG 31 est fait pour intercepter des bombardiers stratégiques et des Awacs. C'est sa présence en Ukraine qui serait inquiétante pour la VVS. Son absence est normale.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Ciders a dit :

On se posait la question avec Dorf sur Twitter. On ne sait pas mais il y a clairement quelque chose qui ne fonctionne pas depuis le début du conflit.

Pas tellement au niveau des pertes que de l'incapacité russe à détruire l'aviation ukrainienne, à l'empêcher d'agir et à soutenir les assauts au sol. Il nous manque des données du problème mais il me semble qu'il y a vraiment un truc qui nous échappe.

Comme avec l artillerie il semble manquer lourdement de coordination avec les troupes au sol.

Je me demande a quoi doit ressembler une équipe JTAC russe ....? 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, loac a dit :

Comme avec l artillerie il semble manquer lourdement de coordination avec les troupes au sol.

Je me demande a quoi doit ressembler une équipe JTAC russe ....? 

Tu vois, je suis en train de me demander si ça existe tout court.

Edited by Heorl
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 8 minutes, Aldo a dit :

A un moment donné ils vont bien se heurter à une défense de ville organisée. Izum je peux comprendre, ils étaient encerclés. Mais à Lysychansk ils ont de quoi à tenir. 

Le front s'étend... Lysychansk donc, face à Siversk, à ce qui était l'extrémité nord-est du saillant du Dombass, au nord-est de Soledar.

Des gains substantiels sont annoncés sans détails à Kherson, plusieurs villages probablement repris juste au Nord de Kharkiv.

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 8 minutes, Berezech a dit :

C'est un compte pro-ukr homonyme, Girkin (Strelkov) est sur Telegram.

Oui mais un compte sérieux même si spécial : @girkingirkin est un membre de Bellingcat. Je n'ai pas le souvenir de l'avoir vu raconter des bêtises, elles ne doivent pas être bien fréquentes.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

  • Rob1 locked this topic
  • Rob1 unlocked this topic

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,943
    Total Members
    1,749
    Most Online
    FlorianBlanchard54
    Newest Member
    FlorianBlanchard54
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...