Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : Opérations militaires


Recommended Posts

il y a 33 minutes, herciv a dit :

Si c'est véridique, tu m'étonnes de la précision des frappes ukrainiennes, ils ont toutes les infos sur les positions de DA, les mouvements d'aéronefs etc...

Bon c'est une demi-surprise car on savait que c'était déjà le cas 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Clairon a dit :

Un Harm qui tape une habitation, bof ...

Clairon

Tout dépend de ce qu’il y a dans la maison. Et puis les armes US aussi manquent parfois leur cible…. Mais je ne vois pas ce qui permettrait d’affirmer que c’est un HARM si ce n’est la présence éventuelle d’un système émetteur.

Edited by collectionneur
T oublié
Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, gustave a dit :

Si c’est un faux c’est bien fait… Il date de juillet, donc pas d’actualité, mais toujours classifié or les US ne rigolent pas avec cela.

S’il est vrai cela explique bien plus que n’importe quel autre facteur les succès ukrainiens, sans surprise non plus.

S'il date de juillet, on peut être sûr que ça ne vient pas de Mar-a-Lago. :happy:

A part ça, oui. Ca a l'air vrai mais il y a de très bons faussaires sur le marché libre et dans les services. Donc méfiance.

il y a 5 minutes, Banzinou a dit :

Zoka aurait été tuée en Ukraine, très active sur les réseaux pro-russes

 

Qui était-ce ?

Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, Alfredo a dit :

....Au départ VP était plutôt isolé en interne avec son op spéciale, il l'est beaucoup moins aujourd'hui...

Au départ, dans l'ombre on n'en sait trop rien, peut-être que oui, peut-être que non ...

Aujourd'hui oui, il est beaucoup moins seul visiblement ... Les faucons, les vautours, les loups, les hyènes ... pointent. Quand l'odeur du sang, une bête blessée ... S'il devait trop perdre de son emprise (autorité), il se ferait croquer tout cru ... Mais bon, dans ce cas sa paranoïa pourrait aussi le préserver, au moins un temps.

Peuple russe réveille toi avant qu'il ne soit trop tard, s'il n'est pas déjà trop tard ...

Link to comment
Share on other sites

Si des tankistes soviétiques veulent aider à percer le mystère...

...

Citation

Qui était-ce ?

Une "OSINT" pro-russe (elle est serbe) qui était très active sur les réseaux, elle avait l'avantage de poster des vidéos permettant notamment d'identifier des véhicules ukrainiens détruits.

Elle était devenue un meme récemment lors de l'attaque de la base aérienne en Crimée avec son fameux post "What air défense doing ?"

https://knowyourmeme.com/memes/what-air-defense-doing

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

D'après mediazona la Tchétchénie ne mobilise pas : https://zona.media/news/2022/09/22/chechnya

Selon Kadyrov, la raison est qu' ils auraient déja apporté une contribution plus que significative. Je pense plutôt qu'ils ont encore quelques problèmes à armer le tchétchène moyen, de peur que ,les russes se fassent tirer dans le dos. En plus il ya eu de manifs anti-guerre de femmes  à Grozny...

Révélation

Le chef de la Tchétchénie, Ramzan Kadyrov, a déclaré lors d'une réunion du quartier général opérationnel militaire qu'une "mobilisation partielle" ne serait pas effectuée dans la république. Cela a été dit dans le journal télévisé du soir du Grozny ChGTRK, Kavkaz.Realii a attiré l' attention.

Kadyrov a expliqué la décision par le fait que pendant la guerre en Ukraine, la Tchétchénie "a dépassé de 254% le plan abaissé". La participation à l'invasion, selon Kadyrov, a pris 20 000 habitants de la république.

Plus tard, dans sa chaîne de télégrammes, il a déclaré que le chiffre de 254 % avait été atteint « grâce à la formation de nouvelles unités du ministère russe de la Défense ». Tous les candidats au service sont passés par le Commissariat militaire avant même l'annonce de la mobilisation, a expliqué Kadyrov. Le chef de la Tchétchénie a ajouté qu'"il y a une réserve de milliers de volontaires dans la république" et a demandé aux "mères bien-aimées et respectées" d'être plus calmes.

Hier à Grozny, environ 40 femmes se sont rassemblées sur la place pour organiser un rassemblement contre la mobilisation et ont été arrêtées. Kadyrov a qualifié les femmes tchétchènes d '«ennemies du peuple» et a proposé d'envoyer leurs proches à la guerre. Sur les ondes de Grozny, rapporte Kavkaz.Realii, il a souligné que tous avaient déjà été mobilisés en Ukraine.

De plus, Kadyrov a écrit aujourd'hui sur sa chaîne Telegram qu'il était "extrêmement mécontent de l'échange", qui s'est fait connaître le soir du 21 septembre. Nous parlons de 215 prisonniers de guerre ukrainiens, dont cinq commandants Azov, qui ont été échangés contre 55 Russes et un Viktor Medvedtchouk. «Chaque fois que des décisions de combat ou tactiques étaient prises, nous, participants actifs à l'opération spéciale, étions consultés. Et ici... », a déclaré le chef de la Tchétchénie.

 

Edited by Valy
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, Poivre62 a dit :

Qu'est ce qu'on pourrait donner de plus qui vous semble "raisonnable " utile et possible? J'ai entendu parler de syst anti aérien Crotale. Ca  rentrerait dans ces cases?

On en a peu et sont très précieux pour le moment

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 40 minutes, herciv a dit :

La France a aussi fourni des missiles Milan et Mistral, une soixantaine de VAB (véhicules avant blindés), des mines antichars HDP-2A2, des protections NRBC (nucléaire, radiologique, biologique et chimique) ou des lunettes de vision nocturnes de dernière génération. Elle doit également envoyer des canons tractés TRF1.

60 VAB : c'est la 1ère fois qu'on a le nombre d'exemplaires envoyés

  • Like 1
  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

Les Ukrainiens ont besoin de tous les systèmes anti-aériens possibles, et il pourrait être utile justement de caser des système français là-bas histoire que la défense aérienne de l'est européen ne soit pas seulement une question de systèmes américains..

Link to comment
Share on other sites

Énorme ce doc.

D’ailleurs on y voit que les russes ont déployé même des MiG 31 pour de l’interception. Etonnant. 27 MiG 29 vus sur un aérodrome, la aussi, étonnant, ça gratte les fonds de tiroir, voire, on remet en service certains avions anciens (qui ont peut être l’avantage de ne pas avoir de composants occidentaux dans leur avionique!).

@vince24 Comment arriver vous a le lire ? Depuis mon portable, impossible de zoomer, caractères bien trop petit pour moi... Collectionneur 

Edited by collectionneur
Question
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 13 minutes, vince24 a dit :

Énorme ce doc.

D’ailleurs on y voit que les russes ont déployé même des MiG 31 pour de l’interception. Etonnant. 27 MiG 29 vus sur un aérodrome, la aussi, étonnant, ça gratte les fonds de tiroir, voire, on remet en service certains avions anciens (qui ont peut être l’avantage de ne pas avoir de composants occidentaux dans leur avionique!).

Ils citent la base de Kushchevskaya. Si c'est celle à laquelle je pense, elle est du côté de Krasnodar et les MiG-29 sont des biplaces 29UB destinés à l'instruction. En fait, tous les appareils cités dans la liste pour cette localisation (sauf les quatre MiG-31 en QRA) sont très vraisemblablement ceux de cette base, désignée 195è AB dans l'organigramme russe. Rien d'anormal donc.

Edited by Ciders
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 12 heures, Fusilier a dit :

Je pense que ton raisonnement est biaisé., on ne conduit pas une guerre en raisonnant comme un père...  Dans la mobilisation de masse en Ukraine, qu'au départ tu trouves un mélange d'âges, c'est un peu "normal", c'est un effet spontané.  Mais, des que les choses s'organisent, tu vas préserver tes savoirs-faire, compétences. En France on appelait ça "affectation spéciale"; mécanos, électriciens, etc, ingénieurs, tout ce qui peut utile à la production ici et maintenant. Tu vas trouver ces compétences (en particulier en OHQ) plutôt dans les gens âgés. Un soldat compétent, faut quelques mois pour le former (sous-off et officier mis à part) un opérateur industriel qualifié, faut plusieurs années; sans compter qu'une part de la compétence est transmisse par compagnonnage. Evidemment, tu vas trouver, ici et là, dans les nouvelles techno, plutôt des compétents jeunes (tu peux le prendre en compte) 

Organiser la mobilisation et la production/ soutien dans une guerre, en fonction de l'après (reconstruction) ce n'est pas rationnel, à mon avis. Outre les questions de capacités physiques,  des stratégies de prise de risque (comportement de jeune) tout l'environnement logistique est complexifie par la question de l'âge (tout comme l'intégration des femmes) tailles des uniformes, etc, etc...

Un peu HS (quoique ça apporte une dimension presque philosophique au débat), mais j'aime bien ces quelques lignes :

"Devant le péril national et les devoirs qu’il prescrit, tous les adultes, par
contre, sont égaux et c’est un étrange malentendu que de prétendre reconnaître
à aucun d’eux je ne sais quel privilège d’immunité. Qu’est-ce, au vrai, qu’un
« civil », au sens que le mot revêt en temps de guerre ? Rien de plus qu’un
homme auquel le nombre de ses années, sa santé, parfois sa profession, jugée
particulièrement nécessaire à la défense, interdisent de porter utilement les
armes. Se voir ainsi empêché de pouvoir servir son pays, de la façon dont tout
citoyen doit souhaiter le faire, est un malheur ; on ne comprend point pourquoi
il conférerait le droit de se soustraire au danger commun. D’ici peu d’années,
je serai hors d’état d’être mobilisé. Mes fils prendront ma place. En conclurai -
je que ma vie sera devenue plus précieuse que les leurs ? Il vaudrait beaucoup
mieux, au contraire, que leur jeunesse fut conservée aux dépens, s’il le fallait,
de mon vieil âge. Il y a longtemps qu’Hérodote l’a dit : la grande impiété de la
guerre, c’est que les pères alors mettent les fils au tombeau. Nous plaindrions -
nous d’un retour à la loi de la nature ? Quant à la nation, il n’est pas pour elle
de pire tragédie que d’être contrainte à sacrifier les existences sur lesquelles
repose son destin. Auprès de ces forces fraîches, les autres n’ont qu’un bien
faible poids. Je n’excepterai même pas les femmes. Du moins, en dehors des
jeunes mères, dont le salut est indispensable à leurs enfants. Nos compagnes
rient des pâmoisons de leurs aïeules. Elles ont bien raison et je ne vois pas que

le courage leur soit moins naturel qu’à nous ni moins obligatoire"

(...)

Révélation

Il m ’est arrivé d’entendre
parfois des personnes bien intentionnées exprimer le souhait qu’à notre
jeunesse intellectuelle, du moins, les fatales hécatombes de la dernière guerre
fussent épargnées. A mon sens, ce sentiment sonnait faux. Certes, il est
affreux que sur la Marne, l’Yser ou la Somme, tant d’espoirs aient péri. Nos
forces spirituelles en on t longuement saigné. Mais, en regard du sort des
armes, était-il encore une fois rien qui dût entrer en balance ? Notre liberté
intellectuelle, notre culture, notre équilibre moral, quel coup pouvait les
atteindre plus sûrement que la défaite ? Aussi bien, devant le sacrifice, on n e
saurait concevoir d’exceptions. Nul n’a le droit de croire sa vie plus utile que
celle de ses voisins, parce que, chacun, dans sa sphère, petite ou grande,
trouvera toujours des raisons, parfaitement légitimes, de se croire nécessaire.
Je ne sais quelle part ce souci d’économiser le sang des jeunes put avoir
dans le singulier retard mis à lever et instruire les recrues. Au moment de la
débâcle, la classe 1940, dans sa majorité, venait à peine d’être appelée ; elle
n’avait encore reçu, pratiquement, aucune instruction. Quant aux adolescents
un peu moins âgés et dont beaucoup ne demandaient qu’à suivre les traces de
leurs aînés, dans la plupart des villes, rien n ’avait été tenté pour leur
préparation militaire. (...). Craignait-on d e manquer d’armes ? Ou enfin, hanté par le souvenir de cette
infortunée classe seize, que, les larmes aux yeux, nous avions vu naguère
précipitée, presque au sortir de l’enfance, dans la fournaise de la Somme, a -t-
on, comme j’en formais l’hypothèse à l’instant, cédé aux conseils d’une pitié
un peu molle ? Il est sûr, en tout cas, qu’à nos dirigeants et, sans doute, à nos
classes dirigeantes, quelque chose a manqué de l’implacable héroïsme de la
patrie en danger."

 

Link to comment
Share on other sites

39 minutes ago, HK said:

Perso je verrais bien les 12 Mirage 2000C RDI qu’on a stockés. Avec intégration du Mica IR en « crash program » (en réutilisant ce qu’on a sous la main pour les 2000D RMV). Ça ferait un « tueur de Sukhoi » silencieux. Faudrait aussi donner les 7 Mirage 2000N qu’on a stockés, pour la transformation et les pièces de rechange.

Ca c’est pour la partie supériorité aérienne.

Pour les blindés on a les AMX-10RC et VAB en pagaille.

Artillerie: mortiers de 120mm

Pour la supériorité navale on pourrait donner les Exocet Block II des FLF qui doivent arriver en fin de vie (en cours de remplacement par des Exocet Block 3c).

Ensuite on accélère les commandes de remplacement pour tous ces équipements et les UKR achètent des Rafale avec des fonds Allemands. ;-)

Les Mirage 2000N sont ex-FAS donc il va y avoir plein de parano là dessus (après si on veut, on peut! - mais fondamentalement le 2000N n’est pas très polyvalent).

Les 2000D ou -5 sont trop utiles pour nous en l’absence de rafales en quantité suffisante. C’est pourtant le seul avion qui serait bien utile la bas, moyennant une grosse commande de rafales…

Les 2000C sont limités en air-sol et en air-air et donc peu utiles aux ukrainiens qui auraient besoin d’un bon strike aircraft.

Les F1 sont aux US - peut être un deal pour les racheter à cet opérateur privé? Ça va coûter cher!!

il reste les Jaguars, s’ils ont été bien stockés;) A moins que les indiens n’aient déjà réservé les meilleures cellules! 

Et après, heu, les Mirage IV et V??

Bref en matière d’avions, la seule chose qui fait sens, c’est le F16C, et de loin.

cet avion polyvalent est parfait pour l’Ukraine, avec une capacité de renforcement et de pièces détachées quasi infinie (4600 F16 produits) tant que la ligne F35 tourne.

Edited by vince24
Link to comment
Share on other sites

@collectionneur Sur PC, j'imagine que c'est plus facile.

Le document fourni propose des données pour début juillet, jusqu'au 8 pour l'essentiel. Il cite des déploiements temporaires ou non à Melitopol, Dzahnkoy, Buturlinovka, Engels, Kushchevskaya et Taganrog. Visiblement, Buturlinovka est assez active et abrite des moyens redéployés depuis Bolshoye Savino, Lipetsk et Shatalovo, notamment des Su-24MR de reconnaissance. Les moyens détectés sont essentiellement des MiG-31 (notamment des BM), des Su-34 ainsi que des Su-25.

C'est très détaillé. De nombreuses positions d'artillerie ou de DCA sont signalées mais il y a aussi des données sur des transferts de matériels. Il y a un sacré dispositif de surveillance et visiblement, ceux qui font ça savent beaucoup de choses.

Edited by Ciders
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

2 hours ago, gustave said:

Tout dépend de ce qu’il y a dans la maison. Et puis les armes US aussi manquent parfois leur cible…. Mais je ne vois pas ce qui permettrait d’affirmer que c’est un HARM si ce n’est la présence éventuelle d’un système émetteur.

Les débris permettent peut-être de déterminer de quoi il s'agit. Cependant, il n'y a pas forcément besoin d'un émetteur. Les HARM ont été intégré sur les appareils ukrainiens à la va-vite et ne sont pas capable de communiquer avec la suite EW desdits appareils. Ils fonctionnent donc à "l'aveugle" avec un mode exclusivement LOAL ce qui est moins efficace. Il est tout à fait possible qu'un HARM ait échoué à obtenir un lock après son lancement ou l'ait perdu en cours de route.

À partir de ce moment-là, il faut bien qu'il tombe quelque part...

En 89, un pilote soviétique avait perdu le contrôle de son MiG-23 et s'était éjecté. Sauf qu'au lieu de se crasher, le MiG avait continuer à voler avant de tomber à court de fuel et de s'écraser sur une maison près de Kortrijk, en Flandre Occidentale, tuant une personne.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, mehari a dit :

Les débris permettent peut-être de déterminer de quoi il s'agit. Cependant, il n'y a pas forcément besoin d'un émetteur. Les HARM ont été intégré sur les appareils ukrainiens à la va-vite et ne sont pas capable de communiquer avec la suite EW desdits appareils. Ils fonctionnent donc à "l'aveugle" avec un mode exclusivement LOAL ce qui est moins efficace. Il est tout à fait possible qu'un HARM ait échoué à obtenir un lock après son lancement ou l'ait perdu en cours de route.

À partir de ce moment-là, il faut bien qu'il tombe quelque part...

En 89, un pilote soviétique avait perdu le contrôle de son MiG-23 et s'était éjecté. Sauf qu'au lieu de se crasher, le MiG avait continuer à voler avant de tomber à court de fuel et de s'écraser sur une maison près de Kortrijk, en Flandre Occidentale, tuant une personne.

La probabilité statistique que le missile tombe au pif sur une habitation où se trouvent des russes (et affidés) est quand même extrêmement faible. Soit l'histoire est fausse (mais c'est vrai que le compte n'a pas tweeté depuis le 18 septembre alors qu'il est habituellement hyperactif), soit la fille dormait dans un Buk en fonctionnement, soit c'est pas un HARM. 

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,806
    Total Members
    1,550
    Most Online
    O.livier
    Newest Member
    O.livier
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.6m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...