Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : Opérations militaires


Recommended Posts

6 minutes ago, herciv said:

Encore une fois il suffit d'écouter les rumble deux ou trois jours avant l'offensive de kharkiv pour se rendre compte que les mouvements des ukrainiens à Kharkiv étaient connus. 

Rumble précisant même que Kharkiv étant bourré de souterrain suffisamment large pour faire rentrer des véhicules il était certain que les ukrainiens préparaient quelque chose.

La plupart des milblogger russee craignent une attaque depuis Kharkiv expliquant que l'attaquent de Kherson était très probablement secondaire.

Je doute qu'ils aient sorti cette crainte du chapeau. Ça devait faire écho à l'épanchement de quelques militaires avec qui ils passent leur temps.

Dans le même temps je doute que les russes n'aient pas d'informateurs dans le coin.

Il y a forcément des résidents qui ont de la famille en Russie et sur qui ont peu faire pression pour avoir quelques menues informations...

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Le CR journalier du Conlict Intelligence Team : https://te.legra.ph/Dispatch-for-September-11-09-12

Faits marquants : la disparition du 11 corps d'armée russe totalement détruit

La capture d'un  lieutenant-colonel de la 18th Guards Motor Rifle Division

 

Citation

Dépêche du 11 septembre

Équipe de renseignement sur les conflits12 septembre 2022

Les résultats de la contre-offensive ukrainienne

Dans la direction de Kharkiv, les conditions d'une pause opérationnelle se développent progressivement. Nous pensons que les deux parties renforcent leurs positions sur leurs rives respectives de la rivière Oskil. Il est fort probable que les forces ukrainiennes n'essaieront pas de traverser Oskil, alors que la Russie ne disposera pas de forces suffisantes pour tenter de récupérer les positions libérées par l'armée ukrainienne. Les réserves des forces russes (telles que le 3e corps d'armée et le groupement de forces « Centre ») semblent détournées vers d'autres directions.

 

L'analyste Def Mon a publié une carte des territoires libérés par les forces armées ukrainiennes, indiquant séparément ceux qui n'ont pas encore de preuves pour une confirmation objective. Les forces russes passeront les abandonnées, mais toutes les colonies n'ont pas la confirmation visuelle qu'elles sous le contrôle de l'Ukraine.

 

L'état-major de l'AFU rapporte que les troupes russes dans la région de Kherson ont abandonné leurs positions dans un certain nombre de colonies, mais ne précise pas dans cela.

 

Le ministre ukrainien de la Défense, Oleksii Reznikov, a mentionné dans une interview que la contre-offensive avait été encore plus réussie que prévue. Selon lui, les troupes ukrainiennes sont épuisées après six jours d'assaut, ont besoin de repos et de ravitaillement, mais n'ont pas perdu leur combativité.

 

Compte tenu des performances du 11e corps d'armée totalement détruit et d'un grand nombre d'équipements militaires hors d'usage abandonnés à Izyum par la 1ère armée de chars (dont une grande quantité de chars), nous avons pris la décision de abaisser notre estimation de l'efficacité du RuAF à une "capacité de défense limitée"(sur une échelle de « capable d'attaquer » à « non capable de se défendre »). Auparavant, nous n'étions pas sûrs que les problèmes connus se rapportaient à ce point systématiques, mais maintenant, il est devenu clair que le 11e corps d'armée était totalement incapable de défendre la ligne de front. Il a également été révélé que la structure organisationnelle de la 1ère armée de chars était totalement ruinée. C'était le résultat d'un nombre important de pertes et d'une participation prolongée à des actions de combat. La perte de deux formations majeures constitue un dommage substantiel pour le RuAF.

À ce stade, nous doutons que les opérations offensives russes réussissent, mais admettons la possibilité qu'elles puissent.  

Avec leur contre-offensive exceptionnellement réussie, l' AFU a éliminé non seulement la menace de couper Kharkiv, ce qui était peu probable même auparavant, mais aussi la menace d'une offensive en direction de l'agglomération de Sloviansk-Kramatorsk. Ainsi, nous sommes évidemment sûrs que les forces russes ne pourraient pas capturer la région de Donetsk.

 

Au cours de la contre-offensive, les forces ukrainiennes ont choisi un lieutenant-colonel de la 18th Guards Motor Rifle Division occupant le poste de `` chef de poste de commandement '' dans l'unité militaire 90151. En même temps, il occupe le poste de sous-chef d'état-major. Le chef du poste de commandement divisionnaire peut constituer une source précieuse d'informations sur son unité pour l'armée ukrainienne. La prise du poste de commandement indique que cette division a cessé d'exister en tant qu'unité militaire indépendante.

 

Dans la région de Pisky, deux tentatives offensives infructueuses ont été accélérées par les troupes ukrainiennes ces derniers jours. 10 à 15 combattants ont été tués au combat dans chacune des offensives, au moins deux chars ont été perdus .

 

Nous pensons qu'abandonner autant d'équipements en se retirant de la région de Kharkiv n'est pas une preuve de panique parmi les troupes mais les particularités du commandement stratégique russe. Le retrait de l'équipement n'a pas été organisé correctement et le commandement n'a pas laissé le temps pour une retraite progressive.

La tête de pont de Kherson montre qu'en principe, l'armée russe peut dissuader une contre-offensive ukrainienne, malgré les problèmes d'approvisionnement et de logistique. Les forces ukrainiennes avancent progressivement dans cette direction, mais le front ne s'est pas effondré et les combats se poursuivent.

 

Les corps de deux civils portant des traces de torture ont été retrouvés dans le village libéré de Hrakove, dans la région de Kharkiv.  

 

Le soir du 11 septembre, les forces russes ont frappé la CHPP-5 (Combined Heat and Power Plant) à Kharkiv, qui fait l'objet d'une infrastructure critique. La ville a été privée d'électricité et d'eau pendant un certain temps.

 

Malgré le fait que les forces ont libéré des territoires ukrainiens autour de Kharkiv jusqu'à la frontière, la situation de la ville n'est pas beaucoup plus facile car elle est bombardée par des roquettes d'artillerie de la région de Belgorod en Russie. Nous appelons à la suppression de la restriction sur l'utilisation d'armes occidentales modernes contre des installations militaires en Russie. Tout en entraînant un faible risque de pertes collatérales parmi les civils, l'utilisation d'armes à guidage de précision réduira ainsi le potentiel de combat de l'armée russe. Cette étape est nécessaire pour mettre fin à la guerre le plus tôt possible et éviter encore plus de victimes.

 

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 20 minutes, herciv a dit :

Encore une fois il suffit d'écouter les rumble deux ou trois jours avant l'offensive de kharkiv pour se rendre compte que les mouvements des ukrainiens à Kharkiv étaient connus. 

Rumble précisant même que Kharkiv étant bourré de souterrain suffisamment large pour faire rentrer des véhicules il était certain que les ukrainiens préparaient quelque chose.

Même WarMonitor avait commis une indiscrétion en annonçant quelques jours avant l'assault (3 ou 4 septembre peut être) qu'il se préparait quelque chose vers Kharkiv. En fait c'est comme si les généraux russes étaient les seuls au monde à ne pas être au courant. Et ça, je n'y crois pas des masses, même avec un haut degré d'incompétence. 

 

À mon avis, ils savaient que les Ukrainiens se préparaient à attaquer mais ont dû

 

1) sous estimer l'ampleur et l'ambition de l'attaque

2) sous estimer la compétence des Ukrainiens pour percer puis exploiter, en surestimant parallèlement le potentiel de résistance de leurs propres forces

Ils ont probablement cru que ça serait un processus frontal et attritionnel qui leur laisserai le temps de réagir.

 

Si tu rajoutes à ça qu'il n'y avait pas grand chose à envoyer comme renfort à court terme (le 3e corps ayant été envoyé se perdre on ne sait où avant de revenir en catastrophe), bah ça donne un commandement passif qui se dit "Boarf, ça va passer, au pire les Khokhol prendront Balaklyia"

 

 

 

Edited by CortoMaltese
  • Like 1
  • Haha 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 11 heures, herciv a dit :

Pour l'heure, les Alliés restent unis. L'envoi par l'armée russe de renforts dans la région de Kharkiv démontre que Moscou paye « un énorme prix » pour son agression, a jugé vendredi à Bruxelles Antony Blinken. Selon lui, plus de 80 % de l'ensemble du territoire russe ont déjà basculé sur l'Ukraine. Et de souligner que pour lui, l'issue de cette guerre ne fait aucun doute, puisque face à une armée ukrainienne qui se bat pour son pays et sa liberté, se trouvent des soldats russes qui ne savent souvent même pas pourquoi ils font la guerre.

Tiens tiens, ça me rappelle quelques autres opérations militaires de ces 20 dernières années menées par une certaine superpuissance, mais laquelle? :rolleyes:

Il y a 9 heures, Joab a dit :

J'écoutais ce matin une interview de l'historien spécialiste de l'Ukraine Timothy Snyder. Il dit qu'il y a toujours eu un Poutine idéologue et un Poutine pragmatique et d'après lui, l'évolution de sa rhétorique sur l'Ukraine (quasi négation de l'existence même d'une nation ukrainienne) montre que l'idéologue a pris le pas sur le pragmatique, sur ce dossier au moins.

L'age a pu le changer, les succès militaires en Tchétchénie, en Syrie, en Géorgie et dans le Donbass en 2014 ont pu lui faire croire qu'il était inarrêtable.

Génial maintenant poupoute est un vrai méchant de dessin animé!

Révélation

two_face_piece.jpg&f=1&nofb=1

Il y a 4 heures, Scarabé a dit :

En tout cas cette guerre donne pas envie d'acheter de l'armement aux Russes. Et comme la nature a horreur du vide qui va prend de la place de la Russie sur le Marché ?

Moi pérso je mets une piece sur la Turquie

Ah bon la turquie va vendre des avions de combat des sous-marins et des chars?
Déjà que leurs armes légères sont nullissimes ce qui explique leur prix défiant toute concurrence qui ne sert qu'à arnaquer des pécores.:laugh:

Non les grands gagnants ce seront des pays qui offriront la qualité occidentale sans la ceinture de chasteté (et accessoires associés) américaine.

Il y a des candidats. La Chine, qui vend déjà énormément de choses de style soviétique copiées-collées de matériels russes et désormais gavées d'électronique. La Corée du Sud, qui casse bien les prix, à dessein, mais pourquoi pas nous aussi si on suit le même chemin. Après il faudra le vouloir, et assumer.

  • Haha 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 5 minutes, g4lly a dit :

La plupart des milblogger russee craignent une attaque depuis Kharkiv expliquant que l'attaquent de Kherson était très probablement secondaire.

Je doute qu'ils aient sorti cette crainte du chapeau. Ça devait faire écho à l'épanchement de quelques militaires avec qui ils passent leur temps.

Peut-être que les militaires sont très largement privés du pouvoir de décision des opérations. L'offensive initiale avait été planifiée par le FSB. On relate des tensions entre Poutine et Gerasimov, et Shoigou est transparent. On peut se demander qui pilote. ce n'est pas seulement le renseignement qui a péché, il n'y a pas eu de réponse coordonnée non plus , même si il est vrai que les ukrainiens allaient très vite.

Edited by Valy
Link to comment
Share on other sites

12 minutes ago, Valy said:

Peut-être que les militaires sont très largement privés du pouvoir de décision des opérations.

Ça les oblige pas à se laisser tuer gratuitement... Techniquement il y avait un volume de force pas ridicule dans le coin et les Ukrainiens n'ont attaqué qu'avec 6 brigade dont seulement deux mécanisé. Tout le reste c'était des éléments motorisé ou "aéroporté" - même s'ils ont fait le chemin en APC probablement -.

Certes le souci lié à la rivière dans le dos n'est pas très rassurant, mais ça laisse quand même un drôle d'impression de défense pas préparé du tout.

A moins qu'ils comptaient sur Balkliya pour faire forteresse ?!

Devant Kherson par exemple ça fait des mois qu'ils ont tout miné comme des cochons... Rien que ça ça semble une purge parce que les sapeurs qui veulent ouvrir des couloir se font ceuillir par l'artillerie.

A l'est de Kharkiv visiblement rien de tout ça alors que le front est stable depuis des semaines...

Même chose a Izyium ...

C'est assez particulier comme manière de faire la guerre.

Parce qu'on comprends que les forces de Kupinask face à deux brigade mécanisé et une aéroporté n'est pas contre attaqué.

Mais les éléments qui on attaqué Izyuim depuis le nord était beaucoup plus léger... C'était essentiellement de l'infanterie légère.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 8 minutes, g4lly a dit :

Ça les oblige pas à se laisser tuer gratuitement... Techniquement il y avait un volume de force pas ridicule dans le coin et les Ukrainiens n'ont attaqué qu'avec 6 brigade dont seulement deux mécanisé. Tout le reste c'était des éléments motorisé ou "aéroporté" - même s'ils ont fait le chemin en APC probablement -.

Certes le souci lié à la rivière dans le dos n'est pas très rassurant, mais ça laisse quand même un drôle d'impression de défense pas préparé du tout.

A moins qu'ils comptaient sur Balkliya pour faire forteresse ?!

Devant Kherson par exemple ça fait des mois qu'ils ont tout miné comme des cochons... Rien que ça ça semble une purge parce que les sapeurs qui veulent ouvrir des couloir se font ceuillir par l'artillerie.

A l'est de Kharkiv visiblement rien de tout ça alors que le front est stable depuis des semaines...

Même chose a Izyium ...

C'est assez particulier comme manière de faire la guerre.

Parce qu'on comprends que les forces de Kupinask face à deux brigade mécanisé et une aéroporté n'est pas contre attaqué.

Mais les éléments qui on attaqué Izyuim depuis le nord était beaucoup plus léger... C'était essentiellement de l'infanterie légère.

Peut être qu'on sous estime à quel point la défense de Kherson a vidé le front russe de ses meilleures troupes, celles gardant une bonne capacité combative et un moral haut.

 

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

4 minutes ago, Valy said:

 

Les ukrainiens  n'ont pas l'intention de s'arrêter sur l'Oskil on dirait...

Tu peux pas poster des carte lisible plutôt que des Twit illisible?

Parce que la même avec la meilleure volonté du monde on ne comprend rien. Ça serait en Chine ça serait pareil.

Link to comment
Share on other sites

Au sud, l’énorme dispositif russe à Yzium, au moins une quinzaine de groupements tactiques issus de quatre divisions et brigades indépendantes, est replié en catastrophe vers l’est, au-delà de la zone forestière de la rivière Donets. Yzium est prise.

https://lavoiedelepee.blogspot.com/2022/

En face sur deux front nord et sud.

après une préparation de quelques semaines, les forces ukrainiennes ont lancé à l’attaque un groupement de cinq brigades de manœuvre réunies dans la région de Zmiv-Andriivak au sud-ouest de Kharkiv, associé à deux groupements périphériques, un au sud de Balakliya avec une brigade renforcée d’un bataillon de chars et un autre au nord face à Chkalovske avec deux brigades territoriales. Avec au moins une brigade d’artillerie, trois groupements de forces spéciales et plusieurs bataillons indépendants

L'animal faite par un journaliste ukrainien.

Une source moins dégueux ici :

 

 

  • Thanks 3
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Heorl a dit :

La Russie n'avait pas perdu 100.000 hommes (morts, blessés, prisonniers, disparus, etc) en six mois en Tchétchénie. Elle n'avait même pas atteint ce nombre en Afghanistan.

Elle l'a fait en Ukraine. Et c'est pas fini. Donc oui, il y a pas mal de raisons de penser que la peau de l'ours commence déjà à être dépiautée.

Ce  n'était clairement  pas les mêmes moyens dans le camp d'en face ni la même intensité de combats. Même si la Russie disposait d'un avantage certain, sur le papier, face à l'Ukraine ce n'était en rien comparable avec l'avantage qu'ils avaient (les soviétiques) contre des rebelles afghans ni contre les groupes militaires tchétchènes. Au final, ça reste "faible" comparé à ce que nous avons perdu en Mai-Juin 40.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

D'après WarMonitor, les combats sont désormais entre Bilohorivka et Lysischansk. Rybar n'indique pas la libération de la première. Et comme j'avais dit hier, les combats pour Lyman présentent un risque de débordement si les Ukrainiens parviennent à prendre Drobysheve.

https://twitter.com/WarMonitor3/status/1569456206506508288?s=20&t=y-exPDJmqhozUyh0VomTyQ

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 9 heures, Mangouste a dit :

En écoutant ce soir France info, des critiques assez véhémentes commencent à se porter surtout vers  le ministre de la défense et le chef d'état major.

Je Pense que Vladimir et son MinDef doivent s'en battre les coudes (pour être poli) de France Info. 

C'est ce qui se passe en Russie qui va compter, pas ce que raconte une radio qui a une ligne éditoriale partiale qu'on peut ne pas partager.

  • Confused 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Sud de l'Ukraine : ( Oblast de Kherson )

Les responsables militaires ukrainiens ont souligné le 12 septembre que les troupes ukrainiennes faisaient des gains tangibles dans l'oblast de Kherson. Le groupe opérationnel ukrainien de Kakhovka a annoncé que les forces ukrainiennes avaient pénétré la ligne de front à des profondeurs comprises entre 4 et 12 km dans des zones non précisées, représentant plus de 500 kilomètres carrés de territoire libéré. [14]  Le groupe Kakhovka a déclaré que les troupes ukrainiennes ont libéré 13 colonies, dont Vysokopillya, Novovoznesenske, Bilohirka, Sukhyi Stavok et Myrolubivka. [15]  Les responsables militaires ukrainiens ont également déclaré que les troupes ukrainiennes poursuivaient une campagne d'interdiction opérationnelle et frappaient régulièrement les ressources militaires, logistiques et de transport russes dans le sud de l'Ukraine. [16] L'état-major ukrainien a rapporté que la 810e brigade d'infanterie navale russe avait perdu plus de 85 % de son personnel et refusait désormais de reprendre le combat, ce qui suggère que même des éléments au niveau de la brigade ont subi des pertes substantielles à la suite de la contre-offensive ukrainienne. [17]

Les images des médias sociaux prises par les habitants de l'oblast de Kherson fournissent des preuves visuelles supplémentaires des frappes ukrainiennes sur les actifs et les positions russes dans l'oblast de Kherson. Des images publiées le 12 septembre montrent de la fumée près du pont Antonivskyi dans la ville de Kherson à la suite d'une frappe ukrainienne, et des habitants ont signalé le bruit d'explosions autour de la ville de Kherson. [18]  Des sources ukrainiennes ont en outre signalé que les troupes ukrainiennes avaient réussi à détruire deux ponts flottants russes près de Darivka (à 15 km au nord-est de la ville de Kherson) et de Nova Kakhovka (à 55 km à l'est de la ville de Kherson), rendant ainsi temporairement impossible le passage à travers les fleuves Inhulets et Dnipro dans ces zones. . [19]

Ni les sources russes ni ukrainiennes n'ont discuté des manœuvres au sol le long de la ligne de front Kherson-Mykolaïv le 12 septembre. Des sources russes et ukrainiennes ont discuté des tirs indirects russes contre les positions ukrainiennes dans le nord et l'ouest de l'oblast de Kherson, confirmant que les troupes ukrainiennes occupent des positions récemment reprises près de l'oblast de Dnipropetrovsk. frontière et près de la poche de Sukhyi Stavok dans l'ouest de l'oblast de Kherson. [20]  Le ministère russe de la Défense (MoD) a continué à fournir des chiffres probablement excessifs pour les pertes ukrainiennes dans l'oblast de Kherson, mais n'a fait aucune déclaration supplémentaire le 12 septembre. [21]  Les sources russes se concentrent de plus en plus sur les commentaires sur les avancées ukrainiennes à Kharkiv . Oblast.

Kherson-Mykolaiv%20Battle%20Map%20Draft%

  • Thanks 2
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Un autre point important : auparavant Sloviansk-Kramatorsk n'étaient plus reliées au réseau autoroutier ukrainien. La libération d'Izioum a changé la donne avec la restauration de la M03 de Karkhiv à Bakhmut. Ça va fortement simplifier les rotations d'unités et la concentration de moyens dans le Donbass.

  • Like 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

  • Rob1 locked this topic
  • Rob1 unlocked this topic

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Member Statistics

    5,964
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Personne
    Newest Member
    Personne
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...