Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : Opérations militaires


Recommended Posts

il y a 7 minutes, Berezech a dit :

Ou stratégiquement vu la pénurie de piétons, se retirer de la tête de pont de Kherson, verrouiller les deux flancs, à gauche sur le Dniepr, à droite sur l'Oskip, et concentrer les forces aux centres pour résister aux attaques Ukr et imposer un pat opérationnel. Le temps de ... faire quelque chose.

C'est vraiment ce qui me semble le plus rationnel côté russe, et le retrait complet de l'oblast de Kharkiv combiné au rétrécissement possible du dispositif russe à Kherson me laisse à penser le commandement russe à la même idée en tête 

Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, Berezech a dit :

Ou stratégiquement vu la pénurie de piétons, se retirer de la tête de pont de Kherson, verrouiller les deux flancs, à gauche sur le Dniepr, à droite sur l'Oskip, et concentrer les forces aux centres pour résister aux attaques Ukr et imposer un pat opérationnel. Le temps de ... faire quelque chose.

Franchement ça pourrait être catastrophique si mal exécuté. Imagine donc un peu que les Russes doivent traverser Kherson à la nage ou en barque en laissant sur place la quasi-totalité de leur matériel lourd, tu aurais l'équivalent de trois-quatre brigades réduites à l'état d'unités d'infanterie légère sans en avoir les compétences, et encore c'est s'ils arrivent à tous se sauver. Bref, difficilement de quoi verrouiller le front de Zaporijjia jusqu'à Siversk. On rappelle quand même qu'entre 15 et 25% de toute l'armée russe en Ukraine est coincée à Kherson, c'est énorme. Que seulement la moitié de ces hommes soit capturée ou tuée et le IIIe corps ne pourra servir que de mauvais bouche-trou, pas de solution miracle.

Les Russes ne peuvent pas abandonner Kherson sans subir des pertes énormes, leurs tentatives d'évacuation pourraient tourner à la catastrophe si les Ukrainiens en profitent pour percer les lignes et décapiter la 58e armée "sur les plages" façon weekend à Zuydcoote. En restant sur place, ils peuvent espérer tenir un peu plus longtemps au moins.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, Paschi a dit :

Pour rappel, les trous c'est dans l'emmental pas dans le gruyère, de bleu, de bleu ! :wink:

Il y a quelques mois, j'ai acheté en promotion du vrai gruyère (donc à trous) fabriqué en Suisse, et bin ça cassait pas trois pattes.

 

De toute façons, le fromage gruyère c'est comme la farine, c'est automatique français comme la farine est toujours de blé.

:smile:

 

  • Haha 2
Link to comment
Share on other sites

Les russes vont devoir faire des choix dans les prochains jours pour éviter une déconvenue qui peut-être globale.

Ils ont déjà concédé l'abandon des zones autour de Kharkiv et je ne conçois pas que les responsables militaires russes n'aient pas conscience du risque et du piège que peut représenter la poche autour de Kherson. Alors bien entendu, il y a un gros problème politique d'un pouvoir qui doit être bien malade de la situation, craignant l'échec et l'humiliation qui impose une pression sur l'armée avec sans doute des tensions importantes qui amènent à des erreurs globales qui sont exploitées par l'adversaire.

Poutine a les yeux plus gros que le ventre, n'a pas les moyens de ses ambitions et c'est une situation qui peut l'amener à concéder une défaite plus grande encore que s'il avait été raisonnable, la folie des grandeurs, l'illusion de ses envies.

Ce qui est également à noter, je ne sais pas si c'est un signe annonciateur, mais quand les russes se sont désengagés des zones concernées par la reconquête ukrainienne, ils ont annoncés vouloir renforcer le front de Donestk et pas forcément celui de Lougansk. Soit ils préparent déjà les esprits à un effondrement du territoire de Lougansk qu'ils savent "vide" de forces défensives, soit ils veulent faire croire encore qu'ils sont dans une phase de conquêtes. En tout cas ça montre bien un déni d'une situation qu'ils ne veulent pas assumer, celle ou les ukrainiens sont devenus ceux qui ont l'initiative et mènent les attaques quand les russes défendent et reculent.

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 15 minutes, Heorl a dit :

Franchement ça pourrait être catastrophique si mal exécuté. Imagine donc un peu que les Russes doivent traverser Kherson à la nage ou en barque en laissant sur place la quasi-totalité de leur matériel lourd,

J'ai encore du mal à l'accepter, mais avec la destruction des ponts ça paraît inéluctable en fait...  

Link to comment
Share on other sites

il y a 33 minutes, Heorl a dit :

Franchement ça pourrait être catastrophique si mal exécuté. Imagine donc un peu que les Russes doivent traverser Kherson à la nage ou en barque en laissant sur place la quasi-totalité de leur matériel lourd, tu aurais l'équivalent de trois-quatre brigades réduites à l'état d'unités d'infanterie légère sans en avoir les compétences, et encore c'est s'ils arrivent à tous se sauver. Bref, difficilement de quoi verrouiller le front de Zaporijjia jusqu'à Siversk. On rappelle quand même qu'entre 15 et 25% de toute l'armée russe en Ukraine est coincée à Kherson, c'est énorme. Que seulement la moitié de ces hommes soit capturée ou tuée et le IIIe corps ne pourra servir que de mauvais bouche-trou, pas de solution miracle.

Les Russes ne peuvent pas abandonner Kherson sans subir des pertes énormes, leurs tentatives d'évacuation pourraient tourner à la catastrophe si les Ukrainiens en profitent pour percer les lignes et décapiter la 58e armée "sur les plages" façon weekend à Zuydcoote. En restant sur place, ils peuvent espérer tenir un peu plus longtemps au moins.

Je partage ton analyse ... Mais bon, quand t'es dans la poche de Dunkerque, tu sauves les hommes, tu penses au matos plus tard. A la rigueur ça c'est pas trop grave les russes ont encore du matos en réserve. Et il vaut mieux le faire tôt que tard, sans doute simultanément à un autre choc pour éviter d'avoir à gérer l'émotion et le narratif d'un 2e choc opérationnel dans 1-2 mois.

En vrai on est ok : la seule décision rationnelle pour les russes c'est de se casser d'Ukraine en passant par pertes et profits. Mais je conçois que ça ne soit pas encore acceptable à plusieurs égards en interne. Les russes ont leur propre "rationalité" (la menace perçue de bases OTAN en ukraine, la peur d'une première frappe nuke) et économie politique du prestige à gérer.

Edited by Berezech
Link to comment
Share on other sites

La destruction des ponts au sud sur le Dniepr rend inéluctable l'abandon du front à Kherson. La question est est-ce que les ukrainiens voudront aller à l'offensive directement depuis Mykolaiv. Je n'y crois pas car cette option est couteuse en vies humaines et une option bien plus intéressante commence à se présenter: faire sur l'axe Zaporija > Melitopol ce qui a marché sur Izyum/Koupiansk. En coupant les deux fronts, les ukrainiens condamnent les russes à maintenir deux fronts séparés d'un point de vue approvisionnement par la Crimée pour le sud. Un enfer logistique.

Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, Chimera a dit :

La destruction des ponts au sud sur le Dniepr rend inéluctable l'abandon du front à Kherson. La question est est-ce que les ukrainiens voudront aller à l'offensive directement depuis Mykolaiv. Je n'y crois pas car cette option est couteuse en vies humaines et une option bien plus intéressante commence à se présenter: faire sur l'axe Zaporija > Melitopol ce qui a marché sur Izyum/Koupiansk. En coupant les deux fronts, les ukrainiens condamnent les russes à maintenir deux fronts séparés d'un point de vue approvisionnement par la Crimée pour le sud. Un enfer logistique.

Encore faut il parvenir à percer. Il semble que les forces russes soient beaucoup plus denses dans la zone qu'elles ne l'étaient au nord. Mais oui, une percée qui atteindrait la mer noire, ça serai vraiment le début de la fin pour la Russie, pour le coup. 

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 33 minutes, Amnésia a dit :

et je ne conçois pas que les responsables militaires russes n'aient pas conscience du risque et du piège que peut représenter la poche autour de Kherson. Alors bien entendu, il y a un gros problème politique d'un pouvoir

Sauf que je vois mal comment retirer 20000h sans ponts ni moyens de franchissements adaptés sans que cela ne tourne au sauve qui peut.

il y a 33 minutes, Amnésia a dit :

Poutine a les yeux plus gros que le ventre, n'a pas les moyens de ses ambitions

Ce qui n'exclue pas une part de réalisme, quand vous constatez que vos services de renseignements vous ont servi la douce musique que vous souhaitiez entendre.

Peu de gens (experts inclus) pronostiquaient une résistance ukrainienne initiale...

Edited by BPCs
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Poutine n'est pas stratège, c'est pas une critique mais il n'a jamais dirigé une quelconque armée et soit il aura pris les mauvais choix dans ceux proposés, soit il a souhaité faire fi des conseils et joué sur des probabilités (le temps, contre sanction, fixation des troupes etc) ou bien le pire c'est que l'homme n'a plus l'âge d'attendre de voir se réaliser des choses sous 10/15 ans, donc il joue son temps avec le temps de la Russie.=

  • Confused 1
Link to comment
Share on other sites

Le CR du Conflict Intelligence team du 10/9 (ils ont toujours 1 jour de retard) :

https://te.legra.ph/Dispatch-for-September-10-09-11

 

Remarques intéressantes :

La voie ferrée de Valuyki àLuhansk est à portée de Himars dorénavant

Leur bilan des pertes identifiées en OS à la date d'hier :

 

40 tanks;

35 armored personnel carriers;

11 communication vehicles;

 4 engineering vehicles;

 9 air defense systems vehicles;

50 BMP infantry fighting vehicles;

5 Tigr multipurpose all-terrain infantry mobility vehicles / MRAPs;

47 trucks and other vehicles;

Su-34 and Su-25 aircraft;

 

Sans compter Izium où il y a des

Msta-S and Msta-SM2 self-propelled howitzers;

Akatsiya self-propelled howitzer;

T-80U and T-80BV tanks;

BTR-82 armored personnel carrier;

UR-77 mine clearing vehicle (sometimes also used for offensive).

.

On voit bien la rapide remontée des pertes russes sur Oryx :

spacer.png

Edited by Valy
  • Like 1
  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Après plus de six mois de guerre, sans vouloir être pro ukrainien,  un premier constat s'impose:

l'opération spéciale a échoué dans le sens ou la Russie voulait faire tomber l’Ukraine,  et oui les ukrainiens se battent et résistent, dès lors le corps expéditionnaire russe abandonne  ses objectifs initiaux et se focalisent sur le Donbass depuis Avril.

les ukrainiens freinent l'avance des russes qui peinent à avancer.

Puis attaque avec communication intense sur Kherson, précédée d'une destruction des ponts, points de ravitaillements, centre de commandement menaçant les troupe russe aux nord de Kherson d'être isoles..

Puis attaque , cette fois ci sans communication, à Kharviv, bord du Donbass avec une percée qui surprend les russes qui laissent du matériel en quantité et au moins un millier de prisonniers...

Donc échec initial et au moins grande difficulté à vaincre dans le Donbass ça commence à sentir le roussi ... trop tôt bien sur pour crier victoire pour les ukrainiens, et attendons la riposte opérative de la Russie .. la question en sont ils toujours capable et sinon que va t'il se passer?

soulignons que de plus en plus de politiques russes se mettent à exiger la démission de poutine, très peu, mais le fait est qu'ils osent le faire ..pas anodin!  sans parler du leader tchétchène Kadirov qui commence ouvertement à critiquer, ...

  • Upvote 4
Link to comment
Share on other sites

il y a 14 minutes, Valy a dit :

Le CR du Conflict Intelligence team du 10/9 (ils ont toujours 1 jour de retard) :

https://te.legra.ph/Dispatch-for-September-10-09-11

 

Remarques intéressantes :

La voie ferrée de Valuyki àLuhansk est à portée de Himars dorénavant

Leur bilan des pertes identifiées en OS à la date d'hier :

 

40 tanks;

35 armored personnel carriers;

11 communication vehicles;

 4 engineering vehicles;

 9 air defense systems vehicles;

50 BMP infantry fighting vehicles;

5 Tigr multipurpose all-terrain infantry mobility vehicles / MRAPs;

47 trucks and other vehicles;

Su-34 and Su-25 aircraft;

 

Sans compter Izium où il y a des

Msta-S and Msta-SM2 self-propelled howitzers;

Akatsiya self-propelled howitzer;

T-80U and T-80BV tanks;

BTR-82 armored personnel carrier;

UR-77 mine clearing vehicle (sometimes also used for offensive).

.

On voit bien la rapide remontée des pertes russes sur Oryx :

spacer.png

En consultant les photos et vidéos des véhicules récents capturés souvent sous abris ou groupés, j'ai tout de même l'impression qu'une bonne partie était en réparation voire plus certainement en panne.

Link to comment
Share on other sites

il y a 3 minutes, Banzinou a dit :

102 véhicules perdus pour la Russie aujourd'hui

 

 

Dont 24 tanks et 26 IFV. On en est à un point ou l'Ukraine a littéralement gagné du matériel en attaquant, et surtout du matos qu'elle sait utiliser, approvisionner et entretenir. 

Edited by CortoMaltese
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 5 minutes, Mangouste a dit :

En consultant les photos et vidéos des véhicules récents capturés souvent sous abris ou groupés, j'ai tout de même l'impression qu'une bonne partie était en réparation voire plus certainement en panne.

En effet, c'est ce que dit henry schlotmann :

 

 

  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

Beaucoup de matériels capturés, beaucoup de prisonniers soit les russes se débandent soit ils sont surpris au niveau opératif mais ...vraiment! pour citer G4LLY qui affirmait "les russes savaient " si "ils" savaient ... qu'est ce que ça cache...

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 4 minutes, Clairon a dit :

En effet, maintenant en voyant la "débrouillardise" et l'efficacité de certains mécanos Ukrainiens, sans oublier le renfort logistique occidental pour fournir certaines pièces détachées "de base" que le Russes n'arrivent même plus à avoir, les ateliers Polonais, Slovaques, Bulgares, Tchèques qui réparent des matériels Ukrainiens ... Il se peut que le truffion Ukrainien de la 92e Brigae Méca aie beaucoup plus de chances de pouvoir assez vite ré-utiliser le BMP-2 qu'il vient de capturer, plutôt que le russe de la 4e de la Garde qui attend en vain depuis des semaines mécanos et pièces détachées ...

Selon Oryx en 1 semaine quasiement de quoi refaire 3 ou 4 BTG Ukrainiens, sans parler des pelots de 152 que les mêmes Ukrainiens attendent comme nous attendons la chute des prix du gaz ...

Clairon

Mon propos était également  de souligner qu'entre dotation et disponibilité de matériels souvent anciens et sollicités, il pouvait y avoir un fossé. On vient même de voir les deux premières photos de zil 131 ATZ 4........

Edited by Mangouste
Précision
Link to comment
Share on other sites

Un véhicule complétement absent depuis le début de conflit (du moins visuellement) ce sont les 2S19 Msta ukrainiens, surtout lorsqu'on parlait d'artillerie automoteur...

Alors certes ils n'en n'ont pas beaucoup mais on a absoluement rien vu les concernant, à part quelques-uns endommagé par de l'artillerie mais ils étaient dans une zone de stockage...

Link to comment
Share on other sites

il y a 37 minutes, Mangouste a dit :

En consultant les photos et vidéos des véhicules récents capturés souvent sous abris ou groupés, j'ai tout de même l'impression qu'une bonne partie était en réparation voire plus certainement en panne.

J'ai vu un tweet avec une video d'un Russe capturé qui expliquait que son unité avait des chars qui pouvaient rouler mais pas tirer (système de chargement des obus en panne), et d'autres qui pouvaient tirer mais pas rouler (trop grosse fuite d'huile dans le moteur).

Si c'est représentatif de l'état du matériel sur ce front... Ça devait pas seulement être les meilleures troupes qui ont été envoyés pour renforcer Kherson, mais aussi le meilleur matériel, tandis que les machins à moitié en panne et les troupes épuisées étaient laissée pour faire illusion près de Kharkiv.

  • Thanks 3
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, Ciders a dit :

Ils sont vexés. Salement.

 

Il y a 6 heures, olivier lsb a dit :

Et ça démontre surtout leur impuissance et leur fébrilité: "Vous coulerez avec nous".

Je n'en suis pas sûr :mellow:

L'hypothèse optimiste est en effet soit "Je suis mécontent donc je tape là où ça t'embête vraiment", bref l'expression d'une colère impuissante, soit une tentative de gêner la logistique donc l'exploitation de leur percée par les forces ukrainiennes arrivées sur la rivière Oskil.

L'hypothèse pessimiste est une décision russe d'escalader le conflit. Parmi les 3 voies possibles pour le faire que je listais ici - je ne prétends pas que ce sont les seules, juste celles auxquelles je peux penser - la moins dangereuse est clairement le scénario Sir Harris.

Ca rejoindrait le caveat à la fin de l'analyse d'aujourd'hui du Colonel Goya

Les jours à venir seront déterminants pour voir si on se trouve vraiment dans un 1918 à l’avantage des Ukrainiens où s’il ne s’agit que de circonstances heureuses et d’une anomalie avant de revenir à un retour à la rigidité des fronts. Si on est bien passé à une nouvelle phase, on ne voit pas comment les Russes pourraient s’en sortir sans un changement radical de leur armée. Le problème est que ce changement radical est une boîte de Pandore

Mais c'est peut-être "juste" du vandalisme sans lendemain, ou une action tactique à petite échelle en support de la retraite à l'est de l'Oskil. Poutine n'a pas nécessairement décidé l'escalade.

Le conseil de Goya me semble bon : attendre et voir si les prochains jours confirment ou non une capacité ukrainienne à imposer la guerre de mouvement à plus grande échelle encore, et si oui ou non Moscou prend une décision d'escalade.

  • Like 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

57 minutes ago, Alexis said:

 

Je n'en suis pas sûr :mellow:

L'hypothèse optimiste est en effet soit "Je suis mécontent donc je tape là où ça t'embête vraiment", bref l'expression d'une colère impuissante, soit une tentative de gêner la logistique donc l'exploitation de leur percée par les forces ukrainiennes arrivées sur la rivière Oskil.

L'hypothèse pessimiste est une décision russe d'escalader le conflit. Parmi les 3 voies possibles pour le faire que je listais ici - je ne prétends pas que ce sont les seules, juste celles auxquelles je peux penser - la moins dangereuse est clairement le scénario Sir Harris.

Ca rejoindrait le caveat à la fin de l'analyse d'aujourd'hui du Colonel Goya

Les jours à venir seront déterminants pour voir si on se trouve vraiment dans un 1918 à l’avantage des Ukrainiens où s’il ne s’agit que de circonstances heureuses et d’une anomalie avant de revenir à un retour à la rigidité des fronts. Si on est bien passé à une nouvelle phase, on ne voit pas comment les Russes pourraient s’en sortir sans un changement radical de leur armée. Le problème est que ce changement radical est une boîte de Pandore

Mais c'est peut-être "juste" du vandalisme sans lendemain, ou une action tactique à petite échelle en support de la retraite à l'est de l'Oskil. Poutine n'a pas nécessairement décidé l'escalade.

Le conseil de Goya me semble bon : attendre et voir si les prochains jours confirment ou non une capacité ukrainienne à imposer la guerre de mouvement à plus grande échelle encore, et si oui ou non Moscou prend une décision d'escalade.

Je ne doute pas qu'il existe de nombreuses cibles juteuses en matière d'infrastructures à proximité de l'Ukraine pour rendre la pareille au vieux Vlad s'il veut commencer à jouer à ce jeu.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,806
    Total Members
    1,550
    Most Online
    O.livier
    Newest Member
    O.livier
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.6m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...