Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : Opérations militaires


Recommended Posts

il y a 2 minutes, g4lly a dit :

10-09-17-00-ENG-1.jpg

 

Izyum a été évacuée ?

ça donne l'impression que l'Ukraine veut renvoyer les russes au niveau de leur frontière sur toute la rive ouest de l'Oskil

Même si il y aura un no man's land de plusieurs km au niveau de la frontière ukrainienne.

Link to comment
Share on other sites

Citation

nous parlons bien de la deuxième armée prétendument du monde

Surement dans les fables, je pense que ça fait longtemps que ce n'est plus le cas (et est-ce que ça l'a été depuis la chute de l'union d'ailleurs ?)

Sans utiliser l'expression Tigre de Papier, l'idée est là

Link to comment
Share on other sites

Ouais, suprenant cette absence de réaction... très surprenant... ils ont quand même encore des troupes sur le front, l'impression que ça donne, c'est une paralysie de la chaîne de commandement...

Alors je suis parfois trop imaginatif comme garçon, mais le fait est que j'en suis à me demander s'il ne se passe pas des choses du côté de Moscou.

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, Am39Exocet a dit :

Nom de Dieu c'est pas possible que ce soit si creux , l'armée russe va droit a la catastrophe , s'ils ne réagissent pas ce que il y autre chose , il n' y a aucun appui aérien ou naval,  , plus de missiles de croisière par voie aérienne ou navale , c'est dingue ce qui est en train de se passer nous parlons bien de la deuxième armée prétendument du monde , je savais que la mort de Gorbatchev était la fin d'un mythe et quelque part la fin du dernier vestige de l'Urss  , mais là j'ai le sentiment que c'est la Russie qui risque de disparaitre si Poutine continue cette folie dans un sens ou dans l'autre ..... si l’ecrassement de l'armée russe ce confirme a terme , je pense qu' il ne finira pas l'année ...

La guerre on sait comment elle commence, jamais comment elle se termine.

La grande erreur c'est que certains depuis des années n'ont pas voulus écouter ceux qui disaient que l'armée russe est un tigre de papier. Ces personnes sont surprises par les événements du moment et cherchent des raisons, espèrent un retournement au profit de la Russie juste pour avoir raison et ne pas remettre en cause ce qu'ils pensent être un "savoir" alors que c'est en vérité une "croyance".

L'armée russe va droit à la catastrophe, c'est une évidence, mais on en verra encore qui imagineront qu'elle réserve des "surprises" car n'admettant pas qu'elle ait tout donné, qu'il n'y a plus de gras, plus de potentiel et que non, le temps ne joue pas pour elle mais contre elle.

L'effondrement peut être majeur et rapide. Il ne faut pas partir du principe que l'armée russe combattra jusqu'à l'épuisement de ses forces, qu'elle luttera jusqu'à la mort et qu'une brèche reste un truc "local" et qu'ailleurs ça tiendra. Tout est lié et une armée qui perd confiance, qui n'a pas le moral, qui n'a pas l'envie et qui en plus est très mal commandée, ben cette armée peut amener à un effet domino.

La Russie a également fait avec ce conflit le vide des forces combattives de Donetsk et de Lougansk, ce front est donc lui aussi très fragilisé et affaibli par rapport à avant le mois de février.

L'armée russe peut partir à la dérive et être dans un état de panique, de perte de confiance, d'abandon la poussant à fuir les combats pour ne pas dire l'Ukraine. Les tensions dans l'armée doivent être énormes,  ces derniers jours tout particulièrement.

  • Like 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 25 minutes, Connorfra a dit :

Si les combats sont avérée a l'aéroport de Donetsk ce sera un symbole fort vue que c'est la ligne de démarcation de 2014 et la pu les combats de 2014 ont réellement été de "vrais combats"

Souvenir lointain des "cyborgs" de 2014...

Je ne comprends absolument pas ce qu'il se passe. J'ai très envie d'y voir le fameux "lâchage" tant évoqué par girkin à longueur de "doomposting" sur son compte Telegram, laissant entendre que Moscou avait décidé de laisser tomber l'est, l'oblast de Luhansk et une grande partie de celui de Donestk étant devenus trop chers à protéger, dans l'espoir sans doute de n'avoir à sécuriser à terme qu'un corridor d'accès terrestre à la Crimée plus aisément défendable. De ce point de vue la destruction de Mariupol, devenue une quasi ville morte hantée par des survivants hagards, a presque du sens: il n'y a désormais plus rien à y sauver pour les ukrainiens et plus rien à y protéger pour les russes. De fait c'est un objectif au fond assez peu attirant pour les deux parties, au-delà de l'aspect hub logistique.

Et de toutes façons, géographiquement le territoire ukrainien à l'est est enclavé, donc ce n'est même pas une position depuis laquelle les forces armées ukrainiennes pourraient menacer qui que ce soit en russie "métropolitaine". Même si les ukrainiens allaient jusqu'à la mer, protéger le littoral de la mer d'Azov serait très compliqué comme on l'a vu au début de la guerre, bien qu'il couperait l'accès terrestre à la Crimée pour les russes.

Toute la question est de savoir quelle largeur le corridor d'accès terrestre à la Crimée devra avoir pour réellement être tenable. Est-ce que Kherson devra être conservée, la centrale de Zaporijjia, etc... Et quels moyens les russes sont prêts à mettre dans le maintien de ce corridor terrestre. Vont-ils devoir construire une sorte de "ligne Maginov" (:ph34r:) sur son pourtour pour empêcher physiquement les intrusions dans ce périmètre? Ou bien dédier des moyens de débarquement rapide devant franchir la mer d'Azov pour renforcer ce dispositif au cas où les ukrainiens voudraient le couper? D'où le besoin de pousser absolument vers le nord jusqu'au Dniepr, frontière naturelle?

il y a 2 minutes, bubzy a dit :

Et au delà...!

Non ça c'est illusoire par contre. Ça donnerait du crédit aux délires poutiniens selon lesquels l'Ukraine allait attaquer la russie ce qui justifiait "l'opération militaire spéciale"...

Et c'est de ce point de vue que la question criméenne et le spectre du référendum à Kherson et dans les territoires occupés, peuvent faire basculer une partie de l'opinion russe et créer le précédent justifiant une mobilisation plus forte voire le recours à un essai nucléaire de dernier avertissement sur le sol russe (ne justifiant pas une escalade côté occidental mais démontrant la détermination de poutine). En effet il faudra, en cas de lâchage du Donbass, démontrer à la population russe que le besoin de se battre pour quelque chose de plus grand, est encore là.

poutine en a encore un peu sous la quille, mais de moins en moins.

Link to comment
Share on other sites

Severodonetsk, ça se confirme

 

 

Et là on réentre dans l'oblast de Louhansk. Donc ça ne correspond pas à leur annonce de se recentrer sur le Donbass => Il a véritablement un écroulement russe, pas une retraite sur le Donbass.

Bon l'aéroport de Donestsk, c'est pas confirmé

 

  • Like 2
  • Thanks 1
  • Confused 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 16 minutes, Patrick a dit :

poutine en a encore un peu sous la quille, mais de moins en moins.

Loin de moi d'être anxiogène mais c'est typiquement ce qui me fait le plus peur; à savoir quelle sera sa réaction quand il sera dos au mur.

  • Like 1
  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 3 minutes, Stinger a dit :

Loin de moi d'être anxiogène mais c'est typiquement ce qui me fait le plus peur; à savoir quelle sera sa réaction quand il sera dos au mur.

Pour l'instant , il a encore la possibilité de faire des choses pour éviter la défaite se retirer , l'utilisation d'armes nucléaires entrainerai une réaction de l’Otan et il le sait , de toutes manière je pense que la situation doit être monitorée de tous les côtés

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 26 minutes, Stinger a dit :

Loin de moi d'être anxiogène mais c'est typiquement ce qui me fait le plus peur; à savoir quelle sera sa réaction quand il sera dos au mur.

Excepté la Corée Du nord qui a un dictateur incontrôlable et un état major tout aussi cinglé. Le cas Russe est radicalement différent, Poutine ne pourrait pas donner l'ordre d'utiliser des bombes nucléaires de faibles puissances étant donné que le territoire russe n'est pas menacé.

Et même si il l'ordonne , il y a de fortes chances que son état major siffle la fin du game pour lui car ces mecs là, ils ont des millions,  des intérêts au près des oligarches russes , des familles qui bénéficient de ses intérêts et ils ne voudront pas suivre aveuglément leur leader au cas ou il se transformerait en jusqu'au boutiste pour rétablir son honneur et sa fierté....

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 17 minutes, Claudio Lopez a dit :

Excepté la Corée Du nord qui a un dictateur incontrôlable et un état major tout aussi cinglé. Le cas Russe est radicalement différent, Poutine ne pourrait pas donner l'ordre d'utiliser des bombes nucléaires de faibles puissances étant donné que le territoire russe n'est pas menacé.

Et même si il l'ordonne , il y a de fortes chances que son état major siffle la fin du game pour lui car ces mecs là, ils ont des millions,  des intérêts au près des oligarches russes , des familles qui bénéficient de ses intérêts et ils ne voudront pas suivre aveuglément leur leader au cas ou il se transforme en jusqu'au boutisme pour rétablir son honneur et sa fierté....

Jusqu'au boutiste, peut-être... mais c'est pas une question d'honneur ou de fierté.

Je pense que comme tout dictateur qui se respecte, il doit avoir en tête l'image de Mussolini pendu à un croc de boucher ou de Ceaucescu gisant au sol après une rafale de Kalach.

Link to comment
Share on other sites

il y a 16 minutes, Stinger a dit :

Loin de moi d'être anxiogène mais c'est typiquement ce qui me fait le plus peur; à savoir quelle sera sa réaction quand il sera dos au mur.

un glock makarov dans la bouche . (nul ne sait qui tiendra le pistolet ... )

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Si les ukrainiens sont déjà dans le secteur Severodonetsk/Lysychansk, c'est à ne plus rien y comprendre.

Que les russes se retirent sans combattre d'Izyum/Koupiansk peut s'entendre (risque avéré d'encerclement), mais Severodonetsk/Lysychansk ont été acquis par les russes au prix de très lourdes pertes,des combats acharnés, ça n'a aucun sens d'abandonner aussi vite ce secteur...

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,823
    Total Members
    1,749
    Most Online
    f-brn
    Newest Member
    f-brn
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.6m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...